LES ÉCOLES EN FÊTE      UNE PATINOIRE RECORD          LE NOUVEAU CME EST ARRIVÉ     INAUGURATION DE LACCUEIL    PAGES 4 & ...
4 Vie de la cité12 Dossier15 Vie municipale22 Le magazine23 Sport25 Pratique                                              ...
4                                                                  Vie de la cité                                L’esprit ...
Vie de la cité                                                                               5å Un drôle de personnage s’e...
6                                                                       Vie de la cité       å           Un Noël des enfan...
Vie de la cité                                                                                     7       Le grand retour...
8                                                                        Vie de la cité                                   ...
Vie de la cité                                                                                             9              ...
10                                                                         Vie de la cité       Un réveillon réussi pour l...
Vie de la cité                                                                                             11  Les actions...
12                                                                                  Dossier           Le complexe sportif ...
Dossier                                                                                               13                  ...
14                                                                        Dossier                     questions à Lynda AM...
Dossier                                                                                     15                            ...
16                                                                    Vie municipale                                      ...
Vie municipale                                                                                             17   å         ...
18                                                                       Vie municipale      La relève du Conseil Municipa...
Vie municipale                                                                                                      19    ...
20                                                                         Vie municipale     Le groupe scolaire n°10 en p...
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Journal de bussy numéro 140
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de bussy numéro 140

1 357 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 357
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 140

  1. 1. LES ÉCOLES EN FÊTE UNE PATINOIRE RECORD LE NOUVEAU CME EST ARRIVÉ INAUGURATION DE LACCUEIL PAGES 4 & 5 PAGE 7 PAGE 18 DE LOISIRS DU CLOS PAGE 21 n°140Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - JANVIER 2012 Saint-GeorgesComplexe sportif:les premières images
  2. 2. 4 Vie de la cité12 Dossier15 Vie municipale22 Le magazine23 Sport25 Pratique Sommaire - Edito 3 Les villes nouvelles 4 & 5. Les écoles en fête 6. Le Noël du CCAS 7. Patinoire : fréquentation record et le débat présidentiel. 8. Le CCAS gâte nos aînés L e décret en conseil des ministres du 13 avril 9. Le Forum des langues étrangères se prépare 1985 qui nous a érigés ville nouvelle indiquait 10. Du beau monde aux réveillons clairement qu’il y avait entre l’Etat et nous un 11. Le Rotary tire le bilan de 2011 contrat : ils urbanisaient, en échange nous recevions des dotations et subventions d’importance destinées à compenser ce développement qui coûte. Je le dis depuis 2004, ce schéma a progressivement disparu et il ne nous reste plus aujourd’hui que l’Etablissement Public de Marne-la-Vallée 12 à 15. Complexe sportif : qui vend les terrains, induisant l’arrivée de un équipement attendu population supplémentaire, et nos seuls impôts pour répondre aux besoins d’infra- structures et de superstructures générés par cette croissance exceptionnelle. Le schéma des villes nouvelles à la française est mort. Lors de la dernière cam- pagne présidentielle, j’ai essayé auprès de François Bayrou de faire entendre ce message. Nicolas Sarkozy a gagné et les premières mesures prises n’ont fait qu’accentuer cette faillite annoncée et prévisible des dernières villes nouvelles 16 & 17. Comenius revient dans les écoles qui restent en France. Ainsi, la décision de 2008 de supprimer les subven- 18. La relève du CME tions d’équilibre nous a été particulièrement préjudiciable. Comme son nom 19. Nicole Bezoulle s’investit dans la prévention routière l’indique, il s’agissait de sommes versées par le ministère des finances et qui 20. Bientôt un nouveau groupe scolaire venaient, après une étude attentive de notre maquette budgétaire, équilibrer 21. L’accueil de loisirs du Clos inauguré nos comptes. Le manque à gagner pour Bussy s’est chiffré rapidement en plu- sieurs dizaines de millions d’euros. Le changement de comptabilisation de la population par des recensements tronqués, à travers l’ordre donné à l’INSEE de ne prendre en compte que les ménages installés sur notre commune deux années auparavant, a fini de nous porter un coup fatal. Là encore, des milliers d’euros de Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), calculée au prorata du nombre d’habitants, se sont envolés. 22. A la découverte des Ateliens Je comprends bien qu’il s’agit là pour le gouvernement de réaliser des économies. Mais c’est une analyse à courte vue:nous rapportons à l’Etat beaucoup plus que nous lui coûtons. J’ai démontré, chiffres à l’appui, que rien que la TVA encais- sée compense à plus de dix fois les subventions versées depuis 1985. Non seulement, Bussy, en vertu de ses obligations d’Opération d’Intérêt National (OIN), apporte une réponse aux besoins franciliens de logements nouveaux, mais de surcroît, nous sommes créateurs de richesse. Nous per- mettons à l’Etat de percevoir une taxe sur la valeur ajoutée non négligeable, par le dynamisme de la vente d’appartements et de maisons, nous offrons la latitude aux promoteurs et aux constructeurs de créer des emplois et nous 23. Stages du Zanshin Karaté Do accueillons des entreprises qui n’auraient pas trouvé d’autres terrains en 24. La fête du Basket Club Ile-de-France. Il ne suffit plus de marteler une nécessaire augmentation des impôts mais bien de recréer un plan ambitieux pour l’aménagement de l’est parisien. Entre la collectivité que nous sommes et les pouvoirs publics, il s’agit de signer un pacte différent ou bien de nous rendre notre liberté. Le candidat Hollande parle de mettre à disposition des collectivités locales les terrains de l’Etat. Chiche, dissolvons l’EPAMarne et rendez-nous nos territoires. Nous saurons en faire bon usage. n Hugues Rondeau 25. Tribunes 26. Nouvelles installations 27. Professions médicales Maire de Bussy Saint-Georges Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  3. 3. 4 Vie de la cité L’esprit de Noël toujours présent dans les écoles Comme chaque année, la magie de Noël est apparue dès le début du mois de décembre dans les écoles de la ville. Nos jeunes Buxangeorgiens ont alors assisté à de nombreux spectacles et animations en attendant que le Père Noël apporte leurs cadeaux tant atten- dus. Petit retour en arrière sur ces moments qui rendent les enfants heureux… å ç é è å Une conteuse de Noël est venue raconter une belle histoire à Antoine- é La « Compagnie du Cactus » a transporté le jeune public de l’école Louis- Giroust, en compagnie de son ami le renne, devant des élèves totalement Guibert dans un voyage musical enchanté avec leur interprétation du ç Spectacle dynamique è Pascal réceptifs. Bazarazik. pour bien commencer la période de Noël pour les Romano était de retour cette année devant les écoliers du élèves de l’école Louis-Braille, interprété par les intervenants du Clos-Saint-Georges, pour un nouveau spectacle de magie toujours aussi Planétarium le jeudi 1er décembre. captivant. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  4. 4. Vie de la cité 5å Un drôle de personnage s’est introduit à l’école Louis-Guibert pour le é La compagnie Oz a régalé les enfants de Jean-de-la-Fontaine grâce àç Le Père Noël était venu rendre visite aux élèves de CP et de CE1 de è Séance tout en musique pour l’école Jules-Verne avec des instruments plus grand plaisir des enfants. ses marionnettes en forme de nounours ! ê Et à la fin, tout le monde debout pour accompagner les musiciens ! Charles-Perrault, avec un peu d’avance, dans un spectacle de marion- pas toujours connus des enfants. De quoi attiser leur curiosité. nettes réalisé par la compagnie « Rank ». å ç é è ê Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  5. 5. 6 Vie de la cité å Un Noël des enfants féérique avec le CCAS ! ç e Centre Communal avant l’entrée en scène du ventri- L d’Action Sociale (CCAS), en partenariat avec le Secours Catholique, le Secours Populaire et loque, de magiciens et des équili- bristes, qui ont ravi le jeune public. Il était ensuite plus que temps d’ac- le Club des Aînés, a organisé le cueillir le Père Noël, venu rendre samedi 17 décembre le Noël des visite aux familles pour une distri- enfants dans la salle Maurice- bution de bonbons et de cadeaux Koehl. Une après-midi où l’esprit sous les yeux émerveillés des des fêtes de fin d’année était parti- enfants. En somme, tout était culièrement présent, pour le plus réuni pour faire passer une agréable grand plaisir des familles conviées. journée aux familles buxangeor- L’équipe du CCAS avait concocté giennes conviées, ce qui leur a un programme très attractif : permis d’oublier les soucis du quo- un clown accueillait les enfants tidien le temps d’une après-midi. avant de commencer le goûter, puis direction l’atelier maquillage, A retenir également pour ces fêtes, é la sortie pour le spectacle de Noël è de Disneyland Paris le mercredi 7 décembre. 70 personnes ont pu bénéficier de ce conte de Noël, où numéros spectaculaires, person- nages Disney et féeries se mariaient pour faire vivre aux spectateurs de merveilleux moments. Et la veille de Noël, le CCAS a emmené les familles aux parcs Disneyland Paris pour la grande parade des rêves. n å Le Père Noël avait garé son traîneau dans une salle Maurice-Koehl ornée des plus beaux sapins par le service espaces ç Le Père Noël a été accueilli comme il se doit par les enfants impatients de le rencontrer. verts de la mairie. é Les enfants ont même pu participer au spectacle en discutant avec un ami du ventriloque. Certains restaient quand è Un spectacle haut en couleur pour transporter aussi bien les petits que les grands… même déconcertés face à ce curieux personnage. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  6. 6. Vie de la cité 7 Le grand retour de la patinoire : un succès fou ! a période des fêtes de fin d’année a bien commencé à Bussy avec l’ou-L verture de la patinoire, le samedi 11 décembre. Record de fréquen- tation battu pendant ces 3 semaines d’installation puisqu’au total, cesont 4844 personnes qui sont venues s’adonner au plaisir de la glisse. A croireque son absence en décembre 2010 a renforcé l’envie de patiner des habi-tants de la ville et des communes alentour. Il faut dire que toute l’équipe dela Focel avait organisé un grand nombre d’animations: minute de vitesse,relais, slalom, jeux d’adresse... De quoi amuser les plus petits, mais égalementles plus grands. Des luges pour enfants étaient même à la disposition duplus jeune public, ce qui permettait aux enfants d’être assis et poussés parun adulte, ou d’avoir un appui : l’occasion idéale de partager un momenten famille… Petit retour en images sur cette édition 2011 record ! n å è ç ê å Même les élus de la ville sont venus affronter la glace, accompagnés ç Avant de monter sur la glace, attention à bien lacer les patins ! de l’équipe d’animation de la patinoire. é Petits ou grands, tout le monde se laisse aller au plaisir de la glisse. è Petite ambiance disco à la patinoire, avec la foule des grands soirs. é ê Patiner peut être impressionnant, heureusement les parents ne sont jamais loin pour rassurer nos petits débutants. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  7. 7. 8 Vie de la cité Michèle Bui Khac et Dominique Bijard sont toujours les bienvenus chez nos aînés pour la distribution des colis. Le CCAS, toujours présent pour nos aînés pendant les fêtes es fêtes de fin d’année sont une période char- L gée pour le Centre Communal d’Action Sociale, qui multiplie les animations pour faire de cette période un moment inoubliable å ç pour les aînés de la ville. Ainsi, de nombreux évè- nements ont été mis en place en ce mois de décembre avec, pour commencer, la distribu- tion des colis aux aînés, le samedi 10 décembre. Michèle Bui Khac, adjointe au maire déléguée aux Affaire sociales, et Domi- nique Bijard, conseiller municipal, sont donc allés remettre un coffret contenant quelques « douceurs » sucrées et salées à nos doyens. é è Le mardi 13, le CCAS a poursuivi ses anima- tions en rendant visite aux pensionnaires de la maison de retraite «Les Jardins de Bussy» pour leur offrir une boîte de chocolats qui était impa- tiemment attendue par certains. Deux jours plus tard, le jeudi 15, c’était le grand rendez-vous du repas dansant qui, cette année, était programmé au cabaret Don Camillo, lieu parisien incon- tournable de l’humour et de la gastronomie. Nos aînés buxangeorgiens ont de cette façon pu pro- fiter d’un spectacle composé d’humoristes, å Lors du repas dansant de fin d’année, Hugues Rondeau prend la température de la salle avant d’imitateurs et de chansonniers. Inutile de pré- ciser qu’une fois de plus, l’ambiance était omni- ç L’ambiance est montée d’un cran avec le dîner-spectacle offert par la troupe du cabaret. présente ! Enfin, pour bien commencer cette le début des festivités ! nouvelle année 2012, le CCAS a organisé la dégustation de la galette des rois le jeudi 12 jan- é Les pensionnaires des Jardins de Bussy étaient tous présents pour recevoir leurs chocolats, è Jeudi 12 janvier, les aînés de la ville se sont retrouvés autour de la galette des rois et d’un verre vier dans la salle Maurice-Koehl. L’occasion pour mais surtout impatients de pouvoir les manger ! les convives de se retrouver et de partager leurs de cidre, avec en prime la visite du maire de Bussy ! souvenirs des fêtes de fin d’année.n Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  8. 8. Vie de la cité 9 Premier Forum des langues étrangères Le Monde vous ouvre ses portes ! a ville de Bussy est heureuse de vous nité à chacun de s’essayer aux langues étrangèresL annoncer la mise en place du 1er forum des Langues Etrangères, qui se déroulera dansla salle Maurice-Koehl, le samedi 24 mars. de son choix par le biais d’ateliers ludiques réa- lisés et tenus par des professionnels. Mais chaque personne présente aura également l’occasion deCe forum est ouvert à tous, et nous invitons le participer au grand quiz sur l’Europe (un quizplus grand nombre à venir y participer. Le thème adulte et un quiz enfant) pour tenter de gagnerretenu pour cette première édition est l’Europe. un pass famille valable un an pour la Cité desA cette occasion, de nombreux intervenants Sciences et deux billets d’avion pour l’une desseront présents : la Maison de l’Europe (rensei- capitales européennes de son choix.gnements sur la mobilité…), Attica, une librai-rie spécialisée dans les langues étrangères, les APPEL A CANDIDATURESassociations dispensant des cours de langues L’une de vos activités est en lien avec les langues(allemand, anglais, arabe, cambodgien, chinois, du monde ? Vous souhaitez être exposant et par-espagnol, français, hébreu, italien, japonais, por- tager avec le public vos connaissances et compé-tugais, russe, vietnamien…), et bien d’autres tences ? Contactez Virginie Jarrin, par e-mail àencore. cette adresse : culturel@bussy-saint-georges.fr ouL’objectif de ce forum est de donner l’opportu- par téléphone au 01 64 66 60 01. n Le Printemps des poètes est de retour : à vos plumes ! our la qua- tique de l’enfance sur P trième année consécutive, la médiathèque de l’Eu- une page A4 de 30 lignes maximum (forme libre). Ë Enfin, pour la rope organise un catégorie des scolaires concours de poésie, (primaires, collèges, pour petits et grands (à lycées…), ils auront le partir de 6 ans), à l’oc- choix entre un ou plu- casion de la 14e édition du Prin- sieurs poèmes illustrés sur un seul sup- temps des Poètes. Le thème retenu port (support, fresque ou 3D). au niveau national est cette année celui Les poèmes devront être déposés sur de l’enfance. Les bibliothécaires ont place ou envoyés par courrier à la média- établi différents règlements en fonc- thèque. N’oubliez pas d’inscrire au dos tion de l’âge des participants : Ë Les 6-10 ans devront rédiger un vos coordonnées (nom, adresse, télé- phone, adresse e-mail) et votre catégorie. poème sur un souvenir, illustré à Les lauréats de ce concours recevront partir d’une photo ou d’un dessin. Ë Pour les 11-15 ans, ce sera un leur prix lors de l’après-midi poétique du samedi 17 mars à partir de 16h à poème, illustré ou non, sur la la médiathèque. Certains poèmes thématique définie, rédigé sur seront lus par les comédiennes de la une page A4 de 30 lignes maxi- Compagnie de l’Antre aux livres. mum (forme libre). Enfin, les meilleurs poèmes récom- Ë Les 16 ans et plus devront, pensés seront exposés dans la média- comme la catégorie des 11-15 ans, thèque et reliés dans un livret mis à la composer un poème sur la théma- disposition du public.n Pour plus de renseignements, contactez la médiathèque de l’Europe au 01 64 66 30 85 Site : www.mediathequebussy.net - Courriel : mediatheque@bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  9. 9. 10 Vie de la cité Un réveillon réussi pour l’association Bussy SaiGon association BussySaiGon, avec l’aide de vestre, à laquelle ont pris part des artistes vietnamiens Jazy, où l’ambiance était au rendez-vous. Christophe L’ l’Association CDFA (Club de danse franco-asiatique), a organisé pour les Buxangeorgiens, mais également les habitants des de renom. Ces artistes n’ont pas hésité à venir des Etats-Unis pour offrir aux 800 personnes présentes un réveillon haut en couleur. Le passage en l’an 2012 Nguyen tient à remercier le service des sports et les services techniques municipaux pour lorganisation de cette soirée, ainsi que tous les participants. villes alentour, une grande soirée de la Saint-Syl- a ainsi été dignement célébré au gymnase Michel- Petit retour en image sur ce réveillon réussi… n å Hugues Rondeau aux côtés du président å ç de l’association Bussy SaiGon, qui peut se satisfaire du succès de cette soirée. ç Un réveillon tout en danse pour célébrer cette nouvelle année. é Ambiance concert avant les douze coups è Christophe Nguyen était de minuit… bien entouré pour sou- haiter une bonne année aux 800 personnes présentes. é è Soirée des moines bouddhistes Un réveillon placé sous le signe de la générosité e 31 décembre dernier, l’association des de célébrer la nouvelle année 2012, mais égale- buffet, musique et danse traditionnelle laotienne. L Moines Bouddhistes Lao a organisé, avec la participation de nombreuses autres asso- ciations, une soirée de bienfaisance dans le but ment de récolter des fonds au profit de la construction de la pagode Wat Velouvanaram sur la commune. Au programme de cette soirée : Tout était réuni pour que les convives célèbrent comme il se doit le passage à la nouvelle année dans la joie et la bonne humeur.n å ç å Hugues Rondeau a retrouvé avec plaisir son grand ami, çDécoration toute en couleurs pour soutenir la le Prince Mangkra Souvannaphouma, qui n’est autre construction de la pagode et passer une excellente que le fils du premier ministre Souvannaphouma, soirée. figure politique majeure de l’histoire laotienne au len- demain de la Seconde Guerre mondiale. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  10. 10. Vie de la cité 11 Les actions du Rotary Val-de-Bussy en 2011 es vingt deux L membres actuels du Rotary-club de Bussy Saint- Georges ont fait leur la devise du Rotary Inter- national : «Servir d’Abord». C’est ainsi qu’au cours de l’année 2011, ils ont par-ticipé et soutenu, par leur engagement personnel etleur aide financière, plusieurs associations humani-taires locales, nationales et internationales.Parmi l’ensemble de ces actions, nous pouvons rele-ver entre autres :Ë Un soutien régulier depuis plusieurs années au centre d’équithérapie de Coupvray, qui s’occupe de jeunes enfants ayant des troubles du comportement, y compris la création Ë Une intervention mensuelleauprès de jeunes Matériel et logiciels fournis par le Rotary au CAMSP de Lagny (Centre dAccueil médico-social d’une vidéo pédagogique. en difficulté au centre EPIDE de Montry,Ë L’achat de deux logiciels hautement spéciali- précoce) pour le développement cognitif de pour les aider à retrouver un emploi et s’insé- jeunes handicapés. sés, concernant le développement cognitif des rer dans la société. enfants pour les ergothérapeutes dépendant Aux niveaux national et mondial, dans le cadre Toutes ces actions ont été rendues possibles, en de l’hôpital de Lagny. du Rotary International, le club de Bussy parti- 2011, par l’organisation de conférences, concertsË Une participation financière pour un voyage cipe également à un « échange scolaire », en et Gala toujours ouverts au public sur invitations. de jeunes élèves de Bussy en Pologne, encadré accueillant pour l’année scolaire 2011-2012 une Il ne faut pas oublier non plus différents dona- par un enseignant. jeune Canadienne et en envoyant une jeune teurs qui ont mis des encarts dans la brochure duË Une remise de prix aux lauréats d’un concours Française au Chili, pour une année d’études au club, éditée à l’occasion de notre gala annuel. niveau de la première. Une aide est également En 2012, les Rotariens ont décidé de donner une d’expression orale, organisé dans un lycée par dimension supplémentaire à leur gala qui aura apportée à la Fondation pour la Recherche sur le club, en collaboration avec des professeurs.Ë Une participation annuelleaux «Virades de le Cerveau, à l’occasion de la projection en lieu le 17 mars prochain et comptent bien y avant-première, d’un film. Le club verse aussi accueillir encore davantage de monde que les l’Espoir»pour lutter contre la mucoviscidose. chaque année une somme importante à la Fon- années précédentes ! nË UnecollectededenréesalimentairespourlaBanque dation Rotary, en vue de l’éradication de la Site du Rotary-Club Val-de-Bussy : Alimentaire au profit des personnes démunies. poliomyélite au niveau mondial. www.rotary-valdebussy.org Fête de la musique : il est temps de se porter candidat ! hanteurs, musiciens, groupes, solos, ama-C teurs… Un appel à candidature est ouvert jusqu’au 30 avril 2012 au service culturelpour participer à la fête de la musique, le 21 juinprochain. Inscrivez-vous dès à présent pour cet évè-nement qui attire chaque année la foule au squareVitlina. C’est toujours une bonne occasion pour lesgroupes locaux de monter, et ce souvent pour lapremière fois, sur une scène et de jouer devant unnombreux public.Pour plus de renseignements, n’hésitez pas àcontacter le service culturel au 01 64 66 60 01,à envoyer vos bandes sons par mail surculturel@bussy-saint-georges.fr ou par courrier àl’Espace Charlemagne, Service culturel, 2 passageCarter 77600 Bussy Saint-Georges. n Si vous voulez vous produire sur la scène du square Vitlina, il est déjà temps de vous porter candidat auprès du service culturel… Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  11. 11. 12 Dossier Le complexe sportif Troisième gymnase : début de la ligne de départ sur la construction à l’été 2012 C’est un grand ouf de soulagement que vont bientôt pouvoir pousser les associations sportives de la ville. Un complexe sportif d’envergure va en effet sortir de terre dans les prochains mois à Bussy, juste à côté du collège Claude-Monet. Le permis de construire, déposé en décembre 2011, est en cours d’instruction, et les premiers coups de pioche devraient être donnés au cours de l’été 2012. Présentation en avant-première de cet équipement structurant tant attendu… e futur complexe sportif permettra de Le bâtiment, d’une surface estimée d’environ 5000 L répondre à la demande associative et de clubs, selon une logique d’entraînement et de com- pétition, mais également à la pratique sportive sco- mètres carrés, est structuré de la façon suivante : Ë UN PÔLE « GYMNASE » de 1.880 m² laire. A cet effet, le futur complexe gymnase / salles composé dun plateau dévolution de 44 x de combat s’inscrira comme un lieu d’apprentis- 23,5 m, optimal pour l’entraînement comme sage et de découverte des différentes disciplines pour la compétition, permettant la pratique sportives pour les scolaires, véritable outil pédago- de nombreuses disciplines sportives, et doté gique au service des professeurs d’EPS, et un lieu de gradins attenants à la grande salle d’envi- accueillant de rencontre et de vie, d’ambiance cha- ron 300 places assises leureuse et engageante pour les usagers associatifs et Ë UN PÔLE « SALLES DE COMBAT » les clubs. Tous les équipements seront donc dimen- sionnés pour une utilisation propice à l’apprentis- çaises dont les disciplines seront accueillies dans sage scolaire et à l’entraînement sportif, mais ils l’équipement. Parmi celles-ci, on peut citer les sports de 1.287 m² divisé en 2, comportant 4 aires seront également adaptés pour accueillir des com- collectifs de ballons (basket-ball, handball, volley- dojos modulables destinées aux activités art pétitions de niveau départemental, voire régional ball…), les sports de raquettes (tennis indoor, tennis martial, et une salle d’une superficie de pour toutes les disciplines pouvant s’y pratiquer. de table, badminton), les arts martiaux (judo, karaté, 150m² composée d’un ring permettant la La conception du complexe respecte ainsi en tout viet vo dao, taekwondo, tai chi, vo dan toc…), pratique de la boxe, du kickboxing et plus point les règlements des différentes fédérations fran- le kickboxing et la boxe anglaise. généralement de toutes les formes de boxe. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  12. 12. Dossier 13 Composition des différents équipements Espace dojo/Salle Kick : 2 vestiaires avec Salle multisports: 4 vestiaires, douches sanitaires, douches et sanitaires, 2 locaux de rangement 1 local de rangement Salle Dojo: 4 vestiaires avec douches et sanitaires, Grande salle : 4 vestiaires avec douches et sani- 2 rangements, 1 salle de pesée taires, 2 vestiaires arbitres, un local de rangement (locaux de rangement possibles sous les gradins) Vestiaires extérieurs (se trouvant au niveau -1 du bâtiment) : 6 vestiaires avec douches et sani- Au 1er étage : sanitaires, 5 bureaux, 1 salle de taires. Rangement du matériel pour la pratique exté- classe/ salle de réunion, locaux techniques rieure : proche des installations le saut à la perche, le saut en longueur, le triple saut avec 3 pistes d’élan; ß un terrain de football homologué pour les compétitions de niveau régional à l’intérieur de la piste d’athlétisme ; ß une aire de lancers pour les scolaires permet- tant de lancer le poids, le disque, le marteau et le javelot.Ë UN PÔLE « SALLE DE SPORTS D’un point de vue plus fonctionnel, les vestiaires lement disponible à l’entrée du complexe. composés de douches et de sanitaires seront présents A noter pour conclure que le projet comprend des DE RAQUETTES OU DE JEUX en nombre dans chaque équipement du complexe, prestations optionnelles que la commune se réserve COLLECTIFS» de 1.336 m², tout comme les locaux de rangement. Un ascenseur la possibilité de demander lors de lexécution duË UN PÔLE « STADE »en extérieur comprenant: desservant l’ensemble du bâtiment permettra l’ac- contrat de partenariat, comme par exemple l’im- ß une piste d’athlétisme de 400 m de 8 cou- cessibilité du complexe aux personnes à mobilité plantation de gradins permettant d’accueillir 500 réduite. Quant au stationnement, 120 emplace- spectateurs assis et 1000 spectateurs debout et com- loirs et une ligne droite, équipée pour les acti- ments pour les voitures seront tracés et trois places prenant des vestiaires pour les joueurs (dans le cadre vités suivantes : le saut en hauteur, seront réservées aux bus. Un garage à vélos sera éga- du pôle « stade » en extérieur) n Un équipement attendu par les 5500 sportifs buxangeorgiens ace à la hausse constante du nombre de gymnase vont nous permettre de développer les F Les sports collectifs et les arts martiaux vont trouver dans le troisième gymnase un licenciés, le service municipal des sports sports collectifs, et la création d’un nouveau équipement idéal pour se développer. doit faire face, depuis quelques mois, à dojo favorisera nos associations d’arts mar- un véritable casse-tête pour trouver des cré- tiaux, qui auront l’occasion de s’épanouir plei- sième gymnase est également indispensable neaux à toutes les associations. «Nous devons nement.» «Ces nouveaux équipements sportifs pour répondre aux besoins des établissements continuellement jongler avec les différentes asso- prévus dans le futur complexe vont libérer un scolaires de la ville, notamment pour les collé- ciations et les spécificités de chacune, en res- nombre conséquent de créneaux dans les giens de Claude-Monet. Actuellement, les pectant leurs cahiers des charges et les autres salles existantes, qui seront vouées à écoles primaires n’ont quasiment plus accès de créneaux disponibles. n contraintes imposées par leur fédération, sou- d’autres activités (volley-ball, handball, école aux complexes sportifs municipaux par manque ligne Cécile Munch, responsable du service. multisports, GRS…), complète Lynda Amami, Les deux grandes salles multisports du troisième adjointe au maire déléguée aux sports. Le troi- Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  13. 13. 14 Dossier questions à Lynda AMAMI, adjointe au maire déléguée aux 3 sports et à Stéphane BARNIER, conseiller municipal délégué aux associations sportives « Un nouvel élan pour notre politique sportive » ¢ « Bussy la sportive », titrions- nous dans notre dernière édi- tion. Un titre plus que jamais d’actualité ! Ë En effet, parce que nous considérons que le développement des pratiques sportives est un véritable vecteur de lien social entre tous les habitants, mais aussi un outil de santé, d’éducation et de citoyenneté, l’action que nous conduisons depuis de nombreuses années vise à faciliter l’accès au sport pour tous. Tout au long de l’année, les Buxangeor- giens, du plus jeune au plus âgé, peuvent ainsi profiter d’un large panel d’activités. De nombreuses manifestations sportives vien- nent également rythmer la vie locale et par- ticipent au dynamisme de notre ville. un meilleur roulement entre les différents Ë Avec Cécile Munch, responsable du ser- clubs. Le pôle arts martiaux prévu dans le vice, il nous a semblé important de mettre ¢ Le troisième gymnase va sortir nouveau complexe permettra également de à l’honneur toutes celles et tous ceux qui combler le manque cruel de structures et de se consacrent au développement de la de terre dans les mois prochains. salles adaptées à leur pratique, tout en libé- pratique sportive dans la ville, à travers Quelles conséquences cela va-t- rant un nombre conséquent de créneaux leurs meilleurs représentants. Cette fête du il entraîner pour la pratique spor- dans des salles vouées à d’autres activités. sport sera un bon moyen de féliciter et tive à Bussy ? Ce nouveau complexe sportif va donc faci- d’encourager les associations et tous les Ë L’arrivée du troisième gymnase va sans liter la tâche du service des sports, comme acteurs du mouvement sportif, qui font conteste redonner un nouvel élan à notre des associations, qui trouveront là un nou- vivre au quotidien le sport dans notre ville politique sportive. Avec deux gymnases veau moyen pour développer leurs activités. et permettent ainsi à tous les habitants de pour nos 5500 licenciés, nous sommes trouver une offre adaptée à leurs envies et actuellement à l’étroit pour permettre aux ¢ Lafin de saison sera marquée à leurs besoins. Nous réfléchissons éga- associations de se développer pleinement. lement à mettre à l’honneur au cours d’une Nous manquons en priorité d’espaces pour par l’organisation de la fête des seconde cérémonie tous ces dirigeants la pratique des sports collectifs, qui ne peu- sports. Quelles sont les raisons bénévoles des associations qui, en véri- vent se pratiquer que dans une grande salle. qui vous ont poussés à repro- tables passionnés, ne comptent pas leur La nouvelle salle multisports favorisera ainsi grammer cet évènement ? temps pour développer leurs clubs.n Calendrier prévisionnel 30 septembre 2011 ‡ Attribution du marché au groupe Saint-Germain Date de démarrage des travaux ‡ Eté 2012 4 décembre 2011 ‡ Dépôt du permis de construire (instruction:6 mois) Date de livraison prévue ‡ Automne 2013 Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  14. 14. Dossier 15 PPP, mode d’emploiLa ville de Bussy a choisi le mode du PPP (Partenariat Public-Privé) pour financer lecomplexe sportif. Un mode de financement actuellement en plein développement au sein descollectivités territoriales, qui mérite quelques précisions...Les principalesmodalités du PPPLe contrat de partenariat est uncontrat administratif par lequella collectivité territoriale confie àun prestataire privé, pour unepériode déterminée en fonctionde la durée damortissement desinvestissements ou des modali-tés de financement retenues,une mission globale ayant pourobjet la construction, lentretien,la maintenance, lexploitationou la gestion déquipementsnécessaires au service public,ainsi que tout ou partie de leurfinancement. La collectivité rétri-bue ensuite le prestataire sous laforme de loyers annuels,sommes dues contractuellement,sur la période susnommée. L’im-pératif initial pour la commune,dans ce choix, était d’en mesu-rer les impacts financiers possibles. Ainsi, cherche à relancer lintérêt de cet outil en Plan du complexe sportifles études préalables ont prouvé que le coût modifiant le régime juridique applicable.de revient est similaire entre un PPP et une Le Parlement a ainsi définitivement adoptémaîtrise d’ouvrage directe. la loi n°2008-735 relative aux contrats de rieur, sans oublier les charges financières. partenariat le 28 juillet 2008, modifiant ainsi lordonnance du 17 juin 2003. Lordonnance n°2004-559 du 17 juinS’agit-il d’un mode 2004 et tous les rapports réalisés soulignentde financement répandu? la préoccupation du législateur de ne pasLéconomie mixte est traditionnellement très Quels sont les rendre ce montage juridique plus onéreuxdéveloppée en France, grâce au recours avantages des PPP? quune réalisation en maîtrise douvrageimportant aux délégations de service Ces nouveaux contrats permettent, grâce à publique. Cette législation vise en particu-public ou à lexistence des sociétés déco- lintervention du secteur privé, de raccourcir lier à rendre ces montages juridiques parti-nomie mixte (SEM). Ce terrain spécifique les délais de réalisation des travaux et dopti- culièrement attractifs en :devrait donc être particulièrement propice miser les coûts dentretien ultérieurs comprisau développement des Partenariats Public dans le contrat. En effet, linvestisseur conçoit, Ë Autorisant le titulaire du contrat à finan-Privé (PPP) ou plus exactement, au sens réalise et entretient léquipement. Il va donc cer léquipement par crédit-bail,strict, à une utilisation intensive des contrats pouvoir chercher à mettre en œuvre des inno-de partenariats (CP). Il apparaît pourtant vations technologiques en consacrant plus de Ë Exonérant les bâtiments du paiement dequen la matière, par rapport aux autres moyens à linvestissement pour générer des la taxe foncière dans la mesure où lepays européens et notamment par rapport économies sur le fonctionnement courant. bien est réalisé directement par le maîtreà la Grande-Bretagne, la France accuse Il sagit dun raisonnement patrimonial que les douvrage public,un certain retard dans le développement collectivités nont pas encore toutes intégré.de ces outils. Pourtant, le gouvernement Au-delà, cet outil juridique améliore la gestion Ë Rendant éligible au FCTVA (rembourse-actuel voit dans ces montages juridiques du patrimoine, en permettant dappréhender ment de la TVA pour les collectivités de façon claire et précise lensemble des coûts locales) la rémunération affectable aux investissements.nune solution pour résoudre une équationfinancière de plus en plus complexe et afférents, de la construction à lentretien ulté- Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  15. 15. 16 Vie municipale Tous les participants au projet ont été reçus au Parlement régional de Valence Projet Comenius:c’est reparti! Déjà partie prenante de 2007 à 2009 dans le projet européen Annie Steffen, toutes les classes du groupe scolaire Antoine-Giroust et de l’école élémentaire les Vio- Comenius, la ville de Bussy participe de nouveau à cette aventure, cette lennes participent avec plaisir aux diverses activités programmées dans le cadre de Comenius. De plus, fois-ci sur le thème des habitudes de vie saine et du développement durable. grâce à la subvention européenne et à la participa- Présentation de cette nouvelle édition en compagnie des participants. tion de la Caisse des Ecoles, les élèves de CM1 de Nathalie Jilibert vont pouvoir séjourner en Angle- terre et les CM2 d’Annie Steffen en Espagne, afin Bussy Saint-Georges, l’école et la ville Le projet Comenius a, quant à lui, pour objectif la A d’y retrouver leurs correspondants. ont l’ambition de donner aux enfants coopération et la mobilité des élèves et des ensei- la chance d’élargir leurs horizons et gnants entre établissements scolaires, de l’école Ce nouveau projet fait suite à un précédent sur la pro- de vivre à l’heure européenne ! Deux écoles de maternelle au lycée, pour une meilleure compré- tection de l’eau et la gestion des déchets qui s’est la ville se sont engagées avec enthousiasme hension de la diversité des cultures et des langues déroulé de 2007 à 2009. L’école CEIP Sant Josep de dans un PROJET COMENIUS, qui et une prise de conscience de la dimension euro- Calasanç de Aielo de Malferit en Espagne et la Scoala concerne chaque année 11 000 écoles, 100 000 péenne. Il est ainsi essentiel à double titre : la décou- Generala nr 1 de Rebra en Roumanie sont de nou- enseignants et 750 000 élèves de l’Union Euro- verte des modes de fonctionnement des pays veau partenaires. Le progimnazija Jono Baasanavi- péenne. Nous avons tous entendu parler avec européens et la richesse de cette diversité, la respon- ciaus de Vilnius en Lituanie et la East Bergholt CEVC bonheur par des étudiants de leurs expériences sabilisation des enfants sur les enjeux de l’Europe. Primary school de Colchester en Angleterre ont Erasmus, qui leur permettent d’étudier dans rejoint cette belle aventure, qui a commencé avec la un autre pays, de rencontrer d’autres jeunes, et Deux enseignantes sont à l’initiative de ce nouveau première rencontre des partenaires adultes en Espagne du programme Leonardo-da-Vinci proposant projet pour Bussy Saint-Georges sur le thème des au mois de novembre 2011. Moment fort de convi- aux élèves des lycées professionnels des stages habitudes de vie saine et du développement durable. vialité s’inscrivant dans les cœurs et les mémoires, en Europe. En effet, sous l’impulsion de Nathalie Jilibert et et permettant d’instaurer des liens durables… Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  16. 16. Vie municipale 17 å ç éQuelques visites touristiques dans les villages médié- å Madame Brandy, directrice, et Madame Jilibert, enseignante de l’école élémentaire ç Madame Gaugué, directrice de l’école maternelle Antoine-Giroust a quant à elle animévaux alentour, ainsi que la découverte de l’artisanat Antoine-Giroust, ont proposé un atelier à la manière d’Arcimboldo.local, sans oublier la journée à Valencia avec l’ac-cueil par un jeune député au Parlement de la Com- é Madame Steffen, directrice de l’école élémentaire Les Violennes, a proposé, un atelier sur le thème des couleurs.munauté Valencienne, ont permis de faireconnaissance et de tisser les premiers liens. C’est le conjointement avec l’enseignant espagnol, un atelier de chants.grand bonheur de se connaître, d’échanger sur lessystèmes éducatifs respectifs, de réaliser que les pro- élèves qui doit aboutir à une journée sportiveblèmes liés à la santé et l’environnement sont les commune à tous les partenairesmêmes partout. La langue n’est pas un obstacle, la Ë Echanges de recettes et analyse de leur contenucommunication fonctionne à fond, spontanée et nutritionnel Ëchaleureuse : le geste est joint à la parole, l’anglais et Elaboration d’une base de données BIO Ël’espagnol viennent en renfort. Correspondance entre les élèves des différentesAu cours de ce premier séjour, les enseignants de écoles en français ou en anglais (courrier postal, courrier électronique ou visioconférence) Ëtous les pays ont été invités à assister à la classe, par-ticiper à des activités et animer des ateliers pour des Création d’un dictionnaire multilingue desélèves de différents niveaux. Nos quatre ensei- mots et expressions en rapport avec les thèmesgnantes françaises ont participé de bon coeur à ces du projet.ateliers : Hélène Gaugué a raconté une histoire Ë Un calendrier des rencontres pour desenfantine en espagnol, illustrée ensuite par un ate- réunions de travail a été établi. En effet, danslier de peinture à l’éponge et coloriage. NathalieJilibert et Josselyne Brandy ont présenté les œuvres le cadre d’un projet Comenius, un minimumdu peintre ARCIMBOLDO et fait réaliser aux de 12 « mobilités » chez les partenaires estenfants des portraits à la manière de…, à partir nécessaire pour obtenir la subvention euro-d’aliments découpés dans des prospectus. Annie Lors de ce séjour en Espagne, la mascotte du péenne.Steffen a fait chanter la première strophe de projet a également été dévoilée. Ë Journal de bord alimentairel’hymne européen en français avec l’accent espa- Les partenaires seront reçus à Bussy du 10 au 16gnol : « Plousse dé héne… » ! Ë Enquête sur les habitudes de vie au moyen mars 2012. Puis, une visite en Lituanie est program- mée du 15 au 20 mai 2012 et une en Roumanie duDe nombreuses réunions de travail ont regroupé l’en- d’un questionnaire unique qui sera diffusé 6 au 14 octobre. Pour 2013, une rencontre estsemble des partenaires avec les enseignants de l’école auprès des familles des différents pays prévue au mois d’avril en Angleterre, et la réunionespagnole, qui nous ont présenté la mascotte créée Ë Programme de remise en forme créé par les de bilan aura lieu en Espagne au mois de juin. npour le projet. Chaque participant a exposé le travailréalisé dans son école avec les élèves depuis la rentréeet les prévisions d’activités pour l’année à venir. RETROUVEZ TOUTES LES ACTIONS MENÉES PAR LES DIFFÉRENTS PARTENAIRES SUR CE SITE : https://sites.google.com/site/comeniusaielomalferitDe ces échanges est née une programmation com-mune d’actions futures : POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES PROJETS COMENIUS : http : //www.europe-education-formation.fr/comenius.php Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  17. 17. 18 Vie municipale La relève du Conseil Municipal Nos jeunes élus du des Enfants est arrivée ! CME fiers de poser avec le maire de Bussy et les élus présents lors de cette première séance ! unis de leur écharpe tricolore, ANTOINE, 10 ans, M 32 enfants de la ville s’apprêtent à découvrir la lourde mission d’élu municipal. En effet, mercredi 4 janvier, les nou- élève de CME à l’école Louis-Braille. « Je voulais être élu, car j’ai des amis qui ont déjà été membre du CME. Je voulais aider la ville et veaux élus du Conseil Municipal des Enfants apprendre de nouvelles choses. Quand on m’a dit que (CME) de Bussy Saint-Georges se sont réunis en j’étais élu, je n’y ai pas cru, je croyais que mes copains mairie pour la première fois de leur mandat, me faisaient une blague, j’étais très content. Mon accueillis par Antoinette Montaigne, conseillère projet est de créer des jardins collectifs en bas des municipale, et Josepha Goujon, coordinatrice du immeubles pour que les gens ne restent pas enfermés CME. Âgés de 9 à 11 ans et scolarisés en CM1 et chez eux » CM2, ils représenteront pendant 2 ans l’en- Les élections, supervisées par Antoinette GAURE, 9 ans, semble de nos jeunes Buxangeorgiens. Rappelons Montaigne en novembre dernier, avaient vu une de l’école Jean-de-La-Fontaine. que le CME de Bussy Saint-Georges permet aux forte participation des élèves de chaque groupe scolaire. « J’avais envie depuis longtemps d’être membre enfants élus de développer leur citoyenneté en tra- du CME. Pour mon école, je voudrais qu’on ins- vaillant en groupe avec l’aide des élus munici- et répondre à leurs questions. Les enfants se réuni- talle des fontaines d’eau, car boire au robinet n’est paux, mais également en participant aux ront pour discuter et proposer des projets une fois pas très propre. Pour la ville, je veux interdire les commémorations nationales. Durant leur man- par mois selon la commission qu’ils ont intégrée. chiens dans les parcs pour laisser les personnes se dature, ils auront à mener à bien des projets dans Au cours de cette séance plénière, les jeunes élus promener tranquillement. » le but d’améliorer la vie en collectivité, autour de ont également effectué leur premier vote pour différents domaines regroupés en 3 commissions : Autant de grandes ambitions portées par trente-deux sélectionner le logo du CME, qui symbolisera « Environnement », « Loisirs » et « Solidarité ». enfants qui se sont démenés pour gagner les élections désormais la jeune assemblée. C’est après des présentations timides que nos dans chacun des neuf groupes scolaires de la ville. jeunes conseillers ont dû choisir la commission « Nous sommes très satisfaits du résultat du scrutin. Ce Nous avons profité d’une pause bien méritée pour dans laquelle ils souhaitent s’investir pendant sont les élèves qui avaient les meilleurs projets qui ont recueillir les premières impressions des jeunes leurs 2 années de mandat, un choix difficile pour remporté les élections»,se réjouit Madame Bisset, ensei- conseillers et leur demander leurs principaux projets… certains, qui auraient aimé prendre part à plu- gnante à l’école Jules-Verne. Dans ce groupe scolaire sieurs commissions. Pour les accompagner dans SALMA, 10 ans, du centre-ville, la campagne s’est déroulée dans les leur démarche tout au long de leur mandature, élève de CME à l’école Louis-Braille. règles de l’art : « Nous avons pleinement joué le jeu du Isabelle Przydrozny, responsable du développe- «J’ai voulu faire partie du CME parce que je trouvais débat démocratique. En effet, chaque élève candidat a ment durable, Olivier Demarez, coordinateur que la ville n’était pas très propre. Je voudrais être dans été invité à présenter son programme devant ses cama- sportif, Sabrina Allam, responsable de l’anima- la commission «Environnement » pour pouvoir mettre rades. Toutes ces discussions ont permis aux enfants d’écarter les candidatures fantaisistes et de voter en connaissance de cause », précise Madame Sillan. n tion sociale du CCAS, ainsi que tous les élus plus de poubelles dans la ville et dans les écoles, mettre municipaux, seront présents afin de les conseiller plus de fleurs pour que la ville soit plus agréable.» Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  18. 18. Vie municipale 19 Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux était de rentrer en vie! lapproche des fêtes de fin dannée, Nicole sant des recommandations et en leur offrant unA Bezoulle, conseillère municipale déléguée à la PréventionRoutière, a participé à une éthylotest. Elle a également déposé des flyers et éthylotests dans les boîtes aux lettres d’un quartier de la ville, des affiches dans les Rappel utile de la prévention routièrecampagne de sensibilisation commerces dusur les dangers de lalcool au centre-ville et glissé Le risque daccident mortel augmente très rapide-volant, menée par lAssocia- sous les essuie-glaces ment en fonction du taux dalcool dans le sang:tion Prévention Routière. des voitures des † à 0,5 g/l, il est multiplié par 2, † à 0,8 g/I, il est multiplié par 10,Cette campagne nationale flyers. † à 1,2 g/I, il est multiplié par 35 !autour dun slogan choc,«Pour les fêtes, le plus beau Lalcool demeure lades cadeaux, cest de rentrer première cause desen vie», incitait les auto- accidents mortels sur A RETENIR:mobilistes à sautotester les routes, rappelle 1 verre de vin (10 ci à 12°), 1 verre de bièreavant de prendre le lAssociation Préven- (25 ci à 5°) et 1 verre de whisky (4 ci à 40°)volant. Une action qui a tion Routière. Lobjec- correspondent chacun à 0,2 g/I dans le sang.*anticipé la prochaine tif de cette nouvelleobligation pour chaque campagne de sensibilisa- *en moyenne:0,2 g/I chez un homme de 75 kgautomobiliste de possé- tion était donc de frap- 0,3 g/I chez une femme de 60 kgder un éthylotest à bord per les esprits avant les Attention! Lalcoolémie varie selon les individusde son véhicule. fêtes de fin dannée, et (sexe, poids, fatigue... ). Le seul moyen de la plus particulièrement au connaître est dutiliser un éthylotest homologué NF.Ainsi, durant plu- réveillon du Nouvel An,sieurs jours, Nicole Bezoulle est afin déviter les drames deallée à la rencontre des Buxangeorgiens dans les la route causés par la des conseils pratiques (idées de recettes de cocktailsrues les plus fréquentées de la ville, pour attirer leur consommation dalcool. Il sagissait également sans alcool et de boissons non alcoolisées) pour desattention sur les risques liés à la conduite sous lef- dinciter les passants à se rendre sur le site soirées sans incident. Des conseils valables bienfet de lalcool, en leur distribuant un flyer préconi- www.rentrerenvie.fr, où il est possible de trouver entendu toute l’année…n Passeports biométriques : une nouvelle règle pour les photos d’identité epuis le 1er janvier 2012, la mairie nest plus habi-D litée à prendre les photos didentité lors de l’ins- truction des dossiers de demande de passeportbiométrique. Obligation est donc faite aux adminis-trés de fournir deux photos d’identités en complé-ment de leur dossier. Il est bien entendu que lesprécédents montants des timbres fiscaux requissont désormais diminués de 3 euros. Ce qui setraduit par des timbres fiscaux d’une valeur de86 €pour un adulte, de 42 euros pour un mineur deplus de 15 ans et de 17 euros pour un mineur de moins de15 ans. Rappelons également que dorénavant, les passeports biométriquesse font uniquement sur rendez-vous auprès du service État civil aux horairessuivants : lundi et jeudi de 14h à 17h30, mardi, mercredi et vendredi de 9hà 12h et de 14h à 17h30, samedi de 9h à 11h45. nLa liste des pièces à fournir pour l’établissement des passeports biomé-triques est disponible sur le site de la ville. Pour prendre rendez-vous, compo- Depuis le 1er janvier, plus question de prendre ses photos d’identitésez le 01 64 66 68 78 ou le 01 64 66 68 85. en mairie pour établir son passeport ! Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012
  19. 19. 20 Vie municipale Le groupe scolaire n°10 en préparation our faire face à l’accroissement de la popu- P lation de la ville, les services municipaux travaillent depuis de nombreux mois sur la construction d’un nouveau groupe scolaire. Ce groupe scolaire n°10 sera le premier équipe- ment public construit dans le périmètre du Syco- more. De ce fait, ce projet de construction brillera par son caractère exemplaire et innovant, à l’image du futur quartier, notamment en termes de qualité environnementale du bâtiment et de développement durable. Présentation en avant- aussi sa propre entrée pour une meilleure gestion Le centre de loisirs / première de ce dixième groupe scolaire… des flux et une plus grande qualité d’accueil des enfants et des parents. Les parents pourront l’accueil périscolaire Le centre de loisirs maternel et élémentaire aura une L’école maternelle accompagner leurs enfants jusqu’à l’entrée de capacité d’accueil de 140 places, sur la base d’un L’école maternelle accueillera 6 classes + 2 classes l’école et les attendre à la sortie. Un espace de type taux de fréquentation de 30% pour les maternelles évolutives réparties entre petites, moyennes et parvis avec abri contre la pluie sera prévu. Une et les élémentaires. Il accueillera les enfants des écoles grandes sections. Le nombre de classes pourra en salle de travail et de détente sera mise à la dispo- le mercredi et pendant les vacances scolaires, mais effet varier d’une année sur l’autre. Aussi, 2 salles sition des professeurs des écoles. Les 8 classes aussi l’accueil périscolaire le matin, le midi et le soir. de classe évolutives sont prévues. Elles pourront bénéficieront d’une BCD, qu’elles partageront Il aura ses propres locaux, mais utilisera aussi certains être utilisées par l’école élémentaire si nécessaire. avec les maternelles, même si elles en seront les espaces scolaires: la salle de motricité et les salles de L’école maternelle aura sa propre entrée, pour utilisatrices privilégiées et d’une salle polyvalente repos de l’école maternelle, la salle polyvalente de une meilleure gestion des flux et qualité d’accueil qui servira au centre de loisirs et aux associations l’école élémentaire, voire la BCD, ainsi que les des enfants et des parents. Les parents accompa- en soirée et hors temps scolaires. espaces extérieurs et la restauration. gneront et viendront rechercher leurs enfants à l’intérieur de l’école – dans les salles de classe. Le RASED et le médico-social Par ailleurs, seront aménagés 50 places de station- Le bureau du directeur sera localisé à proximité Une infirmerie / cabinet médical est prévue dans nement 2 roues: du hall d’accueil pour un repérage aisé par les chaque école pour des consultations, entretiens Ë un parking vélos pour le personnel de 12 parents et autres visiteurs et pour un contrôle et tests, petits soins. Elles seront situées à proxi- places, visuel de l’entrée. Une salle de travail et de mité du bureau de direction de l’entité corres- Ë un parking vélos élèves couvert et sécurisé de détente sera mise à la disposition des professeurs pondante et facilement accessible depuis le hall 38 places. de l’école et une salle de vie à celle des ATSEM. d’accueil afférent. Une salle de rééducation du Le parking 2 roues du personnel et celui des élèves Les salles de classes et salles de repos des petites RASED, qui sera aussi utilisée par la psycho- seront distincts. sections seront obligatoirement localisées au logue, permettra le suivi des enfants présentant niveau du rez-de-chaussée. des retards scolaires et/ou psychomoteurs ou D’autres espaces sont prévus dans le cadre de l’amé- nécessitant un suivi psychologique. Principale- nagement du groupe scolaire : deux parvis, jardins L’école élémentaire ment utilisée par les élèves de l’élémentaire, elle pédagogiques, un plateau sportif. Ils seront com- L’école élémentaire accueillera 8 classes réparties pourra aussi accueillir des enfants de la mater- plétés par les accès aux entités, l’aire de livraisons de en CP CE1, CE2, CM1 et CM2. Elle aura elle , nelle et les parents d’élèves. la restauration, des espaces verts… n Un groupe scolaire très écolo ! En complément, la mise en place d’une instal- S itué dans un écoquartier, ce groupe scolaire ne pouvait qu’être exemplaire lation solaire photovoltaïque intégrée en toi- en matière de qualité environnemen- ture est programmée dans l’optique de la tale. Les exigences techniques ne seront pas réalisation d’un groupe scolaire BEPOS, afin limitées à celles imposées par la démarche de produire localement l’énergie destinée à HQE (Haute Qualité Environnementale) et compenser celle consommée au sein de l’équi- s’inscriront dans une vision plus globale de pement. Une surface de capteurs photovol- développement durable. Le groupe scolaire taïques de l’ordre de 1200 m2 pourrait être n°10 sera ainsi relié au réseau de chaleur bio- nécessaire pour un tel projet. Les technologies masse de l’écoquartier du Sycomore. Même d’étanchéité photovoltaïque intégrées sem- si l’établissement sera le premier équipement blent en effet particulièrement adaptées à ce livré du nouveau quartier, le réseau de chaleur type d’établissement, puisqu’elles présentent l’avantage de ne pas constituer de gêne visuelle pour les riverains.n sera en place dès septembre 2013 afin de permettre son alimentation. Bussy Saint-Georges N° 140 - Janvier 2012

×