SlideShare une entreprise Scribd logo

LA SÉRENDIPITÉ OU L’EXPRESSION CRÉATIVE DE L’IMPRÉVU

QWEB.ECO
QWEB.ECO

En 1996, le prix Nobel de chimie était décerné à Robert Curl, Harold Kroto et Richard Smalley pour leur découverte, par hasard et par chance, des plus belles molécules du monde, les fullerènes, découverte à l’origine des nanotechnologies. En 2000, le prix Nobel de chimie récompensait une autre équipe de trois chercheurs pour leur découverte « par sérendipité » des polymères conducteurs de l’électricité. En 2003, le prix Nobel de chimie récompensait Peter Agre et Roderick MacKinnon pour leur découverte des canaux dans les membranes des cellules : à l’origine, la sérendipité. Plus près de nous, trois produits miracles : le Viagra à été découvert par sérendipité ; le Botox : idem ; le Velcro: toujours la sérendipité. http://blog.sylvainbailly.com/la-serendipite-ou-lexpression-creative-de-limprevu/

1  sur  21
Télécharger pour lire hors ligne
Sylvain Bailly




                 ?
La sérendipit
            é
       ou l’expression créative de l’imprévu ?   2
La sérendipit
            é

 D’après l’analyse du consultant en stratégie et professeur à la business school de
 Jamshedpur : Madhukar Shukla, 20 % des inventions est à l’origine de sérendipité.

 Elle est, d’après l’analyse de Peter Drucker le pape du management, la source principale
 d’innovation.

 Elle constitue, d’après l’enquête menée pendant cinq ans par deux consultants
 américains Alan Robinson et Sam Stern, l’une des six grandes sources de créativité au
 sein de l’entreprise.




                                                                                         3
La sérendipit
            é
 	   • Derrière ce terme très intellectualisé se cache :
 Le don de faire des trouvailles, de trouver ce que l’on ne cherche pas. Il
 s’agit d’une découverte heureuse ou inattendue.
 	   • Il y a un Dieu pour cela : Kairos, le dieu de L’opportun




 La définition de ce mot n’est pas évidente, car elle peut prendre plusieurs
 fomes et s’exprime dans tous les domaines.
 l’académie française refuse d’inscrire ce mot dans le dictionnaire



                                                                               4
La sérendipit
            é
     •	 Néologisme d’origine anglaise, « serendipity » apparaît pour la première fois
     en 1754 sous la plume de l’écrivain Horace Walpole. Il désigne des « découvertes
     inattendues, faites grâce au hasard et à l’intelligence »   

     •	 Le mot s’inspire d’un conte persan intitulé « les 3 princes de Sérendip » (Sri Lanka
     en vieux Persans). Les héros, particulièrement sagace, devinrent richent et adulés
     un peu par hasard alors qu’ils étaient seulement partis à l’aventure...

     •	 Walpole définit ainsi la « sérendipité » dans sa description des trois princes de
     Sérendip :

  « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des
                                     choses qu’ils ne cherchaient pas »



                                                                                                         5
La sérendipit
            é
 « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des
                                      choses qu’ils ne cherchaient pas »

 Accident, Chance, hasard
      •	 Francis Bacon (1561-1626) dit que toutes les grandes découvertes sont faites par
      hasard…
      •	 Sherlock Holmes souligne que l’improbable peut être vrai.
      •	 Louis Pasteur
      •	 Chance favors only prepared minds (Harvard)




                                                                                                      6

Recommandé

Sérendipité et zemblanité
Sérendipité et zemblanitéSérendipité et zemblanité
Sérendipité et zemblanitéartxtra
 
Roadbook r rivas odz sérendipité et modèles
Roadbook r rivas odz sérendipité et modèlesRoadbook r rivas odz sérendipité et modèles
Roadbook r rivas odz sérendipité et modèlesRemi Rivas
 
Guy Simonin, Synthèse du colloque Des clowns et des sciences
Guy Simonin, Synthèse du colloque Des clowns et des sciencesGuy Simonin, Synthèse du colloque Des clowns et des sciences
Guy Simonin, Synthèse du colloque Des clowns et des sciencesGroupe Traces
 
Sherlock holmes 8 l heritier disparu
Sherlock holmes 8 l heritier disparuSherlock holmes 8 l heritier disparu
Sherlock holmes 8 l heritier disparuWolfen Dugondor
 
WebMarketing - Support de cours // Niveau débutant
WebMarketing - Support de cours // Niveau débutantWebMarketing - Support de cours // Niveau débutant
WebMarketing - Support de cours // Niveau débutantQWEB.ECO
 
EVERYWARE the dawning age of ubiquitous computing
EVERYWARE the dawning age of ubiquitous computingEVERYWARE the dawning age of ubiquitous computing
EVERYWARE the dawning age of ubiquitous computingQWEB.ECO
 
How to write an to optimize content for the web?
How to write an to optimize content for the web?How to write an to optimize content for the web?
How to write an to optimize content for the web?QWEB.ECO
 

Contenu connexe

En vedette

Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerie
Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerieWeb to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerie
Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerieQWEB.ECO
 
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoire
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoireSérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoire
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoireLaëtitia Severin
 
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014QWEB.ECO
 
5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges
5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges
5 Appel D Offres Et Cahier Des ChargesStéphane Bordage
 
Industrie de la recommandation
Industrie de la recommandationIndustrie de la recommandation
Industrie de la recommandationolivier
 
Sylvain Bailly - Resume
Sylvain Bailly -  ResumeSylvain Bailly -  Resume
Sylvain Bailly - ResumeQWEB.ECO
 
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...ECR Community
 
Plateforme EDI, Echange de donnée Informatisées
Plateforme EDI, Echange de donnée InformatiséesPlateforme EDI, Echange de donnée Informatisées
Plateforme EDI, Echange de donnée InformatiséesComarch France
 
EDI, Integration et collaboration sur la supply chain
EDI, Integration et collaboration sur la supply chainEDI, Integration et collaboration sur la supply chain
EDI, Integration et collaboration sur la supply chainIBM
 
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...Actulligence Consulting
 
Services web RESTful
Services web RESTfulServices web RESTful
Services web RESTfulgoldoraf
 
Web Services - A brief overview
Web Services -  A brief overviewWeb Services -  A brief overview
Web Services - A brief overviewRaveendra Bhat
 
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviers
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviersLe web marketing, les stratégies et le principaux leviers
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviersMaxime Quintin
 
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...LINAGORA
 
LinSign : la signature électronique en Open Source
LinSign : la signature électronique en Open Source LinSign : la signature électronique en Open Source
LinSign : la signature électronique en Open Source LINAGORA
 
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)Ardesi Midi-Pyrénées
 
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)Peter R. Egli
 

En vedette (20)

Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerie
Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerieWeb to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerie
Web to Store - Le Marketing digital pour une chaîne de boulangerie
 
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoire
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoireSérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoire
Sérendipité - les technologies de l'information et le régime exploratoire
 
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014
[Support de cours] WebMarketing et communication web - IPAC 2014
 
5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges
5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges
5 Appel D Offres Et Cahier Des Charges
 
Industrie de la recommandation
Industrie de la recommandationIndustrie de la recommandation
Industrie de la recommandation
 
Sylvain Bailly - Resume
Sylvain Bailly -  ResumeSylvain Bailly -  Resume
Sylvain Bailly - Resume
 
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...
ECR France Forum ‘03. Echanges électroniques : B2B, les outils et langages du...
 
Plateforme EDI, Echange de donnée Informatisées
Plateforme EDI, Echange de donnée InformatiséesPlateforme EDI, Echange de donnée Informatisées
Plateforme EDI, Echange de donnée Informatisées
 
EDI, Integration et collaboration sur la supply chain
EDI, Integration et collaboration sur la supply chainEDI, Integration et collaboration sur la supply chain
EDI, Integration et collaboration sur la supply chain
 
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...
Construire le cahier des charges de son difpositif de veille (Présentation) -...
 
Services web RESTful
Services web RESTfulServices web RESTful
Services web RESTful
 
Sun tzu
Sun tzuSun tzu
Sun tzu
 
Web Services - A brief overview
Web Services -  A brief overviewWeb Services -  A brief overview
Web Services - A brief overview
 
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviers
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviersLe web marketing, les stratégies et le principaux leviers
Le web marketing, les stratégies et le principaux leviers
 
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...
LinPKI EJBCA : une PKI open source en route vers la certification Critères Co...
 
LinSign : la signature électronique en Open Source
LinSign : la signature électronique en Open Source LinSign : la signature électronique en Open Source
LinSign : la signature électronique en Open Source
 
Web Services Tutorial
Web Services TutorialWeb Services Tutorial
Web Services Tutorial
 
Web service introduction
Web service introductionWeb service introduction
Web service introduction
 
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)
Réussir son analyse des besoins dans la conduite d'un projet informatique (2007)
 
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)
Web Services (SOAP, WSDL, UDDI)
 

Similaire à LA SÉRENDIPITÉ OU L’EXPRESSION CRÉATIVE DE L’IMPRÉVU

Serendipité mundaneum
Serendipité mundaneumSerendipité mundaneum
Serendipité mundaneumHenri Kaufman
 
Hasard Sérendipité Espaces
Hasard Sérendipité EspacesHasard Sérendipité Espaces
Hasard Sérendipité EspacesFrancoise Bronner
 
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011Franck Dasilva
 
Strategie et-philosophie
Strategie et-philosophieStrategie et-philosophie
Strategie et-philosophieJarrosson Bruno
 
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créative
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créativeLes 7 erreurs qui bloquent votre pensée créative
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créativelhugo1
 
Transurfing vadim zeland
Transurfing vadim zelandTransurfing vadim zeland
Transurfing vadim zelandhamtek
 
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipité
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipitéLa Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipité
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipitéNé Kid
 
Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?Jarrosson Bruno
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - florence haxel
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - florence haxelLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - florence haxel
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - florence haxelAlban Jarry
 
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreLa veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreRed Guy
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean marie david
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean marie davidLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean marie david
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean marie davidAlban Jarry
 
Placedela palabre 21_2014_1_création
Placedela palabre 21_2014_1_créationPlacedela palabre 21_2014_1_création
Placedela palabre 21_2014_1_créationboprat
 
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-LavalléeJ’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-LavalléeSWiTCH
 
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCHPatrick Michaely
 
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)Carlos Rangel
 
Tests encounters or abductions by aliens
Tests encounters or abductions by aliensTests encounters or abductions by aliens
Tests encounters or abductions by aliensCras-sarc Sarc-cras
 
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.PM.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.PSwathiga Ramanathan
 
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. cortecoPetit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. cortecoeraser Juan José Calderón
 
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...Yann Coirault
 

Similaire à LA SÉRENDIPITÉ OU L’EXPRESSION CRÉATIVE DE L’IMPRÉVU (20)

Serendipité mundaneum
Serendipité mundaneumSerendipité mundaneum
Serendipité mundaneum
 
Hasard Sérendipité Espaces
Hasard Sérendipité EspacesHasard Sérendipité Espaces
Hasard Sérendipité Espaces
 
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011
Reuniveille - Conférence Innovation - Sérendipité- JCER 2011
 
Strategie et-philosophie
Strategie et-philosophieStrategie et-philosophie
Strategie et-philosophie
 
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créative
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créativeLes 7 erreurs qui bloquent votre pensée créative
Les 7 erreurs qui bloquent votre pensée créative
 
Transurfing vadim zeland
Transurfing vadim zelandTransurfing vadim zeland
Transurfing vadim zeland
 
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipité
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipitéLa Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipité
La Veille De Né Kid Du 21.10.09 : la sérendipité
 
Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - florence haxel
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - florence haxelLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - florence haxel
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - florence haxel
 
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreLa veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean marie david
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean marie davidLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean marie david
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean marie david
 
Placedela palabre 21_2014_1_création
Placedela palabre 21_2014_1_créationPlacedela palabre 21_2014_1_création
Placedela palabre 21_2014_1_création
 
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-LavalléeJ’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-Lavallée
J’ADOOORE - Le suspense par Patricia Gallot-Lavallée
 
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH
00216_MNHN_FUERSCHER_BROCH
 
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
 
Tests encounters or abductions by aliens
Tests encounters or abductions by aliensTests encounters or abductions by aliens
Tests encounters or abductions by aliens
 
Prog.17 18-rotonde-1
Prog.17 18-rotonde-1Prog.17 18-rotonde-1
Prog.17 18-rotonde-1
 
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.PM.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
M.A. French - Final Year Project | Translation of Short Stories by Raja.P
 
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. cortecoPetit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
Petit recueil de 20 moisissures argumentatives. corteco
 
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...
Intuition Pour une conscience accrue de ce qui nous entoure : laisser parler ...
 

LA SÉRENDIPITÉ OU L’EXPRESSION CRÉATIVE DE L’IMPRÉVU

  • 2. La sérendipit é ou l’expression créative de l’imprévu ? 2
  • 3. La sérendipit é D’après l’analyse du consultant en stratégie et professeur à la business school de Jamshedpur : Madhukar Shukla, 20 % des inventions est à l’origine de sérendipité. Elle est, d’après l’analyse de Peter Drucker le pape du management, la source principale d’innovation. Elle constitue, d’après l’enquête menée pendant cinq ans par deux consultants américains Alan Robinson et Sam Stern, l’une des six grandes sources de créativité au sein de l’entreprise. 3
  • 4. La sérendipit é • Derrière ce terme très intellectualisé se cache : Le don de faire des trouvailles, de trouver ce que l’on ne cherche pas. Il s’agit d’une découverte heureuse ou inattendue. • Il y a un Dieu pour cela : Kairos, le dieu de L’opportun La définition de ce mot n’est pas évidente, car elle peut prendre plusieurs fomes et s’exprime dans tous les domaines. l’académie française refuse d’inscrire ce mot dans le dictionnaire 4
  • 5. La sérendipit é • Néologisme d’origine anglaise, « serendipity » apparaît pour la première fois en 1754 sous la plume de l’écrivain Horace Walpole. Il désigne des « découvertes inattendues, faites grâce au hasard et à l’intelligence » • Le mot s’inspire d’un conte persan intitulé « les 3 princes de Sérendip » (Sri Lanka en vieux Persans). Les héros, particulièrement sagace, devinrent richent et adulés un peu par hasard alors qu’ils étaient seulement partis à l’aventure... • Walpole définit ainsi la « sérendipité » dans sa description des trois princes de Sérendip : « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des choses qu’ils ne cherchaient pas » 5
  • 6. La sérendipit é « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des choses qu’ils ne cherchaient pas » Accident, Chance, hasard • Francis Bacon (1561-1626) dit que toutes les grandes découvertes sont faites par hasard… • Sherlock Holmes souligne que l’improbable peut être vrai. • Louis Pasteur • Chance favors only prepared minds (Harvard) 6
  • 7. La sérendipit é « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des choses qu’ils ne cherchaient pas » Sagacité : quelqu’un qui a le nez fin, qui a de la perspicacité. • Pour Aristoste : c’est une sorte de flair • Pour Whewell : Les perles sont là, mais elles ne formeront pas un collier tant que quelqu’un ne fournira pas le fil. • Par extension, la sérendipité recouvre une forme d’action humaine. Il n’y a pas de « heureux hasard » sans l’exploitation intelligente d’une situation particulière. 7
  • 8. La sérendipit é « quand ses Altesses voyageait, elles faisaient toujours des découvertes, par accidents et sagacité, des choses qu’ils ne cherchaient pas » Des choses qu’ils ne cherchaient pas • Pour les sophistes : l’homme ne peut pas chercher l’inconnu, parce qu’il ne saurait pas quoi chercher • L’observation surprend, lorsqu’elle montre quelque chose de neuf. Et surtout elle, elle questionne, c’est-à-dire qu’elle appelle une explication correcte • La sérendipité est l’art de faire une découvert, une trouvaille, à partir d’une telle observation. • Une trouvaille est un résultat obtenu sans avoir été cherché, ni anticipé. On utilise souvent ce mot sur me web pour évoquer le résultat inattendus d’une 8 investigation par mot clef faite à partir d’un moteur de recherche.
  • 9. La sérendipit é Sérendipité et sciences • Observation d’un phénomène nouveau • Constatation d’une anomalie • D’une contradiction avec entre la théorie régnate et l’observation de phénomènes observé • Le sociologue des sciences Rober Merton souligne l’aspect d’anomalie de l’observation. • Beaucoup de découvertes scientifiques sont le fruit de la sérendipité. Newton, Galilée ou Marie Curie sont des exemples historiques, mais au-delà du hasard, leur ouverture aux expériences et aux idées inhabituelles ont conditionné ces découvertes. A titre d’exemple, des milliers de gens avaient dèja vu tomber des pommes avant Newton. Seul un scientifique à l’esprit alerte pouvait y déceler une indication du système de la gravitation terrestre. 9
  • 10. La sérendipit é Et dans les sciences sociale : La sociologie, l’économie • Comment avouer qu’on ne sait pas à quoi un évènement est dû ? Comment reconnaitre que l’on ne pouvait pas tout prévoir, tout calculer, si l’on est un bon chercheur ? Dans la politique • Dans le discours politique : trouver par hasard des solutions politiques heureuses… En général, on évite de le mentionner • Le rôle même d’un politique est d’insister sur un projet rationnel, volontaire, résultat de rapports et d’études fondées sur des données économiques, statistiques • Une politique, une loi ne peuvent être élaborées par hasard. 10
  • 11. La sérendipit é La démocratie est le régime politique idéal de la sérendipité • « Plus que jamais l’esprit civique doit s’arracher à ses vieux schémas afin d’être prêt à accueillir ce qui est sur le point d’arriver –et qui, par chance n’a point encore de nom ». • La rationalité morale de la démocratie se résumerait à favoriser la disponibilité à accueillir l’inconnu, c’est-à-dire le nouveau fait, la nouvelle interprétation, le nouvel argument. • Le physicien américain I. Langmuir écrivit sur la liberté de la recherche dans les laboratoires, • Si l’on transpose ce discours à l’exercice de la démocratie politique comme lieu de production « d’accords sur les désaccords », cela signifie qu’un système d’organisation collective doit éviter les tensions centralisatrices et rester réactif au changement. = démocratie Participative 11
  • 12. La sérendipit é Représenté dans d’innombrables disciplines allant de l’histoire à la chimie en passant par l’astronomie ou la sociologie, la sérendipité peut être envisagée sous plusieurs formes. En voici 4. 12
  • 13. La sérendipit é « C’ est pas ça que je voulais mais… » : Trouver pas hasard (ou accident) autre chose que ce que l’on cherchait au départ. • Le Nutella • L’aspartame 13
  • 14. La sérendipit é « Je ne sais pas trop comment j’ai fais mais… » : Touver quelque chose que l’on cherchait à inventer, mais suite à un accident ou à une erreur. • La Canon BJ-80 • La pénicilline 14
  • 15. La sérendipit é « Cela peut aussi servir à » : Touver pas hasard une application imprévue à quelque chose. • Le téflon • Le micro-ondes 15
  • 16. La sérendipit é « Je ne pensais pas à ça, mais après tout pourquoi pas ? » : Trouver une innovation à la suite d’un accident ou d’un hasard. • Le velcro 16
  • 17. La sérendipit é Utilisation en communication • L’histoire de l’invention de certains produits (par sérendipité) = un formidable pouvoir de storytelling permettant de construire et d’entretenir le mythe autour de la création d’une marque. • Exemple Nike, La tente 2sec… • La sérendipité « collaborative » : elle invite les hommes à penser « out of the box » afin de faire des découvertes impromptues. • Exemple : le principe du Brainstorming 17
  • 18. La sérendipit é Réinjecter un peu de magie • Redonner un peu de magie et de mystère dans nos vie de consommateurs, policées, normées et réglées comme du papier à musique. • Toucher notre penchant naturel pour le plaisir de la surprise et de la découverte • Exemple : Le lancement de l’album Versperine de Björk • Exemple : La publicité comportementale que l’on croise tous les jours sur le web. 18
  • 19. La sérendipit é Sérendipité et technologie • Les médias et plus particulièrement Internet se consomment parfois en « mode sérendipité » • Exemple : La recherche sur Internet : Liens hypertexte + hasard = Information très utile non cherché à la base. • Apple : L’ipod Shuffle d’apple • La fonction Genius • La marque provoque chez ses adeptes de la surprise reposant sur des aspect émotionnels et non anticipés • Autre exemple : le site Hipstery 19
  • 20. La sérendipit é CONCLUSION La sérendipité : une nouvelle philosophie favorisants la créativité ?? • De nombreux évènements de notre vie peuvent se révéler sérendipiteux, à condition d’exercer notre créativité et d’affuter notre curiosité pour convertir nos trouvailles en inventions révolutionnaires. • Une philosophie de vie : voir dans les obstacles des opportunités, reconsidérer les choses établies, poétiser notre environnement cartésien… • Un concept plébiscité par de nombreuses marques : • Google • 3M • Shell « L’expérience du vendredi après midi » 20
  • 21. La sérendipit é 21