SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  48
Du ghetto lorrain
au maquis des Alpes de Haute Provence
Deux siècles d’histoire d’une famille juive
Mireille Provansal-Lippmann
M. Provansal, Du ghetto au Maquis, ed. Ovadia, coll. Histoire et destinées, 2018, 240 p., 20€.
L'occupation de Nice fut certainement une des plus atroces de toute la France,
Les Juifs de l’Europe entière, qui n'avaient pu fuir plus loin que nos frontières s’étaient
rassemblés entre Nice et Cannes et on nous envoya des effectifs considérables
de Gestapo
Comme nous étions Papa et moi poursuivis depuis 6 mois par la police italienne
fort peu dangereuse heureusement - nous avons jugé plus prudent de liquider
nos affaires et de filer
Le 15 Septembre au matin, nous avons pris le train du Sud qui n'était pas surveillé,
alors que le PLM l'était terriblement, et nous sommes montés à Chauvet
Le 14 Octobre au soir, on vint nous prévenir que ma tête était mise à prix et que la
Gestapo connaissait notre retraite. Tout le monde passa Sestrière vers le Laverq
Récit de Jacques Lippmann, 1945
Les Lippmann, une famille juive niçoise
engagée contre le nazisme,
fuit les rafles à Nice
et choisit la résistance armée dans les Alpes du sud
Chauvet,
tel que ma famille l’a découvert
au début des années 1930
La ferme Cèze et la bergerie Monge
1932
Une auberge de la Jeunesse en 1936
Concours de ski 1932
La bergerie Cèze ou vieux Chauvet
… sans confort,
mais un chaleureux refuge familial
En 1939, Jean et Renée Lippmann
décident de s’installer
et font construire
le nouveau Chauvet
Il sera la base de départ pour le maquis
1939
1941
1938
Septembre 1943, La Foux d’Allos, avant le départ pour le maquis
Le maquis septembre 1943-juillet 1944
Hameau de l’Abbaye, vallée du Laverq (Ubaye)
Intégré dans l’ORA, autour de Jean Lippmann dit Lorrain
Une famille juive appuyée par les paysans de la vallée
et l’arrivée d’autres juifs fuyant la déportation
La vie quotidienne
Se chauffer
Faire la fête …
Rencontres
avec les politiques et les officiers
Mars 1944, Jean est appelé à l’état-major régional de l’ORA
dans le cadre du plan de mobilisation de la Provence :
la vallée de l’Ubaye, cœur de la zone des maquis, est vouée à l’insurrection.
Le maquis Lorrain dans la guerre
30-31mai 1944, Jean négocie et signe les accords de Saretto avec la Résistance italienne.
Leur volet politique affirme la fraternité franco-italienne contre les fascistes et les nazis,
prévoit l’instauration des libertés démocratiques et de la justice sociale
dans une libre communauté européenne .
12 Juin 1944, Le maquis du Laverq renforcé par des habitants du village de Méolans,
repousse au Pas-de-La-Tour (commune du Lauzet) la contre-attaque allemande,
après la libération de Barcelonnette
14 Juillet 1944, libération provisoire de Colmars par le Maquis du Laverq (Jacques Lippmann)
Mai 1944 – départ vers les granges du Lambournet
Un groupe de 30 à 40 maquisards, grossi par l’arrivée
de réfractaires et d’autres résistants
Jean Lippmann
est capturé puis fusillé
le 30 juillet 1944
à la Favière (Prads, Haute Bléone)
Son fils Jacques continue et contribue à la libération jusqu’à Nice
Un héros des trois guerres ? Qui est Jean Lippmann ?
Jean Lippmann,
une belle réussite professionnelle à Nice
Une vie bourgeoise, dépensière
Une famille heureuse
Un couple amoureux au fil de 300 lettres échangées 1925-1940
Le haut Verdon parcouru
à pied, à mulets et à ski
Sur le chemin du lac ?
Randonnée à ski
vers le plateau de l’Aiguille
La montagne, une passion qui fournira le refuge naturel du maquis
1933 Devant le refuge Lemercier
après l’ascension du Pelvoux
1933
Ascension du Mt Pelat,
et de la plupart
des sommets
des Alpes du sud
Des alpinistes passionnés
Amateurs de neige et précurseurs du ski de randonnée
1932
1933-34
Grimper,
Se baigner dans les torrents
Montagne et maquis,
guerre et randonnées
Carnet de randonnée de Claude Lippmann
Maquis du Laverq, mars 1944
Jean et sa famille,
constamment et partout
la recherche
d’une marginalité bohème
A l’écart du monde, fuir « la société des bourgeois »
Le vieux Chauvet
un refuge indispensable pour vivre autrement : bobo avant l’heure ?
1939
Derrière le « héros »,
l’ importance de la famille,
un désir de vivre en marge,
une anxiété, une intranquillité
Marquer sa différence….est-ce un héritage de la judéité ?
Mes grands-parents étaient totalement détachés de la religion
et mes parents ne s’étaient pas mariés religieusement, ce qui était rare en 1921
(…). Mon frère n’était pas circoncis.
Et pourtant leur appartenance au judaïsme n’était pas contestée (…).
J’en ai eu conscience très jeune. Mes parents, mon père, encore plus que ma mère,
y attachaient une grande importance pour des raisons culturelles et les valeurs
qu’il incarne
Simone Veil, 1995
Je suis juif, c’est pour moi une honte et une fierté
Claude Lippmann, mon père, vers 1998
Extraits du CR du Comité Départemental de la Libération des Alpes-Maritimes
14 septembre 1944 ( archives Départementales, série 162 W 0005) :
Jacques Lippmann se présente comme Président du groupe des résistants juifs :
Nous représentons les forces de la Résistance parmi les juifs
et nous tenons à être reconnus comme tels par le comité de libération
Me Delmon : C’est M° Lippmann qui m’a aidé à fournir du matériel pour commencer
à marcher dans la Résistance…il y a derrière eux des éléments représentants
de la résistance juive
Le choix de résister :
des juifs résistants, des résistants juifs ?
Quel fil relie Jean à ses
ancêtres juifs ?
Remonter le temps du
maquis au ghetto
Deux siècles pendant lesquels ma famille
recherche sa place dans la société française
à travers
la Révolution française,
le second Empire,
l’Affaire Dreyfus,
… et l’occupation nazie
Des archives abondantes
Officielles,
privées,
intimes
Lettres et photos
Dans le ghetto de Metz
Isaïe Ulman,
1705-1747
Le grand ancêtre,
médecin juif à Metz qui aurait sauvé
Louis XV en 1744
Un juif « éclairé »
dans le siècle des Lumières ?
La Haskala, les Lumières juives
Etre juif en France avant 1789 :
une minorité opprimée et ostracisée
La Révolution française : citoyenneté, égalité
L’émancipation est acquise en septembre 1791 par un vote de l’Assemblée Constituante
Robespierre, 1789
Les juifs sont membres de cette famille universelle qui doit établir la Fraternité entre les
peuples …
Rendons-les au bonheur, à la patrie, à la vertu, en leur rendant la dignité d'hommes et de
citoyens
Clermont-Tonnerre, 1789 :
Aux juifs en tant que nation, il faut tout refuser ; mais aux juifs en tant qu’hommes, il faut tout
accorder… Il ne peut y avoir de nation dans la nation.
Il faut qu'ils ne fassent dans l'Etat ni un corps politique ni un ordre. Il faut qu'ils soient
individuellement citoyens ».
Mais …
Le dilemme :
Comment rester juifs dans la République ?
Comment concilier traditions, communauté et citoyenneté ?
Que reste-t-il de la judéité après intégration dans un espace démocratique ?
C’est l’histoire de ma famille et celle de très nombreux juifs français,
membres d’une minorité
qui va chercher sa place dans la société française:
Les « Israélites français » ou les « Français israélites »
Léon Lippmann (1804-1874)
Attribution des places dans la synagogue
de Sarrebourg (Moselle), Léon, parness,
a le siège n° 3
A la recherche d’une intégration
dans le conformisme social et politique
… mais dans l’observance des traditions
1870-71, Annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire allemand
Le choix déchirant de l’exil
Dépression
Patriotisme
« Lorrain »,
un nom de guerre
La montée de l’antisémitisme, l’Affaire Dreyfus
La rupture, le choc
Drumont, La France juive, 1886
… il n'a plus d'âge. Il n'a plus de nom. Il est couleur traître. Sa face est terreuse, aplatie
et basse, sans apparence de remords, étrangère à coup sûr, épave de ghetto …
Comment vivre ces injures, cette exclusion ? Trois postures :
*Fuir dans la vie familiale et religieuse
*Intérioriser l’insulte
*Réagir avec fierté/résister
Léon Daudet écrit après avoir assisté à la dégradation de Dreyfus en janvier 1895 :
… ce fameux nez recourbé, les yeux clignotants, les dents serrées, les oreilles saillantes,
les ongles carrés, le pied plat, les genoux ronds, la cheville extraordinairement en-dehors,
la main moelleuse et fondante de l’hypocrite et du traître…il sent mauvais .
Valorisation du refuge familial
dans une famille pratiquante
Intérioriser l’insulte
Echecs, Honte, Haine de soi
Renée 1920 (32 ans) se trouve laide
« Tête de petite juive »
Face aux discours antisémites….
Ou revendiquer fièrement ses origines et son nom
Le rang que j’occupe à Paris, la considération dont je jouis ici, et partout ailleurs où
mon nom est connu, ne me permettent pas de me plier à une humiliation quelconque ;
et j’aurais la plus grande honte à paraître disposé à subir celle qui frappe
mes coreligionnaires français, en vue de pouvoir aller faire en Russie
les affaires très brillantes que vous entrevoyez.
Je n’ai pas le moindre fanatisme religieux, je ne suis pas pratiquant du tout,
mais je ne viendrai en Russie que lorsque les portes seront largement ouvertes
et que je saurai pouvoir y porter partout la tête aussi haute
qu’il m’est permis de le faire parmi tous les autres pays civilisés (…) ».
Edouard Lippmann, 1891, en réponse à Mr Glouchkoff, ingénieur à St Pétersbourg
En 1895, Paul Félix choisit de reprendre son nom perdu d’Abraham
Le patriotisme affirmé à toutes les générations
Remercier la France,
Etre reconnu comme un « vrai » Français
Depuis les guerres napoléoniennes, une belle collection de médailles…
Gustave Jacob
2 guerres
Multi-médaillé
Crimée, 1854
Guerre
franco-allemande
1870-71
Jean Lippmann, 1914-18
Croix de guerre, Légion d’honneur, 5 citations pour bravoure
Officier des plus remarquables par son extrême bravoure
Que reste-t-il de la judéité des origines
dans le XXème siècle laïque et moderne ?
Oubliée ? Déniée ?
Malgré son intégration, son attachement aux « Lumières »
la famille LIPPMANN reste proche de sa culture d’origine.
Elle sera finalement rattrapée par l’histoire,
juifs quand même…
… et elle s’engagera dans la lutte armée
Mariage de Jean Lippmann et Renée Félix-Abraham
à la synagogue de Lyon en mai 1914
1939,
Construction du chalet familial
Eva Lippmann et André Jacob
L’amitié des Lippmann et des Jacob
Lettre de S. Veil à mon père 1995
Les années 1930, la montée des périls
Les lettres familiales racontent les angoisses, les espoirs, les illusions
Munich septembre 38
L’antisémitisme en Italie, juin 38
1941
Claude Lippmann écrit au Recteur
de l’Université de Lyon
pour demander son maintien
malgré les lois pétainistes
… en vain
La guerre, l’occupation,
la collaboration,
la fin des illusions
La lettre de la « honte »
Rattrapés par la réalité,
juifs malgré eux
Jean s’engage dans la Résistance à Nice
Fin de l’histoire…
Lippmann Lorrain… résistant comme ses ancêtres juifs
Résistant juif ? Juif résistant ? Le débat est ouvert
Merci de m’avoir écoutée jusqu’au bout !
Quitte à faire de la surenchère !
À la recherche d’une protection
par les « grands »
L’importance de la réussite scolaire
Jenny Lippmann, vers 1880
vers 1905 ?
Un puissant désir d’intégration par la culture et la science
Le goût de la bonne chère , l’humour, être différents
novembre 1943
1er janvier 1944
Les menus de fête au maquis
Le Livre d’Elisabeth
1847-1869
Une fenêtre exceptionnelle
sur la vie quotidienne
de juifs pratiquants
vivant parmi et avec les autres
Léon (1804-1874) et Elisabeth (1810-1878) Lippmann
membres de la Communauté israélite de Sarrebourg (Moselle)
A la recherche d’une intégration dans le conformisme social et politique
… mais dans l’observance de leurs traditions
Attribution des places
dans la synagogue
de Sarrebourg
Léon Lippmann, parness,
a le siège n° 3

Contenu connexe

Similaire à Ghetto au maquis Allos

217 juin 2004
217 juin 2004217 juin 2004
217 juin 2004Tikoun38
 
Littérature et holocauste
Littérature et holocausteLittérature et holocauste
Littérature et holocausteTRANVANNORY
 
Les représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arcLes représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arcicm13
 
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017Bâle Région Mag
 
La RéSistance2
La RéSistance2La RéSistance2
La RéSistance2duval.prof
 
Visite du struthof (Alsace)
Visite du struthof (Alsace)Visite du struthof (Alsace)
Visite du struthof (Alsace)cdichenois
 
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944dida91
 
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...CsarSobrinho
 
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Parisassr38 vercors
 
Les éxécutions
Les éxécutionsLes éxécutions
Les éxécutionscdidoche
 
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...Andre Iridium
 

Similaire à Ghetto au maquis Allos (20)

217 juin 2004
217 juin 2004217 juin 2004
217 juin 2004
 
Littérature et holocauste
Littérature et holocausteLittérature et holocauste
Littérature et holocauste
 
Les représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arcLes représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arc
 
[Degrelle leon] la campagne de russie
[Degrelle leon]   la campagne de russie[Degrelle leon]   la campagne de russie
[Degrelle leon] la campagne de russie
 
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017
Société d'Etudes Françaises de Bâle Notices automne 2017
 
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les JustesHistoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
Histoire et figures de la non-violence. — 09. Les Justes
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 03. De 1885 à 1899
 
La RéSistance2
La RéSistance2La RéSistance2
La RéSistance2
 
Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processusDes idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
Des idéologies d'exclusion aux génocides : les étapes d’un processus
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 02. De 1850 à 1884
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 02. De 1850 à 1884Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 02. De 1850 à 1884
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 02. De 1850 à 1884
 
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre ParoleRaoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
 
Visite du struthof (Alsace)
Visite du struthof (Alsace)Visite du struthof (Alsace)
Visite du struthof (Alsace)
 
ALSACE
ALSACEALSACE
ALSACE
 
1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace
 
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944
Le sauvetage-des-juifs-a-paris-1940-1944
 
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...
Sabine Deglise et al - Dictionnaire biographique de la Réunion. 1-Edition CLI...
 
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
24 AOÛT 1944 Les Républicains espagnols de la “Nueve” entrent dans Paris
 
Les éxécutions
Les éxécutionsLes éxécutions
Les éxécutions
 
Publication harcelement - sollicitation abusive de la Force publique
Publication harcelement - sollicitation abusive de la Force publiquePublication harcelement - sollicitation abusive de la Force publique
Publication harcelement - sollicitation abusive de la Force publique
 
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...
La franc maconnerie et la révolution francaise [ maurice talmeyr republique s...
 

Plus de NadineHG

Les migrations internationales seconde hg
Les migrations internationales seconde hgLes migrations internationales seconde hg
Les migrations internationales seconde hgNadineHG
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfNadineHG
 
Migrations concepts Migrations concepts xx
Migrations concepts Migrations concepts xxMigrations concepts Migrations concepts xx
Migrations concepts Migrations concepts xxNadineHG
 
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations Haiti
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations HaitiMigrations Haiti Migrations Haiti Migrations Haiti
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations HaitiNadineHG
 
Migrations concepts Migrations concepts 1
Migrations concepts Migrations concepts 1Migrations concepts Migrations concepts 1
Migrations concepts Migrations concepts 1NadineHG
 
Rois de France 2023
Rois de France 2023Rois de France 2023
Rois de France 2023NadineHG
 
Interconnexion des mondes 2023.pdf
Interconnexion des mondes 2023.pdfInterconnexion des mondes 2023.pdf
Interconnexion des mondes 2023.pdfNadineHG
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024
Marseille XIXe fiche de travail 2024Marseille XIXe fiche de travail 2024
Marseille XIXe fiche de travail 2024NadineHG
 
Intro age moderne 2
Intro age moderne 2Intro age moderne 2
Intro age moderne 2NadineHG
 
Abolition esclavage 1791-1794
Abolition esclavage 1791-1794Abolition esclavage 1791-1794
Abolition esclavage 1791-1794NadineHG
 
1e T espaces productifs 2.pdf
1e T espaces productifs 2.pdf1e T espaces productifs 2.pdf
1e T espaces productifs 2.pdfNadineHG
 
Espaces productifs 2.pdf
Espaces productifs 2.pdfEspaces productifs 2.pdf
Espaces productifs 2.pdfNadineHG
 
Developpement et inegalites (2).pdf
Developpement et inegalites (2).pdfDeveloppement et inegalites (2).pdf
Developpement et inegalites (2).pdfNadineHG
 
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdf
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdfLes defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdf
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdfNadineHG
 
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdf
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdfVagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdf
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdfNadineHG
 
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)NadineHG
 
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdf
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdfLa Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdf
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdfNadineHG
 
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdf
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdfRevolution - la nation souveraine (1789-1790).pdf
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdfNadineHG
 
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdf
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdfMoyen Age croissance, conflits et echanges.pdf
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdfNadineHG
 
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdf
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdfLe monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdf
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdfNadineHG
 

Plus de NadineHG (20)

Les migrations internationales seconde hg
Les migrations internationales seconde hgLes migrations internationales seconde hg
Les migrations internationales seconde hg
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdfMarseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
Marseille XIXe fiche de travail 2024.pdf
 
Migrations concepts Migrations concepts xx
Migrations concepts Migrations concepts xxMigrations concepts Migrations concepts xx
Migrations concepts Migrations concepts xx
 
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations Haiti
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations HaitiMigrations Haiti Migrations Haiti Migrations Haiti
Migrations Haiti Migrations Haiti Migrations Haiti
 
Migrations concepts Migrations concepts 1
Migrations concepts Migrations concepts 1Migrations concepts Migrations concepts 1
Migrations concepts Migrations concepts 1
 
Rois de France 2023
Rois de France 2023Rois de France 2023
Rois de France 2023
 
Interconnexion des mondes 2023.pdf
Interconnexion des mondes 2023.pdfInterconnexion des mondes 2023.pdf
Interconnexion des mondes 2023.pdf
 
Marseille XIXe fiche de travail 2024
Marseille XIXe fiche de travail 2024Marseille XIXe fiche de travail 2024
Marseille XIXe fiche de travail 2024
 
Intro age moderne 2
Intro age moderne 2Intro age moderne 2
Intro age moderne 2
 
Abolition esclavage 1791-1794
Abolition esclavage 1791-1794Abolition esclavage 1791-1794
Abolition esclavage 1791-1794
 
1e T espaces productifs 2.pdf
1e T espaces productifs 2.pdf1e T espaces productifs 2.pdf
1e T espaces productifs 2.pdf
 
Espaces productifs 2.pdf
Espaces productifs 2.pdfEspaces productifs 2.pdf
Espaces productifs 2.pdf
 
Developpement et inegalites (2).pdf
Developpement et inegalites (2).pdfDeveloppement et inegalites (2).pdf
Developpement et inegalites (2).pdf
 
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdf
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdfLes defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdf
Les defis demographiques - le nombre et le vieillissement..pdf
 
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdf
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdfVagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdf
Vagues revolutionnaires et nations (1792-1848).pdf
 
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)
La Revolution - consolider et sortir de la Revolution (1794-1815)
 
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdf
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdfLa Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdf
La Revolution - l'acceleration revolutionnaire (1790-1794).pdf
 
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdf
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdfRevolution - la nation souveraine (1789-1790).pdf
Revolution - la nation souveraine (1789-1790).pdf
 
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdf
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdfMoyen Age croissance, conflits et echanges.pdf
Moyen Age croissance, conflits et echanges.pdf
 
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdf
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdfLe monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdf
Le monde de l'islam au Moyen Age (VII-XVe s.).pdf
 

Dernier

PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audittechwinconsulting
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 

Dernier (13)

PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 

Ghetto au maquis Allos

  • 1. Du ghetto lorrain au maquis des Alpes de Haute Provence Deux siècles d’histoire d’une famille juive Mireille Provansal-Lippmann M. Provansal, Du ghetto au Maquis, ed. Ovadia, coll. Histoire et destinées, 2018, 240 p., 20€.
  • 2. L'occupation de Nice fut certainement une des plus atroces de toute la France, Les Juifs de l’Europe entière, qui n'avaient pu fuir plus loin que nos frontières s’étaient rassemblés entre Nice et Cannes et on nous envoya des effectifs considérables de Gestapo Comme nous étions Papa et moi poursuivis depuis 6 mois par la police italienne fort peu dangereuse heureusement - nous avons jugé plus prudent de liquider nos affaires et de filer Le 15 Septembre au matin, nous avons pris le train du Sud qui n'était pas surveillé, alors que le PLM l'était terriblement, et nous sommes montés à Chauvet Le 14 Octobre au soir, on vint nous prévenir que ma tête était mise à prix et que la Gestapo connaissait notre retraite. Tout le monde passa Sestrière vers le Laverq Récit de Jacques Lippmann, 1945 Les Lippmann, une famille juive niçoise engagée contre le nazisme, fuit les rafles à Nice et choisit la résistance armée dans les Alpes du sud
  • 3. Chauvet, tel que ma famille l’a découvert au début des années 1930 La ferme Cèze et la bergerie Monge 1932 Une auberge de la Jeunesse en 1936 Concours de ski 1932
  • 4. La bergerie Cèze ou vieux Chauvet … sans confort, mais un chaleureux refuge familial
  • 5. En 1939, Jean et Renée Lippmann décident de s’installer et font construire le nouveau Chauvet Il sera la base de départ pour le maquis 1939 1941 1938
  • 6. Septembre 1943, La Foux d’Allos, avant le départ pour le maquis
  • 7. Le maquis septembre 1943-juillet 1944 Hameau de l’Abbaye, vallée du Laverq (Ubaye) Intégré dans l’ORA, autour de Jean Lippmann dit Lorrain Une famille juive appuyée par les paysans de la vallée et l’arrivée d’autres juifs fuyant la déportation
  • 8. La vie quotidienne Se chauffer Faire la fête … Rencontres avec les politiques et les officiers
  • 9. Mars 1944, Jean est appelé à l’état-major régional de l’ORA dans le cadre du plan de mobilisation de la Provence : la vallée de l’Ubaye, cœur de la zone des maquis, est vouée à l’insurrection. Le maquis Lorrain dans la guerre 30-31mai 1944, Jean négocie et signe les accords de Saretto avec la Résistance italienne. Leur volet politique affirme la fraternité franco-italienne contre les fascistes et les nazis, prévoit l’instauration des libertés démocratiques et de la justice sociale dans une libre communauté européenne . 12 Juin 1944, Le maquis du Laverq renforcé par des habitants du village de Méolans, repousse au Pas-de-La-Tour (commune du Lauzet) la contre-attaque allemande, après la libération de Barcelonnette 14 Juillet 1944, libération provisoire de Colmars par le Maquis du Laverq (Jacques Lippmann)
  • 10. Mai 1944 – départ vers les granges du Lambournet Un groupe de 30 à 40 maquisards, grossi par l’arrivée de réfractaires et d’autres résistants
  • 11. Jean Lippmann est capturé puis fusillé le 30 juillet 1944 à la Favière (Prads, Haute Bléone) Son fils Jacques continue et contribue à la libération jusqu’à Nice Un héros des trois guerres ? Qui est Jean Lippmann ?
  • 12. Jean Lippmann, une belle réussite professionnelle à Nice Une vie bourgeoise, dépensière Une famille heureuse
  • 13. Un couple amoureux au fil de 300 lettres échangées 1925-1940
  • 14. Le haut Verdon parcouru à pied, à mulets et à ski Sur le chemin du lac ? Randonnée à ski vers le plateau de l’Aiguille La montagne, une passion qui fournira le refuge naturel du maquis
  • 15. 1933 Devant le refuge Lemercier après l’ascension du Pelvoux 1933 Ascension du Mt Pelat, et de la plupart des sommets des Alpes du sud Des alpinistes passionnés
  • 16. Amateurs de neige et précurseurs du ski de randonnée 1932 1933-34
  • 17. Grimper, Se baigner dans les torrents
  • 18. Montagne et maquis, guerre et randonnées Carnet de randonnée de Claude Lippmann Maquis du Laverq, mars 1944
  • 19. Jean et sa famille, constamment et partout la recherche d’une marginalité bohème A l’écart du monde, fuir « la société des bourgeois »
  • 20. Le vieux Chauvet un refuge indispensable pour vivre autrement : bobo avant l’heure ? 1939
  • 21. Derrière le « héros », l’ importance de la famille, un désir de vivre en marge, une anxiété, une intranquillité Marquer sa différence….est-ce un héritage de la judéité ? Mes grands-parents étaient totalement détachés de la religion et mes parents ne s’étaient pas mariés religieusement, ce qui était rare en 1921 (…). Mon frère n’était pas circoncis. Et pourtant leur appartenance au judaïsme n’était pas contestée (…). J’en ai eu conscience très jeune. Mes parents, mon père, encore plus que ma mère, y attachaient une grande importance pour des raisons culturelles et les valeurs qu’il incarne Simone Veil, 1995 Je suis juif, c’est pour moi une honte et une fierté Claude Lippmann, mon père, vers 1998
  • 22. Extraits du CR du Comité Départemental de la Libération des Alpes-Maritimes 14 septembre 1944 ( archives Départementales, série 162 W 0005) : Jacques Lippmann se présente comme Président du groupe des résistants juifs : Nous représentons les forces de la Résistance parmi les juifs et nous tenons à être reconnus comme tels par le comité de libération Me Delmon : C’est M° Lippmann qui m’a aidé à fournir du matériel pour commencer à marcher dans la Résistance…il y a derrière eux des éléments représentants de la résistance juive Le choix de résister : des juifs résistants, des résistants juifs ?
  • 23. Quel fil relie Jean à ses ancêtres juifs ? Remonter le temps du maquis au ghetto Deux siècles pendant lesquels ma famille recherche sa place dans la société française à travers la Révolution française, le second Empire, l’Affaire Dreyfus, … et l’occupation nazie
  • 25. Dans le ghetto de Metz Isaïe Ulman, 1705-1747 Le grand ancêtre, médecin juif à Metz qui aurait sauvé Louis XV en 1744 Un juif « éclairé » dans le siècle des Lumières ? La Haskala, les Lumières juives Etre juif en France avant 1789 : une minorité opprimée et ostracisée
  • 26. La Révolution française : citoyenneté, égalité L’émancipation est acquise en septembre 1791 par un vote de l’Assemblée Constituante Robespierre, 1789 Les juifs sont membres de cette famille universelle qui doit établir la Fraternité entre les peuples … Rendons-les au bonheur, à la patrie, à la vertu, en leur rendant la dignité d'hommes et de citoyens Clermont-Tonnerre, 1789 : Aux juifs en tant que nation, il faut tout refuser ; mais aux juifs en tant qu’hommes, il faut tout accorder… Il ne peut y avoir de nation dans la nation. Il faut qu'ils ne fassent dans l'Etat ni un corps politique ni un ordre. Il faut qu'ils soient individuellement citoyens ». Mais …
  • 27. Le dilemme : Comment rester juifs dans la République ? Comment concilier traditions, communauté et citoyenneté ? Que reste-t-il de la judéité après intégration dans un espace démocratique ? C’est l’histoire de ma famille et celle de très nombreux juifs français, membres d’une minorité qui va chercher sa place dans la société française: Les « Israélites français » ou les « Français israélites »
  • 28. Léon Lippmann (1804-1874) Attribution des places dans la synagogue de Sarrebourg (Moselle), Léon, parness, a le siège n° 3 A la recherche d’une intégration dans le conformisme social et politique … mais dans l’observance des traditions
  • 29. 1870-71, Annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire allemand Le choix déchirant de l’exil Dépression Patriotisme « Lorrain », un nom de guerre
  • 30. La montée de l’antisémitisme, l’Affaire Dreyfus La rupture, le choc Drumont, La France juive, 1886 … il n'a plus d'âge. Il n'a plus de nom. Il est couleur traître. Sa face est terreuse, aplatie et basse, sans apparence de remords, étrangère à coup sûr, épave de ghetto … Comment vivre ces injures, cette exclusion ? Trois postures : *Fuir dans la vie familiale et religieuse *Intérioriser l’insulte *Réagir avec fierté/résister Léon Daudet écrit après avoir assisté à la dégradation de Dreyfus en janvier 1895 : … ce fameux nez recourbé, les yeux clignotants, les dents serrées, les oreilles saillantes, les ongles carrés, le pied plat, les genoux ronds, la cheville extraordinairement en-dehors, la main moelleuse et fondante de l’hypocrite et du traître…il sent mauvais .
  • 31. Valorisation du refuge familial dans une famille pratiquante Intérioriser l’insulte Echecs, Honte, Haine de soi Renée 1920 (32 ans) se trouve laide « Tête de petite juive » Face aux discours antisémites….
  • 32. Ou revendiquer fièrement ses origines et son nom Le rang que j’occupe à Paris, la considération dont je jouis ici, et partout ailleurs où mon nom est connu, ne me permettent pas de me plier à une humiliation quelconque ; et j’aurais la plus grande honte à paraître disposé à subir celle qui frappe mes coreligionnaires français, en vue de pouvoir aller faire en Russie les affaires très brillantes que vous entrevoyez. Je n’ai pas le moindre fanatisme religieux, je ne suis pas pratiquant du tout, mais je ne viendrai en Russie que lorsque les portes seront largement ouvertes et que je saurai pouvoir y porter partout la tête aussi haute qu’il m’est permis de le faire parmi tous les autres pays civilisés (…) ». Edouard Lippmann, 1891, en réponse à Mr Glouchkoff, ingénieur à St Pétersbourg En 1895, Paul Félix choisit de reprendre son nom perdu d’Abraham
  • 33. Le patriotisme affirmé à toutes les générations Remercier la France, Etre reconnu comme un « vrai » Français Depuis les guerres napoléoniennes, une belle collection de médailles… Gustave Jacob 2 guerres Multi-médaillé Crimée, 1854 Guerre franco-allemande 1870-71
  • 34. Jean Lippmann, 1914-18 Croix de guerre, Légion d’honneur, 5 citations pour bravoure Officier des plus remarquables par son extrême bravoure
  • 35. Que reste-t-il de la judéité des origines dans le XXème siècle laïque et moderne ? Oubliée ? Déniée ? Malgré son intégration, son attachement aux « Lumières » la famille LIPPMANN reste proche de sa culture d’origine. Elle sera finalement rattrapée par l’histoire, juifs quand même… … et elle s’engagera dans la lutte armée
  • 36. Mariage de Jean Lippmann et Renée Félix-Abraham à la synagogue de Lyon en mai 1914
  • 37. 1939, Construction du chalet familial Eva Lippmann et André Jacob L’amitié des Lippmann et des Jacob Lettre de S. Veil à mon père 1995
  • 38. Les années 1930, la montée des périls Les lettres familiales racontent les angoisses, les espoirs, les illusions Munich septembre 38 L’antisémitisme en Italie, juin 38
  • 39. 1941 Claude Lippmann écrit au Recteur de l’Université de Lyon pour demander son maintien malgré les lois pétainistes … en vain La guerre, l’occupation, la collaboration, la fin des illusions La lettre de la « honte » Rattrapés par la réalité, juifs malgré eux Jean s’engage dans la Résistance à Nice
  • 40. Fin de l’histoire… Lippmann Lorrain… résistant comme ses ancêtres juifs Résistant juif ? Juif résistant ? Le débat est ouvert
  • 41. Merci de m’avoir écoutée jusqu’au bout !
  • 42.
  • 43. Quitte à faire de la surenchère !
  • 44. À la recherche d’une protection par les « grands » L’importance de la réussite scolaire Jenny Lippmann, vers 1880 vers 1905 ? Un puissant désir d’intégration par la culture et la science
  • 45. Le goût de la bonne chère , l’humour, être différents novembre 1943 1er janvier 1944 Les menus de fête au maquis
  • 46. Le Livre d’Elisabeth 1847-1869 Une fenêtre exceptionnelle sur la vie quotidienne de juifs pratiquants vivant parmi et avec les autres
  • 47. Léon (1804-1874) et Elisabeth (1810-1878) Lippmann membres de la Communauté israélite de Sarrebourg (Moselle) A la recherche d’une intégration dans le conformisme social et politique … mais dans l’observance de leurs traditions
  • 48. Attribution des places dans la synagogue de Sarrebourg Léon Lippmann, parness, a le siège n° 3