SlideShare une entreprise Scribd logo
« L'efficacité énergétique : facteur de
compétitivité pour les entreprises »
Ecole des Mines de Nantes
15 novembre 2012
Retour d’expérience sur l’ISO50001 :
les Usages Energétiques Significatifs
Frédéric TRONCY
ARMOR Industrial Coding & Printing
Le Pôle de Compétences Industriel
Transfert Thermique d’ARMOR situé à la
Chevrolière est l’unique centre de
production des encres ; c’est là qu’elles
sont conçues, broyées et enduites sur
du film PET.
www.armor-tt.com
ARMOR est un groupe français implanté dans le
monde entier dont la division ICP conçoit et
fabrique des films encrés destinés à la technologie
du Transfert Thermique.
Cette technologie est la plus utilisée dans le
monde pour le marquage des codes à barres,
logos, dates de péremption ou autres numéros de
lot sur des étiquettes ou des emballages souples.
Les applications de l’impression TT
L’énergie sur le site de la Chevrolière
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Consommation d'électricité
(kWh)
Consommation de gaz
(kWh)
Production Consommation d'électricité
(kWh / Unité de production)
Consommation de gaz
(kWh / Unité de production)
Evolution de la consommation d’énergie
ISO50001 – Les Usages Energétiques Significatifs
Présentation du traitement des UES chez ARMOR (version 2011)
Rappel sur les UES,
Méthodologie.
ISO50001 – Les Usages Energétiques Significatifs
La définition des Usages Energétiques Significatifs est un point essentiel du
Système de Management de l’Energie.
Extraits de la norme ISO50001…
La présente Norme internationale spécifie les exigences qui s'appliquent à un système
de management de l'énergie (SMÉ) permettant à un organisme d'élaborer et
d'appliquer une politique énergétique, et d'établir des objectifs, des cibles et des plans
d'actions qui tiennent compte des exigences légales et des informations afférentes aux
Usages Energétiques Significatifs.
3.27 Usage Energétique Significatif
Usage énergétique représentant une part importante de la consommation d'énergie
et/ou offrant un potentiel considérable d'amélioration de performance énergétique.
NOTE Les critères définissant le caractère significatif sont déterminés par l'organisme.
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
• Diagnostic énergétique
• Bilan de
consommation annuel
Bilan des
consommations
• Consommation de
chaque équipement
• Potentiel de gain
• Application des
meilleures techniques
UES
• Stratégie de
l’Entreprise
• Politique énergétique
• Plan d’investissement
Plans d’actions
La détermination des UES est le maillon entre le bilan énergétique et le plan d’actions.
Il amène à prendre du recul et à réaliser le niveau de consommation de ses
installations et les marges de progrès à exploiter.
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
Version 2011
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
Usage
% conso en
kWh
Énergie kWh
% conso par
émission de CO2
Emission de CO2
Vecteur
énergétique
Niveau
de
gravité
Détectabilité
Potentiel
d'amélioration
Criticité
2.4% 1 344 188 3.0% 120 977 Elec 3 3 7 63
2.7% 1 538 557 7.7% 316 943 Vapeur 7 7 3 147
0.1% 76 326 0.2% 6 869 Eau glacée 1 10 1 10
0.0% 412 0.0% 37 Air comprimé 1 3 1 3
3.2% 1 852 453 4.1% 166 721 Elec 3 3 3 27
47.0% 26 854 000 5 531 924 Cov 10 1 7 70
3.5% 1 991 952 10.0% 410 342 Gaz 10 3 7 210
0.1% 73 544 0.2% 6 619 Air comprimé 1 10 1 10
1.2% 676 914 1.5% 60 922 Elec 1 3 1 3
0.4% 221 784 1.1% 45 687 Vapeur 1 10 10 100
0.1% 67 837 0.1% 6 105 Eau glacée 1 10 3 30
0.0% 24 262 0.1% 2 184 Air comprimé 1 10 10 100
Incinérateur
Polytype
UES (Usages Énergétiques Significatifs)
MVG1
Cotation des UES
• Exemples selon la méthode de cotation de 2011
Niveau de gravité
1 - Faible 0 à 2
3 - Moyennement Faible 2 à 5
7 - Moyennement Fort 5 à 8
10 - Fort >= 8
Détectabilité
1- Avec acquisition en temps réel
3 -Relevé manuel fréquent
7- Relevé manuel peu fréquent ou calcul
10- Pas de relevé
Potentiel d’amélioration
1- Faible : Conception OK (MTD)
3- Moyennement Faible : Maintenance améliorative
forte
7- Moyennement Fort : Maintenance améliorative
faible
10- Fort : Opérateur, Maintenance, Comportement, …
Version 2011
Equipement
X
Equipement
Y
Equipement
Z
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
Usage Air comprimé Eau Eau chaude Eau glacée Electricité Gaz
Gaz
chauffage
Vapeur
89/3 100 70 70 49
Broyage cire 30 21 10 210
Broyage solvant 30 21 3 63
Chaufferie : vapeur - eau chaude - ECS 7 0
CVC Atelier découpe 0 0 30
CVC bureaux K7 0 0 70
DCM0 100 70 70 147
DCM3 100 70 70 49
DCM4/1 100 70 70 49
DCM4/2 100 70 70 147
DCM4/3 100 70 70 147
DCM5 100 70 70 147
DCM6/1 100 70 70 147
DCM6/2 10 1 10 147
DCM6/3 100 70 70 147
DCM6/4 100 70 70 147
Eclairage 210
ECS 24
Extension découpe (hors chauffage) 30 90
Incinérateur 10 27 210
Magasin C1 0 0
Magasin C3 0 0
Magasin C4 0 30
Magasin C5 70 70
ME02 100 70 70 49
MVG1 3 10 63 147
Polytype 100 30 3 100
Production air comprimé extension 3
Production air comprimé hors extension 9
Production d'eau glacée extension 0
Production d'eau glacée hors extension 0 9
Restaurant 49 147
Ventilation CTA broyage cire 30 9 0
Ventilation CTA broyage solvant yc pompe à
chaleur
0 3 0
Ventilation CTA enduction 0 10 3 0
Ventilation CTA enduction 1 10 3 0
Ventilation CTA enduction 2 10 3 0
Ventilation CTA enduction 3 10 3 0
Ventilation CTA enduction cire 10 3 0
Version 2011
Liste des Usages :
- Équipements de production,
- Utilités
- Bâtiments (éclairage…)
- …
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
Gaz
• Incinérateur
Indice
210
Usages concernés : utilisation du gaz sur l’incinérateur pour compenser le manque de
concentration en solvant.
Situation Actions
Gravité
Gravité très importante(10).
L’incinérateur produit 10% du CO2 émis sur le
Pôle.
C’est une consommation de gaz subie, résultat
de la Production en Enduction
Détectabilité
Détectabilité moyenne (3).
Le comptage et le suivi sont manuels mais
quotidiens voire plus fréquents en période de
surconsommation.
• Communication des coûts de
surconsommation aux équipes de Production
pour sensibilisation.
Potentiel
d’amélioration
Potentiel important (7).
Les machines d’Enduction doivent être arrêtées
selon leur contribution à la marche de
l’incinérateur dans la mesure du possible.
• Etablir des règles pour l’arrêt des machines
d’Enduction
• Prise en compte de l’impact des nouveaux
projets
ISO50001 – Les UES chez ARMOR
Electricité
• Air comprimé en Enduction
Indice
100
Usages concernés : toutes les machines d’Enduction sauf les récentes.
Situation Actions
Gravité
La part des émissions de CO2 est très faible
voire négligeable
-
Détectabilité
Manque de compteurs.
Les consommations sont estimées.
• Mise en place de compteurs
• Contrôle préventif en Maintenance (rondes
et contrôle par ultrasons)
Potentiel
d’amélioration
Vieillissement / dégradation des réseaux et
équipements, sujet non prioritaire
jusqu’alors.
• Sensibilisation des personnels techniques
• Remplacement des agitateurs
pneumatiques par des équipements
électriques
ISO50001 – Investissement & CEE
Présentation d’un cas de récupération d’énergie
avec Certificats d’Economie d’Energie.
Intérêt de la démarche SMEn et de la certification ISO50001 dans l’investissement.
ISO50001 – Investissement & CEE
Situation initiale
Conso Elec. 2010 / 2011
1 227 MW/an
Rejets par effet joule
2010 / 2011
980 Mw / AN
OBJECTIF : RECUPERER AU
MAXIMUM CETTE ENERGIE
ACTUELLEMENT REJETEE
Production d’air 2010 / 2011
10 286 000 m3/an
ISO50001 – Investissement & CEE
ISO50001 – Investissement & CEE
COLLECTEURS EAU CHAUDE EN CHAUFFERIE
RETOUR (80°c)
ALLER
(90°c)
CIRCUIT
HUILE
ISO50001 – Investissement & CEE
Production d’air (20%)
100 M3 D’AIR
Conso Elec.
12 KW (100%)
CIBLE DE RECUPERATION MINIMUM :
(60% de l’énergie évacuée actuellement)
7 KW d’énergie
PRODUCTION EAU
CHAUDE EN
CHAUFFERIE
PERTES PAR EFFET
JOULE (20%)
SOIT ENVIRON 2,5 Kw
POTENTIEL DE RECUPERATION
MINIMUM
ISO50001 – Investissement & CEE
Bilan CO2
Mwh / an % Mwh / an % T CO2 /an
7101 65% 1456
37 0,3% 7
452 4,2% 93
2135 20% 438
1189 10% 1189 11% 244
440 4% 440 4,1% 90
11354 100% 10865 100% 2227
16 862 € par an
100 tonnes de CO2 par an
23% 89 272 €
Cout en € / an
Energie gaz chaudiéres vapeur 7137 63% 246 227 €
Cout moy. du MWh PCS = 30,00 €
391 704 €
Cout en € / an
Energie gaz incinérateur 41 014 €
Energie gaz ballons ECS + Cantine 15 191 €
Energie gaz chaudiéres eau chaude 2588
0 €
0 € 1 260 €
0 € 15 602 €
Economie en € / an
244 968 € 0 €
Situation actuelle Projet de récupération de chaleur
Economie :
15 191 € 0 €
374 843 € 16 862 €
73 670 € 0 €
41 014 €
Coût du projet
Valorisation des CEE
Montant à rentabiliser
Economie annuelle du projet
Retour sur investissement 3,4 ans 2,2 ans 1,0 an
53 500 €
-15 602 €
CEE + ISO50001
-18 700 € -37 400 €
34 800 € 16 100 €
53 500 €
Sans CEE CEE
ISO50001 – Investissement & CEE
Bilan CO2
Mwh / an % Mwh / an % T CO2 /an
7101 65% 1456
37 0,3% 7
452 4,2% 93
2135 20% 438
1189 10% 1189 11% 244
440 4% 440 4,1% 90
11354 100% 10865 100% 2227
16 862 € par an
100 tonnes de CO2 par an
23% 89 272 €
Cout en € / an
Energie gaz chaudiéres vapeur 7137 63% 246 227 €
Cout moy. du MWh PCS = 30,00 €
391 704 €
Cout en € / an
Energie gaz incinérateur 41 014 €
Energie gaz ballons ECS + Cantine 15 191 €
Energie gaz chaudiéres eau chaude 2588
0 €
0 € 1 260 €
0 € 15 602 €
Economie en € / an
244 968 € 0 €
Situation actuelle Projet de récupération de chaleur
Economie :
15 191 € 0 €
374 843 € 16 862 €
73 670 € 0 €
41 014 €
Coût du projet
Valorisation des CEE
Montant à rentabiliser
Economie annuelle du projet
Retour sur investissement 3,4 ans 2,2 ans 1,0 an
53 500 €
-15 602 €
CEE + ISO50001
-18 700 € -37 400 €
34 800 € 16 100 €
53 500 €
Sans CEE CEE

Contenu connexe

Similaire à ARMOR_-_L_efficacite_energetique_-_15_novembre_2012-1.pdf

Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart CityEclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
Vincent Vercamer
 
1. Diagnostic.ppt
1. Diagnostic.ppt1. Diagnostic.ppt
1. Diagnostic.ppt
SouhailOUAIDY
 
Enerdeal centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
Enerdeal   centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...Enerdeal   centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
Enerdeal centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
francoisneu
 
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009onepoint x weave
 
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération aprèsSLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
Alexander Marshall
 
Ecom catalogue standard_2013
Ecom catalogue standard_2013Ecom catalogue standard_2013
Ecom catalogue standard_2013
e-genieclimatique
 
L’expérience Tri génération
L’expérience Tri génération L’expérience Tri génération
L’expérience Tri génération
Alexander Marshall
 
Cuenod prescription bruleur
Cuenod prescription bruleurCuenod prescription bruleur
Cuenod prescription bruleur
e-genieclimatique
 
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptxM4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
PhilippeRoesch3
 
Algerian Air conditioner's market study
Algerian Air conditioner's market studyAlgerian Air conditioner's market study
Algerian Air conditioner's market study
Office for National Statistics
 
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
Cluster TWEED
 
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
The Shift Project
 
Classification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétiqueClassification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétique
Gimélec
 
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûtsCompétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
Institut de l'Elevage - Idele
 
Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011
Office de Tourisme de Brive et son pays
 
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financementCEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
CTR Conseil
 
Extraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - LiegeExtraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - Liege
Infopole1
 
Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001
sarah Benmerzouk
 
PRISE DIRECTE N°9
PRISE DIRECTE N°9PRISE DIRECTE N°9
PRISE DIRECTE N°9redademouche
 

Similaire à ARMOR_-_L_efficacite_energetique_-_15_novembre_2012-1.pdf (20)

Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart CityEclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
Eclairage public - De l'efficacité énergétique à la Smart City
 
1. Diagnostic.ppt
1. Diagnostic.ppt1. Diagnostic.ppt
1. Diagnostic.ppt
 
Enerdeal centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
Enerdeal   centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...Enerdeal   centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
Enerdeal centrales solaire photovoltaïques industrielles en Wallonie et à B...
 
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009
Isabelle Roux l'usine nouvelle 01 octobre 2009
 
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération aprèsSLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
SLAMA Frères, Bilan du Projet Cogénération après
 
Ecom catalogue standard_2013
Ecom catalogue standard_2013Ecom catalogue standard_2013
Ecom catalogue standard_2013
 
L’expérience Tri génération
L’expérience Tri génération L’expérience Tri génération
L’expérience Tri génération
 
Cuenod prescription bruleur
Cuenod prescription bruleurCuenod prescription bruleur
Cuenod prescription bruleur
 
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptxM4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
M4.5 fSO-50001 Janvier 2023.pptx
 
Algerian Air conditioner's market study
Algerian Air conditioner's market studyAlgerian Air conditioner's market study
Algerian Air conditioner's market study
 
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
 
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
Réduire l'empreinte carbone des portefeuilles
 
Classification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétiqueClassification des actions d'efficacité énergétique
Classification des actions d'efficacité énergétique
 
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûtsCompétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts
 
Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011Intervention ADEME - Festival Icare2011
Intervention ADEME - Festival Icare2011
 
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financementCEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
CEE précarité énergétique : de nouvelles opportunités de financement
 
Extraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - LiegeExtraordinaire - Energie - Liege
Extraordinaire - Energie - Liege
 
Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001Fiche de lecture ISO 50001
Fiche de lecture ISO 50001
 
Facilitateur pv
Facilitateur pvFacilitateur pv
Facilitateur pv
 
PRISE DIRECTE N°9
PRISE DIRECTE N°9PRISE DIRECTE N°9
PRISE DIRECTE N°9
 

ARMOR_-_L_efficacite_energetique_-_15_novembre_2012-1.pdf

  • 1. « L'efficacité énergétique : facteur de compétitivité pour les entreprises » Ecole des Mines de Nantes 15 novembre 2012 Retour d’expérience sur l’ISO50001 : les Usages Energétiques Significatifs Frédéric TRONCY
  • 2. ARMOR Industrial Coding & Printing Le Pôle de Compétences Industriel Transfert Thermique d’ARMOR situé à la Chevrolière est l’unique centre de production des encres ; c’est là qu’elles sont conçues, broyées et enduites sur du film PET. www.armor-tt.com ARMOR est un groupe français implanté dans le monde entier dont la division ICP conçoit et fabrique des films encrés destinés à la technologie du Transfert Thermique. Cette technologie est la plus utilisée dans le monde pour le marquage des codes à barres, logos, dates de péremption ou autres numéros de lot sur des étiquettes ou des emballages souples.
  • 3. Les applications de l’impression TT
  • 4. L’énergie sur le site de la Chevrolière 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Consommation d'électricité (kWh) Consommation de gaz (kWh) Production Consommation d'électricité (kWh / Unité de production) Consommation de gaz (kWh / Unité de production) Evolution de la consommation d’énergie
  • 5. ISO50001 – Les Usages Energétiques Significatifs Présentation du traitement des UES chez ARMOR (version 2011) Rappel sur les UES, Méthodologie.
  • 6. ISO50001 – Les Usages Energétiques Significatifs La définition des Usages Energétiques Significatifs est un point essentiel du Système de Management de l’Energie. Extraits de la norme ISO50001… La présente Norme internationale spécifie les exigences qui s'appliquent à un système de management de l'énergie (SMÉ) permettant à un organisme d'élaborer et d'appliquer une politique énergétique, et d'établir des objectifs, des cibles et des plans d'actions qui tiennent compte des exigences légales et des informations afférentes aux Usages Energétiques Significatifs. 3.27 Usage Energétique Significatif Usage énergétique représentant une part importante de la consommation d'énergie et/ou offrant un potentiel considérable d'amélioration de performance énergétique. NOTE Les critères définissant le caractère significatif sont déterminés par l'organisme.
  • 7. ISO50001 – Les UES chez ARMOR • Diagnostic énergétique • Bilan de consommation annuel Bilan des consommations • Consommation de chaque équipement • Potentiel de gain • Application des meilleures techniques UES • Stratégie de l’Entreprise • Politique énergétique • Plan d’investissement Plans d’actions La détermination des UES est le maillon entre le bilan énergétique et le plan d’actions. Il amène à prendre du recul et à réaliser le niveau de consommation de ses installations et les marges de progrès à exploiter.
  • 8. ISO50001 – Les UES chez ARMOR Version 2011
  • 9. ISO50001 – Les UES chez ARMOR Usage % conso en kWh Énergie kWh % conso par émission de CO2 Emission de CO2 Vecteur énergétique Niveau de gravité Détectabilité Potentiel d'amélioration Criticité 2.4% 1 344 188 3.0% 120 977 Elec 3 3 7 63 2.7% 1 538 557 7.7% 316 943 Vapeur 7 7 3 147 0.1% 76 326 0.2% 6 869 Eau glacée 1 10 1 10 0.0% 412 0.0% 37 Air comprimé 1 3 1 3 3.2% 1 852 453 4.1% 166 721 Elec 3 3 3 27 47.0% 26 854 000 5 531 924 Cov 10 1 7 70 3.5% 1 991 952 10.0% 410 342 Gaz 10 3 7 210 0.1% 73 544 0.2% 6 619 Air comprimé 1 10 1 10 1.2% 676 914 1.5% 60 922 Elec 1 3 1 3 0.4% 221 784 1.1% 45 687 Vapeur 1 10 10 100 0.1% 67 837 0.1% 6 105 Eau glacée 1 10 3 30 0.0% 24 262 0.1% 2 184 Air comprimé 1 10 10 100 Incinérateur Polytype UES (Usages Énergétiques Significatifs) MVG1 Cotation des UES • Exemples selon la méthode de cotation de 2011 Niveau de gravité 1 - Faible 0 à 2 3 - Moyennement Faible 2 à 5 7 - Moyennement Fort 5 à 8 10 - Fort >= 8 Détectabilité 1- Avec acquisition en temps réel 3 -Relevé manuel fréquent 7- Relevé manuel peu fréquent ou calcul 10- Pas de relevé Potentiel d’amélioration 1- Faible : Conception OK (MTD) 3- Moyennement Faible : Maintenance améliorative forte 7- Moyennement Fort : Maintenance améliorative faible 10- Fort : Opérateur, Maintenance, Comportement, … Version 2011 Equipement X Equipement Y Equipement Z
  • 10. ISO50001 – Les UES chez ARMOR Usage Air comprimé Eau Eau chaude Eau glacée Electricité Gaz Gaz chauffage Vapeur 89/3 100 70 70 49 Broyage cire 30 21 10 210 Broyage solvant 30 21 3 63 Chaufferie : vapeur - eau chaude - ECS 7 0 CVC Atelier découpe 0 0 30 CVC bureaux K7 0 0 70 DCM0 100 70 70 147 DCM3 100 70 70 49 DCM4/1 100 70 70 49 DCM4/2 100 70 70 147 DCM4/3 100 70 70 147 DCM5 100 70 70 147 DCM6/1 100 70 70 147 DCM6/2 10 1 10 147 DCM6/3 100 70 70 147 DCM6/4 100 70 70 147 Eclairage 210 ECS 24 Extension découpe (hors chauffage) 30 90 Incinérateur 10 27 210 Magasin C1 0 0 Magasin C3 0 0 Magasin C4 0 30 Magasin C5 70 70 ME02 100 70 70 49 MVG1 3 10 63 147 Polytype 100 30 3 100 Production air comprimé extension 3 Production air comprimé hors extension 9 Production d'eau glacée extension 0 Production d'eau glacée hors extension 0 9 Restaurant 49 147 Ventilation CTA broyage cire 30 9 0 Ventilation CTA broyage solvant yc pompe à chaleur 0 3 0 Ventilation CTA enduction 0 10 3 0 Ventilation CTA enduction 1 10 3 0 Ventilation CTA enduction 2 10 3 0 Ventilation CTA enduction 3 10 3 0 Ventilation CTA enduction cire 10 3 0 Version 2011 Liste des Usages : - Équipements de production, - Utilités - Bâtiments (éclairage…) - …
  • 11. ISO50001 – Les UES chez ARMOR Gaz • Incinérateur Indice 210 Usages concernés : utilisation du gaz sur l’incinérateur pour compenser le manque de concentration en solvant. Situation Actions Gravité Gravité très importante(10). L’incinérateur produit 10% du CO2 émis sur le Pôle. C’est une consommation de gaz subie, résultat de la Production en Enduction Détectabilité Détectabilité moyenne (3). Le comptage et le suivi sont manuels mais quotidiens voire plus fréquents en période de surconsommation. • Communication des coûts de surconsommation aux équipes de Production pour sensibilisation. Potentiel d’amélioration Potentiel important (7). Les machines d’Enduction doivent être arrêtées selon leur contribution à la marche de l’incinérateur dans la mesure du possible. • Etablir des règles pour l’arrêt des machines d’Enduction • Prise en compte de l’impact des nouveaux projets
  • 12. ISO50001 – Les UES chez ARMOR Electricité • Air comprimé en Enduction Indice 100 Usages concernés : toutes les machines d’Enduction sauf les récentes. Situation Actions Gravité La part des émissions de CO2 est très faible voire négligeable - Détectabilité Manque de compteurs. Les consommations sont estimées. • Mise en place de compteurs • Contrôle préventif en Maintenance (rondes et contrôle par ultrasons) Potentiel d’amélioration Vieillissement / dégradation des réseaux et équipements, sujet non prioritaire jusqu’alors. • Sensibilisation des personnels techniques • Remplacement des agitateurs pneumatiques par des équipements électriques
  • 13. ISO50001 – Investissement & CEE Présentation d’un cas de récupération d’énergie avec Certificats d’Economie d’Energie. Intérêt de la démarche SMEn et de la certification ISO50001 dans l’investissement.
  • 14. ISO50001 – Investissement & CEE Situation initiale Conso Elec. 2010 / 2011 1 227 MW/an Rejets par effet joule 2010 / 2011 980 Mw / AN OBJECTIF : RECUPERER AU MAXIMUM CETTE ENERGIE ACTUELLEMENT REJETEE Production d’air 2010 / 2011 10 286 000 m3/an
  • 16. ISO50001 – Investissement & CEE COLLECTEURS EAU CHAUDE EN CHAUFFERIE RETOUR (80°c) ALLER (90°c) CIRCUIT HUILE
  • 17. ISO50001 – Investissement & CEE Production d’air (20%) 100 M3 D’AIR Conso Elec. 12 KW (100%) CIBLE DE RECUPERATION MINIMUM : (60% de l’énergie évacuée actuellement) 7 KW d’énergie PRODUCTION EAU CHAUDE EN CHAUFFERIE PERTES PAR EFFET JOULE (20%) SOIT ENVIRON 2,5 Kw POTENTIEL DE RECUPERATION MINIMUM
  • 18. ISO50001 – Investissement & CEE Bilan CO2 Mwh / an % Mwh / an % T CO2 /an 7101 65% 1456 37 0,3% 7 452 4,2% 93 2135 20% 438 1189 10% 1189 11% 244 440 4% 440 4,1% 90 11354 100% 10865 100% 2227 16 862 € par an 100 tonnes de CO2 par an 23% 89 272 € Cout en € / an Energie gaz chaudiéres vapeur 7137 63% 246 227 € Cout moy. du MWh PCS = 30,00 € 391 704 € Cout en € / an Energie gaz incinérateur 41 014 € Energie gaz ballons ECS + Cantine 15 191 € Energie gaz chaudiéres eau chaude 2588 0 € 0 € 1 260 € 0 € 15 602 € Economie en € / an 244 968 € 0 € Situation actuelle Projet de récupération de chaleur Economie : 15 191 € 0 € 374 843 € 16 862 € 73 670 € 0 € 41 014 € Coût du projet Valorisation des CEE Montant à rentabiliser Economie annuelle du projet Retour sur investissement 3,4 ans 2,2 ans 1,0 an 53 500 € -15 602 € CEE + ISO50001 -18 700 € -37 400 € 34 800 € 16 100 € 53 500 € Sans CEE CEE
  • 19. ISO50001 – Investissement & CEE Bilan CO2 Mwh / an % Mwh / an % T CO2 /an 7101 65% 1456 37 0,3% 7 452 4,2% 93 2135 20% 438 1189 10% 1189 11% 244 440 4% 440 4,1% 90 11354 100% 10865 100% 2227 16 862 € par an 100 tonnes de CO2 par an 23% 89 272 € Cout en € / an Energie gaz chaudiéres vapeur 7137 63% 246 227 € Cout moy. du MWh PCS = 30,00 € 391 704 € Cout en € / an Energie gaz incinérateur 41 014 € Energie gaz ballons ECS + Cantine 15 191 € Energie gaz chaudiéres eau chaude 2588 0 € 0 € 1 260 € 0 € 15 602 € Economie en € / an 244 968 € 0 € Situation actuelle Projet de récupération de chaleur Economie : 15 191 € 0 € 374 843 € 16 862 € 73 670 € 0 € 41 014 € Coût du projet Valorisation des CEE Montant à rentabiliser Economie annuelle du projet Retour sur investissement 3,4 ans 2,2 ans 1,0 an 53 500 € -15 602 € CEE + ISO50001 -18 700 € -37 400 € 34 800 € 16 100 € 53 500 € Sans CEE CEE