SlideShare une entreprise Scribd logo
Qui sommes nous?
Sink Float Solutions est une entreprise française, créée en 2014 par Christophe Stevens,
ingénieur et inventeur, afin de promouvoir le développement d’un nouveau système de
stockage d’énergie (OGRES) pour résoudre, à bas coût, le problème d’intermittence des
énergies renouvelables (solaire, éolien). Depuis 2013, plusieurs personnes se sont associées
au projet et ont contribué à sa montée en maturité (expertise technique, financements).
Ocean Gravitational
Energy Storage (OGRES)
Pourquoi est-ce important de réduire le coût du stockage d’énergie?
En 2015, de nombreuses solutions de stockage existent, mais elles sont toutes trop chères
pour être combinées à des parcs éoliens ou solaires. Pour cette raison, lorsqu’il n’y a pas de
vent ou pas de soleil, ce sont généralement des centrales thermiques qui servent les
consomateurs.
Ces centrales, brûlent des combustibles fossiles (gaz, charbon, fioul). Pour cette raison, le
développement des énergies renouvelables est souvent montré du doigt car il contribue alors
indirectement au réchauffement climatique.
Pourquoi les solutions de stockage conventionnelles sont et resteront
très couteuses?
Les solutions de stockage conventionnelles sont
face à des barrières techniques et économiques
infranchissables.
Le coût des batteries est conditionné par les
matériaux qui les constituent (plomb, lithium, etc)
et ont une durée de vie limitée (3 à 10 ans). Le coût
des stations de transfert d’énergie par pompage
(STEP), dépend du relief offert sur le lieu
d’implantation, et les sites les plus avantageux
économiquement sont déjà pourvus. Les autres
solutions sont encore plus chères (volant d’inertie,
air comprimé, hydrogène, super-condensateurs,
etc).
Toutes ces barrières économiques peuvent être
démontrées facilement en utilisant les lois de la
physique et de la chimie.
Page 1 - 10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
La technologie de stockage d’énergie OGRES permet de supprimer le
problème d’intermittence des parcs solaires ou éoliens et pour un
coût défiant toute concurrence.
En effet nous offrons une solution 5 à 20 fois moins chère que les systèmes de stockage
conventionnels les plus économiques (batterie et station de transfert d’énergie par pompage).
Cette technologie de stockage d’énergie fonctionne comme une batterie géante, située
au large des côtes et connectée au réseau par un câble électrique sous-marin.
Simplicité: la technologie utilise l’énergie potentielle en exploitant des dénivelés entre la
surface et le fond marin. En phase de rechargement, le système remonte des masses en béton
une à une avec un simple système de treuil/palan posé sur une barge. Et en mode de
production d’énergie, le système descend les masses une à une en alimentant un générateur
électrique.
Le système est rechargé, toutes les
masses sont en surface.
Le système est déchargé, toutes les
masses sont au fond de la mer.
Mode générateur,
Lorsqu’il n’y a pas de vent,
le système relâche les
masses une à une et
produit de l’électricité
pour le consommateur.
Mode moteur,
Lorsqu’il y a beaucoup de
vent, l’excès d’électricité
est utilisé pour recharger
le système, le treuil
remonte les masses une à
une.
Page 2-10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
En prenant en compte les flotteurs, les câbles d’ancrage, la barge, le treuil avec un câble de
4000 mètres, les dispsitifs d’accrochage et de contrôle de mouvements des masses, et la
connection électrique sous marine, le coût total d’investissement sera compris entre 25 et
80 €/kWh selon les conditions de site (distance, profondeur), le temps de stockage (nombre
de lests par barge) et le niveau de maturité (prototype vs. grande série).
Une technologie robuste, facile et rapide à mettre en œuvre car il s’agit
d’assembler des composants existants et éprouvés depuis des dizaines d’années dans de
nombreux secteurs industriels. Leur durée de vie est garantie par les fournisseurs (10 à 20
ans selon les composants). Les matériaux nécessaires sont disponibles en quantité illimitée
et sont peu polluants: essentiellement de l’acier pour les câbles de levage et d’ancrage et la
barge, du sable, du ciment et acier pour le béton armé, et environ 10 kg de PVC par tonne
flottante pour des flotteurs de levage répondants aux critères de qualité les plus stricts
requis notamment dans l’industrie pétrolière offshore.
Un avantage économique facile
à démontrer:
A l’instar des stations de transfert
d’énergie par pompage (STEP), notre
solution exploite l’énergie potentielle
gravitationnelle, mais au lieu de
transférer des masses d’eau entre
deux réservoirs, sur des dénivelés de
200 mètres (en moyenne), nous
proposons de transférer des masses
solides (en béton) sur des dénivelés
de 2000 à 8000 mètres, offerts
gratuitement dans la quasi totalité
des zones océaniques.
En exploitant de telles profondeurs, il
est possible de stocker autant
d’énergie dans une tonne de béton
que dans une tonne de batterie.
Exemple: Avec 4000 mètres de dénivelés (profondeur moyenne des océans), il est
possible de stocker 10 kWh dans une tonne de béton (moins de 100 €). Ce qui revient à 10
€/kWh. Ce chiffre peut être démontré facilement avec la formule de l’énergie potentielle
(Epot = MxGxH). A titre de comparaison, la batterie domestique que proposera Tesla à
partir de 2016 sera vendue à 3500 $ pour la même capacité de stockage, soit 320 €/kWh,
c’est à dire plus de trente fois plus cher et elle aura une durée de vie deux fois inférieure.
Page 3 - 10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
Viable aussi à petite échelle: Malgré certains coûts fixes par rapport à la puissance (installation
du câble électrique sous marin et opérations ROV), notre système est économiquement viable à
partir de puissances de 1 à 10 MW selon les conditions de site. Dans les cas les plus avantageux, cela
correspond à la puissance d’un groupe électrogène diesel. Dans les cas les plus défavorables
(distance > 250 km), notre système est compétitif pour des puissances de 20 MW et au delà, soit un
seuil très inférieur à des petites centrales électriques (gaz, charbon).
Hypothèses: Le coût total comprend les investissements, la durée de vie, et les coûts d’opérations et
de maintenance. Eolien: Investissement: 1 M€/MWc, durée de vie 20 ans, facteur de charge 25%.
Stockage: capacité 24h, puissance = 0,7*puissance éolienne, pertes 20%, Investissement: Barge:
0,5M€/MW, durée de vie 20 ans, masses: 26 €/kWh durée de vie 10 ans. Câble électrique sous
marin: investissement: 90 k€/km + 3 k€/km/MW. 0&M < 5% capital par an.
250 km
15 km
4 MWc = 2 éoliennes
Cet exemple montre qu’en étant associé à notre solution de stockage, des parcs éoliens
peuvent servir les clients pour un coût compétitif, en s’affranchissant du problème
d’intermittence, tout en étant indépendant du réseau public, y compris pour de
petits marchés (2 éoliennes et une commune de 1000 habitants) et pour des distances
importantes entre le parc éolien, les clients et le système de stockage.
Prix du
marché
en France
(hors taxes)
Source: Google Earth
Page 4-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Une flexibilité totale
Le ratio capacité/puissance (MWh/MW) peut être adapté à tous les besoins: de 3h (centrale
nucléaire) à 12h (solaire) et jusqu’à 24, 48, 72 heures (éoliennes). En effet les composants
« puissance » (la barge, MW) et « capacité de stockage d’énergie » (les masses, MWh) sont
complètement dissociées. Le nombre de masses par barge, peut donc être adapté en fonction
du besoin et même être modifié après le premier investissement. Le système peut également
être revendu et relocalisé en fonction des évolutions du marché, puisque ses coûts de
transport (remorquage) et d’implantation (câble électrique) sont faibles.
Le potentiel de déploiement est quasi illimité, contrairement aux sites éligibles pour les
stations de transfert d’énergie par pompage.
Un rendement énergétique excellent (70 à 90%), car les pertes d’énergies sont faibles
(frottement hydrodynamique lié au mouvement vertical des masses: vitesse verticale 4 à 8
km/h).
De nombreuses solutions techniques sont prévues pour faciliter les opérations
en cas de mer agitée et pour réduire les coûts.
Les opérations d’accrochage et de décrochage
des masses peuvent être effectuées avec des
élingues* molles lors de toutes les phases, aussi
bien en mode générateur qu’en mode moteur
et en position haute ou basse.
Cela permet d’utiliser des robots sous marins
conventionnels, y compris pour manipuler des
élingues ayant une capacité de charge de
plusieurs centaines de tonnes.
Page 5-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
* Elingue = accessoire de levage souple
En position haute, les masses et leurs flotteurs principaux sont stockées plusieurs dizaines de
mètres sous la surface. A cette profondeur, les courants de surface générés par le vent et les
effets de la houle sont considérablement réduits. Il est alors possible de réduire le coût des
câbles d’ancrage dont la longueur, proportionnelle à la profondeur, est très importante.
La performance économique présentée dans ce document a été calculée pour des barges de
faible puissance (1 MW) et des masses de petites dimensions (50 tonnes). D’importantes
économies d’échelles peuvent être réalisées pour des dimensions plus importantes car
l’exposition aux vents et au courant (surface) croît moins vite que la capacité du système
(volume).
Des économies peuvent également être réalisées sur les coûts d’investissement, en acceptant
un taux d’utilisation inférieur à 100%, par exemple lorsque les conditions météorologiques
sont exceptionnelles. Dans ce cas, des backups doivent être prévus pour assurer un
approvisionnement permanent au client. Des groupes diesels avec un facteur de charge de
quelques pourcent, ont un coût économique et environnemental très faible. Un calcul
économique peut être réalisé pour optimiser le dimensionnement dans chaque situation.
Page 6-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Page 7-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Le flotteur principal accompagne la masse
lors de sa descente, faute de quoi il
remonterait et serait en prise avec le vent.
Son volume (donc son pouvoir flottant) va
diminuer exponentiellement avec la
profondeur, grâce à la pression.
Pression x Volume = Constant
40 mètres: 5 bars => 50 m3 (100%)
400 mètres: 41 bars => 6 m3 (12%)
4000 mètres: 401 bars => 0,1 m3 (1%)
Sur 4000 mètres, avec une vitesse de 8
km/h, une masse de 50 tonnes peut générer
ou absorber 1 mégawatt de puissance
pendant 30 minutes. Chaque masse de 50
tonnes permet ainsi de stocker 500 kWh.
A mi-chemin, soit après 15 minutes, les deux crochets vont se
croiser, des dispositifs de guidage comprenant des technologies de
robotique sous marine conventionnelle permettront d’éviter les
mouvements giratoires et d’améliorer la précision de pose.
De nombreuses variantes, non présentées dans ce document, sont
prévues pour contrôler les mouvements horizontaux et verticaux des
masses, pour positionner la barge, pour améliorer le profil
hydrodynamique des masses tout en minimisant leur coût de
fabrication et leur longévité, pour optimiser les coûts du réducteur
de couples, automatiser le fonctionnement de chaque étape et
faciliter la maintenance de tous les composants, assurer une
puissance constante sur plusieurs cycles ou variable en temps réel.
Pour plus d’information sur le fonctionnement
 Animation vidéo
 Site web: www.sinkfloatsolutions.com
Page 8-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Un marché qui se chiffre en milliards d’euros
Malgré leur coût élevé (> 150 €/kWh), leur rendement moyen (65 à 75%) et leur impact
environnemental, les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) sont les seules
solutions de stockage pour les réseaux électriques, qui ont été développées à échelle
industrielle. Plus de 120 GW de STEP ont été implantées dans le monde (plusieurs dizaines de
milliards d’euros investis), souvent pour être combinées à des centrales nucléaires. Leur coût
reste néanmoins trop élevé pour qu’elles puissent être utilisées massivement afin de
développer des énergies renouvelables intermittentes (solaire, éolien) car ces dernières
nécessitent bien plus que 3 heures de capacités de stockage.
Notre procédé de stockage apporte une telle rupture sur les coûts, que des mixes
renouvelables + stockage deviennent économiquement rentables sur de nombreux marchés.
Les parts de marché ne seront pas à prendre uniquement sur les autres solutions de stockage
(STEP, etc), mais aussi sur les centrales électriques non renouvelables (charbon, nucléaire).
Exemple pour un parc éolien de 100 MWc
Pour un parc éolien de 100 MWc et un facteur de charge de 25% (220 GWh/an), avec une
capacité de stockage nécessaire d’environ 24h, et une puissance de stockage de 70% de la
puissance nominale du parc, 70 MW de barges et 600 MWh de lests seraient nécessaires, soit
un chiffre d’affaire d’environ 65 millions d’euros (et 100 millions d’euros pour le fabriquant
d’éoliennes).
Exemple pour le marché allemand
En 2014, dans le monde, 140 GW de capacité de production renouvelable ont été installées,
soit près de 400 MW par jour. Dans un pays comme l’Allemagne (moins de 3% de la
consommation mondiale), où la part des renouvelables a atteint un point critique, le
développement de la solution OGRES génèrerait un chiffre d’affaire supérieur à 6 milliards
d’euros par an, même si elle était vendue à prix coutant.
Germany
Etape 1 : Garantir une exclusivité à nos futurs actionnaires
Depuis 2014, plusieurs demandes de brevets ont été déposées sur l’ensemble des variantes
permettant d’exploiter le principe d’OGRES. Les premières conclusions de rapport de
recherche confirment les résultats de nos études d’antériorité en reconnaissent le caractère
nouveau de la totalité des revendications. Des demandes complémentaires ont été faites
sur les solutions techniques permettant d’améliorer le fonctionnement et les coûts.
Etape 2: Fournir des preuves à nos futurs clients
Compte tenu de la rupture que nous proposons sur les coûts, et malgré la simplicité du
procédé, il est essentiel de faire une démonstration. La prochaine étape sera donc la
construction d’un prototype complet et la conduite d’essais en haute mer avec 2 objectifs:
1) Valider les coûts: composants et assemblage (preuves = factures)
2) Valider le fonctionnement y compris dans des conditions de mer défavorables
(preuves = vidéo de cycles successifs dans des conditions croissantes d’agitation de la
mer et enregistrement des performances: temps morts changements de lests, efficacité
énergétique, contraintes mécaniques, etc)
Etape 3: Accélérer la transition énergétique
La commercialisation de la technologie OGRES pourra se faire en vendant des licences
(royalties) et/ou en vendant des solutions clé en main. La phase d’industrialisation sera
rapide, grâce à la sous-traitance de la fabrication des macro composants à des chantiers
navals et à des ateliers de construction mécanique, partout dans le monde. Chacun des
composants les plus spécifiques (réducteurs de couple, générateurs, variateurs, robots sous
marins ROV), sont proposés par de nombreux fournisseurs et éprouvés à échelle industrielle
depuis plusieurs années.
Page 9-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Afin de valider le fonctionnement dans des
conditions de mer suffisamment dégradées,
le prototype aura une taille minimale et
permettra de s’affranchir des calculs
d’extrapolation d’échelle et ainsi faciliter la
lecture des preuves. En outre, des essais
complémentaires seront menés sur des
élingues de grandes capacités avec du
matériel de location (barges, ROV plus
puissants, etc.) afin de valider le
fonctionnement des fonctions critiques pour
de grandes capacités, avec des composants
standards et certifiés pour le réseau.
Le projet
Page 10-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
Christophe STEVENS, CEO
Email: christophe.stevens@sinkfloatsolutions.com
Franz SANCHEZ C, CFO
Email: franz.sanchez@sinkfloatsolutions.com
Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous joindre
directement par email.
Merci pour votre attention.
For more information, you can contact us by email.
Thank you for your attention.
Website: www. sinkfloatsolutions.com

Contenu connexe

Tendances

Rapport energies marines_2013.31_merged
Rapport energies marines_2013.31_mergedRapport energies marines_2013.31_merged
Rapport energies marines_2013.31_mergedBassot Baptiste
 
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
team tpe
 
Fiche technique : petit éolien - Ademe
Fiche technique : petit éolien - AdemeFiche technique : petit éolien - Ademe
Fiche technique : petit éolien - Ademe
Build Green
 
Presentation regideso goma 2010
  Presentation regideso goma 2010  Presentation regideso goma 2010
Presentation regideso goma 2010
CES Consulting Engineers Salzgitter GmbH
 

Tendances (6)

Rapport energies marines_2013.31_merged
Rapport energies marines_2013.31_mergedRapport energies marines_2013.31_merged
Rapport energies marines_2013.31_merged
 
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
 
Hydroélectricité tsp
Hydroélectricité tspHydroélectricité tsp
Hydroélectricité tsp
 
Présentation_ANDRA
Présentation_ANDRAPrésentation_ANDRA
Présentation_ANDRA
 
Fiche technique : petit éolien - Ademe
Fiche technique : petit éolien - AdemeFiche technique : petit éolien - Ademe
Fiche technique : petit éolien - Ademe
 
Presentation regideso goma 2010
  Presentation regideso goma 2010  Presentation regideso goma 2010
Presentation regideso goma 2010
 

En vedette

Evaluación 5
Evaluación  5Evaluación  5
Evaluación 5
SuperrvissionJ051
 
20160204180519787_страница_2
20160204180519787_страница_220160204180519787_страница_2
20160204180519787_страница_2Artemy Panin
 
my resume
my resumemy resume
my resume
Rachel Bowden
 
Destinyspowerpoint 1
Destinyspowerpoint 1Destinyspowerpoint 1
Destinyspowerpoint 1
Scholars Burton
 
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
Sarah Stivers
 
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
halid niyaz
 
La encuesta
La encuesta La encuesta
Aula 5 | LABORATORIO 1
Aula 5 | LABORATORIO 1Aula 5 | LABORATORIO 1
Aula 5 | LABORATORIO 1
Henry Raúl González Brito
 
Aula 3 | Registros e Funções
Aula 3 | Registros e FunçõesAula 3 | Registros e Funções
Aula 3 | Registros e Funções
Henry Raúl González Brito
 
Session live #3 - Fixed Income
Session live #3 - Fixed IncomeSession live #3 - Fixed Income
Session live #3 - Fixed Income
First_Finance
 
University Transcript
University TranscriptUniversity Transcript
University TranscriptSophie Winton
 

En vedette (12)

Evaluación 5
Evaluación  5Evaluación  5
Evaluación 5
 
20160204180519787_страница_2
20160204180519787_страница_220160204180519787_страница_2
20160204180519787_страница_2
 
my resume
my resumemy resume
my resume
 
Destinyspowerpoint 1
Destinyspowerpoint 1Destinyspowerpoint 1
Destinyspowerpoint 1
 
Doc1
Doc1Doc1
Doc1
 
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
Updated Resume (Tailored for Health Administration) July 26 2016
 
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
HALID NIYAZ CV Oct 2016 (3)
 
La encuesta
La encuesta La encuesta
La encuesta
 
Aula 5 | LABORATORIO 1
Aula 5 | LABORATORIO 1Aula 5 | LABORATORIO 1
Aula 5 | LABORATORIO 1
 
Aula 3 | Registros e Funções
Aula 3 | Registros e FunçõesAula 3 | Registros e Funções
Aula 3 | Registros e Funções
 
Session live #3 - Fixed Income
Session live #3 - Fixed IncomeSession live #3 - Fixed Income
Session live #3 - Fixed Income
 
University Transcript
University TranscriptUniversity Transcript
University Transcript
 

Similaire à Teaser ogres v 1202

Présentation HC EDF
Présentation HC EDFPrésentation HC EDF
Présentation HC EDFRobert Julien
 
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
SOREA
 
Sowatt'mag juillet 2017
Sowatt'mag juillet 2017Sowatt'mag juillet 2017
Sowatt'mag juillet 2017
Frederick Marchand
 
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
Cluster TWEED
 
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermiquePROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
Jerome Soto
 
Guide pratique-energie-eolienne
Guide pratique-energie-eolienneGuide pratique-energie-eolienne
Guide pratique-energie-eolienne
bi lal
 
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
SOREA
 
Le dessalement,l'alternative durable
Le dessalement,l'alternative durableLe dessalement,l'alternative durable
Le dessalement,l'alternative durable
Degrémont
 
Guide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - AdemeGuide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - Ademe
Build Green
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaireSami Sahli
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Nancy BOVY
 
Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe
Build Green
 
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
Réseau Tepos
 
Eolien industriel
Eolien industrielEolien industriel
Eolien industriel
Elisabeth Gautier
 
Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017
Frederick Marchand
 
Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017
Frederick Marchand
 
147 infose nov2019
147 infose nov2019147 infose nov2019
147 infose nov2019
Saul VILLAMIZAR
 
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
Cluster TWEED
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
OlivierDanielo
 
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Ghislain Delabie
 

Similaire à Teaser ogres v 1202 (20)

Présentation HC EDF
Présentation HC EDFPrésentation HC EDF
Présentation HC EDF
 
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
Sowatt'mag n°4 - Juillet 2017
 
Sowatt'mag juillet 2017
Sowatt'mag juillet 2017Sowatt'mag juillet 2017
Sowatt'mag juillet 2017
 
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
Rencontre des acteurs de l'énergie et de l'eau | Cercle du Lac LLN - 14 juin ...
 
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermiquePROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
PROJET SETH 2018: stockage d'électricité sous forme thermique
 
Guide pratique-energie-eolienne
Guide pratique-energie-eolienneGuide pratique-energie-eolienne
Guide pratique-energie-eolienne
 
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
SOREA Mag' n°5 - La newsletter électrique - Novembre 2017
 
Le dessalement,l'alternative durable
Le dessalement,l'alternative durableLe dessalement,l'alternative durable
Le dessalement,l'alternative durable
 
Guide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - AdemeGuide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - Ademe
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaire
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
 
Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe
 
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
Et en France, où en sommes-nous sur la prédiction, le stockage de l'énergie e...
 
Eolien industriel
Eolien industrielEolien industriel
Eolien industriel
 
Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017
 
Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017Soréa mag avril 2017
Soréa mag avril 2017
 
147 infose nov2019
147 infose nov2019147 infose nov2019
147 infose nov2019
 
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
Back to the Future of Energy - Session 2 - Stockage mutualise - 11.04.2023
 
Sève Bio - France
Sève Bio - FranceSève Bio - France
Sève Bio - France
 
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
Analyse France Stratégie - Hydrogène et transition énergétique - 2014
 

Dernier

01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
Institut de l'Elevage - Idele
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
Institut de l'Elevage - Idele
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
Institut de l'Elevage - Idele
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
ffffourissou
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
idelewebmestre
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
idelewebmestre
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Daniel Bedard
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
idelewebmestre
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Daniel Bedard
 

Dernier (11)

01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
01_UMT STAR_étude de la résilience et des compromis entre résilience et effic...
 
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
05_UMT STAR_Vers une indexation de la longévité fonctionnelle en ovin lait
 
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
04_UMT STAR_Étude de nouveaux caractères en lien avec la santé et le bien-êtr...
 
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdfQCM de révision pour la haute qualité.pdf
QCM de révision pour la haute qualité.pdf
 
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
02_UMT STAR_un nouveau biomarqueur de résilience basé sur les métabolites du ...
 
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
Note Agro-climatique et prairies n°4 - Juin 2024
 
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
03_UMT STAR_compromis entre résistance au parasitisme et efficience alimentai...
 
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdfRénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
Rénovation des prairies sans labour est-ce possible en bio.pdf
 
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec  Alternative - Complément  au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
Alternative - Complément au Tramway et 3ème lien de la ville de Québec
 
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estivalPROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
PROVINLAIT - Bâtiment et bien-être estival
 
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)Alternative - Complément au Tramway  et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
Alternative - Complément au Tramway et 3 ème lien de la ville de Quebec (PDF)
 

Teaser ogres v 1202

  • 1. Qui sommes nous? Sink Float Solutions est une entreprise française, créée en 2014 par Christophe Stevens, ingénieur et inventeur, afin de promouvoir le développement d’un nouveau système de stockage d’énergie (OGRES) pour résoudre, à bas coût, le problème d’intermittence des énergies renouvelables (solaire, éolien). Depuis 2013, plusieurs personnes se sont associées au projet et ont contribué à sa montée en maturité (expertise technique, financements). Ocean Gravitational Energy Storage (OGRES) Pourquoi est-ce important de réduire le coût du stockage d’énergie? En 2015, de nombreuses solutions de stockage existent, mais elles sont toutes trop chères pour être combinées à des parcs éoliens ou solaires. Pour cette raison, lorsqu’il n’y a pas de vent ou pas de soleil, ce sont généralement des centrales thermiques qui servent les consomateurs. Ces centrales, brûlent des combustibles fossiles (gaz, charbon, fioul). Pour cette raison, le développement des énergies renouvelables est souvent montré du doigt car il contribue alors indirectement au réchauffement climatique. Pourquoi les solutions de stockage conventionnelles sont et resteront très couteuses? Les solutions de stockage conventionnelles sont face à des barrières techniques et économiques infranchissables. Le coût des batteries est conditionné par les matériaux qui les constituent (plomb, lithium, etc) et ont une durée de vie limitée (3 à 10 ans). Le coût des stations de transfert d’énergie par pompage (STEP), dépend du relief offert sur le lieu d’implantation, et les sites les plus avantageux économiquement sont déjà pourvus. Les autres solutions sont encore plus chères (volant d’inertie, air comprimé, hydrogène, super-condensateurs, etc). Toutes ces barrières économiques peuvent être démontrées facilement en utilisant les lois de la physique et de la chimie. Page 1 - 10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
  • 2. La technologie de stockage d’énergie OGRES permet de supprimer le problème d’intermittence des parcs solaires ou éoliens et pour un coût défiant toute concurrence. En effet nous offrons une solution 5 à 20 fois moins chère que les systèmes de stockage conventionnels les plus économiques (batterie et station de transfert d’énergie par pompage). Cette technologie de stockage d’énergie fonctionne comme une batterie géante, située au large des côtes et connectée au réseau par un câble électrique sous-marin. Simplicité: la technologie utilise l’énergie potentielle en exploitant des dénivelés entre la surface et le fond marin. En phase de rechargement, le système remonte des masses en béton une à une avec un simple système de treuil/palan posé sur une barge. Et en mode de production d’énergie, le système descend les masses une à une en alimentant un générateur électrique. Le système est rechargé, toutes les masses sont en surface. Le système est déchargé, toutes les masses sont au fond de la mer. Mode générateur, Lorsqu’il n’y a pas de vent, le système relâche les masses une à une et produit de l’électricité pour le consommateur. Mode moteur, Lorsqu’il y a beaucoup de vent, l’excès d’électricité est utilisé pour recharger le système, le treuil remonte les masses une à une. Page 2-10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
  • 3. En prenant en compte les flotteurs, les câbles d’ancrage, la barge, le treuil avec un câble de 4000 mètres, les dispsitifs d’accrochage et de contrôle de mouvements des masses, et la connection électrique sous marine, le coût total d’investissement sera compris entre 25 et 80 €/kWh selon les conditions de site (distance, profondeur), le temps de stockage (nombre de lests par barge) et le niveau de maturité (prototype vs. grande série). Une technologie robuste, facile et rapide à mettre en œuvre car il s’agit d’assembler des composants existants et éprouvés depuis des dizaines d’années dans de nombreux secteurs industriels. Leur durée de vie est garantie par les fournisseurs (10 à 20 ans selon les composants). Les matériaux nécessaires sont disponibles en quantité illimitée et sont peu polluants: essentiellement de l’acier pour les câbles de levage et d’ancrage et la barge, du sable, du ciment et acier pour le béton armé, et environ 10 kg de PVC par tonne flottante pour des flotteurs de levage répondants aux critères de qualité les plus stricts requis notamment dans l’industrie pétrolière offshore. Un avantage économique facile à démontrer: A l’instar des stations de transfert d’énergie par pompage (STEP), notre solution exploite l’énergie potentielle gravitationnelle, mais au lieu de transférer des masses d’eau entre deux réservoirs, sur des dénivelés de 200 mètres (en moyenne), nous proposons de transférer des masses solides (en béton) sur des dénivelés de 2000 à 8000 mètres, offerts gratuitement dans la quasi totalité des zones océaniques. En exploitant de telles profondeurs, il est possible de stocker autant d’énergie dans une tonne de béton que dans une tonne de batterie. Exemple: Avec 4000 mètres de dénivelés (profondeur moyenne des océans), il est possible de stocker 10 kWh dans une tonne de béton (moins de 100 €). Ce qui revient à 10 €/kWh. Ce chiffre peut être démontré facilement avec la formule de l’énergie potentielle (Epot = MxGxH). A titre de comparaison, la batterie domestique que proposera Tesla à partir de 2016 sera vendue à 3500 $ pour la même capacité de stockage, soit 320 €/kWh, c’est à dire plus de trente fois plus cher et elle aura une durée de vie deux fois inférieure. Page 3 - 10 Sink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Public
  • 4. Viable aussi à petite échelle: Malgré certains coûts fixes par rapport à la puissance (installation du câble électrique sous marin et opérations ROV), notre système est économiquement viable à partir de puissances de 1 à 10 MW selon les conditions de site. Dans les cas les plus avantageux, cela correspond à la puissance d’un groupe électrogène diesel. Dans les cas les plus défavorables (distance > 250 km), notre système est compétitif pour des puissances de 20 MW et au delà, soit un seuil très inférieur à des petites centrales électriques (gaz, charbon). Hypothèses: Le coût total comprend les investissements, la durée de vie, et les coûts d’opérations et de maintenance. Eolien: Investissement: 1 M€/MWc, durée de vie 20 ans, facteur de charge 25%. Stockage: capacité 24h, puissance = 0,7*puissance éolienne, pertes 20%, Investissement: Barge: 0,5M€/MW, durée de vie 20 ans, masses: 26 €/kWh durée de vie 10 ans. Câble électrique sous marin: investissement: 90 k€/km + 3 k€/km/MW. 0&M < 5% capital par an. 250 km 15 km 4 MWc = 2 éoliennes Cet exemple montre qu’en étant associé à notre solution de stockage, des parcs éoliens peuvent servir les clients pour un coût compétitif, en s’affranchissant du problème d’intermittence, tout en étant indépendant du réseau public, y compris pour de petits marchés (2 éoliennes et une commune de 1000 habitants) et pour des distances importantes entre le parc éolien, les clients et le système de stockage. Prix du marché en France (hors taxes) Source: Google Earth Page 4-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
  • 5. Une flexibilité totale Le ratio capacité/puissance (MWh/MW) peut être adapté à tous les besoins: de 3h (centrale nucléaire) à 12h (solaire) et jusqu’à 24, 48, 72 heures (éoliennes). En effet les composants « puissance » (la barge, MW) et « capacité de stockage d’énergie » (les masses, MWh) sont complètement dissociées. Le nombre de masses par barge, peut donc être adapté en fonction du besoin et même être modifié après le premier investissement. Le système peut également être revendu et relocalisé en fonction des évolutions du marché, puisque ses coûts de transport (remorquage) et d’implantation (câble électrique) sont faibles. Le potentiel de déploiement est quasi illimité, contrairement aux sites éligibles pour les stations de transfert d’énergie par pompage. Un rendement énergétique excellent (70 à 90%), car les pertes d’énergies sont faibles (frottement hydrodynamique lié au mouvement vertical des masses: vitesse verticale 4 à 8 km/h). De nombreuses solutions techniques sont prévues pour faciliter les opérations en cas de mer agitée et pour réduire les coûts. Les opérations d’accrochage et de décrochage des masses peuvent être effectuées avec des élingues* molles lors de toutes les phases, aussi bien en mode générateur qu’en mode moteur et en position haute ou basse. Cela permet d’utiliser des robots sous marins conventionnels, y compris pour manipuler des élingues ayant une capacité de charge de plusieurs centaines de tonnes. Page 5-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 * Elingue = accessoire de levage souple
  • 6. En position haute, les masses et leurs flotteurs principaux sont stockées plusieurs dizaines de mètres sous la surface. A cette profondeur, les courants de surface générés par le vent et les effets de la houle sont considérablement réduits. Il est alors possible de réduire le coût des câbles d’ancrage dont la longueur, proportionnelle à la profondeur, est très importante. La performance économique présentée dans ce document a été calculée pour des barges de faible puissance (1 MW) et des masses de petites dimensions (50 tonnes). D’importantes économies d’échelles peuvent être réalisées pour des dimensions plus importantes car l’exposition aux vents et au courant (surface) croît moins vite que la capacité du système (volume). Des économies peuvent également être réalisées sur les coûts d’investissement, en acceptant un taux d’utilisation inférieur à 100%, par exemple lorsque les conditions météorologiques sont exceptionnelles. Dans ce cas, des backups doivent être prévus pour assurer un approvisionnement permanent au client. Des groupes diesels avec un facteur de charge de quelques pourcent, ont un coût économique et environnemental très faible. Un calcul économique peut être réalisé pour optimiser le dimensionnement dans chaque situation. Page 6-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016
  • 7. Page 7-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Le flotteur principal accompagne la masse lors de sa descente, faute de quoi il remonterait et serait en prise avec le vent. Son volume (donc son pouvoir flottant) va diminuer exponentiellement avec la profondeur, grâce à la pression. Pression x Volume = Constant 40 mètres: 5 bars => 50 m3 (100%) 400 mètres: 41 bars => 6 m3 (12%) 4000 mètres: 401 bars => 0,1 m3 (1%) Sur 4000 mètres, avec une vitesse de 8 km/h, une masse de 50 tonnes peut générer ou absorber 1 mégawatt de puissance pendant 30 minutes. Chaque masse de 50 tonnes permet ainsi de stocker 500 kWh. A mi-chemin, soit après 15 minutes, les deux crochets vont se croiser, des dispositifs de guidage comprenant des technologies de robotique sous marine conventionnelle permettront d’éviter les mouvements giratoires et d’améliorer la précision de pose. De nombreuses variantes, non présentées dans ce document, sont prévues pour contrôler les mouvements horizontaux et verticaux des masses, pour positionner la barge, pour améliorer le profil hydrodynamique des masses tout en minimisant leur coût de fabrication et leur longévité, pour optimiser les coûts du réducteur de couples, automatiser le fonctionnement de chaque étape et faciliter la maintenance de tous les composants, assurer une puissance constante sur plusieurs cycles ou variable en temps réel. Pour plus d’information sur le fonctionnement  Animation vidéo  Site web: www.sinkfloatsolutions.com
  • 8. Page 8-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Un marché qui se chiffre en milliards d’euros Malgré leur coût élevé (> 150 €/kWh), leur rendement moyen (65 à 75%) et leur impact environnemental, les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) sont les seules solutions de stockage pour les réseaux électriques, qui ont été développées à échelle industrielle. Plus de 120 GW de STEP ont été implantées dans le monde (plusieurs dizaines de milliards d’euros investis), souvent pour être combinées à des centrales nucléaires. Leur coût reste néanmoins trop élevé pour qu’elles puissent être utilisées massivement afin de développer des énergies renouvelables intermittentes (solaire, éolien) car ces dernières nécessitent bien plus que 3 heures de capacités de stockage. Notre procédé de stockage apporte une telle rupture sur les coûts, que des mixes renouvelables + stockage deviennent économiquement rentables sur de nombreux marchés. Les parts de marché ne seront pas à prendre uniquement sur les autres solutions de stockage (STEP, etc), mais aussi sur les centrales électriques non renouvelables (charbon, nucléaire). Exemple pour un parc éolien de 100 MWc Pour un parc éolien de 100 MWc et un facteur de charge de 25% (220 GWh/an), avec une capacité de stockage nécessaire d’environ 24h, et une puissance de stockage de 70% de la puissance nominale du parc, 70 MW de barges et 600 MWh de lests seraient nécessaires, soit un chiffre d’affaire d’environ 65 millions d’euros (et 100 millions d’euros pour le fabriquant d’éoliennes). Exemple pour le marché allemand En 2014, dans le monde, 140 GW de capacité de production renouvelable ont été installées, soit près de 400 MW par jour. Dans un pays comme l’Allemagne (moins de 3% de la consommation mondiale), où la part des renouvelables a atteint un point critique, le développement de la solution OGRES génèrerait un chiffre d’affaire supérieur à 6 milliards d’euros par an, même si elle était vendue à prix coutant. Germany
  • 9. Etape 1 : Garantir une exclusivité à nos futurs actionnaires Depuis 2014, plusieurs demandes de brevets ont été déposées sur l’ensemble des variantes permettant d’exploiter le principe d’OGRES. Les premières conclusions de rapport de recherche confirment les résultats de nos études d’antériorité en reconnaissent le caractère nouveau de la totalité des revendications. Des demandes complémentaires ont été faites sur les solutions techniques permettant d’améliorer le fonctionnement et les coûts. Etape 2: Fournir des preuves à nos futurs clients Compte tenu de la rupture que nous proposons sur les coûts, et malgré la simplicité du procédé, il est essentiel de faire une démonstration. La prochaine étape sera donc la construction d’un prototype complet et la conduite d’essais en haute mer avec 2 objectifs: 1) Valider les coûts: composants et assemblage (preuves = factures) 2) Valider le fonctionnement y compris dans des conditions de mer défavorables (preuves = vidéo de cycles successifs dans des conditions croissantes d’agitation de la mer et enregistrement des performances: temps morts changements de lests, efficacité énergétique, contraintes mécaniques, etc) Etape 3: Accélérer la transition énergétique La commercialisation de la technologie OGRES pourra se faire en vendant des licences (royalties) et/ou en vendant des solutions clé en main. La phase d’industrialisation sera rapide, grâce à la sous-traitance de la fabrication des macro composants à des chantiers navals et à des ateliers de construction mécanique, partout dans le monde. Chacun des composants les plus spécifiques (réducteurs de couple, générateurs, variateurs, robots sous marins ROV), sont proposés par de nombreux fournisseurs et éprouvés à échelle industrielle depuis plusieurs années. Page 9-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Afin de valider le fonctionnement dans des conditions de mer suffisamment dégradées, le prototype aura une taille minimale et permettra de s’affranchir des calculs d’extrapolation d’échelle et ainsi faciliter la lecture des preuves. En outre, des essais complémentaires seront menés sur des élingues de grandes capacités avec du matériel de location (barges, ROV plus puissants, etc.) afin de valider le fonctionnement des fonctions critiques pour de grandes capacités, avec des composants standards et certifiés pour le réseau. Le projet
  • 10. Page 10-10 PublicSink Float Solutions - All Rights Reserved - 2016 Christophe STEVENS, CEO Email: christophe.stevens@sinkfloatsolutions.com Franz SANCHEZ C, CFO Email: franz.sanchez@sinkfloatsolutions.com Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous joindre directement par email. Merci pour votre attention. For more information, you can contact us by email. Thank you for your attention. Website: www. sinkfloatsolutions.com