Cours pbi foad

1 004 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 004
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
471
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours pbi foad

  1. 1. Objectif de la séance: comprendre la Protection Biologique Intégrée ou PBI • Consigne: Lisez les diapositives suivantes
  2. 2. Qu’est-ce que la PBI ? C’est l’ensemble des pratiques mises en œuvre pour protéger les cultures Contrairement à la lutte classique qui est 100% chimique
  3. 3. Quelles sont ces techniques?  Prophylactiques = en prévention  Culturales  Biologiques  Chimiques
  4. 4. Quel intérêt à sa mise en place ?  Développement d’une résistance des ravageurs aux pesticides  Pollution de la planète  Nocif pour les êtres humains  L’Union Européenne à mis en place le Plan Ecophyto 2018 visant à réduire de 50% l’emploi des produits chimiques
  5. 5. Les mesures prophylactiques  Nettoyer et désinfecter les serres vides : faire un vide sanitaire  Avoir des allées et des tablettes propres (éliminer les adventices)  Nettoyer et désinfecter les plaques de semis, utiliser de la poterie neuve  Utiliser du terreau stérilisé  Choisir des plantes appropriées (privilégier les plantes qui attirent moins les ravageurs et celles qui les repoussent, certaines variétés sont moins sensibles aux maladies)  Vérifier que les nouvelles plantes soient saines avant de les faire entrer dans la serre  Surveiller les cultures pour voir les problèmes le plus tôt possible
  6. 6. La lutte culturale  Nettoyer les plantes (enlever les feuilles mortes ou abîmées)  Effectuer des pincements (ravageurs dans les boutons floraux)  Effectuer des distançages (aération : contre les champignons)  Optimiser les conditions de culture (plante saine + résistante aux ravageurs et maladies)  Jeter les plantes atteintes de champignons au lieu de faire des traitements chimiques (possible si l’infection est repérée tôt)  Eliminer certains ravageurs à la main quand on les voit (chenilles, cochenilles, limaces)  Brumiser les plantes pour prévenir l’apparition d’acariens
  7. 7. La lutte biologique Elle n’est possible que contre les ravageurs des cultures  Introduire des auxiliaires (en prévention et lors d’attaques de ravageurs)  Utiliser des phéromones  Utiliser des panneaux de piégeage  Favoriser la présence d’auxiliaires indigènes (en plantant des haies autour des serres par exemple)
  8. 8. La lutte chimique Elle est la seule méthode de lutte curative contre les champignons Elle est utilisée contre les ravageurs si les autres méthodes ont échouées  Privilégier les produits «bio» si possible (savons, huiles minérales…) ou compatibles (= qui ne détruisent pas ou peu les auxiliaires)  Utiliser correctement les EPI (Equipement de Protection Individuel)  Utiliser un insecticide si le ravageur visé est un insecte  Utiliser un acaricide si le ravageur visé est un acarien

×