MTO 2014 Ecole des Mines d’Ales 
Réseaux sociaux internes 
et externes: nouvelles 
sources de pouvoir en 
entreprise et no...
plus d’informations 
LE PRINTEMPS 
NUMERIQUE 
JACQUES FOL2ON 
corporate © copyright 
Notre société occidentale est en plei...
Introduction 
Le monde a changé et la façon de 
travailler aussi !
Le management 
•Le management est une 
notion évolutive 
•Face au monde 2.0 les 
théories managériales sont 
bousculées
La remise en cause de l’école 
classique 
(Taylor, Fayol, Weber) 
! 
Un exemple ? 
les notions d’autorité et de 
pouvoir
AUTORITE 
• Le mot autorité dérive du Latin 
« auctoritas", qui s’oppose en droit 
romain « potestas » (pouvoir).
En sociologie (Weber), 
l’autorité est un 
concept fonctionaliste 
qui définit l’autorité 
comme un pouvoir 
légitime et j...
« L'autorité est «le caractère d'une 
communication (ex. : une directive) 
dans une organisation formelle qui 
fait que ce...
Milgram
• Hypothèse de Milgram pour expliquer cette « force de 
l’autorité » : il existe un « état agentique », c’est-à-dire 
quan...
Aujourd’hui : Le jeu de la mort 
39
Pourquoi accepter l’autorité? 
• Par manque de goût, d’initiative, de temps 
• L’individu préfère se faire dicter son comp...
Sources de l’autorité dans la théorie 
classique 
1. Organigramme et autorité formelle 
2. Statut 
3. Personnalité 
4. Cha...
L’organigramme et l’autorité sont remis en cause 
par les réseaux mouvants dans un environnement 
15 
instable 
Hiérarchie...
Statut, personnalité, charisme 
Dépend de la personne 
elle-même 
• Age 
• Education 
• Expérience 
• Réseaux
Pouvoir 
• Un moyen d’influencer ses collaborateurs 
• Un outil pour le changement 
• Le pouvoir pénètre et informe toute ...
Pouvoir et relations 
–Réciproque 
–Entre deux personnes 
–Pour un certain temps 
–Pas nécessairement transférable 
! 
=> ...
Que veut dire 
«l’information c’est le pouvoir »?
Sources de pouvoir 
hier et aujourd’hui 
• Autorité 
• Expertise 
• Information hors de l’organisation 
• Contrôle de la c...
Conclusion 
pouvoir et autorité 
dans une société en 
réseaux => vers de 
nouvelles performance
http://blog.vedalis.com/billet/reseaux
23
Intelligence collective 
24
Peer review permanent
CROWDSOURCING 
•Co-création 
•knowledge sharing 
•Communs informationnels 
•Innovation participative 
26
La prise en compte des évolution des notions d’autorité 
et de pouvoir va permettre de nouvelles performances 
27
QUESTIONS ?
Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des orga...
Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des orga...
Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des orga...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des organisations

800 vues

Publié le

Conférence donnée lors du colloque MTO 2014 organisé à l'école des mines d'Alès

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
800
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des organisations

  1. 1. MTO 2014 Ecole des Mines d’Ales Réseaux sociaux internes et externes: nouvelles sources de pouvoir en entreprise et nouveau moteur de performance des organisations Isabelle Choquet Maître-Assistante Ichec Brussels Management School Professeur Invitée Université de Lorraine et Université de la Côte d’Opale isabelle.choquet@ichec.be Jacques Folon Partner Edge-Consulting Maître de conférences Université de Liège Chargé de cours Ichec Bruxelles Prof. inv. Université de Lorraine & ESC Rennes www.folon.com
  2. 2. plus d’informations LE PRINTEMPS NUMERIQUE JACQUES FOL2ON corporate © copyright Notre société occidentale est en pleine mutation, face à des bouleversements technologiques dont les conséquences, pour nous tous, sont aussi importantes que celles apportées préalablement par l’écriture ou l’imprimerie. Les printemps arabes qui ont bouleversé le contexte politique de l’Afrique du Nord ne sont qu’un des éléments du printemps numérique qui modifie de fond en comble nos façons d’être et d’agir. Le Web 2.0 avec ses acteurs comme Google et Wikipedia, les média sociaux comme Facebook ou Twitter, l’arrivée d’une génération connectée, les remises en cause de la propriété intellectuelle ou de la vie privée modifient déjà et continueront à bouleverser le fonctionnement de notre société, de ses entreprises, de son enseignement. Mais il ne faut pas être naïf ni trop idéaliser notre monde connecté, modifié par le printemps numérique. L’enfer du burn-out n’est jamais très loin du paradis de la connexion permanente. L’analyse approfondie des conséquences du printemps numérique proposée par Jacques Folon, basée sur sa double expérience académique et de conseil aux entreprises, nous permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons, de nous préparer aux défis des nouvelles technologies et aux bouleversements qu’ils entrainent. Jacques Folon exerce, comme Partner chez Edge Consulting, une activité de conseil de haut niveau dédiée essentiellement aux conséquences de l’arrivée des nouvelles technologies dans les organisations tant publiques que privées. Il est régulièrement sollicité comme expert par la Commission européenne, plusieurs ministères et institutions publiques belges. Son activité académique est également toute entière centrée sur les nouvelles technologies. Il est maître de conférences à l’Université de Liège, chargé de cours à l’ICHEC et intervient chaque année comme professeur invité dans plusieurs institutions universitaires en Belgique, en France et en Afrique. Il est régulièrement invité comme conférencier tant en Belgique qu’à l’étranger pour faire partager sa vision du monde en mutation face aux nouvelles technologies. Sa formation universitaire est éclectique : doctorat en sciences politiques et sociales, executive master en management public, licence en droit, licence en droit fiscal et agrégation. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages et de nombreux articles consacrés aux bouleversements amenés par Internet et les nouvelles technologies. (www.folon.com) Comment la révolution digitale a modifié la société, l’enseignement et les entreprises
  3. 3. Introduction Le monde a changé et la façon de travailler aussi !
  4. 4. Le management •Le management est une notion évolutive •Face au monde 2.0 les théories managériales sont bousculées
  5. 5. La remise en cause de l’école classique (Taylor, Fayol, Weber) ! Un exemple ? les notions d’autorité et de pouvoir
  6. 6. AUTORITE • Le mot autorité dérive du Latin « auctoritas", qui s’oppose en droit romain « potestas » (pouvoir).
  7. 7. En sociologie (Weber), l’autorité est un concept fonctionaliste qui définit l’autorité comme un pouvoir légitime et justifié reconnu par tous. ! Donc autorité = organigramme !
  8. 8. « L'autorité est «le caractère d'une communication (ex. : une directive) dans une organisation formelle qui fait que cette communication est acceptée par un membre de l'organisation parce qu'elle contribue au bon fonctionnement de l'organisation ». ! Cette vision de l'autorité met l'accent non pas sur sa production mais plutôt sur son acceptation. ! (Chester Barnard, The Functions of the Executive, 1938) 33
  9. 9. Milgram
  10. 10. • Hypothèse de Milgram pour expliquer cette « force de l’autorité » : il existe un « état agentique », c’est-à-dire quand « l’individu se considère comme l’agent exécutif d’une volonté étrangère, par opposition à « l’état autonome » dans lequel il estime être l’auteur de ses propres actes ». 38
  11. 11. Aujourd’hui : Le jeu de la mort 39
  12. 12. Pourquoi accepter l’autorité? • Par manque de goût, d’initiative, de temps • L’individu préfère se faire dicter son comportement • Confort (et protection) de la délégation à autrui de la responsabilité de prendre une décision (pas à l’assumer • Partage d’une communauté d’intérêts • Adhésion aux objectifs de l’organisation • Utilisation des compétences de son supérieur pour améliorer ses performances personnelles. 36 37 Christian Thuderoz, 2008
  13. 13. Sources de l’autorité dans la théorie classique 1. Organigramme et autorité formelle 2. Statut 3. Personnalité 4. Charisme
  14. 14. L’organigramme et l’autorité sont remis en cause par les réseaux mouvants dans un environnement 15 instable Hiérarchie formelle Vision actualisée des réseaux SOURCE: http://fr.slideshare.net/eteigland/building-the-networked-innovative-organization?from_search=14
  15. 15. Statut, personnalité, charisme Dépend de la personne elle-même • Age • Education • Expérience • Réseaux
  16. 16. Pouvoir • Un moyen d’influencer ses collaborateurs • Un outil pour le changement • Le pouvoir pénètre et informe toute collectivité humaine pourvu qu'elle soit organisée : il constitue sous des modalités diverses la machine même de l'action sociale. (B. GUILLEMAIN, 2004)
  17. 17. Pouvoir et relations –Réciproque –Entre deux personnes –Pour un certain temps –Pas nécessairement transférable ! => l’équilibre des pouvoirs entre deux personnes dans l’entreprise
  18. 18. Que veut dire «l’information c’est le pouvoir »?
  19. 19. Sources de pouvoir hier et aujourd’hui • Autorité • Expertise • Information hors de l’organisation • Contrôle de la communication interne • Connaissance des règles
  20. 20. Conclusion pouvoir et autorité dans une société en réseaux => vers de nouvelles performance
  21. 21. http://blog.vedalis.com/billet/reseaux
  22. 22. 23
  23. 23. Intelligence collective 24
  24. 24. Peer review permanent
  25. 25. CROWDSOURCING •Co-création •knowledge sharing •Communs informationnels •Innovation participative 26
  26. 26. La prise en compte des évolution des notions d’autorité et de pouvoir va permettre de nouvelles performances 27
  27. 27. QUESTIONS ?

×