Symbolisme et modernité

7 905 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 905
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
127
Actions
Partages
0
Téléchargements
91
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Symbolisme et modernité

  1. 1. Symbolisme et Modernité<br />Lucas Graber<br />Jack Kenning<br />2009 - 2010<br />
  2. 2. Le Symbolisme<br />
  3. 3. Situation Globale<br />
  4. 4. Etymologie<br />Symbolisme: se rapporte à « symbole »<br /><ul><li>Latin :
  5. 5. Symbolum : « symbole de foi »
  6. 6. Symbolus : « signe de reconnaissance »
  7. 7. Grec :
  8. 8. Sumbolon: « objet coupé en deux constituant un signe de reconnaissance quand les porteurs pouvaient assembler (sumballein) les deux morceaux. »</li></li></ul><li>Définitions<br />• Définition de Moréas en 1886<br /> • Définition de Aurier en 1891<br />Essentiel :<br />- Réaction au Naturalisme<br /> - Recherche d’une impression, d’une sensation, qui évoque un monde idéal<br />
  9. 9. Origines<br />En Littérature : Les Fleurs du Mal (1857) Charles Baudelaire<br /> Esthétique Symboliste : Mellarmé et Verlaine (1860 – 1870)<br />En art : Romantisme  Impulsif, rebelle<br /> Symboliste  Statique, hiératique<br />
  10. 10. Contre le parnasse, le naturalisme et le positivisme<br />• Conception spirituelle du monde<br /> Recherche d’autres moyens d’expression<br />• Utilisation des images, des analogies<br />pour évoquer le monde<br />pour suggérer les états d’âme et les idées abstraites<br />
  11. 11. Les Deux Vagues de Symbolisme<br />1857<br />1886<br />Première Vague<br />1886<br />1914<br />Deuxième Vague<br />
  12. 12. Les symbolistes se rapprochent parfois des romantiques: littérature subversive, plutôt pessimiste, qui privilégie l’individu.<br />Un coin du table (1872) - Henri Fantin-Latour (1836-1904)<br />
  13. 13. « Ainsi, dans cet art, les tableaux de la nature, les actions des humains, tous les phénomènes concrets ne sauraient se manifester eux-mêmes ; ce sont là des apparences sensibles destinées à représenter leurs affinités ésotériques avec des Idées primordiales. » <br />Jean Moréas, Manifeste du symbolisme, 1886<br />
  14. 14. Les Thèmes<br />Par esprit de contestation, ilss’attaquent aux valeurs bourgeoises: la famille, le confort, l’argent. Ils aiment bienles sujets scandaleux :la prostitution, l’homosexualité, les lieux de débauche. Ils s’intéressent aussi à laBeauté, àl’Idéalet àl’Art.<br />
  15. 15. L’esthétique symboliste<br /><ul><li>Le poète est un « voyant » ;
  16. 16. Il utilise le symbole pour atteindre l’inconnu ;
  17. 17. C’est aussi par les sensations (sons, couleurs, formes, parfums…) qu’il peut atteindre le « monde des idées ».</li></li></ul><li>Les « Poètes maudits »<br /><ul><li>Cette désignation trouvée par Verlaine convient aux poètes symbolistes.
  18. 18. Ils cultivent l’anticonformisme. Ils refusent de se plier à la mentalité productiviste et rejettent l’idéologie bourgeoise.
  19. 19. L’artiste doit se marginaliser.
  20. 20. L’artiste doit vivre toutes les expériences.</li></li></ul><li>Les Créateurs<br />Charles Baudelaire (1821 -1867)<br />• Le précurseur du courant en question avec Les Fleurs du mal<br />• Les Fleurs du Mal est considéré comme le début du symbolisme<br />• Biographie : cours<br />«  Baudelaire est le premier voyant, roi des poètes, un vrai Dieu.  » [Rimbaud]<br />
  21. 21. Les Créateurs<br />Charles Baudelaire<br />Les Fleurs du Mal : L’œuvre<br />• L'audace des figures de style<br />• La précision dans l'analyse des mouvements de l'âme<br />• Un goût certain pour la provocation<br />Ils exposent :<br />- L'exaltation la plus vive (« Élévation »)<br />- L'évocation de la pureté spirituelle<br /><ul><li>L'éblouissement devant la beauté</li></li></ul><li>Les Créateurs<br />Charles Baudelaire<br />« Correspondances » - Poème phare du symbolisme<br />La nature est un temple où de vivants piliersLaissent parfois sortir de confuses paroles;L'homme y passe à travers des forêts de symbolesQui l'observent avec des regards familiers.<br />Comme de longs échos qui de loin se confondentDans une ténébreuse et profonde unité,Vaste comme la nuit et comme la clarté,Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.<br />Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,<br />Ayant l'expansion des choses infinies,Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.<br />
  22. 22. « Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. »<br />Charles Baudelaire<br />
  23. 23. Les Créateurs<br />Arthur Rimbaud (1854 -1891)<br />• Poète de la deuxième moitié du XIXe siècle<br />• Son œuvre rompt avec le Parnasse<br />• Ses textes sont de plus en plus élaborés<br />• Il écrit à l’écart des courants et des écoles du siècle<br />Sa création et sa réflexion sont fulgurantes autant que solitaires.<br />« L’homme aux semelles de vent »<br />
  24. 24. Les Créateurs<br />Paul Verlaine (1844 -1896)<br />« De la musique avant toute chose. Et pour cela préfère l’impair. »<br />
  25. 25. Les Créateurs<br />Stéphane Mallarmé (1842 -1898)<br />• Auteur d’une œuvre poétique ambitieuse et difficile, il a participé au renouveau de la poésie<br />• Il publie des poèmes dans des revues<br />• Il a traduit des poèmes de Edgar Allan Poe<br />• Caractérisé par l’utilisation des formes de constructions de phrases expérimentales et des innovations de mise en page<br />« Un poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clef. »<br />
  26. 26. Les Créateurs<br />Emile Nelligan (1879 -1941)<br />• Influencé par Verlaine, Baudelaire et Edgar Allan Poe<br />• Poète national du Québec<br />• A partir de 16 ans, il a publié des poèmes à la fois parnassienne et symboliste dans des journaux<br />• On pense qu’il est fou donc il est hospitalisé. <br />En réalité, il s’agit du spleen.<br />« Je suis coupable, je suis coupable de poésie … »<br />
  27. 27. Les Peintres<br />Gustav Klimt<br />Le Baiser<br /><ul><li>Le masculin : les rectangles (le rationnel, la science)
  28. 28. Le féminin : les cercles (liberté, fécondité, nature) </li></li></ul><li>Les Peintres<br />Odilon Redon<br />Les Yeux Clos (1890)<br />Monde visible<br />Monde invisible<br />
  29. 29. Les Peintres<br />Carlos Schwabe<br />Les Fleurs du Mal<br />• Combat du Spleen[le serpent] et de l’Idéal[l ’ange] (1896)<br />
  30. 30. Les Buts des Symbolistes<br /><ul><li>Réagir contre le réalisme qui a fait de l’artiste un expérimentateur. Pour eux, c’est l’imagination et non la raison qui est le principal « outil ».
  31. 31. Dévoiler les aspects cachés de l’univers.
  32. 32. Renouveler la poésie : ils vont créer le poème en prose et les vers libre.</li></li></ul><li>Le Symbolisme en bref<br />Imagination<br />Suggestion<br />Sensations<br />Anticonformisme<br />
  33. 33. La Modernité<br />
  34. 34. Généralités<br />• Chateaubriand – première fois à l’écrit mais avec connotation négative<br />• Regain de la modernité : dû à l’épuisement du naturalisme et du symbolisme<br />La modernité semble promettre que l’on peut trouver l’au-delà du réel dans le monde réel lui-même.<br />• Pas une rupture, mais une transformation du symbolisme<br />
  35. 35. Eléments de la modernité poétique de Baudelaire<br />Au niveau de la forme :<br /> • utilisation des images<br /> • évocation du rêve à partir d’un réel familier<br /> • poèmes en prose<br />
  36. 36. Eléments de la modernité poétique de Baudelaire<br />Au niveau des thèmes :<br />• La ville<br /> • Figures anonymes<br /> • La laideur<br /> • La modernité<br />
  37. 37. Quelques Eléments sur Apollinaire(1880-1918)<br />• Ecrivain français né en Pologne<br />•A inventé le « calligramme »<br />•Est le précurseur du « surréalisme » <br />(mot qu’il a lui-même créé)<br />
  38. 38. Eléments de la modernité poétique d’Apollinaire<br />• Avancés technologiques  <br />mise au point des modalités d’intégration du monde nouveau dans la poésie<br />• Se traduit par : - des procédés de juxtaposition<br /> - des procédés d’accumulation<br /> - la présence de présentatifs en série<br />
  39. 39. Eléments de la modernité poétique d’Apollinaire<br />• Alliance au monde moderne :<br /> - « J’aime la grâce de cette rue industrielle. »<br /> [Sens esthétique et spirituel - provocateur]<br />• Désir d’expansion de l’individualité :<br /> - les calligrammes lyriques<br />
  40. 40.
  41. 41. Symbolisme et Modernité<br />Lucas Graber<br />Jack Kenning<br />2009 - 2010<br />

×