.credit-suisse Quarterly Report Q4/2002

630 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

.credit-suisse Quarterly Report Q4/2002

  1. 1. RAPPORT TRIMESTRIEL 4 E T R É S U LTAT S A N N U E L S 2002
  2. 2. Le Credit Suisse Group est un prestataire mondial de services financiers, dont le siège principal est à Zurich. Credit Suisse Financial Services offre à une clientèle privée ainsi qu’à de petites et moyennes entreprises un conseil financier intégral, des produits bancaires ainsi que des solutions d’assurance et de prévoyance élaborées par la Winterthur. En tant qu’intermédiaire du marché financier, Credit Suisse First Boston, banque d’investissement, soutient des institutions et des entreprises globales, des organismes gouvernementaux et une clientèle privée. Les actions nominatives du Credit Suisse Group (CSGN) sont cotées en Suisse ainsi qu’à Francfort et, sous la forme d’American Depositary Shares (CSR) à New York. Le Groupe emploie quelque 78 000 personnes dans le monde entier. 1 Editorial 2 Chiffres-clés 4e trimestre 2002 4 Vue d’ensemble du Credit Suisse Group 9 Gestion des risques 12 Revue des unités d’affaires12 Credit Suisse Financial Services 22 Credit Suisse First Boston 33 Passage des comptes d’exploitation aux comptes consolidés 37 Résultats consolidés 37 Compte de résultats consolidé 38 Bilan consolidé 44 Informations aux investisseurs Vous rencontrerez très souvent ce symbole en lisant les pages qui suivent. Il signale des thèmes sur lesquels vous pouvez trouver d’autres informations de fond sur notre site Internet, à l’adresse www.credit-suisse.com/q4results2002/bookmarks.html. Ces informations sont accessibles au public et ne figurent pas dans le présent rapport trimestriel. Certaines d’entre elles ne sont disponibles qu’en anglais. Cautionary statement regarding forward-looking information This Quarterly Report contains statements that constitute forward-looking statements. In addition, in the future we, and others on our behalf, may make statements that constitute forward-looking statements. Such forward-looking statements may include, without limitation, statements relating to our plans, objectives or goals; our future economic performance or prospects; the potential effect on our future performance of certain contingencies; and assumptions underlying any such statements. Words such as “believes,” “anticipates,” “expects,” “intends” and “plans” and similar expressions are intended to identify forward-looking statements but are not the exclusive means of identifying such statements. We do not intend to update these forward-looking statements except as may be required by applicable laws. By their very nature, forward-looking statements involve inherent risks and uncertainties, both general and specific, and risks exist that predictions, forecasts, projec- tions and other outcomes described or implied in forward-looking statements will not be achieved. We caution you that a number of important factors could cause results to differ materially from the plans, objectives, expectations, estimates and intentions expressed in such forward-looking statements. These factors include (i) mar- ket and interest rate fluctuations; (ii) the strength of the global economy in general and the strength of the economies of the countries in which we conduct our opera- tions in particular; (iii) the ability of counterparties to meet their obligations to us; (iv) the effects of, and changes in, fiscal, monetary, trade and tax policies, and currency fluctuations; (v) political and social developments, including war, civil unrest or terrorist activity; (vi) the possibility of foreign exchange controls, expropriation, nationaliza- tion or confiscation of assets in countries in which we conduct our operations; (vii) the ability to maintain sufficient liquidity and access capital markets; (viii) operational factors such as systems failure, human error, or the failure to properly implement procedures; (ix) actions taken by regulators with respect to our business and practices in one or more of the countries in which we conduct our operations; (x) the effects of changes in laws, regulations or accounting policies or practices; (xi) competition in geographic and business areas in which we conduct our operations; (xii) the ability to retain and recruit qualified personnel; (xiii) the ability to maintain our reputation and promote our brands; (xiv) the ability to increase market share and control expenses; (xv) technological changes; (xvi) the timely development and acceptance of our new products and services and the perceived overall value of these products and services by users; (xvii) acquisitions, including the ability to integrate successfully acquired businesses; (xviii) the adverse resolution of litigation and other contingencies; and (xix) our success at managing the risks involved in the foregoing. We caution you that the foregoing list of important factors is not exclusive; when evaluating forward-looking statements, you should carefully consider the foregoing factors and other uncertainties and events, as well as the risks identified in our most recently filed Form 20-F and reports on Form 6-K furnished to the US Securities and Exchange Commission.
  3. 3. EDITORIAL Oswald J. Grübel John J. Mack Co-CEO Credit Suisse Group Co-CEO Credit Suisse Group Chief Executive Officer Chief Executive Officer Credit Suisse Financial Services Credit Suisse First Boston Chers Actionnaires, Clients et Collaborateurs, millions de dollars (1,3 milliard de francs). Ce résultat comprend divers facteurs spéciaux à hauteur de 813 Le Credit Suisse Group a réalisé, au quatrième trimestre millions de dollars (1,3 milliard de francs) au total, après et durant l’exercice 2002, des résultats insatisfaisants. impôts. Pour l’exercice 2002, la perte nette se chiffre à C’est pourquoi nous avons pris des mesures drastiques 1,2 milliard de dollars (1,9 milliard de francs). pour améliorer le résultat financier des affaires d’assuran- Credit Suisse First Boston a eu à lutter durant toute ce, mettre fin aux litiges auxquels il est confronté aux l’année contre une dégradation des conditions dans le Etats-Unis, débarrasser Investment Banking de ses poids domaine des actions et dans celui de la banque d’inves- morts et réduire les coûts dans l’ensemble du Groupe. tissement. Il a pourtant réussi à conserver ses parts de Nous avons ainsi jeté les bases permettant de ramener la marché. Il a en outre mis en uvre un programme de profitabilité du Groupe à un niveau approprié en 2003. réduction des coûts et réduit les activités non poursuivies Dans ses activités de base et sur les marchés clés, le Cre- dans les domaines private equity et immobilier ainsi que dit Suisse Group occupe toujours une position de pointe. diminué les actifs en souffrance. En 2002, les produits Au quatrième trimestre 2002, le Groupe a affiché une bruts ont reculé de 21% par rapport à 2001, alors que perte nette de 950 millions de francs, contre une perte les charges d’exploitation ont pu être abaissées de 23% nette de 2,1 milliards de francs au trimestre précédent. en comparaison annuelle. Au quatrième trimestre, Credit Pour l’exercice 2002, le Groupe a enregistré une perte Suisse First Boston a finalement conclu avec diverses nette de 3,3 milliards de francs, contre un bénéfice net autorités de surveillance américaines un accord de princi- de 1,6 milliard de francs en 2001. pe en relation avec l’indépendance d’analystes financiers L’unité d’affaires Credit Suisse Financial Services a et l’attribution d’actions lors d’entrées en Bourse. dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net de 705 Le ratio consolidé des fonds propres de base BRI du millions de francs, comprenant des facteurs spéciaux à Groupe s’est élevé à 10,0% au 31 décembre 2002, hauteur de 73 millions en relation avec le recentrage de contre 9,0% à la fin du troisième trimestre. Le ratio des European Initiative sur la clientèle Private Banking. Sur fonds propres de base des affaires bancaires a augmen- l’année, la perte nette s’inscrit à 165 millions de francs. té à 10% et la marge de solvabilité de la Winterthur se Dans Private Banking, nous avons dégagé un bénéfice montait à 167% à la fin du quatrième trimestre, contre légèrement plus élevé qu’au trimestre précédent, malgré 155% au 30 septembre 2002. Une série de mesures, des coûts de projets et une baisse des produits liés aux telles que l’émission d’une obligation convertible, une transactions. Dans les affaires avec la clientèle entreprises gestion prudente des actifs pondérés du risque ainsi que et la clientèle privée de Suisse, si le résultat du quatrième des provisions pour risques inhérents aux crédits et pour trimestre a été inférieur à celui du trimestre précédent, des litiges aux Etats-Unis, et aussi les effets à venir de la celui de l’exercice 2002 a été supérieur à 2001. vente de Pershing, nous ont permis de renforcer consi- Les deux secteurs d’assurance de la Winterthur – dérablement le bilan et la base des fonds propres du Life & Pensions et Insurance – ont renoué avec les Groupe. bénéfices, malgré la faiblesse persistante des marchés Le Credit Suisse Group a une année particulièrement financiers. Cette progression est due à une performance difficile derrière lui. Pour 2003, ramener le Groupe dans d’exploitation satisfaisante et à un effet positif de la la zone bénéficiaire et créer de la valeur pour vous, nos modification des règles comptables. En se concentrant actionnaires, nos clients et nos collaborateurs, telle est sur ses marchés clés, en ajustant ses primes à un niveau notre volonté et celle de tout le management. adéquat et en diminuant ses charges administratives, la Winterthur veut redevenir profitable en 2003, tout en réduisant l’importance du résultat financier. L’unité d’affaires Credit Suisse First Boston a enre- Oswald J. Grübel John J. Mack gistré au quatrième trimestre une perte nette de 811 Février 2003 www.credit-suisse.com 1
  4. 4. CREDIT SUISSE GROUP CHIFFRES CLÉS 4E TRIMESTRE 2002 Compte de résultats consolidé Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur mio. CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Produits bruts 6 395 5 666 8 161 13 (22) 28 038 39 154 (28) Bénéfice brut 1 284 314 1 264 309 2 4 509 8 870 (49) Bénéfice net/(perte) (950) (2 148) (830) (56) 14 (3 309) 1 587 – Rentabilité des fonds propres Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur en % 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Rentabilité des fonds propres (13,0) (26,9) (9,3) (52) 40 (10,0) 4,1 – Bilan consolidé Variation en % sur Variation en % sur mio. CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Total du bilan 955 656 999 158 1 022 513 (4) (7) Fonds propres 31 394 32 461 38 921 (3) (19) Part des minoritaires dans les fonds propres 2 878 3 071 3 121 (6) (8) Informations sur les fonds propres Variation en % sur Variation en % sur mio. CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Actifs pondérés en fonction des risques (BRI) 201 466 218 700 222 874 (8) (10) Fonds propres de base (BRI cat. 1) 19 544 19 669 21 155 (1) (8) dont non-cumulative perpetual preferred securities 2 162 2 218 2 076 (3) 4 Fonds propres BRI 33 290 33 647 34 888 (1) (5) Capital de solvabilité de la Winterthur 10 528 10 127 8 555 4 23 Ratios BRI en % 31.12.02 30.09.02 31.12.01 Ratio des fonds propres de base (BRI cat. 1) Credit Suisse 7,4 7,0 6,9 Credit Suisse First Boston 1) 10,3 11,9 12,9 Credit Suisse Group 2) 9,7 9,0 9,5 Credit Suisse Group banque 3) 10,0 9,4 8,8 Ratio des fonds propres BRI Credit Suisse Group 16,5 15,4 15,7 Marge de solvabilité UE Winterthur 167,5 155,1 128,6 Actifs gérés/avoirs de la clientèle 4) Variation en % sur Variation en % sur mrd CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Actifs sans mandat de gestion 605,1 606,3 723,5 0 (16) Actifs sous mandat de gestion 590,2 615,5 707,1 (4) (17) Total des actifs gérés 1 195,3 1 221,8 1 430,6 (2) (16) Avoirs de la clientèle 1 793,2 1 821,0 2 138,2 (2) (16) Nouveaux capitaux nets 4) Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur mrd CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Nouveaux capitaux nets (6,6) (13,7) 18,5 (52) – (2,6) 67,5 – 1) Ratio basé sur des fonds propres BRI cat. 1 de 10,6 mrd CHF (30.09.02: 13,3 mrd CHF; 31.12.01: 15,2 mrd CHF), dont 1,0 mrd CHF (30.09.02: 1,1 mrd CHF; 31.12.01: 1,1 mrd CHF) sont des non-cumulative perpetual preferred securities. 2) Ratio basé sur des fonds propres BRI cat. 1 de 19,5 mrd CHF (30.09.02: 19,7 mrd CHF; 31.12.01: 21,2 mrd CHF), dont 2,2 mrd CHF (30.09.02: 2,2 mrd CHF; 31.12.01: 2,1 mrd CHF) sont des non-cumulative perpetual preferred securities. 3) Ratio basé sur des fonds propres BRI cat. 1 de 19,7 mrd CHF (30.09.02: 20,2 mrd CHF; 31.12.01: 19,4 mrd CHF), dont 2,2 mrd CHF (30.09.02: 2,2 mrd CHF; 31.12.01: 2,1 mrd CHF) sont des non-cumulative perpetual preferred securities. 4) Le cas échéant, les chiffres de l’année précédente ont été adaptés à la présentation actuelle. 2
  5. 5. Effectif du personnel Variation en % sur Variation en % sur 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Suisse Banque 21 270 21 700 21 794 (2) (2) Assurance 7 063 7 169 6 849 (1) 3 Etranger Banque 25 057 26 586 28 415 (6) (12) Assurance 25 067 24 982 23 103 0 9 Effectif total du Credit Suisse Group 78 457 80 437 80 161 (2) (2) Indications sur les actions Variation en % sur Variation en % sur 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Actions émises 1 189 891 720 1 189 348 956 1 196 609 811 0 (1) Actions résultant de la conversion de MCS 1) 40 413 838 0 0 – – Actions rachetées 2) 0 0 7 730 000 – – Actions en circulation 1 230 305 558 1 189 348 956 1 188 879 811 3 3 Cours de l’action (CHF) 30,00 28,90 70,80 4 (58) Capitalisation boursière (mio. CHF) 36 909 34 372 84 173 7 (56) Valeur comptable par action (CHF) 23,18 24,71 29,92 (6) (23) 1) 2) Nombre maximal d’actions liées aux Mandatory Convertible Securities (MCS) émises par Credit Suisse Group Finance (Guernsey) Ltd. Les actions rachetées ont été annulées le 09.08.02 conformément à la décision de l’Assemblée générale. Cours de l’action Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Cours le plus haut 35,70 48.85 71,30 (27) (50) 73,60 87,00 (15) Cours le plus bas 20,60 26,80 51,60 (23) (60) 20,60 44,80 (54) Bénéfice par action Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Bénéfice net par action (0,80) (1,81) (0,70) (56) 14 (2,78) 1,33 – Bénéfice net dilué par action (0,80) (1,81) (0,69) (56) 16 (2,77) 1,32 – Evolution du cours Capitalisation boursière Swiss Market Index (ajusté) Credit Suisse Group A la fin de la période sous revue (mrd CHF) 100 100 90 90 80 70 80 60 70 60 50 50 40 40 30 30 20 10 20 0 1997 1998 1999 2000 2001 2002 92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 www.credit-suisse.com 3
  6. 6. VUE D’ENSEMBLE DU CREDIT SUISSE GROUP Le Credit Suisse Group a enregistré au quatrième trimestre 2002 une perte nette de 950 millions de francs, laquelle s’élevait à 2,1 milliards de francs au troisième trimestre. Credit Suisse Financial Services a réalisé un bénéfice net de 705 millions de francs. Credit Suisse First Boston a subi, au quatrième trimestre 2002, une perte nette de 811 millions de dollars (1,3 milliard de francs) y compris des facteurs spéciaux à hauteur de 813 millions de dollars (1,3 milliard de francs) après impôts. Pour l’exercice 2002, le Groupe a affiché une perte nette de 3,3 milliards de francs, contre un bénéfice net de 1,6 milliards de francs en 2001. En dépit de ce résultat insatisfaisant, le Groupe aborde l’année 2003 avec un bilan plus solide et des fonds propres renforcés. La persistance de la faiblesse des marchés financiers pertes d’exploitation. Ce changement s’est traduit par un ainsi qu’une série de facteurs spéciaux ont pesé sur les effet cumulatif positif reporté de 520 millions de francs et résultats du Credit Suisse Group au quatrième trimestre de 1,3 milliard pour l’exercice 2002. En outre, à la suite 2002. du changement de sa méthode d’évaluation des risques Grâce à une performance d’exploitation satisfaisante inhérents aux crédits et pour mieux tenir compte de la et à l’effet positif d’un changement des règles compta- situation actuelle des crédits, le Groupe a constitué une bles, tant Life & Pensions que Insurance ont renoué provision de 778 millions de francs, qui a été compensée avec les bénéfices. Private Banking a dégagé un bénéfi- par la dissolution d’une partie de ses réserves pour ce légèrement plus élevé qu’au trimestre précédent, mal- risques bancaires généraux comptabilisées dans les pro- gré des coûts de projets et une baisse des produits liés duits exceptionnels. aux transactions. A Corporate & Retail Banking, le résul- Pour le quatrième trimestre, le Credit Suisse Group a tat du quatrième trimestre a été inférieur à celui du tri- enregistré une perte nette de 950 millions de francs, y mestre précédent, mais sur l’année, le résultat a été plus compris le résultat du Corporate Center, englobant des élevé qu’en 2001. Credit Suisse Financial Services a correctifs de valeur à hauteur de 112 millions de francs dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net de 705 millions de francs, comprenant des facteurs spéciaux à hauteur de 73 millions en relation avec le recentrage de Résumé des comptes de résultats European Initiative sur la clientèle Private Banking. des unités d’affaires 1) Credit Suisse Financial Services Au troisième trimestre 2002, Credit Suisse Financial mio. CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 Services avait affiché une perte nette de 1,2 milliard de Produits bruts 3 517 2 289 3 582 francs. Frais de personnel 1 408 1 490 1 244 Credit Suisse First Boston a subi, au quatrième tri- Autres charges d’exploitation 896 884 1 065 mestre 2002, une perte nette de 811 millions de dollars Charges d’exploitation 2 304 2 374 2 309 (1,3 milliard de francs) contre une perte de 425 millions de dollars (679 millions de francs) au trimestre précé- Bénéfice brut/(perte) 1 213 (85) 1 273 dent. Ce résultat comprend: des coûts de 450 millions Amortissements sur l’actif immobilisé 2) 334 289 296 de dollars (702 millions de francs) avant impôts pour liti- Amortissements de valeurs incorporelles acquises ges privés relatifs à l’indépendance d’analystes finan- et de goodwill 92 31 52 ciers, à certaines pratiques d’attribution d’actions lors Correctifs de valeur, provisions et pertes 105 91 48 d’entrées en Bourse, à Enron et à d’autres procès liés; Bénéfice/(perte) avant résultats exceptionnels, des coûts de 150 millions de dollars (234 millions de effet cumulatif du changement de règles francs) avant impôts pour l’accord de principe avec diver- comptables et impôts 682 (496) 877 ses autorités de surveillance américaines en relation avec Produits/(charges) exceptionnels, nets 24 6 8 l’indépendance d’analystes financiers et l’attribution d’ac- Effet cumulatif du changement de règles comptables 3) 266 – – tions lors d’entrées en Bourse; une perte de 250 millions Impôts 3) (318) (692) (150) de dollars (390 millions de francs) après impôts issue de Bénéfice net/(perte) avant part des minoritaires 654 (1 182) 735 la vente de Pershing; finalement, des coûts de restructu- Part des minoritaires 51 17 22 ration de 204 millions de dollars (319 millions de francs) Bénéfice net/(perte) 3) 705 (1 165) 757 avant impôts en relation avec le programme d’économies de 500 millions de dollars de Credit Suisse First Boston. 1) Le compte de gestion des unités d’affaires diffère de la présentation des comptes L’effet cumulé de ces dépenses sur le résultat du qua- consolidés du Groupe selon les Swiss GAAP. Les résultats des unités d’affaires trième trimestre 2002 s’est chiffré à 890 millions de dol- comprennent les résultats des segments pertinents ainsi que certains coûts liés aux acquisitions et facteurs spéciaux, qui ne sont pas attribués aux segments. Un rap- lars (1,4 milliard de francs) avant impôts et à 813 prochement détaillé de la présentation des unités d’affaires et des comptes consoli- millions de dollars (1,3 milliard de francs) après impôts. dés du Groupe avec l’explication des principales questions se trouve aux pages Comme annoncé, le Credit Suisse Group a procédé 33-36. 2) Comprend l’amortissement de la valeur actuelle de bénéfices futurs (Present Value of Future Profits – PVFP) provenant des affaires d’assurance dans au quatrième trimestre à un changement des règles Credit Suisse Financial Services. 3) Au 4e trimestre 2002, le Credit Suisse Group comptables afin d’activer des avoirs fiscaux latents sur a modifié ses règles comptables en ce qui concerne l’inscription à l’actif des avoirs 4
  7. 7. sur les participations du Groupe à Swiss International Air port au franc. Cette obligation convertible a caractère de Lines et de 134 millions de francs sur Warburg Pincus fonds propres et fait donc partie des fonds propres de Private Equity. La perte nette s’élevait à 2,1 milliards de base (BRI cat. 1). Au 31 décembre 2002, le ratio des francs au troisième trimestre 2002 et à 830 millions de fonds propres de base BRI des affaires bancaires de francs au quatrième trimestre 2001. Compte tenu du l’ensemble du Groupe s’élevait à 10,0% contre 9,4% à Corporate Center qui, outre les facteurs précités, comp- la fin du troisième trimestre. La marge de solvabilité de la rend des correctifs de valeur de 539 millions de francs Winterthur, calculée sur la base des directives de l’UE, sur la participation du Groupe à Swiss Life, le Groupe a se situait à 167% à fin 2002, contre 155% au 30 sep- enregistré pour l’exercice 2002 une perte nette de 3,3 tembre 2002. milliards de francs, contre un bénéfice net de 1,6 milliard La finalisation de la vente de Pershing à The Bank of en 2001. La perte nette par action s’est élevée à 2 New York attendue au premier semestre 2003 aura pour francs 78 en 2002, contre un bénéfice par action de 1 effet de réduire le goodwill de 500 millions de dollars franc 33 en 2001. La rentabilité des fonds propres est (695 millions de francs), les actifs pondérés du risque, descendue à –10,0%, contre 4,1% un an auparavant. de 1,6 milliard de dollars (2,2 milliards de francs) et les valeurs incorporelles acquises, de 900 millions de dollars Fonds propres ¤ (1,3 milliard de francs) avant impôts ou de 585 millions Le ratio consolidé des fonds propres de base (BRI cat. de dollars (813 millions de francs) après impôts, et ainsi 1) du Credit Suisse Group s’élevait, au 31 décembre de renforcer les fonds propres réglementaires de Credit 2002, à 9,7% contre 9,0% à la fin du troisième trimest- Suisse First Boston et du Credit Suisse Group. L’émis- re 2002. L’amélioration par rapport au trimestre précé- sion d’une obligation convertible, une gestion prudente dent est due à l’obligation convertible (Mandatory des actifs pondérés du risque, les provisions pour risques Convertible Securities) émise par le Groupe en décembre inhérents aux crédits et pour des litiges aux Etats-Unis 2002 pour un montant de 1,25 milliard de francs, à la ainsi que les effets à venir de la vente de Pershing affer- réduction des actifs pondérés des risques ainsi qu’à des missent considérablement le bilan et la base de fonds effets de change résultant de la baisse du dollar par rap- propres du Groupe. Afflux net de capitaux Credit Suisse First Boston Ajust. y c. Corporate Center Credit Suisse Group Credit Suisse Financial Services a 4T 2002 3T 2002 4T 2001 4T 2002 3T 2002 4T 2001 4T 2002 3T 2002 4T 2001 enregistré au quatrième trimestre 3 321 3 757 4 572 (443) (380) 7 6 395 5 666 8 161 2002 un reflux net d’actifs de 0,6 1 896 2 179 3 174 160 124 207 3 464 3 793 4 625 milliard de francs. Celui-ci résulte 1 184 1 157 1 747 (433) (482) (540) 1 647 1 559 2 272 d’afflux nets de 0,5 milliard à Priva- te Banking et de 0,2 milliard à Cor- 3 080 3 336 4 921 (273) (358) (333) 5 111 5 352 6 897 porate & Retail Banking et d’un 241 421 (349) (170) (22) 340 1 284 314 1 264 reflux net de 1,3 milliard de francs 156 209 282 144 94 121 634 592 699 à Life & Pensions. Dans Private Banking, l’arrivée nette d’argent 308 308 379 3 (2) (4) 403 337 427 frais a ralenti par rapport au trimest- 1 977 867 1 207 342 15 34 2 424 973 1 289 re précédent, principalement parce que l’évolution des affaires du Groupe a suscité une attention (2 200) (963) (2 217) (659) (129) 189 (2 177) (1 588) (1 151) croissante en cours d’année. Credit 220 (1) 0 125 (136) (265) 369 (131) (257) Suisse First Boston a affiché au 254 – – 0 – – 520 – – quatrième trimestre un retrait net 474 285 633 162 (3) 55 318 (410) 538 d’actifs de 6,0 milliards de francs, (1 252) (679) (1 584) (372) (268) (21) (970) (2 129) (870) résultant d’un afflux de 2,7 milliards 0 0 (1) (31) (36) 19 20 (19) 40 de fonds de clients privés et d’un (1 252) (679) (1 585) (403) (304) (2) (950) (2 148) (830) reflux de 8,7 milliards à Credit Suis- se Asset Management, essentielle- ment à cause de problèmes de per- fiscaux latents sur pertes d’exploitation reportées. Sans ce changement, la position «impôts» du 4e trimestre 2002 aurait été de –790 mio. CHF pour Credit Suisse Financial Services, de -394 mio. CHF pour Credit formance. Au total, le Credit Suisse Suisse First Boston et de –1 023 mio. CHF pour le Credit Suisse Group. L’application rétroactive de ces nou- Group a vu au quatrième trimestre velles règles comptables modifierait la position «impôts» de la manière suivante: pour Credit Suisse Financial Services -635 mio. CHF, -593 mio. CHF et -209 mio. CHF pour 4T 2002, 3T 2002 et 4T 2001; pour Credit 2002 pour 6,6 milliards de francs Suisse First Boston 276 mio. CHF, 290 mio. CHF et 909 mio. CHF pour 4T 2002, 3T 2002 et 4T 2001; de capitaux, nets, se retirer, alors pour le Credit Suisse Group -198 mio. CHF, -306 mio. CHF et 755 mio. CHF pour 4T 2002, 3T 2002 et 4T que ce retrait avait atteint 13,7 2001. milliards au troisième trimestre. www.credit-suisse.com 5
  8. 8. VUE D’ENSEMBLE DU CREDIT SUISSE GROUP Actifs gérés/avoirs de la clientèle Variation en % sur Variation en % sur mrd CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 30.09.02 31.12.01 Credit Suisse Financial Services Private Banking Actifs gérés 488,0 494,5 546,8 (1,3) (10,8) dont sous mandat de gestion 121,6 123,8 131,5 (1,8) (7,5) Avoirs de la clientèle 518,0 526,7 583,3 (1,7) (11,2) Corporate & Retail Banking Actifs gérés 48,0 47,8 55,9 0,4 (14,1) Avoirs de la clientèle 63,1 63,1 73,3 0,0 (13,9) Life & Pensions Actifs gérés (sous mandat de gestion) 110,8 113,0 115,2 (1,9) (3,8) Avoirs de la clientèle 110,8 113,0 115,2 (1,9) (3,8) Insurance Actifs gérés (sous mandat de gestion) 30,7 31,1 30,5 (1,3) 0,7 Avoirs de la clientèle 30,7 31,1 30,5 (1,3) 0,7 Credit Suisse Financial Services Actifs gérés 677,5 686,4 748,4 (1,3) (9,5) dont sous mandat de gestion 264,7 269,2 278,9 (1,7) (5,1) Avoirs de la clientèle 722,6 733,9 802,3 (1,5) (9,9) Credit Suisse First Boston Institutional Securities Actifs gérés 31,3 35,2 41,7 (11,1) (24,9) dont placements de private equity pour le compte de clients (avec mandat) 20,9 24,7 29,3 (15,4) (28,7) Avoirs de la clientèle 83,9 86,8 121,7 (3,3) (31,1) CSFB Financial Services Actifs gérés 486,5 500,2 640,5 (2,7) (24,0) dont sous mandat de gestion 297,2 313,8 393,6 (5,3) (24,5) Avoirs de la clientèle 986,7 1 000,3 1 214,2 (1,4) (18,7) Credit Suisse First Boston Actifs gérés 517,8 535,4 682,2 (3,3) (24,1) dont sous mandat de gestion 325,5 346,3 428,2 (6,0) (24,0) Avoirs de la clientèle 1 070,6 1 087,1 1 335,9 (1,5) (19,9) Credit Suisse Group Actifs gérés 1 195,3 1 221,8 1 430,6 (2,2) (16,4) dont sous mandat de gestion 590,2 615,5 707,1 (4,1) (16,5) Avoirs de la clientèle 1 793,2 1 821,0 2 138,2 (1,5) (16,1) Nouveaux capitaux nets Variation en % sur Variation en % sur 12 mois Variation en % sur mrd CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Credit Suisse Financial Services Private Banking 0,5 3,4 8,6 (85,3) (94,2) 18,7 35,7 (47,6) Corporate & Retail Banking 0,2 (2,3) 0,9 – (77,8) (3,2) 1,3 – Life & Pensions (1,3) 0,4 1,8 – – 3,4 5,0 (32,0) Credit Suisse Financial Services (0,6) 1,5 11,3 – – 18,9 42,0 (55,0) Credit Suisse First Boston Institutional Securities – (3,0) 0,5 – – 1,9 0,5 280,0 CSFB Financial Services 1) (6,0) (12,2) 6,7 (50,8) – (23,4) 25,0 – Credit Suisse First Boston (6,0) (15,2) 7,2 (60,5) – (21,5) 25,5 – Credit Suisse Group (6,6) (13,7) 18,5 (51,8) – (2,6) 67,5 – Le cas échéant, les chiffres de l’année précédente ont été adaptés à la présentation actuelle. 1) Nouveaux capitaux nets sous mandat de gestion, clientèle institutionnelle. 6
  9. 9. Au niveau du Groupe, le reflux net de capitaux a totalisé Suisse First Boston a réduit ses charges d’exploitation, 2,6 milliards de francs sur l’exercice 2002. Tandis que sur base dollar, de 14% en regard du troisième trimestre Credit Suisse Financial Services connaissait un apport et de 13% par rapport au trimestre correspondant de net d’argent frais à hauteur de 18,9 milliards, en premier 2001. Ces diminutions montrent que les mesures prises lieu dans Private Banking, Credit Suisse First Boston par l’unité d’affaires pour adapter sa structure de coûts à voyait 21,5 milliards disparaître. Au 31 décembre 2002, la situation actuelle portent leurs fruits. Le Groupe a les actifs gérés du Groupe s’élevaient à 1 195,3 milliards diminué en 2002 ses charges d’exploitation de 22% à de francs, ce qui correspond à un recul de 2,2% par 23,5 milliards de francs, en comparaison annuelle, princi- rapport au 30 septembre 2002 et de 16,4% par compa- palement par le biais de suppressions d’emplois, d’un raison avec fin 2001. abaissement sensible des bonus et de la vente d’activités ne faisant pas partie de ses métiers de base. Charges et produits Les produits bruts du Credit Suisse Group se sont élevés Correctifs de valeur, provisions et pertes à 6,4 milliards de francs au quatrième trimestre 2002, Les correctifs de valeur, provisions et pertes du quatriè- soit une hausse de 13% en regard du trimestre précé- me trimestre comprennent une provision de 778 millions dent et une baisse de 22% contre le quatrième trimestre de francs liée au changement de la méthode utilisée pour 2001. Credit Suisse Financial Services a accru ses pro- évaluer les risques inhérents aux crédits. Cette adapta- duits bruts de 54%, à 3,5 milliards de francs, par com- tion a été considérée comme nécessaire pour tenir paraison avec le troisième trimestre, les produits bruts de compte de la faiblesse persistante des marchés des cré- l’assurance ayant progressé de 1,2 milliard alors que dits lors de la détermination des provisions sur crédits. ceux des affaires bancaires restaient quasiment inchan- L’effet fiscal de cette provision sur le compte de résultat gés. Dans Private Banking, les produits bruts ont aug- a été compensé par la dissolution d’une partie des réser- menté de 3% à 1,5 milliard de francs, mais leur progres- ves pour risques bancaires généraux, comptabilisées sion a été inférieure à la moyenne des trimestres précé- dans les produits exceptionnels. Compte non tenu des dents, en raison de la retenue des investisseurs et de la provisions pour risques inhérents aux crédits, les provi- réduction de la base d’actifs. Corporate & Retail Banking sions sur crédits ont été au quatrième trimestre de 637 a vu ses produits bruts reculer de 7% par rapport au troi- millions de francs, en baisse de 22% par rapport au tri- sième trimestre à la suite en particulier de la baisse des mestre précédent, mais en hausse à 2,3 milliards, soit de produits issus de transactions. A Credit Suisse First Bos- 34% en comparaison annuelle, ce qui reflète la faiblesse ton, les produits bruts ont régressé de 11% d’un trimest- du marché du crédit dans le monde entier. Au total, les re à l’autre à 2,4 milliards de dollars (3,4 milliards de correctifs de valeurs, provisions et pertes se sont élevés francs). La chute des produits des emprunts (Fixed au quatrième trimestre à 2,4 milliards de francs, en rai- Income), des opérations sur actions (Equity) et de CSFB son notamment des provisions pour risques inhérents aux Financial Services est la cause principale de cette crédits précitées ainsi que de litiges aux Etats-Unis et régression. Pour l’exercice 2002, les produits bruts du d’une hausse des correctifs de valeur et des pertes. Groupe ont atteint 28,0 milliards de francs, soit 28% de moins qu’en 2001. Activation d’avoirs fiscaux latents provenant de pertes Les charges d’exploitation du Groupe, y compris les d’exploitation coûts de restructuration considérés comme facteurs spé- Le Credit Suisse Group a procédé au quatrième trimestre ciaux dans les unités d’affaires, ont baissé à 5,1 milliards 2002 à un changement des règles comptables afin d’ac- de francs, soit une réduction de 5% par rapport au tiver des avoirs fiscaux latents sur pertes d’exploitation. trimestre précédent et de 26% par comparaison avec le Ce changement s’est traduit par un effet cumulatif positif quatrième trimestre 2001. A Credit Suisse Financial reporté de 520 millions de francs au quatrième trimestre Services, les charges d’exploitation ont évolué, tant au et de 1,3 milliard pour l’exercice 2002. Le bénéfice net quatrième trimestre que durant l’exercice 2002, au de Credit Suisse Financial Services au quatrième trimest- niveau des périodes de référence antérieures, malgré re a compris pour la première fois des avoirs fiscaux une extension des activités sur certains marchés. Credit latents à hauteur de 472 millions de francs pour les www.credit-suisse.com 7
  10. 10. VUE D’ENSEMBLE DU CREDIT SUISSE GROUP pertes d’exploitation de 2002 ainsi qu’un effet cumulatif Perspectives reporté s’élevant à 266 millions de francs, concernant Au vu des conditions toujours difficiles du marché et des surtout la Winterthur. Le résultat de Credit Suisse First incertitudes de la politique mondiale, le Credit Suisse Boston au quatrième trimestre comprend 556 millions de Group reste prudent dans son évaluation des perspecti- dollars (868 millions de francs) pour pertes de l’exercice ves pour l’exercice 2003. Il continue de tabler sur un 2002 ainsi qu’un effet cumulatif de 162 millions de dol- retour à la profitabilité en 2003, grâce aux mesures pri- lars (254 millions de francs) pour pertes reportées. ses en 2002 et cette année. Le Groupe aborde l’année 2003 avec un bilan plus solide et une base de fonds pro- Proposition de dividende pres renforcée. Le Conseil d’administration du Groupe a décidé de pro- poser à l’Assemblée générale du 25 avril 2003 le verse- ment d’un dividende de 0.10 franc par action, contre un remboursement de la valeur nominale de 2 francs par action pour l’exercice 2001. Sous réserve de l’approba- tion des actionnaires, le paiement du dividende aura lieu le 2 mai 2003. Group Executive Board au 1er janvier 2003 ¤ Oswald J. Grübel Co-CEO Credit Suisse Group; Brian D. Finn Co-President, Chief Executive Officer Institutional Securities, Credit Suisse Financial Services Credit Suisse First Boston John J. Mack Co-CEO Credit Suisse Group; David P. Frick General Counsel, Chief Executive Officer Credit Suisse Group Credit Suisse First Boston Ulrich Körner Chief Financial Officer, Credit Suisse Financial Services Jeffrey M. Peek Head of CSFB Financial Hans-Ulrich Doerig Vice-Chairman of the Group Services, Credit Suisse First Executive Board; Boston Head of Corporate Center, Philip K. Ryan Chief Financial Officer, Credit Suisse Group Credit Suisse Group Brady W. Dougan Co-President, Richard E. Thornburgh Chief Risk Officer, Institutional Securities, Credit Suisse Group Credit Suisse First Boston Stephen R. Volk Chairman, Credit Suisse First Boston Alex W. Widmer Head of Private Banking, Credit Suisse Financial Services Structure organisationnelle du Credit Suisse Group Credit Suisse Group Credit Suisse Financial Services Credit Suisse First Boston Private Banking Life & Pensions Institutional Securities CSFB Financial Services Corporate & Retail Insurance Banking Entité légale Credit Suisse Entité légale Winterthur Entité légale Credit Suisse First Boston 8
  11. 11. GESTION DES RISQUES Au quatrième trimestre 2002, le Credit Suisse Group a réduit ses risques de position de 9% par rapport au troisième trimestre grâce à une nouvelle réduction de ses positions en actions, à une diminution des risques de change et à une baisse notable de ses engage- ments au Brésil. Pour Credit Suisse First Boston, les risques de marché moyens ont diminué à la suite d’une réduction des positions sensibles aux primes pour risque de taux. Les engagements de crédit du Groupe ont reculé de 6% en regard du troisième trimestre. Risque tendanciel risque des prestations n’ayant pas d’influence directe sur Le Credit Suisse Group fait partie des instituts financiers le bilan, en estimant la différence maximale entre les qui appliquent la méthode dite economic risk capital coûts et les revenus en cas de crise financière. Le risque (ERC), afin de saisir et de représenter de manière systé- d’exploitation ERC est défini comme étant la perte maxi- matique et complète tous les risques quantifiables. male estimée qui pourrait être provoquée par une inadé- L’ERC donne une image des positions en se fondant sur quation ou une défaillance de procédures internes, d’in- leurs propriétés économiques, indépendamment de leur terventions humaines ou de systèmes ou encore par des traitement par la comptabilité financière et de leur cou- événements externes. verture réglementaire en fonds propres. Le Credit Suisse Avec une part de 80% du total des risques, le risque Group a investi des moyens considérables pour dévelop- de position ERC est le plus important. Le risque de posi- per le modèle ERC, dans l’objectif d’améliorer la compré- tion ERC (1 an-99%) du Groupe était à la fin du quatriè- hension de son profil de risque et l’évolution de ce der- me trimestre 2002 inférieur de 9% à celui de la fin du nier, de pouvoir mieux estimer la profitabilité ajustée au trimestre précédent, à la suite d’une nouvelle réduction risque de ses affaires, de mieux contrôler et limiter les des positions en actions ainsi qu’à une diminution des risques et finalement de mieux planifier l’utilisation et la risques de change et une baisse sensible des engage- répartition des fonds propres. ERC est défini comme ments au Brésil. Le tableau ci-après montre que le Grou- étant le montant des fonds propres garantissant que le pe a fortement réduit ses risques de position au cours de Groupe reste solvable et opérationnel même dans des l’exercice 2002, principalement en raison de la baisse situations extrêmement adverses. notable des risques de cours d’actions. En même temps, Le Credit Suisse Group distingue entre trois types de le risque des marchés émergents ERC et le risque de risques fondamentalement différents. Le risque de change ERC ont baissé, le premier, essentiellement par position ERC mesure le potentiel d’une perte écono- suite d’un allégement des positions au Brésil, le second, mique inattendue de toutes les positions du Groupe à principalement grâce à une diminution des risques de l’horizon d’un an, qui ne sera dépassé qu’avec une faible change dans le portefeuille d’investissements des unités probabilité (1% dans la gestion des risques, 0,03% dans de la Winterthur. La répartition de l’ensemble des risques l’évaluation de l’adéquation du risque en relation avec la de position ERC à la fin du quatrième trimestre 2002 dotation en capital). Le risque commercial ERC mesure le était la suivante: Credit Suisse First Boston: 53%, Credit Risque tendanciel des positions clés mio. CHF Variation en % sur Analyse/explication du changement 4T 2002 3T 2002 4T 2001 4T 2002 c/ 3T 2002 Taux d’intérêt, credit spread Réduction des risques de change chez les unités et devises ERC 3 666 (15%) (21%) de la Winterthur Investissements en equity ERC 3 674 (9%) (65%) Vente de participations stratégiques Crédits en Suisse ERC 2 097 0% (9%) Aucun changement notable Crédits à l’étranger ERC 3 840 (2%) (4%) Aucun changement notable Marchés émergents ERC 1 977 (15%) (26%) Principalement réduction des positions au Brésil Immobilier ERC Nouvelle réduction des positions en immeubles et produits structurés ERC 1) 3 953 (8%) (10%) commerciaux aux Etats-Unis Affaires d’assurance ERC 819 (2%) 9% Vente des unités Winterthur au Portugal Total de toutes les catégories de risque 20 025 (8%) (32%) Baisse des equity et emerging markets ERC Effet de diversification (6 723) (7%) (41%) En ligne avec la réduction globale des risques Total des risques de position ERC 13 303 (9%) (26%) Baisse des equity et emerging markets ERC Une description détaillée du modèle ERC se trouve dans le Rapport annuel 2001, publié sous www.credit-suisse.com. Pour garantir sur la durée la cohérence des chiffres relatifs aux risques, les données du trimestre précédent ont été adaptées le cas échéant. 1) Cette catégorie comprend l'ensemble des risques pouvant survenir dans les portefeuilles suivants: portefeuille immobilier des unités de la Winterthur, crédits de CSFB afférents à des immeubles commerciaux et immeubles d'habitation, créances titrisées de CSFB, immeubles acquis aux enchères et immeubles à usage bancaire en Suisse. www.credit-suisse.com 9
  12. 12. GESTION DES RISQUES Suisse Financial Services: 42% (dont 66% pour le Risques de crédit secteur des assurances et 34% pour le secteur bancaire) Au quatrième trimestre 2002, les engagements de crédit et Corporate Center: 5%. des deux unités d’affaires ont diminué dans presque tous les groupes de produits, la diminution atteignant 6% au Risques de marché total pour le Groupe, par comparaison avec le troisième La VaR moyenne (1 jour-99%) de Credit Suisse First trimestre. Les engagements de crédit de Credit Suisse Boston s’est chiffrée au quatrième trimestre 2002 à Financial Services ont légèrement baissé dans tous les 39,4 millions de dollars, contre 43,7 millions au trimestre groupes de produits. La réduction enregistrée par Credit précédent. Ce recul est dû à une nouvelle réduction des Suisse First Boston est due en partie à la baisse du positions sensibles aux primes pour risque de taux. Le cours de change du dollar, mais est aussi la conséquen- graphique ci-dessous montre que Credit Suisse First ce d’une diminution des prêts. Boston n’a enregistré aucun jour exceptionnel au quatriè- Les prêts en danger du Groupe ont augmenté, par me trimestre. Au cours des douze derniers mois, Credit rapport à la fin du trimestre précédent, essentiellement à Suisse First Boston a enregistré un seul jour exception- la suite du reclassement de la position de BZ Group, de nel en tout (un modèle précis pour la VaR de 1 jour-99% «repo» à «prêts». Sans tenir compte de ce reclassement, fait apparaître une moyenne de 2,5 jours exceptionnels ils auraient été réduits. L’augmentation des prêts en par an). souffrance et sans intérêts de Credit Suisse First Boston a été en partie compensée par leur recul chez Credit Suisse Financial Services. Au quatrième trimestre 2002, Résultat du négoce et VaR chez Credit Suisse First Boston alors que le degré de couverture des créances en souf- mio. france et sans intérêt s’est dégradé, au total, le degré de USD couverture des prêts en danger s’est amélioré. La qualité 100 des risques de crédit du Groupe est restée stable au 50 quatrième trimestre, tant par rapport au trimestre précé- dent que comparativement à la fin de 2001. 0 – 50 –100 –150 4T 2001 1T 2002 2T 2002 3T 2002 Résultat journalier du négoce VaR journalière (99%) Risque du portefeuille de négoce de CSFB (VaR journalière, 99%) mio. USD 4T 2002 3T 2002 2T 2002 1T 2002 Total VaR Fin de trimestre 41,3 38,9 59,3 52,5 Moyenne 39,4 43,7 46,4 49,2 Maximum 46,5 57,4 59,3 61,2 Minimum 31,9 37,6 36,8 40,2 mio. USD 31.12.02 30.09.02 30.06.02 31.03.02 Répartition par type de risque Taux 48.3 59.3 54.7 59.7 Devises 10.8 7.6 18.7 7.5 Actions 10.1 12.1 16.5 17.2 Métaux précieux et matières premières 1,0 1,2 0,5 0,6 Total intermédiaire 70,2 80,2 90,4 85,0 Effet de diversification (28,9) (41,3) (31,1) (32,5) Total 41,3 38,9 59,3 52,5 Credit Suisse First Boston calcule la VaR aussi bien séparément pour les différents types de risque que pour l’ensemble du portefeuille sur la base d’une simulation historique. L’effet de diversification correspond à la différence entre la somme des pertes du 99e percentile pour les différents types de risque et pour l’ensemble du portefeuille. 10
  13. 13. Total risque de crédit 1) Credit Suisse Financial Services Credit Suisse First Boston Credit Suisse Group mio. CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 31.12.02 30.09.02 31.12.01 31.12.02 30.09.02 31.12.01 Créances sur les banques 2) 32 752 34 085 35 560 44 016 49 626 40 931 39 469 44 927 40 084 Créances sur clients et créances hypothécaires 2) 132 353 134 324 134 796 82 395 88 676 87 438 213 206 221 907 221 108 Total créances sur banques et clients, brut 2) 165 105 168 409 170 356 126 411 138 302 128 369 252 675 266 834 261 192 Engagements conditionnels 12 349 12 429 13 849 27 862 29 826 32 286 39 104 40 998 43 586 Engagements irrévocables 1 763 1 843 945 84 287 96 938 128 918 86 051 98 781 129 864 Total produits bancaires 179 217 182 681 185 150 238 560 265 066 289 573 377 830 406 613 434 642 Instruments dérivés 3) 2 375 1 906 1 635 54 243 60 967 51 160 54 757 61 356 51 029 Securities lending - banques 0 291 0 0 0 71 0 291 71 Securities lending - clients 0 0 0 64 15 5 64 15 5 Reverse repurchase agreements – banques 2 270 2 631 968 158 544 157 989 165 930 156 397 155 916 163 666 Reverse repurchase agreements – clients 13 944 14 976 7 122 57 571 62 339 59 801 71 384 77 315 66 921 Total produits du négoce 18 589 19 804 9 725 270 422 281 310 276 967 282 602 294 893 281 692 Total risque de crédit, brut 197 806 202 485 194 875 508 982 546 376 566 540 660 432 701 506 716 334 Correctifs de valeur et provisions (4 092) (4 014) (5 717) (3 817) (3 538) (3 638) (7 911) (7 554) (9 357) Total risque de crédit, net 193 714 198 471 189 158 505 165 542 838 562 902 652 521 693 952 706 977 1) Les rubriques Credit Suisse Financial Services et Credit Suisse First Boston contiennent les montants afférents à chaque unité d’affaires. Le total des montants con- 2) solidés du Credit Suisse Group contient les ajustements et le Corporate Center. Sans securities lending et reverse repos. 3) Valeurs de remplacement positives compte tenu des accords de netting. Risque total du portefeuille des crédits, correctifs de valeur, provisions pour risque de crédit 1) Credit Suisse Financial Services Credit Suisse First Boston Credit Suisse Group mio. CHF 31.12.02 30.09.02 31.12.01 31.12.02 30.09.02 31.12.01 31.12.02 30.09.02 31.12.01 Prêts en souffrance 3 004 3 412 4 893 3 351 2 104 3 067 6 355 5 516 7 960 Prêts non productifs d’intérêts 2 108 2 087 2 331 217 274 476 2 325 2 361 2 808 Total des prêts non délimités 5 112 5 499 7 224 3 568 2 378 3 543 8 680 7 877 10 768 Prêts à restructurer 52 75 114 229 236 0 281 311 114 Prêts potentiellement problématiques 1 723 1 702 2 199 1 685 2 405 2 484 3 408 4 107 4 683 Total autres prêts menacés 1 775 1 777 2 313 1 914 2 641 2 484 3 689 4 418 4 797 Total prêts menacés 6 887 7 276 9 537 5 482 5 019 6 027 12 369 12 295 15 565 Créances envers les banques et la clientèle, brutes 165 105 168 409 170 356 126 411 138 302 128 369 252 675 266 834 261 192 Correctifs de valeur 4 053 3 999 5 709 3 647 3 376 3 553 7 703 7 377 9 264 dont sur capital 3 201 3 092 4 324 3 416 3 132 3 227 6 617 6 224 7 553 dont sur intérêts 852 907 1 385 231 244 326 1 086 1 153 1 711 Créances envers les banques et la clientèle, nettes 161 052 164 410 164 647 122 764 134 926 124 816 244 972 259 457 251 928 Provisions pour engagements conditionnels et engagements irrévocables 39 15 8 170 162 85 208 177 93 Total correctifs de valeur et provisions 4 092 4 014 5 717 3 817 3 538 3 638 7 911 7 554 9 357 Ratios Correctifs et provisions en % des prêts non délimités 79,3% 72,7% 79,0% 102,2% 142,0% 100,3% 88,7% 93,7% 86,0% Correctifs et provisions en % des prèts menacés 58,9% 55,0% 59,9% 66,5% 67,3% 59,0% 62,3% 60,0% 59,5% 1) Les rubriques Credit Suisse Financial Services et Credit Suisse First Boston contiennent les montants afférents à chaque unité d’affaires. Le total des montants consolidés du Credit Suisse Group contient les ajustements et le Corporate Center. www.credit-suisse.com 11
  14. 14. R E V U E D E S U N I T É S D ’ A F FA I R E S | C R E D I T S U I S S E F I N A N C I A L S E R V I C E S Credit Suisse Financial Services a réalisé, au quatrième trimestre 2002, un bénéfice net de 705 millions de francs et un bénéfice d’exploitation de 535 millions, avant amortisse- ment de valeurs incorporelles acquises et de goodwill, facteurs spéciaux et effet cumulatif du changement des règles comptables. La Winterthur a renoué avec les bénéfices, en rai- son d’une performance d’exploitation satisfaisante et d’un changement des règles comp- tables. Private Banking a atteint un bénéfice légèrement plus élevé qu’au troisième tri- mestre, malgré des coûts de projets et une baisse des produits liés aux transactions. Pour l’exercice 2002, Credit Suisse Financial Services a essuyé une perte nette de 165 millions de francs ainsi qu’une perte d’exploitation de 136 millions de francs. Compte de résultats de Variation Variation Variation Credit Suisse Financial Services 1) en % sur en % sur 12 mois en % sur mio. CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Produits bruts 2) 3 517 2 289 3 582 54 (2) 11 830 15 382 (23) Frais de personnel 1 405 1 443 1 244 (3) 13 5 765 5 639 2 Autres charges d’exploitation 897 845 1 065 6 (16) 3 465 3 686 (6) Charges d’exploitation 2 302 2 288 2 309 1 0 9 230 9 325 (1) Bénéfice brut 1 215 1 1 273 – (5) 2 600 6 057 (57) Amortissements sur l’actif immobilisé 256 141 218 82 17 733 581 26 Amortissements de la valeur actuelle de bénéfices futurs (PVFP) 62 119 78 (48) (21) 267 237 13 Correctifs de valeur, provisions et pertes 105 91 48 15 119 390 383 2 Bénéfice/(perte) avant résultats exceptionnels, facteurs spéciaux, effet cumulatif du changement de règles comptables et impôts 792 (350) 929 – (15) 1 210 4 856 (75) Produits/(charges) exceptionnels, nets 24 6 8 300 200 48 25 92 Impôts 3) 4) (332) (693) (151) (52) 120 (1 525) (1 113) 37 Bénéfice/(perte) avant facteurs spéciaux, effet cumulatif du changement de règles comptables et part des minoritaires 484 (1 037) 786 – (38) (267) 3 768 – Amortissements de valeurs incorporelles acquises et de goodwill (37) (27) (52) 37 (29) (139) (116) 20 Facteurs spéciaux (73) (119) 0 (39) – (192) 0 – Impact fiscal 14 1 1 – – 16 2 – Effet du changement de règles comptables 3) 266 – – – – 266 – – Bénéfice net/(perte) avant part des minoritaires 654 (1 182) 735 – (11) (316) 3 654 – Part des minoritaires 51 17 22 200 132 151 (69) – Bénéfice net/(perte) 705 (1 165) 757 – (7) (165) 3 585 – 1) Le cas échéant, les chiffres des périodes précédentes ont été adaptés afin de les rendre compatibles avec la présentation actuelle. Les résultats de l’unité d’affaires cor- respondent aux résultats des différents segments. Certains coûts liés aux acquisitions (amortissements de valeurs incorporelles acquises et de goodwill), facteurs spéciaux et l’effet cumulatif du changement de règles comptables ne sont pas attribués aux segments et n’apparaissent qu’au niveau de l’unité d’affaires. Ces facteurs spéciaux résultent de la réorientation de European Initiative sur les clients de Private Banking. Un rapprochement détaillé de la présentation des unités d’affaires et des comptes consolidés du Groupe avec l’explication des principales questions se trouve aux pages 33-36. 2) Dans les affaires d’assurances, il s’agit des primes acquises nettes, moins les charges pour prestations d’assurances, les charges du traitement des sinistres ainsi que les commissions, plus le résultat des placements de capitaux (net). 3) Au 4e trimestre 2002, le Credit Suisse Group a modifié ses règles comptables en ce qui concerne l’inscription à l’actif des avoirs fiscaux latents sur pertes d’exploitation reportées. Sans ce changement, la position «impôts» se chiffrerait à -804 mio. CHF pour T4 2002. L’application rétroactive de ces nouvelles règles comptables modifierait la position «impôts» de la manière suivante: -649 mio. CHF, -594 mio. CHF et -210 mio. CHF pour 4T 2002, 3T 2002 et 4T 2001, -1 153 mio. CHF pour 2001 (12 mois). 4) Hors effet fiscal de l’amortissement des valeurs incorporelles acquises et du goodwill ainsi que des facteurs spéciaux. 12
  15. 15. Passage au bénéfice/(à la perte) d’exploitation Variation Variation Variation en % sur en % sur 12 mois en % sur mio. CHF 4T 2002 3T 2002 4T 2001 3T 2002 4T 2001 2002 2001 2001 Bénéfice net/(perte) 705 (1 165) 757 – (7) (165) 3 585 – Amortissements de valeurs incorporelles acquises et de goodwill 1) 37 27 52 37 (29) 119 116 3 Facteurs spéciaux 73 119 0 (39) – 192 0 – Impact fiscal (14) (1) (1) – – (16) (2) – Effet cumulatif du changement de règles comptables (266) – – – – (266) – – Bénéfice/(perte) d’exploitation 535 (1 020) 808 – (34) (136) 3 699 – 1) Ne comprend pas un amortissement de 20 millions de francs au 2e trimestre 2002 sur une participation. Points de repère de Credit Suisse Financial Services 12 mois 4T 2002 3T 2002 4T 2001 2002 2001 Rapport coûts/revenus 1) 75,0% 116,3% 72,7% 87,6% 65,9% Rapport coûts/revenus (exploitation) 2) 3) 72,7% 106,1% 70,5% 84,2% 64,4% Rapport coûts/revenus (exploitation), secteur de la banque 2) 71,1% 69,4% 65,7% 65,1% 61,6% Rendement de la moyenne des fonds propres alloués 1) 20,8% (38,9%) 24,2% (2,6%) 26,3% Rendement de la moyenne des fonds propres alloués (exploitation) 2) 4) 15,4% (34,1%) 25,8% (2,3%) 27,1% Moyenne des fonds propres alloués, mio. CHF 12 600 12 161 12 170 12 334 13 883 Taux de croissance des actifs gérés (1,3%) (3,8%) 5,8% (9,5%) 2,5% dont nouveaux capitaux nets (0,1%) 0,2% 1,6% 2,5% 5,8% dont influence des marchés et effets structurels (1,3%) (4,1%) 3,8% (11,8%) (4,2%) dont acquisitions/(ventes) 0,1% 0,1% 0,4% (0,2%) 0,9% dont sous mandat de gestion (0,7%) (0,6%) 2,6% (1,9%) n. disp. 31.12.02 30.09.02 31.12.01 Actifs gérés, mrd CHF 677,5 686,4 748,4 Effectif du personnel 53 755 54 218 51 668 1) Sur la base des résultats de l’unité d’affaires, y compris les coûts liés aux acquisitions, les facteurs spéciaux et l’effet cumulatif du changement de règles comptables, non attribués aux segments. Informations plus détaillées aux pages 33-36. 2) Sur la base des résultats des segments de l’unité d’affaires, sans les coûts liés aux acqui- sitions, les facteurs spéciaux et l’effet cumulatif du changement de règles comptables, qui ne sont pas attribués aux segments. Informations plus détaillées aux pages 33-36. 3) Hors amortissements de la valeur actuelle de bénéfices futurs (PVFP) provenant des affaires d’assurance. 4) Hors l’effet cumulatif du changement de règles comptables. Credit Suisse Financial Services a enregistré, au quatriè- vate Banking a engendré des facteurs spéciaux d’un me trimestre 2002, un bénéfice net de 705 millions de montant de 73 millions pour le quatrième trimestre et de francs et une perte nette de 165 millions sur l’ensemble 192 millions sur l’ensemble de l’année. de l’année, contre un bénéfice net de 3,6 milliards de Les actifs gérés ont reculé de 1,3%, au quatrième francs en 2001. Le résultat financier de la Winterthur trimestre 2002, par comparaison avec le trimestre précé- s’est élevé, en 2002, à 1,4 milliard de francs, comparé à dent et de 9,5% à 677,5 milliards de francs en regard 7,0 milliards l’année précédente. Cette diminution a de fin 2001, à cause notamment de la faiblesse persis- entraîné une réduction de son résultat d’exploitation de tante des marchés d’actions et d’effets de change. L’u- 3,3 milliards de francs par rapport à 2001 (1,6 milliard nité d’affaires a enregistré un reflux net de capitaux de pour Life & Pensions et 1,7 milliard pour Insurance). 0,6 milliard de francs. L’afflux net de capitaux dans le Le bénéfice net de Credit Suisse Financial Services secteur de la banque n’a pas réussi à compenser le au quatrième trimestre a compris des avoirs fiscaux reflux subi par Life & Pensions par suite d’une politique latents par suite du changement des règles comptables à de souscription et de renouvellement sélective. Sur l’en- hauteur de 472 millions de francs pour les pertes de semble de l’année 2002, l’arrivée d’argent frais à Credit 2002 ainsi qu’un effet cumulatif reporté s’élevant à 266 Suisse Financial Services s’est chiffrée à 18,9 milliards millions de francs et concernant surtout la Winterthur. Le de francs, ce qui correspond à 2,5% des actifs gérés. recentrage de European Initiative sur la clientèle de Pri- www.credit-suisse.com 13

×