Cyclor™
BOUES ACTIVÉES PAR RÉACTEUR BIOLOGIQUE
SÉQUENCÉ
EAUX
RÉSIDUAIRES
URBAINES
SIMPLIFIEZ LE TRAITEMENT DE VOS EAUX
RÉS...
2
SOMMAIRE
• Descriptif : le Cyclor™ dans la filière de traitement
• Principe de fonctionnement
• Les éléments constitutif...
3
Cyclor™ : UN TRAITEMENT CONVENTIONNEL
DANS UN SEUL OUVRAGE
FONCTIONNEMENT DISCONTINU
Bassin Biologique Clarificateur
Un ...
4
Étapes de traitement
SEPAREES DANS LE TEMPS
pas dans l’espace
UN FONCTIONNEMENT DISCONTINU
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (1...
5
Différentes configurations possibles
- Durée des cycles (4h20,6h30…)
- Nombre de cellules
- Séquençage de l’aération
Rea...
6
EXEMPLE DE CYCLE - 4 CELLULES, 4H20
Eaux
Résiduaires
Urbaines
Cyclor™
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (3/3)
UN EXEMPLE DE CYC...
7
Cyclor™ - LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS
L’ingénierie du Cyclor™
Réacteur Biologique Cyclor™
Cellule
Réacteur +
sé...
8
• Déversoir circulaire protégé par une cloison siphoïde
• Double verrouillage de la pelle
Blocage pneumatiqueBlocage pne...
9
Issoire
Jougne
Pithiviers
Bonnière
Aération plancher sur l’intégralité de
la surface des ouvrages
Mise en œuvre d’autres...
10
Zone d’écoulement piston équipé de chicanes verticales
A définir au
cas par cas
A définir au
cas par cas
• Amélioration...
11
MODULARITÉ DE FONCTIONNEMENT
DU Cyclor™ – EXEMPLE
• Problème d’avarie
• Intervention de maintenance
Passage en
mode Ava...
12
LES ATOUTS DU Cyclor™Eaux
Résiduaires
Urbaines
Cyclor™ • Compacité :
suppression du (des) clarificateur(s) : Emprise au...
13
PARMI LES RÉFÉRENCES DU Cyclor™ (1/2)
NOM DU SITE PAYS
DATE DU
CONTRAT
DATE
D’ACHEVEMENT
CAPACITE
DEBIT
en m3/j
NOMBRE ...
14
NOM DU SITE PAYS
DATE DU
CONTRAT
DATE
D’ACHEVEMENT
CAPACITE
DEBIT
en m3/j
NOMBRE DE
CELLULES
Vallée du Carol France Avr...
15
STEP 34 000 EH
Issoire
Mise en service : Février 2008
STEP 34 000 EH
Issoire
Mise en service : Février 2008
Principe gé...
16
STEP 53 000 EH
Sallanches
Mise en service : Octobre 2007
STEP 53 000 EH
Sallanches
Mise en service : Octobre 2007
Princ...
17
DESIGN : 60 000 EH
Qj=9750 m3j, Qpp=1360 m3/h
Mise en service : 2001
DESIGN : 60 000 EH
Qj=9750 m3j, Qpp=1360 m3/h
Mise...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cyclor - Boues activées par réacteur biologique séquencé

1 343 vues

Publié le

Simplifiez le traitement de vos eaux résiduaires dans un système compact

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 343
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cyclor - Boues activées par réacteur biologique séquencé

  1. 1. Cyclor™ BOUES ACTIVÉES PAR RÉACTEUR BIOLOGIQUE SÉQUENCÉ EAUX RÉSIDUAIRES URBAINES SIMPLIFIEZ LE TRAITEMENT DE VOS EAUX RÉSIDUAIRES DANS UN SYSTÈME COMPACT P-PPT-ER-004-FR-1004
  2. 2. 2 SOMMAIRE • Descriptif : le Cyclor™ dans la filière de traitement • Principe de fonctionnement • Les éléments constitutifs du Cyclor™ : La pelle brevetée L’aération Le sélecteur • Les atouts du Cycllllor™ • Parmi les références • Focus réalisation : Issoire, 63, France • Focus réalisation : Sallanches, 73, France • Focus réalisation : Güstrow, Allemagne Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™
  3. 3. 3 Cyclor™ : UN TRAITEMENT CONVENTIONNEL DANS UN SEUL OUVRAGE FONCTIONNEMENT DISCONTINU Bassin Biologique Clarificateur Un traitement biologique parUn traitement biologique par aaéération prolongration prolongéée ene en éétapestapes ssééquencquencéées :es : lele Cyclor™™ + FONCTIONNEMENT CONTINU
  4. 4. 4 Étapes de traitement SEPAREES DANS LE TEMPS pas dans l’espace UN FONCTIONNEMENT DISCONTINU PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (1/3)Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™
  5. 5. 5 Différentes configurations possibles - Durée des cycles (4h20,6h30…) - Nombre de cellules - Séquençage de l’aération Reaction - Alimentation Décantation 65 min Vidange 65 minalimentation réaction Niveau max Niveau Niveau mini Temps Aération Anoxie Aération AérationAnoxie Anoxie Nitrification et/ou dénitrification Dénitrification Dénitrification Extraction boues du cycle PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (2/3)Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™
  6. 6. 6 EXEMPLE DE CYCLE - 4 CELLULES, 4H20 Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™ PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT (3/3) UN EXEMPLE DE CYCLE DE 4 CELLULES SUR 4h20
  7. 7. 7 Cyclor™ - LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS L’ingénierie du Cyclor™ Réacteur Biologique Cyclor™ Cellule Réacteur + sélecteur Cellule Réacteur + sélecteur • Circulaire • Rectangulaire Pelle Système de reprise de l’eau traitée Pelle Système de reprise de l’eau traitée • 4 tailles disponibles Système d’aération Système d’aération • Plancher • Couplage Aération/ Agitateur
  8. 8. 8 • Déversoir circulaire protégé par une cloison siphoïde • Double verrouillage de la pelle Blocage pneumatiqueBlocage pneumatique par injection d’air évite la contamination de l’eau traitée Blocage hydrauliqueBlocage hydraulique avec une vanne automatique en sortie de pelle Remplissage/Aération + Décantation Fermeture de la vanne d’eau traitée Insufflation d’air → Création d’un matelas d ’air Déversoir flottant et étanche Vidange Ouverture de la vanne d’eau traitée Suppression du matelas d ’air Déversoir noyé et vidange contrôlée ÉLEMENTS CONSTITUTIFS – LA PELLE BREVETÉE Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™ La pelle Cyclor™: Une vidange maîtrisée
  9. 9. 9 Issoire Jougne Pithiviers Bonnière Aération plancher sur l’intégralité de la surface des ouvrages Mise en œuvre d’autres systèmes d’aération : agitation mécanique de type OKI, INVENT pour découpler l’aération et le brassage Possibilité de découplage de l’aération et du brassage ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS – L’AÉRATIONEaux Résiduaires Urbaines Cyclor™ L’aération : plusieurs systèmes envisageables
  10. 10. 10 Zone d’écoulement piston équipé de chicanes verticales A définir au cas par cas A définir au cas par cas • Amélioration de la décantabilité des boues en favorisant la floculation au détriment des bactéries filamenteuses (Zone à forte charge massique) • Optimisation des réactions de dénitrification et de déphosphatation biologique (Condition anoxique et anaérobique prédominante) Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™ Une parfaite maîtrise du traitement biologique ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS – LE SÉLECTEUR
  11. 11. 11 MODULARITÉ DE FONCTIONNEMENT DU Cyclor™ – EXEMPLE • Problème d’avarie • Intervention de maintenance Passage en mode Avarie dans l’automate • Fonctionnement en mode dégradé : 100% du d100% du déébitbit acceptacceptéé 100% du100% du tempstemps Dans le cas d’une configuration avec moins de 2 cellules Cyclor™, un bassin tampon est nécessaire pour stocker une partie du débit
  12. 12. 12 LES ATOUTS DU Cyclor™Eaux Résiduaires Urbaines Cyclor™ • Compacité : suppression du (des) clarificateur(s) : Emprise au sol réduite jusqu’à 40 % par rapport à une culture libre conventionnelle • Facilité d’implantation : intégration architecturale le procédé permettant la conception de stations intégrées peu visibles • Contrôle du bulking • Bonne qualité de l’eau traitée • Décantation des boues optimale • Bonne modularité de fonctionnement • Simplicité d’exploitation : conduite automatisée des cycles, interface simple pour une gestion optimisée de l’aération • Maintenance réduite (pas de pompage, sauf en cas de cellules superposées) • Coefficient de variation de charge compris entre [1 et 4] sur une semaine au maximum
  13. 13. 13 PARMI LES RÉFÉRENCES DU Cyclor™ (1/2) NOM DU SITE PAYS DATE DU CONTRAT DATE D’ACHEVEMENT CAPACITE DEBIT en m3/j NOMBRE DE CELLULES Etar de Pegões Portugal Sept 07 Mars 09 <100 Etar de Gradil Portugal Oct. 07 Fev. 09 <100 Atuogia Portugal Nov. 07 35 000 6 650 4 Castiglion Fibocchi Italie 9 000 3 024 2 Buccine Italie 4 000 900 2 Arezzo, Monte San Savino & Marciano della Chiana Italie 4 000 900 2 Zambujeira Portugal 25 000 4 750 4 Afonsoeiro Portugal 48 000 11 500 4 Alcochete Portugal 27 750 8 350 4 Etar de Seixalinho Portugal 48 000 14 400 4 Birs Suisse 150 000 5 Saarwellingen Allemagne 15 000 Baiyun Chine 80 000 40 000 4 Gok Reung Corée 3 800 1 600 3
  14. 14. 14 NOM DU SITE PAYS DATE DU CONTRAT DATE D’ACHEVEMENT CAPACITE DEBIT en m3/j NOMBRE DE CELLULES Vallée du Carol France Avr 07 Juin 08 5 800 1 Le Harve, 76 France Avr 07 Dec 09 415 000 8 Les Abrets, 38 France Avr 07 <200 Airvault, 79 France Juillet 07 Sep 08 4 200 2 Severac le château, 12 France Sep 07 Sep 08 5 500 2 Val d’Ambin, 73 France Nov 07 Juillet 08 10 000 2 Montélimar, 26 France Nov 07 Nov 10 90 000 Annot, 04 France Nov 07 Beauvoir sur mer, 85 France Nov 07 <500 Sallanches, 73 France Oct 07 53 000 15 950 4 Noël Cerneaux, 25 France En service 1 200 Noves, 13 France En service 4 000 St Gildas des bois, 22 France En service 3 700 1 300 2 Super Lioran, 15 France En service 7 000 1 500 2 PARMI LES RÉFÉRENCES DU Cyclor™ (2/2)
  15. 15. 15 STEP 34 000 EH Issoire Mise en service : Février 2008 STEP 34 000 EH Issoire Mise en service : Février 2008 Principe général •Dégrillage •Prétraitement (Dessableur-Dégraisseur) •Cycllllor™ 4 cellules Cycllllor™ circulaires (1800 m3 , sélecteur 25 m2) Cycle 4h20 •GDD + Centrifugation BILAN – 6 MOIS Moyenne EB (mg/L) Moyenne ET (mg/L) Norme (mg/L) MES 260 6 (97%) 20 (90%) DCO 560 32 (92%) 75 (90%) DBO5 350 9 (97 %) 90 (90%) NGL 70 10 ( 84% ) 15 (70%) Ptot 8 2 ( 81%) 2 (85%) FOCUS RÉALISATION : ISSOIRE (63), FRANCE
  16. 16. 16 STEP 53 000 EH Sallanches Mise en service : Octobre 2007 STEP 53 000 EH Sallanches Mise en service : Octobre 2007 Principe général •Dégrillage •Prétraitement (Dessableur-Dégraisseur) •Décantation primaire (2 Densadeg 2D 1300 m3/h) • Cycllllor™ 4 cellules Cycllllor™ circulaires (500 m3 + sélecteur 42 m2) Cycle 4h20 •GDD + Digestion + Centrifugation BILAN – 8 MOIS Moyenne EB (mg/L) Moyenne ET (mg/L) Norme (mg/L) MES 294 19 (93%) 35 (et 90%) DCO 590 42 (93%) 125 (75%) DBO5 254 14 (94%) 25 (82%) NGL 47 11 (74%) Ptot 9 4 FOCUS RÉALISATION : SALANCHES (73), FRANCE
  17. 17. 17 DESIGN : 60 000 EH Qj=9750 m3j, Qpp=1360 m3/h Mise en service : 2001 DESIGN : 60 000 EH Qj=9750 m3j, Qpp=1360 m3/h Mise en service : 2001 Cycllllor™ 4 cellules semi circulaires Cycle 4h20 •Pelle Cyclazur (7.5 m) •Cellule : 900 m2 ; Hmin: 4.24 m, Hmax : 5.5 •Sélecteur 84 m2 (Qr=86m3/h) •Epaiss. Grav. + Centrifugation BILAN – 2001-2002 PUIS 2005-2006 Moyenne EB (mg/L) Moyenne ET (mg/L) Norme (mg/L) MES 430 4 (98%) DCO 860 30 (96%) 90 DBO5 415 5 (99%) 10 NTK 56 3 ( 93%) Ptot 14 0.4 (97%) 1 FOCUS RÉALISATION : GÜSTROW, ALLEMAGNE

×