Démographie                La population des               communes du SCoT23 juin 2011
Le nouveau recensement    Depuis 2004    Enquêtes annuelles     Résultats obtenus à partir d’un cycle de cinq années    d’...
201 600 habitants        201 600 habitants au 1er janvier 2008       + 8042 habitants entre 1999 et 2008      Un taux de c...
Le « retour des petites communes »      Les communes de moins de 10 000 habitants ont connu    une progression très supéri...
Une croissance supérieure aux projections      Sur le territoire du SCoT : +894 habitants par an en    moyenne depuis 1999...
L’évolution par commune                                                                         Evolution annuelle moyenne...
L’évolution par communes      Quelques gros contributeurs       Les 5 plus fortes progressions contribuent à 62% de    l’a...
Une croissance portée par le solde migratoire     Retournement par rapport à la période 1990-1999     Evolution de la popu...
La fonction d’accueil de la ville centre       25% des habitants du Pays de Lorient (48 500) vivent dans    leur commune d...
La fonction d’accueil de la ville centre       Une part de population nouvelle plus forte dans les     communes à forte cr...
La fonction d’accueil de la ville centre       La ville centre est le moteur de l’attractivité du Pays de     Lorient     ...
Les facteurs explicatifs     Les capacités foncières des communes     Les prix de l’immobilier     La décohabitation12
L’avenir démographique     Vers un rééquilibrage ?13
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

SCoT_Lorient_évolutions démographiques

644 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
644
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
156
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SCoT_Lorient_évolutions démographiques

  1. 1. Démographie La population des communes du SCoT23 juin 2011
  2. 2. Le nouveau recensement Depuis 2004 Enquêtes annuelles Résultats obtenus à partir d’un cycle de cinq années d’enquêtes Ex : les résultats des collectes 2006 à 2010 permettent d’estimer la population de toutes les communes au 1er janvier 2008 Le concept de population municipale correspond désormais à la notion de population utilisée en statistique. En 1999, c’était le concept de population sans doubles comptes qui correspondait à la notion de population statistique2
  3. 3. 201 600 habitants 201 600 habitants au 1er janvier 2008 + 8042 habitants entre 1999 et 2008 Un taux de croissance en augmentation : +0,45% par an contre +0,13% entre 1990 et 1999 Très forte croissance sur la communauté de communes de Blavet Bellevue Océan Évolution annuelle moyenne Population Population Population 1990-1999 1999-2008 1990 1999 2008 Zone d’emploi de Lorient 257 392 259 183 271 506 0,08% 0,52% Cap l’Orient agglomération 179 434 180 988 185 955 0,10% 0,30% CC Bellevue Blavet Océan 11 796 12 547 15 622 0,69% 2,47% CC Région de Plouay du Scorff au Blavet 12 110 11 761 12 596 -0,32% 0,77% CC du Pays de Quimperlé 49 112 49 279 52 299 0,04% 0,66% SCoT du Pays de Lorient 191 230 193 535 201 577 0,13% 0,45% Pays de Lorient 203 340 205 296 214 173 0,11% 0,47%3 Morbihan 619 838 643 873 710 034 0,42% 1,09%
  4. 4. Le « retour des petites communes » Les communes de moins de 10 000 habitants ont connu une progression très supérieure à 1990-1999 Particulièrement les communes de moins de 5000 habitants Évolution de la population selon la taille de la commune Taille de communes en Variation de évolution annuelle moyenne Nombre de Population Population 2008 population communes 2008 1999 (en nombre d’habitants) 1999-2008 1999-2008 1990-1999 moins de 2000 4 4237 393 3844 1,09% -0,25% 2000 à 4999 8 26 192 2785 23 407 1,26% 0,27% 5000 à 9999 7 47 619 3326 44 293 0,81% 0,18% 10000 à 19999 3 42 891 2025 40 866 0,54% 0,38% 20000 et plus 2 80 638 -487 81 125 -0,07% -0,03% Source : Insee, recensements de la population4
  5. 5. Une croissance supérieure aux projections Sur le territoire du SCoT : +894 habitants par an en moyenne depuis 1999 Les projections réalisées en 2000 prévoyaient 500 habitants supplémentaires par an en moyenne La période 1990-1999 était un « accident démographique » Nouvelle étude « projections démographiques » réalisée au premier semestre 2011 (cf. fin de réunion)5
  6. 6. L’évolution par commune Evolution annuelle moyenne Evolution en nombre dhabitants entre 2,7% et 3,2% 1 000 entre 1,7% et 2,7% 500 entre 0,7% et 1,7% Positif 250 Négatif entre 0,2% et 0,7% 100 entre -0,3% et +0,2% entre -1,6% et -0,3% GUIDEL LORIENT HENNEBONT Limites communales PLOEMEUR KERVIGNAC Périmètres des EPCI LANESTER Fond cartographique : IGN - GéoFLA® Cartographie : AudéLor - janvier 2011 Source : Insee, recensements de la population6
  7. 7. L’évolution par communes Quelques gros contributeurs Les 5 plus fortes progressions contribuent à 62% de l’accroissement total (les 10 plus fortes : 95%) Les 10 plus fortes progressions en nombre dhabitants entre 1999 et 2008 sur la zone demploi de Lorient Kervignac Hennebont Guidel Languidic Plouhinec Merlevenez Lanester Plouay Pont-Scorff Quéven7 0 200 400 600 800 1000 1200 1400
  8. 8. Une croissance portée par le solde migratoire Retournement par rapport à la période 1990-1999 Evolution de la population due au solde migratoire 1999-2006 Évolution annuelle moyenne entre 1,7% et 2,5% entre 1,2% et 1,7% entre 0,7% et 1,2% entre 0,2% et 0,7% entre -0,3% et 0,2% entre -0,9% et -0,3% Solde migratoire 1 000 500 250 100 Fond cartographique : IGN -GéoFLA© Cartographie : AudéLor - mars 20118 Source : Insee, recensements
  9. 9. La fonction d’accueil de la ville centre 25% des habitants du Pays de Lorient (48 500) vivent dans leur commune depuis moins de 5 ans 27 000 habitants sont arrivés sur le Pays de Lorient, contribuant au solde migratoire positif (+4800)9
  10. 10. La fonction d’accueil de la ville centre Une part de population nouvelle plus forte dans les communes à forte croissance et dans les villes centres La ville centre attire beaucoup la population venant de l’extérieur du territoire Les communes périphériques accueillent davantage des populations migrant à l’intérieur du Pays de Lorient10
  11. 11. La fonction d’accueil de la ville centre La ville centre est le moteur de l’attractivité du Pays de Lorient Mais avec une fonction d’accueil et de redistribution sur l’ensemble du territoire11
  12. 12. Les facteurs explicatifs Les capacités foncières des communes Les prix de l’immobilier La décohabitation12
  13. 13. L’avenir démographique Vers un rééquilibrage ?13

×