SlideShare une entreprise Scribd logo
Paul	
  SALEN	
  
Député	
  de	
  Loire-­‐Forez	
  
Assemblée	
  nationale	
  
XIV
e
	
  législature	
  
Session	
  ordinaire	
  de	
  2013-­‐2014	
  
	
  
Compte	
  rendu	
  intégral	
  
	
  
Première	
  séance	
  du	
  mardi	
  8	
  octobre	
  2013	
  
Présidence	
  de	
  M.	
  Claude	
  Bartolone	
  
Questions	
  au	
  Gouvernement	
  
Fiscalité	
  des	
  entreprises	
  
M.	
   le	
   président.	
   La	
   parole	
   est	
   à	
   M.	
  Paul	
   Salen,	
   pour	
   le	
   groupe	
   de	
   l’Union	
   pour	
   un	
   mouvement	
  
populaire.	
  
M.	
  Paul	
  Salen.	
  Ma	
  question	
  s’adresse	
  à	
  M.	
  le	
  ministre	
  de	
  l’économie	
  et	
  des	
  finances.	
  Le	
  moins	
  que	
  l’on	
  
puisse	
  dire,	
  monsieur	
  le	
  ministre,	
  est	
  que,	
  depuis	
  la	
  présentation	
  de	
  votre	
  projet	
  de	
  loi	
  de	
  finances	
  
2014,	
   vous	
   êtes	
   passé	
   maître	
   dans	
   l’art	
   du	
   rétropédalage	
  !	
   Ce	
   texte	
   ne	
   cesse	
   de	
   soulever	
   des	
  
interrogations	
   et	
   des	
   critiques	
   fondées.	
   Dans	
   le	
   feu	
   de	
   l’enthousiasme	
   d’une	
   baisse	
   du	
   chômage	
  
surévaluée,	
  vous	
  avez	
  annoncé	
  le	
  projet	
  d’une	
  taxation	
  sur	
  l’excédent	
  brut	
  d’exploitation.	
  En	
  parfaite	
  
contradiction	
   avec	
   le	
   crédit	
   d’impôt	
   compétitivité	
   emploi	
   censé	
   soutenir	
   les	
   entreprises	
   qui	
  
investissent,	
  vous	
  décidez	
  de	
  taxer	
  ces	
  mêmes	
  entreprises.	
  
Ce	
   qui	
   a	
   suscité,	
   de	
   la	
   part	
   d’un	
   grand	
   chef	
   d’entreprise,	
   dans	
   les	
   colonnes	
   d’un	
   quotidien,	
   le	
  
commentaire	
  suivant	
  :	
  	
  
«	
  La	
   crédibilité	
   de	
   ce	
   gouvernement	
   vis-­‐à-­‐vis	
   des	
   entrepreneurs	
   est	
   plus	
   basse	
   que	
   jamais.	
   […]	
   Leur	
  
politique	
  ajoute	
  l’illisibilité	
  à	
  l’incompétence	
  et	
  au	
  dogmatisme.	
  »	
  («	
  Très	
  bien	
  »	
  sur	
  les	
  bancs	
  du	
  groupe	
  
UMP.)	
  
On	
  ne	
  saurait	
  être	
  plus	
  clair.	
  Jamais	
  à	
  court	
  d’imagination	
  lorsqu’il	
  s’agit	
  de	
  taxer	
  («	
  Eh	
  oui	
  !	
  »	
  sur	
  les	
  
bancs	
  du	
  groupe	
  UMP),…	
  
Mme	
  Catherine	
  Vautrin.	
  En	
  effet	
  !	
  
M.	
  le	
  président.	
  Je	
  vous	
  en	
  prie,	
  chers	
  collègues,	
  un	
  peu	
  de	
  calme.	
  
M.	
  Paul	
  Salen.	
  …	
  vous	
  battez	
  en	
  retraite	
  et,	
  en	
  fin	
  de	
  semaine	
  dernière,	
  vous	
  proposez	
  une	
  taxe	
  sur	
  
l’excédent	
  net	
  d’exploitation,	
  avec	
  un	
  taux	
  porté	
  de	
  1	
  %	
  à	
  1,3	
  %.	
  Nouvelle	
  levée	
  de	
  boucliers	
  face	
  à	
  
l’incohérence	
  de	
  votre	
  politique	
  fiscale.	
  Le	
  site	
  internet	
  d’un	
  quotidien	
  rapporte	
  ainsi	
  vos	
  propos	
  :	
  «	
  La	
  
politique,	
  c’est	
  aussi	
  de	
  la	
  psychologie.	
  Avec	
  Bernard	
  Cazeneuve,	
  nous	
  avons	
  poussé	
  la	
  concertation	
  
jusqu’au	
  bout	
  et	
  nous	
  estimons	
  qu’il	
  n’est	
  pas	
  possible	
  dans	
  ce	
  contexte,	
  tout	
  de	
  suite,	
  d’aller	
  vers	
  une	
  
taxation	
  sur	
  l’excédent	
  brut	
  d’exploitation	
  ou	
  sur	
  l’excédent	
  net	
  d’exploitation.	
  »	
  
Vos	
  propos,	
  monsieur	
  le	
  ministre,	
  montrent	
  bien	
  que	
  vous	
  n’abandonnez	
  pas	
  l’idée	
  de	
  taxer	
  un	
  jour	
  
l’excédent	
  brut	
  d’exploitation.	
  Encore	
  un	
  mauvais	
  coup	
  en	
  préparation	
  porté	
  à	
  la	
  France	
  et	
  à	
  l’emploi.	
  
Troisième	
  proposition,	
  vous	
  semblez	
  opter,	
  pour	
  l’instant,	
  en	
  faveur	
  du	
  doublement	
  de	
  la	
  surtaxation	
  
de	
   l’impôt	
   sur	
   les	
   sociétés,	
   qui	
   passerait	
   de	
   5	
  %	
   à	
   11	
  %.	
   Grâce	
   à	
   cette	
   ponction	
   supplémentaire,	
  
consécutive	
  aux	
  15	
  milliards	
  d’euros	
  déjà	
  réalisés	
  depuis	
  2012,	
  nous	
  allons	
  battre	
  le	
  record	
  européen	
  
de	
  prélèvements	
  sur	
  les	
  entreprises.	
  La	
  France	
  est	
  à	
  33,33	
  %	
  là	
  où	
  l’Allemagne	
  n’est	
  qu’à	
  16	
  %.	
  Votre	
  
credo,	
  lui,	
  ne	
  change	
  pas	
  :	
  «	
  Je	
  taxe	
  donc	
  je	
  suis	
  !	
  »	
  Ma	
  question	
  est	
  simple,	
  monsieur	
  le	
  ministre	
  :	
  allez-­‐
vous	
  renoncer	
  à	
  cette	
  surtaxe,	
  véritable	
  hérésie	
  économique,	
  qui	
  handicape	
  nos	
  entreprises	
  et	
  pèsera,	
  
à	
  terme,	
  sur	
  l’emploi	
  que	
  vous	
  soutenez	
  artificiellement	
  à	
  coups	
  de	
  subventions	
  ?	
  
M.	
  le	
  président.	
  La	
  parole	
  est	
  à	
  M.	
  le	
  ministre	
  de	
  l’économie	
  et	
  des	
  finances.	
  
M.	
  Pierre	
  Moscovici,	
  ministre	
  de	
  l’économie	
  et	
  des	
  finances.	
  Monsieur	
  le	
  député,	
  vous	
  savez	
  que	
  ce	
  
gouvernement	
   mène	
   une	
   tâche	
   difficile	
  :	
   redresser	
   une	
   compétitivité	
   que	
   vous	
   avez	
   laissée	
   très	
  
fortement	
  dégradée.	
  (Vives	
  exclamations	
  sur	
  les	
  bancs	
  du	
  groupe	
  UMP.)	
  C’est	
  la	
  raison	
  pour	
  laquelle,	
  
depuis	
   un	
   an,	
   nous	
   avons	
   amélioré	
   le	
   financement	
   de	
   l’économie,	
   créé	
   la	
   Banque	
   publique	
  
d’investissement,	
  créé	
  le	
  crédit	
  impôt	
  compétitivité	
  emploi	
  qui	
  permet	
  à	
  nos	
  entreprises,	
  notamment	
  
industrielles,	
  d’affronter	
  la	
  concurrence	
  mondiale.	
  
M.	
  Philippe	
  Meunier.	
  Plus	
  personne	
  ne	
  vous	
  croit	
  !	
  
M.	
   Pierre	
   Moscovici,	
   ministre.	
   Le	
   budget	
   que	
   nous	
   avons	
   construit	
   est	
   tout	
   entier	
   tourné	
   vers	
   la	
  
croissance	
  et	
  l’emploi…	
  
M.	
  Paul	
  Salen.	
  La	
  croissance	
  des	
  taxes	
  !	
  
M.	
  Pierre	
  Moscovici,	
  ministre.	
  …car	
  c’est	
  là	
  le	
  leitmotiv	
  de	
  notre	
  politique	
  :	
  stimuler	
  la	
  croissance	
  et	
  
permettre	
  l’inversion	
  durable	
  de	
  la	
  courbe	
  du	
  chômage.	
  
M.	
  Sylvain	
  Berrios.	
  Tu	
  parles	
  !	
  
M.	
  Pierre	
  Moscovici,	
  ministre.	
  Dans	
  ce	
  contexte,	
  nous	
  avons	
  inversé	
  le	
  partage	
  des	
  efforts,	
  qui	
  n’est	
  
plus	
  désormais	
  porté	
  d’abord	
  sur	
  les	
  prélèvements,	
  mais	
  à	
  80	
  %	
  sur	
  les	
  économies	
  et	
  à	
  20	
  %	
  seulement	
  
sur	
  les	
  prélèvements.	
  (Exclamations	
  sur	
  les	
  bancs	
  du	
  groupe	
  UMP.)	
  Dans	
  ce	
  contexte,	
  il	
  fallait	
  que	
  les	
  
entreprises	
  apportent	
  aussi	
  leur	
  contribution	
  à	
  l’effort	
  national.	
  Nous	
  avons	
  mené,	
  et	
  je	
  sais	
  que	
  ce	
  
mot	
  vous	
  est	
  étranger,	
  avec	
  les	
  représentants	
  des	
  entrepreneurs,	
  une	
  concertation…	
  
M.	
  Lucien	
  Degauchy.	
  N’importe	
  quoi	
  !	
  
M.	
  Pierre	
  Moscovici,	
  ministre.	
  …pour	
  avoir	
  un	
  système	
  plus	
  intelligent	
  que	
  l’actuel,	
  qui	
  repose	
  sur	
  le	
  
chiffre	
  d’affaires	
  et	
  qui	
  ne	
  tient	
  pas	
  compte	
  des	
  résultats	
  économiques.	
  
M.	
  Philippe	
  Le	
  Ray.	
  Vous	
  augmentez	
  les	
  taxes.	
  
M.	
   Pierre	
   Moscovici,	
   ministre.	
   Des	
   idées	
   ont	
   été	
   échangées,	
   elles	
   ont	
   été	
   formulées,	
   elles	
   ont	
   été	
  
proposées.	
  Au	
  final,	
  il	
  est	
  apparu	
  que	
  cette	
  idée	
  n’était	
  pas	
  encore	
  mûre	
  et	
  que	
  nous	
  ne	
  pouvions	
  pas,	
  
dans	
  ce	
  contexte,	
  aller	
  vers	
  cette	
  fiscalité	
  plus	
  intelligente	
  que,	
  oui,	
  nous	
  continuons	
  à	
  souhaiter.	
  Les	
  
représentants	
  eux-­‐mêmes	
  ont	
  proposé	
  cette	
  surtaxe	
  à	
  l’impôt	
  sur	
  les	
  sociétés	
  qui,	
  elle-­‐même,	
  revient	
  
sur	
  une	
  mesure	
  que	
  vous	
  avez	
  créée.	
  Oui,	
  nous	
  allons	
  réformer	
  cette	
  fiscalité	
  de	
  manière	
  intelligente,	
  à	
  
travers	
  des	
  assises,	
  dans	
  la	
  concertation.	
  Pour	
  quoi	
  faire	
  ?	
  L’investissement,	
  l’emploi,	
  la	
  croissance	
  et	
  
des	
  entreprises	
  plus	
  fortes.	
  Voilà,	
  ne	
  vous	
  en	
  déplaise,	
  ce	
  que	
  nous	
  faisons	
  !	
  (Applaudissements	
  sur	
  les	
  
bancs	
  du	
  groupe	
  SRC.)	
  
	
  
4 Place de la République - B.P. 68 - 42210 MONTROND les BAINS - Tél : 04 77 02 11 97 – Fax 04 77 61 44 89
psalen@assemblee-nationale.fr
Retrouvez toute l’actu parlementaire de Paul Salen sur : www.paulsalendepute.fr

Contenu connexe

Tendances

L'avenir du travail
L'avenir du travailL'avenir du travail
L'avenir du travail
Camille Dupuy
 
Faut-il réduire les dépenses publiques ?
Faut-il réduire les dépenses publiques ? Faut-il réduire les dépenses publiques ?
Faut-il réduire les dépenses publiques ?
Laure Le Gurun
 
Question orale paul salen
Question orale paul salenQuestion orale paul salen
Question orale paul salenPaulsalen
 
Lettre indexation des_salaires_fedil
Lettre indexation des_salaires_fedilLettre indexation des_salaires_fedil
Lettre indexation des_salaires_fedilLuxemburger Wort
 
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François FillonLe défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
FactaMedia
 
Les Carnets de l'Observatoire 2017
Les Carnets de l'Observatoire 2017Les Carnets de l'Observatoire 2017
Les Carnets de l'Observatoire 2017
BPCE
 
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
Charlotte Praif
 
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
La Fabrique de l'industrie
 
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection socialeIPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
Communique chomage
Communique chomageCommunique chomage
Communique chomagePaulsalen
 
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielleLe dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
Fondation Travailler autrement
 
Discours pm forum tuniso-allemand
Discours pm   forum tuniso-allemandDiscours pm   forum tuniso-allemand
Discours pm forum tuniso-allemand
benkrraiem sami
 
Loi mek communique commun 22 mars 2016
Loi mek communique commun 22 mars 2016Loi mek communique commun 22 mars 2016
Loi mek communique commun 22 mars 2016
Adm Medef
 
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
Svea De Leeuw
 
702194 F Commerciele Flyer Syb
702194 F Commerciele Flyer Syb702194 F Commerciele Flyer Syb
702194 F Commerciele Flyer Sybmerpon
 

Tendances (15)

L'avenir du travail
L'avenir du travailL'avenir du travail
L'avenir du travail
 
Faut-il réduire les dépenses publiques ?
Faut-il réduire les dépenses publiques ? Faut-il réduire les dépenses publiques ?
Faut-il réduire les dépenses publiques ?
 
Question orale paul salen
Question orale paul salenQuestion orale paul salen
Question orale paul salen
 
Lettre indexation des_salaires_fedil
Lettre indexation des_salaires_fedilLettre indexation des_salaires_fedil
Lettre indexation des_salaires_fedil
 
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François FillonLe défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
Le défi de la compétitivité : 8 propositions pour la France - François Fillon
 
Les Carnets de l'Observatoire 2017
Les Carnets de l'Observatoire 2017Les Carnets de l'Observatoire 2017
Les Carnets de l'Observatoire 2017
 
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
Réglementation du travail : pourquoi la France licencie et n’embauche plus ? ...
 
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
Les entretiens de la Fabrique : Pour des aides simples et efficaces au servic...
 
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection socialeIPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
IPS Communiqué du 17 juin 2013 : financement protection sociale
 
Communique chomage
Communique chomageCommunique chomage
Communique chomage
 
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielleLe dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
Le dossier Travail dans les programmes des candidats à la présidentielle
 
Discours pm forum tuniso-allemand
Discours pm   forum tuniso-allemandDiscours pm   forum tuniso-allemand
Discours pm forum tuniso-allemand
 
Loi mek communique commun 22 mars 2016
Loi mek communique commun 22 mars 2016Loi mek communique commun 22 mars 2016
Loi mek communique commun 22 mars 2016
 
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
Impact sur le marché du travail de la législation du travail et un an de stat...
 
702194 F Commerciele Flyer Syb
702194 F Commerciele Flyer Syb702194 F Commerciele Flyer Syb
702194 F Commerciele Flyer Syb
 

En vedette

Redes informáticas
Redes informáticasRedes informáticas
Redes informáticas
gerardor159
 
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...Александр Шамрай
 
사용자분석
사용자분석사용자분석
사용자분석
영롱 김
 
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 ChileManejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
Estrategia en Línea
 
(On)zin van zorgmarketing presentatie
(On)zin van zorgmarketing presentatie(On)zin van zorgmarketing presentatie
(On)zin van zorgmarketing presentatie
Addy Rijkens
 
Expocision construir acometidas electricas
Expocision construir acometidas electricasExpocision construir acometidas electricas
Expocision construir acometidas electricas
fabioreyez
 
Puericultura, enfermedades comunes en los niños
Puericultura, enfermedades comunes en los niñosPuericultura, enfermedades comunes en los niños
Puericultura, enfermedades comunes en los niños
albymery
 
Focus group flowchart
Focus group flowchartFocus group flowchart
Focus group flowchart
07scardive
 
Communiqué qg fiscalite ep
Communiqué qg fiscalite epCommuniqué qg fiscalite ep
Communiqué qg fiscalite epPaulsalen
 

En vedette (11)

Sperreng Scoop
Sperreng ScoopSperreng Scoop
Sperreng Scoop
 
Redes informáticas
Redes informáticasRedes informáticas
Redes informáticas
 
Scoop
ScoopScoop
Scoop
 
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...
Автоматизация функционального тестирования с использованием платформы MS Visu...
 
사용자분석
사용자분석사용자분석
사용자분석
 
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 ChileManejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
Manejo de Crisis, Comunicación y Nuevas Tecnologías Comvalor2013 Chile
 
(On)zin van zorgmarketing presentatie
(On)zin van zorgmarketing presentatie(On)zin van zorgmarketing presentatie
(On)zin van zorgmarketing presentatie
 
Expocision construir acometidas electricas
Expocision construir acometidas electricasExpocision construir acometidas electricas
Expocision construir acometidas electricas
 
Puericultura, enfermedades comunes en los niños
Puericultura, enfermedades comunes en los niñosPuericultura, enfermedades comunes en los niños
Puericultura, enfermedades comunes en los niños
 
Focus group flowchart
Focus group flowchartFocus group flowchart
Focus group flowchart
 
Communiqué qg fiscalite ep
Communiqué qg fiscalite epCommuniqué qg fiscalite ep
Communiqué qg fiscalite ep
 

Similaire à Qg fiscalite entreprises

Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre Moscovici
Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre MoscoviciPlanète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre Moscovici
Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre MoscoviciPlanète Pme
 
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
Chambre de commerce et d’industrie de région Paris Ile-de-France
 
Projet Loi Pacte (Juin 18)
Projet Loi Pacte (Juin 18)Projet Loi Pacte (Juin 18)
Projet Loi Pacte (Juin 18)
IXIS
 
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploi
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploiArgumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploi
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploiJean-Marie Beffara
 
Capec infos
Capec infos Capec infos
Capec infos
capec21
 
Livrets oui, ça change
Livrets oui, ça changeLivrets oui, ça change
Livrets oui, ça change
CaroleDelga
 
Impôts sous hollande
Impôts sous hollandeImpôts sous hollande
Impôts sous hollandejipdee77
 
Offener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
Offener Brief an Arbeitsminister Dan KerschOffener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
Offener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
Luxemburger Wort
 
LOCAL'INFOS n°26
LOCAL'INFOS n°26 LOCAL'INFOS n°26
LOCAL'INFOS n°26
Guy Silvestri
 
Audition n°21 : UNEDIC
Audition n°21 : UNEDIC Audition n°21 : UNEDIC
Audition n°21 : UNEDIC
Olivier_envo
 
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
Regeringsverklaring 2016 - Charles Michel
Regeringsverklaring 2016 - Charles MichelRegeringsverklaring 2016 - Charles Michel
Regeringsverklaring 2016 - Charles Michel
ActuaTV
 
Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteSoc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteFondation iFRAP
 
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
Société Tripalio
 
Tout pour l'emploi
Tout pour l'emploiTout pour l'emploi
Tout pour l'emploi
El Gaton
 
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pmeTout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
AVIE
 
Lettre ouverte à Xavier Bettel
Lettre ouverte à Xavier BettelLettre ouverte à Xavier Bettel
Lettre ouverte à Xavier Bettel
Paperjam_redaction
 

Similaire à Qg fiscalite entreprises (20)

Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre Moscovici
Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre MoscoviciPlanète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre Moscovici
Planète PME 2012 - Discours de Mr. Pierre Moscovici
 
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
Discours de Pierre-Antoine Gailly au Premier ministre, à l'Université d'été 2...
 
Appel du coq n°4
Appel du coq n°4Appel du coq n°4
Appel du coq n°4
 
Intervention DOFP 2011
Intervention DOFP 2011Intervention DOFP 2011
Intervention DOFP 2011
 
Projet Loi Pacte (Juin 18)
Projet Loi Pacte (Juin 18)Projet Loi Pacte (Juin 18)
Projet Loi Pacte (Juin 18)
 
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploi
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploiArgumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploi
Argumentaires - Pacte nationale pour la croissance, la compétitivité et l'emploi
 
Capec infos
Capec infos Capec infos
Capec infos
 
Livrets oui, ça change
Livrets oui, ça changeLivrets oui, ça change
Livrets oui, ça change
 
Impôts sous hollande
Impôts sous hollandeImpôts sous hollande
Impôts sous hollande
 
Offener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
Offener Brief an Arbeitsminister Dan KerschOffener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
Offener Brief an Arbeitsminister Dan Kersch
 
LOCAL'INFOS n°26
LOCAL'INFOS n°26 LOCAL'INFOS n°26
LOCAL'INFOS n°26
 
Audition n°21 : UNEDIC
Audition n°21 : UNEDIC Audition n°21 : UNEDIC
Audition n°21 : UNEDIC
 
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
Pacte de responsabilité : qu'est-ce que c'est ? Pour quoi faire ?
 
Regeringsverklaring 2016 - Charles Michel
Regeringsverklaring 2016 - Charles MichelRegeringsverklaring 2016 - Charles Michel
Regeringsverklaring 2016 - Charles Michel
 
Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteSoc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
 
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
Tout pour l’emploi dans les tpe et les pme
 
Tout pour l'emploi
Tout pour l'emploiTout pour l'emploi
Tout pour l'emploi
 
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
Dossier de presse : Tout pour l'emploi - Annonces gouvernementales du 9 juin ...
 
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pmeTout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
Tout pour l'emploi-dans les tpe et les pme
 
Lettre ouverte à Xavier Bettel
Lettre ouverte à Xavier BettelLettre ouverte à Xavier Bettel
Lettre ouverte à Xavier Bettel
 

Plus de Paulsalen

Progres 31 octobre
Progres 31 octobreProgres 31 octobre
Progres 31 octobre
Paulsalen
 
Progres 1.11.14
Progres 1.11.14Progres 1.11.14
Progres 1.11.14
Paulsalen
 
Progres 21.09.2014
Progres 21.09.2014Progres 21.09.2014
Progres 21.09.2014
Paulsalen
 
Le Pays 25.09.14
Le Pays 25.09.14Le Pays 25.09.14
Le Pays 25.09.14
Paulsalen
 
Communiqué presse Salen 24.09.14
Communiqué presse Salen 24.09.14Communiqué presse Salen 24.09.14
Communiqué presse Salen 24.09.14
Paulsalen
 
Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14
Paulsalen
 
Le progres 8.07.14
Le progres 8.07.14Le progres 8.07.14
Le progres 8.07.14Paulsalen
 
Don rtt iris
Don rtt irisDon rtt iris
Don rtt irisPaulsalen
 
Cp commission d'enquete
Cp commission d'enqueteCp commission d'enquete
Cp commission d'enquetePaulsalen
 
Lettre Juppé Raffarin Fillon
Lettre Juppé Raffarin FillonLettre Juppé Raffarin Fillon
Lettre Juppé Raffarin FillonPaulsalen
 
Salen démission Copé LP 28 mai 2014
Salen démission Copé LP 28 mai 2014Salen démission Copé LP 28 mai 2014
Salen démission Copé LP 28 mai 2014Paulsalen
 
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014Paulsalen
 
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14 2
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14  2P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14  2
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14 2Paulsalen
 
P Salen Marclopt LP 18.05.14
P Salen Marclopt LP 18.05.14P Salen Marclopt LP 18.05.14
P Salen Marclopt LP 18.05.14Paulsalen
 
Paul Salen Nervieux 15.05.2014
Paul Salen Nervieux 15.05.2014Paul Salen Nervieux 15.05.2014
Paul Salen Nervieux 15.05.2014Paulsalen
 
Pays roannais 8 mai 14
Pays roannais 8 mai 14Pays roannais 8 mai 14
Pays roannais 8 mai 14Paulsalen
 
Le progrès 29 avril 2014
Le progrès 29 avril 2014Le progrès 29 avril 2014
Le progrès 29 avril 2014Paulsalen
 
Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Paulsalen
 
Le progres 27.03.2014
Le progres 27.03.2014Le progres 27.03.2014
Le progres 27.03.2014Paulsalen
 
Progrès 25.03.2014
Progrès 25.03.2014Progrès 25.03.2014
Progrès 25.03.2014Paulsalen
 

Plus de Paulsalen (20)

Progres 31 octobre
Progres 31 octobreProgres 31 octobre
Progres 31 octobre
 
Progres 1.11.14
Progres 1.11.14Progres 1.11.14
Progres 1.11.14
 
Progres 21.09.2014
Progres 21.09.2014Progres 21.09.2014
Progres 21.09.2014
 
Le Pays 25.09.14
Le Pays 25.09.14Le Pays 25.09.14
Le Pays 25.09.14
 
Communiqué presse Salen 24.09.14
Communiqué presse Salen 24.09.14Communiqué presse Salen 24.09.14
Communiqué presse Salen 24.09.14
 
Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14Progrès 15.09.14
Progrès 15.09.14
 
Le progres 8.07.14
Le progres 8.07.14Le progres 8.07.14
Le progres 8.07.14
 
Don rtt iris
Don rtt irisDon rtt iris
Don rtt iris
 
Cp commission d'enquete
Cp commission d'enqueteCp commission d'enquete
Cp commission d'enquete
 
Lettre Juppé Raffarin Fillon
Lettre Juppé Raffarin FillonLettre Juppé Raffarin Fillon
Lettre Juppé Raffarin Fillon
 
Salen démission Copé LP 28 mai 2014
Salen démission Copé LP 28 mai 2014Salen démission Copé LP 28 mai 2014
Salen démission Copé LP 28 mai 2014
 
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014
P Salen Ste Agathe la B 27 mai 2014
 
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14 2
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14  2P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14  2
P Salen Ste Foy St Sulpice 18.05.14 2
 
P Salen Marclopt LP 18.05.14
P Salen Marclopt LP 18.05.14P Salen Marclopt LP 18.05.14
P Salen Marclopt LP 18.05.14
 
Paul Salen Nervieux 15.05.2014
Paul Salen Nervieux 15.05.2014Paul Salen Nervieux 15.05.2014
Paul Salen Nervieux 15.05.2014
 
Pays roannais 8 mai 14
Pays roannais 8 mai 14Pays roannais 8 mai 14
Pays roannais 8 mai 14
 
Le progrès 29 avril 2014
Le progrès 29 avril 2014Le progrès 29 avril 2014
Le progrès 29 avril 2014
 
Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014Le progres 2 avril 2014
Le progres 2 avril 2014
 
Le progres 27.03.2014
Le progres 27.03.2014Le progres 27.03.2014
Le progres 27.03.2014
 
Progrès 25.03.2014
Progrès 25.03.2014Progrès 25.03.2014
Progrès 25.03.2014
 

Qg fiscalite entreprises

  • 1. Paul  SALEN   Député  de  Loire-­‐Forez   Assemblée  nationale   XIV e  législature   Session  ordinaire  de  2013-­‐2014     Compte  rendu  intégral     Première  séance  du  mardi  8  octobre  2013   Présidence  de  M.  Claude  Bartolone   Questions  au  Gouvernement   Fiscalité  des  entreprises   M.   le   président.   La   parole   est   à   M.  Paul   Salen,   pour   le   groupe   de   l’Union   pour   un   mouvement   populaire.   M.  Paul  Salen.  Ma  question  s’adresse  à  M.  le  ministre  de  l’économie  et  des  finances.  Le  moins  que  l’on   puisse  dire,  monsieur  le  ministre,  est  que,  depuis  la  présentation  de  votre  projet  de  loi  de  finances   2014,   vous   êtes   passé   maître   dans   l’art   du   rétropédalage  !   Ce   texte   ne   cesse   de   soulever   des   interrogations   et   des   critiques   fondées.   Dans   le   feu   de   l’enthousiasme   d’une   baisse   du   chômage   surévaluée,  vous  avez  annoncé  le  projet  d’une  taxation  sur  l’excédent  brut  d’exploitation.  En  parfaite   contradiction   avec   le   crédit   d’impôt   compétitivité   emploi   censé   soutenir   les   entreprises   qui   investissent,  vous  décidez  de  taxer  ces  mêmes  entreprises.   Ce   qui   a   suscité,   de   la   part   d’un   grand   chef   d’entreprise,   dans   les   colonnes   d’un   quotidien,   le   commentaire  suivant  :     «  La   crédibilité   de   ce   gouvernement   vis-­‐à-­‐vis   des   entrepreneurs   est   plus   basse   que   jamais.   […]   Leur   politique  ajoute  l’illisibilité  à  l’incompétence  et  au  dogmatisme.  »  («  Très  bien  »  sur  les  bancs  du  groupe   UMP.)   On  ne  saurait  être  plus  clair.  Jamais  à  court  d’imagination  lorsqu’il  s’agit  de  taxer  («  Eh  oui  !  »  sur  les   bancs  du  groupe  UMP),…   Mme  Catherine  Vautrin.  En  effet  !   M.  le  président.  Je  vous  en  prie,  chers  collègues,  un  peu  de  calme.   M.  Paul  Salen.  …  vous  battez  en  retraite  et,  en  fin  de  semaine  dernière,  vous  proposez  une  taxe  sur   l’excédent  net  d’exploitation,  avec  un  taux  porté  de  1  %  à  1,3  %.  Nouvelle  levée  de  boucliers  face  à   l’incohérence  de  votre  politique  fiscale.  Le  site  internet  d’un  quotidien  rapporte  ainsi  vos  propos  :  «  La   politique,  c’est  aussi  de  la  psychologie.  Avec  Bernard  Cazeneuve,  nous  avons  poussé  la  concertation   jusqu’au  bout  et  nous  estimons  qu’il  n’est  pas  possible  dans  ce  contexte,  tout  de  suite,  d’aller  vers  une   taxation  sur  l’excédent  brut  d’exploitation  ou  sur  l’excédent  net  d’exploitation.  »   Vos  propos,  monsieur  le  ministre,  montrent  bien  que  vous  n’abandonnez  pas  l’idée  de  taxer  un  jour   l’excédent  brut  d’exploitation.  Encore  un  mauvais  coup  en  préparation  porté  à  la  France  et  à  l’emploi.   Troisième  proposition,  vous  semblez  opter,  pour  l’instant,  en  faveur  du  doublement  de  la  surtaxation  
  • 2. de   l’impôt   sur   les   sociétés,   qui   passerait   de   5  %   à   11  %.   Grâce   à   cette   ponction   supplémentaire,   consécutive  aux  15  milliards  d’euros  déjà  réalisés  depuis  2012,  nous  allons  battre  le  record  européen   de  prélèvements  sur  les  entreprises.  La  France  est  à  33,33  %  là  où  l’Allemagne  n’est  qu’à  16  %.  Votre   credo,  lui,  ne  change  pas  :  «  Je  taxe  donc  je  suis  !  »  Ma  question  est  simple,  monsieur  le  ministre  :  allez-­‐ vous  renoncer  à  cette  surtaxe,  véritable  hérésie  économique,  qui  handicape  nos  entreprises  et  pèsera,   à  terme,  sur  l’emploi  que  vous  soutenez  artificiellement  à  coups  de  subventions  ?   M.  le  président.  La  parole  est  à  M.  le  ministre  de  l’économie  et  des  finances.   M.  Pierre  Moscovici,  ministre  de  l’économie  et  des  finances.  Monsieur  le  député,  vous  savez  que  ce   gouvernement   mène   une   tâche   difficile  :   redresser   une   compétitivité   que   vous   avez   laissée   très   fortement  dégradée.  (Vives  exclamations  sur  les  bancs  du  groupe  UMP.)  C’est  la  raison  pour  laquelle,   depuis   un   an,   nous   avons   amélioré   le   financement   de   l’économie,   créé   la   Banque   publique   d’investissement,  créé  le  crédit  impôt  compétitivité  emploi  qui  permet  à  nos  entreprises,  notamment   industrielles,  d’affronter  la  concurrence  mondiale.   M.  Philippe  Meunier.  Plus  personne  ne  vous  croit  !   M.   Pierre   Moscovici,   ministre.   Le   budget   que   nous   avons   construit   est   tout   entier   tourné   vers   la   croissance  et  l’emploi…   M.  Paul  Salen.  La  croissance  des  taxes  !   M.  Pierre  Moscovici,  ministre.  …car  c’est  là  le  leitmotiv  de  notre  politique  :  stimuler  la  croissance  et   permettre  l’inversion  durable  de  la  courbe  du  chômage.   M.  Sylvain  Berrios.  Tu  parles  !   M.  Pierre  Moscovici,  ministre.  Dans  ce  contexte,  nous  avons  inversé  le  partage  des  efforts,  qui  n’est   plus  désormais  porté  d’abord  sur  les  prélèvements,  mais  à  80  %  sur  les  économies  et  à  20  %  seulement   sur  les  prélèvements.  (Exclamations  sur  les  bancs  du  groupe  UMP.)  Dans  ce  contexte,  il  fallait  que  les   entreprises  apportent  aussi  leur  contribution  à  l’effort  national.  Nous  avons  mené,  et  je  sais  que  ce   mot  vous  est  étranger,  avec  les  représentants  des  entrepreneurs,  une  concertation…   M.  Lucien  Degauchy.  N’importe  quoi  !   M.  Pierre  Moscovici,  ministre.  …pour  avoir  un  système  plus  intelligent  que  l’actuel,  qui  repose  sur  le   chiffre  d’affaires  et  qui  ne  tient  pas  compte  des  résultats  économiques.   M.  Philippe  Le  Ray.  Vous  augmentez  les  taxes.   M.   Pierre   Moscovici,   ministre.   Des   idées   ont   été   échangées,   elles   ont   été   formulées,   elles   ont   été   proposées.  Au  final,  il  est  apparu  que  cette  idée  n’était  pas  encore  mûre  et  que  nous  ne  pouvions  pas,   dans  ce  contexte,  aller  vers  cette  fiscalité  plus  intelligente  que,  oui,  nous  continuons  à  souhaiter.  Les   représentants  eux-­‐mêmes  ont  proposé  cette  surtaxe  à  l’impôt  sur  les  sociétés  qui,  elle-­‐même,  revient   sur  une  mesure  que  vous  avez  créée.  Oui,  nous  allons  réformer  cette  fiscalité  de  manière  intelligente,  à   travers  des  assises,  dans  la  concertation.  Pour  quoi  faire  ?  L’investissement,  l’emploi,  la  croissance  et   des  entreprises  plus  fortes.  Voilà,  ne  vous  en  déplaise,  ce  que  nous  faisons  !  (Applaudissements  sur  les   bancs  du  groupe  SRC.)     4 Place de la République - B.P. 68 - 42210 MONTROND les BAINS - Tél : 04 77 02 11 97 – Fax 04 77 61 44 89 psalen@assemblee-nationale.fr Retrouvez toute l’actu parlementaire de Paul Salen sur : www.paulsalendepute.fr