Email 
L’ORGANE DENTAIRE SAIN
L’émail recouvrant la couronne des dents est la 
substance la plus dure et la plus minéralisée de 
l’organisme. 
Ce tissu ...
En parlant de l’émail, il est inévitable 
de discuter son aspect 
morphologique. 
L’émail a une épaisseur variable selon 
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’organe dentaire sain

338 vues

Publié le

email

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
338
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’organe dentaire sain

  1. 1. Email L’ORGANE DENTAIRE SAIN
  2. 2. L’émail recouvrant la couronne des dents est la substance la plus dure et la plus minéralisée de l’organisme. Ce tissu qui a des échanges constantes avec les ions salivaires subit des agressions en cas d’un cadre buccal nuisible. Suite aux changements différentes variations de pH du milieu buccal, l’émail peut se déminéraliser. Ceci dit, l’émail n’est pas tout à fait vulnérable. Il peut résister à la chaleur ainsi que le pH grâce à la salive contient plusieurs éléments protecteurs, régulateurs, agissant individuellement ou s’organisant en véritables systèmes de défense contre les bactéries, mais aussi en apportant des ions nécessaires à la re-minéralisation de la dent, lorsque celle-ci n'est pas trop abîmée.
  3. 3. En parlant de l’émail, il est inévitable de discuter son aspect morphologique. L’émail a une épaisseur variable selon les différentes zones coronaires, mais cette épaisseur reste plus importante dans la région occlusale (surtout au niveau des cuspides) comparée à la région cervicale. Quelques zones de l’émail sont plus favorables à des attaques carieuses que d’autres, ces zones sont notamment celles qui sont peu accessibles au brossage dont les sillons, les puits, les fossettes, les fissures à cause de leur morphologie externe qui a déjà été discuté .

×