SlideShare une entreprise Scribd logo
Pratiques d’élevage et sécurité
sanitaire des denrées d’origine avicole
SÉMINAIRE AVICOLE – S.A.R.A. 2017
République de Côte d’Ivoire
Union – Discipline – Travail
Plan
1. Rappels FADCI-SSA :
a. Contexte et justification
b. Objectifs et Axes d’intervention du projet FADCI-SSA
c. Premières activités conduites dans la filière avicole par le FADCI-SSA
2. État des lieux des pratiques d’élevage impactant la sécurité
sanitaire des denrées d’origine avicole
3. Étapes à venir
2
FADCI-SSA : RAPPELS
3
4
Grand pays agricole, la Côte d’Ivoire est
confrontée à la problématique de la qualité de
ses productions aussi bien à l’exportation
qu’en local, d’une part et de la qualité
sanitaire des produits importés, d’autre part.
Plusieurs études menées ont permis d’établir
la faiblesse du système actuel aussi bien du
point de vue de l’Etat, des opérateurs du privé,
que de la société civile
Volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire de palier
aux insuffisances du Système National de
Contrôle des Aliments et d’apporter un
appui aux filières agricoles
Justification
5
CONTEXTE
Deuxième C2D érige la SSA en priorité au titre du volet « agriculture,
développement rural et biodiversité »
Convention AFD N° CCI 1434 01 F d’Affectation du Projet FADCI, signée le 28
avril 2016
Convention d’Exécution MINADER – FIRCA, approuvée le 30 décembre 2016
CCM du MINADER, 15 juin 2016 :
• Création d’une Agence de Sécurité Sanitaire des Aliments, option gestion des
risques
• Rattachée à la primature
• Conseil d’administration mixte
6
OBJECTIF PRINCIPAL DU PROJET
Disposer d’un Système National de Contrôle assurant la
Sécurité Sanitaire des Aliments
Protéger la santé des consommateurs
Représenter, de façon active et argumentée la
Côte d’Ivoire au sein des instances
internationales
Permettre aux opérateurs privés de développer
leurs activités
Prendre en considération les droits des
consommateurs et contribuer au renforcement
de leurs organisations représentatives
1
2
3
4
7
OBJECTIFS SPECIFIQUES DU PROJET
Objectif spécifique 1 :
Création de L’Agence
de gestion des
risques de SSA.
Cadre juridique et
institutionnel
Business Plan
Préparation de la
participation aux
instances
internationales de SSA
Communication et
concertation
Appui analytique et
scientifiques Système
d’information/
communication
Caractérisation du
champ d’intervention
Elaboration des
supports d’activités
1
3
4
2
Le volet 1 : Réforme du cadre juridique et institutionnel pour la création de l’Agence
de gestion des risques de Sécurité Sanitaire des Aliments (2 ans)
8
Objectif spécifique 2 :
Accroitre la capacité des
opérateurs des filières
alimentaires notamment
des filières pilotes à
mettre sur les marchés
des denrées répondant
aux mesures sanitaires.
Mise en Place du FAIFA.
Autres Filières
Organisations
Consommateur
s
Filière
Porcine
Filière
Légumes et
Maraichers
Filière
Maïs
Filière
Avicole
1
2 3
4
5
Le volet 2 : Appui aux filières et aux organisations de consommateurs (5 ans)
9
Activités conduites dans la filière avicole
Concerta-
tion
• Réunions avec le Bureau de la filière avicole pour la mise en œuvre concertée des activités
prévues pour la filière;
• Répertoire des organisations, des membres du bureau et des représentations régionales.
Formations
• Atelier de lancement de la filière avicole tenu les 15 et 16 Février 2017 à Abidjan avec 38
participants dont 27 membres des organisations professionnelles avicoles;
• Deuxième atelier « Atelier de formation des acteurs de la filière avicole à l’usage des
antibiotiques en lien avec la SSA » tenu du 3 au 4 août 2017 à Abidjan, avec 48 participants
sur 44 attendus, dont 36 de la filière avicole.
Caractérisa
-tion
• Des acteurs de la filière à travers l’élaboration et le remplissage de fiches signalétiques des
OPA et Opérateurs;
• Des dangers en présence : recherche bibliographique pour la constitution d’une base de
données pour la conduite d’études sur les risques dans la filière avicole;
• Des pratiques : Visites et enquêtes dans les exploitations avicoles pour établir un diagnostic
permettant d’identifier les pratiques et les dangers nécessitant la mise en place de
stratégies adéquates.
État des lieux des pratiques
d’élevage avicole
10
11
INTRODUCTION
Objectif Etablir un diagnostic permettant d’identifier les pratiques et
les dangers nécessitant la mise en place de stratégies adéquates
Appui des membres du bureau et des points
focaux régionaux de la filière avicole
Questionnaire d’enquête élaboré en se basant
sur le « Guide de bonnes pratiques
d’élevage visant à assurer la sécurité
sanitaire des denrées d’origine animale »
de l’OIE/FAO
Visites et enquêtes effectuées en Octobre
2017 sur 113 élevages avicoles au Sud, à
l’Est, au Nord, au Centre, au Sud-Ouest et à
l’Ouest de la Côte d’Ivoire
1
2
3
Installations
et équipements
12
Des installations, allant d’équipements de
fortune aux établissement modernes,
impactant le respect des normes d’élevages
13
14
15
Gestion des élevages
16
Systèmes d’enregistrement très
variables et, quand ils existent, dictés
par les fournisseurs d’intrants
17
Gestion de la litière et conduite des bandes
souvent désastreuses, ce qui occasionne l’exposition des
oiseaux à des risques sanitaires et par conséquent au
recours massif aux médicaments vétérinaires
18
Gestion des élevages – FOCUS
Les cadavres d’oiseaux
Enfouis
Jetés dans la nature
Consommés par les volaillers
Vendus pour la consommation
Ceux qui sont vendus constituent ainsi une introduction réelle dans le circuit
commercial, de viande de volailles cadavériques, en totale infraction avec les
règles de sécurité sanitaire des denrées alimentaires.
Alimentation et
abreuvement
19
Fabrique d’aliments à la ferme qualité
et conservation du maïs synthèse de
mycotoxines baisses de performance,
de mortalités, etc. recours massif aux
médicaments
20
21
Alimentation et
abreuvement
22
Eau de puits, de forage, de SODECI
Santé animale et usage
des médicaments vétérinaires
23
24
Pédiluve de fortune utilisé généralement
que pendant la mise en place d’une
bande. Une fois le chauffage terminé, les
pédiluves sont retirés
25
26
PATHOLOGIE ET TRAITEMENT
Les problèmes respiratoires, la coccidiose sont les maladies les plus
souvent signalées par les éleveurs, en plus des maladies contre
lesquelles ils vaccinent les oiseaux. Toutefois, aucune analyse de
laboratoire n’est faite pour diagnostiquer le germe en cause.
Des antibiotiques et des anticoccidiens sont utilisés pour y face.
Les éleveurs mettent en œuvre des programmes de prophylaxie qui
leur sont prescrits par leur fournisseurs d’intrants ou par les
techniciens d’élevage qui font le suivi de leur exploitation.
Ces programmes prescrivent des antibiotiques, des anticoccidiens et
des antiparasitaires à titre préventif, en absence de tout signe clinique.
27
28
29
Consommation
massive de
Quinolone.
VIRUNET utilisé
en eau de
Boisson pour
lutter contre
La maladie de
Gumboro!!!
30
 Utilisation de produits
phytosanitaires en élevage.
Cas du SULFA 80, insecticide et
fongicide pour les cultures vivrières,
utilisé contre les parasites externes
(poux) chez les poules pondeuses
 Pour le VIRUNET, un désinfectant,
tout comme le SULFA 80, nous ne
disposons d’aucune information
scientifique relative à leur LMR dans les
denrées d’origine animale !!!!!!!!
Les éleveurs ont une bonne connaissance des notions de
délai d’attente de médicaments vétérinaires et de résidus
dangereux de médicaments vétérinaires.
Toutefois, les prescriptions ne sont pas respectées.
Ils n’ont par contre, aucune idée des dangers liés aux autres
produits (Pesticides, Désinfectants) qui, disent-ils leur sont
conseillés par les Techniciens qui les suivent ou par des
représentants des firmes, lors de séminaires de formation.
Ils réclament des produits à délai d’attente nul dans les
denrées d’origine animale
31
32
BIEN-ETRE ANIMAL
Les Cas de mortalités de volailles hors maladies
Chauffage par utilisation de charbon (Asphyxie par le monoxyde
de Carbonne)
Etouffement par entassement des poussins lors de stress (bruit,
présence d’oiseaux sauvages, etc.) ou lors de mauvais réglage du
système de chauffage
Accidents: brisure d’œufs dans le cloaque des pondeuses sous l’effet
de traumatisme en s’envolant dans le bâtiment ou par la maladresse
de certains volaillers qui les piétinent en faisant le service
Transport, notamment de poussins
33
ETAPES A VENIR
33
34
34
Étapes à venir
Meilleure prise en compte de la Sécurité Sanitaire des Aliments dans la
Filière Avicole
Conduite des études de risques microbiologiques et
chimiques (résidus de médicaments vétérinaires)
dans les produits avicoles
Appuis à l’élaboration, à la production et à la diffusion
des guides de bonnes pratiques d’hygiène et de
fabrication dans la filière avicole
Appuis à l’élaboration, à la production et à la mise en
œuvre de plans d’autocontrôle dans la filière avicole
Poursuite des ateliers de renforcement des capacités
des acteurs de la filière avicole
1
2
3
4
Avec
la Filière
3535
Conclusion
35
Antimicrobiorésistance
Recommandations
Alerte sur le phénomène Mondial d’Antimicrobiorésistance et sur ses
conséquences
Ban Ki-moon, EX SG UN, déclarait lors de la 71ème session, il y a une année : "La résistance
antimicrobienne pose une menace fondamentale sur le long terme à la santé humaine, à la
production durable de nourriture et au développement » "Nous sommes en train de perdre
notre capacité à protéger tant les humains que les animaux d'infections mortelles"
Mobilisation Générale menace apparition bactéries résistantes aux antibiotiques : Les
« superbactéries » pourraient tuer jusqu’à 10 millions de personnes dans le monde par an
(autant que le cancer)
◦ Exemples de la progression de ce fléau:
◦ Une épidémie de typhoïde résistante aux antibiotiques qui se répand actuellement en Afrique
◦ La progression d'une forme de tuberculose résistante aux antibiotiques enregistrée désormais dans 105 pays
36
Selon l’OMS "Les animaux sains ne devraient recevoir
d'antibiotiques que pour prévenir une maladie
diagnostiquée chez d'autres animaux du même troupeau,
du même élevage ou de la même population …".
Elle propose, pour remplacer les antibiotiques dans la prévention des
maladies chez l'animal :
l'amélioration de l'hygiène;
l'utilisation des vaccins;
la modification des pratiques d'hébergement et d'élevage des
animaux.
37
Semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (13-19
novembre 2017):
« Les médicaments vétérinaires antimicrobiens sont un
outil crucial pour la santé et le bien-être des animaux et la
production alimentaire sûre, mais ils ne sont en aucun cas
le seul outil » José Graziano da Silva, Directeur général de
la FAO.
« Comme en santé humaine, la médecine vétérinaire a
énormément progressé grâce aux antibiotiques. Préserver
leur efficacité et leur disponibilité par une utilisation
responsable associée à de bonnes pratiques d'élevage et
de prévention est donc essentiel pour préserver la santé et
le bien-être des animaux » Dr Monique Eloit, Directrice
générale de l'OIE.
38
MERCI
fadci-ssa@firca.ci
TÉL. : 22 52 81 82
39

Contenu connexe

Similaire à Seminaire sara

Le rapport de l'Afsca
Le rapport de l'AfscaLe rapport de l'Afsca
Le rapport de l'Afscalesoirbe
 
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
ILRI
 
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
Michela Paganini
 
Formation biosécurité
Formation biosécuritéFormation biosécurité
Formation biosécurité
prefecture40
 
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire  Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
Nathalie Delatour
 
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019: Bilan du programm...
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019:  Bilan du programm...AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019:  Bilan du programm...
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019: Bilan du programm...
EuFMD
 
Manuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boissonManuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boisson
Cherchar Mohammed
 
ISO 22000 UIR.pptx
ISO 22000 UIR.pptxISO 22000 UIR.pptx
ISO 22000 UIR.pptx
ssuser26b3e21
 
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
Valery Bonnet
 
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdfGlace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
OmarChihab1
 
Revue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - MétagénomiqueRevue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - Métagénomique
ANFOPEILRseaudesENIL
 
1ère Infolettre de l'AQIA
1ère Infolettre de l'AQIA1ère Infolettre de l'AQIA
1ère Infolettre de l'AQIAJulie Jean
 
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdfhaccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
redasec
 

Similaire à Seminaire sara (20)

Rapport atelier formation filiere legumes maraichers
Rapport atelier formation filiere legumes maraichersRapport atelier formation filiere legumes maraichers
Rapport atelier formation filiere legumes maraichers
 
Rapport atelier de formation filiere avicole atb resistance et residus
Rapport atelier de formation filiere avicole atb resistance et residusRapport atelier de formation filiere avicole atb resistance et residus
Rapport atelier de formation filiere avicole atb resistance et residus
 
Sécurité sanitaire des denrées avicoles et d'origine avicole
Sécurité sanitaire des denrées avicoles et d'origine avicoleSécurité sanitaire des denrées avicoles et d'origine avicole
Sécurité sanitaire des denrées avicoles et d'origine avicole
 
Securite sanitaire des denrees avicoles jna 2016
Securite sanitaire des denrees avicoles jna 2016Securite sanitaire des denrees avicoles jna 2016
Securite sanitaire des denrees avicoles jna 2016
 
Le rapport de l'Afsca
Le rapport de l'AfscaLe rapport de l'Afsca
Le rapport de l'Afsca
 
Rapport atelier lancement filiere legumes maraichers
Rapport atelier lancement filiere legumes maraichersRapport atelier lancement filiere legumes maraichers
Rapport atelier lancement filiere legumes maraichers
 
Cahier PAI 2003 : special biotechnologie
Cahier PAI 2003 : special biotechnologieCahier PAI 2003 : special biotechnologie
Cahier PAI 2003 : special biotechnologie
 
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
Le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS): Burkina Faso, Ma...
 
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
Activités Semencières dans le Cadre du PNIA 2
 
Formation biosécurité
Formation biosécuritéFormation biosécurité
Formation biosécurité
 
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
Briefing de Bruxelles 52: Elizabeth Nsimadala " Le rôle des agriculteurs dans...
 
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire  Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
Extrait de la Revue Lamy Droit Alimentaire
 
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019: Bilan du programm...
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019:  Bilan du programm...AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019:  Bilan du programm...
AUSVET-REMESA Workshop - Fièvre Aphteuse au Maroc en 2019: Bilan du programm...
 
Manuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boissonManuel tracabilite filiere boisson
Manuel tracabilite filiere boisson
 
ISO 22000 UIR.pptx
ISO 22000 UIR.pptxISO 22000 UIR.pptx
ISO 22000 UIR.pptx
 
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
CROSS CONTAMINATION (extrait) Journal du VRAC n°106 janv fev 2016
 
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdfGlace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
Glace-Maroc-GBPH-HACCP-octobre-2010.VF.11.pdf
 
Revue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - MétagénomiqueRevue des ENIL - Métagénomique
Revue des ENIL - Métagénomique
 
1ère Infolettre de l'AQIA
1ère Infolettre de l'AQIA1ère Infolettre de l'AQIA
1ère Infolettre de l'AQIA
 
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdfhaccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
haccp-et-ipm-usine-transfo-cereales-inra-nuisibles_compress.pdf
 

Plus de Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles

Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSAManuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles
 

Plus de Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (16)

Arrete copil faifa
Arrete copil faifaArrete copil faifa
Arrete copil faifa
 
Arrete coplil signe
Arrete coplil signeArrete coplil signe
Arrete coplil signe
 
Arrete copil faifa
Arrete copil faifaArrete copil faifa
Arrete copil faifa
 
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSAManuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
Manuel de Procédures FAIFA | FADCI-SSA
 
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 1 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
 
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 5 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
 
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 4 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
 
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 3 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
 
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSAAnnexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
Annexe 2 - Manuel de Procédure FAIFA | FADCI-SSA
 
Atelier de lancement - Présentation du projet FADCI/SSA
Atelier de lancement - Présentation du projet FADCI/SSAAtelier de lancement - Présentation du projet FADCI/SSA
Atelier de lancement - Présentation du projet FADCI/SSA
 
Rapport atelier lancement consommateurs
Rapport atelier lancement  consommateursRapport atelier lancement  consommateurs
Rapport atelier lancement consommateurs
 
Rapport atelier de lancement filière porcine
Rapport atelier de lancement filière porcineRapport atelier de lancement filière porcine
Rapport atelier de lancement filière porcine
 
Rapport atelier de lancement filière maïs
Rapport atelier de lancement filière maïsRapport atelier de lancement filière maïs
Rapport atelier de lancement filière maïs
 
Rapport atelier de lancement fadci ssa
Rapport atelier de lancement fadci ssaRapport atelier de lancement fadci ssa
Rapport atelier de lancement fadci ssa
 
Rapport atelier de lancement des activites filiere avicole
Rapport atelier de lancement des activites filiere avicoleRapport atelier de lancement des activites filiere avicole
Rapport atelier de lancement des activites filiere avicole
 
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
Présentation du PPAAO/WAAPP Côte d'Ivoire
 

Dernier

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
abderrahimbourimi
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
Horgix
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
AlbertSmithTambwe
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 

Dernier (7)

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 

Seminaire sara

  • 1. Pratiques d’élevage et sécurité sanitaire des denrées d’origine avicole SÉMINAIRE AVICOLE – S.A.R.A. 2017 République de Côte d’Ivoire Union – Discipline – Travail
  • 2. Plan 1. Rappels FADCI-SSA : a. Contexte et justification b. Objectifs et Axes d’intervention du projet FADCI-SSA c. Premières activités conduites dans la filière avicole par le FADCI-SSA 2. État des lieux des pratiques d’élevage impactant la sécurité sanitaire des denrées d’origine avicole 3. Étapes à venir 2
  • 4. 4 Grand pays agricole, la Côte d’Ivoire est confrontée à la problématique de la qualité de ses productions aussi bien à l’exportation qu’en local, d’une part et de la qualité sanitaire des produits importés, d’autre part. Plusieurs études menées ont permis d’établir la faiblesse du système actuel aussi bien du point de vue de l’Etat, des opérateurs du privé, que de la société civile Volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire de palier aux insuffisances du Système National de Contrôle des Aliments et d’apporter un appui aux filières agricoles Justification
  • 5. 5 CONTEXTE Deuxième C2D érige la SSA en priorité au titre du volet « agriculture, développement rural et biodiversité » Convention AFD N° CCI 1434 01 F d’Affectation du Projet FADCI, signée le 28 avril 2016 Convention d’Exécution MINADER – FIRCA, approuvée le 30 décembre 2016 CCM du MINADER, 15 juin 2016 : • Création d’une Agence de Sécurité Sanitaire des Aliments, option gestion des risques • Rattachée à la primature • Conseil d’administration mixte
  • 6. 6 OBJECTIF PRINCIPAL DU PROJET Disposer d’un Système National de Contrôle assurant la Sécurité Sanitaire des Aliments Protéger la santé des consommateurs Représenter, de façon active et argumentée la Côte d’Ivoire au sein des instances internationales Permettre aux opérateurs privés de développer leurs activités Prendre en considération les droits des consommateurs et contribuer au renforcement de leurs organisations représentatives 1 2 3 4
  • 7. 7 OBJECTIFS SPECIFIQUES DU PROJET Objectif spécifique 1 : Création de L’Agence de gestion des risques de SSA. Cadre juridique et institutionnel Business Plan Préparation de la participation aux instances internationales de SSA Communication et concertation Appui analytique et scientifiques Système d’information/ communication Caractérisation du champ d’intervention Elaboration des supports d’activités 1 3 4 2 Le volet 1 : Réforme du cadre juridique et institutionnel pour la création de l’Agence de gestion des risques de Sécurité Sanitaire des Aliments (2 ans)
  • 8. 8 Objectif spécifique 2 : Accroitre la capacité des opérateurs des filières alimentaires notamment des filières pilotes à mettre sur les marchés des denrées répondant aux mesures sanitaires. Mise en Place du FAIFA. Autres Filières Organisations Consommateur s Filière Porcine Filière Légumes et Maraichers Filière Maïs Filière Avicole 1 2 3 4 5 Le volet 2 : Appui aux filières et aux organisations de consommateurs (5 ans)
  • 9. 9 Activités conduites dans la filière avicole Concerta- tion • Réunions avec le Bureau de la filière avicole pour la mise en œuvre concertée des activités prévues pour la filière; • Répertoire des organisations, des membres du bureau et des représentations régionales. Formations • Atelier de lancement de la filière avicole tenu les 15 et 16 Février 2017 à Abidjan avec 38 participants dont 27 membres des organisations professionnelles avicoles; • Deuxième atelier « Atelier de formation des acteurs de la filière avicole à l’usage des antibiotiques en lien avec la SSA » tenu du 3 au 4 août 2017 à Abidjan, avec 48 participants sur 44 attendus, dont 36 de la filière avicole. Caractérisa -tion • Des acteurs de la filière à travers l’élaboration et le remplissage de fiches signalétiques des OPA et Opérateurs; • Des dangers en présence : recherche bibliographique pour la constitution d’une base de données pour la conduite d’études sur les risques dans la filière avicole; • Des pratiques : Visites et enquêtes dans les exploitations avicoles pour établir un diagnostic permettant d’identifier les pratiques et les dangers nécessitant la mise en place de stratégies adéquates.
  • 10. État des lieux des pratiques d’élevage avicole 10
  • 11. 11 INTRODUCTION Objectif Etablir un diagnostic permettant d’identifier les pratiques et les dangers nécessitant la mise en place de stratégies adéquates Appui des membres du bureau et des points focaux régionaux de la filière avicole Questionnaire d’enquête élaboré en se basant sur le « Guide de bonnes pratiques d’élevage visant à assurer la sécurité sanitaire des denrées d’origine animale » de l’OIE/FAO Visites et enquêtes effectuées en Octobre 2017 sur 113 élevages avicoles au Sud, à l’Est, au Nord, au Centre, au Sud-Ouest et à l’Ouest de la Côte d’Ivoire 1 2 3
  • 12. Installations et équipements 12 Des installations, allant d’équipements de fortune aux établissement modernes, impactant le respect des normes d’élevages
  • 13. 13
  • 14. 14
  • 15. 15
  • 16. Gestion des élevages 16 Systèmes d’enregistrement très variables et, quand ils existent, dictés par les fournisseurs d’intrants
  • 17. 17 Gestion de la litière et conduite des bandes souvent désastreuses, ce qui occasionne l’exposition des oiseaux à des risques sanitaires et par conséquent au recours massif aux médicaments vétérinaires
  • 18. 18 Gestion des élevages – FOCUS Les cadavres d’oiseaux Enfouis Jetés dans la nature Consommés par les volaillers Vendus pour la consommation Ceux qui sont vendus constituent ainsi une introduction réelle dans le circuit commercial, de viande de volailles cadavériques, en totale infraction avec les règles de sécurité sanitaire des denrées alimentaires.
  • 19. Alimentation et abreuvement 19 Fabrique d’aliments à la ferme qualité et conservation du maïs synthèse de mycotoxines baisses de performance, de mortalités, etc. recours massif aux médicaments
  • 20. 20
  • 21. 21
  • 22. Alimentation et abreuvement 22 Eau de puits, de forage, de SODECI
  • 23. Santé animale et usage des médicaments vétérinaires 23
  • 24. 24 Pédiluve de fortune utilisé généralement que pendant la mise en place d’une bande. Une fois le chauffage terminé, les pédiluves sont retirés
  • 25. 25
  • 26. 26 PATHOLOGIE ET TRAITEMENT Les problèmes respiratoires, la coccidiose sont les maladies les plus souvent signalées par les éleveurs, en plus des maladies contre lesquelles ils vaccinent les oiseaux. Toutefois, aucune analyse de laboratoire n’est faite pour diagnostiquer le germe en cause. Des antibiotiques et des anticoccidiens sont utilisés pour y face. Les éleveurs mettent en œuvre des programmes de prophylaxie qui leur sont prescrits par leur fournisseurs d’intrants ou par les techniciens d’élevage qui font le suivi de leur exploitation. Ces programmes prescrivent des antibiotiques, des anticoccidiens et des antiparasitaires à titre préventif, en absence de tout signe clinique.
  • 27. 27
  • 28. 28
  • 29. 29 Consommation massive de Quinolone. VIRUNET utilisé en eau de Boisson pour lutter contre La maladie de Gumboro!!!
  • 30. 30  Utilisation de produits phytosanitaires en élevage. Cas du SULFA 80, insecticide et fongicide pour les cultures vivrières, utilisé contre les parasites externes (poux) chez les poules pondeuses  Pour le VIRUNET, un désinfectant, tout comme le SULFA 80, nous ne disposons d’aucune information scientifique relative à leur LMR dans les denrées d’origine animale !!!!!!!!
  • 31. Les éleveurs ont une bonne connaissance des notions de délai d’attente de médicaments vétérinaires et de résidus dangereux de médicaments vétérinaires. Toutefois, les prescriptions ne sont pas respectées. Ils n’ont par contre, aucune idée des dangers liés aux autres produits (Pesticides, Désinfectants) qui, disent-ils leur sont conseillés par les Techniciens qui les suivent ou par des représentants des firmes, lors de séminaires de formation. Ils réclament des produits à délai d’attente nul dans les denrées d’origine animale 31
  • 32. 32 BIEN-ETRE ANIMAL Les Cas de mortalités de volailles hors maladies Chauffage par utilisation de charbon (Asphyxie par le monoxyde de Carbonne) Etouffement par entassement des poussins lors de stress (bruit, présence d’oiseaux sauvages, etc.) ou lors de mauvais réglage du système de chauffage Accidents: brisure d’œufs dans le cloaque des pondeuses sous l’effet de traumatisme en s’envolant dans le bâtiment ou par la maladresse de certains volaillers qui les piétinent en faisant le service Transport, notamment de poussins
  • 34. 34 34 Étapes à venir Meilleure prise en compte de la Sécurité Sanitaire des Aliments dans la Filière Avicole Conduite des études de risques microbiologiques et chimiques (résidus de médicaments vétérinaires) dans les produits avicoles Appuis à l’élaboration, à la production et à la diffusion des guides de bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication dans la filière avicole Appuis à l’élaboration, à la production et à la mise en œuvre de plans d’autocontrôle dans la filière avicole Poursuite des ateliers de renforcement des capacités des acteurs de la filière avicole 1 2 3 4 Avec la Filière
  • 36. Antimicrobiorésistance Recommandations Alerte sur le phénomène Mondial d’Antimicrobiorésistance et sur ses conséquences Ban Ki-moon, EX SG UN, déclarait lors de la 71ème session, il y a une année : "La résistance antimicrobienne pose une menace fondamentale sur le long terme à la santé humaine, à la production durable de nourriture et au développement » "Nous sommes en train de perdre notre capacité à protéger tant les humains que les animaux d'infections mortelles" Mobilisation Générale menace apparition bactéries résistantes aux antibiotiques : Les « superbactéries » pourraient tuer jusqu’à 10 millions de personnes dans le monde par an (autant que le cancer) ◦ Exemples de la progression de ce fléau: ◦ Une épidémie de typhoïde résistante aux antibiotiques qui se répand actuellement en Afrique ◦ La progression d'une forme de tuberculose résistante aux antibiotiques enregistrée désormais dans 105 pays 36
  • 37. Selon l’OMS "Les animaux sains ne devraient recevoir d'antibiotiques que pour prévenir une maladie diagnostiquée chez d'autres animaux du même troupeau, du même élevage ou de la même population …". Elle propose, pour remplacer les antibiotiques dans la prévention des maladies chez l'animal : l'amélioration de l'hygiène; l'utilisation des vaccins; la modification des pratiques d'hébergement et d'élevage des animaux. 37
  • 38. Semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (13-19 novembre 2017): « Les médicaments vétérinaires antimicrobiens sont un outil crucial pour la santé et le bien-être des animaux et la production alimentaire sûre, mais ils ne sont en aucun cas le seul outil » José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. « Comme en santé humaine, la médecine vétérinaire a énormément progressé grâce aux antibiotiques. Préserver leur efficacité et leur disponibilité par une utilisation responsable associée à de bonnes pratiques d'élevage et de prévention est donc essentiel pour préserver la santé et le bien-être des animaux » Dr Monique Eloit, Directrice générale de l'OIE. 38