Plan d'action sénégal (jica 2011)

249 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
249
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plan d'action sénégal (jica 2011)

  1. 1. DEVELOPPEMENT DU TOURISMEDURABLE DANS LES PAYS AFRICAINSFRANCOPHONESPLAN D’ACTIONSCAS DU DELTA DU SALOUMSENEGALPresentation: Mme Gnima DIEDHIOU BADJI, MM.Sassy dit Guedal MBODJI, Birane NIASSE, BabacarDIA, Aly Sidy Mbar SOW
  2. 2. probleme CAUSES DEFIS A RELEVER EXPERIENCE JAPONAISEInsuffisance dans la mise envaleur des ressourcestouristiquesInaccessibilite de la zone Amenagement de voies d’acces Accessibilite des sites par voiesroutieres, ponts , tunnelsetc.malgre un relief tres hostileInsuffisance des capaciteslocalesFormation adaptee despopulations localesCas du village de peche deKUROBE avec la cooperativedes pecheursPressions de l’homme sur lenvironnement et sur certainesespecesSensibilisation, implication etresponsabilisation despopulations locales dans ledeveloppement du tourisme.Politique de regeneration etrepeuplement des especesmenaceesAssociation de protection del’environnement deSHIRAKAWA -GO. Cas de la baiede Toyama, ville deKUROBE(Preservation ducalamar luciole)Mauvaise gestion de lafrequentation touristiqueMise en place d’un comite dedeveloppement localConfection d’un repertoireportant sur l’identification desressources touristiques[inventaire du patrimonemateriel et immateriel de lazoneCas de HOSOGOE (cooperativedes agriculteurs de la ville deHIMI)Cas de la Maison WADA aGOKAYAMA et de la Maison desMURAKAMI a SUGANUMAMauvaise exploitation desressources touristiques(culture,agriculture, peche, nature)Mise en place d’un systemePDCAatelier de fabrication desgateaux :SENBEI et KAMABOKOSURIMI(TOYAMA).Echange avecles habitants de SUGANUMA,GOKAYAMA et AINOKURAAmeliorer les revenus despopulations locales.Exemple atelier de SASARAYATATEYAMA.Cas de la gare aux poissons aIKUJI.
  3. 3. MESURES PROGRAMMES OBJECTIFSQUALITATIFSOBJECTIFSQUANTITATIFSDELAI DEREALISATIONRehabilitation des voiesd’accesLancement des travauxde rehabilitationemployant lespopulations localesRendre accessible lessitesAugmentation dunombre de visiteurs2011-2013Installer et rendreoperationnel le comitede developpement localde gestion et deconservation desressources.Elaborer un calendrierde rencontre desensibilisation et derenforcement descapacitesAugmenter laconscience participativedes acteursAugmentation dunombre de personnesqualifieesimmediatAmenagement depetites unitesartisanales utilisant lesmatieres premiereslocales et employant leslocaux et en faire uncircuit touristique.Creation d’unites detransformation deproduits halieutiques etagricoles.ecomusees,villages artisanaux,boutiques de souvenirReduction de lapauvrete et du chomageProduire local etconsommer localAugmentation desdebouches2011-2013Determiner la cible. Lancer une enquete Identifier les visiteursmaturesAugmentation dunombre de visiteursconscients de lapreservation del`environnement2011-2012Promouvoir la diversitedes ressourcestouristiques du site.Confectionner dessupports de promotionen qualite et en quantiteAssurer une meilleureconnaissance des sitesUn plus grand nombrede personnes estinforme et sensibilisesur la zone3moisProtection etconservation desressources touristiquesRepeuplement etregeneration de labiodiversite.Elaborationd’un agenda culturel ettouristiqueInscription de la zonedans le patrimoineculturel national.assurerune durabilite desressourcesBaisse des menaces surl’ecosysteme etaugmentation dunombre demanifestationsEn continu

×