Jamii Bora Makao Housing Model, french

766 vues

Publié le

Presentation of the Jamii Bora low income housing Model during a Symposium on Low income housing in Rwanda. Hosted by Shelter Afrique

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
766
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
85
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jamii Bora Makao Housing Model, french

  1. 1. “ Le Model Jamii Bora Makao”
  2. 2. Agenda 2. Contexte du Logement Social en Afrique 3. Le Projet Jamii Bora Makao 4. Planning du Projet 5. Financement du Projet 6. Promotion Immobilière 7. Management du Projet 8. Impacts Sociaux 9. Performance Financière
  3. 3. La Poussée Démographique Explosive de l’Afrique La population Africaine s’agrandit à un taux de 2.4% par an. On estime que d’ici à 2030, 50% des Africains vivront dans les villes; La population active Africaine atteindra 1.1 milliards en 2040 – La plus grande au monde ( McKinsey); D’ici à 2050, l’Afrique abritera 1.9 milliards de personnes.
  4. 4. L’Afrique fait face à un challenge urbain D’ici à 2040 l’Afrique devrait être the le 2eme continent le plus urbanisé après la Chine. Avec les taux d’urbanisation actuels, la demande d’unités de logement additionnels se chiffre à 14 millions, si l’on veut faire face à la demande. 62% de la populations urbaine ( 32 million de foyers) vit sur des cites où les infrastructures de base sont souvent inexistantes.
  5. 5. Logement Social: L’Afrique fait face à un énorme gap Region Demande Offre Africa Sub-Saharienne  32 million de maisons inadéquates.  308 million de personnes; dont 191 million  Sous les taux d’urbanisation actuels, 14 million d’unités habitant sur des sites inadéquats. additionnelles par an sont nécessaires Kenya  60% des foyers sont consideres comme inasequats et  Moins de 30,000 unités disponibles par an. sont localises dans des bidons ville.  Le déficit annuel est supérieur a plus de  150,000 unitrs par an sont necessaires. 120,000 unités par an. Ghana  La demande annuelle se chiffe à 120,000 unités de  Actuellement 42,000 unités sont disponibles logement par an. par an, correspondant a seulement 35% de la demande, Nigeria  33.6 million de Nigérians vivent dans les villes (46% de la  Le déficit annuel est de 16 million d’unités. population urbaine) et vivent dans des unités de  720,000 unités satisferaient la demande. logement inappropriés.  L’offre actuelle ne satisfait que 3% de la demande. Tanzanie  80% de la population vit sur des sites de logement  Le déficit en logements dans les zones informels et inappropriés. urbaines est estime a 1.2 million d’unités.
  6. 6. U n e In t r o d u c t io n à J a m ii B o r a a k a o en 2007, comme succursale deM Fondée Jamii Bora Group. Group initialement focalisé sur la Microfinance, et ensuite sur une gamme de services sociaux incluant logement et assurance. La nouvelle ville de Kaputei est un projet innovant. Il cible 2000 logements sociaux d’ici à 2014 (pour revenus faibles et modérés). Le concept vise à créer une communauté intégrée avec des infrastructures résidentielles, commerciales et sociales. Le groupe apporte une solution complète qui va du financement au management de la propriété.
  7. 7. Le ConceptJamii Bora Makao contribue à résoudre laproblématique du logement au Kenya en  Construction Intégrée: Intégrer la chaineutilisant les outils suivants: de profits et permettre aux nouveaux acquéreurs d’accéder au projet, grâce auxSubventions: Arriver à un éventail de économies faites sur l’ensemble du projet.prix raisonnables par des communautés a  Cout faible du titre de propriété:revenus, et subventionner les unités de Réduction des coûts à l’acquéreur enlogement entre acquéreurs a revenus utilisant la technologie verte ( recyclage desfaibles et intermédiaires. eaux usées, énergie solaire, stockage desCollaboration: Créer un réseau de eaux pluviales...)partenaires sur chaque projet, incluant  Construction a la périphérie: JBM arrive àdesigners, entrepreneurs, banquiers, des couts faibles en construisant desfinanciers communautés intégrées ayant desEmploie de bénéficiaires de ces unités infrastructures Résidentielles,de logement dans le processus de Économiques et Sociales à la périphérieconstruction des grands centres urbains.
  8. 8. Kaputei NewTown – Plan du SiteÉcole– Primaire etsecondaire (350 élèves) Unité de recyclage des eaux usées 2000 bungalows – 2 et 3 chambres – groupées en 8 quartiers. 750 maisons livrées à ce Centre commercial avec jour. 1,000 magasins et petites industries Infrastructures sociales incluant centres de prière, , centres communautaires, police ....
  9. 9. P la n n in g  Un protocole d’accord a été signé avec lesLe cout de la terre est une composante Massai afin de leur permettre faire partie deimportante dans les projets pour logements la main d’oeuvre pour la construction,sociaux. d’accéder aux écoles, et d’acquérir desJBM a acquis un terrain de 293 acres a 60 magasins.km de Nairobi. La distance et la  La participation du Gouvernement a étéclassification (agriculturale) de la terre minimale. L’école a été offerte à l’état, pourpermettent l’acquisition à un prix réduit. qu’elle en fasse une école publique.Le changement d’utilisation et le processusd’approbation des statuts a pris 3 ans et unepoursuite judiciaire de groupesenvironnementaux. JBM a gagné le procès.
  10. 10. Financement Le projet a été financé par une combinaison de contributions en capital (terrain), subventions et Prêt d’actionnaires. Jamii Bora Group a acquis le terrain 293 acres) évaluée à $4.7m. Jamii Bora Scandinavia a investit a hauteur de $2.4 m. Jamii Bora Scandinavia a accorde un prêt de $7m pour le projet ( 8% pa – 10 ans). Le projet a aussi reçu près de $5m en subventions pour l’électrification et les infrastructures sociales.
  11. 11. M a n a g e m e n t d e la P r o p r ié t é – S e r v ic e s O f f e r t sJBM a fondé une unité de management  Les résidents sont représentés par une association gérée par des membres élus deresponsable de la gestion des services de la communautébase. Cette unité offre les services suivants:  Les charges de copropriété s’élèvent à $12/  Gestion des factures d’eau, mois. électricité …  Ces charges sont inclues dans le paiement du  Gestion des ordures loyer ou du prêt.  Sécurité  Gestion des parties communes
  12. 12. S t r u c t u r e d e P r ixLe coût des maisons à 2 chambres est de $9,000. Au début du projet, le coût desmaisons était subventionné. Actuellement, les maisons sont vendues à $12,000 afinde régénérer du capital. ce prix inclue le prix de revient des infrastructures. Sans subvention, le prixunitaire dépasserait les $12,000.
  13. 13. L ’ A p p ro c he Ve nte JBM vend sur plan. Les clients doivent  Les membres de Jamii Bora Group membres épargner avec la banque Jamii Bora sont prioritaires dans le processus de vente. Bank jusqu’à obtention des 20% de dépôt requis.  50% des clients paient par échéances sur 15 ans, définies par Jamii Bora Makao. La balance est due à la livraison. Des solutions de financement sont offertes.  Le reste de la clientèle paient cash ou par crédit sécurisés avec Jamii Bora. La construction se fait par quartiers(230 maisons). La phase de construction commence quand 80% des maisons sont réservées. Le temps de vente d’une phase est de 30 jours.
  14. 14. P r o v is io n d e P r ê t Jamii Bora utilise un processus innovatif d’emprunt qui est sur le point d’être utilisépar le banques locales de Microfinance et les banques finançant les PMEs (Petites etMoyennes Entreprises). Mortgage Bank Finance 80% du prix de la maison Single Secured Mortgage Security Fund Gorupage se 20 Depot de 20% maisons Jamii Bora Makao Vente aux Paiements acheteurs Mensuels 20 % de depot Home Buyer Home Buyer Home Buyer
  15. 15. Im p a c t s S o c ia u x – R e s p o n s a b ilit é E n v ir o n n e m e n t a leKaputei a été conçue afin de répondre auxexigences environnementales. l’alimentation en eau est assuree par unforageLes eaux usées sont recyclées sur unwetland et l’eau recyclée est utilisée pourl’aménagement des espaces verts. Un secondlit de séchage est planifie pour 2012.Malgré la connexion récente a l’électricitépublique, toutes les maisons sont équipéesde kits solaires.La police municipale et une équipe issuede la communauté locale (Massai) etembauchée par Jamie Bora Makao, assurentla sécurité.
  16. 16. P e r f o r m a n c e F in a n c iè r eL’objectif du projet de Kaputei est de devenir profitable a partir 2014, quand toutes lesphases du projet seront finalisées. Le projet a pu générer assez de revenus pour qu’il se fassesans crédit bancaire. Nous espérons continuer sur la même lancée jusqu’à la fin de projet.
  17. 17. Urbanis Africa Limited.5th Floor, Contrust HouseMoi AvenueP.O. Box 57618-00200NAIROBITel:Email: info@urbanisafrica.comwww.urbanisafrica.com

×