BUSSYMAG98XP6     1/04/08    12:42   Page 1                Carnaval du monde                   Vos nouveaux élus          ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08   12:42   Page 2
BUSSYMAG98XP6   1/04/08   12:42   Page 3                                                              Sommaire - Edito    ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08   12:42   Page 4       4                                             Vie de la cité           PLUM...
BUSSYMAG98XP6     1/04/08         12:42   Page 5                                                                          ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08       12:42      Page 6       6                                                                   ...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08       12:42      Page 7                                                                          ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08   12:42   Page 8       8                                                  Dossier                 ...
BUSSYMAG98XP6     1/04/08        12:42      Page 9                                                                        ...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08          12:42         Page 10   ➦      10                                                       ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08   12:42   Page 11                                                           Dossier               ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08          12:42         Page 12     12                                                             ...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08       12:42      Page 13                                                                         ...
BUSSYMAG98XP6   1/04/08    12:42     Page 14     14                                                                   Vie ...
BUSSYMAG98XP6       1/04/08                12:42         Page 15                                                          ...
BUSSYMAG98XP6     1/04/08      12:42     Page 16     16                                                                Vie...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08       12:42      Page 17                                                                         ...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08      12:42      Page 18     18                                                                   ...
BUSSYMAG98XP6    1/04/08       12:42      Page 19                                                                         ...
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Journal de bussy numéro 98
Prochain SlideShare
Chargement dans... 5
×

Journal de bussy numéro 98

754

Published on

0 commentaires
0 mentions J'aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Be the first to like this

Aucun téléchargement
Vues
Total des vues
754
Sur Slideshare
0
À partir des ajouts
0
Nombre d'ajouts
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J'aime
0
Ajouts 0
No embeds

No notes for slide

Journal de bussy numéro 98

  1. 1. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 1 Carnaval du monde Vos nouveaux élus Cuisines antillaise et libanaise Des défibrillateurs dans les p. 4 & 5 p. 14 & 15 à l’honneur p. 18 & 19 deux gymnases p. 22 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’’INFORMATIONS - MARS 2008 LE MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS - MARS 2008 n° 98 Saint-Georges DÉVELOPPEMENT DURABLE : UN ENJEU MAJEUR À BUSSY
  2. 2. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 2
  3. 3. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité 4 & 5. Un carnaval très coloré 6. Vibration fait son cinéma Faillite ou austérité ? 7. Jumelages : Angleterre et Italie se distinguent était prévisible 8 Dossier Il que dans cette période de diffi- cultés nationales, nous n’avions pas grand-chose à attendre de l’État. Je l’ai 8-12. Bussy et le développement durable répété tout au long de la campagne électorale. 13 Vie municipale À l’instant où j’écris ces lignes, nous n’avons aucune nouvelle de la subvention d’équilibre, ce moyen qui, depuis près de 20 ans, nous aide à boucler notre budget. Il est fort à parier que nous 13-15. Découvrez le nouveau Conseil municipal 16. Des travaux à foison dans la ville ! ne recevrons jamais le million d’euros que j’ai demandé. 17. Sac Ados : Bussy entre dans la danse S’il fallait encore un signe patent du désengagement de l’État envers les villes nouvelles, il est là. Mais il y a plus 18 Magazine grave: c’est l’ensemble des dotations qui s’amenuisent. L’apport dit de solidarité pour la Région Ile-de-France a baissé de 20 % par rapport à 2007. Le mécanisme s’avère pervers, puisqu’il consiste à transférer des char- 18 & 19. La cuisine antillaise à domicile 19. Les saveurs du Liban ges sur les collectivités locales tout en les privant de res- 20. La décoration selon Nat Déco sources. À Bussy, il est d’autant plus injuste que notre 21Sports statut nous contraint à un développement rapide et nous enferme dans une situation de cobaye des politiques éta- tiques d’aménagement du territoire. Dans ces condi- tions, je ne vois pas, encore une fois, ce que nous gagnons 21. Un club de cricket à Bussy 22. Les éducateurs sportifs formés aux à demeurer une ville nouvelle. L’avenir réside bien dans premiers secours notre retour au droit commun. ■ 23. Les parents sur les tatamis 24Pratique Hugues RONDEAU Maire de Bussy Saint-Georges 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Nouveaux commerces Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2007
  4. 4. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 4 4 Vie de la cité PLUMES, COULEURS ET PERCUSSIONS DU MONDE ! Brésil, Italie, Belgique et Antilles, un cocktail de couleurs et de sons a présidé à ce nouvel opus du carnaval de Bussy. Une fête réussie pour le plus grand plaisir de tous ! E n cette fin de matinée du 8 mars, il est désormais pra- ❶ tiquement sûr que le ciel, qui, depuis plusieurs heures, ne fait qu’hésiter entre le blanc laiteux et le bleu pâle, sera encore une fois le partenaire amical du Carnaval de Bussy. Dominique Bijard, conseiller municipal chargé de lAni- mation, en est soulagé : « C’est toujours triste, tant pour les artistes que pour les bénévoles et les spectateurs, de voir une ani- mation populaire gâchée par le mauvais temps ». Midi tapant, les festivités commencent avec l’arrivée, sur la Grand’Place, des premiers enfants venus se faire grimer par les cinq maquilleuses prévues à cet effet. Les petits visages se cou- vrent de volutes et frises aux couleurs multiples, certaines n’étant pas sans rappeler les célèbres masques de Venise. Ce n’est pas un hasard, puisqu’après le Moyen Âge et le Far West des années précédentes, l’édition 2 008 a pour thème les car- navals du monde. D’ailleurs, les Gilles d’Houdeng font bien- tôt leur apparition. Image de marque des carnavals belges et du Nord de la France, ils ne manquent pas d’allure, avec leurs costumes d’apparat, leurs ceintures de clochettes (l’apertintaille), leurs sabots et surtout leurs magnifiques chapeaux de plumes d’autruche. « Chaque chapeau pèse envi- ron 3 kg et nécessite, pour sa confection, plusieurs centaines de Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  5. 5. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 5 Vie de la cité 5 plumes », nous précise l’un des leurs. Les joyeux Gilles sont bientôt rejoints par les danseurs et danseuses du ❷ ballet « Brasilia Dance ». Tenues colorées et sens du rythme sont au programme de cet ensemble qui nous donne un aperçu de la fièvre devant régner dans les rues de Rio de Janeiro à la même époque. Puis, c’est au tour des percussionnistes de Ka Fraternité, troupe bien connue des Buxangeorgiens, de nous rappeler la forte tradition festive et carnavalesque des Antilles. 15 heures. Tout ce petit monde se met en marche pour rejoindre, à travers les rues de la ville, la place de Verdun. Un défilé accompagné par des chars décorés par les Centres de Loisirs, mais aussi par une mini-voiture de pompier cra- chant de sa lance des centaines de milliers de confettis et trois peluches géantes toutes droit sorties d’Alice au Pays des Merveilles. « Il est toujours surprenant et tou- chant, ajoute Dominique Bijard, de voir le visage radieux des enfants au passage de ces animaux de contes de fées! » A l’arrivée, tous se retrouvent autour du stand tenu par le Club des Aînés pour déguster force crêpes et autres friandises. Un "requinquage" bienvenu avant d’assister à l’embrasement du bonhomme carnaval marquant la fin de ce jour de fête réussi. ■ ❶ Les ravissantes danseuses brésiliennes ont donné un ❹ ➎ aperçu de leur talent ❷ La bataille des confettis a sans nul doute été rempor- tée par les pompiers de service ❸ Les Gilles tout droit venus de Belgique avec leur pa- nier plein d’oranges ont mis une sacrée ambiance… ➍ …Tout comme les danseuses et les percussionnistes T de Ka Fraternité, qui ont mouillé la chemise. ➎ Après s’être fait maquiller, on ne cesse de s’admirer dans la glace ! ❸ ➏ ➏ Il y avait foule pour déguster les crêpes préparées par le Club des aînés. ➐ Comme lors de chaque édition, le carnaval s’est clô- LE CARNAVAL : LA FÊTE DES INTERDITS A turé par l’embrasement du Bonhomme Carnaval, his- lorigine, le Carnaval est une fête religieuse qui débute le 6 janvier et se termine le jour toire de réchauffer l’atmosphère… de mardi gras. Le mot « carnaval » vient du latin « carnelevare » qui signifie " sans viande " et rappelle quà la fin du carnaval, commence, dans le rite catholique, le carême, période pendant laquelle on ne doit manger ni viande, ni graisse, ni œuf. Une tradi- tion quelque peu en désuétude mais qui explique pourquoi le jour du mardi gras, chacun utilisait ce qui lui restait de graisses et dœufs, et quaujourdhui encore, on sen serve pour faire des crêpes ou des beignets. Le carnaval était loccasion pour chacun de se déguiser, de porter des masques, de danser et de chanter, bref de changer de personnage pour quelques heures ou quel- ques jours… et aussi de faire des choses qui sont interdites dhabitude! Cétait en quelque sorte le monde à lenvers. Ainsi pendant la période romaine, les maîtres se changeaient en esclaves; au Moyen-Âge, on dansait dans léglise, les riches se transformaient en pauvres, les enfants en adultes, et garçons et filles intervertissaient leur rôle… Certains garçons se noircissaient même le visage avec de la suie ou bien le cachaient sous un morceau de tissu et arpentaient les villages des alentours toute la nuit! Pendant longtemps et encore parfois aujourdhui, on a célébré la fin du Carnaval en brûlant un mannequin qui représentait symboliquement Sa Majesté Carnaval. Au Moyen-Age encore, tout le village se rassemblait autour du feu et chantait la chanson suivante: " Adieu pauvre Carnaval, tu ten vas, moi je reste pour manger la soupe à lail ! " Les cours royales organisaient également de belles fêtes de Carnaval. A la Cour de Versailles, peintres et architectes étaient invités pour réaliser les décorations, musiciens et poètes inventaient des fables qui étaient chantées dans les rues puis au théâtre. Petit à petit, ces cérémonies orga- nisées dans les rues et à la Cour donnèrent lieu à des représentations théâtrales. Aujourdhui, le carnaval est célébré un peu partout dans le monde, on se déguise toujours, bien sûr, et on porte ➐ des masques et, très souvent, des défilés et des bals sont organisés. Quelques carnavals sont très célèbres, comme ceux de Nice et Dunkerque en France, de Venise en Italie ou de Rio au Brésil. ■ Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  6. 6. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 6 6 Vie de la cité Le Studio Vibration fait son cinéma ! haude ambiance le lundi 25 février autour du studio Vibra- C tion cher à Suzan SEVE, qui a accueilli une équipe de cinéma pour le tournage d’un téléfilm produit par Alain Chabat. Ce téléfilm qui sera diffusé prochainement sur Canal + s’intitule « RIEN DANS LES POCHES ». Il s’agit d’une mini-série de deux épisodes de 90 minutes qui met en scène une jeune fille à fort carac- tère interprétée par Emma de Caunes. Au casting figurent également Elie Semoun, Lio et Alain Chabat himself! C’est lors d’un repérage de l’équipe de tournage que le studio Vibration a été sélectionné pour quelques scènes. A l’aube, ce lundi 25 février, les camions se sont donc installés dans l’Allée des Deux-Châteaux, où les techniciens ont pré- paré le tournage. Vers 10 heures, les figurants sont arrivés et les pre- mières prises de vue ont pu démarrer. Les membres du CLUB VIBRATION ont bien entendu répondu présent pour cette expé- rience qui leur a beaucoup plu. « Ce fut pour nous tous une agréable expérience, souligne ainsi Suzan SEVE. Toute l’équipe de production a été aux petits soins pour nous, et la gentillesse a régné pendant toute cette journée. J’en profite pour remercier toutes les personnes qui ont permis la réussite de ce tournage. J’espère bien que cette première expérience ciné- matographique ne sera pas la dernière… » ■ ❸ Ils ont vu le monde en fête ! ari entièrement réussi pour P l’église catholique du secteur pas- toral du Val-de-Bussy, qui a réuni plus de 500 personnes au gymnase ❶ Michel-Jazy le samedi 8 mars à l’occa- sion de la Fête des communautés, bap- tisée tout simplement « LE MONDE EN FÊTE ». Cette journée de partage et de découverte a parfaitement rempli ❷ son rôle grâce aux nombreuses commu- nautés présentes lors de cet après-midi au programme très copieux. Des stands avaient été installés dans le gymnase pour faire découvrir aux visiteurs les spécialités culinaires ou encore les spé- cificités culturelles des quarante natio- nalités représentées. On a ainsi pu, par ❶ Les scouts de Bussy ont pu démon- exemple, admirer les costumes tradi- trer tout leur savoir-faire en matière de montage tionnels indiens, ou goûter les délicieux acras préparés par la communauté ❷ C’était un joli festival de couleurs que nous proposaient les différents antillaise. Figuraient également au pro- costumes présentés gramme de cette fête des concerts de ❸ Le sourire de ces deux jeunes gar- musique traditionnelle et des spectacles çons résume bien l’ambiance de de danse qui ont parfaitement rempli cette fête des communautés l’objectif du secteur pastoral: montrer ➍ Ambiance entre guinguette et musi- que la diversité constitue une richesse que tzigane avec ce groupe folklorique ❹ et partager ces différences. ■ Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  7. 7. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 7 Vie de la cité 7 Des comités de jumelage très actifs ! Avant l’Allemagne, à l’honneur au mois d’avril, les comités de jumelage anglais et italiens se sont illustrés par une série d’animations et de rendez-vous tout au long des mois de février et mars. Les jeunes Italiens ont apprécié leur séjour L’Angleterre en photos Benvenuti a Bussy ! à la médiathèque u 8 au 15 mars, le Service culturel de la D évrier rimait cette année avec Angleterre à municipalité, en collaboration avec le Comité de jumelage italien, ont accueilli une délégation de trente lycéens de San Giuliano F Bussy. Nos amis d’outre-Manche faisaient en effet l’objet d’une série d’animations concoc- tées collégialement par le Comité de jumelage, Milanese, notre ville jumelle. Il s’agissait de leur pre- présidé par Odile Bouyon, et le service culturel. Au mière visite à Bussy, et l’accueil que leur ont réservé leurs homologues du programme, une exposition de photos à la médiathèque, qui a permis de lycée Martin-Luther-King les a enthousiasmés. Nos amis italiens ont été logés retrouver les charmes tout britanniques de nos villes jumelles, Radcliffe-on- durant toute la semaine dans des familles buxangeorgiennes. Le programme Trent et Holme-Pierrepont and Gamston. Le mercredi 20 février, les jeunes de cette visite était particulièrement copieux. Le lundi 10 mars était réservé usagers de la médiathèque ont eu droit à une animation sur le thème de Robin à la visite de notre ville, avec un arrêt à la médiathèque, où ils ont assisté à une des Bois. Lecture et jeu de piste autour de l’illustre héros de la forêt de Sher- projection pédagogique. Mardi et jeudi, direction Paris pour découvrir les wood étaient notamment au programme. Et pour clôturer ce mois dédié à beautés de la capitale. Au programme de ces deux journées : shopping bou- l’Angleterre, terre de musique s’il en est, une conférence sur le rock était orga- levard Saint-Germain, balade autour de Notre-Dame et en bord de Seine, nisée le vendredi 22 février, toujours à la médiathèque, avec projection de visite du musée Rodin, déjeuner aux Tuileries, visites du Louvre et de l’Opéra documentaires et écoute d’albums des Rolling Stones, des Beatles et autres Garnier… Jeudi, Anne-Marie Trinh, la présidente du Comité de jumelage groupes ayant marqué l’histoire de la pop. ■ a animé, en compagnie d’Antonella Gaillard, professeur d’italien au lycée Martin-Luther-King, un atelier de recherches à la médiathèque. Au final, les jeunes Italiens sont repartis avec de joyeux souvenirs, et ils n’ont pas tardé à rendre la pareille à leurs amis français, puisqu’une délégation de Buxangeor- giens a été reçue à San Giuliano Milanese du 24 au 30 mars. Tout ce petit monde a promis de ne pas rompre les liens tissés lors de ces journées en cor- respondant régulièrement par Internet… ■ Odile Bouyon, présidente du Comité de jumelage anglais, et Marina Cavailles, directrice du service culturel, prennent le verre de l’amitié. Anne-Marie Trinh, la présidente du Comité de jumelage italien, était au four et au moulin pour accompagner nos amis transalpins. La lecture du conte de Robin des Bois a captivé les petits usagers de la médiathèque. Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  8. 8. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 8 8 Dossier BUSSY ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE : UN CHOIX, UNE ÉVIDENCE S on statut de support unique d’agglomération nouvelle a fait de Bussy Saint-Georges une ville atypique où les différents acteurs du territoire ont réfléchi de façon continue aux questions suivantes : Comment faire la ville ? Comment créer de la vie ? Comment créer de la qualité ? Comment créer un cadre de vie dans lequel chacun de nous pourrait avoir envie de vivre ? Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  9. 9. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 9 Dossier 9 Un premier défi: Faire la ville Aujourd’hui nous pouvons affirmer à Bussy Saint-Georges que le pari lancé par les urbanistes et les élus est partiellement gagné. Bussy est en effet es urbanistes qui ont travaillé sur la ville, ainsi que les élus qui y ont L une ville dynamique et attrayante. participé, se sont retrouvés face à de nombreux défis. Ils avaient, certes, les références des opérations conçues précédemment : des AU NIVEAU URBAIN : avec un centre-ville identifié constitué cités antiques aux villes fonctionnelles de le Corbusier en passant par les autour de la gare, des commerces et des équipements structurants, cités jardins, le saut est grand et les expériences aussi, parfois réussies, AU NIVEAU CULTUREL: avec une multiplicité de communautés parfois moins. Conçu au début des années 1980, le plan de Bussy Saint- qui cohabitent, partagent, Georges s’est caractérisé par un retour au maillage géométrique de l’es- AU NIVEAU ÉCONOMIQUE : avec un pôle de bureaux et une pace, au développement d’un vocabulaire classique : des rues, zone d’activité qui se développent. des avenues, des places… Suite en p.10 ➥ QU’EST-CE QU’UNE VILLE DURABLE? 1. Cest une ville capable de se maintenir dans le temps, de garder une identité, un sens collectif, un dynamisme à long terme. 2. La ville durable doit pouvoir offrir une qualité de vie en tous lieux et des différentiels moins forts entre les cadres de vie. Cette exigence appelle une mixité sociale et fonctionnelle, ou, à défaut, des stratégies pour favoriser lexpression de nouvelles proximités : commerces et services de proximité, nature et loisirs de proximité, démo- cratie de proximité, proximités aussi entre les différentes cultures de la ville, entre les groupes sociaux, entre les générations. 3. Une ville durable est, en conséquence, une ville qui se réapproprie un projet politique et collectif, renvoyant à grands traits au programme défini par lAgenda pour le XXIe siècle (Agenda 21) adopté lors de la Conférence de Rio, il y a dix ans. Les villes qui entrent en résonance avec ces préoccupations définissent, à léchelon local, quelles formes donner à la recherche dun développement équitable sur un plan écologique et social, vis-à-vis de leur territoire et de lensemble de la planète, et elles reformulent par là-même un sens collectif. Il sagit à la fois de réduire les inégalités sociales et les dégradations écologiques, en considérant les impacts du dévelop- pement urbain à différentes échelles. La "durabilité" dont lhorizon serait seulement local na pas de sens en termes de développement durable, caractérisé par le souci des générations présentes et futures, du local et du global. Il sagit en somme de trouver des solutions acceptables pour les deux parties, ou encore, de ne pas expor- ter les coûts du développement urbain sur dautres populations, générations, ou sur les écosystèmes. ■ Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  10. 10. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 10 ➦ 10 Dossier Suite de la p.9 ➦ Un nouveau défi: Faire la ville durable Au XXIe siècle, la question posée n’est désormais plus celle de faire la ville ou de la finir, c’est comment faire la ville durable? Comment faire une ville qui cherche à prendre en compte conjointement les enjeux sociaux, économiques, environnementaux et culturels en s’inscrivant dans l’espace et dans le temps? Cette préoccupation du développement durable a été mise en avant lors du récent Grenelle de l’environnement, qui a permis l’organisation d’un ensem- ble de rencontres politiques organisées en octobre 2007, visant à prendre des décisions à long terme en matière d "Environnement"et de "Développe- ment durable". Bussy ne peut aujourd’hui échapper à cette dynamique. Plus qu’une autre ville, elle a toutes les raisons de répondre à ces nouveaux enjeux. Nous vivons une époque charnière, dans un environnement en pleine muta- tion, où, chaque jour, nous nous rendons un peu plus compte que les prati- ques dhier ne sont plus viables pour demain. Cest de ce constat que naît le concept de développement durable, de nouvelles solutions de développement, économiquement efficaces, socialement équitables et écologiquement respon- sables, pouvant sinscrire dans la durée. Cest une nouvelle façon de penser lénergie, la gestion des déchets, et le respect de notre environnement en lins- crivant dans notre politique globale. Même si "Enjeux globaux" ont des répercussions à léchelle de la planète, nous sommes tous concernés par la mise en œuvre d’une telle politique. Citoyens, acteurs publics et privés, associations, collectivités locales, tous sont encouragés à sinvestir afin de répondre aux demandes et besoins spécifiques Les actions en faveur du développement liés à leur territoire. durable: les nouveaux défis Les premières actions Aujourd’hui il lui appartient de poursuivre cette action sur les différents fronts afin de faire de Bussy Saint-Georges une ville durable, où il fait bon Depuis une dizaine dannées, la commune sest engagée dans la voie du vivre ensemble: développement durable. LE SCHÉMA DIRECTEUR DES LIAISONS DOUCES: ➟ Par son système de traitement alternatif de ses eaux pluviales, un engagement en faveur d’un mode de circulation plus écologique, ➟ Par la mise en place de chartes de qualité sur ses zones d’activités, LA CHARTE DE QUALITÉ POUR LE LOGEMENT SOCIAL: ➟ Par la mise au norme de son réseau d’éclairage public, pour une mixité urbaine et sociale réussie, ➟ Par son vaste réseau de circulations douces, LA RÉALISATION D’UN ÉCO QUARTIER: Le Sycomore, Ces actions ponctuelles ont déjà permis de développer le cadre d’une L’AGENCE LOCALE DE L’ÉNERGIE: la création d’un outil en faveur du intervention plus cohérente sur le territoire. développement durable. ■ LA CHARTE DE QUALITE POUR LE LOGEMENT SOCIAL Pour une gestion contrôlée de la mixité à Bussy Saint-Georges. En matière de logement social, la commune avait jusqu’ici réussi le pari d’homogénéiser le parc immobilier au point de ne pas distinguer le parc social du parc privé. Seulement, à travers la loi Solidarité et Renouvellement urbains, l’Etat a imposé à la commune un plan de rattrapage induisant l’élargissement de son parc social. Dans ce contexte, il est alors de la responsabilité de la commune de veiller aujourd’hui à ce que la mixité recherchée soit une réussite, tant sur LA MISSION EN QUELQUES MOTS: le plan architectural, urbain, social, que culturel. Espacité:c’est le bureau d’études qui a été Dans ce cadre, certains documents règlementaires permettent justement l’insertion des problématiques de l’habitat dans les politiques locales. choisi pour la mener à bien. C’est le cas du Plan Local de l’Habitat. L’objectif premier de ce document vise à donner au pouvoir local les capacités de gérer son parc social, de la construction à la gestion, en passant par les attributions ou les systèmes de communication. Huit mois:c’est sa durée totale, dont le lan- Seulement ce document, bien qu’indispensable à toute commune comme la nôtre entamant un plan d’agrandissement de son parc social, ne cement a été effectué le 22février dernier. fait l’objet de validation par l’Etat qu’à un niveau intercommunal. Trois phases:ce sont celles nécessaires à: Nous avons donc lancé l’initiative de travailler à la mise en place d’une Charte de Qualité pour le logement social, qui reprendrait l’utilité pre- 1- l’établissement d’un diagnostic de l’offre mière du PLH en matière de planification. et de la demande sur la commune, L’objet de cette charte est ainsi de fédérer tous les acteurs du logement social (Etat, Etablissement Public, bailleurs sociaux, etc.) autour d’objectifs de qualité 2- la proposition de solutions novatrices et pour une meilleure intégration du logement social dans la ville tant sur le plan architectural, que sur celui de l’attribution ou de la gestion de ce parc social. adaptées, Si nous n’avons pas le choix du rythme de construction des logements sociaux, nous avons cependant le choix d’en définir la qualité, et c’est 3-la rédaction de la Charte, outil opération- ce à quoi veillera la Charte afin de garantir à tous les Buxangeorgiens une mixité réussie. ■ nel au service de la commune. Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  11. 11. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 11 Dossier 11 VERS UN MODE DE DÉPLACEMENT PLUS ÉCOLOGIQUE À BUSSY! Du Plan Local de Déplacements au Schéma Directeur de Liaisons Douces Le Plan Local de Déplacements élaboré par le Syndicat Intercommunal de Transports (SIT) en collaboration avec la commune a été approuvé par le conseil syndical lors de sa séance du 21 février 2008. Ce document définit les actions à mener sur notre territoire afin de tendre vers des déplacements plus respectueux de l’environnement: favoriser les transports en commun et développer l’usage des modes alternatifs à la voiture. A Bussy, les actions prioritaires sont: le réaménagement du pôle gare, pour améliorer son fonctionnement et son accessibilité (étude en cours depuis mars 2007) le développement de l’offre de bus sur le territoire (travail permanent avec le SIT) la réalisation d’un schéma directeur de liaisons douces afin de compléter le réseau de liai- sons cyclables et piétonnes existantes. L’ÉLABORATION DE CE SCHÉMA DE LIAISONS DOUCES EST UN PROJET MAJEUR DE L’ANNÉE 2008! A travers l’élaboration de ce document, la commune souhaite mettre en place une véri- table politique communale dédiée aux déplacements doux (vélos, piétons, rollers…) afin de pallier les insuffisances du réseau existant: manque de continuité, problème de sécurité aux carrefours… L’objectif de la commune est de disposer à terme d’un réseau bien maillé et sécurisé afin de favoriser les déplacements doux des différentes catégo- ries dusagers non motorisés (piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes, utilisa- teurs de patins et planches à roulettes) en fonction de leurs différents types de déplacements (école, travail, loisirs…) Les objectifs de ce schéma sont: Créer un véritable maillage inter-quartiers et intercommunal de liaisons douces (vélo, piétons…) Améliorer la place dédiée aux modes doux sur les différents axes de voirie Privilégier les notions de confort et de sécurité de lensemble des usagers non motorisés Mettre en place des dispositifs de stationnement vélo sur l’ensemble de la commune Favoriser la complémentarité entre les modes non motorisés et les transports en commun Favoriser les mesures en faveur des déplacements doux dans les zones d’activités. Un lien fort avec les études d’aménagement de la ZAC Sycomore La commune souhaite faire de la ZAC Sycomore un éco-quartier. Qui dit éco-quartier dit réflexion vis-à-vis de l’éco mobilité et des modes de déplacements respectueux de l’envi- ronnement. L’élaboration du schéma de liaisons douces devra donc être menée en inter- relation directe avec les études préalables à l’aménagement de la ZAC afin que les aménagements cyclables/piétons de la ZAC Sycomore soient intégrés dans le fonctionne- ment global de la commune. La commune est actuellement en train de choisir le bureau d’études qui réalisera ce schéma. Le lancement de l’étude est prévu pour le mois de mai 2008. Vous serez informés du lancement de l’étude via le bulletin municipal et le site internet de la ville. ■ Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  12. 12. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 12 12 Dossier SYCOMORE : Un éco quartier à Bussy Saint-Georges Sycomore, c’est aujourd’hui 117 hectares, c’est 1 650 logements et c’est surtout le dernier quartier urbanisable de la ville. La commune a fait le choix de s’engager vers une démarche d’éco quartier car il est aujourd’hui de la responsabilité de tous, et avant tout de celle des élus locaux d’engager leur commune vers un aménagement et une gestion de l’espace plus en adéquation avec l’environnement. Aussi, nous avons travaillé avec l’Etablissement public afin que soit appliquée sur cet aménagement une démarche renforcée de développement durable, tant sur les plans économique, social (mixité sociale…) que sur le plan environnemental (rationalisation de l’espace à urbaniser, prise en compte et protection des espaces naturels, défense de la biodiversité, gestion des eaux, limitation des rejets de gaz à effet de serre, prise en compte de toutes les composantes de la mobilité…). Il s’agira de concevoir un quartier de façon à : ➟ minimiser son impact sur lenvironnement ➟ tendre vers une autonomie énergétique avec l’utilisation de procédés à la pointe dans ce domaine (panneaux solaires, système éolien, récupération des eaux de pluie…) ➟ implanter des bâtiments HQE (maîtrise des rejets, qualité environnementale du bâti : toxicité des matériaux - cycle de vie…, qualité de l’air intérieur, réduire la consommation des ressources épuisables…) Pour Bussy le défi est de taille et doit être relevé grâce à la concertation et à l’appui des acteurs du territoire (Etat, Région, l’Etablissement Public), et dans le cadre d’une concertation importante avec la population. Pour ce faire, une page dédiée à l’éco quartier sera bientôt créée sur le site internet de la Ville (www.ville- bussy-saint-georges.fr). Dès le mois d’avril, et parallèlement à la mise en place du projet, la commune va en effet proposer un outil interactif, afin de permettre aux habitants de suivre les différentes étapes du projet et d’apporter leur contribution au cours de ses différentes étapes. ■ L’AGENCE LOCALE DE L’ÉNERGIE SUR LES RAILS Les municipalités jouent un rôle fondamental dans la conception et la réalisation des politiques Le consommateur est alors entendu très largement et se définit en fonction des questions abor- locales de maîtrise de lénergie et denvironnement. dées par l’agence : ménages, jeunes consommateurs, collectivités territoriales, bailleurs privés De fait, un nombre important de municipalités ont entrepris des actions concrètes dans ce domaine, et publics, entreprises de tous secteurs. Parmi les secteurs d’activités rencontrés par une agence, soit de façon ponctuelle, soit dans le cadre dune stratégie plus élaborée. Mais elles ne disposent ils sont divers même si le lien local ou territorial reste primordial : habitat, déplacements, pas de manière générale des bons outils ou des moyens nécessaires pour ce faire. Chaque année, tertiaire public et privé, activités artisanales et commerciales, PMI / PME. la Direction Générale Energie et Transport de la Commission européenne lance un appel aux col- lectivités souhaitant aller plus loin et s’inscrire dans des actions d’envergure et profondes garan- Ce qu’une agence locale de maîtrise de l’énergie peur se voir confier… tissant une maîtrise de l’énergie durable sur leurs territoires. De nombreux organismes ou réseaux L’agence peut offrir un espace de concertation et dinitiative aux acteurs locaux intervenant dans reconnus pour leur expérience dans le secteur de l’énergie soutiennent la création des agences les domaines de lenvironnement, de lénergie et du développement durable, mais surtout elle locales de maîtrise de lénergie (ADEME, FLAME, RARE,… ) qui sachent tirer parti des expérien- se voit généralement confier plusieurs missions d’intérêt général, notamment : ces déjà acquises et répondre aux préoccupations locales (efficacité énergétique, utilisation ration- nelle des ressources, énergies renouvelables, lutte contre le changement climatique). ➟ La sensibilisation et linformation, Une agence locale de l’énergie peut se définir de la manière suivante, d’après la ➟ Léducation et la formation, Fédération pour les Agences Locales de Maîtrise de lEnergie (FLAME) : ➟ La veille technique et juridique, ➟ Un outil de proximité auprès duquel le consommateur peut obtenir de l’information ; ➟ Lélaboration de propositions de politiques régionales, ➟ Un outil d’aide à la décision du consommateur pour qu’il fasse des choix raisonnés et ➟ Laccompagnement, lanimation territoriale, laide technique au montage de projets mette en œuvre les actions nécessaires à une meilleure maîtrise de ses consomma- préparés par des collectivités locales ou des acteurs économiques et sociaux, tions et dépenses énergétiques ; ➟ Lexpérimentation de méthodes et activités nouvelles, ➟ Un soutien au développement de solidarités locales dont la gestion de l’énergie et de ➟ Lanimation de réseaux de villes, de territoires, dentreprises et de professionnels, l’eau est un des vecteurs principaux ; ➟ La mise en œuvre dactions partenariales et contractualisées avec lUnion Euro- ➟ Un lieu d’échanges entre tous les acteurs de l’énergie : producteurs et distributeurs, péenne, lEtat, lADEME, des Agences de lEau, EDF, GDF… autorités concédantes, bailleurs, consommateurs ; ➟ Un relais des politiques européenne, nationale et locale auprès des consommateurs. ➟ Lanimation dobservatoires régionaux de lénergie et/ou de lenvironnement. ■ Bussy Saint-Georges N° 98 - Mars 2008
  13. 13. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 13 Vie municipale 13 Résultat des élections municipales Un troisième mandat pour Hugues Rondeau 48,29 % au premier tour, 53,50 % au second: à une large majorité, les électeurs buxangeorgiens ont choisi de renouveler leur confiance à l’équipe sortante, conduite par Hugues Rondeau. Retrouvez ci-dessous l’ensemble des résultats des deux tours, ainsi que la liste de vos nou- veaux élus dans une double page spéciale. est un Hugues Rondeau heureux et Yann Dubosc (17,81%) devance de peu celle d’Au- C’ ému qui a proclamé les résultats du second tour des élections le dimanche 16 mars vers 19h30, devant une assemblée de fidè- ÉLECTIONS MUNICIPALES Résultats du 1er Tour - dimanche 9 mars 2008 bin-Dominique Lenghat (17,27%), alors que Pierre Lafaye et sa liste « Bussy en action » recueillent 11,42 %. « Cette victoire, c’est d’abord la vôtre, les venus célébrer cette victoire. Une victoire qu’il n’a celle de Bussy, de tous les Buxangeorgiens,a déclaré manqué que de très peu lors du premier tour, en ras- Hugues Rondeau après avoir proclamé les résul- semblant, dimanche 9 mars, 48,29 % des suffrages tats. C’est aussi la victoire de l’intelligence, de la exprimés. La liste « Agir pour Bussy » devançait ce raison et de la passion commune pour notre ville. 9mars les listes de Yann Dubosc, « Bussy Gagnant» Par 53,50 %, une majorité de Buxangeorgiens (15,06%), Aubin-Dominique Lenghat, « Une nou- ont clairement indiqué leur désir de privilégier velle qualité de ville » (14,03 %), Pierre Lafaye, Résultats du 2e Tour - dimanche 15 mars 2008 la compétence et la pugnacité pour défendre les « Bussy en action » (12,79 %) et de Pierre Assez, intérêts de Bussy pour les six prochaines années.» « Une équipe pour Bussy » (9,82 %). Au second Le premier conseil municipal s’est quant à lui déroulé tour, une quadrangulaire était donc au programme, le samedi 22 mars, lors duquel Hugues Rondeau a car la liste de Pierre Assez, n’ayant pas atteint les 10% été sans surprise réélu maire de Bussy Saint-Georges. des suffrages exprimés, ne pouvait se maintenir. Sans A l’ordre du jour de ce premier conseil municipal de surprise, la liste « Agir pour Bussy » est également la mandature figurait également l’élection des arrivée largement en tête, gagnant même 5 points adjoints au maire, que vous découvrirez dans la par rapport au premier tour. La liste conduite par double page suivante. ■ Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  14. 14. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 14 14 Vie municipale UNE ÉQUIPE ALLIANT EXPÉRIENCE ET DYNAMISME AU SERVICE DES BUXANGEORGIENS a nouvelle équipe municipale est composée d’hommes et de femmes ayant Bussy à cœur. Une équipe largement L renouvelée et équilibrée, offrant une grande place à la gent féminine, avec pas moins de cinq adjointes, dont trois nouvelles élues. Isabelle GOUDAL mettra son expérience de présidente de l’Amicale des parents d’élèves de l’Ecole libre au service de la vie scolaire. Kim NGOUANSAVANH aura en charge tout ce qui a trait à la notion de développe- ment durable, qui, comme vous le lirez dans le dossier de ce magazine, est appelé à prendre de l’ampleur à Bussy. Lynda AMAMI, quant à elle, bien connue dans le milieu de la danse, puisqu’elle est professeur de danse et chorégraphe au sein du Studio VIBRATION, est la nouvelle adjointe aux Sports. Jean-Claude LAMAGNERE, Olivier MARTEL, Michèle BUI KHAC, Régine BORIES, Claude LOUIS et Thierry DELAGE conservent leurs attributions précédentes. Autre nouveauté au sein du conseil municipal: la nomination de quatre conseillers délégués à chaque quartier de la ville, et ce afin d’être au plus près des habitants. Isabelle Goudal représentera ainsi les secteurs du Clos, Tillet, ➥ Hugues RONDEAU Maire de Bussy Saint-Georges depuis 1998 Maires-Adjoints Jean-Claude LAMAGNERE Olivier MARTEL Michèle BUI KHAC Finances et développement économique Prévention et Sécurité Affaires sociales et Logement Régine BORIES Claude LOUIS Thierry DELAGE Petite enfance Culture et Transports Affaires périscolaires et Jeunesse Louis et Grégoire, les deux fils de Hugues Rondeau, Isabelle GOUDAL Kim NGOUANSAVANH Lynda AMAMI Affaires scolaires + déléguée des Développement durable + déléguée Sports ont été les premiers à féliciter leur papa pour sa réélection. quartiers Clos/Tillet/Génitoy et Golf au quartier des Scientifiques Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  15. 15. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 15 Vie municipale 15 ➦ Génitoy et Golf, Kim Ngouansavanh le quartier des Scientifiques. Marie-Rose Couly le quartier des Violennes et du Village. Enfin, Eric Zenon sera chargé du quartier du centre-ville. Un nouveau quartier a en effet été ajouté cette année aux trois comités précédents, celui des Scientifiques. Ce quartier autour de l’avenue Marie-Curie est au cœur de problématiques particulières qui nécessitent d’informer plus spécifiquement la population. Ce comité aura lieu le lundi 7 avril à 21h dans la salle polyvalente de l’école Jules-Verne. Les autres dates sont les suivantes: le 8 avril à 20h30 en salle du conseil de la mairie pour le village et les Violennes, le 9 avril à 20h30 au gymnase Herzog pour le Clos/Tillet/Génitoy et Golf, et enfin le 10 avril à 20h30 à l’espace Charles-de-Gaulle pour le centre-ville. ■ Conseillers municipaux Élus de l’opposition Julien GAILLARD Antoinette MONTAIGNE Corinne VAN DER NOOT Paul FAYE Yann DUBOSC Nabia PISI Délégué à l’Environnement et Déléguée à la Médiation juridique et Déléguée au Conseil Local de Sécurité Délégué aux Nouveaux projets Groupe Groupe au CME et CDJ sociale et à la Coopération décentralisée et Prévention de la Délinquance pour la jeunesse Bussy Gagnant Bussy Gagnant Dominique BIJARD Marie-Rose COULY Franck PANIGADA Hélène YU Xuan-Son KOU Aubin-Dominique LENGHAT Délégué aux Jumelages, Déléguée à l’emploi et conseillère déléguée Délégué au projet Eco Quartier Déléguée aux relations avec l’Asie Groupe Groupe Fêtes et Cérémonies des quartiers du Village et des Violennes Bussy Gagnant Une Nouvelle qualité de ville Stéphane BARNIER Pascale LEONELLI Lucien MANGENOT Yvette RICHARD Gwenael FOURRE Monique CHENOT Délégué aux associations sportives Déléguée à l’Accueil des Délégué aux Infrastructures Déléguée au Budget Groupe Groupe nouveaux habitants et Superstructures Une Nouvelle qualité de ville Une Nouvelle qualité de ville Eric ZENON Christine ARANDA Robert MSILI Nicole BEZOULLE Pierre LAFAYE Délégué aux Commerces et conseiller Déléguée à l’Action prévention santé Délégué à l’Etat civil et Déléguée à la Prévention routière Groupe délégué du quartier du centre-ville et à la Commission extra municipale Correspondant Défense Bussy en Action Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  16. 16. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 16 16 Vie municipale Pelleteuses et autres grues foisonnent dans la ville ! Grands travaux tous azimuts Embouteillages par-ci, goulets d’étran- glement par-là, notre ville, bien que jeune et moderne, connaît plusieurs zones qui se sont révélées sensibles à l’usage, rendant la circulation difficile. Désormais bien identifiées dans la durée, les meilleurs aménagements ont été décidés pour optimiser le flux cir- culatoire, tout en conservant le cachet de notre environnement urbain. Quelques précisions, en textes et en images, s’imposent sur la nature et la durée de ces travaux. ans le village pour commencer, vous avez ainsi pu constater depuis quelques semaines des travaux d’ouverture de chaussée entre la mairie et D la rue de Ferrières. Ces travaux concernent l’enfouissement des réseaux EDF-Telecom-Eclairage public (y compris le remplacement des can- délabres)-NUMERICABLE (fibre optique). L’enfouissement de ces réseaux permettra la dépose de l’ensemble des poteaux bois ou béton qui supportaient jusqu’à présent l’ensemble des réseaux filaires, améliorant de ce fait l’esthétique dans ce quartier. Ces travaux s’effectuent en trois phases: ■ PREMIÈRE PHASE en cours de réalisation pour les passages de la mairie, la rue de Ferrières, la cour des Pensées et la cour des Bleuets (durée des travaux: 5 mois, fin programmée semaine 32) ■ DEUXIÈME PHASE pour la rue de Ferrières, la cour des Tulipes et la cour des Pâquerettes (durée des travaux : 5 mois, à la suite de la première phase) ■ DERNIÈRE PHASE pour les rues Faubry et du Lavoir (durée des travaux programmée en 2009: 4 mois). D’autres travaux sont en cours dans la ville: EN VOICI UN PANORAMA NON EXHAUSTIF. ❷ Les travaux de réfection des trottoirs et de la voirie ont débuté ❶ A l’intersection de l’avenue rue de Guermantes. Lentreprise du Général-de-Gaulle et du bou- Appia chargée de lopération es- levard Louis-Guibert, un giratoire time à 4 semaines le temps né- a été mis en place afin de mieux cessaire pour mener à bien le fluidifier la circulation. chantier. Fin du chantier prévue dans la der- ❶ ❷ nière semaine d’avril. ❸ Derrière la mairie, les travaux de réfection de la voirie vont ➍ Boulevard Mendès-France, bientôt débuter, pour une durée les travaux d’aménagement d’environ deux mois et demi. Ils d’une structure multi-accueil de s’accompagneront d’un aména- 90 berceaux sont en cours. gement paysager du terrain de Ouverture prévue au mois de sport, avec de nouvelles planta- mai prochain. tions et un chemin reliant la mai- rie aux nouvelles habitations. ❸ ➍ Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  17. 17. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 17 Vie municipale 17 Le coup de pouce vacances des moins de 25 ans arrive à Bussy Sac Ados : Bussy entre dans la danse ! ment autonome. Sont donc exclus, par exemple, les séjours en pension complète ou en famille. Le départ se fait à plu- sieurs et au minimum à deux personnes. Pour bénéficier de cette nouvelle offre très attractive, vous devez prendre contact avec le service Jeunesse Animations Vacances & Loisirs de la Mairie. Vous y rencontrerez un référent Jeu- nesse qui vous accompagnera dans la préparation de votre n 2007, plus de 530 cette année s’adresse aux jeunes projet de vacances : choix de la E jeunes Seine-et-Marnais sont partis en vacances grâce à l’opération Sac Ados Buxangeorgiens âgés de 18 à 25 ans. Randonnée ou détente, escalade ou farniente, ville, plage destination, mode de transport, type d’hébergement, budget nécessaire, conseils pratiques… QUE TROUVE-T-ON menée par le Conseil général. ou montagne, le dispositif Sac Après cette première étape, c’est DANS UN SAC ADOS ? Ce dispositif a pour objectif d’ai- Ados vous aide à partir, quelles le référent Jeunesse qui remplit Le Sac Ados est le nom du dispositif qui der financièrement les jeunes à que soient vos envies de vacan- avec vous le dossier de candida- vous permet de partir, mais c’est aussi un pack pratique et individuel qui : partir en vacances de manière ces, du 5 juillet au 30 septembre ture et qui fait la demande de ■ Un sac de voyage grande contenance autonome et de les accompa- 2008. Votre séjour doit com- Sac Ados. Les dossiers doivent ➟ Une trousse de premier secours gner dans la préparation de leur prendre 4 jours et 3 nuits mini- recevoir une validation du jury ➟ Un chèque vacances de 100 € séjour. mum en France ou dans un des local avant le 10 juin 2008, ➟ Des chèques services de 30 € pour l’ali- Ce service que la ville de Bussy pays de l’Union européenne, et puis être envoyés avant le mentation Saint-Georges a décidé d’adopter se dérouler de manière totale- 16 juin 2008, dernier délai! ■ ➟ Une carte d’assurance rapatriement internationale ➟ Une carte d’assurance responsabilité civile Le Service Jeunesse Animations Vacances & Loisirs reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires. ➟ Une carte de téléphone Il organisera également une réunion d’information sur cette opération le samedi 19 avril de 14h à 16h30 à l’Espace Jeunes, ➟ Un kit santé situé au centre de loisirs Jules-Verne. Tél : 01 64 66 24 24 ■ ➟ Une documentation santé, droits des jeunes et sécurité routière. ■ Une aide aux devoirs et au soutien scolaire esoin d’un « COUP DE POUCE »? Les matières proposées sont le français, les B Dernière ligne droite avant les déci- sions des conseils de classe! CONTACTEZ-NOUS, nous pouvons vous mathématiques et l’anglais. Dépêchez-vous, car les places sont limitées: 2 groupes de 10 personnes maximum. aider!!! Pendant le temps scolaire, nous vous propo- L’association AGIR ENSEMBLE et le SER- sons des cours de français à la Médiathèque VICE JEUNESSE de la Mairie de Bussy le vendredi de 17 heures à 18h. Saint-Georges vous proposent une action La possibilité d’intégration d’autres matières pour du soutien scolaire. Cette action sera envisageable en fonction des demandes. ■ concerne les collégiens de la 6e à la 3e. Nous vous proposons en effet un stage d’une semaine pendant les vacances scolaires de Contactez Florence MALLET, présidente de l’association printemps, du 21 au 25 avril, tous les matins Agir Ensemble au 0688959087 ou le service Jeunesse de 9 h 30 à 11 h 30 à l’Espace Jeunes Animations Vacances et Loisirs au 0164662424 pour (22 avenue Haroun-Tazieff). le retrait du dossier d’inscription, disponible aussi sur le site Le coût de cette semaine est de 60 € pour de ville: www. ville-bussy-saint-georges. fr, rubrique Enfance 2 h par jour du lundi au vendredi. Jeunesse. Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  18. 18. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 18 18 Le magazine Les saveurs de la cuisine antillaise à domicile Béatrice Fabignon s’est lancée depuis peu dans la restauration à domicile. Et pas n’importe quelle cuisine, car elle a choisi de faire honneur à ses origines en se spécialisant dans la cuisine antillaise. Elle nous présente ici plus en détail son activité. Contact : BÉATRICE, votre chef au 06 64 50 66 48 - Courriel : bea@gastronomieantillaise.com - Site Web : www.gastronomieantillaise.com Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de vous lancer m’a dirigé vers la boutique de gestion, avec laquelle j’ai travaillé durant dans la cuisine à domicile? trois mois sur la faisabilité du projet. Ensuite, la boutique m’a dirigé vers le G.E.A.I (groupement dentrepreneurs accompagnés individuelle- Le métier de chef à domicile est de plus en plus répandu! C’était devenu ment), une couveuse d’entreprises, qui m’a permis de tester à échelle une activité annexe pour les Grands chefs, en plus de leurs restaurants. réelle mon activité. J’ai bénéficié d’un accompagnement professionnel, Dans ma vie quotidienne, la cuisine a toujours été présente. Dans mon de formations gratuites, d’un compte professionnel et, depuis mon enfance déjà, j’aimais cuisiner pour la famille et les amis. En fait, je ne entrée au sein de la couveuse le 31 octobre 2007, je peux facturer mes tenais pas à ouvrir pour mon démarrage un restaurant à cause de l’ap- clients et proposer d’autres services comme les cours de cuisine et la déco. port financier indispensable. J’ai donc trouvé en ce concept l’équilibre Il s’agit d’une confortable sécurité, surtout j’ai eu le temps d’étoffer mon idéal (prestations sur mesures, pas de stock…) portefeuille clients avant de me lancer seule et de m’inscrire à la CCI. De directrice régionale dans le prêt-à-porter, vous Vous mettez aujourdhui votre expérience au ser- vous êtes laissée envahir par votre passion qui est vice des particuliers pour créer à leur domicile un devenue votre métier, cuisiner. Vous voilà moment festif et gourmand: racontez-nous com- aujourd’hui chef à domicile dans la gastronomie ment cela se passe:quelle brigade vous accompa- antillaise, quel parcours! gne, qui compose votre équipe? On peut penser que j’ai fait un grand écart, mais mon précédent métier J’ai créé cette entreprise seule, et je suis donc seule aux commandes. Je dans le commerce m’apporte énormément. En tant que chef d’entreprise veux offrir des prestations sur mesures et de qualités adaptées à chaque j’ai des facilités pour la communication, la prospection, les business plans occasion pour les particuliers et les entreprises. J’apporte clefs en mains et autres aspects. Car je suis seule aux commandes et je m’occupe de ma prestation. Dans un premier temps, mon site internet aide les clients tout! De la communication, des achats et du service à table. J’ai quitté à choisir. Il y a une multitude de plats que je réalise, mais tous ne sont mon emploi en début d’année 2007 et me suis inscrite à l’ANPE, qui pas sur mon site. Ensuite je m’occupe des achats le jour même. J’ai bien Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008
  19. 19. BUSSYMAG98XP6 1/04/08 12:42 Page 19 Le magazine 19 évidemment mon réseau pour les produits frais exotiques. Selon le Quels sont vos projets pour l’avenir? nombre de plats à réaliser, j’arrive sur le lieu de la prestation quelques Je souhaite développer mon entreprise, étendre mon concept, recru- heures avant. Je laisse le client présenter et agencer son intérieur et une ter des passionnés. Je suis en train de travailler sur le concept de déco- fois les convives arrivés, je fais le service. ration exotique pour compléter mes prestations. Organiser des voyages culinaires, faire un livre de recettes (j’ai plein d’idées): tout cela a un Parlez-nous de votre cuisine? C’est une cuisine coût, donc il faut attendre les bonnes occasions et rencontres. J’ai daujourdhui avec les tendances actuelles et les besoin de sponsor également, notamment pour une voiture. Je suis en influences, mais elle est aussi peut-être une tout cas très satisfaite des débuts. J’ai en effet pu me constituer un por- cuisine plaisir? tefeuille qui ne cesse de grossir. Quand on n’est pas forcément connu du grand public, c’est parfois difficile d’entrer dans l’intimité des gens, Oui, surtout plaisir!!!!! Je fais la cuisine comme j’aime la manger et la pré- car c’est aussi cela mon métier, être présente et surtout très discrète. senter, avec gourmandise. Mes parents cuisinaient à la manière d’antan. Mais de toute façon, ce qui compte avant tout, c’est le palais de mes Rien n’était pesé, ils n’hésitaient pas à mettre la main à la pâte, et franche- clients! ment, à voir les grandes tablées, je crois qu’ils tenaient le secret! J’estime qu’il faut être altruiste dans ce métier, et aussi très généreux. Je cuisine des produits typiques, exotiques et frais pour mon plus grand plaisir. Vous n’avez aucun regret de vous être lancée dans cette aventure? La cuisine à domicile est aujourd’hui très prisée: Pas du tout: si c’était à refaire, je referais la même chose! Chaque événe- pourquoi selon vous? ment et rencontre a été importante. Dans la vie, je pense qu’il y a un Et bien aujourd’hui, les gens veulent rester dans leur intimité et rece- temps pour chaque chose et je crois au destin. Tout mon parcours m’a voir. C’est donc le restaurant qui se déplace. Je me fonds dans le décor. servi, et à 29 ans, je pense que ce n’est pas si mal. En tout cas j’ai une Il y a aussi les interdictions de fumer, et consommer plus d’un verre chose très rare, c’est que je vis de ma passion. est risqué! Sans parler des horaires, qui ne correspondent pas forcément Pour toutes les personnes qui désirent se lancer dans la création, il faut aux souhaits des clients, ou les files d’attente… Là, ils sont invités à leur avant tout être sûr de soi, de son projet, et mûrement le réfléchir. Et ne domicile et un chef rien que pour eux leur concocte de bons petits pas hésiter à demander et chercher les informations (mairie, associations, plats antillais! ANPE, boutiques de gestion, CCI…) ■ Un Mezzé sinon rien ! une cuisine plus familiale. Le Mezzé - assortiment dune trentaine de plats chauds et froids – a fait la réputation de la cuisine libanaise dans le monde. Parmi ses plats les plus connus, on peut citer le tab- boulé et le fattouch, qui sont des salades, des caviars comme le hoummos et le moutabbal, ou LE RENDEZ-VOUS DES GOURMETS DE BUSSY encore des bouchées telles les feuilles de vigne far- (Restaurant – Traiteur Libanais) 17 avenue Jacques-Cartier - Tél. : 01 64 76 04 15 cies et les sambousseks. Elément indispensable au repas libanais : le pain non levé que lon utilise L a cuisine libanaise est à la fois une cuisine des régions libanaises. Une richesse que l’on comme une cuillère pour saisir les aliments. Des du soleil et une cuisine du cœur. Ses couleurs retrouve dans la grande variété des ingrédients uti- recettes simples, pleines de saveurs et favorables à évoquent les 1001 paysages ensoleillés du lisés: huile dolive, herbes et épices, fruits et légu- un bon équilibre alimentaire que désormais on peut Liban, et sa diversité reflète l’abondance et la géné- mes frais, mais aussi produits laitiers, poissons, trouver, sur place ou à emporter, à Bussy Saint- rosité de l’hospitalité libanaise. C’est une cuisine céréales, et viandes. L’on peut distinguer deux Georges à l’enseigne « Le Rendez-Vous des Gour- sensuelle dans laquelle le palais, mais aussi lœil "types" de cuisines libanaises. D’une part, une cui- mets ». Le tout agrémenté d’un accueil chaleureux et le nez se doivent dêtre séduits. La gastronomie sine festive ou gastronomique, dont l’expression la et à des prix plus que raisonnables. Une adresse à libanaise est le fruit de la diversité des produits issus plus connue est le célèbre Mezzé, et, d’autre part, connaître et à goûter! ■ Bussy Saint-Georges N°98 - Mars 2008

×