Journal de bussy numéro 117

2 917 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 917
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 117

  1. 1. Deux concerts du du Conservatoire àloupe Deux concerts Conservatoire à la la Les 20 ans des droits des enfants « Naturel et bio », un magasin très bio Tristan Besombes, un champion du monde Tristan Besombes, un champion du monde page 6 loupe page 6 page 14 page 18 bien de chez nous page 20 bien de chez nous page 20 Bussy Le e magazi ne muni ci paL d’ ii nformati ons magazi ne muni ci paL d nform ati ons - décembre 2009 écembre n°117 Saint-Georges SYCOMORE : ça repart !
  2. 2. 4 Vie de la cité10 Dossier13 Vie municipale18 Magazine20 Sport24 Pratique Sommaire - Edito 3 Les vœux des Buxangeorgiens annulés. L ongtemps, je me suis battu afin de créer diffé- rentes manifestations qui seraient autant de 4. Le Beaujolais vaut bien une nuit ! liens sociaux. Dès 1998, j’ai pris la décision de 5. Le vin fait encore salon changer la formule des vœux du Nouvel An. A l’époque, 6. Chopin et lauréats : 2 concerts à la loupe 7. Téléthon d’Air Liquide : le bilan mon prédécesseur avait choisi, fort classiquement, de 8. Norbert Iborra expose aux Terrasses du Golf réunir un petit groupe de présidents d’associations, de 9. « Le Rêve de la Mère » bientôt réalisé commerçants et de se contenter d’un discours de bonne année. A contrario, j’ai souhaité que la cérémonie soit la plus ouverte possible sur l’ensemble de nos concitoyens et qu’elle soit surtout l’occasion, le maire s’estompant devant les habitants de Bussy, de célébrer les talents de notre ville : formation orchestrale du Conservatoire, associations de danse, jeunes s’adonnant au théâtre ou à toute autre forme d’expression culturelle. Ajoutons que, contrairement à la légende, le coût des vœux des Buxangeorgiens 10 à 12. Le Sycomore accélère ne saurait être un handicap pour le budget général de la collectivité territoriale. Ce sont un peu plus de 100 000 euros qui seraient engagés sur un budget qui, fonctionnement et investissement confondus, peut dépasser les 50 millions d’eu- ros. J’ai toujours eu en horreur la démagogie qui consiste à mettre en exergue des économies de façade en laissant croire quelles sauveront la collectivité. Mais si la dépense est marginale, je me suis quand même résolu à tirer un trait dessus. Pour cause de conjoncture économique défavorable. Je ne compte plus les 13. Séjours d’hiver: chaussez vos skis! plans sociaux sur notre territoire, le marché des bureaux est nul (mettant en péril 14. Bussy fête les 20 ans des droits des enfants les opérations autour de la gare RER), et surtout nous manquons cruellement de 15. Les jeunes Buxangeorgiens invités en mairie visibilité pour lavenir. 17. Inauguration de l’IME ECLAIR En outre, si j’ai bien compris que la taxe professionnelle va disparaître, il m’est impos- sible à l’heure d’aujourd’hui d’en connaître le poids pour Bussy Saint-Georges. Per- sonne au ministère des Finances n’est capable de nous donner une simulation. Je suis d’autant plus inquiet que le mode de calcul s’effectuerait à partir des bases foncières. Ces dernières étant chez nous largement sous-évaluées par les services fiscaux, ce qui m’a du reste amené à engager une action en justice afin d’obtenir réparation. Nul n’étant en mesure de prévoir nos recettes pour 2011, comment pourrions-nous ajuster nos dépenses? Est-il même concevable que je puisse lancer encore des plans d’investissement, visant à nous doter des équipements induits par l’accroissement de population sans avoir la moindre idée de nos capacités de remboursement, faute 18. Du bio à Bussy, enfin! d’informations nécessaires sur les dotations de demain? 19. Une solution internet pour les PME En ces conditions, il m’apparaît inconcevable de maintenir ce grand rendez-vous populaire. Pour profiter réellement de la fête, il faut y mettre son cœur. Pour ce qui me concerne et je sais, pour connaître l’augmentation des chiffres du chômage chaque mois sur Bussy Saint-Georges, que vous partagez en grande partie mon sentiment, je n’en suis pas capable. C’est la mort dans l’âme que je me suis résolu à semblable extrémité. Je le vois 20. Tristan Besombes, champion du monde de cependant comme un signe tangible des efforts que la collectivité territoriale a karaté artistique plus que jamais engagés. Notre avenir passe par la plus grande maîtrise possible 21. La section sportive du collège Cousteau se de notre budget et - au risque de me répéter - l’indispensable redéfinition de nos distingue relations avec l’Etat. Je suis déterminé à tirer au clair les millions deuros de par- 22. Tennis-Club : essayez-le ! ticipations que jestime dus par lEpamarne; à obtenir réparation des plus de dix 23. Bussy Gyms, c’est aussi de la gym adultes millions que la sous-estimation de la taxe professionnelle nous a coûté, à arracher les 2,5 millions versés, puis récupérés, par la Caisse des Dépôts. La réforme territoriale, engagée un peu abruptement mais sûrement nécessaire, nous offrira peut-être l’occasion de redonner paradoxalement à Bussy ses chances.n Hugues RONDEAU Votre Maire 24. Courrier des lecteurs Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 25. Tribunes 26. Etat civil Consulter le site de la ville: www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  3. 3. 4 Vie de la cité Chaque année, nos vignerons buxangeorgiens sont fidèles au poste, de bon matin, pour les traditionnelles vendanges. Sixième Nuit du Beaujolais Un cru 2009 de qualité, dans tous les sens du terme! a sixième édition de la Nuit du Beaujolais s’est dérou- vait également s’enquérir de l’action des Coteaux de la Brosse. L lée le vendredi 20 novembre à la salle Maurice-Koehl. Un rendez-vous aujourd’hui bien établi dans le calen- drier des manifestations buxangeorgiennes, que l’on doit Cette association aujourd’hui parfaitement organisée œuvre depuis de nombreuses années pour la démocrati- sation du vin. Ses membres se relaient régulièrement pour aux vignerons de l’association des Coteaux de la Brosse. Tous travailler la vigne, ce qui n’est pas une mince affaire. Les les membres de l’association présidée par Franck Panigada jours de récolte, ils mettent d’ailleurs du cœur à l’ou- avaient répondu présent pour cette soirée qui fut l’occasion vrage dans ces belles vignes du village. Que de chemin de déguster le cru 2009 du Beaujolais. Un cru que d’aucuns parcouru depuis ce jour d’avril 2004 qui a vu la pre- ont qualifié d’exceptionnel ! Le millésime 2009 du Beaujolais mière plantation de la vigne. Les vignerons buxangeor- Nouveau a même, selon certains, brisé les préjugés et renforcé giens, conseillés par des œnologues avisés, ont appris limage du célèbre vignoble. Le tout grâce à une météo très favo- sur le tas ce travail et sont désormais bien rodés. Lors rable, qui a favorisé la maturation de la vigne. Il ne fallait donc de cette soirée, Hugues Rondeau n’a une nouvelle pas manquer cette soirée conviviale au cours de laquelle on pou- fois pas manqué de saluer cette belle œuvre. n Hugues Rondeau et Dominique Bijard, en grande discussion avec La compagnie théâtrale de « La Balayette à ciel » deux vignerons des Coteaux de la Brosse. a assuré l’animation musicale de cette soirée. Le Beaujolais, une belle vitrine pour la France es Beaujolais et Beaujolais-villages qui couvrent de bouteilles (ce qui représente 1/3 de la production du vignoble beau- L 13000 hectares de vignes sont les deux appella- tions productrices de Beaujolais nouveau. Lap- pellation Beaujolais comprend 72 villages situés dans jolais). En 2008, toujours, le chiffre daffaires de la commercialisation du Beaujolais nouveau a atteint 43 millions deuros. Le « nouveau » est exporté dans 110 pays. Au Japon, premier marché à lexport, près de la partie sud et est du vignoble, alors que lappellation 7 millions de Beaujolais Nouveau sont ouvertes le jeudi 19 novembre. Beaujolais-villages représente 38 communes. Les Les Japonais sont tellement friands de cette grande fête quils nhésitent volumes de Beaujolais Nouveau mis sur le marché en pas à se baigner dans des fontaines de Beaujolais nouveau! Les Améri- 2008 sélevaient à près de 303858 hl, soit 40 millions cains arrivent en deuxième position avec 2,15 millions de bouteilles. n Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  4. 4. Vie de la cité 514e salon des vins et gastronomie de FranceLe paradis des gastronomes Hugues Rondeau n’a pas manqué de saluer Franck Tavian, producteur en Côte de Brouilly et Beaujolais blanc, présent chaque année à Bussy. fidélité, les producteurs donnent ainsi rendez-vous aux visiteurs à l’occasion de 5 salons d’hiver et 6 salons de printemps organisés à travers toute la France pour découvrir et déguster les nouveaux produits. Ces salons sont volontairement de petite taille, afin d’offrir une ambiance chaleureuse aux visiteurs (pas plus de 30 exposants). Comme sur le domaine, les visiteurs retrouvent le plaisir duCe sont tous les terroirs de France qui sont représentés lors de ce salon. Avec ses fricassées contact direct avec le producteur pour déguster etd’oie et autres foies gras, ce stand a par exemple dignement représenté le sud-ouest… se faire expliquer les savoir-faire de chaque exploi- es producteurs de l’association Vins et Gas- miques, originaires de toute la France. Elle est née tant. La diversité des terroirs y est vantée, avec desL tronomie de France sont revenus avec plai- sir à Bussy les samedi 28 et dimanche29 novembre pour la 14e édition de leur salon. de la volonté d’un petit groupe de vignerons, qui souhaitaient retrouver les vacanciers venus sur leurs domaines. Pour assurer une représentation vins de toute la France, des originalités gastrono- miques et autres saveurs du terroir qui ont ouvert l’appétit des Buxangeorgiens, toujours aussiCréée en juillet 1998, cette association réunit des différents terroirs, d’autres producteurs ont friands, à l’approche des fêtes, de ces rendez-vous35 producteurs de vins et de spécialités gastrono- progressivement rejoint l’association. Fiers de cette festifs et conviviaux. n Les collectionneurs au rendez-vous de la deuxième bourse organisée à BussyA l’heure de tirer le bilan de la deuxième Bourse aux collections, organi- sée par Timbres et Bussy, le président de l’association, Gilles Vouriot, n’hésite pas une seconde. « Au regard des excellentes conditions danslesquelles s’est déroulée cette manifestation, ce dimanche 15 novembre, on a vrai-ment envie de signer des deux mains pour organiser une bourse tous les ans, affirme-t-il. En effet, malgré la réduction de nos effectifs adultes, chacun des membresrestants a pris sa part de travail, pour permettre que se tienne honorablement cetteseconde manifestation, prévue depuis l’an dernier. » Le résultat est même dans l’en-semble encore meilleur que celui de 2008, si l’on en croit la satisfaction expriméepar la majorité des exposants en quittant la salle Koehl le dimanche soir. Toutel’équipe a en effet été félicitée et remerciée pour l’accueil et la nourriture. Des remer-ciements revenant en grande partie au travail effectué par l’épouse du président,Chantal, laquelle a su tout voir et tout faire pour que cette journée se passe commecoule l’eau d’un fleuve tranquille… « Elle y fut aidée par la dynamique Sabina, àl’inaltérable bonne humeur, et elles ont toutes deux accompli un super boulot », pré-cise Gilles Vouriot. Pour une fréquentation pratiquement semblable à l’an passé,une meilleure disposition des exposants a laissé davantage de place aux visiteurspour circuler, donnant une belle image de l’équipe des timbrés. Cette bourse leur Toute l’équipe de l’association Timbres et Bussy se félicite du succès de cette deuxième édition.a même permis de mieux se connaître, et de prendre plaisir à se retrouver ensemble.Claude Louis et Dominique Bijard, respectivement Adjoint au Maire et Conseiller sociation, n’a lui non plus pas manqué cette deuxième édition, et il est même venumunicipal, sont d’ailleurs venus constater de visu cette belle organisation, manifes- accompagné d’une toute nouvelle recrue en la personne de la charmante Stépha-tant leur soutien et lestime quils témoignent à Timbres et Bussy dès que l’occasion nie. « Une belle cerise sur le beau gâteau que fut pour nous cette deuxième Bourseleur en est offerte. Stéphane Barnier, Conseiller municipal et membre éminent de l’as- aux collections », conclut un président ravi par le succès de cette manifestation. n Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  5. 5. 6 Vie de la cité Accompagné par Jing-Jing Qin, Marc Denouel a notamment interprété le Concerto n° 2 pour piano et orchestre de Fré- déric Chopin. Chopin et autres compositeurs à l’honneur au Conservatoire vant les concerts de Noël et A de l’Avent, qui clôturent tra- ditionnellement l’année du Conservatoire, les mélomanes ont eu d’autres occasions d’écouter de la grande musique avec les deux concerts programmés à la fin du mois de novembre. Le mercredi 25, dans la salle Léonard-Bernstein du Conserva- å toire, ce sont les notes de Frédéric Chopin qui ont retenti. Ce concert était donné à l’occasion du bicente- naire de la naissance de cet immense compositeur polonais, qui cultiva le ê piano sous les formes les plus variées. Mylaèle Negga, Jing-Jing Qin et Marc å Dominique Daucet, le directeur du Denouel ont brillamment interprété Conservatoire, et Marina Cavaillès, directrice quelques œuvres de Chopin, en met- des Affaires culturelles, félicitent les trois pia- tant parfaitement en exergue le nistes, qui ont su si bien faire revivre Chopin! ç é romantisme du compositeur. ç C’est à la jeune pianiste Leana Traing qu’est Le mercredi 27 novembre, c’est en revenu le redoutable honneur de lancer le l’Eglise du village que les jeunes concert des Lauréats, avec « Le Rappel des élèves du Conservatoire se sont oiseaux » de Rameau. exprimés lors du Concert des Lau- é Ce concert dédié à Chopin a attiré de nom- réats, réalisé en partenariat avec breux mélomanes dans la salle Léonard- Lagny-sur-Marne. Au programme, Bernstein du Conservatoire. divers compositeurs, comme Rameau, Mozart, Haydn, Rachma- è Arlette Masia à la flûte traversière, Sophie Clauzier au violoncelle et Gary Guedj au piano ninov et Jean-Sébastien Bach, pour pour le Trio en sol majeur n° 15 de Joseph une prestation qui a une nouvelle Haydn. fois démontré l’excellence des cours ê Félix Godefroid, célèbre harpiste, fut magni- prodigués dans cet établissement et è fiquement mis à l’honneur par Eva Changivy, le talent naissant de ses élèves. n avec une étude en mi bémol mineur. Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  6. 6. Vie de la cité 7 Commémoration de la fin de la Guerre d’Algérie a date du 5 décembre correspond depuisL 2003 à la journée nationale d’hommage aux combattants morts pour la France lors desconflits d’Afrique du Nord, et plus particulière-ment ce qu’il est commun d’appeler la guerre d’Al-gérie. « Cette date du 5 décembre est un devoir demémoire pour la Nation, affirme Robert Msili, leprésident de l’Amicale des Anciens Combattants.Elle est aussi un symbole de l’unité du monde com-battant. Elle ne vise pas à commémorer une date his-torique. Il ne s’agit pas davantage de célébrer la find’un conflit, mais de rendre hommage aux 24000compagnons d’arme tués dans l’accomplissement deleurs services. » Le maire de Bussy a quant à lui dansson discours exprimé sa fierté: « Fierté, le mot n’estpas trop fort pour rappeler combien je suis reconnais-sant à Robert Msili et à l’Amicale des Anciens Com-battants et veuves de guerre de Bussy Saint-Georgesd’avoir initié, il y a quelques années, une cérémoniepour commémorer les conflits d’Afrique du Nord, adéclaré Hugues Rondeau. En tant qu’élu, j’y voisune certaine reconnaissance de l’œuvre civilisatrice permis d’avoir une pensée émue pour l’ensemble des Hugues Rondeau et son premier Adjoint, Jean-Claude Lamagnère, ont conjointementde la France accomplie Outre-Méditerranée. femmes et hommes qui s’engagèrent sous le drapeau. déposé la gerbe de la municipalité.De 1830 à 1962 – ce qui n’effacera bien sûr pas cer- J’en parle avec d’autant plus d’affection que montains travers de la colonisation – la nation française propre père a lutté pendant près de 24 mois en tant des Aurès à la Mitidja, de Sidi Bel Abbès à la Casbah,a su proposer un autre visage de l’Algérie, marqué par que fusilier marin sur les théâtres d’opérations de des confins de l’Oranie aux montagnes de Kabylie, jeun indéniable développement. Qu’il me soit aussi l’Afrique du Nord. À ces camarades qui ont combattu rends un hommage sincère. » n Téléthon d’Air Liquide Environ 15 000 € récoltés à l’issue d’un marathon de 24h ! åCourse, marche, mais aussi vélo et rollers :ce sont 3100 km qui ont été parcouru à l’issuede ces 24h. R obert Desnos et ses collègues d’Air Liquide ont réussi leur pari. Bravant la pluie et le froid, ils ont récolté environ 15000 €, qui seront reversés à ils se sont relayés durant 24h l’AFM (Association française contre les myopathies). autour de leur entreprise située Un bilan comptable qui n’est d’ailleurs pas clos, puisque çdans la zone Gustave-Eiffel pour la bonne cause du Robert Desnos attend encore des dons des autres sitesTéléthon. Les vendredi 4 et samedi 5 décembre, les français d’Air Liquide. A l’issue de ce marathon, tous les160 courageux ont parcouru la bagatelle de participants ont été chaleureusement félicités par la direc- å A l’heure de prendre le départ de ce mara- tion de l’entreprise, qui peut être fière de son personnel. thon de 24h, toute l’équipe se réunit pour la3100 km, que ce soit à pied, en rollers ou en vélo. Le Rappelons que les salariés d’Air Liquide participent photo. On remarquera quelques courageuxpersonnel d’Air Liquide a reçu du renfort de quelques depuis 20 ans au Téléthon, qui leur a donc déjà donné en short !entreprises environnantes, comme Fuji ou Stihl. Les pom-piers de Ferrières sont également venus leur prêter main l’occasion de parcourir quelques kilomètres à travers ç Pas besoin d’équipement spécial pour par-forte, ainsi que des marcheurs du club de Pontcarré. toute la France. Rendez-vous en décembre 2010 pour ticiper : ces deux marcheurs en « civil » ontLeurs efforts n’ont pas été vains, puisque durant ces 24h, de nouveaux exploits sportifs… n eux aussi pris part à la fête… Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  7. 7. 8 Vie de la cité Norbert Iborra, artiste pluridisciplinaire Chants, danses, cabaret et autres facéties : tout était prévu pour passer une excellente soirée. Jacques Chanlon et Claude Louis, Maire- Adjoint à la Culture, n’ont pas tari d’éloges sur le talent de Norbert Iborra. Accueil des Villes de C’ est un artiste aux mul- tiples facettes qui a exposé ses tableaux aux et des Métiers d’Arts, Norbert Iborra dessine, peint, sculpte, réalise des films et des story-boards pour le France a 20 ans pour célébrer cet évènement. L’ Terrasses du Golf en ce mois de cinéma. Ses peintures et dessins sont association AVF Pays de décembre. Peinture, sculpture, exposés dans de nombreux espaces, Lagny, qui fête ses 20 Dans une ambiance très convi- dessin, cinéma : Norbert Iborra comme la Villa Medicis, la Monnaie ans cette année, s’est viale, le dîner dansant, entrecoupé aborde tous ces arts avec un indé- de Paris, la Bibliothèque François- réunie le samedi 21 novembre au d’animations orchestrées par niable talent, que l’exposition mise Mitterrand ou le Grand-Palais. » Golf Hôtel de Bussy Saint-Georges quelques joyeux membres, s’est en place conjointement par la Côté cinéma, ce n’est pas mal non déroulé dans la bonne humeur. municipalité et le Rotary Club de plus, puisque Norbert Iborra a Nous félicitons AVF Pays de Lagny Val-de-Bussy a mis en lumière. notamment collaboré avec Jean- et lui souhaitons longue vie. Jacques Chanlon, membre du Jacques Annaud sur les story- Présidée par Marie-Dominique Rotary, ne s’y est pas trompé en boards du Nom de la Rose et de Gougeon, AVF Pays de Lagny est saluant dans son discours l’éclec- L’Ours. Le voilà aujourd’hui une association d’accueil qui pro- tisme de l’artiste : « Diplômé de revenu dans l’univers pictural, et ce pose des activités en journée et l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués pour notre plus grand plaisir. n offre aux nouveaux habitants de Bussy la possibilité de s’intégrer, tout en tissant des liens amicaux. « Si vous souhaitez rejoindre notre association, vous pouvez nous joindre au 06 64 86 91 09 », confie Isabelle Santinho respon- sable de l’antenne de Bussy. n Be Young et Vibration Le Club des aînés recherche un trésorier(ère) rendent hommage au roi de la pop ! ors de son assemblée générale du 6 février 2010, le Club des L Aînés renouvellera une partie de son Conseil d’administration, S amedi 5 décembre, l’association Be Young et les danseuses de ainsi que son Bureau. Si vous êtes motivé par le bénévolat et que Vibration ont organisé une soirée hommage à Michael Jackson vous souhaitez apporter vos connaissances à une association dyna- au cinéma Le Cinq de Lagny-sur-Marne. Au programme de cette mique, sachez que le poste de trésorier est à pourvoir. Ses fonctions: soirée, la diffusion d’un concert de la popstar lors de la tournée de l’al- bum « Dangerous » et un spectacle des danseurs de Be Young et de tenue des comptes, (bilan, compte de résultats…), suivi de la trésore- Vibration. Un sosie de Michael Jackson a également proposé quelques rie, dossiers subventions…, le tout sur logiciel E.B.P Comptabilité. n . pas de moonwalk, la célèbre danse inventée par le chanteur améri- Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Mme Renée Simon, cain, dont la disparition, en juin dernier, a provoqué un émoi considé- Présidente du Club des Aînés au 0164763174 ou Mme Michelle rable dans le monde entier. Cette soirée hommage a une nouvelle fois Marois, l’actuelle trésorière au 0961614615. prouvé que nul n’oublie The King of the pop ! n Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  8. 8. Vie de la cité 9« Le rêve de la mère » va bientôt être réalisé! l y a un an et demi, l’association Bussy Saigon aI lancé le projet de l’installation d’une statue en bronze sur un rond-point de la ville, nommé« Place de Saigon ». Baptisée "Le rêve de la mère",cette statue commémorera les Boat People vietna-miens des années 75 – 86, et rendra hommage, enmême temps, à la France comme Terre dasile. «Ellen’a aucun but politique et n’a pour seul objet que deraviver le souvenir des Boat People », souligne Chris-tophe Nguyen, le président de Bussy Saigon. Unemaquette de la statue a été exposée à la médiathèque Hugues Rondeau a depuis le départ soutenu ce projet initié par l’association Bussy Saigon, présidée par Christophe Nguyen. tophe Nguyen a notamment reçu le soutien de People vietnamiens qui la remercient pour son accueil.» Chantal Brunel, Députée, et du Ministère des Le sculpteur Vu Dinh Lâm a terminé la réalisation Affaires étrangères français, dont le directeur de de la statue. Haute de 3 m, elle sera posée sur un cabinet, Bachir Bakhti, lui a rappelé, dans une lettre, socle de 1m50. « Le Rêve de la mère » est désormais « les liens très forts unissant les peuples vietnamien et confiée à l’entreprise de fonderie pour le moulage etVu Dinh Lâm, le sculpteur a terminé sa belle français, qui reposent en partie sur l’existence d’une le coulage du bronze. Sa fabrication est donc aujour-œuvre il y a quelques jours. importante communauté vietnamienne installée en d’hui pratiquement achevée. Si vous êtes sensible àde Bussy, et ce projet est fermement soutenu par le France, dont certains de ses membres ont quitté leur la démarche de Bussy Saigon pour ce projet collec-conseil municipal, qui a d’ailleurs voté à l’unani- pays d’origine sur ces embarcations. » En juin dernier, tif, vous pouvez toujours envoyer vos dons pourmité le 3 mars 2008 en sa faveur. Pour financer ce l’association Bussy Saigon a également reçu l’appro- contribuer à finaliser son édification, qui est norma-projet, dont le coût global est de 50000 €, l’asso- bation de la Préfecture de Seine-et-Marne pour l’ins- lement prévue pour le début de l’année 2010. nciation Bussy Saigon a lancé une collecte de dons. cription qui sera gravée sur la plaque au pied de laVu Dinh Lâm, sculpteur d’origine vietnamienne, statue: « En hommage à la France, terre d’asile et pays Plus d’infos sur le site officiel de la statue :habitant Bussy, est chargé de la réalisation. Chris- des droits de l’homme. En mémoire de l’exode des Boat- http://www.tuongdaibussy.comVoyage en Terre sainte pour le comité de jumelage israélien u 18 au 25 octobre, les membres du comité deD jumelage israélien Bussy Saint-Georges/Kyriat- Ekron ont organisé un voyage en Israël, qui futd’après tous les participants une réussite complète.« Le groupe a été émerveillé par la beauté et la tranquillitéde ce pays, confie Henri Ziem, le vice-président du comité.Nous avons été reçus par notre ville jumelle KYRIAT-EKRON, qui nous a réservés unaccueil fantastique et nous a fait découvrir tout le folklore israélien, avec en particulierles danses yéménites, auxquelles nous avons pris part avec un grand plaisir. »Les Buxangeorgiens ont effectué plusieurs visites des principaux sites touristiques dupays: Tel Aviv, Jaffa, Césarée, Haïfa, Saint-Jean-dAcre, Bethléem et Massada.Ce premier voyage organisé par le comité de jumelage, présidé par Brigitte Abergel, Henri Ziem, vice-président du comité de jumelage (au pre-a donc parfaitement rempli son objectif, et les participants n’attendent plus qu’à repar- mier plan), et tout le groupe de Bussy sont revenus ravistir l’année prochaine, mais cette fois dans le sud de l’Etat d’Israël. L’appel est lancé! n de leur voyage. Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  9. 9. 10 Le Sycomore Un coup d’accélérateur pour l’écoquartier du Sycomore Bussy Saint-Georges a l’ambition de faire du Sycomore un écoquartier innovant de par ses caractéristiques environnementales et sociales, mais aussi son élaboration. Depuis plusieurs mois, il a fallu s’efforcer de partager cette vision avec l’EPAMarne. Aujourd’hui, un accord existe entre Bussy Saint- Georges et l’EPAMarne sur la nécessité de se donner les moyens d’aller dans ce sens. Les choses vont donc avancer plus rapidement. près quelques atermoiements initiaux, afin de partager l’avancement du projet et A un véritable partenariat s’est instauré depuis quelque temps entre la Ville de Bussy et l’établissement public concernant le futur de traiter différents thèmes, comme les contraintes, les solutions et les résultats des ateliers thématiques. aménagement de l’écoquartier du Sycomore. Des   Une information en continu sur le site études précises et concrètes en terme de dévelop- internet de la ville avec des données pré- pement durable ont ainsi été progressivement cises sur les enjeux forts et les solutions à mises en place, ainsi qu’une concertation avec les envisager, ainsi que l’agenda des évène- acteurs du territoire et bientôt avec la population. ments liés au projet. Etudes et ateliers de concerta- Plusieurs manifestations seront organisées en 2010 pour les Buxangeorgiens: tables rondes, confé- tion sur les thèmes clés rences publiques, exposition… Les enfants seront Certains thèmes de l’aménagement de l’éco- aussi impliqués, nous vous en dirons plus bientôt! quartier sont clés, dans la mesure où leur impact sera déterminant sur sa forme, ses usages et son Un développement durable efficacité environnementale. Ces thèmes, que constituent en particulier l’eau, l’énergie, les pour l’ensemble de la ville déplacements, la densité et la mixité, sont trai- L’aménagement de l’écoquartier doit être envisagé tés à l’occasion d’ateliers spécifiques regroupant de manière cohérente avec les autres quartiers de des élus, des acteurs du territoire et l’EPAMarne. la ville. C’est l’une des missions de la nouvelle char- Ils s’appuient sur des études d’experts ayant une gée développement durable de la mairie. Elle par- approche faisant émerger des solutions favo- ticipera à ce que des actions en faveur de rables à l’environnement et au cadre de vie. l’environnement, du social et du cadre de vie soient mises en œuvre au sein du Sycomore, Ecoute et information comme sur l’ensemble de la ville. Ainsi, les inter- actions entre les quartiers seront étudiées de près. de la population La réflexion sur l’écoquartier sera d’ailleurs menée La volonté d’impliquer les Buxangeorgiens est de pair avec la révision du PADD (Plan d’aména- toujours aussi forte. Pour cela plusieurs moyens gement développement durable), qui fixe les axes La ferme du Génitoy apporte un repère histo- sont mis en place dès à présent: stratégiques de la ville, afin de répondre au mieux rique et urbain fort au nouveau quartier du   Un article dans chaque bulletin mensuel, à ces enjeux. n Sycomore. Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  10. 10. Le Sycomore 11 Forces et faiblesse du territoire en terme de développement durable Un bureau d’études a fait l’analyse des forces et faiblesses du site du Sycomore en abordant différents aspects du développement durable : espaces verts, accès aux transports, énergies renouvelables, santé… Les forces sont d’ailleurs souvent celles de l’ensemble du territoire de Bussy Saint-Georges. Nous vous livrons ci-des- sous la synthèse des principales forces. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le délai d’attente pour la fabrication d’un passeport biométrique est de 10 jours, mais il peut varier selon le nombre de demandes… Source : Cap Terre/EPAMarne3 QUESTIONS À KIM NGOUANSAVANH ET À FRANCK PANIGADAAdjointe au développement durable et Conseiller municipal délégué à lécoquartier « Vers un nouveau type d’urbanisme » ¢ Dans quelle mesure le projet ¢ Ne risque-t-on pas de est-il élaboré avec les acteurs faire de ce quartier une ville du territoire? dans la ville? ‚ Franck Panigada ‚ Franck Panigada Il est important de préciser que pour la première fois, Non, au contraire, le développement durable est l’EPAMarne a nommé un chef de projet dédié à l’amé- une démarche qui intègre le contexte existant. NousSur quelle base nagement de la Z.A.C. du Sycomore. Cela nous serons en particulier attentifs à la jonction entre leles choix se feront-ils? permet d’avoir un interlocuteur clairement identifié tout Sycomore et le quartier des Scientifiques. Un autre‚ Kim Ngouansavanh au long du projet. Nous travaillons autant que pos- exemple: la desserte en transports en commun duPlusieurs pistes font actuellement l’objet d’études sible à faire accepter notre vision du quartier. Des ate- Sycomore se fera en articulation avec la politiqueapprofondies, comme celles sur les déplacements liers tels que l’eau, l’énergie ou les transports sont aussi renforcée des transports de la ville. Depuis plusieurset les énergies renouvelables. Par ailleurs, une créés afin de solliciter l’avis d’acteurs du territoire. Ces années, cette politique vise déjà à anticiper les nou-concertation est lancée. Il est certain que l’enjeu derniers sont satisfaits d’être ainsi impliqués, montrant veaux besoins.fort est de choisir les solutions qui soient adaptées par là-même la volonté de la commune de se diriger Ce quartier va intégrer des innovations environne-aux spécificités du Sycomore, mais aussi à celles vers un nouveau type d’urbanisme qui pose les mentales, aussi, nous souhaitons le développer ende Bussy Saint-Georges. Nous serons très vigilants bonnes questions en amont et d’intégrer au mieux les cohérence avec l’identité de Bussy Saint-sur ce point. directives du Grenelle de l’environnement. Georges. n Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  11. 11. 12 Le Sycomore Les ambitions de la Ville analyse des forces et faiblesses du ter- L’écoquartier, et plus généralement la ville, béné- ronnementale des logements vont au-delà des L’ ritoire communal en terme de dévelop- pement durable est précieuse pour définir les actions qui permettront de répondre ficient d’un fort repère historique qu’est la ferme du Génitoy. Deux axes visuels se croisent d’ailleurs à son niveau. Ils seront pris en compte contraintes réglementaires. Le confort n’est pas oublié, ni dans les logements, ni dans les équipements et espaces publics utili- aux ambitions de la Ville pour l’écoquartier : dans l’aménagement afin d’être mis en valeur. sés par l’ensemble des Buxangeorgiens. Nous voyons donc se profiler un certain nombre Intégrer le quartier de points qui seront à intégrer parmi les Promouvoir un développe- dans la ville contraintes du site, mais qui sont aussi avant tout ment social et équitable Cet enjeu semble à première vue être une évi- de réelles chances pour la qualité de celui-ci. Comme dans tous les quartiers, l’accès pour tous dence, mais sa mise en œuvre demandera un aux besoins de mobilité, d’habitat, et d’équipe- réel effort d’analyse. Observer l’existant et en Protéger et valoriser ments devra être rempli. L’écoquartier accueillera tirer des pistes d’actions est ici crucial. Le pre- l’environnement les équipements utiles à la nouvelle population ainsi mier point pour une intégration réussie est de Le choix de faire de ce nouveau quartier un éco- que ceux dont la ville a besoin dès aujourd’hui. créer des interactions entre le quartier du Syco- quartier a pour principale motivation la prise de Ces habitants supplémentaires permettront dans more et les quartiers adjacents (les Cent- conscience qu’il est aujourd’hui impératif de certains cas de franchir un seuil critique pour lancer Arpents, le centre-ville, le parc Gustave-Eiffel et penser les activités humaines au travers de leurs des investissements dans des équipements et ser- le quartier des Scientifiques). Ceci pourra se impacts sur l’environnement. Aujourd’hui, environ vices utiles à tous. faire par des formes urbaines qui rappellent les 80 % du CO2 d’origine humaine sont émises par Ce quartier voulant répondre au principe de dura- points forts de l’identité de Bussy, comme par les activités des villes. Le quartier doit maîtriser au bilité et d’équité, il cherchera à s’adapter aux évo- exemple la présence d’espaces verts d’une maximum ses émissions de CO2 et donc ses lutions démographiques de la population et grande qualité paysagère et de loisir, mais consommations d’énergie. Ces économies sont encouragera de nouvelles solidarités à travers la aussi des formes qui doivent annoncer une nou- d’autant plus importantes dans un contexte éco- mixité sociale et la mixité intergénérationnelle. velle façon de construire et d’aménager la ville, nomique difficile pour chacun. permettant de diminuer au maximum son Pour limiter l’impact sur l’environnement du nou- impact sur l’environnement. veau quartier, la qualité des bâtiments, les modes Promouvoir un développe- Le paysage de la ZAC est aussi marqué par les de déplacement, une utilisation raisonnée des ment économique durable terrains agricoles qui entourent la commune. Il ressources naturelles sont étudiés de près. Les éner- Les efforts sont aussi portés sur le développe- faudra trouver un équilibre entre le vide spatial gies renouvelables seront intégrées après vérifi- ment économique à travers la création de nou- de la plaine et le plein de l’espace urbanisé cation de leur rentabilité sur notre territoire. Il est velles activités comme par exemple des afin que ces deux espaces se répondent har- demandé aux promoteurs de proposer des pro- commerces, des filières locales de matériaux monieusement. jets dont l’efficacité énergétique et la qualité envi- environnementaux ou d’agriculture urbaine. n Source : Cap Terre/EPAMarne Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  12. 12. Vie municipale 13 Séjours d’hiver Des vacances sous le signe de la neigeQue fait-on en vacances au mois de février ? On skie ! Les jeunes Buxangeorgiens sont donc invitésà chausser leurs spatules pour descendre les pistes alpines, avec au programme deux destinations :Presolana, en Italie, pour les 12/17 ans, et Queyras, dans les Hautes-Alpes, pour les 6/14 ans.Présentation de ces séjours et modalités d’inscription. PRESOLANA (ITALIE) QUEYRAS (HAUTES-ALPES) - CHALET ALP’AZUR SÉJOUR SKI: du 20/02 au 27/02/2010 SÉJOUR SKI et GLISSE : du 27/02 au 7/03/2010 ÂGE: 12 à 17 ans ÂGE: 6 à 14 ans ACTIVITÉS: Ski alpin 8 à 10 ACTIVITÉS: 5 journées de ski alpin avec demi-journées, luge, portraits moniteur ESF (passage des étoiles et remise dans la neige, grands jeux et des insignes), 1 séance de chiens de traîneau, autres activités, bowling… initiation à la marche en raquette, jeux de ORGANISME: ADAV neige, excursions, jeux collectifs (danse, PLACES DISPONIBLES: 35 théâtre, travaux manuels…) TRANSPORT: Car grand tou- ORGANISME: Le pain de Sucre risme et train PLACES DISPONIBLES: 35 LOGEMENT: Hôtel 3 étoiles TRANSPORT: Car et train (entièrement réservé pour le groupe) TA R I F I C AT I O N PA R T R A N C H E ( E N E U R O S ) TARIFICAT ION PAR T RAN CHE ( EN EUROS) 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS A 238 226 215 204 194 A 236 224 213 202 192 B 268 254 242 230 218 B 266 252 240 228 216 C 298 283 268 255 242 C 295 280 266 253 240 D 327 311 295 281 267 D 325 308 293 278 264 E 357 339 322 306 291 E 354 336 319 304 288 F 387 367 349 332 315 F 384 364 346 329 312 G 417 396 376 357 339 G 413 392 373 354 336 H 446 424 403 383 363 H 443 420 399 379 360 Hors Bussy 595 565 537 510 485 Hors Bussy 590 561 532 506 481 INSCRIPTIONS DU 13/01/2010 AU 27/01/2010 EN FONCTION DES PLACES DISPONIBLES LE MERCREDI 13 JANVIER, LE SERVICE JEUNESSE SERA OUVERT EXCEPTIONNELLEMENT DE 8H00 À 18H00.LES MODALITÉS D’INSCRIPTIONLa présence de l’un des responsables légaux de l’enfant est obligatoire pour procéder à l’inscription.Un dossier d’inscription pour le séjour concerné sera transmis à la famille en fonction du nombre d’enfants qu’elle souhaite inscrire. Un acompte de 30% du prix du séjour sera demandé afin de réserver la place de votre enfant.L’inscription sera effective si et seulement si le dossier complet est retourné au service Jeunesse Animations Vacances & Loisirs.Dans le cas contraire, aucun départ ne sera autorisé. Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  13. 13. 14 Vie municipale Bussy célèbre les 20 ans des Droits des Enfants e mois de novembre marquait le 20e anni- C versaire de la Convention internationale des Droits de l’Enfant. Cet anniversaire a été l’occasion, pour la municipalité, d’organiser du 16 au 21 novembre une série de manifestations célébrant l’évènement. Le point culminant de cette semaine fut la tenue d’un conseil municipal extraordinaire, réunissant les jeunes élus du Conseil des Jeunes et leurs aînés, qui ont entériné la candidature de la ville de Bussy au label « Ville Amie des Enfants ». Lancée par lUNICEF et las- sociation des Maires de France en 2002, cette ini- tiative a pour objectif de faire connaître les actions et projets des villes qui sengagent à promouvoir la Convention internationale des droits de l’En- fant et à la faire vivre dans leur ville. Les objectifs Au centre de loisirs Louis-Braille, les enfants ont dessiné une grande fresque retraçant l’histoire de ce label sont multiples: des Droits de l’Enfant.   Rendre leur ville toujours plus accueillante Montaigne, Conseillère municipale déléguée à et accessible aux enfants et aux jeunes å ç la Médiation juridique et sociale, a notamment   Améliorer leur sécurité, leur environne- abordé la prévention et le traitement de la mal- ment, leur accès à la culture et aux loisirs, traitance des jeunes enfants. Représentante ter-   Favoriser léducation des enfants et des jeunes ritoriale de l’institution Défenseure des enfants au civisme et leur insertion dans la vie de la pour le département de Seine-Saint-Denis, cité par leur participation à des structures å En tant que membre de l’institution Défenseure Antoinette Montaigne connaît particulièrement adaptées où ils seront écoutés et respectés des enfants, Antoinette Montaigne, bien cette problématique, et elle a parfaitement   Faire mieux connaître la situation des Conseillère municipale, connaît bien toutes les éclairé l’assemblée sur ce sujet si sensible, enfants dans le monde et développer un problématiques liées aux droits des enfants. concluant de la meilleure des manières cette esprit de solidarité internationale, organi- ç Au collège Claude-Monet, on a retracé l’his- semaine où les différents services municipaux ser chaque année avec lUNICEF une toire de la Convention des Droits de l’Enfant. concernés (Petite Enfance avec Régine Bories, grande manifestation le 20 novembre, jour- Scolaire avec Isabelle Goudal, Jeunesse avec née internationale des droits de lEnfant. double conférence: « bienveillance, bientraitance, Thierry Delage, Culturel avec Claude Louis) douces violences: des maux aux mots ou un autre étaient mobilisés pour lancer comme il se doit Cette semaine consacrée aux Droits de l’Enfant regard porté sur l’enfant » était le thème choisi par cette candidature de Bussy Saint-Georges au s’est conclue le samedi 21 novembre par une la psychologue Juliette Binot, alors qu’Antoinette label UNICEF « Ville Amie des Enfants ». n par simple courrier de la part d’un enfant, de ses Zoom sur la Défenseure des enfants parents ou représentants légaux, adressé au siège ou par l’intermédiaire du site internet. Il y a un correspon- e Parlement a adopté le 6 mars 2000 une loi et de promouvoir les droits de l’Enfant. » Elle porte à L instituant un défenseur des enfants. Cette auto- rité est indépendante. Elle est chargée de défendre l’intérêt des mineurs dans toutes les situations la connaissance de l’autorité judiciaire les affaires sus- ceptibles de donner lieu à une mesure d’assistance éducative telle que prévue par l’article 375 du code dant territorial de la défenseure des enfants dans chaque département. Actuellement, c’est Mme Dominique Versini (conseiller d’Etat, ancienne Secrétaire d’Etat chargée de la lutte susceptibles de leur porter atteinte au regard de la civil ou toutes informations qu’elle aurait recueillies à contre l’exclusion et la précarité) qui a été nommée convention internationale des droits de l’Enfant ratifiée l’occasion de sa saisine par un mineur impliqué dans défenseure des enfants par décret du Président de la par la France en 1990, de promouvoir ces droits afin une procédure en cours. Elle informe le président du République en date du 29 juin 2006. n de faire entendre la voix des enfants et des adoles- conseil général compétent des affaires susceptibles de cents et de contribuer au débat sur toutes les grandes justifier une intervention du service de l’aide sociale à Contact: questions qui concernent leur naissance, leur santé, l’enfance. DÉFENSEUR DES ENFANTS leur vie familiale et sociale, leur univers scolaire ainsi La défenseure des enfants assure la promotion des 104 boulevard Blanqui que leur devenir professionnel. droits de l’enfant et organise des actions d’information 75013 Paris La défenseure des enfants est « chargée de défendre sur ces droits et leur respect effectif. Elle peut être saisie Site : www.defenseurdesenfants.fr Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  14. 14. Vie municipale 15 L’accueil citoyen des jeunes au cœur d’une conférence ans la foulée de la célébration des 20 ans de la Convention D des droits de l’Enfant, Antoinette Montaigne a décidé de donner la parole aux jeunes citoyens de Bussy au travers d’un temps d’information et d’échanges appelé « Accueil Citoyen des jeunes » Il s’agit pour la collectivité de prendre acte de l’en- trée dans la majorité des jeunes de 18 ans. « La citoyenneté s’affai- blit dans notre société, constate la conseillère municipale. En tant qu’élus, nous avons une responsabilité particulière dans l’éducation à la citoyenneté. L’objectif de cette conférence est de faire connaître aux jeunes de 18 ans tous les contours de la citoyenneté locale départe- mentale, régionale, nationale et européenne au début de leur vie d’adulte. » Le samedi 16 janvier, les jeunes citoyens buxangeor- giens sont ainsi invités à venir découvrir les nouveaux espaces d’expression auxquels ils accèdent dès leur majorité Antoinette Montaigne les accueillera en compagnie des respon- sables de différents services, qui tiendront des stands présentant les différentes actions et activités qu’ils programment à destina- tion de ces jeunes. « Bussy Saint-Georges est une ville riche de par la jeunesse de sa population, souligne Antoinette Montaigne. Aujourd’hui, nous comptons environ 300 jeunes de 18 ans. Nous nous devons de mener une politique qui leur soit dédiée, que ce soit au niveau de l’éducation, des loisirs, du sport ou encore du culturel. » Cette première prise de contact devrait à l’avenir être suivie d’ac- tions citoyennes plus concrètes afin de mieux faire connaître notre ville et ses services aux jeunes Buxangeorgiens. Antoinette Mon- taigne, en compagnie des différents services municipaux, est en tout cas bien décidée à s’occuper d’eux! n CONFÉRENCE SUR L’ACCUEIL CITOYEN DES JEUNES Samedi 16 janvier à partir de 12h30 en salle du Conseil Renseignements au 0164662424Identité nationale/Identité locale: Bussy entre dans le débat! ancé il y a quelques semaines par C’est tout l’intérêt de cette soirée que deL Eric Besson, le Ministre de l’Immigra- tion, de l’Intégration et de l’Identiténationale, le débat sur l’identité nationale confronter les avis et expériences de chacun dans une commune en perpétuelle mutation, où l’identité locale est une construction per-arrive jusqu’à Bussy à l’initiative d’Antoinette manente. « A Bussy, nous avons laMontaigne, qui a décidé d’organiser une chance d’avoir un incroyable brassagesoirée-débat sur ce thème, en y englobant entre toutes les cultures », ajoute Antoi-une thématique locale. « Avant de parler de nette Montaigne, qui espère bien favori-l’identité nationale, qui n’est, par définition, ser le développement d’échanges entrepas facile à déterminer, il y a d’abord une toutes ces cultures. C’est l’un des objectifsidentité locale, estime Antoinette Mon- de cette rencontre organisée le lunditaigne. En tant que ville nouvelle accueillant 18 janvier à la salle Maurice-Koehl. nune population cosmopolite, cette identité SOIRÉE-DÉBAT le lundi 18 janvier à partir de Antoinetteest encore plus difficile à cerner ! » 19h à la salle Maurice-Koehl Montaigne Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  15. 15. Vie municipale 17Inauguration de l’IME ECLAIR inauguration de l’Institut D.D.A.S.S de Seine-et-Marne nous aL’ médico-éducatif ECLAIR s’est déroulée le mercredi2 décembre, et les locaux étaient également soutenus en se battant à nos côtés pour cette mise en place, comme Monsieur Varenne, Inspecteur de la cir-d’ailleurs presque trop petits pour conscription de l’Education Nationale,accueillir toutes les personnes pré- å ç qui a accepté avec bienveillance de noussentes. Cette structure d’accueil pour accueillir au sein d’un groupe scolaire.enfants atteints d’autisme a ouvert ses å Brigitte Abergel, la présidente d’AIME 77, a remercié dans son discours Un dernier mot sur nos soutiens non ins- le maire de Bussy, Hugues Rondeau, qui a mis à la disposition de l’IMEportes au mois d’octobre. Elle titutionnels, la Société Générale, le les locaux jouxtant l’école Louis-Braille, et la Députée Chantal Brunel,accueille 11 enfants âgés de 3 à 10 ans, qui a fait avancer le dossier auprès des instances nationales. Crédit Agricole de Brie-Picardie, la Mis-avec pour objectif de leur donner des sion Handicap du groupe Conforama,moyens de communication leur per- ç Florence Bouy, la directrice de l’IME, a expliqué le fonctionnement de The Walt Disney Company France, Le cette structure unique en France.mettant de prétendre à une meilleure Lion’s club et le Rotary de Val-de-Bussy.»intégration sociale et scolaire, ainsi comportementalistes et pluridiscipli- du plan Autisme. Merci au Maire de Après ces remerciements, Florencequ’une autonomie pour une vie digne naires,a ajouté Brigitte Abergel. Il faut Bussy, Hugues Rondeau et à tous les élus Bouy, la directrice de l’IME, a résuméet sereine, pour eux comme pour leur faire preuve d’une grande humilité de la ville, qui nous ont soutenus dès le dans une présentation pleine de pas-famille. « Cet IME que nous avons devant cette maladie, qui nécessite une début et ont accepté de nous louer cet sion et d’à propos les méthodes édu-ouvert à Bussy est, je l’espère, le début écoute et une observation permanentes emplacement au sein du groupe scolaire catives mises en place au seind’un grand pas en avant dans la prise en des enfants, afin d’adapter individuelle- Louis-Braille, lieu on ne peut plus adapté d’ECLAIR, qui a d’ailleurs déjà portécharge adaptée recherchée par les parents ment à chacun d’entre eux l’approche qui à l’intégration de ces enfants, et ont ses fruits, puisque 9 des 11 enfants prisd’enfants avec autisme » a déclaré dans lui convient le mieux à l’instant T. » La accepté que les enfants mangent à la can- en charge sont aujourd’hui scolarisés àson discours Brigitte Abergel, la pré- présidente d’AIME77 n’a pas manqué tine de l’école, comme tout enfant de la temps partiel au sein d’une classe de lasidente de l’association AIME 77, qui de conclure en adressant ses remercie- ville. J’associe également tous les membres ville. Une belle récompense pour toutea porté depuis de nombreux mois ce ments aux différentes personnalités du cabinet de Monsieur Xavier Ber- l’équipe, qui ne compte pas s’arrêterprojet à bout bras, en compagnie de sans lesquelles cette structure n’aurait trand, à l’époque Ministre en charge du en si bon chemin… ntous les membres d’AIME 77. Un pu voir le jour: la Députée Chantal Plan Autisme qui nous ont reçus et Institut ECLAIR (Education Com-projet très innovant qui a été le pre- Brunel, « qui a soutenu notre projet et a entendus, ainsi que Madame La portementale et Ludique vers unemier à recevoir l’agrément du Comité à plusieurs reprises interpellé le gouver- Ministre, Valérie Létard, qui nous a Autonomie et une Intégrationrégional d’organisation sociale et nement à l’Assemblée Nationale sur la octroyés une subvention spéciale dans l’at- Réussies)médico-sociale d’Ile-de-France. situation dramatique des personnes avec tente du financement pérenne afin de 91 avenue André-Malraux (locaux« La prise en charge que nous proposons autisme en France, et a permis que notre pouvoir ouvrir sans délais. Madame mitoyens à l’école Louis-Braille)est composée de méthodes cognitivo- projet soit pris en compte dans le cadre Cadot, inspectrice principale de la Tél : 01 60 94 17 75 Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009
  16. 16. 18 Magazine « Naturel et bio » vient d’ouvrir ses portes Le bio s’implante à Bussy ! fait sur la question du bio. Il y a également de nombreux végétariens dans notre ville, et ils trouvent ici leur bonheur avec des produits issus de l’agriculture biologique ». Elle pousse même le bouchon, c’est le cas de le dire, jusqu’à proposer à ses clients des caddies hyper design confectionnés avec des bouteilles recyclées: il fallait y penser! Avec ça, Maryvonne Goudrot compte bien contribuer à démystifier le bio, en proposant également des prix attractifs. Pour cela, elle a minimisé ses marges au maximum, et a fait le choix de l’indépendance, ce qui lui laisse la liberté de choisir elle-même ses fournisseurs, une liberté qu’elle n’aurait pas eu avec un magasin franchisé. Elle privilégie ainsi les petits producteurs régionaux, qu’elle fait d’ailleurs venir chaque samedi pour des ateliers de présentation de leurs produits. Après avoir reçu un apiculteur, elle a déjà promu un produc- teur de saumon et un viticulteur bio. Les retours des clients, qui découvrent des produits différents et de qualité, sont très positifs, et encouragent notre adepte du bio à poursuivre dans cette voie. Il faut dire que les statistiques sont très favorables, puisqu’un récent sondage montrait que 39 % des Français ont acheté des produits bio dans les 4 dernières semaines précédant cette enquête. Si ce n’est pas déjà fait, il ne vous reste plus qu’à vous y mettre, en allant décou- vrir cette nouvelle offre à Bussy… n NATUREL ET BIO 6 Place Fulgence-Bienvenüe Horaires d’ouverture: du mardi au vendredi de 10h à 13h30 et L’une des particularités de « Naturel et bio »: ces paniers entièrement de 15h30 à 19h30, le samedi confectionnés en bouteilles recyclées. de 10h à 19h30, le dimanche de a demande était forte à Bussy d’un magasin exclusivement bio. Voilà cette 10h à 13h L demande aujourd’hui satisfaite grâce à l’ouverture, le 17 octobre, de « Naturel et Bio » , un commerce très bien agencé par Maryvonne Gou- drot, une Buxangeorgienne elle-même consommatrice de bio depuis de nom- Tél.: 0160941796 Courriel: natureletbio.bussy@orange.fr breuses années, et qui, après avoir réalisé une étude de marché très porteuse, s’est lancée dans cette nouvelle aventure professionnelle. « J’avais envie de par- tager ce souci de bien-être autour de moi et de promouvoir une alimentation saine L’explosion du bio et une éthique de vie », confie Maryvonne Goudrot, qui a bénéficié d’une aide précieuse de la Chambre de Commerce de se profile ! Marne-la-Vallée et de l’agence Nord-Seine-et- L Marne Initiatives avant de se lancer. Après es ventes de produits alimentaires bio progressent chaque année quelques semaines de prospection intensive, elle un peu plus avec, en 2008, une hausse de 25 %. Selon le baro- a jeté son dévolu sur un local très bien situé, Place mètre annuel de l’Agence bio, 44 % des Français ont consommé Fulgence-Bienvenüe, à la sortie de la gare RER. un produit bio au moins une fois par mois en 2008, alors qu’ils n’étaient Sur une surface de 127 m 2, « Naturel et Bio » que 42 % en 2007. Mieux encore : 86 % des personnes interrogées propose une sélection de produits alimentaires pensent qu’il faut développer l’agriculture biologique en France. L’heure bio, mais également des produits diététiques et est donc plus que jamais au vert, et la différence de prix entre les pro- cosmétiques de qualité. On peut ainsi y faire ses duits bio et les produits classiques a d’ailleurs tendance à diminuer. Cette différence, qui s’explique par des rendements moindres et des courses de tous les jours dans un cadre très coûts de fabrication plus élevés, est même plutôt bien perçue par près agréable et à taille humaine. « Je prends le temps Maryvonne Goudrot de quatre Français sur dix. La démocratisation du bio est donc en vous accueille du mardi de discuter avec les clients afin de leur prodiguer des marche, et ce n’est pas l’ouverture d’une enseigne à Bussy qui vien- au dimanche matin dans conseils utiles, souligne la nouvelle commerçante. A dra prouver le contraire ! n ce magasin très bio! Bussy, je trouve d’ailleurs que la clientèle est très au Bussy Saint-Georges N° 117 - Décembre 2009

×