VII) Construction de la maquette
et réalisation de notre
expérience :
Notre expérience avait pour but de montrer que la
dé...
Etape 2 : Réalisation de la maquette :
La réalisation de la maquette s’est déroulée en
plusieurs étapes.
1) Collage des su...
2) Fixation des demis-cylindres de contact
linéaire avec les supports du tablier

Nous avons réalisé ces deux cylindres (u...
3) Réalisation du tablier
Nous avons tout d’abord dessiné le tablier sous
Inventor comme pour les demis-cylindres afin
d’u...
Puis nous avons ensuite procédé à l’usinage de la
pièce :
Voici le programme qui a servi à usiner la
pièce :
A cette étape nous avions installé notre tablier
ainsi que le comparateur qui servira à mesurer la
déformation précise à 1...
comparateur nous avons pu voir que la déformation
du tablier sans les haubans était d’environ 5,5
mm.
Etape 4 : fixation d...
Nous pouvons observer qu’après la fixation des
suspentes tout en conservant la même charge
exercée sur le tablier, soit 6,...
Grand 7 et 8 tpe
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Grand 7 et 8 tpe

227 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
227
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Grand 7 et 8 tpe

  1. 1. VII) Construction de la maquette et réalisation de notre expérience : Notre expérience avait pour but de montrer que la déformation était moindre lorsque nous ajoutions des haubans afin de suspendre le tablier et donc de pouvoir allonger la portée du pont. Nous avons donc mesuré la déformation du tablier sans hauban et avec en conservant la même charge exercé sur celui-ci. Nous allons donc vous présenter les étapes de la construction de la maquette ainsi que la réalisation de l’expérience. Etape 1 : Choix des matériaux. Pour le tablier du pont nous avons décidé d’utiliser une tôle d’acier doux qui est un matériau résistant et que l’on peut facilement se procurer. Pour reposer le tablier on a utilisé des blocs de bois auxquels on a fixé des demis-cylindres d’acier doux pour que l’appui soit linéaire avec le tablier et qu’il soit le même pour les deux expériences. Pour le pilier nous avons également utilisé des morceaux de bois pour faciliter la fixation avec le support en bois grâce à de la colle et une vis. Pour les haubans, du fil de pêche est nécessaire car on connaît la résistance de la rupture de celui-ci. Nous n’avons pas pu utiliser de câble en acier car à notre la résistance est beaucoup importante pour la charge que nous avons mise sur le pont.
  2. 2. Etape 2 : Réalisation de la maquette : La réalisation de la maquette s’est déroulée en plusieurs étapes. 1) Collage des supports du pont au support principal :
  3. 3. 2) Fixation des demis-cylindres de contact linéaire avec les supports du tablier Nous avons réalisé ces deux cylindres (un pour chaque support) depuis Inventor pour transmettre les cotations à notre usineur.
  4. 4. 3) Réalisation du tablier Nous avons tout d’abord dessiné le tablier sous Inventor comme pour les demis-cylindres afin d’usiner la pièce d’après un programme.
  5. 5. Puis nous avons ensuite procédé à l’usinage de la pièce : Voici le programme qui a servi à usiner la pièce :
  6. 6. A cette étape nous avions installé notre tablier ainsi que le comparateur qui servira à mesurer la déformation précise à 1/100 de mm près. Etape 3 : Réalisation de l’expérience : Ici on voit une charge de 6,8 kg appuyé notre tablier de pont soit 66,852 Newton. Grâce au
  7. 7. comparateur nous avons pu voir que la déformation du tablier sans les haubans était d’environ 5,5 mm. Etape 4 : fixation des suspentes et réalisation de la seconde expérience : Après avoir réalisé la première expérience en utilisant un tablier simple sans suspente, nous allons ensuite rajouté à ce même tablier des suspentes qui nous permettrons de mesurer une autre déformation qui correspondrait à la réalité à la déformation d’un tablier de pont suspendu lorsqu’un véhicule le traverse. Voilà ci-dessus notre maquette après avoir posé les suspentes, les piliers pour maintenir celleci et le comparateur. Maintenant nous procédons à la seconde expérience.
  8. 8. Nous pouvons observer qu’après la fixation des suspentes tout en conservant la même charge exercée sur le tablier, soit 6,8 kg, la déformation du tablier est de 4,48 mm. On observe donc une différence de déformation de 1,02 mm lorsque le tablier est équipé de suspentes. VIII) Conclusion générale : D’après notre expérience et d’après notre étude sur les forces, nous pouvons conclure que le pont suspendu est bien la meilleure solution technique pour allonger au maximum le tablier d’un pont suspendu et donc avoir la plus grande portée possible.

×