SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Opérateurs logiques – Systèmes
combinatoires et séquentiels
Module d’Electronique Numérique
Eric PERONNIN
www.geii.eu 2
Introduction
System On a Chip
2
Processeur
Mémoire
Flash
programme
Mémoire
RAM
données
Mémoire
EEPROM
données
non volatiles
Réseau de portes
logiques configurables
PLL
Entrées
Analogiques
Entrées Tout
ou rien
Fonctions DSP
Sorties
Analogiques
Sorties Tout
ou rien
Bus de
communication
D
CLK
Q
CLK
USB
Ethernet
JTAG
Contrôleur
de
mémoires
DDR3 – DDR4 – HMC
Opérateurs logiques
Module d’Electronique Numérique
www.geii.eu 4
Opérateurs logiques de base
e s
0 1
1 0
s
e
se
Opérateur NON
 Symbole de l’opérateur : la barre
 Equation : 𝑠 = 𝑒
 se lit : « e barre ».
 Symbole électronique :
 Table de vérité :
e2 e1 s
0 0 0
0 1 0
1 0 0
1 1 1
2
e
s
1
e
s
e
1
2
e
Opérateur ET
 Symbole de l’opérateur : .
 Symbole électronique :
 Equation : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2
 se lit : « e1 ET e2 ».
 Table de
vérité :
Opérateur OU
 Symbole de l’opérateur : +
 Symbole électronique :
 Equation : 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2
 se lit : « e1 OU e2 ».
 Table de
vérité :
e2 e1 s
0 0 0
0 1 1
1 0 1
1 1 1
1
e e
2
s
e
s
1
2
e
www.geii.eu 5
Opérateurs et portes complémentaires
e
1
2
e
s
e2 e1 s
0 0 0
0 1 1
1 0 1
1 1 0
Opérateur OU Exclusif
 Symbole de l’opérateur :⊕
 Symbole électronique :
 Equation : s = 𝑒1 ⊕ 𝑒2
 se lit : « e1 OU Exclusif e2 ».
 Table de
vérité :
e s
c
Porte logique à 3 états
 Buffer dont la sortie est rendue
active avec une entrée de
commande :
 Equation :
 𝑠 = 𝑒 si 𝑐 = 1
 𝑠 = ′𝑧′ si 𝑐 = 0
‘z’ signifie que la sortie est en haute
impédance  circuit ouvert.
 Table de vérité :
 Des variantes existent :
 Porte NON à 3 états.
 Commande complémentée.
c e s
0 x 'z'
1 x e
www.geii.eu 6
Fonctions logiques universelles
Fonctions à partir desquelles toutes les autres sont réalisables
NON – OU (NOR)
 Equation : 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2
 Réalisation d’un NON avec des NON – OU
 𝑒 = 𝑒1 = 𝑒2 𝑠 = 𝑒 + 𝑒 = 𝑒
 Réalisation d’un OU
 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝑂𝑅 𝑒2
 Réalisation d’un ET
 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝑂𝑅 𝑒2
6
e s
s
e
2
e
1
e
e
2
1
s
e2 e1 e2 e1 e2+e1 e2+e1 s
0 0 1 1 1 0 0
0 1 1 0 1 0 0
1 0 0 1 1 0 0
1 1 0 0 0 1 1
e
s
1
e
2
Loi de De Morgan
𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2
www.geii.eu 7
Fonctions logiques universelles
NON – ET (NAND)
 Equation : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2
 Réalisation d’un NON avec des NON – ET
 𝑒 = 𝑒1 = 𝑒2 𝑠 = 𝑒. 𝑒 = 𝑒
 Réalisation d’un ET
 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝐴𝑁𝐷 𝑒2
 Réalisation d’un OU
 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝐴𝑁𝐷 𝑒2
7
e s
s
e
2
e
1
e
e
2
1
s
e
s
1
e
2
e2 e1 e2 e1 e2.e1 e2.e1 s
0 0 1 1 1 0 0
0 1 1 0 0 1 1
1 0 0 1 0 1 1
1 1 0 0 0 1 1
Loi de De Morgan
𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2
Systèmes combinatoires
Module d’Electronique Numérique
www.geii.eu 9
Système combinatoire
Un système dont les sorties dépendent uniquement des entrées à
un instant t donné est qualifié de combinatoire.
Système faisant correspondre un vecteur de M sorties à un
vecteur de N entrées :
Un tel système peut être représenté sous la forme d’un tableau,
dit table de vérité, explicitant les sorties en fonction des différentes
combinaisons d’entrée.
9
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒1
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒𝑁
Système
combinatoire
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒1
S𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒𝑀
www.geii.eu 10
Système combinatoire
Exemple de table de vérité avec 4 entrées (donc 16 combinaisons
possibles) et 7 sorties :
10
e3 e2 e1 e0 a b c d e f g
0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 0
1 0 0 0 1 0 1 1 0 0 0 0
2 0 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1
3 0 0 1 1 1 1 1 1 0 0 1
4 0 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1
5 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 1
6 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 1
7 0 1 1 1 1 1 1 0 0 0 0
8 1 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1
9 1 0 0 1 1 1 1 1 0 1 1
1 0 1 0 x x x x x x x
1 0 1 1 x x x x x x x
1 1 0 0 x x x x x x x
1 1 0 1 x x x x x x x
1 1 1 0 x x x x x x x
1 1 1 1 x x x x x x x
www.geii.eu 11
Equation logique
Donne la valeur d’une grandeur binaire en fonction de grandeurs
également binaires.
Utilise les opérateurs logiques de base
 Exemple : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2. 𝑒3 + 𝑒0. 𝑒1 + 𝑒2
Peut toujours s’écrire sous la forme d’une Somme de Produits :
𝑠 = (𝑒𝑖 𝑜𝑢 𝑒𝑖)
Equation d’une table de vérité
11
a b c s
0 0 0 1
0 0 1 0
0 1 0 0
0 1 1 1
1 0 0 0
1 0 1 0
1 1 0 0
1 1 1 1
𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐
𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐
𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐
𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐
www.geii.eu 12
Equation logique
Schéma électronique de calcul d’une somme de produits de
termes
 Cas de l’exemple précédent : 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐
12
bb
b c
c c
s
a
a a
www.geii.eu 13
Simplification des équations logiques
Avec les éléments neutres
 𝑎. 1 = 𝑎 et 𝑎 + 0 = 𝑎
Avec les compléments
 𝑎. 𝑎 = 0 et 𝑎 + 𝑎 = 1
En utilisant des outils de simplification
 Exemple des tableaux de Karnaugh
 Présentation de la table de vérité sous la forme d’un tableau
dont la valeur des variables d’entrées sont présentées en
code Gray ou réfléchi.
 2 𝑛
cases adjacentes, même de manière circulaire, et
contenant des 1 peuvent être regroupées pour ne donner
qu’un terme simplifié
– les entrées prenant les valeurs 0 et 1 sur un regroupement disparaissent de
l’équation associée au regroupement (𝑎 + 𝑎 = 1).
13
𝑠 = 𝑏. 𝑐
𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐
s
0 0 0 1 1 1 1 0
0
1
a
b.c
1 0 1 0
0 0 1 0
www.geii.eu 14
Cas concret : décodeur BCD – 7 segments
L’afficheur :
Table de vérité :
14
d
g
a
b
c
f
e
Tableaux de Karnaugh :
a 0 0 0 1 1 1 1 0
e1.e0
10 1 1
e3.e2
00 1 0 1 1
01 0 1 1 1
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
0 0 0 1 1 1 1 0
10
e1.e0
e3.e2
00
01
11
e3 e2 e1 e0 a b c d e f g
0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 0
1 0 0 0 1 0 1 1 0 0 0 0
2 0 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1
3 0 0 1 1 1 1 1 1 0 0 1
4 0 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1
5 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 1
6 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 1
7 0 1 1 1 1 1 1 0 0 0 0
8 1 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1
9 1 0 0 1 1 1 1 1 0 1 1
1 0 1 0 x x x x x x x
1 0 1 1 x x x x x x x
1 1 0 0 x x x x x x x
1 1 0 1 x x x x x x x
1 1 1 0 x x x x x x x
1 1 1 1 x x x x x x x
www.geii.eu 15
Systèmes combinatoires usuels
Multiplexeur 2 𝑁 voies vers 1 voie
 Fonctionnement
 celui d’un commutateur pour lequel 𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 indique le
numéro de la voie d’entrée à diriger vers la sortie
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 = 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛)
15
𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(0)
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒
N
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(2 𝑁
− 1)
www.geii.eu 16
Systèmes combinatoires usuels
Décodeur 𝑁 vers 2 𝑁
 Fonctionnement
 Seule la sortie dont le numéro est donné par le vecteur
d’entrée est mise à 1; les autres valent 0.
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒 = 1
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 𝑖 = 0 ∀𝑖 ≠ 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒
16
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(0)
𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(𝑁 − 1)
Décodeur 𝑁
vers 2 𝑁
𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒(0)
S𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒(2 𝑁
− 1)
www.geii.eu 17
Systèmes combinatoires usuels
Demi-additionneur 1 bit
 Fonctionnement : calcul de l’addition de deux bits.
 Table de vérité :
 Schéma électronique :
17
𝑎𝑖
𝑏𝑖
Demi-
additionneur
1 bit
𝑐𝑖
𝑐𝑎𝑟𝑟𝑦𝑖
ai bi ci carryi
0 0 0 0
0 1 1 0
1 0 1 0
1 1 0 1
a
b
i
i
i
i
c
carry
Systèmes séquentiels
Module d’Electronique Numérique
www.geii.eu 19
Machines séquentielles
Généralités
 Un système dont les sorties dépendent des entrées et de leur
évolution passée : 𝑠𝑖(𝑡) = 𝑓 𝑒𝑖, 𝑠𝑖(𝑡 − 1) est dit séquentiel.
 Une machine séquentielle possède à chaque instant un état
dépendant de l’évolution passée
 L’état est mémorisé dans une mémoire d’état.
pour être mémorisable, le nombre d’états possibles doit être
fini.
Synchrone ou asynchrone
 Machine asynchrone : les sorties peuvent changer chaque fois
qu’une entrée change d’état.
 Machine synchrone : les sorties changent uniquement sur les
fronts descendants ou montants d’un signal dit d’horloge qui
cadence l’évolution de la machine.
19
www.geii.eu 20
Machines séquentielles synchrones
Machine dite de Mealy
 Les sorties dépendant à la fois de l’évolution synchrone de l’état
présent mais aussi de l’évolution asynchrone des entrées, elles
sont donc de nature asynchrone.
 Entrees, Etat futur, Etat présent, Sorties sont toutes des
grandeurs vectorielles.
20
Calcul de
l’état futur
Entrees Etat futur Mémoire
d’état
Horloge
Etat présent Calcul des
sorties
Sorties
www.geii.eu 21
Machines séquentielles synchrones
Machine dite de Moore
 Le nombre d’états d’une machine de Moore est parfois plus élevé mais
les sorties ont l’avantage d’évoluer de manière totalement synchrone.
Note : le bloc de calcul des sorties peut utiliser une mémorisation
des sorties pour un fonctionnement parfaitement asynchrone.
21
Calcul de
l’état futur
Entrees Etat futur Mémoire
d’état
Horloge
Etat présent Calcul des
sorties
Sorties
www.geii.eu 22
Mémoires élémentaires
Bascule RS
 Il s’agit d’une mémoire asynchrone.
 Symbole :
 Table de vérité :
 Réalisation :
22
R
S
Q
R
S
Q
Q
R=0
Q=0
S=1
Q=1
Exemple d'une mise à 1
1
0
*Situation initiale, S passe à 1 :
R=0
Q=0
S=1
0
0
Q=0
*Situation suivante :
R=0
Q=1
S=1
Q=0
1
0
*Situation finale :
R S Qn
0 0 Qn-1 Etat mémorisé
0 1 1 Mise à 1
1 0 0 Mise à 0
1 1 Combinaison interdite
www.geii.eu 23
Mémoires élémentaires
Bascule JK synchrone
 Fonctionnement sur front montant d’une horloge.
 Symbole :
 J = Jump
 CLK = horloge
 K = Kill
 Table de vérité :
23
J
K
Q
CLK
CLK J K Qn
0 x x Qn-1 Etat mémorisé
↑ 1 0 1 Mise à 1
↑ 0 1 0 Mise à 0
↑ 1 1 Qn-1 Basculement
www.geii.eu 24
Mémoires élémentaires
Bascule D
 Fonctionnement sur front montant d’une horloge.
 Symbole :
 D = Data
 CLK = horloge
 Table de vérité :
 Variantes :
 Avec entrée de RESET asynchrone.
 Avec entrée de SET synchrone.
24
D
CLK
Q
D
CLK
Q
RESET
CLK D Qn
0 x Qn-1 Etat mémorisé
↑ x D Mémorisation de l'entrée
Modèle Powerpoint utilisé par les présentations Intel

Contenu connexe

Tendances

Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatisesCours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatisesmorin moli
 
Cours d'électronique
Cours d'électroniqueCours d'électronique
Cours d'électroniqueRaja Birje
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphasemorin moli
 
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertTransmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertPeronnin Eric
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceMohamed Mokhtar
 
Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Rachid Richard
 
TP Les bascules - logique combinatoire
TP Les bascules - logique combinatoire TP Les bascules - logique combinatoire
TP Les bascules - logique combinatoire bilal001
 
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictions
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictionsLes milieux financiers: Entre aléas et prédictions
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictionsAhmed Ammar Rebai PhD
 
Formulaire
Formulaire Formulaire
Formulaire toumed
 
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdf
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdfutilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdf
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdfAnesKebbab
 
diodes et leurs applications (1).ppt
diodes et leurs applications (1).pptdiodes et leurs applications (1).ppt
diodes et leurs applications (1).pptHassanMoufassih
 
Choix coposant elec
Choix coposant elecChoix coposant elec
Choix coposant elecyouri59490
 

Tendances (20)

Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatisesCours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
Cours et travaux diriges sur l'automatisme et les systemes automatises
 
Cours d'électronique
Cours d'électroniqueCours d'électronique
Cours d'électronique
 
Poly td ea
Poly td eaPoly td ea
Poly td ea
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
 
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertTransmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfert
 
Transistors
TransistorsTransistors
Transistors
 
electronique.ppt
electronique.pptelectronique.ppt
electronique.ppt
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
 
Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2Cours electronique analogique filtrage 2
Cours electronique analogique filtrage 2
 
TP Les bascules - logique combinatoire
TP Les bascules - logique combinatoire TP Les bascules - logique combinatoire
TP Les bascules - logique combinatoire
 
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictions
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictionsLes milieux financiers: Entre aléas et prédictions
Les milieux financiers: Entre aléas et prédictions
 
Systemes logiques
Systemes logiquesSystemes logiques
Systemes logiques
 
Mcc
MccMcc
Mcc
 
Formulaire
Formulaire Formulaire
Formulaire
 
Poly ep
Poly epPoly ep
Poly ep
 
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdf
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdfutilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdf
utilisation de MATLAB dans l'asservissement.pdf
 
Capteurs et-actionneurs
Capteurs et-actionneursCapteurs et-actionneurs
Capteurs et-actionneurs
 
diodes et leurs applications (1).ppt
diodes et leurs applications (1).pptdiodes et leurs applications (1).ppt
diodes et leurs applications (1).ppt
 
Polycopie mer
Polycopie merPolycopie mer
Polycopie mer
 
Choix coposant elec
Choix coposant elecChoix coposant elec
Choix coposant elec
 

En vedette

Relais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectéeRelais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectéePeronnin Eric
 
Codage de l'information
Codage de l'informationCodage de l'information
Codage de l'informationPeronnin Eric
 
Notions de semi conducteur
Notions de semi conducteurNotions de semi conducteur
Notions de semi conducteurPeronnin Eric
 
Examen final d'électronique - Mars 2016
Examen final d'électronique - Mars 2016Examen final d'électronique - Mars 2016
Examen final d'électronique - Mars 2016Peronnin Eric
 
La virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le DatacenterLa virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le DatacenterParis, France
 
Gsm Protocoles & ProcéDures
Gsm   Protocoles & ProcéDuresGsm   Protocoles & ProcéDures
Gsm Protocoles & ProcéDuresAnouar Loukili
 
cours base de données
cours base de donnéescours base de données
cours base de donnéesYassine Badri
 
Tp routage inter vlan
Tp routage inter vlanTp routage inter vlan
Tp routage inter vlanChris Dogny
 
569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signalOussema Ben Khlifa
 
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnelFstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnelabdennaceur_baghdad
 
chap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemeschap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemesBAKKOURY Jamila
 
chap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxchap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxBAKKOURY Jamila
 
Comprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projetsComprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projetsMichel Estève
 
VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)Sirine Ibrahim
 
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015Christian Charreyre
 

En vedette (20)

Relais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectéeRelais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectée
 
Codage de l'information
Codage de l'informationCodage de l'information
Codage de l'information
 
Diodes
DiodesDiodes
Diodes
 
Notions de semi conducteur
Notions de semi conducteurNotions de semi conducteur
Notions de semi conducteur
 
Examen final d'électronique - Mars 2016
Examen final d'électronique - Mars 2016Examen final d'électronique - Mars 2016
Examen final d'électronique - Mars 2016
 
Les transistors
Les transistorsLes transistors
Les transistors
 
Dipôles
DipôlesDipôles
Dipôles
 
SQL Jean-Antoine Moreau
SQL  Jean-Antoine MoreauSQL  Jean-Antoine Moreau
SQL Jean-Antoine Moreau
 
La virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le DatacenterLa virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le Datacenter
 
Gsm Protocoles & ProcéDures
Gsm   Protocoles & ProcéDuresGsm   Protocoles & ProcéDures
Gsm Protocoles & ProcéDures
 
cours base de données
cours base de donnéescours base de données
cours base de données
 
Tp routage inter vlan
Tp routage inter vlanTp routage inter vlan
Tp routage inter vlan
 
569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal
 
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnelFstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
 
chap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemeschap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemes
 
chap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxchap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signaux
 
Langage vhdl
Langage vhdlLangage vhdl
Langage vhdl
 
Comprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projetsComprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projets
 
VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)
 
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
 

Similaire à Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels

Les symboles des portes logiques
Les symboles des portes logiquesLes symboles des portes logiques
Les symboles des portes logiquesmorin moli
 
Electronique-Numérique-TD-7.pdf
Electronique-Numérique-TD-7.pdfElectronique-Numérique-TD-7.pdf
Electronique-Numérique-TD-7.pdfYassine Sabri
 
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdf
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdfLes_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdf
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdfAliouDiallo24
 
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3linuxscout
 
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4linuxscout
 
architecture-des-ordinateurs.pdf
architecture-des-ordinateurs.pdfarchitecture-des-ordinateurs.pdf
architecture-des-ordinateurs.pdfRihabBENLAMINE
 
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptx
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptxM-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptx
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptxwafawafa52
 
p01b_portelogique_boole.pdf
p01b_portelogique_boole.pdfp01b_portelogique_boole.pdf
p01b_portelogique_boole.pdfRihabBENLAMINE
 
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptx
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptxcours python Chapitre 3- Les types de base.pptx
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptxAhmathBambaMBACKE
 
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)Aline Figoureux
 
Problèmes de logique combinatoire
Problèmes de logique combinatoire Problèmes de logique combinatoire
Problèmes de logique combinatoire sarah Benmerzouk
 
Circuits logiques combinatoire
Circuits logiques combinatoireCircuits logiques combinatoire
Circuits logiques combinatoirelinuxscout
 
ch4_circuitscombinatoires.ppt
ch4_circuitscombinatoires.pptch4_circuitscombinatoires.ppt
ch4_circuitscombinatoires.pptamine17157
 
Hasard09 artificiel
Hasard09 artificielHasard09 artificiel
Hasard09 artificielnahdiste
 
PréSentation Tsx37
PréSentation Tsx37PréSentation Tsx37
PréSentation Tsx37youri59490
 
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD")
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD") Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD")
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD") YassineLamgammah
 
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1linuxscout
 
Cours analyse-num source1
Cours analyse-num source1Cours analyse-num source1
Cours analyse-num source1Lacina Zina
 

Similaire à Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels (20)

Les symboles des portes logiques
Les symboles des portes logiquesLes symboles des portes logiques
Les symboles des portes logiques
 
Electronique-Numérique-TD-7.pdf
Electronique-Numérique-TD-7.pdfElectronique-Numérique-TD-7.pdf
Electronique-Numérique-TD-7.pdf
 
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdf
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdfLes_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdf
Les_portes_kjnnnnjjjjjjjygfrlogiques.pdf
 
Ch4 3 questions
Ch4 3 questionsCh4 3 questions
Ch4 3 questions
 
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v3
 
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4
Ch1 circuits logiques_p1_combinatoire-v4
 
architecture-des-ordinateurs.pdf
architecture-des-ordinateurs.pdfarchitecture-des-ordinateurs.pdf
architecture-des-ordinateurs.pdf
 
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptx
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptxM-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptx
M-Electronique numerique avancee VHDl-FPGA-Chap1-2.pptx
 
Muf141231
Muf141231Muf141231
Muf141231
 
p01b_portelogique_boole.pdf
p01b_portelogique_boole.pdfp01b_portelogique_boole.pdf
p01b_portelogique_boole.pdf
 
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptx
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptxcours python Chapitre 3- Les types de base.pptx
cours python Chapitre 3- Les types de base.pptx
 
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)
La programmation par contraintes avec Choco3 (Java)
 
Problèmes de logique combinatoire
Problèmes de logique combinatoire Problèmes de logique combinatoire
Problèmes de logique combinatoire
 
Circuits logiques combinatoire
Circuits logiques combinatoireCircuits logiques combinatoire
Circuits logiques combinatoire
 
ch4_circuitscombinatoires.ppt
ch4_circuitscombinatoires.pptch4_circuitscombinatoires.ppt
ch4_circuitscombinatoires.ppt
 
Hasard09 artificiel
Hasard09 artificielHasard09 artificiel
Hasard09 artificiel
 
PréSentation Tsx37
PréSentation Tsx37PréSentation Tsx37
PréSentation Tsx37
 
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD")
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD") Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD")
Tp circuits electriques( avec logiciel "CADENCE PSD")
 
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1
Ch1 circuits logiques_p3_combinatoire-v1
 
Cours analyse-num source1
Cours analyse-num source1Cours analyse-num source1
Cours analyse-num source1
 

Plus de Peronnin Eric

Carte multifonction 2017
Carte multifonction 2017Carte multifonction 2017
Carte multifonction 2017Peronnin Eric
 
Base des systèmes à microprocesseur
Base des systèmes à microprocesseurBase des systèmes à microprocesseur
Base des systèmes à microprocesseurPeronnin Eric
 
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCM
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCMConception d'un objet électronique : boitier pour QCM
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCMPeronnin Eric
 
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfantsRéalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfantsPeronnin Eric
 
Conception d'un objet électronique - Présentation adulte
Conception d'un objet électronique - Présentation adulteConception d'un objet électronique - Présentation adulte
Conception d'un objet électronique - Présentation adultePeronnin Eric
 
Composants reconfigurables
Composants reconfigurablesComposants reconfigurables
Composants reconfigurablesPeronnin Eric
 

Plus de Peronnin Eric (7)

Carte multifonction 2017
Carte multifonction 2017Carte multifonction 2017
Carte multifonction 2017
 
Microcontrôleur
MicrocontrôleurMicrocontrôleur
Microcontrôleur
 
Base des systèmes à microprocesseur
Base des systèmes à microprocesseurBase des systèmes à microprocesseur
Base des systèmes à microprocesseur
 
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCM
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCMConception d'un objet électronique : boitier pour QCM
Conception d'un objet électronique : boitier pour QCM
 
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfantsRéalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
 
Conception d'un objet électronique - Présentation adulte
Conception d'un objet électronique - Présentation adulteConception d'un objet électronique - Présentation adulte
Conception d'un objet électronique - Présentation adulte
 
Composants reconfigurables
Composants reconfigurablesComposants reconfigurables
Composants reconfigurables
 

Dernier

0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.pptessiben
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Formation
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 

Dernier (12)

0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 

Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels

  • 1. Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels Module d’Electronique Numérique Eric PERONNIN
  • 2. www.geii.eu 2 Introduction System On a Chip 2 Processeur Mémoire Flash programme Mémoire RAM données Mémoire EEPROM données non volatiles Réseau de portes logiques configurables PLL Entrées Analogiques Entrées Tout ou rien Fonctions DSP Sorties Analogiques Sorties Tout ou rien Bus de communication D CLK Q CLK USB Ethernet JTAG Contrôleur de mémoires DDR3 – DDR4 – HMC
  • 4. www.geii.eu 4 Opérateurs logiques de base e s 0 1 1 0 s e se Opérateur NON  Symbole de l’opérateur : la barre  Equation : 𝑠 = 𝑒  se lit : « e barre ».  Symbole électronique :  Table de vérité : e2 e1 s 0 0 0 0 1 0 1 0 0 1 1 1 2 e s 1 e s e 1 2 e Opérateur ET  Symbole de l’opérateur : .  Symbole électronique :  Equation : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2  se lit : « e1 ET e2 ».  Table de vérité : Opérateur OU  Symbole de l’opérateur : +  Symbole électronique :  Equation : 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2  se lit : « e1 OU e2 ».  Table de vérité : e2 e1 s 0 0 0 0 1 1 1 0 1 1 1 1 1 e e 2 s e s 1 2 e
  • 5. www.geii.eu 5 Opérateurs et portes complémentaires e 1 2 e s e2 e1 s 0 0 0 0 1 1 1 0 1 1 1 0 Opérateur OU Exclusif  Symbole de l’opérateur :⊕  Symbole électronique :  Equation : s = 𝑒1 ⊕ 𝑒2  se lit : « e1 OU Exclusif e2 ».  Table de vérité : e s c Porte logique à 3 états  Buffer dont la sortie est rendue active avec une entrée de commande :  Equation :  𝑠 = 𝑒 si 𝑐 = 1  𝑠 = ′𝑧′ si 𝑐 = 0 ‘z’ signifie que la sortie est en haute impédance  circuit ouvert.  Table de vérité :  Des variantes existent :  Porte NON à 3 états.  Commande complémentée. c e s 0 x 'z' 1 x e
  • 6. www.geii.eu 6 Fonctions logiques universelles Fonctions à partir desquelles toutes les autres sont réalisables NON – OU (NOR)  Equation : 𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2  Réalisation d’un NON avec des NON – OU  𝑒 = 𝑒1 = 𝑒2 𝑠 = 𝑒 + 𝑒 = 𝑒  Réalisation d’un OU  𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝑂𝑅 𝑒2  Réalisation d’un ET  𝑠 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝑂𝑅 𝑒2 6 e s s e 2 e 1 e e 2 1 s e2 e1 e2 e1 e2+e1 e2+e1 s 0 0 1 1 1 0 0 0 1 1 0 1 0 0 1 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0 1 1 e s 1 e 2 Loi de De Morgan 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2
  • 7. www.geii.eu 7 Fonctions logiques universelles NON – ET (NAND)  Equation : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2  Réalisation d’un NON avec des NON – ET  𝑒 = 𝑒1 = 𝑒2 𝑠 = 𝑒. 𝑒 = 𝑒  Réalisation d’un ET  𝑠 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝐴𝑁𝐷 𝑒2  Réalisation d’un OU  𝑠 = 𝑒1 + 𝑒2 = 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 𝑁𝐴𝑁𝐷 𝑒2 7 e s s e 2 e 1 e e 2 1 s e s 1 e 2 e2 e1 e2 e1 e2.e1 e2.e1 s 0 0 1 1 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1 1 0 0 1 0 1 1 1 1 0 0 0 1 1 Loi de De Morgan 𝑒1. 𝑒2 = 𝑒1 + 𝑒2
  • 9. www.geii.eu 9 Système combinatoire Un système dont les sorties dépendent uniquement des entrées à un instant t donné est qualifié de combinatoire. Système faisant correspondre un vecteur de M sorties à un vecteur de N entrées : Un tel système peut être représenté sous la forme d’un tableau, dit table de vérité, explicitant les sorties en fonction des différentes combinaisons d’entrée. 9 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒1 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒𝑁 Système combinatoire 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒1 S𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒𝑀
  • 10. www.geii.eu 10 Système combinatoire Exemple de table de vérité avec 4 entrées (donc 16 combinaisons possibles) et 7 sorties : 10 e3 e2 e1 e0 a b c d e f g 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 0 1 0 0 0 1 0 1 1 0 0 0 0 2 0 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 3 0 0 1 1 1 1 1 1 0 0 1 4 0 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1 5 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 1 6 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 1 7 0 1 1 1 1 1 1 0 0 0 0 8 1 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 9 1 0 0 1 1 1 1 1 0 1 1 1 0 1 0 x x x x x x x 1 0 1 1 x x x x x x x 1 1 0 0 x x x x x x x 1 1 0 1 x x x x x x x 1 1 1 0 x x x x x x x 1 1 1 1 x x x x x x x
  • 11. www.geii.eu 11 Equation logique Donne la valeur d’une grandeur binaire en fonction de grandeurs également binaires. Utilise les opérateurs logiques de base  Exemple : 𝑠 = 𝑒1. 𝑒2. 𝑒3 + 𝑒0. 𝑒1 + 𝑒2 Peut toujours s’écrire sous la forme d’une Somme de Produits : 𝑠 = (𝑒𝑖 𝑜𝑢 𝑒𝑖) Equation d’une table de vérité 11 a b c s 0 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 0 0 1 1 1 1 0 0 0 1 0 1 0 1 1 0 0 1 1 1 1 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐
  • 12. www.geii.eu 12 Equation logique Schéma électronique de calcul d’une somme de produits de termes  Cas de l’exemple précédent : 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐 + 𝑎. 𝑏. 𝑐 12 bb b c c c s a a a
  • 13. www.geii.eu 13 Simplification des équations logiques Avec les éléments neutres  𝑎. 1 = 𝑎 et 𝑎 + 0 = 𝑎 Avec les compléments  𝑎. 𝑎 = 0 et 𝑎 + 𝑎 = 1 En utilisant des outils de simplification  Exemple des tableaux de Karnaugh  Présentation de la table de vérité sous la forme d’un tableau dont la valeur des variables d’entrées sont présentées en code Gray ou réfléchi.  2 𝑛 cases adjacentes, même de manière circulaire, et contenant des 1 peuvent être regroupées pour ne donner qu’un terme simplifié – les entrées prenant les valeurs 0 et 1 sur un regroupement disparaissent de l’équation associée au regroupement (𝑎 + 𝑎 = 1). 13 𝑠 = 𝑏. 𝑐 𝑠 = 𝑎. 𝑏. 𝑐 s 0 0 0 1 1 1 1 0 0 1 a b.c 1 0 1 0 0 0 1 0
  • 14. www.geii.eu 14 Cas concret : décodeur BCD – 7 segments L’afficheur : Table de vérité : 14 d g a b c f e Tableaux de Karnaugh : a 0 0 0 1 1 1 1 0 e1.e0 10 1 1 e3.e2 00 1 0 1 1 01 0 1 1 1 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 0 0 0 1 1 1 1 0 10 e1.e0 e3.e2 00 01 11 e3 e2 e1 e0 a b c d e f g 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 0 1 0 0 0 1 0 1 1 0 0 0 0 2 0 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 3 0 0 1 1 1 1 1 1 0 0 1 4 0 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1 5 0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 1 6 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 1 7 0 1 1 1 1 1 1 0 0 0 0 8 1 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 9 1 0 0 1 1 1 1 1 0 1 1 1 0 1 0 x x x x x x x 1 0 1 1 x x x x x x x 1 1 0 0 x x x x x x x 1 1 0 1 x x x x x x x 1 1 1 0 x x x x x x x 1 1 1 1 x x x x x x x
  • 15. www.geii.eu 15 Systèmes combinatoires usuels Multiplexeur 2 𝑁 voies vers 1 voie  Fonctionnement  celui d’un commutateur pour lequel 𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 indique le numéro de la voie d’entrée à diriger vers la sortie 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 = 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛) 15 𝑆𝑒𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(0) 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 N 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(2 𝑁 − 1)
  • 16. www.geii.eu 16 Systèmes combinatoires usuels Décodeur 𝑁 vers 2 𝑁  Fonctionnement  Seule la sortie dont le numéro est donné par le vecteur d’entrée est mise à 1; les autres valent 0. 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒 = 1 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 𝑖 = 0 ∀𝑖 ≠ 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒 16 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(0) 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑒𝑒(𝑁 − 1) Décodeur 𝑁 vers 2 𝑁 𝑆𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒(0) S𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒(2 𝑁 − 1)
  • 17. www.geii.eu 17 Systèmes combinatoires usuels Demi-additionneur 1 bit  Fonctionnement : calcul de l’addition de deux bits.  Table de vérité :  Schéma électronique : 17 𝑎𝑖 𝑏𝑖 Demi- additionneur 1 bit 𝑐𝑖 𝑐𝑎𝑟𝑟𝑦𝑖 ai bi ci carryi 0 0 0 0 0 1 1 0 1 0 1 0 1 1 0 1 a b i i i i c carry
  • 19. www.geii.eu 19 Machines séquentielles Généralités  Un système dont les sorties dépendent des entrées et de leur évolution passée : 𝑠𝑖(𝑡) = 𝑓 𝑒𝑖, 𝑠𝑖(𝑡 − 1) est dit séquentiel.  Une machine séquentielle possède à chaque instant un état dépendant de l’évolution passée  L’état est mémorisé dans une mémoire d’état. pour être mémorisable, le nombre d’états possibles doit être fini. Synchrone ou asynchrone  Machine asynchrone : les sorties peuvent changer chaque fois qu’une entrée change d’état.  Machine synchrone : les sorties changent uniquement sur les fronts descendants ou montants d’un signal dit d’horloge qui cadence l’évolution de la machine. 19
  • 20. www.geii.eu 20 Machines séquentielles synchrones Machine dite de Mealy  Les sorties dépendant à la fois de l’évolution synchrone de l’état présent mais aussi de l’évolution asynchrone des entrées, elles sont donc de nature asynchrone.  Entrees, Etat futur, Etat présent, Sorties sont toutes des grandeurs vectorielles. 20 Calcul de l’état futur Entrees Etat futur Mémoire d’état Horloge Etat présent Calcul des sorties Sorties
  • 21. www.geii.eu 21 Machines séquentielles synchrones Machine dite de Moore  Le nombre d’états d’une machine de Moore est parfois plus élevé mais les sorties ont l’avantage d’évoluer de manière totalement synchrone. Note : le bloc de calcul des sorties peut utiliser une mémorisation des sorties pour un fonctionnement parfaitement asynchrone. 21 Calcul de l’état futur Entrees Etat futur Mémoire d’état Horloge Etat présent Calcul des sorties Sorties
  • 22. www.geii.eu 22 Mémoires élémentaires Bascule RS  Il s’agit d’une mémoire asynchrone.  Symbole :  Table de vérité :  Réalisation : 22 R S Q R S Q Q R=0 Q=0 S=1 Q=1 Exemple d'une mise à 1 1 0 *Situation initiale, S passe à 1 : R=0 Q=0 S=1 0 0 Q=0 *Situation suivante : R=0 Q=1 S=1 Q=0 1 0 *Situation finale : R S Qn 0 0 Qn-1 Etat mémorisé 0 1 1 Mise à 1 1 0 0 Mise à 0 1 1 Combinaison interdite
  • 23. www.geii.eu 23 Mémoires élémentaires Bascule JK synchrone  Fonctionnement sur front montant d’une horloge.  Symbole :  J = Jump  CLK = horloge  K = Kill  Table de vérité : 23 J K Q CLK CLK J K Qn 0 x x Qn-1 Etat mémorisé ↑ 1 0 1 Mise à 1 ↑ 0 1 0 Mise à 0 ↑ 1 1 Qn-1 Basculement
  • 24. www.geii.eu 24 Mémoires élémentaires Bascule D  Fonctionnement sur front montant d’une horloge.  Symbole :  D = Data  CLK = horloge  Table de vérité :  Variantes :  Avec entrée de RESET asynchrone.  Avec entrée de SET synchrone. 24 D CLK Q D CLK Q RESET CLK D Qn 0 x Qn-1 Etat mémorisé ↑ x D Mémorisation de l'entrée
  • 25. Modèle Powerpoint utilisé par les présentations Intel