FOND FILET MI-COURT
SERVICE ********** *
DEGAGE ******
SMASH
DRIVE *
RUSH *
AMORTI **************
*******
****
CONTRE-
AMO...
POSITION DE REFERENCE JOUEUR OBSERVE
(joueur gaucher)
DEFENSE
- Fente latérale
- Buste droit = équilibre
- Pousser sur la ...
Sur ce contre-amorti : le joueur a le coude très proche de lui, son bras n’est donc pas tendu.
L’articulation du coude éta...
L’interprétation est basée sur le replacement du joueur après la frappe. Grâce aux
images, on a pu déterminer un problème ...
Pour cette interprétation, nous avons décidé de mettre en relation
notre analyse quantitative et les problèmes tactiques.
...
Thème: Gagner du temps quand on est dans un rapport
de force défavorable.
Schéma:
Objectif de l’enseignant: Travailler la ...
MULTIVOLANTS
Objectif : travailler tous les déplacements.
A B
Consignes :
- série de 20 volants
- B envoie les volants sur...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2

881 vues

Publié le

Badminton, analyse du jeu et interprétation explication du comportement observé

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
881
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entraînement : Exemple 2

  1. 1. FOND FILET MI-COURT SERVICE ********** * DEGAGE ****** SMASH DRIVE * RUSH * AMORTI ************** ******* **** CONTRE- AMORTI ************** * * LOB ************** *** DEFENSE **** ************ En résumé : - Service fond de court : 11 dont 1 FD, 1 CG - Dégagé : 6 - Smash : 0 - Drive : 1 - Rush : 1 - Amorti : 25 dont 2 FD, 3 CG - Contre-amorti : 16 dont 5 FD, 3 CG - Lob : 17 dont 2 FD - Défense : 16 dont 4 FD
  2. 2. POSITION DE REFERENCE JOUEUR OBSERVE (joueur gaucher) DEFENSE - Fente latérale - Buste droit = équilibre - Pousser sur la jambe droite puis poser le pied gauche, d’abord par le talon dans l’axe du déplacement - Il tend le bras avant de se placer au niveau de ses appuis = il est trop loin du volant donc il le rate - Pas de reprise d’appuis après le replacement - Pieds joints et buste penché en avant = pas équilibré CONTRE - AMORTI - Fente avant avec un petit pas suivi d’un grand – jambe raquette devant - Pied avant (ici le gauche) doit être orienté en direction du poteau gauche - Tamis de raquette à l’horizontal, à hauteur du filet - Déplacement arrière-avant : pas de reprise d’appuis, pas équilibré, pied arrière n’est pas en contact avec le sol - Geste ample, raquette basse - Prend le volant trop tard, coude près du corps, plan de frappe trop latéral (pas devant lui)
  3. 3. Sur ce contre-amorti : le joueur a le coude très proche de lui, son bras n’est donc pas tendu. L’articulation du coude étant proche du corps du joueur, cela lui permet d’augmenter son contrôle dans la frappe. Mais le fait de ne pas tendre le bras l’oblige à prendre le volant plus près de lui et non devant lui. Dans cette situation il pourrait prendre le volant plus tôt mais il ne le fait pas. Le joueur est alors dans un champ attentionnel focalisé avec un geste de faible amplitude. Cette caractéristique est propre au débutant. De plus l’orientation du tamis reflète le problème de l’anticipation coïncidence du joueur. Au niveau de ses articulations, pour le contre-amorti, il n’utilise que le poignet car il bloque son coude. On appelle cela le gel des articulations . Cela consiste à fixer une articulation pour se concentrer sur une autre, dans ce cas, il est question du poignet. Dans le cas de ce joueur, le gel des articulations dépend de la finalité de son coup. En effet, si on regarde les deux images , le joueur rapproche son coude de lui pour une frappe courte comme le contre amorti. Et pour un lob, il gel son coude et fait un geste très ample car il cherche à mettre le volant au fond du terrain. Il a besoin de force. Quand le joueur a besoin de puissance il effectue un geste ample et quand il a besoin de précision il fait un geste court. Or, techniquement parlant , la préparation de frappe doit être la même pour un coup au filet dans une zone avant et arrière du terrain adverse. => L’idée principale : en fonction de la finalité des coups, l’organisation motrice des articulations n’est pas la même tout comme le gel des articulations. Le nombre d’articulations utilisées sera différent selon le coup effectué.
  4. 4. L’interprétation est basée sur le replacement du joueur après la frappe. Grâce aux images, on a pu déterminer un problème : celui de l’anticipation. L’anticipation : c’est le fait de déterminer une réponse de l’adversaire avant qu’il ne frappe le volant en adoptant un état de préparation. Cette préparation peut être de 3 manières différentes. - La préparation totale : le joueur se place avant que l’adversaire ne frappe. - La préparation partielle : le joueur privilégie une certaine réponse sans exclure les autres possibilités. - La préparation neutre : le joueur ne privilégie aucune réponse en particulier, tout est possible. Dans notre analyse, on peut voir que le joueur ne modifie pas son replacement en fonction du volant et de son adversaire. On en déduit qu’il ne maîtrise pas les anticipations et que cela explique pourquoi, dans le jeu, il est souvent, pour ne pas dire toujours, en retard et dans une situation de rapport de force inférieur où la pression temporelle lui est défavorable. Ce problème d’anticipation entraîne la non maîtrise d’autres compétences telles que : la prise de décision, le traitement des informations visuelles, et le développement d’automatismes cognitifs (cf carte conceptuelle). En conclusion, au badminton, un joueur n’ayant que des préparations neutres se verra toujours en retard pendant l’échange. Et donc, il diminuera ses chances de gagner.
  5. 5. Pour cette interprétation, nous avons décidé de mettre en relation notre analyse quantitative et les problèmes tactiques. Nous avons vu que le joueur observé utilisait beaucoup les amortis (25 réalisés) et les lobs (17 réalisés). Seulement, il n’a marqué que 3 points directs sur des retours de service uniquement. Il n’est donc pas efficace. Pourquoi ? Hypothèse : il ne fait pas les bons choix et ne prend pas d’informations sur son adversaire au niveau de son déplacement, sa posture, sa position… (cf carte conceptuelle). Grâce à l’analyse quantitative, on peut déterminer le profil du joueur qui est un défenseur. IL ne prend aucun risque au cours des échanges et aucune initiative. Dans son jeu, nous avons remarqué l’absence de frappes ayant une trajectoire à plat, ou descendante, avec de la vitesse, telles que le smash ou le drive. A aucun moment il n’essaye de mettre son adversaire en retard. Pourquoi ? Car Il subit le rythme que son adversaire lui impose (cf interprétation tactique).
  6. 6. Thème: Gagner du temps quand on est dans un rapport de force défavorable. Schéma: Objectif de l’enseignant: Travailler la défense pour rééquilibrer le rapport de force. But de l’élève: Se donner du temps pour toucher les différents cônes répartis sur son terrain. Nombre de joueurs / Matériel: 2 joueurs , 1 volant et 6 cônes. Consignes: Le joueur B peu jouer n’importe quel coup du moment ou il met en difficulté le joueur A. Le joueur A (celui qui travaille) doit toujours lever les volants. Critères de réussite: Toucher 1 cône après chaque volant relevé, soit toucher les 6 cônes sur un seul point. Critères de réalisation: Lever le volant le plus haut possible en direction du coin gauche ou du coin droit pour se donner le plus de temps possible. Si trop facile: Toucher les 6 cônes dans un ordre défini en amont, puis recommencer jusqu’à ce que le point se termine Si trop difficile: Toucher les 6 cônes dans n’importe quel ordre et possibilité de toucher plusieurs fois le même cônes. A B Cône Zone de retour préconisé pour le joueur A
  7. 7. MULTIVOLANTS Objectif : travailler tous les déplacements. A B Consignes : - série de 20 volants - B envoie les volants sur tout le terrain, en variant les trajectoires et la vitesse des volants. Il envoie les volants juste avant que A ne soit replacé - A doit se concentrer sur ses déplacements pour renvoyer tous les volants dans le terrain adverse BERTHET Pierrick & CEDIL Manon – L2 STAPS

×