SlideShare une entreprise Scribd logo
« Recueillement » :    Baudelaire, Les Fleurs du Mal<br />Situation: <br />- Sonnet (définition)<br />- Publié en :1861 – La Revue « Européenne » (journal littéraire et poétique)<br />1866 – ‘Le Parnasse Contemporain’<br />1868 – Ajouté à la troisième édition posthume de Les Fleurs du Mal, établit par <br />Théodore Banville et d’Asselineau<br />- Il figure au numéro 13 dans le livre, à côté d’autres poèmes de quelque importance :<br />- « L’examen de Minuit »- « Bien loin d’ici »- « Les Plaintes »<br />- « Le Gouffre »- « La ligne offensée » <br />I. Les Originalités Rythmiques et Typographiques<br />La forme de ce poème est un sonnet, avec une importance accordée aux enjambements et aux rejets (v. 8-9)<br />Les effets produits sont :<br />- Un basculement de la linéarité et de la continuité du poème<br />- Le tissage de liens entre les quatrains et les tercets<br />L’isolation du vers 9 suggère un détournement.<br />Le poète parle d’un thème cher à son cœur (loin, ville) – l’environnement de foule, associé au gris et aux tentations.<br />• Il s’agit d’un moment de recueillement.<br />- Tous les vers sont des alexandrins, mais possèdent chacun des coupes / temps originaux :<br />(v. 1)   2 + 43 + 3[Dissymétrie et décalage <br />(v. 2)63 + 3<br />(v. 8)3   +   5   +   4[Hémistiche<br />(v. 9)2 + 44 + 2[Symétrie     <br />- Dans le poème on retrouve des originalités rhétoriques (personnifications – allégoriques)<br />Usage de la majuscule<br />(v. 1 et 8) « Douleur »(v. 2) « Soir »(v. 6) « Plaisir »<br />(v. 9) « Années »(v. 11) « Regret »(v. 12) « Soleil »<br />(v. 13) « Orient »(v. 14) « Nuit »<br />Ce qui donne au texte une solennité, une tonalité grave.<br />• Ton élégiaque [élégie personnelle]<br />Baudelaire se trouve dans l’univers du symbole : la douleur est une amie …<br />(Il s’agit du basculement du romantisme au symbolisme)<br /> II. L’Invitation à la douleur<br />• La douleur, qui est cité à deux reprises, est le motif du poème.<br />On note plusieurs interpellations, plusieurs invitations sur un mode injonctif :<br />- (v.1)« Sois sage … »- (v. 7)- (v. 8)<br />- (v.9)- (v. 14)<br />- L’appel est réitéré, il s’agit d’un renoncement aux tentations de la foule et de la ville.<br />On note une servitude : « vile » « servile » et (v. 3) une atmosphère malsaine.<br />- On pourra même parler d’un aspect sadomasochiste (v. 6)<br />Baudelaire subit un renoncement. (Thème dans ‘Tableaux Parisiens’ et ‘Fleurs du Mal’)<br />III. Du soir à la nuit<br />(v.2) « la descente du soir »<br />- On a l’impression de ‘marcher’ vers la nuit (traduit pas une verticalité vers le bas)<br />En parallèle, on a Baudelaire qui convie sa douleur à un itinéraire pour faire place au recueillement (v. 10-11)<br />- On note l’emploi de périphrases pour désigner la mort qui approche (v. 14)<br />Le soir est impossible, la nuit se lève [à l’orient ?]. Il s’agit d’un paradoxe, Baudelaire décrit la seule lueur possible.  Métaphore de l’existence splénique<br />• Oxymore : ‘le soleil noir’ (de Nerval)<br />Le désir du poète est la nuit, qui mettra fin à sa douleur.<br />Ce poème fait partie de la trilogie de la mort (poèmes posthumes)<br />- …<br />Conclusion :<br />Baudelaire n’éprouve ni angoisse ni inquiétude dans l’attente de la mort. Il s’adresse même à la douleur. Baudelaire donne à entendre à la mort : la voix douce, familière et avec la même tonalité qu’il évoquait dans « Invitation au Voyage »<br />« Mon enfant, ma sœur, <br />songe à la douceur [douleur]<br />d’aller là-bas<br />vivre ensemble … »<br />
Recueillement

Contenu connexe

Tendances

Jean jaque rouseau
Jean jaque rouseauJean jaque rouseau
Jean jaque rouseauelisaveta123
 
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
manusp14
 
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle  Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
MaryCesarano
 
Chanson Dautomne
Chanson DautomneChanson Dautomne
Chanson DautomneRAISSA RO
 
La Marseillaise
La MarseillaiseLa Marseillaise
La Marseillaise
Chiara Schiavi
 
La marseillaise
La marseillaiseLa marseillaise
La marseillaise
zaka straw
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrecadam eva
 
Biographies
BiographiesBiographies
BiographiesEPSILIM
 
Corrigé deauville sans trintignant
Corrigé deauville sans trintignantCorrigé deauville sans trintignant
Corrigé deauville sans trintignantjeanphilippeguy
 
Découverte de la Commedia dell'Arte
Découverte de la Commedia dell'ArteDécouverte de la Commedia dell'Arte
Découverte de la Commedia dell'Arte
Isabelle V.
 
Biographies
BiographiesBiographies
BiographiesEPSILIM
 
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 AlPrèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Algiuseppina martoriello
 
La marseillaise
La marseillaiseLa marseillaise
La marseillaise
Wazeer Edah Tally
 

Tendances (20)

Jean jaque rouseau
Jean jaque rouseauJean jaque rouseau
Jean jaque rouseau
 
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
TRAVAIL DE ELENA RUIZ QUEREDA (3 TRIM)
 
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle  Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle
 
Chanson Dautomne
Chanson DautomneChanson Dautomne
Chanson Dautomne
 
La Marseillaise
La MarseillaiseLa Marseillaise
La Marseillaise
 
La marseillaise
La marseillaiseLa marseillaise
La marseillaise
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
 
Biographies
BiographiesBiographies
Biographies
 
Corrigé deauville sans trintignant
Corrigé deauville sans trintignantCorrigé deauville sans trintignant
Corrigé deauville sans trintignant
 
« L'Invitation au Voyage »
« L'Invitation au Voyage »« L'Invitation au Voyage »
« L'Invitation au Voyage »
 
Musique et guerre
Musique et guerreMusique et guerre
Musique et guerre
 
Eugene Ionesco
Eugene IonescoEugene Ionesco
Eugene Ionesco
 
The kiss in the arts
The kiss in the artsThe kiss in the arts
The kiss in the arts
 
Auteurs
AuteursAuteurs
Auteurs
 
Arthur rimbaud
Arthur rimbaudArthur rimbaud
Arthur rimbaud
 
Découverte de la Commedia dell'Arte
Découverte de la Commedia dell'ArteDécouverte de la Commedia dell'Arte
Découverte de la Commedia dell'Arte
 
Biographies
BiographiesBiographies
Biographies
 
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 AlPrèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
Prèsentation de ronsard réalisée par Erica Buonifacio 3 Al
 
La marseillaise
La marseillaiseLa marseillaise
La marseillaise
 
Boudelaire
BoudelaireBoudelaire
Boudelaire
 

Similaire à Recueillement

L'accession de Hugo au statut de mage.pdf
L'accession de Hugo au statut de mage.pdfL'accession de Hugo au statut de mage.pdf
L'accession de Hugo au statut de mage.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésieLa ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
S Maillard
 
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdfUne querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdfLe Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Paul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencePaul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencegiuseppina martoriello
 
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
Jeff Laroumagne
 
Petite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésiePetite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésie
Jeff Laroumagne
 
Théâtre en peinture
Théâtre en peintureThéâtre en peinture
Théâtre en peinturecazaban
 
Paris et la littérature Auteurs Classiques
Paris et la littérature Auteurs ClassiquesParis et la littérature Auteurs Classiques
Paris et la littérature Auteurs Classiques
FrancesForamontanos
 
Poesie : Introduction Poèmes En Prose
Poesie : Introduction Poèmes En ProsePoesie : Introduction Poèmes En Prose
Poesie : Introduction Poèmes En Prose
Caroline REYS, Lycée virtuel
 
La litt du xix ème siecle
La litt du xix ème siecleLa litt du xix ème siecle
La litt du xix ème siecleMidou Chwayn
 
Le realismeimpressionismenaturalismepeinture
Le realismeimpressionismenaturalismepeintureLe realismeimpressionismenaturalismepeinture
Le realismeimpressionismenaturalismepeinture
Laila Methnani
 
La ville de lyon en vers burlesques
La ville de lyon en vers burlesquesLa ville de lyon en vers burlesques
La ville de lyon en vers burlesqueslyonen1700
 
New rich text document
New rich text documentNew rich text document
New rich text documentcatalina5983
 
Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..
ZinebEttabti1
 
Voyelles
VoyellesVoyelles

Similaire à Recueillement (20)

L'accession de Hugo au statut de mage.pdf
L'accession de Hugo au statut de mage.pdfL'accession de Hugo au statut de mage.pdf
L'accession de Hugo au statut de mage.pdf
 
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésieLa ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
 
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdfUne querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
Une querelle de salon. France, Italie, Espagne.pdf
 
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdfLe Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
Le Tristan de Wagner - Un 'relais' musical.pdf
 
Paul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencePaul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existence
 
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
Une petite histoire du théâtre [enregistrement automatique]
 
Petite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésiePetite histoire de la poésie
Petite histoire de la poésie
 
Théâtre en peinture
Théâtre en peintureThéâtre en peinture
Théâtre en peinture
 
Paris et la littérature Auteurs Classiques
Paris et la littérature Auteurs ClassiquesParis et la littérature Auteurs Classiques
Paris et la littérature Auteurs Classiques
 
Harmonie du soir
Harmonie du soirHarmonie du soir
Harmonie du soir
 
Écrivains
ÉcrivainsÉcrivains
Écrivains
 
Poesie : Introduction Poèmes En Prose
Poesie : Introduction Poèmes En ProsePoesie : Introduction Poèmes En Prose
Poesie : Introduction Poèmes En Prose
 
La litt du xix ème siecle
La litt du xix ème siecleLa litt du xix ème siecle
La litt du xix ème siecle
 
Le realismeimpressionismenaturalismepeinture
Le realismeimpressionismenaturalismepeintureLe realismeimpressionismenaturalismepeinture
Le realismeimpressionismenaturalismepeinture
 
A2.h.01 rimbaus scene
A2.h.01 rimbaus sceneA2.h.01 rimbaus scene
A2.h.01 rimbaus scene
 
La ville de lyon en vers burlesques
La ville de lyon en vers burlesquesLa ville de lyon en vers burlesques
La ville de lyon en vers burlesques
 
New rich text document
New rich text documentNew rich text document
New rich text document
 
Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..Les formes poétiques caractéristiques ..
Les formes poétiques caractéristiques ..
 
Bac biographie
Bac biographieBac biographie
Bac biographie
 
Voyelles
VoyellesVoyelles
Voyelles
 

Plus de Bac Français

Commentaires du cours edition intégrale v1.1
Commentaires du cours edition intégrale v1.1Commentaires du cours edition intégrale v1.1
Commentaires du cours edition intégrale v1.1Bac Français
 
Symbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéSymbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéBac Français
 
Traité sur la tolérance
Traité sur la toléranceTraité sur la tolérance
Traité sur la toléranceBac Français
 
Qu'est ce que les lumières
Qu'est ce que les lumièresQu'est ce que les lumières
Qu'est ce que les lumièresBac Français
 
Les obsèques de la lionne
Les obsèques de la lionneLes obsèques de la lionne
Les obsèques de la lionneBac Français
 
L'education sentimentale
L'education sentimentaleL'education sentimentale
L'education sentimentaleBac Français
 
Le rêve du chevalier
Le rêve du chevalierLe rêve du chevalier
Le rêve du chevalierBac Français
 
Jacques le fataliste
Jacques le fatalisteJacques le fataliste
Jacques le fatalisteBac Français
 

Plus de Bac Français (20)

Commentaires du cours edition intégrale v1.1
Commentaires du cours edition intégrale v1.1Commentaires du cours edition intégrale v1.1
Commentaires du cours edition intégrale v1.1
 
Diapo surréalisme
Diapo surréalismeDiapo surréalisme
Diapo surréalisme
 
Diapo surréalisme
Diapo surréalismeDiapo surréalisme
Diapo surréalisme
 
Symbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéSymbolisme et modernité
Symbolisme et modernité
 
Traité sur la tolérance
Traité sur la toléranceTraité sur la tolérance
Traité sur la tolérance
 
Spleen lxxvi
Spleen lxxviSpleen lxxvi
Spleen lxxvi
 
Qu'est ce que les lumières
Qu'est ce que les lumièresQu'est ce que les lumières
Qu'est ce que les lumières
 
Micromégas
MicromégasMicromégas
Micromégas
 
L'illusion comique
L'illusion comiqueL'illusion comique
L'illusion comique
 
L'etranger
L'etrangerL'etranger
L'etranger
 
Les obsèques de la lionne
Les obsèques de la lionneLes obsèques de la lionne
Les obsèques de la lionne
 
L'education sentimentale
L'education sentimentaleL'education sentimentale
L'education sentimentale
 
Le roi lear
Le roi learLe roi lear
Le roi lear
 
Le rêve du chevalier
Le rêve du chevalierLe rêve du chevalier
Le rêve du chevalier
 
L'albatros
L'albatrosL'albatros
L'albatros
 
L'absinthe
L'absintheL'absinthe
L'absinthe
 
La vie est un songe
La vie est un songeLa vie est un songe
La vie est un songe
 
La maison nucingen
La maison nucingenLa maison nucingen
La maison nucingen
 
Jacques le fataliste
Jacques le fatalisteJacques le fataliste
Jacques le fataliste
 
Hamlet
HamletHamlet
Hamlet
 

Recueillement

  • 1. « Recueillement » : Baudelaire, Les Fleurs du Mal<br />Situation: <br />- Sonnet (définition)<br />- Publié en :1861 – La Revue « Européenne » (journal littéraire et poétique)<br />1866 – ‘Le Parnasse Contemporain’<br />1868 – Ajouté à la troisième édition posthume de Les Fleurs du Mal, établit par <br />Théodore Banville et d’Asselineau<br />- Il figure au numéro 13 dans le livre, à côté d’autres poèmes de quelque importance :<br />- « L’examen de Minuit »- « Bien loin d’ici »- « Les Plaintes »<br />- « Le Gouffre »- « La ligne offensée » <br />I. Les Originalités Rythmiques et Typographiques<br />La forme de ce poème est un sonnet, avec une importance accordée aux enjambements et aux rejets (v. 8-9)<br />Les effets produits sont :<br />- Un basculement de la linéarité et de la continuité du poème<br />- Le tissage de liens entre les quatrains et les tercets<br />L’isolation du vers 9 suggère un détournement.<br />Le poète parle d’un thème cher à son cœur (loin, ville) – l’environnement de foule, associé au gris et aux tentations.<br />• Il s’agit d’un moment de recueillement.<br />- Tous les vers sont des alexandrins, mais possèdent chacun des coupes / temps originaux :<br />(v. 1) 2 + 43 + 3[Dissymétrie et décalage <br />(v. 2)63 + 3<br />(v. 8)3 + 5 + 4[Hémistiche<br />(v. 9)2 + 44 + 2[Symétrie <br />- Dans le poème on retrouve des originalités rhétoriques (personnifications – allégoriques)<br />Usage de la majuscule<br />(v. 1 et 8) « Douleur »(v. 2) « Soir »(v. 6) « Plaisir »<br />(v. 9) « Années »(v. 11) « Regret »(v. 12) « Soleil »<br />(v. 13) « Orient »(v. 14) « Nuit »<br />Ce qui donne au texte une solennité, une tonalité grave.<br />• Ton élégiaque [élégie personnelle]<br />Baudelaire se trouve dans l’univers du symbole : la douleur est une amie …<br />(Il s’agit du basculement du romantisme au symbolisme)<br /> II. L’Invitation à la douleur<br />• La douleur, qui est cité à deux reprises, est le motif du poème.<br />On note plusieurs interpellations, plusieurs invitations sur un mode injonctif :<br />- (v.1)« Sois sage … »- (v. 7)- (v. 8)<br />- (v.9)- (v. 14)<br />- L’appel est réitéré, il s’agit d’un renoncement aux tentations de la foule et de la ville.<br />On note une servitude : « vile » « servile » et (v. 3) une atmosphère malsaine.<br />- On pourra même parler d’un aspect sadomasochiste (v. 6)<br />Baudelaire subit un renoncement. (Thème dans ‘Tableaux Parisiens’ et ‘Fleurs du Mal’)<br />III. Du soir à la nuit<br />(v.2) « la descente du soir »<br />- On a l’impression de ‘marcher’ vers la nuit (traduit pas une verticalité vers le bas)<br />En parallèle, on a Baudelaire qui convie sa douleur à un itinéraire pour faire place au recueillement (v. 10-11)<br />- On note l’emploi de périphrases pour désigner la mort qui approche (v. 14)<br />Le soir est impossible, la nuit se lève [à l’orient ?]. Il s’agit d’un paradoxe, Baudelaire décrit la seule lueur possible. Métaphore de l’existence splénique<br />• Oxymore : ‘le soleil noir’ (de Nerval)<br />Le désir du poète est la nuit, qui mettra fin à sa douleur.<br />Ce poème fait partie de la trilogie de la mort (poèmes posthumes)<br />- …<br />Conclusion :<br />Baudelaire n’éprouve ni angoisse ni inquiétude dans l’attente de la mort. Il s’adresse même à la douleur. Baudelaire donne à entendre à la mort : la voix douce, familière et avec la même tonalité qu’il évoquait dans « Invitation au Voyage »<br />« Mon enfant, ma sœur, <br />songe à la douceur [douleur]<br />d’aller là-bas<br />vivre ensemble … »<br />