L’opération Ask a curator aux Champs Libres

906 vues

Publié le

Une présentation de l'opération Ask A Curator aux Champs Libres.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
906
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’opération Ask a curator aux Champs Libres

  1. 1. Retour sur l’opération Ask A Curator aux Champs Libres
  2. 2. L’opération <ul><li>«  Ask A Curator  » </li></ul><ul><li>(«  demandez à un conservateur  ») </li></ul><ul><li>Évènement d’une journée, le 1 er septembre 2010 </li></ul><ul><li>Le principe : les internautes posent des questions aux musées via Twitter </li></ul><ul><li>Les conservateurs leur répondent en temps réel </li></ul><ul><li>340 musées et galeries dans 23 pays y participent </li></ul><ul><li>7 musées français : </li></ul><ul><li>Muséum de Toulouse </li></ul><ul><li>Les Abattoirs de Toulouse </li></ul><ul><li>L’Adresse musée de la Poste </li></ul><ul><li>Musée du chocolat </li></ul><ul><li>Les Champs Libres – musée de Bretagne </li></ul><ul><li>Musée d’art moderne de St Etienne Métropole </li></ul><ul><li>Musée de Cluny, musée national du Moyen-Age </li></ul>
  3. 3. Twitter Messages courts en 140 caractères Following / Followers 225 000 utilisateurs français environ en septembre 2010 (source frenchweb.fr) Notre compte @LesChampsLibres informations sur la programmation des Champs Libres, liens vers des articles en lien avec l’actualité et les rencontres et expos… @LesChampsLibres #askacurator
  4. 4. Participants  Françoise Berretrot, conservatrice du musée de bretagne Sarah Toulouse, conservatrice de la Bibliothèque Béatrice Day, bibliothécaire et service communication de la Bibliothèque Christine Morette, bibliothécaire Questions @Museodata Quel est le challenge le plus difficile pour un conservateur ? @MarDixon Vous manque-t-il un objet particulier dans les collections ? @el_Reg Bjr, quel avenir pour la collection de vinyls conservés par la Bib. ? Seront-ils à nouveau consultable ? Animatrice
  5. 5. Réactions des conservateurs « Expérience intéressante » « Frustrant : les questions étaient trop vastes pour répondre en 140 caractères » « Donne envie de prendre contact avec les gens » « Rapport « qualité / temps » qui reste à doser »
  6. 6. Avantages de Twitter : permet de poster des photos, des médias Permet d’amorcer un dialogue avec les conservateurs autour des collections. Informer le public d’une nouvelle manière et leur permettre de prendre les devants en contactant directement les musées Réactivité et rapidité Susciter l’intérêt autour des collections permanentes Photo de la réserve de vinyles de la Bibliothèque prise à l’occasion d’Ask A Curator
  7. 7. Le bilan de Jim Richardson de Sumo, organisateur de l’évènement Questionnaire musées Était-ce la première fois que les conservateurs utilisaient les réseaux sociaux dans le cadre de leur travail ? Est-ce que cette opération a convaincu les conservateurs d’utiliser les réseaux sociaux à nouveau ?
  8. 8. Combien de questions avez-vous posé ? Est-ce que « Ask A Curator » vous a donné envie de visiter un musée ? > « Oui » pour plus de 80% des personnes interrogées Le bilan de Jim Richardson de Sumo, organisateur de l’évènement Questionnaire public
  9. 9. Points positifs De nombreux musées Facilité pour poser des questions Ouverture Rapidité des réponses Utilisation intéressante de Twitter Améliorations possibles Publier toutes les questions et réponses Faire durer le projet plus qu’un jour Avoir un site, plutôt que Twitter Faire plus de publicité en amont Le bilan de Jim Richardson de Sumo, organisateur de l’évènement Questionnaire public
  10. 10. Ouverture prochaine d’un site

×