Journal de bussy numéro 103

1 552 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 552
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 103

  1. 1. Bussy Plage : la rétro Le service Jeunesse se dévoile Les nouvelles lignes du réseau Pep’s Le Trophée Preven’s toujours au top pages 4 & 5 page 14 page 19 page 23Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - SEPTEMBRE 2008 E MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS EPTEMBRE n°103 Saint-Georges LA RENTRÉE SOUS TOUS LES ANGLES
  2. 2. Sommaire - Edito 34 Vie de la cité 4 & 5. Bussy Plage, en textes et en images Mobilisés pour la rentrée. 6. Un feu d’artifice flamboyant e caractère régulier du L 7. Un artiste brésilien expose à la médiathèque 7. Les « timbrés » de Bussy ne chôment pas ! retour de nos enfants sur les 8 & 9. Les Virades se préparent bancs de l’école ne doit pas 10. Yoni Garcin a émerveillé les Buxangeorgiens cependant laisser penser que la11 Dossier municipalité le vit avec monotonie, voire peu à peu avec indifférence. Nous avons profité de la période estivale pour engager de nombreux travaux et renforcer l’équipe- ment informatique mis à dis- 11, 12 & 13 position de nos chers petits. Tout sur la rentrée 2008 D’autre part, ainsi que vous le lirez dans le dossier de14 Vie municipale ce journal, Thierry DELAGE Maire-adjoint en charge entre autre de la restauration scolaire, ainsi qu’AVENANCE, ont apporté des innovations propres 14. Plongée au cœur du Service Jeunesse à améliorer le service des repas. 15. Le CEL passé au crible Nous nous sommes promis également, via la Police 16. Les vacances de la Toussaint approchent déjà ! Municipale, de renforcer la sécurité aux abords des 17. Modification du PLU : l’enquête publique est ouverte groupes scolaires. Bien sûr, cette mobilisation n’écarte 18. Pôle gare : une réunion publique le 16 octobre 19. Le nouveau réseau du Pep’s pas toutes les difficultés. Isabelle GOUDAL, Maire- adjointe, en charge des affaires scolaires, avait montré20 Magazine dans un éditorial du site internet de la ville qu’en dépit d’un dévouement des fonctionnaires de l’Edu- cation nationale, les récents coûts budgétaires qu’a subis le ministère n’étaient pas de nature à améliorer le cadre où évoluent les élèves. Difficile de dissimuler la colère qui m’anime quand 20. Les Trois Tilleuls aux couleurs du Sud-ouest 21. Family Sphere vous facilite la vie j’apprends que des lycéens de Bussy sont envoyés étu- dier à Torcy et que nos efforts d’adaptation devant la23 Sports montée des effectifs de Jules-Verne restent lettre morte faute de postes d’enseignants ! A Bussy Saint-Georges, la municipalité ne baisse pas pour autant les bras : initiation informatique, accompagnements artisti- ques, projets pédagogiques, correspondent à autant de dépenses fortes de notre budget qui sont le signe de 23. Julien Guerrier domine le Trophée Preven’s notre action pour une école de qualité. ■ Stages de golf : de nouvelles sessions Hugues RONDEAU24Pratique Maire de Bussy Saint-Georges 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Etat civil Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  3. 3. 4 Vie de la cité Plage de détente à Bussy Du 15 juillet au 17 Août, a eu lieu la deuxième édition de Bussy Plage. Et comme la météo a été, cette année, plus clémente qu’en 2007, le succès de cette manifestation n’en a été que plus prononcé. Revue de détail. C’ est dans le parc du Génitoy, vous partiez à la rencontre des sons et rythmes autour de l’Etang de particuliers des percussions africaines. Quant à l’Ile- Mystérieuse et sur une la seconde, il vous initiait aux techniques de la plage de sable fin, que se sont retrou- capoeira, cet art martial d’origine brésilienne vés tous les amoureux du farniente esti- dont les figures relèvent autant de l’esthétique val, auxquels étaient proposées de que de l’efficacité. nombreuses activités. A commencer par Et si tout cela vous donnait faim ou soif, pas de celle de… ne rien faire, ou de s’adonner problème, vous trouviez sur place, au « Bar de au plaisir de la lecture, à l’abri d’un para- la Plage », de quoi vous désaltérer ou vous res- sol et confortablement installé sur une taurer. « Bussy Plage a aussi été un moment de chaise longue. Pour les plus courageux, grande convivialité avec les grands pique-niques la journée commençait par une séance de des 27 juillet et 10 août. Ainsi qu’avec les deux remise en forme et de relaxation avant séances de cinéma en plein air », n’oublient pas d’aller dépenser son énergie dans un de mentionner de concert Claude Louis et match effréné de volley, ping-pong ou Dominique Bijard, respectivement adjoint au badminton. Ou encore, plus calmement maire délégué à la culture et conseiller muni- mais tout aussi disputée, dans une partie cipal aux animations. D’excellents moments, de pétanque. durant lesquels de nombreux spectateurs ont Pour les enfants, les plaisirs étaient éga- pu apprécier les aventures de Franck Dubosc lement variés. Des châteaux de sable en dans « Camping » ou celles de Jean Dujardin quantité, bien sûr, mais aussi les trois uni- parodiant l’agent secret OSS 117. Au final, vers des structures gonflables, dont celui Bussy Plage s’est donc avéré un franc succès de l’attrape-mouche qui a sans conteste et l’on peut, d’ores et déjà annoncer que 2 009 verra la attiré (à tous les sens du terme) le plus tenue de ce rendez-vous désormais devenu incontournable dans le d’aficionados. Sans oublier les nombreux ateliers manuels : de la paysage de l’animation buxangeorgienne. « Les vacances d’été ont création de bijoux à la découverte des mystérieux pliages de l’ori- connu cette année, grâce à Bussy Plage, un excellent rythme sur notre gami ou du pinceau magique de l’aquarelle, en passant par l’ap- commune, se félicite Hugues Rondeau. De quoi démentir les mau- prentissage du serviettage, chacun pouvait librement exprimer sa vais esprits qui taxent encore trop souvent notre ville de ce statut péjo- créativité. De plus, deux fois par semaine, l’association Fola Per- ratif de cité-dortoir que nous combattons ardemment en organisant cussions proposait des rencontres spécifiques. Avec la première, tout au long de l’année de nombreuses animations. » ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  4. 4. Vie de la cité 5❶❷ ❸ ❶ Bussy Plage, un nouveau petit coin de paradis pour les Buxan- georgiens… ❷ Pendant que les enfants jouent dans le sable, farniente, lecture et relaxation pour les parents. ❸ Grâce au succès rencontré en 2007, le cinéma en plein air fait à présent partie des activités re- nouvelées. Cette année, deux films ont été diffusés: « Campin » de Fabien Onteniente et ❹ « OSS 117 » de Michel Hazanavicius ❻ ❽ ❹ Une des activités manuelles pro- posées par les animateurs, qui s’accorde parfaitement avec l’es- prit des vacances d’été : dessins de sable de couleur, activité très appréciée par les petites filles. ❺ Une infirmerie a été mise en place, les parents n’ont plus de soucis à ❺ se faire, on s’occupe de tout ! Ça, c’est de vraies vacances! ❼ ❻ ❼ Pour les ados, parties de ping- pong et de Jungle-Speed : rapi- dité fortement recommandée ! ❽ « L’attrape-mouche » a encore scotché un petit bambin, mais heureusement, un animateur vient à la rescousse ! Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  5. 5. 6 Vie de la cité out commence plusieurs semaines avant le spectacle, avec la visite du de 25 minutes comportant près d’une quinzaine de tableaux allant crescendo T site de tir et la prise en compte de sa spécificité, tant au sol qu’au ciel. Au sol, parce que c’est la distance à laquelle se trouveront les specta- teurs qui va dicter la puissance maximale des pièces d’artifices (voir le lexi- jusqu’au bouquet final », nous confiait, peu avant le tir, Frédéric Quily, arti- ficier en charge du projet. Le résultat: plus de 300 kg de poudre mis en œuvre pour produire plus de 7000 effets, dont certains se sont déployés à que). Au ciel, parce que plus l’horizon est dégagé, sans éléments propres à près de 150 mètres de hauteur. Avec une mise en place du chantier dès « calibrer » le regard du spectateur (arbres, immeubles, vallonnements…), 8 heures du matin et qui ne s’est terminée qu’à quelques minutes de l’ordre BOUQUETS SUR ÉCRAN NOCTURNE plus nombreux doivent être les effets afin d’occuper l’espace. Puis, il faut de tir. « Malgré mon expérience, c’est toujours avec un nœud à l’estomac que l’on passer à la mise en scène. C’est là que s’exprime tout le talent d’un artificier donne le premier "go", et ce n’est qu’à la dernière ligne tirée, et que tout s’est avéré sachant conjuguer une parfaite connaissance des produits existants avec une conforme à nos prévisions, que l’on recommence à respirer normalement. », imagination qui n’a pas le droit à l’erreur, car de tous les arts du spectacle, affirmait-il après coup. Un challenge d’autant plus grand cette année que la pyrotechnie est le seul qui, compte tenu des coûts engendrés, se produit le spectacle de feu se combinait avec celui d’orgues de projecteurs, pilotées en « direct live », sans répétition. « Aucune collectivité – précise Hugues Ron- par la société ASI France, et destinées à transformer le lac et ses abords en deau, Maire de Bussy - mis à part Pékin à l’occasion des derniers jeux olympi- acteurs de complément de cette représentation unique. Et à en croire les ques, n’a les moyens de tester grandeur nature le programme proposé par le maître applaudissements nourris des nombreux spectateurs présents, ce fut un artificier. Autant dire que l’on a toujours intérêt à choisir un prestataire au franc et véritable succès. En bref, une bonne soirée pour tous, commen- talent et à l’expérience reconnus. » A Bussy, c’est la société Eurodrop, un des cée par la distribution de lampions aux enfants et clôturée par un grand leaders nationaux du secteur, qui a été choisie: « Nous avons conçu une féerie bal populaire. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour le 13 juillet 2009! ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  6. 6. Vie de la cité 7Sergio Bello L’association Timbres et Bussyexpose à la médiathèque n’en finit pas d’exposer ! C u 7 au 31 octobre, la nauté de destin pour les Terriens ? réée il y aD médiathèque de l’Europe accueillera une expositionde l’artiste brésilien Sergio Bello. Pourquoi ce vandalisme et le manque de réflexion sur l’avenir de notre Terre – Mère? Ce seront donc des oeuvres quelques mois autour de véritables pas-Né en 1952 à Recife, capitale combattantes, résistantes et qui sionnés de philaté-du Nordeste brésilien, interrogent sur l’agressivité lie, l’associationSergio Bello s’est installé des hommes envers la Timbres et Bussyà Paris en 1978. Nature, avec sa n’en finit pas de« Belle et rebelle »: beauté sabotée. » faire parler d’elle en organisant régulièrement des expositions àc’est ainsi que Tout un pro- la médiathèque de l’Europe. Derniers exemples en date cet étéce plasticien gramme avec, actualité sportive oblige, une thema sur les Jeux olympi-renommé visible ques. Les membres de l’association sont remontés jusqu’aux pre-qualifie géné- jusqu’au miers Jeux de l’ère moderne, qui ont eu lieu à Athènes en 1896.ralement sa pein- 31 octobre, avec Toutes les olympiades étaient ainsi retracées sur les six tables deture. Un artiste qui un vernissage pro- cette très belle exposition qui ont rappelé des souvenirs à beau-avait notamment beau- grammé le vendredi coup, accompagnées d’une brève notice historique et sportive.coup fait parler de lui en 10 octobre à 19h30, où l’ar- Paris, Anvers, Helsinki, Melbourne, Tokyo, Rome, Mexico,2005, Année du Brésil en tiste brésilien expliquera pour Munich, Montréal, Moscou, Los Angeles, Seoul,France, grâce à une exposition inti- grands et petits son travail plasti- Barcelone, Atlanta, Sydney, Pékin et Londres : autant de villes,tulée « Les Cris ». A Bussy, il pré- que, sa recherche et sa réflexion sur et à travers elles de pays, déclinées pour nous offrir un voyagesentera une série de peintures la planète. ■ à travers le monde olympique.intitulées “échologique”. « L’idée Changement de décor début septembre, avec là encore, uninitiale était d’interpeller le public EXPOSITION ECHO LOGIQUE zoom sur l’actualité, puisque c’est l’école qui a fait l’objetsur une question d’actualité, expli- à la médiathèque de l’Europe du 7 au 31 octobre d’une exposition. Et comme les sources de nos philatélistesque Sergio Bello. Quelle commu- Renseignements au 01 64 66 24 24 buxangeorgiens semblent inépuisables, ce n’est sans doute qu’un début ! ■ Plus d’infos sur www.paganon.fr/timbresetbussy« Entrez dans laDanse à deux » avecSKYDANCE SHOW Q uelques modifications de salles sont à noter pour les cours de l’association SKY- DANCE SHOW, qui ont repris depuis le 16 septembre. Les lundis, mardis et mercredis, les cours auront lieu à l’école Jules-Verne, 18 avenue Haroun-Tazieff. Le jeudi, ça se passera à l’école Louis-Guibert, 148 avenue du Clos-Saint-Georges. ■ Kan an Douar fait sa rentrée Voici le nouveau planning des cours : ix ans déjà que l’atelier de poterie KAN AN DOUAR accueille de S nombreux élèves passionnés par la céramique. Chantal Hamet pra- tique cette activité depuis 18 ans et a eu l’idée de lancer des cours pour faire profiter le plus grand nombre de sa passion. En cette période de rentrée, pourquoi donc ne pas rejoindre cet atelier convivial, où la bonne humeur est de rigueur, et ce dès le 6 octobre pour une nouvelle année artis- tique. Au programme, les cours, mais aussi des stages (raku, tournage, sculp- ture en terre, décoration sur faïence) et comme chaque année une exposition en juin, où les œuvres des élèves seront mises en valeur. ■ Contact : O6 62 07 66 70 ou 01 64 66 83 83 - Plus d’infos sur www.kanandouar.com Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  7. 7. 8 Vie de la cité L’évènement de cette fin septembre approche à grands pas Les Virades de l’Espoir dans les starting blocks ! Nous l’évoquions déjà dans l’édition estivale de ce magazine, mais l’importance de l’évènement méritait bien que l’on consa- cre cette double page aux Virades de l’Espoir. Cela vous per- mettra de retrouver le programme de cette dixième édition organisée par l’association Vaincre la mucoviscidose. appelons en préambule que les fonds collectés lors de ce week-end permettront de financer des projets de recherche, R d’amélioration des soins, ainsi que des actions sociales, pour aider les malades à vivre mieux et surtout pour guérir un jour de la mucoviscidose, une maladie génétique mortelle qui se traduit par des troubles digestifs sévères, une destruc- tion progressive des poumons et réduit encore considérablement l’espérance de vie des patients (46 ans en moyenne à la nais- sance aujourd’hui). La virade « Les Portes de la Brie », qui fête donc ses 10 ans, fédère 17 communes : Bussy Saint-Georges, Bussy Saint-Martin, Chanteloup, Conches, Dampmart, Ferrières, Gouvernes, Guermantes, Lagny, Magny-le- Hongre, Pomponne, Pontault-Com- bault, Saint-Thibault, Torcy, Vaires, Villeneuve-le-Comte, Serris et Thorigny. La participation attendue sur le secteur est d’environ 30 000 personnes. Tout un programme d’animations a été concocté par les bénévoles de l’association dans les différentes villes partenaires, dont Bussy reste le site pilote. En voici les grandes lignes : ■ VENDREDI 26 SEPTEMBRE: COMÉDIE MUSICALE ROBIN DES BOIS A 20 H 30 - AU CENTRE CULTUREL DE ST-THIBAULT-DES-VIGNES - PRIX : 15 , 10 (-18 ANS) pectacle de grande qualité de type comédie musicale, et grands. Elle rassemble 20 artistes de talent, S ROBIN DES BOIS est créé et monté de toutes pièces par l’association Oxygène de Magny-le-Hongre. Dans la veine des récentes comédies musicales Notre-Dame musiciens, chanteurs, danseurs et comédiens. RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS : Virginie au 09 77 68 09 73 et Office de Tourisme de Marne-et- de Paris et le Roi Soleil, cette prestation s’adresse à tous, petits Gondoire à Lagny au 01 64 02 15 15 Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  8. 8. Vie de la cité 9■ SAMEDI 27 SEPTEMBRE:SOIRÉE DANSANTEA 20 H 30 – AU GYMNASE MAURICE-HERZOG DE BUSSY – PRIX 13 €, 7 € (-25 ANS)PARRAIN : JULIEN LAURENCE, FINALISTE DE « NOUVELLE STAR » 2 004 vec la participation des associations buxangeor- RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS :A giennes de danse SKYDANCE SHOW et VIB ANIMATION, ainsi que KA FRATERNITE etleurs percussions. Cette soirée dansante sera animée par Virginie au 09 77 68 09 73 et Office de Tourisme de Marne et Gondoire à LagnyDJ Julien avec spectacle et démonstrations de danse. au 01 64 02 15 15.■ SAMEDI 27 ET DIMANCHE 28 SEPTEMBRE:GRANDE KERMESSEDE 10 H À 18 H – AU GYMNASE MAURICE-HERZOG DE BUSSYMARRAINES: MURIEL HERMINE, CHAMPIONNE DU MONDE DE NATATION SYNCHRONISÉE ET EMMANUELLE BOIDRON,COMÉDIENNE DANS LA SÉRIE NAVARRO ET FILLE DU CÉLÈBRE COMMISSAIRE.Elles seront présentes le dimanche 28 à 12 h pour l’ouverture officielle de l’événement omme tous les ans, présence de nombreuses attractions: élasto- Un seul mot d’ordre donc, pour ce dernier week-end de septembre :C trampoline, babyfoot humain, structures gonflables, promenades en poney, en motos et voitures anciennes, stands de jeux variésavec la participation de très nombreux sponsors et associations, tombola… MOBILISONS-NOUS pour faire de ces Virades un grand succès et battre le record de dons, qui date ni plus ni moins de l’année dernière…Podium d’animation le dimanche 28 de 12 h à 18 h qui accueillera tour POUR TOUTES AUTRES INFORMATIONS, merci de contacter Marie-Evelyneà tour les associations culturelles des villes partenaires qui le souhaitent Arbonel au 0164764783 ou 0665, ou par mail à l’adresse(chant, danse, théâtre, démonstrations,…) p.arbonel@numericable.com ■ DIMANCHE 28 SEPTEMBRE DANS CHAQUE COMMUNE PARTENAIRE DÉPART D’UNE GRANDE MARCHE CONTRE LA MUCOVISCIDOSE es bénévoles se sont inspirés de l’événement orga- ensuite l’Etoile des Virades. Laure Napoli (Association Les L nisé à Disney Village en 2003. Cette fois, ce sera Bussy Saint-Georges qui sera le point de conver- gence. Les volontaires, adultes et enfants de chaque ville, Yeux ouverts), transformée pour loccasion en un gigantes- que personnage fantastique, du haut de ses échasses, ouvrira le cortège, précédée par les Majorettes de Pomponne. sont invités à participer à une grande marche de l’espoir Venez donc nombreux pour participer à cet événement et arriveront au Gymnase Maurice- Herzog, site de la sportifet pour 2 €, donnez symboliquement votre souffle Virade, à 12 h. Ils porteront un dossard aux couleurs pour vaincre la mucoviscidose. de leur ville et seront entraînés par des marathoniens, A l’arrivée, les marcheurs seront accueillis par les élus de toutes sportifs de haut niveau. A Bussy, cette grande marche les communes partenaires. Ils pourront participer aux ani- partira de la place de Verdun à 11h. Elle sera précédée mations de la grande kermesse. Un match intercommu- par une randonnée organisée par le BSGA autour de nal de baby-foot humain sera organisé dans l’après-midi l’étang de la Brosse, dont les participants rallieront et une coupe de l’espoir sera remise à la ville gagnante. LES ÉCOLES DE LA VILLE SE PRENNENT AU JEU S ite pilote, Bussy participe depuis 10 ans à cette manifestation, et les établissements scolaires ont été pionniers dans la réussite de la manifestation. Cette année encore, ils seront au rendez-vous, puisque les Virades de l’Espoir débuteront dès le jeudi 25 septembre, grâce à la participation de toutes les écoles de la ville, ainsi que du collège Claude-Monet. Autour des gymnases Michel-Jazy et Maurice-Herzog, des courses et des jeux sportifs organisés par les animateurs sportifs de la ville rassembleront, jeudi et ven- dredi, les écoliers. Au collège Claude-Monet, on organisera même des courses de relais. Les parents d’élèves sont d’ailleurs les bienvenus pour encourager leurs enfants ! ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  9. 9. 10 Vie de la cité Un mentaliste qui a frappé les esprits Yoni Garcin a plus d’un tour dans son sac ! « L’homme qui défie la nature, « Nous avons tous en nous un transforme la matière, contrôle potentiel psychique que nous votre pensée » : c’est ainsi qu’est n’utilisons pas ou très peu », répond décrit Yoni Garcin, un « mentaliste Yoni. Lorsque l’on apprend à déve- » qui commence à faire parler de lopper ces forces que nous possédons, lui, et qui était en représenta- le cerveau fait travailler de nouvelles tion à Bussy au mois de juillet, connexions, et c’est alors que de nou- à l’invitation du comité de velles capacités apparaissent. Il faut jumelage israélien. Et le moins avant tout faire confiance à son que l’on puisse dire, c’est que le intuition, à son idée première et jeune Israélien a impressionné son apprendre à observer tous les détails monde à force de tours et d’expé- de la vie. » Dit comme cela, tout riences des plus troublantes. Grâce paraît simple, mais il faut voir Yoni à un savant mélange de différentes Garcin en action pour se persuader techniques, comme l’intuition, que cet homme a quelque chose en l’hypnose, l’autosuggestion, le lan- plus que le commun des mortels! gage du corps ou la bio-énergie, Le public buxangeorgien qui a Yoni Garcin réalise d’incroyables assisté à cette représentation ne s’y prouesses qui interpellent. Par la est pas trompé en applaudissant à force de sa pensée, sans l’avoir vu tout rompre à la fin de chaque pres- préalablement, il décrit par exem- tation. Il est même ressorti de ce ple un dessin que vous avez fait, spectacle avec une double sensa- devine quel objet vous avez caché tion. « On en ressort effectivement à dans une boîte et parvient à dévoi- la fois intrigué et émerveillé par les ler vos pensées d’une mystérieuse différentes expériences menées par façon. Quant aux cuillères qui se Yoni Garcin », nous confiait un tordent et se redressent dans nos spectateur, qui ne regrettait pas sa mains sans qu’ils ne les touchent, soirée. On devrait très vite réenten- c’est encore plus fascinant! dre parler de ce véritable showman Comment expliquer toutes ces inter- qui est sans aucun doute à l’aube ventions sur la matière et l’esprit? d’une belle carrière… ■ Du gospel à Bussy confirmés aux influences musica- Kermesse Lao les diverses tournées autour de la Eglise évangélique et mis- passion commune du gospel. A la découverte des spécialités laotiennes L’ sionnaire de Marne-la- Vallée a organisé le samedi 5 juillet Cette après-midi passée en leur compagnie était une véritable invitation au un festival voyage au coeur gospel. Plusieurs des chants afro- groupes, américains comme Gospel Gospel, Negro Dream, Gospel spiritual et soul. Heaven ou Un répertoire D Gospel Soul chargé d’his- imanche 6 juillet, la communauté laotienne était réunie au gymnase Spirit, se sont toire, d’émo- Maurice-Herzog pour une kermesse organisée par l’Amicale LAO, qui succédé sur la scène du gymnase tions, de force et de joie pour un a rassemblé un nombreux public, venu déguster des spécialités du Maurice-Herzog pour proposer moment intime de partage, mais pays et danser au rythme des airs laotiens. Une journée très agréable et festive une multitude de chansons variées également une communion de qui était également un lieu d’échanges interculturels. Au fil des rencontres et des puisées dans le répertoire des voix jouant et se mêlant en har- discussions, la culture et lhistoire de ce pays se dévoilaient, et c’était un vrai plai- chants traditionnels negro spiri- monie et vibrant au son d’un plai- sir de voyager par le biais de ces échanges. Tout autour du gymnase, des stands tual. Les différents ensembles sir partagé. C’est tout ça le gospel, étaient disposés pour découvrir les particularités de ce pays. Une journée qui vocaux réunissaient des chanteurs et c’est très beau! ■ restera dans les mémoires de tous les participants. ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  10. 10. Dossier 11 Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée! Près de 3300 élèves (environ 1275 en maternelle et 2000 en élémentaire, des chiffres d’ailleurs en constante évolution) ont repris le chemin de l’école le mardi 2 septembre dans les neuf groupes scolai- res de la ville. Et comme chaque rentrée scolaire apporte son lot de nouveautés et de surprises, bonnes ou mauvaises, celle de 2008 ne fait pas exception à la règle, avec en point d’orgue la réforme de l’école primaire portée par le Ministre de l’Edu- cation nationale, Xavier Darcos. Le point sur cette rentrée 2008. Une réforme rondement menée uatre élèves sur dix ne maîtrisent ni la lecture ni l’écriture Q à l’entrée au collège. Des chiffres qui ont conduit le gou- vernement à agir pour remédier à cette situation. Après son élection, Nicolas Sarkozy avait promis une réforme, que son ministre de l’Education, Xavier Darcos, a présentée dans les deux derniers mois de l’année scolaire 2007. La mesure phare de cette réforme, dont on a déjà beaucoup entendu parler, c’est bien entendu l’allégement de la semaine scolaire, avec la suppression de la classe le samedi matin. Les enfants travaillent donc désormais 24 heures par semaine, au lieu de 26. Une petite révolution, puisque depuis 1882, la classe avait lieu cinq jours par semaine ! Compensation pour les élèves en difficulté : l’instauration de deux heures de sou- tien hebdomadaires à partir du mois d’octobre. A Bussy, ces deux heures de soutien se dérouleront trois jours par semaine (les lundi, mardi et jeudi pour ce premier semestre) de 11h30 à 12h10. C’est l’Inspection de l’Education nationale qui fixera la liste des élèves concernés par ces deux heures de soutien, en concertation avec chaque professeur et en accord avec les parents. Cette liste sera réac- tualisée à chaque vacance scolaire. Suite en p.12 ➥Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  11. 11. 12 Dossier scolaire se déroule dans les meilleures conditions, pour les enfants comme pour les professeurs. » Malgré cette fermeture, les classes de l’école ne seront pas pour autant surchargées, puisque l’on ne compte, à l’heure actuelle, pas plus de 25 élèves en moyenne par classe à Jean-de-la-Fontaine. …Et une ouverture à Jules-Verne L’évolution démographique du quartier des Scien- Hugues Rondeau a longuement discuté avec les parents d’élèves de l’école de la fermeture de classe tifiques a en revanche entraîné l’ouverture d’une à Jean-de-la-Fontaine classe supplémentaire au groupe scolaire Jules- Verne, qui est désormais doté de deux classes de Une fermeture de classe accompli, tout comme les services municipaux, les CM2 Durant tout l’été, des travaux ont donc eu parents ont eu du mal à accepter cette fermeture, lieu pour créer une nouvelle salle. L’ancienne salle à Jean-de-la-Fontaine… qui va avoir pour conséquence la mise en place des professeurs a ainsi été transformée en salle de Mauvaise surprise pour les parents d’élèves de d’une classe à double niveau. classe pour accueillir les élèves. l’école Jean-de-la-Fontaine avec l’annonce de la fer- « Nous sommes confrontés aux chiffres, et pensons Quant au groupe scolaire Antoine-Giroust, dont meture d’une classe en élémentaire, la veille de la avoir souffert dun cumul de faits (déménagements, une classe en élémentaire a été un temps menacée, rentrée. Au vu de la baisse des effectifs causés par dérogations, retour secteur ...) qui nous pénalisent, il conserve finalement bien sa dixième classe, au des départs de familles non compensés par de nou- confiait une membre d’une association de parents grand soulagement de parents et enseignants. On velles arrivées à l’heure de cette rentrée, l’Inspec- d’élèves. Nous restons néanmoins mobilisés pour a également constaté cette année sur toutes les écoles tion académique a en effet décidé unilatéralement quune telle situation ne se reproduise pas. Enseignants une arrivée massive d’enfants en première section de la fermeture de cette classe. Mis devant le fait et parents délèves souhaitent aujourdhui que l’année maternelle. Suite en p.13 ➥ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  12. 12. Dossier 13Une classe musicaleà Jean-de-la-FontaineIl s’agissait d’un projet dans les cartons de lamunicipalité et de l’Education nationale et il estdésormais bien lancé : l’école Jean-de-la-Fon-taine accueille depuis cette rentrée une classemusicale pour initier les enfants à la musique.Ce sont des professeurs du Conservatoire Jean-Sébastien-Bach qui interviennent pendant letemps scolaire, en étroite collaboration avec lesenseignants. Cette classe musicale concernepour le moment les élèves des grandes sectionsde maternelle et les CP. Ils suivront chaquesemaine des cours de sensibilisation à la musiqued’une durée d’1h40, comprenant notammentune formation au chant, à l’écoute et à l’inven-tion. Les élèves intéressés par cette initiationseront ensuite regroupés dans une même classetout au long de leur scolarité à Jean-de-la-Fon-taine. Ce projet financé par la municipalité etmené de concert avec l’Inspection académique Isabelle Goudal, Adjointe au maire déléguée aux Affaires scolaires, était présente aux côtés de sa filleest une première dans la région Ile-de-France. ■ Manon à lécole Louis-Braille. Les petits plus de la restauration scolaire L a pause méridienne est l’un des moments représente les produits céréaliers pour l’énergie, de la journée les plus importants pour les la famille bleue, les produits laitiers pour la crois- écoliers. C’est pourquoi un soin tout parti- sance, la famille verte, les fruits pour la vitalité, et culier est réservé à cette pause. Sur les temps de la famille rose, les produits sucrés pour le plaisir. restauration scolaire, c’est le service Jeunesse qui L’apprentissage se déroule sous forme de ques- gère le bon fonctionnement de la cantine et tions simples et précises sur leurs habitudes ali- supervise la cohérence des actions entre les ani- mentaires pour ce repas : composants, lieu, mateurs de la Ligue de l’Enseignement, les sur- conditions (devant la télé, dans la voiture…), puis veillants de restauration scolaire de la ville progressivement sur le petit-déjeuner idéal, (gestion des selfs pour les primaires) et les ATSEM concrétisé par les produits présents sur le buffet. (gestion du repas des maternelles). Il veille éga- Pour conclure l’animation, chaque élève est invité lement, en étroite collaboration avec la société à prendre son petit-déjeuner « équilibré » en fonc- Avenance, prestataire de services, à promou- tion de ce qu’il vient d’apprendre. Un livret édu- voir activement le goût et l’équilibre nutritionnel. Lors des commissions de catif est remis à la fin de l’animation afin de permettre un suivi. menus, qui se réunissent quatre fois par an, les parents d’élèves des diffé- Pour les classes de CE2, CM1 et CM2, Avenance propose également rentes fédérations sont d’ailleurs invités à participer et à donner leur avis sur l’animation « Elaboration des menus », afin d’apprendre aux élèves de l’élaboration des menus. Cela a permis d’améliorer les services et de faire quoi sont composés les aliments et comment établir un menu équilibré. La apparaître de nouvelles denrées, comme par exemple la soupe de légu- diététicienne définit son métier brièvement, puis explique le déroulement de mes qui est aujourd’hui servie toutes les semaines de la période de novem- l’animation et les objectifs. L’animation commence toujours par ces deux bre à avril. Les menus à thèmes ont également été développés (menus questions: « Pourquoi mange t-on? » et « Que contiennent les aliments? » africain, asiatique, slave, mexicain…) sous la forme d’animations. Dans Suite à leurs réponses, la diététicienne commence l’explication des diffé- un cadre de restauration agréable, les petits Buxangeorgiens sont donc ini- rentes parties: nutriments, minéraux, vitamines, fibres et eau. Au fur et à tiés dès le plus jeune âge au « bien-manger ». Une initiation qui se poursuit mesure, elle répond aux questions des enfants et à chaque fin de partie les dans les classes pour les écoles qui en font la demande auprès d’Ave- enfants sont invités à noter ce qu’ils viennent d’apprendre. nance. Pour les CP et CE1, Avenance a en effet mis en place depuis quel- Ils abordent ensuite les familles d’aliments (bleue, rouge, marron, verte, ques mois l’animation « Petit-déjeunons ensemble », visant à faire découvrir jaune, rose et grise) et comment faire un menu équilibré. aux enfants, dans une ambiance de fête, tous les avantages d’un petit Suite à cela, la diététicienne propose une mise en application avec de déjeuner équilibré, pour bien démarrer la journée. Une diététicienne se petits exercices. déplace dans la classe avec un petit-déjeuner complet disposé sous forme La dernière partie de l’animation est réservée aux questions que les enfants de buffet. Les aliments sont classés par familles de couleurs: la famille marron peuvent se poser au sujet de l’alimentation en général. ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  13. 13. 14 Vie municipale comptabilité et la régie, ainsi que Le service Jeunesse Animations les inscriptions des séjours, My-Trinh Boriès le secrétariat, la logistique et les prestations, alors Vacances & Loisirs se dévoile que Peggy Moulinot est chargé du suivi des PIA et de la restauration scolaire. Sous la responsabilité de Valérie Boissard, toute l’équipe fait l’interface entre la municipalité, la société Avenance, qui gère la restau- ration scolaire de la Ville, et le pres- tataire de service la Ligue, en les aidant à réaliser au mieux leurs missions. Je les en remercie car elles font preuve de beaucoup de profes- sionnalisme et d’efficacité, et tou- jours avec le sourire ! » Un service qui gère, comme on le lira dans le dossier de ce mois, le bon fonctionnement de la cantine, et coordonne toutes les actions menées dans le cadre du Contrat Educatif Local (CEL), où les diffé- rentes activités sont régulièrement débattues en Comité de Pilotage. Y sont présents la CAF, la DDJS et l’Education Nationale, des parents d’élèves, les représentants des éta- blissements scolaires, la Mairie et les différents intervenants des ate- liers. Toutes les activités ont pour My-Trinh Bories, Christelle Collard, Peggy Moulinot but d’améliorer la réussite scolaire et leur directrice, Valérie Boissard, forment la "dream team" du Service Jeunesse ! des enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans. « Nos interlocuteurs sont certes « Les missions de ce service sont de per- Jeunesse à la Ligue afin de favoriser est de 574 (minimum 509 et maxi- la Ligue mais aussi les services des mettre aux enfants et aux jeunes d’ac- les sorties pédagogiques des enfants mum 632) par jour, soit sur une Sports et de la Culture, le monde céder à la culture, aux sports, aux et des jeunes. La ville, consciente de année 80667 enfants accueillis. associatif, les collèges, le lycée public et loisirs et à l’éducation en dehors du sa croissance démographique aty- Lors de la rentrée 2007, l’accueil des prestataires du privé. Plus de 30 temps scolaire. Ainsi, le service Jeu- pique, s’est ainsi donné les moyens de George-Sand n’était ouvert que activités ayant pour orientations des nesse Animations Vacances & d’assouvir les besoins de sa jeune le matin et le soir. Depuis cette actions éducatives et des ateliers d’ac- Loisirs favorise le développement des population. Aujourd’hui, on rentrée, ce centre accueille égale- compagnement à la scolarité sont actions dans les domaines cités ci- constate une augmentation signifi- ment les enfants durant les mer- actuellement en cours », indique dessus, tout en respectant les orienta- cative de la fréquentation des credis. Les enfants seront en Thierry Delage. tions de la politique de l’Enfance et de accueils de loisirs (AL). Globale- revanche toujours regroupés sur le De façon plus administrative, le la Jeunesse de la Ville. Il assure un lien ment, nous sommes passés de centre Louis-Guibert pendant les service gère l’élaboration et le social à travers l’intégration, l’infor- 49 000 jours/enfants en 2005 à vacances. « Afin de parer à la forte suivi des dossiers de subventions mation et l’échange auprès des admi- 60000 jours/enfants en 2007 à tra- présence des enfants durant l’accueil avec le Contrat Enfance jeunesse nistrés », souligne en préambule vers les différentes prestations pro- post et périscolaire, nous avons (les actions de loisirs en général) Thierry Delage, Maire-Adjoint en posées par la ville, soit l’accueil du orienté les centres vers la polyvalence ainsi que de la CAF, du Conseil charge des Affaires périscolaires et matin, du soir, le mercredi et les de salles, en collaboration avec les Général et de la DDJS. de la Jeunesse. vacances scolaires. directeurs d’école. En effet, alors que A noter, pour conclure, que le ser- Ce service a pu considérablement Sur les 139 jours d’ouverture d’ac- les écoles ferment leurs portes à vice Jeunesse fera un appel à can- développer ses actions grâce à la cueils de loisirs sur 2007, la moyenne 16 h 30, voire à 18h après l’étude, didature en octobre pour les mise sous prestation de service des d’enfants accueillis le matin (de les centres sont ouverts jusqu’à 19h », parents qui souhaitent intégrer la accueils de loisirs depuis 2005 attri- 7 h 00 à 8 h 30) est de 190 (mini- précise Thierry Delage, qui ne commission de concertation des bué à la Ligue de l’Enseignement mum 124 et maximum 217) par tarit pas d’éloges sur toute l’équipe accueils de loisirs, afin que les pour 4 ans. jour, ce qui représente au total sur du service : l’occasion d’une petite familles puissent porter un avis et Un budget de 45 000 Euros a été une année 27311 enfants accueillis. présentation du personnel. échanger sur le fonctionnement mis à la disposition par le service Celle du soir (de 16h30 à 19h00) « Christelle Collard a en charge la et les actions proposées. ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  14. 14. Vie municipale 15Le Contrat Educatif Local apporte toutes ses promesses !Voilà plus de cinq années que le service Jeunesse Animations Vacances & Loisirs, sous laresponsabilité de Valérie Boissard, coordonne les ateliers d’accompagnement à la scolaritéavec les établissements du secondaire. Cette année, le Contrat Educatif Local nous apermis de partager des moments forts en émotions et de faire un travail de fond sur lesobjectifs fixés avec les différents chefs d’établissement. u collège Claude-Monet et au lycéeA Martin-Luther-King, en collaboration avec la principale, Mme Auger, ainsi que leproviseur M. Pézeri, une trentaine d’élèves ont pubénéficier des compétences professionnelles de lachanteuse Marie Haumier et du compositeurAlexandre Lévy, qui sont intervenus lors des ateliersd’expression orale durant toute l’année scolaire.Marie Haumier les a initiés aux techniques vocales,dont la voix parlée, qui permet de se familiariseravec la lecture à haute voix du texte (compréhen-sion, sens de lhistoire), le travail vocal (la diction, laprononciation, larticulation, les accents, les into-nations), la maîtrise de lattention du public dansun souci d’échanges et de rencontres, l’expression etla voix chantée qui fait appel à une technique vocalespécifique à ces musiques (rencontre avec sa voix, lesregistres de la voix). Bien que ce type d’actions n’ait Le 14 juin, sur le collège Monet, les « Dun girls sont reconduites avec de nouvelles activités,pas pour finalité la mise en place de spectacles, les » ont su mettre une ambiance de feu dans leur comme le slam sur le collège Cousteau. Mme Clo-familles des élèves du collège Monet ont pu appré- nouveau collège. Sur ce même temps, un autre zier, en concertation étroite avec le corps enseignant,cier le travail accompli lors des portes ouvertes de groupe d’élèves a fait une belle représentation théâ- souhaite mettre l’accent sur l’expression verbale etl’établissement, le samedi 14 juin dernier. trale, à la suite de nombreuses séances d’expres- la richesse du vocabulaire français pour les 4es et 3es. sions. Comme le souligne Emmanuelle Rozes, Sur le collège Anne-Frank, Mme Thoraval a opté comédienne, metteur en scène et professeur de pour un atelier danse pour les 4es, car il est primor- théâtre, « la représentation devant un public agrandi dial que ces jeunes puissent se sentir bien dans leur n’est pas une fin en soi. Ce qui nous importe ici, c’est corps et dans leur tête pour s’affirmer et être capa- le cheminement personnel de l’élève ; l’appropriation ble de prendre en main leur orientation. d’outils propres à améliorer ses capacités de commu- «Travailler sur le comportement des jeunes afin qu’ils nication et donc son comportement social ». Ainsi, puissent assumer leur place dans la société et les rendre les objectifs fixés envers les élèves ont été l’engage- plus à même de prendre leurs propres décisions n’est pas ment, l’investissement, l’ouverture à lautre, la chose facile et demande une importante mobilisationLes chefs d’établissement des collèges Jacques- capacité à prendre sa juste place. Prendre des acteurs, qui répondent aux besoins des jeunes et auxYves-Cousteau, Anne-Frank, Claude-Monet et conscience, finalement, quon peut être plus fort, demandes des familles, conclut Valérie Boissard. Lale lycée Martin-Luther-King ont poursuivi les plus libre et plus créatif en acceptant la règle com- tâche de l’accompagnateur exige une compétenceateliers de percussions encadrés par Eric Char- mune afin de tendre vers un climat apaisé et har- fondée sur l’expérience, et notamment une bonnelec, directeur de Fola Percussions et Nicolas monieux au sein du collège et à lextérieur. connaissance de l’environnement social et culturelBarouin. En décembre 2007, une animation per- Durant les vacances de printemps 2008, en immédiat, un bon degré d’information sur le fonction-cussions faite par une dizaine d’élèves du collège partenariat avec l’association Agir Ensemble nement de la scolarité, un sens aigu de la relation avecAnne-Frank dans la cour, a ainsi permis un échange pour Réussir, une action pour du soutien sco- les enfants et les jeunes, comme avec leurs familles. Lestrès chaleureux et plein de gaieté avec l’ensemble de laire a été mise en place et a connu un grand caractères laïcs de la démarche et le refus de tout prosé-l’établissement. Le point d’orgue de ces ateliers de succès. Tous les matins de 9h30 à 11h30 à l’Es- lytisme sont des critères de choix impératifs. »percussions s’est déroulé le 18 juin avec un grand pace Jeunes (22 avenue Haroun-Tazieff), une Toute l’équipe du service Jeunesse remercie chaleu-rassemblement des trois collèges de la ville autour dizaine de collégiens de la 6e à la 3e ont pu se per- reusement ses partenaires, Marie Haumier, Alexan-de l’étang de l’Ile-Mystérieuse. Les participants ont fectionner par le biais d’enseignants qui ont eu la dre Levy, Emmanuelle Rozes, Nicolas Barouin etainsi joué devant leurs camarades de classe dans gentillesse de mettre à la disposition des jeunes Eric Charlec, qui sont tous de nouveau de la partieune ambiance bon enfant et sous un soleil estival, leur savoir et leurs compétences. à l’attaque de cette nouvelle année scolaire. Il nemontrant ainsi tout l’intérêt de cette démarche. Pour la rentrée 2008-2009, toutes ces actions reste plus aux élèves qu’à entrer dans cette danse! ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  15. 15. 16 Vie municipale Séjours de la Toussaint Des vacances très « vertes » ! Irlande et Franche-Comté seront les destinations des prochaines vacances de la Toussaint pour les 9/13 ans et les 6/12 ans. Découvrez ci-dessous les activités proposées dans ces deux séjours. POUR LES 9/13 ANS POUR LES 6/12 ANS SÉJOUR EN IRLANDE SÉJOUR EN FRANCHE-COMTÉ SHARE VILLAGE se situe dans la région de Dublin, il s’agit d’un séjour lin- Petit village de Franche-Comté, situé à 750 m d’altitude et environ 40 km de guistique avec des jeunes de toutes nationalités et combinant cours d’anglais et la Suisse et de Besançon. Site pittoresque, véritable paradis de verdure où se de nombreuses activités sportives ainsi que culturelles. dessinent d’étroites vallées et de magnifiques rivières. ORGANISME: CCL. ORGANISME: HEMISPHERES DATES: Du dimanche 26 octobre au dimanche 2 novembre 2008 DATES: Du dimanche 26 octobre au dimanche 2 novembre 2008 PLACES DISPONIBLES: 20 PLACES DISPONIBLES: 20 AU PROGRAMME : Car Grand Tourisme TRANSPORT: Train et Car Grand Tourisme ACTIVITÉS: Soirée de bienvenue par léquipe irlandaise ACTIVITÉS: - 12 heures de cours par semaine par groupes de niveau avec enseignants Activités sportives et d’initiation à l’environnement : irlandais - ateliers divers, poterie, peinture sur tee-shirts - atelier de tour- Spéléologie, parcours aventure dans les arbres, sortie nature - découverte activités nage dun film sur la vie du groupe (1 DVD offert aux participants) en lien avec la préhistoire (peintures rupestres, recherche de fossiles, mégalithes) - escalade - natation - tir à larc - canoë - Festival dHalloween à lUlster Activités liées au patrimoine local : American Folk Park - Fabrication de pain à lancienne - activités dans une véritable ferme comtoise - feu dartifice Halloween - soirée dadieux avec présentation du film. - Veillées traditionnelles. Équipe d’animation de l’organisme CCL. ■ Encadrement assuré par Hémisphères. ■ TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) TARIFICATION PAR TRANCHE (EN EUROS) 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS A 422 401 381 362 344 A 240 228 217 206 195 B 475 451 428 407 387 B 270 257 244 231 220 C 528 501 476 452 430 C 300 285 271 257 244 D 580 551 524 597 473 D 330 314 298 283 269 E 633 601 571 543 516 E 360 342 325 309 293 F 686 651 619 588 559 F 390 371 352 334 318 G 739 702 666 633 602 G 420 399 379 360 342 H 791 752 714 678 644 H 450 428 406 386 367 Hors Bussy 1055 1002 952 905 859 Hors Bussy 600 570 542 514 489 LES INSCRIPTIONS S’EFFECTUERONT JUSQU’AU MERCREDI 8 OCTOBRE 2008 EN FONCTION DES PLACES DISPONIBLES - RENSEIGNEMENTS AU 01 64 66 24 24 MODALITÉS D’INSCRIPTIONS: retourné au service Jeunesse Animations Vacances & Loisirs. Dans le cas Le règlement pourra s’effectuer en espèces, en chèques vacances ou La présence d’un des responsables légaux de l’enfant est obligatoire pour contraire, aucun départ ne sera autorisé. par chèque bancaire. Les chèques sont à libeller à l’ordre du Trésor procéder à l’inscription. Un dossier d’inscription pour le séjour concerné LA TARIFICATION DES SÉJOURS: Public. sera transmis à la famille en fonction du nombre d’enfants qu’elle sou- La participation financière demandée aux familles buxangeorgiennes Si vous bénéficiez d’aides aux vacances, la déduction s’effectuera auto- haite inscrire. Un acompte de 30 % du prix du séjour sera demandé afin est, dans tous les cas, inférieure au coût réel du séjour, la différence étant matiquement. Pour cela, vous devrez fournir le jour de l’inscription : de réserver la place de votre enfant. prise en charge par la municipalité. Les tarifs appliqués sont établis en fonc- L’original du justificatif du bon CAF (par enfant), le formulaire d’aide L’inscription sera effective, si et seulement si, le dossier complet est tion de votre quotient familial. financière de votre Comité d’Entreprise. Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  16. 16. Vie municipale 17 Urbanisme L’enquête publique relative au projet de modification n°2 du PLU est ouverteEntré en vigueur le 24 septembre 2007, le Plan local d’urbanisme avait fait l’objet en mars 2008d’une première modification. En cette rentrée, une seconde modification a été programmée :ce projet apporte des ajustements au règlement sur trois zones distinctes. Le point sur ce dossiersoumis comme il se doit à une enquête publique.LA ZONE UDA1:Cette zone est située au nord-ouest de la placedu Clos-Saint-Georges (gymnase Michel-Jazy/avenue Yitzhak- Rabin/rue Jean-Cocteau).La modification de la règle consiste à exonérerles équipements publics ou privés d’intérêt col-lectif dans les articles 6 à 12 pour permettre laréalisation de dispositifs de couverture pour lesterrains de tennis situés à coté du gymnase Jazy.LA ZONE AUE(ZAC LEONARD-DE-VINCI):Ajustement des règles de la zone AUE3 aux arti-cles 10 (hauteur) et 12 (stationnement) pourrépondre aux besoins du projet de centre com-mercial à vocation de loisirs/pôle de loisirs quisera prochainement implanté en entrée de villeau bord de l’A4 à l’ouest des hôtels (Campanile,Première classe, B & B).LA ZONE UB(CENTRE-VILLE):La réglementation actuelle du PLU concernant le Par ailleurs, les surfaces demandées pour le sta- proposée par le PLD, tout en maintenant sa poli-stationnement vélo dans la zone UB est issue des tionnement vélo sont importantes et sont sour- tique en vue de favoriser les déplacements doux.règles préconisées dans le Plan Local de Déplace- ces de difficulté pour l’aménagement de trop En vue de la nouvelle rédaction, la commune aments (PLD) élaboré par le Syndicat Intercom- grands locaux vélos en rez-de-chaussée des donc réfléchi avec le SIT et l’EPAMARNE auxmunal des Transports (SIT) arrêté le 19 juin immeubles d’habitat collectif ou de résidences différents usages du vélo par les habitants en2007. Or, depuis, le PLD a été soumis à enquête étudiantes. considérant la proximité de la gare RER, la loca-publique et le document final du PLD approuvé La commune a donc choisi de réajuster l’arti- lisation des centres universitaires pour les étu-le 21 février 2008 propose un règlement un peu cle 12 du règlement de la zone UB pour assou- diants et le type de logements collectifs (enplus souple pour le stationnement vélo. plir un peu la règle et intégrer la souplesse accession/location ou résidences étudiantes). ■ Déroulement de l’enquête publique: 26 septembre de 9h à 12h et le mercredi 8 octobre de 15h à 18h. Pendant la durée de l’enquête, les observations sur le projet de modifi- L’ enquête publique se déroule à la mairie de Bussy Saint-Geor- cation du PLU peuvent être adressées par écrit au commissaire enquêteur ges jusqu’au mercredi 8 octobre inclus, aux jours et heures habi- à l’adresse du lieu où se déroule l’enquête publique, ou consignées dans tuels d’ouverture. Le dossier de modification n° 2 du PLU ainsi le registre d’enquête mis à la disposition du public. Le rapport et les qu’un registre d’enquête sont consultables au Service de l’Urbanisme. Le conclusions du commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du commissaire enquêteur tiendra des permanences en mairie le vendredi public dès qu’ils seront transmis en mairie. ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  17. 17. 18 Vie municipale La relation famille/école au cœur d’une conférence e vendredi 17 octobre à partir de L 19h30 aura lieu une conférence sociale à la médiathèque, propo- sée par Antoinette Montaigne, conseillère municipale déléguée à la médiation juridique et sociale et à la coopération décentralisée. Le thème de cette première conférence, qui se tiendra sur le concept de l’arbre à Pala- Les enjeux du bre, sera la relation famille/école. Elle sera co-aminée par l’association natio- réaménagement du pôle gare nale d’Education Populaire, la compa- D epuis plus d’un an, la com- ➔ ENJEUX DE DÉPLACEMENTS: atténuer gnie professionnelle d’Action mune mène une étude d’ur- les conflits inter-modes et inter- Théâtrale « Arc en Ciel Théâtre » et le Antoinette Montaigne, conseillère municipale déléguée à la médiation banisme et de déplacement usages: fluidifier les circulations, service Jeunesse de la ville de Bussy. visant à définir un réaménagement de sécuriser et donner la priorité aux A l’ordre du jour figureront donc plu- juridique et sociale, est à l’initiative de cette conférence. l’espace entourant la gare RER. Le péri- modes doux et aux transports col- sieurs questions relatives à ce sujet, à mètre dit du pôle gare comprend : lectifs, augmenter le stationnement partir d’un postulat de base : la famille est une institution, tout comme lécole. la gare RER, la gare routière, le parc cycles, créer des zones de station- Toutes les deux ont un rôle complémentaire dans la mission déduquer et relais (P + R), le square Vitlina, les espa- nement taxi et dépose minute, former nos enfants. Les débats tourneront autour de quelques questions : ces couvrant la voie RER à l’est de la gérer le stationnement autour de la gare et les différentes voiries permet- gare, améliorer l’accès aux quais - Comment vivent les uns et les autres cette mission ? tant d’accéder à la gare RER. du RER (2e accès), réaménager la - Quels partenariats ? gare routière. - Quelle complémentarité et surtout quelles stratégies conjointes dans Le réaménagement de ce pôle gare lintérêt supérieur de l’enfant ? vise deux catégories d’enjeux: Sachez qu’une réunion publique sera organisée le jeudi 16 octobre à « Ce tyle de conférence sociale devrait à l’avenir se renouveler régulièrement, souli- ➔ ENJEUX URBAINS: qualifier les espa- 20 h 30 en salle du conseil de la gne Antoinette Montaigne, et ce afin d’instaurer un dialogue entre différentes ins- mairie. Les conclusions du diagnostic ces publics (vraie qualité paysa- titutions et proposer aux familles buxangeorgiennes des réponses à leurs interrogations de cette étude et les différents scena- gère), atténuer les coupures sur des thèmes différents. » ■ urbaines nord-sud, conforter les rii d’aménagement étudiés en vue du espaces commerciaux (travail des projet final vous seront notamment Renseignements auprès du Service Jeunesse au 01 64 66 24 24 abords, requalification de l’espace) présentées. ■ Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008
  18. 18. Vie municipale 19 Réseau de bus Pep’s :les évolutions de lignes pour la rentrée 2008 e développement de l’urbanisation L à l’est de la commune, dans la ZAC des Cent-Arpents, a apporté un accroissement démographique consé- quent en 2007/2008. Afin de répondre aux besoins de desserte en transports en commun de ces nouveaux habitants, notamment de rabattement vers la gare RER, une évolution du tracé de la LIGNE 22 a été décidée par la com- mune et le Syndicat Intercommunal de Transports pour cette rentrée 2008. Ainsi, cette ligne qui pas- sait jusqu’à présent sur le boulevard Victor-Shoelcher a été Les personnes habitant aux alentours de l’avenue André-Mal- déviée, à compter du 25 août 2008, pour emprunter le Bou- raux peuvent ainsi utiliser la ligne 44 passant au nord sur l’ave- levard Louis-Guibert. L’arrêt « Victor-Shoelcher » est donc nue du Clos-Saint-Georges ou la ligne 22 passant au sud sur supprimé et remplacé par deux nouveaux arrêts: « Jacques- l’avenue Général-de-Gaulle. (Cf. plan ci-dessus) de-Thou » et « Louis-Guibert ». (Cf. plan ci-contre) En outre, le nouveau collège Claude-Monet (situé boulevard Conjointement, la LIGNE 44 a, elle aussi, fait l’objet d’ajus- des Cent-Arpents) est desservi par la ligne 44 et est adapté à tements afin d’obtenir une meilleure répartition globale des l’entrée (le matin) et la sortie (en fin d’après-midi) des élèves. arrêts de bus et assurer une desserte équilibrée sur toute la Le bus effectuera une boucle depuis l’arrêt Jacqueline-Auriol partie est de la commune. Ainsi, la ligne 44 ne passera plus vers le boulevard des Cent-Arpents pour s’arrêter devant le sur l’avenue André-Malraux et le boulevard des Genêts, mais collège puis empruntera l’avenue André-Malraux et le bou- empruntera désormais le boulevard Thibault-de-Champa- levard Louis-Guibert pour rejoindre son itinéraire normal gne et l’avenue du Clos-Saint-Georges. Les arrêts « Crocus », (Jacqueline-Auriol). ■ « Genêts » et « Guibert » sont remplacés par les arrêts « Pagnol » et « Jacqueline- Auriol ». L’arrêt « Buissonnière » Les nouveaux plans du réseau, les nouveaux horaires et des guides sont qui était situé sur le boulevard Antoine-Giroust est déplacé disponibles à l’accueil de la mairie. Vous pouvez également consulter ces sur le boulevard Thibault-de-Champagne. éléments et les télécharger sur le site internet des bus Pep’s: www.buspeps.fr. Opération Tranquillité Vacances :Signature d’une conventionentre la Ville de Bussy et AMV Le bilan estival e mardi 2 septembre a été signéeL une convention entre la municipa- lité et la société de transports Auto-cars de Marne-la-Vallée, qui vise à 50 inscriptions au mois de juin, 648 en juillet- août et 19 en septembre: les chif-étendre à l’ensemble du territoire com- fres des habitations surveillées demunal les actions déjà entreprises sur le près par la police municipale cetpérimètre de la gare routière à l’intérieur Olivier Martel, Claude Louis et Alain été sont stables par rapport auxdes véhicules du réseau PEP’S. Par cette Dubourdieu, pour la mairie, Pierre-Louis années précédentes. Les Buxan-convention, le transporteur accorde aux Badiani et Patrick Viscaro pour AMV georgiens qui avaient pris la pré-agents de la police municipale l’accès gra- étaient présents pour entériner la signa- ture de cette convention. caution de s’inscrire auprès du poste de police ont donc pu partirtuit aux bus circulant à Bussy. La Ville en vacances l’esprit tranquille. Les rondes effectuées quotidienne-s’engage quant à elle, par l’intermédiaire munal et sur toute l’amplitude horaire d’ex- ment par les agents ont ainsi parfaitement rempli leurs missions,de ses agents en uniforme, à collaborer ploitation des lignes », précise Olivier et aucun incident n’a été à déplorer. Rappelons que la policeavec les services du transporteur pour Martel, Adjoint au Maire chargé de la municipale met chaque année en place un dispositif spécifiquel’accompagnement d’opérations de Prévention et de la Sécurité. Pierre-Louis durant tout l’été, fondé notamment sur des passages fréquents decontrôle et/ou de sécurisation du réseau. Badiali, directeur d’AMV, a quant à lui policiers au domicile des Buxangeorgiens en vacances qui enCeci afin de renforcer la sécurité sur le souligné que cette convention était la font la demande. Le dispositif fonctionne d’ailleurs toute l’année. ■réseau. « Les agents pourront désormais première signée avec une police munici-intervenir sur l’ensemble du territoire com- pale. Voilà une première bien lancée… ■ POLICE MUNICIPALE - 38 Bd Antoine-Giroust - Tél. : 01 64 66 22 22 Bussy Saint-Georges N° 103 - Septembre 2008

×