Le diagnostic objectif       de la maladie de Menière                   Paul Avan           F.Giraudet, L.Gilain, T.Mom   ...
Méthodes objectives ?-anatomopathologie !-imagerie ?-Electrocochléographie (ECoG)-autres tentatives       MMS 10 Marchbank...
Nouvelle méthode: utilisation des cellules sensorielles    auditives comme "capteurs de pression"
RATIONNEL             OEAs                                 PIL                       PIL (ou PIC)1. Hydrops  oreille plus...
PRINCIPEChangement de rigidité de la cochlée  phasedéphasage caractéristique de ses réponsesacoustiques et électriques en...
Modèle / expériences (OEAs)Déphasage, ∝∆PIC                                 modèle            ∆phase            ∆level    ...
Patients• 41 consécutifs avec MM unilatérale  patente• testés plusieurs fois, avec / sans  symptômes (triade)
ECHODIA, Clermont-FerrandStartup/ Labo de BiophysiqueSensorielle, UdA
réponse normale de la phase OEA    au changement de posture
Dans les oreilles MM: décours le + fréquent
contrôlesMM prochesdune criseMMà distance
tests répétés                attack                no attack
autre décours: montée lente
autre décours: pic aigu
autre décours: erratique
déphasage 1 ∝ ∆PIC                                son                             PotentielÉlectrode (vers ampli EEG)   Mi...
CONCLUSIONS1. Dans les oreilles’ Menière’ typiques, les   signaux produits par la cochlée sont   hypersensibles à des chan...
Gerbille, PMC vs OEA: facteur 0,5200           (déphasage en degrés)150                                                   ...
ECoG non invasive
30 sujets MMrécemment inclusLeur plus mauvais seuil auditifentre 250 et 1000 Hz Leur seuil auditif à 1000 Hz
phase                       niveau                                bruitAudio plat à 60 dB!!
Réflexions sur quelques cas:      Quel protocole?   Quelle interprétation?
Deux causes possibles au déphasage:      - augmentation de rigidité (étrier / Mb basilaire)      - changement de point d’o...
Instabilité non immédiate…
… et rapport SP/APfois couché   ECoG: 3 (+45°), 4 pas excessif en permanence   19/s, moy. 600 clics                       ...
Un autre              debout           couché prolongé              couché1
deboutcouché1couché2
couchéprolongé   debout
Cas limite, clinique, DPOAE, ECoG                                debout                                couchée
Cas incomplet: Audiogramme tonal normal
Mr LA.. va bienPost gentaQuelle est la question?(pas de DPOAE, pas de DPCM)                              debout           ...
PIC          (daPa)                    P                                          temps  -Décalage de phase des OEA corrél...
Spécificité de leffet de PIC                          modèlel      level              frequency60 daPa pression dans la ca...
Diagnostic maladie meniere_avan_smorl_2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Diagnostic maladie meniere_avan_smorl_2012

616 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Diagnostic maladie meniere_avan_smorl_2012

  1. 1. Le diagnostic objectif de la maladie de Menière Paul Avan F.Giraudet, L.Gilain, T.Mom Biophysique Sensorielle, UMR INSERM 1107 et ECHODIA Clermont-Ferrand, FranceAtelier, SMORL 2012
  2. 2. Méthodes objectives ?-anatomopathologie !-imagerie ?-Electrocochléographie (ECoG)-autres tentatives MMS 10 Marchbanks (position de létrier) impédancemétrie (Darrouzet)  tentatives dapprocher lhydropsMais: peu sensibles, souvent <60%souvent compliquées (longues, spécialisées, invasives)
  3. 3. Nouvelle méthode: utilisation des cellules sensorielles auditives comme "capteurs de pression"
  4. 4. RATIONNEL OEAs PIL PIL (ou PIC)1. Hydrops  oreille plus rigide2. OEA modifiées3. posture  PIC4. effets amplifiés par la présence dhydrops
  5. 5. PRINCIPEChangement de rigidité de la cochlée  phasedéphasage caractéristique de ses réponsesacoustiques et électriques en BF < 1.5 kHz 390 Haute P Basse P SPL. 4 5 6 7 8 9 10 11 12 100 temps (ms)
  6. 6. Modèle / expériences (OEAs)Déphasage, ∝∆PIC modèle ∆phase ∆level frequency
  7. 7. Patients• 41 consécutifs avec MM unilatérale patente• testés plusieurs fois, avec / sans symptômes (triade)
  8. 8. ECHODIA, Clermont-FerrandStartup/ Labo de BiophysiqueSensorielle, UdA
  9. 9. réponse normale de la phase OEA au changement de posture
  10. 10. Dans les oreilles MM: décours le + fréquent
  11. 11. contrôlesMM prochesdune criseMMà distance
  12. 12. tests répétés attack no attack
  13. 13. autre décours: montée lente
  14. 14. autre décours: pic aigu
  15. 15. autre décours: erratique
  16. 16. déphasage 1 ∝ ∆PIC son PotentielÉlectrode (vers ampli EEG) Microphonique (PMC) PMC: 1 déphasage sensible à ∆PIC Et: enregistrement devenu facile, signal robuste
  17. 17. CONCLUSIONS1. Dans les oreilles’ Menière’ typiques, les signaux produits par la cochlée sont hypersensibles à des changements mineurs externes de pression intracrânienne;2. Hypersensibilité maximum près dune crise;3. Membrane basilaire déformée? et/ou touffes stéréociliaires? et hydrops sans la triade?4. Outil objectif simple, répétable, non invasif
  18. 18. Gerbille, PMC vs OEA: facteur 0,5200 (déphasage en degrés)150 PMC 40°100 départs arbitraires = 40 cm deau 50 80° 0 OEA -50 créneau de PIC-100 0 20 40 60 80 100 120 140 temps (s)
  19. 19. ECoG non invasive
  20. 20. 30 sujets MMrécemment inclusLeur plus mauvais seuil auditifentre 250 et 1000 Hz Leur seuil auditif à 1000 Hz
  21. 21. phase niveau bruitAudio plat à 60 dB!!
  22. 22. Réflexions sur quelques cas: Quel protocole? Quelle interprétation?
  23. 23. Deux causes possibles au déphasage: - augmentation de rigidité (étrier / Mb basilaire) - changement de point d’opération des CCE d’où diminution de gain (surdité!) déphasage des réponses
  24. 24. Instabilité non immédiate…
  25. 25. … et rapport SP/APfois couché ECoG: 3 (+45°), 4 pas excessif en permanence 19/s, moy. 600 clics debout couché prolongé couché1
  26. 26. Un autre debout couché prolongé couché1
  27. 27. deboutcouché1couché2
  28. 28. couchéprolongé debout
  29. 29. Cas limite, clinique, DPOAE, ECoG debout couchée
  30. 30. Cas incomplet: Audiogramme tonal normal
  31. 31. Mr LA.. va bienPost gentaQuelle est la question?(pas de DPOAE, pas de DPCM) debout couché
  32. 32. PIC (daPa) P temps -Décalage de phase des OEA corrélé aux modifications de P du LCS (test de perfusion) -∆f de 10° = ΔPLCS de 5 cmH20Büki B., Avan P., Lemaire JJ., Dordain M., Chazal J., Ribari O., Hearing Research, 1996
  33. 33. Spécificité de leffet de PIC modèlel level frequency60 daPa pression dans la caisse du tympan

×