ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 2
Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
Jean Moreau, Fondateur
Start-up pion...
13/04/2016 4
« Le succès incontestable de la COP 21 à Paris »
« Un électrochoc pour tout le monde. »
« Les enjeux RSE ont ...
ALTAVIA 13/04/2016 5
« Des manifestations, des négociations politiques,
il y a eu également eu moins de visiteurs que d’ha...
ALTAVIA 13/04/2016 recommandation stratégique 6
Le circuit court :
un système de distribution
où il y aurait au maximum
un intermédiaire entre
le producteur et le client
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 8
Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
Jean Moreau, Fondateur
Start-up pion...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 9
2011 : Création de la Ruche qui dit Oui
700 : le nombre de Ruches qui constit...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 10
L’innovation de la Ruche qui dit Oui ?
« C’est le circuit court en ligne. On...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 11
2014 : Création de Phenix
200 : le nombre de magasins sous-contrat
2,5 milli...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 12
DONS
• à des associations caritatives (Restos du Cœur, Croix Rouge…),
les as...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 13
Picard s’engage depuis quelques années dans l’analyse du cycle de vie
des pr...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 14
70% des produits sont fabriqués en France.
Picard a la volonté de travailler...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 16
« Il y a un engouement, une redécouverte du local.
Les gens se sont rendus c...
ALTAVIA
« On confirme la tendance du local. Les gros hypermarchés sont des modèles passéistes (…)
à plus ou moins long ter...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 18
« Il y a une demande croissante pour le Made in France. »
« La technologie d...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 20
« Dans une Ruche, le consommateur doit commander 2 jours à l’avance.
Il n’y ...
ALTAVIA
« On a commencé à réfléchir au sujet en 2013, le time-to-market n’était pas bon. On a passé
beaucoup de temps à év...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 22
« On a beaucoup travaillé sur la réduction des emballages. »
« L’emballage r...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 24
« Un des objectifs dès le début c’était la création de la communauté,
la cré...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 25
« Les projets qu’on essaye de monter doivent conjuguer l’économique,
le soci...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 26
« Initialement on avait une vision très technologique et on avait un peu
sou...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 27
« C’est intéressant de voir les différentes motivations des membre d’AMAP.
U...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 29
« Il y a de plus en plus d’expérimentations.
Il y aura des modèles qui s’ada...
ALTAVIA
« Il y a une autre start-up qui fait des friandises à partir d’invendus
qui s’appelle Fwee, basée à Lyon.
Upcyle, ...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 31
« On peut parler d’économie collaborative. Je pense qu’il y a un lien
entre ...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 32
Regardez sur la diapositive suivante,
la vidéo des temps forts de la Table R...
ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 33
Pour plus d’informations, contactez:
Laetitia Adhémar
Directrice RSE
Groupe ...
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!

352 vues

Publié le

Table Ronde ALTAVIA RSE du 24 mars 2016.

Marc-David CHOUKROUN - La Ruche Qui Dit Oui
Jean MOREAU - Phenix
Arnaud BRULAIRE - Picard

BEST OF.
Emergence des Circuits Courts
Retour au Local
Impact social
Lutte contre le gaspillage
Made in France.

Publié dans : Commerce de détail
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
352
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
76
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Circuits Courts ds la distribution: des modèles qui marchent!

  1. 1. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 2 Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  2. 2. 13/04/2016 4 « Le succès incontestable de la COP 21 à Paris » « Un électrochoc pour tout le monde. » « Les enjeux RSE ont intégré toutes les couches de l’entreprise. » Laetitia Adhémar, Altavia, Directrice RSE
  3. 3. ALTAVIA 13/04/2016 5 « Des manifestations, des négociations politiques, il y a eu également eu moins de visiteurs que d’habitude. » « Certaines marques on été très chaleureusement accueillies par le public alors qu’elles représentent la grande distribution au sens propre. » Laetitia Adhémar, Altavia, Directrice RSE
  4. 4. ALTAVIA 13/04/2016 recommandation stratégique 6
  5. 5. Le circuit court : un système de distribution où il y aurait au maximum un intermédiaire entre le producteur et le client
  6. 6. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 8 Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  7. 7. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 9 2011 : Création de la Ruche qui dit Oui 700 : le nombre de Ruches qui constituent le réseau (France, Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Espagne, Italie) 130 : le nombre de salariés de la maison-mère Une Ruche ? « Une communauté locale regroupant des consommateurs qui vont pouvoir commander en ligne directement auprès de producteurs près de chez eux, dans un rayon de 250km, tous types de produits: fruits, légumes, viande, produits laitiers… Une fois par semaine la livraison de ces commandes se fait dans ce qu’on appelle la Ruche, à un créneau horaire qui sera toujours le même. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  8. 8. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 10 L’innovation de la Ruche qui dit Oui ? « C’est le circuit court en ligne. On offre une plateforme qui permet à des communautés locales de s’organiser de façon autonome. Le fonctionnement très décentralisé de la Ruche qui dit Oui est une particularité. Le responsable de Ruche a un rôle d’opérateur local qui va mettre en relation une offre et une demande. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  9. 9. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 11 2014 : Création de Phenix 200 : le nombre de magasins sous-contrat 2,5 millions : le nombre de repas redistribués par les associations partenaires grâce à Phenix sur l’année 2015 2000 : le nombre de tonnes de déchets évités Phenix ? « Une entreprise sociale qui accompagne la grande distribution dans la 2ème vie des invendus et dans la réduction du gaspillage, notamment alimentaire, mais pas seulement. » Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  10. 10. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 12 DONS • à des associations caritatives (Restos du Cœur, Croix Rouge…), les associations de quartiers: représentent 2/3 des volumes. • à des filières d’alimentation animale: après le passage des associations dans les magasins partenaires il y a encore des produits, fruits et légumes disqualifiés ou des produits éventrés par les clients dans les rayons que les associations ne peuvent pas prendre. « Notre métier : créer des écosystèmes d’économie circulaire locaux dont des circuits courts. Les déchets doivent avoir une seconde vie et ne plus être envoyés à la décharge ou à l’incinération. » Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  11. 11. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 13 Picard s’engage depuis quelques années dans l’analyse du cycle de vie des produits vendus, de la production à la distribution. Chez Picard il y a deux intermédiaires : les producteurs agricoles vendent à des transformateurs industriels qui surgèlent le produit et ensuite Picard distribue ces produits. Quand on veut faire des circuits courts il faut s’imaginer travailler avec des producteurs locaux et distribuer local. 1er : leader du surgelé en France 950 : magasins du réseau Picard Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  12. 12. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 14 70% des produits sont fabriqués en France. Picard a la volonté de travailler toujours plus étroitement avec le monde agricole et a développé un projet en partenariat avec l’INRA et des fournisseurs de légumes bretons. « Pour être exemplaire sur le circuit court, il faut travailler sur la qualité de la production agricole. Il faut aussi se poser la question de la réorganisation du flux de distribution pour être capable d’offrir une offre locale. » Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  13. 13. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 16 « Il y a un engouement, une redécouverte du local. Les gens se sont rendus compte, grâce aux différentes crises alimentaires, des dérives du modèle. Le non-local, le circuit long, rajoute de l’opacité et parfois des risques sur les produits en plus de ne pas soutenir le développement de leur territoire, de leur économie locale. » "La volonté du 100% local est difficile à assumer pour les consommateurs. S'ils atteignent 80, 70% de local, ce serait déjà une grande réussite qui redynamiserait les territoires". « Il faut aussi voir le côté transformation. Le local c’est ce nouveau dynamisme qu’on trouve dans les villes autour de l’artisanat, de plus en plus de gens essayent de valoriser les produits. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  14. 14. ALTAVIA « On confirme la tendance du local. Les gros hypermarchés sont des modèles passéistes (…) à plus ou moins long terme les petites surfaces de proximité intra urbaines sont le format d’avenir. » « Le local se retrouve dans les filières en aval: il y a plus d’invendus que de misère en France, donc à court terme on va saturer le réseau associatif. Il faut trouver d’autres 2ème vies… J’ai quelques exemples d’entreprises qui sont partenaires de Phenix : « Bon et Bien » : des soupes produites directement dans un magasin Leclerc à partir d’invendus. Les Repêchés Mignons ou Re-Belle, qui font de la transformation de fruits et légumes, issus des marchés de Rungis, en confiture. C’est fait sur place, en local. On voit ces initiatives émerger, on aimerait les approvisionner, les aider à se consolider, a grossir avec nous. » 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 17 Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  15. 15. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 18 « Il y a une demande croissante pour le Made in France. » « La technologie du surgelé peut paraître pénalisante pour Picard: consommation d’énergie et fort impact environnemental. Mais il y a un gros atout aux surgelés : c’est le faible gaspillage alimentaire: on est à environ 0,5% d’invendus. Il y a le même taux de gaspillage chez le client. » « La transformation et la surgélation sont un moyen de valorisation pour l’agriculteur, c’est plus difficile de vendre une carotte qu’une ratatouille ou une soupe. » « Ce qui apparait pénalisant pour nous, peut être une arme pour construire un modèle différent et un modèle d’avenir. » Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  16. 16. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 20 « Dans une Ruche, le consommateur doit commander 2 jours à l’avance. Il n’y a pas de gaspillage sur le lieu de distribution. 1/3 des fruits et légumes part à la poubelle dans la grande distribution, donc là dessus on est meilleur. » « Notre conviction est que si on achète des produits plus chers, de meilleure qualité, on a moins envie de les jeter. On va les congeler, on va les transformer… les consommateurs font plus d’efforts. » « Le 0 emballage, 0 déchet… il y a beaucoup d’initiatives dans notre réseau. Beaucoup de ruches ont mis en place des dynamiques pour récupérer les emballages… aujourd’hui on les encourage fortement. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  17. 17. ALTAVIA « On a commencé à réfléchir au sujet en 2013, le time-to-market n’était pas bon. On a passé beaucoup de temps à évangéliser nos clients, à les convaincre qu’il fallait aller dans le sens de la lutte contre le gaspillage. » « Deux ans et demi après, une loi est passée en France, à l’unanimité, qui interdit la javellisation des invendus (…) elle est passée aussi en Italie. Maintenant on est porté par cette loi, par tout le contexte médiatique autour de la lutte anti-gaspillage qui facilite les discussions avec les distributeurs. » « On estime que la grande distribution pèse pour moins de 10% du gaspillage alimentaire en France, et plus de 50% est chez le consommateur final. » « Pour le non-alimentaire, on a eu un gros sujet sur des PLV de crèmes solaires, à la durée de vie très éphémère. Notre mission était de récupérer ces 3600 étagères en métal, et de les valoriser en les transformant en rayonnages pour des épiceries solidaires. C’est moins intuitif que le gaspillage alimentaire, pour autant il y a plein de choses à faire. » 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 21 Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  18. 18. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 22 « On a beaucoup travaillé sur la réduction des emballages. » « L’emballage représente 3% de l’impact environnemental total d’un produit donc l’emballage c’est important mais finalement ce n’est pas le point crucial. Il vaut mieux s’assurer que le produit est bien protégé et qu’il ne sera pas détruit pour réduire l’impact environnemental que de vouloir aller trop loin dans la réduction de l’emballage. Il faut faire les deux en intelligence. » « La glacière équitable, c’est un produit innovant qui fonctionne bien. C’est une glacière entièrement naturelle: en coton et toile de jute, la toile de jute permet le rafraichissement et une bonne isolation pour les produits. » Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  19. 19. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 24 « Un des objectifs dès le début c’était la création de la communauté, la création de lien social localement, comment on va recréer du lien entre les habitants d’un quartier, du lien entre les territoire ruraux et urbains en remettant en contact producteurs et consommateurs. On a vu énormément de dynamiques qui se sont mises en place dans le réseau qui sont très fortes dans la coopération entre producteurs. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  20. 20. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 25 « Les projets qu’on essaye de monter doivent conjuguer l’économique, le social et l’environnemental, sinon demain ils n’arriveront pas à se distinguer. Les consommateurs attendent ça, ils ne regarderont pas uniquement le prix, ils regarderont comment les marques, les distributeurs, s’engagent. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  21. 21. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 26 « Initialement on avait une vision très technologique et on avait un peu sous-estimé le côté rencontre, l’humain, le lien social local. » « Faire venir un directeur de magasin à une distribution de l’association qu’il a soutenu c’est essentiel. » « Le numérique est à la fois un atout mais ça peut être une menace de déshumanisation. On est hybride entre du numérique, du physique et du lien social local. » Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  22. 22. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 27 « C’est intéressant de voir les différentes motivations des membre d’AMAP. Une majorité est engagée pour le soutien des petits producteurs et soutient le bio, mais il y a aussi l’aspect économique. Il y a des gens qui vous disent honnêtement c’est parce que ça me coûte moins cher. » « Ce qui me semble un point très important c’est que pour développer ces circuits courts il faudra aussi se poser la question du juste prix. Si on veut travailler plus en local avec des producteurs agricoles locaux, il faudra peut être qu’on soit capable, nous en tant que distributeurs, en tant que marque, en tant qu’enseigne, de faire passer un juste prix. Il faut que chacun fasse un effort sur toute la chaîne de valeur. » Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  23. 23. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 29 « Il y a de plus en plus d’expérimentations. Il y aura des modèles qui s’adapteront aux différentes typologies de consommateurs. Il y a les supermarchés collaboratifs type La Louve, ça demande un engagement puisqu’il faut pouvoir travailler dans ce supermarché pour pouvoir bénéficier de ses prix. On voit beaucoup de magasins 0 emballage, 0 déchet qui arrivent. On sent un engouement pour ces dynamiques là. » « Circuits courts en ligne: il y a d’autres initiatives en ligne qui se lancent, certaines avec de la livraison à domicile, certaines avec d’autres fonctionnements pour le responsable-local, c’est une bonne chose, ça se diversifie. » Marc-David Choukroun, CEO & Co-fondateur
  24. 24. ALTAVIA « Il y a une autre start-up qui fait des friandises à partir d’invendus qui s’appelle Fwee, basée à Lyon. Upcyle, collecte le marc de café pour faire pousser des pleurotes, c’est une start-up qui marche bien, assez exemplaire. » « On a des alter-égo, Moulinot ou Love Your Waste, qui font de la lutte contre le gaspillage alimentaire non pas en grande distribution comme nous, mais dans la restauration collective: ils vont récupérer les invendus des cantines scolaires, des hôpitaux, et ils en font du compost ou de la méthanisation (de l’énergie). » « Il y a Extramuros, c’est un peu différent mais ils récupèrent le bois, les palettes, les chutes de bois pour en faire du mobilier de qualité. Dans l’alimentaire et dans le non-alimentaire il y a de l’économie circulaire. » 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 30 Jean Moreau, Fondateur Start-up pionnière dans la réduction du gaspillage
  25. 25. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 31 « On peut parler d’économie collaborative. Je pense qu’il y a un lien entre les circuits courts et l’économie collaborative. Ca me fait penser à un domaine qui n’a rien à voir avec l’alimentaire: la construction, l’éco-conception et les chantiers participatifs, c’est quelque chose qui se développe. On voit bien qu’on est à l’interface du local, parce qu’on va chercher à utiliser des matériaux locaux, et des personnes proches qui ne sont pas forcément toutes du métier mais qui ont envie de participer. C’est une dynamique intéressante. » Arnaud Brulaire, Directeur Environnement et Développement Durable
  26. 26. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 32 Regardez sur la diapositive suivante, la vidéo des temps forts de la Table Ronde.
  27. 27. ALTAVIA 13/04/2016 Table Ronde Altavia RSE 33 Pour plus d’informations, contactez: Laetitia Adhémar Directrice RSE Groupe Altavia l.adhemar@altavia-group.com +33 1 49 48 86 53 +33 6 11 24 25 76

×