La hausse de la fréquentation touristique en ce début d’année est un signe encourageant. Mais                   les pertur...
Tableau de bord janvier 2011 Enquête Fastbooking 2010                                                                     ...
Tableau de bord janvier 2011  Arrivées et nuitées hôtelières par pays                                                     ...
Tableau de bord janvier 2011 Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique                                         ...
Tableau de bord janvier 2011 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires                                            ...
Tableau de bord janvier 20101 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris                                                       ...
Tableau de bord janvier 2011  Hôtellerie par zones touristiques                                                           ...
Tableau de bord janvier 2011  Aéroport et cours de l’euro                                                                 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris en chiffres_tableau_de_bord_61-mars2011_1

627 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
627
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
250
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris en chiffres_tableau_de_bord_61-mars2011_1

  1. 1. La hausse de la fréquentation touristique en ce début d’année est un signe encourageant. Mais les perturbations de l’environnement international liées au séisme au Japon, aux révolutions arabes ou à l’augmentation du prix du pétrole sont autant de facteurs déstabilisants qui permet- tront de jauger la solidité de la reprise de la fréquentation touristique à Paris.Sommaire Janvier dopé par la clientèle française et européenneSynthèse 1 Une fréquentation record au mois de janvierEnquête de satisfaction 2 Les hôtels parisiens ont en- 2010 qui déjà avait été très Aussi la bonne nouvelle vienthôtelière 2010 registré 1,13 million d’arri- bon avec une hausse de de l’augmentation significa- vées en janvier 2011 soit 11,6 % du nombre d’arrivées. tive des nuitées de loisirs àArrivées hôtelières 3 +7,2 % de plus que l’année +11,2 %. Une conjonction de dernière. Il s’agit d’un re- La clientèle affaires repré- facteurs comme le succèsNuitées hôtelières 3 cord de fréquentation pour sente 48 % des nuitées hôte- des manifestations grand un mois de janvier. Cette lières du mois de janvier soit public (Maison et Objet, Sa- performance est surtout liée 3 points de moins que l’an- lon de la plongée sous-Données par zone 4 à la clientèle française qui née précédente. Toutefois, marine etc.) ou les soldes degéographique pour la première fois a fran- compte tenu de la hausse janvier ont sans aucun douteTaux d’occupation dans chi la barre des 600 000 ar- globale des nuitées hôteliè- contribué à l’augmentation 5 rivées. Pour la clientèle res, le volume de nuitées de la fréquentation de lal’hôtellerie homologuée nationale janvier 2011 fait d’affaires n’a que légère- clientèle de loisirs dans laTourisme d’affaires 5 suite à un mois de janvier ment diminué de -0,9 %. capitale. Une hausse encourageante de la fréquentation européenneNote méthodologique 6 Les arrivées étrangères ont Suisses à +17,7 % et les Bel- (hors Japon et Chine) quiPrix moyen et augmenté de +8,2 % en jan- ges à +14,2 %. Ces hausses affichent respectivement 6 vier 2011 par rapport à l’an- sont certes significatives et une hausse de +14,3 % et deRevPAR globaux née dernière. Les Japonais encourageantes mais elles +13,0 % des arrivées. OnPrix moyen et RevPAR par 6 ont contribué à cette per- s’inscrivent dans un contex- note en revanche le deuxiè-catégorie formance avec des arrivées te de reprise. Aussi le volu- me mois de baisse consécu- en hausse de +23,1 %. Mais me des arrivées de l’ensem- tive des arrivées chinoisesHôtellerie par zone touristi- 7 la bonne surprise vient de ble des clientèles tradition- dans la capitale.que l’augmentation des arrivées nelles européennes est enco-Trafic dans les des clientèles traditionnel- re en deçà des performances La clientèle américaine est 8Aéroports de Paris les européennes. Ainsi les enregistrées avant la crise. en recul avec une baisse de Britanniques affichent une -5,5 % des arrivées au moisCours de l’euro par rapport 8 hausse de +3,8 % des arri- De leur côté les Nouveaux de janvier. La baisse desau Dollar vées mettant un terme à Pays Emetteurs continuent nuitées est toutefois moins une série de 31 mois de leurs progressions. Les meil- prononcée à -1,3 %. Elle baisse consécutive. Les plus leures performances sont témoigne du rallongementTableau de bord fortes hausses européennes enregistrées pour les pays progressif de la durée deDirecteur de la publication sont enregistrées pour les d’Amériques (hors Etats- séjour des américains.Paul Roll Néerlandais à +18,3 %, les Unis) et d’Asie/OcéanieRéalisation : Les performances hôtelières en hausse sur tous les segmentsCharles-Henri Boisseau Le taux d’occupation des les plus fortes sont le fait tels 3* sont ceux dont le prix hôtels parisiens atteint des hôtels 0* et 1* avec des moyen a le plus progressé 67,5 % en janvier 2011 soit hausses respectives de +6,0 pour atteindre 117,2 €. Le 2,7 points de plus que l’an- et +8,8 points. Le prix moyen RevPAR progresse à deux née précédente. Des haus- atteint 146,2 € soit une aug- chiffres pour les hôtels 3* ses sont enregistrées sur mentation de +4,2 %. Avec (+12,2 % soit 83,4 €) et 4* toutes les catégories mais une hausse de +4,5 % les hô- (+10,0 % soit 146,0 €).
  2. 2. Tableau de bord janvier 2011 Enquête Fastbooking 2010 Page 2Résultats de l’enquête de satisfaction hôtelière 2010L’enquête de satisfaction mail un questionnaire lui réservé. Les hôtels que l’on Les données suivantes sonthôtelière est envoyée aux demandant d’exprimer peut réserver via le site de un résumé de l’enquêtetouristes ayant réservé un son avis sur l’hôtel dans l’Office sont principalement 2010. Vous pouvez toutefoishôtel via la plateforme de lequel il a séjourné ainsi des hôtels indépendants. En retrouver des données plusréservation mise en place que sur son séjour. Ce 2010, 1 514 questionnaires complètes sur le site inter-sur le site internet grand questionnaire, auto- ont été collectés soit un net de l’OTCP parisinfo.com,public de l’Office en 2006 administré, lui est envoyé nombre suffisant pour don- dans la rubrique « Chiffespar la société Fastbooking. peu de temps après la fin ner une base statistique clés ».Le touriste reçoit par e- de son séjour dans l’hôtel solide aux résultats. Appréciation de l’hôtel (note sur 10) Satisfaction sur Paris Pense Taille de la Insonorisa- Petit Services Rapport Note Durant le Accueil Propreté revenir à chambre tion Déjeuner offerts Qualité/prix générale séjour ParisFrance 8,1 7,8 7,0 6,6 7,5 7,2 7,4 7,5 8,5 99 %Allemagne 8,3 7,9 6,4 6,4 7,0 6,8 7,5 7,4 8,8 97 %Italie 7,6 7,3 5,9 6,7 6,8 6,4 7,1 7,0 8,6 99 %Suisse 8,2 8,1 6,7 6,3 7,4 7,2 7,8 7,6 9,1 100 %Belgique 8,1 8,6 7,1 7,1 7,5 7,4 7,7 7,8 9,1 97 %Espagne 7,4 7,4 6,3 6,3 6,4 6,6 6,9 7,0 8,7 95 %Royaume-Uni 8,6 8,4 7,1 7,1 6,7 7,3 7,8 7,8 8,6 92 %Europe de lEst 8,4 8,2 6,6 7,3 7,3 7,4 8,3 7,9 9,3 100 %Amérique du N. 8,7 8,8 7,3 7,5 7,4 7,5 8,3 8,2 9,4 97 %TOTAL 2010 8,1 7,9 6,7 6,6 7,2 7,1 7,4 7,5 8,7 98,0 %Les touristes ayant réservé La plupart des nationalités au-dessus de la barre des prioritairement le bâti avecun hôtel sur parisinfo.com pense à une grande majori- 90 %. Les Français sont avec la taille des chambres et l’in-sont en général très satis- té qu’elles reviendront à les Britanniques et les Ita- sonorisation et dans unefaits de leur séjour à Paris. Paris. Cette année les plus lien les nationalités qui moindre mesure la qualité deLa note moyenne attribuée enthousiastes sont les Suis- attribuent la note la moins certaines prestations. Aussien 2010 par les répondants ses et les ressortissants des haute concernant la satis- le Petit déjeuner (6,4 pourqualifiant l’appréciation de pays d’Europe de l’est avec faction globale de leur sé- les Espagnols, 6,7 pour lesleur séjour est de 8,7 sur 100 % de réponses positi- jour. Britanniques) et les services10. On retrouve la même ves. Les Britanniques (92 %) offerts aux clients (6,4 pournote en 2009 et 2007. Cette et les Espagnols (95 %) sont Si les résultats de l’enquête les Italiens, 6,6 pour les Es-bonne note explique sans les nationalités pour les- sont globalement positifs pagnols) obtiennent encoreaucun doute le fait que quelles les intentions de elle souligne les points su- des notes qui témoignent de98 % des répondants pen- retour sont les moins im- jets à des améliorations. marges de progression signifi-sent un jour revenir à Paris. portantes tout en restant Ces dernières concernent catives.Corrélation entre la note attribuée à l’hôtel et la satisfaction de l’ensemble du séjour à Paris en 2010 Note attribuéeA l’exception des Britanni- ment dans la perception au séjourques, la satisfaction du sé- globale d’un séjour à Pa- 9,5 Euro pe dejour est pour une majorité ris. On remarque toutefois lEst 9,4des nationalités liée à celle que l’expérience des hô- 9,3 Amérique dude l’hôtel. Cette configura- tels parisiens par les tou- 9,2 No rdtion contraste avec les ré- ristes interrogés est loin 9,1 Suisse 9,0sultats de l’année dernière d’être le seul élément qui Belgique 8,9 Allemagneoù une « mauvaise » note contribue le plus à rendre 8,8 Espagne Moyennemoyenne attribuée à l’hô- le séjour agréable car pour 8,7tel n’entrainait pas une toutes les nationalités la 8,6 Italie Royaume-Uni note globale du séjour est 8,5 Francemoindre satisfaction du supérieure à celle donnée 8,4séjour. Cette évolution té-moigne de l’importance à l’hôtel. 6,8 7,0 7,2 7,4 7,6 7,8 8,0 8,2 8,4 Note moyenne attribuée à lhôtelcroissance de l’héberge-
  3. 3. Tableau de bord janvier 2011 Arrivées et nuitées hôtelières par pays Page 3Arrivées hôtelières (Données Insee)Les arrivées augmentent en janvier pour toutes les clientèles européennesJanvier VariationArrivées hôtelières Janvier 2007 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/2009ETRANGERS 559 420 461 117 498 774 +8,2 %FRANCAIS 558 904 594 793 633 645 +6,5 %TOTAL 1 118 324 1 055 910 1 132 419 +7,2 % VariationArrivées hôtelières étrangères Janvier 2007 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/20091. Italie 76 593 56 611 61 352 +8,4 %2. Royaume-Uni 85 680 54 543 56 600 +3,8 %3. Etats-Unis 74 883 47 590 44 959 -5,5 % Première hausse4. Japon 54 893 33 333 41 030 +23,1 % des arrivées5. Espagne 42 832 33 434 34 956 +4,6 %6. Allemagne 34 181 25 816 29 224 +13,2 % britanniques7. Belgique 18 928 20 348 23 240 +14,2 % depuis mai 20088. Suisse 12 883 13 273 15 616 +17,7 %9. Pays-Bas 14 623 11 763 13 911 +18,3 %10– Chine 8 049 7 909 7 013 -11,3 %Autres étrangers 135 875 156 497 170 873 +9,2 %Nuitées hôtelières (Données Insee)Les nuitées augmentent de 5,3 % par rapport à janvier 2010Janvier VariationNuitées hôtelières Janvier 2007 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/2009ETRANGERS 1 410 127 1 313 061 1 376 994 +4,9 %FRANCAIS 950 067 1 058 514 1 120 952 +5,9 %TOTAL 2 360 194 2 371 575 2 497 946 +5,3 % VariationNuitées hôtelières étrangères Janvier 2009 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/20091. Italie 191 215 171 602 176 923 +3,1 %2. Royaume-Uni 202 204 137 527 139 032 +1,1 %3. Etats-Unis 196 444 129 927 128 288 -1,3 % Deuxième baisse4. Japon 141 357 95 259 113 521 +19,2 % mensuelle5. Espagne 108 340 96 680 95 726 -1,0 %6. Allemagne 81 194 67 393 76 017 +12,8 % consécutive des7. Belgique 40 913 45 419 51 809 +14,1 % nuitées chinoises8. Suisse 31 217 34 143 39 123 +14,6 %9. Pays-Bas 33 871 30 047 34 120 +13,6 %10– Chine 19 203 20 944 18 459 -11,9 %Autres étrangers 364 169 484 120 503 976 +4,1 %
  4. 4. Tableau de bord janvier 2011 Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 4Arrivées et nuitées hôtelières (Données Insee) Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique — janvier 2010 AUTRE EUROPE Arrivées : 70 780 (+9,4 %) Nuitées : 203 120 (+3,9 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 28 034 (+13,0 %) Nuitées : 79 509 (+10,0 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 14 119 (+4,5 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 44 075 (-6,9 %) Arrivées : 70 780 (+9,4 %) Nuitées : 134 848 (+10,1 %) AFRIQUE Arrivées : 15 044 (-5,8 %) Nuitées : 44 075 (-8,7 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Variation Janvier 2007 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/2009 AUTRE EUROPE 57 499 64 676 70 780 +9,4 % AUTRES AMERIQUES 26 967 37 527 42 896 +14,3 % AUTRE ASIE/OCEANIE 25 650 24 801 28 034 +13,0 % PROCHE ET MOYEN ORIENT 12 511 13 517 14 119 +4,5 % AFRIQUE TOTAL 13 248 135 875 15 976 156 497 15 044 170 873 -5,8 % +9,2 % Les pays américains Nuitées hôtelières (hors Etats-Unis) sont Variation Janvier 2007 Janvier 2010 Janvier 2011 2010/2009 ceux dont les arrivées AUTRE EUROPE 153 135 195 559 203 120 +3,9 % AUTRES AMERIQUES 76 223 122 428 134 848 +10,1 % ont le plus progressé AUTRE ASIE/OCEANIE 66 836 72 302 79 509 +10,0 % en janvier 2011 PROCHE ET MOYEN ORIENT 34 744 45 581 42 424 -6,9 % AFRIQUE 33 231 48 250 44 075 -8,7 % TOTAL 364 169 484 120 503 976 4,1 %
  5. 5. Tableau de bord janvier 2011 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires Page 5Taux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)Le taux d’occupation atteint 67,7 %, toutes catégories confondues, soit 2,3 points deplus qu’en janvier 2010 Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% 90% 85% 80% Le taux d’occupation 75% augmente pour toutes 70% 65% les catégories 60% 55% 2009 2010 2011 Janvier 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC 2007 72,8 % 60,8 % 64,8 % 64,3 % 68,8 % 65,3 % 2010 63,8 % 57,8 % 65,9 % 64,8 % 62,5 % 64,2 % 2011 69,8% 66,6 % 67,8 % 68,5 % 65,9 % 67,5 % Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee) 1,2 million de nuitées d’affaires soit 48 % des nuitées du mois de janvier Part de la clientèle daffaires dans lhôtellerie 60% parisienne 48% 50% 40% La proportion des 30% nuitées d’affaires en 20% baisse de 3 points par 10% rapport à janvier 2010 0% 2007 2010 2011
  6. 6. Tableau de bord janvier 20101 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Page 6Note méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données Le RevPAR atteint 103,7 € soit une hausse différentes de 11,2 % par rapport à janvier 2010Le parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporteconstitué de plus de 1 400 des données hôtelières quehôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit +4,2 %sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les 200 €quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- +11,2 %telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristiques.sur un échantillon représen- Cependant, la base de don- 146,2 € 150 € 140,3 €tatif de cette structure en nées MKG reflète moins pré-interrogeant chaque mois cisément la structure hôte-plus de 800 hôtels homolo- lière globale parisienne. En 103,7 € 100 € 93,3 €gués, dont 78 % d’indépen- effet, elle ne suit l’activitédants. Cette enquête nous que de 350 hôtels représen-fournit les arrivées et les tant, en nombre de cham-nuitées dans l’hôtellerie, bres, 48,2 % de l’offre hôte- 50 €pour les principales nationa- lière globale parisienne. Mais Prix moyen RevPARlités, ainsi que les taux d’oc- surtout , cette base s’appuie 2010 2011cupation globaux par catégo- sur les résultats hôteliers desrie. Les hôtels sondés par chaînes parisiennes et fortl’Insee couvrent entre 50 % peu sur les hôtels indépen-et 55 % de l’offre en cham- dants. L’échantillon repré- Janvier 2011 Variation 11/10bres. sente, en nombre de cham-Depuis 2006, l’Observatoire bres, 96,5 % de l’offre hôte-économique du tourisme lière de chaînes parisiennes. Prix moyen 146,2 € +4,2 %parisien a mis en place, avec La quasi totalité des grandesMKG Hospitality, un disposi- enseignes internationales RevPAR 103,7 € +11,2 %tif de suivi complémentaire sont intégrées dans le panel.à celui de l’enquête Insee.Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality)Les prix moyens et les RevPAR augmentent sur tous les segments Prix moyens et RevPAR par catégorie de janvier 2011 et évolution (%) par rapport à janvier 2010 250 € 211,1 € 200 € Les plus fortes 146,0 € 150 € 117,2 € progressions de prix 100 € 84,2 € 83,4 € moyen et de RevPAR 61,5 € 50 € sont enregistrées sur 3,7 % 6,4 % 4,5% 12,2% 2,5% 10,0 % le segment 3* 0€ 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  7. 7. Tableau de bord janvier 2011 Hôtellerie par zones touristiques Page 7 Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois de janvier 2011 (Données MKG Hospitality)Les taux d’occupation augmentent dans toutes les zones de la capitale 67,5 % +4,8 pts 67,3 % +3,4 pts 70,5 % +3,4 pts 70,4 % +3,2 pts 81,1 % +11,1 pts 72,0 % 74,0 % +2,7 pts +7,2 pts 68,0 % 74,3 % +2,5 pts +3,2 pts 63,2 % +5,5 pts 78,3 % +3,5 pts 70,9 % Taux d’occupation hôtelier de janvier 2011 +4,5 pts Variation par rapport à janvier 2010 Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de janvier 2011 (Données MKG Hospitality) Les prix moyens augmentent dans toutes les zones sauf à « La Villette - Belleville et Canal Saint-Martin » Variation Variation Zones touristiques - janvier 2011 Prix moyen RevPAR 2011/2010 2011/2010 Champs Elysées - Louvre 287,2 € +2,6 % 202,5 € +7,7 % Montmartre - Pigalle - Trinité 84,6 € +0,4 % 57,1 € +8,1 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 79,3 € -2,0 % 53,3 € +3,2 % République - Bastille 95,8 € +5,1 % 69,0 € +9,1 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 108,5 € +5,7 % 85,0 € +10,7 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 132,8 € +2,4 % 90,3 € +6,3 % Tour Eiffel - Trocadéro 126,9 € +3,1 % 80,2 € +12,9 % Passy - Bois de Boulogne 175,2 € +3,6 % 129,6 € +14,8 % Opéra - Grands Magasins 216,3 € +6,0 % 152,3 € +11,0 % Les Halles - le Marais 154,8 € +3,5 % 125,6 € +19,9 % Notre Dame - Quartier Latin 109,7 € +5,0 % 81,5 € +9,7 %Cinq zones sur onze enregistrent une progression du RevPAR à deux chiffres
  8. 8. Tableau de bord janvier 2011 Aéroport et cours de l’euro Page 8 Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Plus de 5 millions de passagers internationaux en janvier 2011 Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris - Données brutes, en milliers de passagers7 5007 0006 500 Le trafic international6 000 augmente de 4,3 % par5 5005 000 rapport à janvier 20104 5004 000 2009 2010 2011 Variation Janvier Janvier 2011 2010 Le trafic avec l’extrême Moyen Courrier 2 820 284 4,8 % Orient a augmenté en Long Courrier 2 188 768 3,7 % janvier 2011 de 9,5 % Total international 5 009 052 4,3 % Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne Cours de leuro contre le yen japonais - moyenne mensuelle mensuelle Février 2011 : 1 € = 1,36 USD Février 2011 : 1 € = 112,77 JPY 1,60 145 1,50 135 1,40 1,30 125 1,20 115 1,10 105 1,00 95 0,90 0,80 85 2009 2010 2011 2009 2010 2011 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2009 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×