SlideShare une entreprise Scribd logo

Simone Veil

Présentation du documentaire Simone Veil, mémoire d'une immortelle

1  sur  10
Télécharger pour lire hors ligne
SIMONE
VEIL
MÉMOIRE
D’UNE
IMMORTELLE
UN DOCUMENTAIRE INÉDIT
DE PUBLIC SÉNAT
SAMEDI 30 JUIN À 21H30 et DIMANCHE 1ER
JUILLET À 12H30 SUR
EN PARTENARIAT AVEC
Relire une vie exceptionnelle grâce aux archives privées de
Simone Veil, voici ce que nous propose ce documentaire à
l’occasion de la panthéonisation de l’ancienne ministre, le
dimanche 1er juillet prochain.
Cinq ans avant sa disparition, Simone Veil a confié aux
Archives nationales les dossiers, les documents officiels,
les notes écrites de sa main, les lettres qu’elle a reçues…
Tous ses « papiers » qu’elle a patiemment conservés une vie
durant.
Autant de précieux documents, parfois inédits qui nous
racontent au plus près la vie d’une femme au destin hors
normes.
Comme les notes prises dans un simple calepin par la toute
nouvelle ministre de la Santé de Valéry Giscard d’Estaing
lors du débat sur l’IVG en novembre 1974, ou, dans un autre
registre, cette lettre émouvante envoyée en 1945 à son père
et à son frère depuis les camps.
À PROPOS
Une mémoire complète qui renseigne chaque époque de sa
vie.
80 mètres linéaires de dossiers et d’archives qui nous offrent
un regard plus précis et plus complet sur l’histoire de
celle qui tour à tour magistrate, ministre et présidente du
Parlement européen, n’a jamais désespéré de l’humanité,
malgré l’épreuve des camps.
Comme en témoigne un document jamais évoqué : un
procès-verbal de 1972 d’une réunion de l’administration
pénitentiaire où la jeune magistrate s’indigne des conditions
d’isolement des détenus.
Ou encore ce questionnaire de 1960, lui aussi dévoilé pour la
première fois, qui interroge la jeune Simone Veil sur son choix
de devenir magistrate.
« Simone Veil, mémoire d’une immortelle » est un portrait
historique et touchant de celle qui par sa droiture, son
ouverture, par son sens aiguë du sens de l’État et de la
justice, reste pour beaucoup un exemple.
EXTRAIT DU DOCUMENTAIRE
CLIQUER POUR VISIONNER
3 QUESTIONS AU RÉALISATEUR
Comment vous est venue l’idée de ce documentaire ?
Comment passer à côté d’une mémoire aussi incroyable…
En 2013, en reportage sur le site de Pierrefitte-sur-Seine aux
Archives nationales, la directrice de l’époque avait évoqué
l’arrivée des archives privées de Simone Veil. Que contenaient-elles ?
Que pouvaient-elles nous raconter de la vie de celle qui fut jusqu’au
bout de sa vie une des personnalités préférées des Français ?
Que nous disent ces archives ?
Quand l’appel pour sa panthéonisation a été lancé, nous nous
sommes dit que ces archives recelaient, non pas une part de l’intime,
mais autant de pièces de la pensée de Simone Veil. Des pièces
qui, reconstituées, offraient non pas une histoire différente de celle
que l’on connait, mais une histoire plus précise, plus détaillée,
celle que Simone Veil elle-même, avait constituée. Car le projet du
film n’est pas d’explorer les archives familiales - d’ailleurs Simone
Veil compartimentait vie personnelle et professionnelle - mais de
s’appuyer sur les documents officiels, les courriers reçus, les agendas
de l’ancienne ministre de la Santé pour obtenir une image inédite.
L’émotion est réelle de voir ses notes, notamment celles prises en
novembre 1974 lors des débats à l’Assemblée, ou encore ces mots
d’anonymes reçus après l’adoption du projet de loi sur l’IVG comme
autant de témoignages d’affection.
Une pièce vous a-t-elle marqué ?
Ce film n’aurait pas été possible sans l’autorisation des enfants
de Simone Veil et la collaboration étroite des équipes des
Archives nationales. Notamment le travail de Constance de
Vergnette en charge du fonds. C’est à ses côtés que nous
avons découvert l’une des pièces les plus précieuses de ce film.
Un questionnaire dans lequel la jeune magistrate se dévoile
dans un style personnel. Elle revient sur son choix d’œuvrer
dans la justice. Une vie après la déportation qu’elle a choisie
de consacrer aux condamnés, victimes « de leur passé, de leur
milieu, et de leur misère ».
PIERRE BONTE-JOSEPH
DES ARCHIVES INÉDITES
Grâce à la collaboration des Archives nationales et à l’autorisation de sa
famille, le journaliste de Public Sénat Pierre Bonte-Joseph a eu accès à
des archives inédites de Simone Veil.
Comme cette lettre émouvante de Simone Veil à ses proches, envoyée
depuis les camps en 1945, où elle glisse ses espoirs et son attachement
à ceux qu’elle ne reverra jamais.
Ou encore un document exceptionnel : un questionnaire qui interroge
Simone Veil sur son choix de devenir magistrate, et où elle répond que
l’expérience des camps a confirmé son intention de venir en aide aux
condamnés.
Mais aussi une archive témoin du combat de Simone Veil pour
l’amélioration des conditions de détention dans les établissements
pénitentiaires : ce procès-verbal d’une réunion de l’administration
pénitentiaire en 1972 dans lequel elle s’indigne des conditions de vie
des détenus.
Des archives précieuses qui ont permis au réalisateur de plonger plus
profondément dans la mémoire de Simone Veil, pour en donner un
portrait des plus fidèles.
Publicité

Recommandé

Ldj 125 janvier_fevrier_2014
Ldj 125 janvier_fevrier_2014Ldj 125 janvier_fevrier_2014
Ldj 125 janvier_fevrier_2014Tikoun38
 
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010
Liberte du Judaisme 103 janvier fevrier_2010Tikoun38
 
Liberte du Judaisme 108 janvier fevrier 2011
Liberte du Judaisme 108 janvier fevrier 2011Liberte du Judaisme 108 janvier fevrier 2011
Liberte du Judaisme 108 janvier fevrier 2011Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013La Presse Nouvelle Magazine 309  octobre 2013
La Presse Nouvelle Magazine 309 octobre 2013Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 253 fevrier mars 2008
La Presse Nouvelle Magazine 253 fevrier mars 2008La Presse Nouvelle Magazine 253 fevrier mars 2008
La Presse Nouvelle Magazine 253 fevrier mars 2008Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 233 fevrier 2006
La Presse Nouvelle Magazine 233 fevrier 2006La Presse Nouvelle Magazine 233 fevrier 2006
La Presse Nouvelle Magazine 233 fevrier 2006Tikoun38
 
Presse Nouvelle Magazine 216 avril mai 2004
Presse Nouvelle Magazine 216 avril mai 2004Presse Nouvelle Magazine 216 avril mai 2004
Presse Nouvelle Magazine 216 avril mai 2004Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 283 février 2011
La Presse Nouvelle Magazine 283 février 2011La Presse Nouvelle Magazine 283 février 2011
La Presse Nouvelle Magazine 283 février 2011Tikoun38
 

Contenu connexe

Tendances

La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004Tikoun38
 
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 293 fevrier_2012
La Presse Nouvelle Magazine 293  fevrier_2012La Presse Nouvelle Magazine 293  fevrier_2012
La Presse Nouvelle Magazine 293 fevrier_2012Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009Tikoun38
 
La Presse Nouvelle Magazine N°302 janvier 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°302  janvier 2013La Presse Nouvelle Magazine N°302  janvier 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°302 janvier 2013Tikoun38
 
Le génocide arménien
Le génocide arménienLe génocide arménien
Le génocide arménienjmdbt
 

Tendances (10)

La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013La Presse Nouvelle Magazine N°311  décembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°311 décembre 2013
 
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004
La Presse Nouvelle Magazine 217 juin 2004
 
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009
La Nouvelle Presse Magazine 262 janvier fevrier 2009
 
La Presse Nouvelle Magazine 293 fevrier_2012
La Presse Nouvelle Magazine 293  fevrier_2012La Presse Nouvelle Magazine 293  fevrier_2012
La Presse Nouvelle Magazine 293 fevrier_2012
 
Juliette Broder, une vie militante
Juliette Broder, une vie militanteJuliette Broder, une vie militante
Juliette Broder, une vie militante
 
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
 
plaquette-festival-film
plaquette-festival-filmplaquette-festival-film
plaquette-festival-film
 
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
La Presse Nouvelle Magazine 263 fevrier mars 2009
 
La Presse Nouvelle Magazine N°302 janvier 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°302  janvier 2013La Presse Nouvelle Magazine N°302  janvier 2013
La Presse Nouvelle Magazine N°302 janvier 2013
 
Le génocide arménien
Le génocide arménienLe génocide arménien
Le génocide arménien
 

Similaire à Simone Veil

Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitude
Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitudeInterview de Bat Ye'or sur la dhimmitude
Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitudeVéronique Chemla
 
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013Tikoun38
 
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)Thomas Pariente
 
La Presse Nouvelle Magazine N°292 janvier 2012
La Presse Nouvelle Magazine N°292  janvier 2012La Presse Nouvelle Magazine N°292  janvier 2012
La Presse Nouvelle Magazine N°292 janvier 2012Tikoun38
 
DIAPO Mémoires 2° GM
DIAPO Mémoires 2° GMDIAPO Mémoires 2° GM
DIAPO Mémoires 2° GMParchemin
 
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007Tikoun38
 
243 fevrier 2007
243 fevrier 2007243 fevrier 2007
243 fevrier 2007Tikoun38
 
Fiche 912
Fiche 912Fiche 912
Fiche 912origene
 
Briet Suzanne
Briet SuzanneBriet Suzanne
Briet SuzanneLyrae
 
Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014Parchemin
 
Ghetto au maquis Allos
Ghetto au maquis Allos Ghetto au maquis Allos
Ghetto au maquis Allos NadineHG
 
Notices auteurs SEF printemps 2018
Notices auteurs  SEF printemps 2018Notices auteurs  SEF printemps 2018
Notices auteurs SEF printemps 2018Bâle Région Mag
 

Similaire à Simone Veil (20)

Mémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numériqueMémoires migrantes version numérique
Mémoires migrantes version numérique
 
Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitude
Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitudeInterview de Bat Ye'or sur la dhimmitude
Interview de Bat Ye'or sur la dhimmitude
 
Boris Cyrulnik
Boris CyrulnikBoris Cyrulnik
Boris Cyrulnik
 
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013La Presse Nouvelle Magazine numero 310  novembre 2013
La Presse Nouvelle Magazine numero 310 novembre 2013
 
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)
Le deuil à l'ère numérique (mémoire de recherche)
 
La Face Cache
La Face CacheLa Face Cache
La Face Cache
 
La Presse Nouvelle Magazine N°292 janvier 2012
La Presse Nouvelle Magazine N°292  janvier 2012La Presse Nouvelle Magazine N°292  janvier 2012
La Presse Nouvelle Magazine N°292 janvier 2012
 
DIAPO Mémoires 2° GM
DIAPO Mémoires 2° GMDIAPO Mémoires 2° GM
DIAPO Mémoires 2° GM
 
PRESS
PRESSPRESS
PRESS
 
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
La Presse Nouvelle Magazine 243 fevrier 2007
 
243 fevrier 2007
243 fevrier 2007243 fevrier 2007
243 fevrier 2007
 
Fiche 912
Fiche 912Fiche 912
Fiche 912
 
irena Sendler
irena Sendlerirena Sendler
irena Sendler
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
 
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
 
Briet Suzanne
Briet SuzanneBriet Suzanne
Briet Suzanne
 
Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014
 
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
Histoire et figures de la non-violence. — 04. De 1910 à 1929
 
Ghetto au maquis Allos
Ghetto au maquis Allos Ghetto au maquis Allos
Ghetto au maquis Allos
 
Notices auteurs SEF printemps 2018
Notices auteurs  SEF printemps 2018Notices auteurs  SEF printemps 2018
Notices auteurs SEF printemps 2018
 

Dernier (6)

Spectacle du Parvis à Arreau le 27 février
Spectacle du Parvis à Arreau le 27 févrierSpectacle du Parvis à Arreau le 27 février
Spectacle du Parvis à Arreau le 27 février
 
Présentation du Fonds européen pour la jeunesse
Présentation du Fonds européen pour la jeunessePrésentation du Fonds européen pour la jeunesse
Présentation du Fonds européen pour la jeunesse
 
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Depuis 1970
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Depuis 1970Histoire et figures de la non-violence. — 09. Depuis 1970
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Depuis 1970
 
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
 
Histoire et figures de la non-violence. — 09b. Alexeï Navalny et les dissiden...
Histoire et figures de la non-violence. — 09b. Alexeï Navalny et les dissiden...Histoire et figures de la non-violence. — 09b. Alexeï Navalny et les dissiden...
Histoire et figures de la non-violence. — 09b. Alexeï Navalny et les dissiden...
 
Chercheurs de sens. — 15. De 1930 à 1934
Chercheurs de sens. — 15. De 1930 à 1934Chercheurs de sens. — 15. De 1930 à 1934
Chercheurs de sens. — 15. De 1930 à 1934
 

Simone Veil

  • 1. SIMONE VEIL MÉMOIRE D’UNE IMMORTELLE UN DOCUMENTAIRE INÉDIT DE PUBLIC SÉNAT SAMEDI 30 JUIN À 21H30 et DIMANCHE 1ER JUILLET À 12H30 SUR EN PARTENARIAT AVEC
  • 2. Relire une vie exceptionnelle grâce aux archives privées de Simone Veil, voici ce que nous propose ce documentaire à l’occasion de la panthéonisation de l’ancienne ministre, le dimanche 1er juillet prochain. Cinq ans avant sa disparition, Simone Veil a confié aux Archives nationales les dossiers, les documents officiels, les notes écrites de sa main, les lettres qu’elle a reçues… Tous ses « papiers » qu’elle a patiemment conservés une vie durant. Autant de précieux documents, parfois inédits qui nous racontent au plus près la vie d’une femme au destin hors normes. Comme les notes prises dans un simple calepin par la toute nouvelle ministre de la Santé de Valéry Giscard d’Estaing lors du débat sur l’IVG en novembre 1974, ou, dans un autre registre, cette lettre émouvante envoyée en 1945 à son père et à son frère depuis les camps. À PROPOS
  • 3. Une mémoire complète qui renseigne chaque époque de sa vie. 80 mètres linéaires de dossiers et d’archives qui nous offrent un regard plus précis et plus complet sur l’histoire de celle qui tour à tour magistrate, ministre et présidente du Parlement européen, n’a jamais désespéré de l’humanité, malgré l’épreuve des camps. Comme en témoigne un document jamais évoqué : un procès-verbal de 1972 d’une réunion de l’administration pénitentiaire où la jeune magistrate s’indigne des conditions d’isolement des détenus. Ou encore ce questionnaire de 1960, lui aussi dévoilé pour la première fois, qui interroge la jeune Simone Veil sur son choix de devenir magistrate. « Simone Veil, mémoire d’une immortelle » est un portrait historique et touchant de celle qui par sa droiture, son ouverture, par son sens aiguë du sens de l’État et de la justice, reste pour beaucoup un exemple.
  • 5. 3 QUESTIONS AU RÉALISATEUR Comment vous est venue l’idée de ce documentaire ? Comment passer à côté d’une mémoire aussi incroyable… En 2013, en reportage sur le site de Pierrefitte-sur-Seine aux Archives nationales, la directrice de l’époque avait évoqué l’arrivée des archives privées de Simone Veil. Que contenaient-elles ? Que pouvaient-elles nous raconter de la vie de celle qui fut jusqu’au bout de sa vie une des personnalités préférées des Français ? Que nous disent ces archives ? Quand l’appel pour sa panthéonisation a été lancé, nous nous sommes dit que ces archives recelaient, non pas une part de l’intime, mais autant de pièces de la pensée de Simone Veil. Des pièces qui, reconstituées, offraient non pas une histoire différente de celle que l’on connait, mais une histoire plus précise, plus détaillée, celle que Simone Veil elle-même, avait constituée. Car le projet du film n’est pas d’explorer les archives familiales - d’ailleurs Simone Veil compartimentait vie personnelle et professionnelle - mais de s’appuyer sur les documents officiels, les courriers reçus, les agendas de l’ancienne ministre de la Santé pour obtenir une image inédite. L’émotion est réelle de voir ses notes, notamment celles prises en novembre 1974 lors des débats à l’Assemblée, ou encore ces mots d’anonymes reçus après l’adoption du projet de loi sur l’IVG comme autant de témoignages d’affection. Une pièce vous a-t-elle marqué ? Ce film n’aurait pas été possible sans l’autorisation des enfants de Simone Veil et la collaboration étroite des équipes des Archives nationales. Notamment le travail de Constance de Vergnette en charge du fonds. C’est à ses côtés que nous avons découvert l’une des pièces les plus précieuses de ce film. Un questionnaire dans lequel la jeune magistrate se dévoile dans un style personnel. Elle revient sur son choix d’œuvrer dans la justice. Une vie après la déportation qu’elle a choisie de consacrer aux condamnés, victimes « de leur passé, de leur milieu, et de leur misère ». PIERRE BONTE-JOSEPH
  • 6. DES ARCHIVES INÉDITES Grâce à la collaboration des Archives nationales et à l’autorisation de sa famille, le journaliste de Public Sénat Pierre Bonte-Joseph a eu accès à des archives inédites de Simone Veil. Comme cette lettre émouvante de Simone Veil à ses proches, envoyée depuis les camps en 1945, où elle glisse ses espoirs et son attachement à ceux qu’elle ne reverra jamais. Ou encore un document exceptionnel : un questionnaire qui interroge Simone Veil sur son choix de devenir magistrate, et où elle répond que l’expérience des camps a confirmé son intention de venir en aide aux condamnés. Mais aussi une archive témoin du combat de Simone Veil pour l’amélioration des conditions de détention dans les établissements pénitentiaires : ce procès-verbal d’une réunion de l’administration pénitentiaire en 1972 dans lequel elle s’indigne des conditions de vie des détenus. Des archives précieuses qui ont permis au réalisateur de plonger plus profondément dans la mémoire de Simone Veil, pour en donner un portrait des plus fidèles.
  • 7. Questionnaire d’entrée à la magistrature Lettre de Simone Veil à sa famille depuis les camps Nous pensons sans cesse au moment où nous serons réunis» L’expérience de la déportation n’a fait que confirmer mon intention de faire quelque chose pour les condamnés ou anciens condamnés victimes de leur passé, de leur milieu et de leur misère»
  • 8. Rabbin, membre du Mouvement juif libéral de France (MJLF), journaliste DELPHINE HORVILLEUR Dans son engagement politique, il y a ce souci de l’autre, de la dignité de l’autre et aussi de la potentialité de l’autre, de ce qu’il pourrait être, de ce qu’il pourrait devenir. Cela se traduit dans son engagement pour les femmes lorsque, si souvent, elle prend des positions qui permettent à la femme de ne pas être que dans sa fonction d’épouse ou sa fonction maternelle. Elle dit aux femmes : vous pouvez choisir, vous pourrez être autre chose. Il existe pour vous une potentialité d’être.» Défenseur des droits, ancien ministre de la Culture (1993-1995) au même moment que Simone Veil JACQUES TOUBON Elle a été vraiment reconnue comme quelqu’un ayant joué un rôle décisif dans l’évolution des conditions de détention, et en particulier dans l’évolution des conditions de détention des femmes. C’est un aspect de sa personnalité qui est assez peu connu. Et à l’époque elle a fait tout ça à contre-courant.» DES TÉMOIGNAGES MONIQUE PELLETIER Ancienne ministre déléguée à la Condition féminine (1978-1981), membre honoraire du Conseil Constitutionnel Simone pensait, et elle avait sûrement raison à l’époque, que compte tenu des positions de la majorité, qui était absolument hostile à un débat sur l’IVG, il ne fallait pas mettre en avant un droit qui pourrait donner lieu à des discussions sur « qu’est-ce qu’un fœtus, le droit… ». Il fallait dire : « une femme en situation de détresse se sent obligée de recourir à l’IVG, on ne peut pas la laisser mourir ou devenir stérile.» VOIR L’EXTRAITVOIR L’EXTRAITVOIR L’EXTRAIT
  • 9. Député Modem des Hauts-de-Seine JEAN-LOUIS BOURLANGES Le fait que ce soit une juive, une juive qui avait été déportée, une juive dont une grande partie de la famille avait péri en déportation, le fait que ce soit elle qui choisisse l’Europe, c’était infiniment porteur. Cela voulait dire que tout le monde devait choisir l’Europe.» FRANÇOISE BANAT-BERGER Directrice des Archives nationales Conservateur du patrimoine aux Archives nationales CONSTANCE DE VERGNETTE Diplômée de l’Ecole nationale des Chartes, elle devient conservatrice et exerce aux archives de Paris, puis aux archives du ministère de la Justice où elle se spécialise dans les questions d’archivage numérique, avant d’exercer aux Archives de France. En 2014, elle est nommée directrice des Archives nationales. Engagée pour la cause féminine, elle entreprend récemment une collecte nationale pour recueillir des archives liées à l’histoire des femmes. Selon elle, « les archives de femmes manquent pour écrire leur histoire ». Diplômée de l’Ecole nationale des Chartes et de l’Institut national du patrimoine, elle est aujourd’hui en charge du fonds d’archives de Simone Veil aux Archives nationales. Elle est celle qui a permis à l’équipe du film de plonger au cœur des archives de l’ancienne ministre. Son aide a été plus que précieuse. ... ET DES ARCHIVES VOIR L’EXTRAIT
  • 10. CONTACT ©WLADSIMITCHPOURCAPAPICTURES|PIERREBONTE-JOSEPH|ARCHIVESNATIONALES|PUBLICSÉNAT RÉALISATION PIERRE BONTE-JOSEPH PRODUCTION PUBLIC SÉNAT IMAGES VIVIEN CHAREYRE CONTACTS ALIZÉE JANVIER a.janvier@public.senat.fr 01 42 34 44 39 CÉCILE REGRADJ c.regradj@public.senat.fr 01 42 34 44 13 DIFFUSIONS SAMEDI 30 JUIN À 21H30 DIMANCHE 1ER JUILLET À 12H30 LUNDI 13 AOÛT À 22H LUNDI 20 AOÛT À 17H30 DIMANCHE 26 AOÛT À 9H30 MARDI 28 AOÛT À 17H DIMANCHE 2 SEPTEMBRE À 10H30 DURÉE : 28’ Sur Public Sénat chaîne n°13 et disponible en VOD sur publicsenat.fr