SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  51
Spécialité
Badminton
L2 STAPS LYON 1
GABORIT Hugo
HABOUZITThomas
PEYRACHON Romane
PROBLEME : Le joueur tire-t-il
bénéfice du coaching aux
différents niveaux de pratique ?
Utilisation de données collectées par une
raquette connectée pour résoudre un problème.
J.C.Weckerle
REVUE DE
LITTÉRATURE
Le coaching en
général :
« Le coaching
d’équipe :
Applications,
processus et
stratégie », Revue
STAPS, N°1, 2010 :
p.45-50, CHERIFI
Med Amine
 Qu’est ce que le coaching?
« Le coaching est l’accompagnement
d’une personne ou équipes pour le
développement de leurs potentiels
et de leur savoir-faire dans le cadre
d’objectifs professionnels»
 Le but: « L’objectif du Coaching n’est pas d’enseigner,
mais de révéler dans l’action : révéler le potentiel illimité
que chaque individu détient au fond de lui – même, ceci
en expérimentant dans des situations concrètes ».
 Le coaching a différents avantages, par exemple
l’amélioration des performances et de la productivité, une
meilleure intégration du savoir, une meilleure utilisation des
ressources disponibles, une meilleure capacité à s’adapter aux
circonstances et aux changements.
 Les obstacles de la mise en place du coaching : la peur de
ne pas faire correctement, système actuel marche très bien,
peur de ne pas savoir que faire avec le nouveau système...
Coaching dans les
APSA :
Psychologie du
sport, D. Delignière
, 2008, Que sais-je
?, PUF
 Chapitre VIII : Apprentissage moteur
Les feedbacks (p.93-95)
 Feedbacks = ensemble des informations que le sujet peut
recevoir en retour sur sa prestation
Feedback intrinsèque provient de la pratique elle-même, et ceux
extrinsèque d'autrui (conseils, vidéo, données...)
 Les feedbacks sont nécessaires à l'apprentissage et à la
performance.
 Vereijken et Whiting : Expérience : simulateur à ski (=tâche
complexe) : un groupe de novices reçoit des feedbacks et l'autre
non
Résultats : les 2 groupes obtiennent la même progression
Conclusion : Les auteurs estiment que les tâches complexes
apportent suffisamment de feedbacks intrinsèques pour guider
la progression, donc l'ajout des feedbacks serait superflu. Par
contre, les feedbacks extrinsèques permettent d'améliorer la
persistance des sujets dans l'effort.
Coaching en APS
d’affrontement :
« Analyse des
comportements des
entraineurs de
volley-ball pendant
des rencontres
officielles », Cloes &
al., 1993
Sur l’ensemble des entraineurs étudiés, il est observé que :
 Les entraineurs des équipes victorieuses interviennent plus (4,4
interventions/min pour les équipes gagnantes VS 3,1 pour les
perdantes).
 Les équipes qui gagnent reçoivent davantage de réactions
visant à les stimuler.
 55% des interventions se font lors des arrêts de jeu.
Conclusion : Ces résultats nous amènent donc à penser que les
interventions en dehors du temps de jeu sont assimilées par les
joueurs et participent à la victoire de la rencontre.
Coaching sport
d’opposition 1vs1 :
« Coaching cues in
amateur boxing: An
analysis of ringside
feedback provided
between rounds of
competition », Israel
Halperin, 2016
 Répertorie les différentes dimensions des feedbacks
(interne/externe, positif/négatif, émotionnel/technique,
contrôle/autonomie...)
 Les feedbacks positifs sont d'avantage utilisés (29% (négatif
(13%)) et sont ceux amenant à une plus grande amélioration
des performances.
 En cas de situation défavorable, l'énervement de l'entraîneur, les
feedbacks "contrôlant" ne permettent pas d'améliorer la
situation.
 Les feedbacks internes ont des conséquences négatives
(diminution estime de soi, motivation...) quand la situation est
défavorable
 Conclusion : Donc la transformation du
comportement de l'individu est conditionnée
par la dimension des feedbacks donnés.
Coaching en
badminton :
« Les interactions «
joueur – coach » en
badminton et leur
impact sur les
apprentissages en
EPS des élèves
difficiles »,
Nicolas Mascret,
2009
 Idées clés :  La confrontation d’idées permet de progresser
 Selon Temprado (1997), « la fonction principale des
informations ajoutées est de renseigner les sujets sur la nature
et sur l’efficacité de leurs actions »
 Expérience : Match où les joueurs doivent marquer dans des
zones « dangereuses » annoncées au début.
Dyade : joueur + coach = résultats des matchs mutualisés
Dyade : joueur + observateur = résultats séparés
 Résultats :  Au début, les 2 types de dyade marquent le
même % (30%) de points dans la zone dangereuse.
 Après intervention du partenaire, le % augmente pour les
deux, mais d’avantage pour la dyade coach+joueur (66% vs
47%).
 Conclusion : Progrès quand il y
a un coach ou un observateur chez
les débutants. Mais les progrès
sont plus importants quand les
joueurs de la dyade son solidarisés.
Capacités
attentionnelles et
expertise
 Leavitt (1979) est le premier auteur à avoir utilisé le paradigme
de la double tâche dans le cadre de l’activité physique. Des
joueurs de hockey, débutants ou expérimentés, devaient
slalomer avec le palet tout en identifiant la forme de figures
géométriques s’affichant sur un écran placé à la fin du slalom.
Les résultats montrent que cette tâche d’identification ne modifie
pas les performances des joueurs expérimentés mais affecte
celles des débutants. Leavitt suggère donc une réduction de
l’attention portée aux mouvements avec l’expertise.
Hypothèses :
 D’après l’étude de Cloes, on peut penser que les interventions
du coach ont un impact positif sur l’évolution du jeu des joueurs
au cours d’un match. Car les équipes de volley gagnantes sont
celles qui reçoivent le plus d’interventions.
 On peut supposer un changement stratégique dans le jeu du
badiste.
 En se basant sur les travaux de Leavitt sur la double tache, on
peut supposer que le coaching sera d'autant plus efficace que le
niveau du joueur augmente, donc la modification du
comportement sera d'autant plus probante, car il peut
d’avantage se concentrer sur ce qu’il a à faire car il consacre
moins de ressources attentionnelles pour contrôler ses gestes.
 Nous supposons que la raquette connectée apporte des
informations pertinentes pour avoir un retour sur sa pratique puis
s'améliorer.
Protocole :
Situation : Match en 2 sets gagnants de 9 points.
Variables observées : Profil stratégique, nombre de frappes, types
de frappes, nombre de fautes directes
Population : 3 joueurs en approfondissement L1
3 joueurs de niveau régional
Nous avons choisi de prendre 3 joueurs par niveau, afin de diminuer
la variabilité, éviter de tomber sur des cas particuliers.
Collecte des données : Exploitation des données collectées par la
raquette + Grille d'observation à partir du support vidéo
Déroulement : Départ de la collecte des données au début du 1er
set, le match est filmé
Après le 1er set, l'entraîneur intervient et donne 2 conseils (que nous
notons), nous synchronisons les données.
Départ de la collecte des données pour le 2ème set, on filme
également ce set.
Synchronisation des données suite au 2ème set.
Si le match se poursuit en 3 set, on répète le processus d'entre les 2
premiers sets.
ANALYSE DES
RESULTATS
Résultats :
Niveau
régional -
joueuse 3 set 1
Joueuse 3 set 1 : Données vidéo :
Résultat : Gagne 9/4
Résultats:
Niveau
régional -
joueuse 3 set 1
 Résultats SmartBadminton Set 1 :
Conclusion de son profil : 75% de ses
coups sont défensifs ou neutres
Elle réalise 3 smashs, 1 amorti et 1 slice
sur 20 frappes. On en conclut, qu'elle a
plutôt un profil défenseur opportuniste.
On remarque une grosse différence dans
le nombre de frappes entre les données
de la raquette et celle de la vidéo. Cela
est lié aux services, et quand elle frappe
le volant pour le donner à l'adversaire
Coaching : 1- Agrandir le terrain
2- Etre plus offensive
Résultats:
Niveau
régional -
joueuse 3 set 2
 Joueuse 3 set 2 : vidéo
Résultat : 9/7
0
2
4
6
8
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
LobDéfense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Frappes de la joueuse 3 au 2ème set
Résultats:
Niveau
régional -
joueuse 3 set 2
 Données SmartBadminton :
Changement : 24 frappes selon la
vidéo, 49 selon la raquette. Un style plus
offensif, qui implique plus de fautes
directes car elle prend plus de
risque pour attaquer et pour agrandir le
terrain donc elle cherche les lignes.
10 frappes offensives/24 donc presque
40% des frappes. Elle est alors
attaquant placeur
On peut voir qu’il y a moins de volants au
centre
Conclusion
effet coaching
joueuse 3
 Rappel : Coaching : - agrandir le terrain - être plus offensive
 Lors du 1er set qu'elle a gagné 9/4, elle était défenseur
opportuniste et jouait 28% de ses volants dans le couloir central.
Suite au coaching on peut observer un changement de stratégie :
elle a un profil d'attaquant placeur et écarte plus le jeu dans le
2ème set qu'elle remporte 9/7.
 Le profil de la raquette passe de défenseur à mixte.
 Le nombre de fautes directes est supérieur et peut s'expliquer par
le fait qu'elle prenne plus de risque en attaquant et en essayant de
jouer dans les coins.
 Nous pouvons conclure que cette joueuse a modifié son jeu suite
au coaching, mais nous pouvons nous demander si c'était
bénéfique car elle perd plus de points.
Récapitulatif
des résultats
Niveau Joueur Profils set 1
Raquette/Vidéo
Profil set 2
Raquette/Vidéo
Profil set 3
Raquette/
Vidéo
Changement
notable :
profil
stratégique ?
Changeme
nt notable :
utilisation
espace ?
Gagne plus
facilement
suite au
coaching?
Corrélation
vidéo/raqu
ette profil ?
Corrélation
vidéo/raqu
ette
nombre de
frappes ?
Données
de
raquette
pertinent
es ?
Région Joueuse 1 Défenseur/Attaqua
nt placeur
Défenseur/Attaquant
placeur
Mixte/Attaquan
t placeur
NON OUI NON- OUI NON NON NON
Joueuse 2 Défenseur/Défense
ur opportuniste
Défense/Attaquant
placeur
X OUI NON NON NON NON NON
Joueuse 3 Défenseur/Défense
ur opportuniste
Mixte/Attaquant
placeur
X OUI OUI NON OUI NON NON
Appro Joueur 1 Mixte/Défenseur
opportuniste
Mixte/Attaquant
fonceur
X OUI OUI NON NON NON NON
Joueur 2 Défenseur/Défense
ur prudent
Mixte/ Défenseur
opportuniste
X OUI OUI NON OUI NON NON
Joueur 3 Défenseur/
Défenseur
opportuniste
Mixte/ Défenseur
opportuniste
X NON NON NON NON NON NON
DISCUSSION
Résultats de
l'étude
 Nos hypothèses étaient : - Les interventions du coach ont un
impact sur l’évolution du jeu des joueurs au cours d’un match.
- On peut supposer un changement stratégique dans le jeu du
badiste.
- Le coaching sera d'autant plus efficace que le niveau du joueur
augmente
- La raquette connectée fournit des données pertinentes
pour évaluer son jeu.
 Notre étude permet de confirmer les 2 premières hypothèses,
car 4/6 des joueurs ont modifié leur jeu suite à l'intervention du
coach.
 Néanmoins, nous ne pouvons pas affirmer que le coaching est plus
efficace quand le niveau du joueur augmente car 1 joueur de
chaque niveau semble ne pas tirer bénéfice du coaching.
Hypothèse :
évolution
positive du jeu
 Notre étude permet d'infirmer l'hypothèse selon laquelle le
coaching permet une évolution positive du jeu car les
joueurs perdent plus de points suite au coaching et/ou en gagnent
moins.
 Cela peut être lié au fait qu'ils se concentrent sur un nouveau
schéma tactique donc ils peuvent essayer de l'appliquer à tout
prix, même au prix de nombreuses fautes directes par exemple.
 De plus, nous avons obliger à donner des conseils même si la
stratégie mise en place était pertinente, ce changement n'étant
pas nécessaire aurait pu déstabiliser le joueur et donc entraîner
une diminution de ses performances.
Hypothèse 2 :
Changement
stratégique
dans le jeu du
badiste
 L'étude permet de confirmer cette hypothèse car on peut voir 4/6
un changement de profil et également 4/6 une modification de
l'utilisation de l'espace de jeu.
Hypothèse 3
: Le coaching
est plus efficace
quand le niveau
de pratique
augmente
 Nous ne pouvons confirmer cette hypothèse car 1 des joueurs
appro ne modifient pas son profil stratégique, et 1 joueuse
régionale aussi. De même un des joueurs appros ne change pas
l'utilisation de l'espace, de même au niveau régional.
Hypothèse 4 :
Les données
de la raquette
permette
d'avoir des
informations
pertinentes sur
sa pratique
 Nous infirmons cette hypothèse car la raquette présente de
nombreux biais.
Les limites de la
raquette
connectée
pour avoir un
retour sur sa
pratique/ coacher
 Avec cette étude nous avons fait émerger plusieurs limites de la
raquette connectée. Les informations collectées ne sont pas
pertinentes pour le coaching car :
 1- Le nombre de frappes est erroné
 2- La raquette n'informe pas de la trajectoire du volant or le
coaching concerne souvent des aspects d'espace de jeu, par
exemples : agrandir le terrain, jouer droit...
 3- La raquette ne peut pas enregistrer quelles frappes sont les plus
efficaces pour marquer
 Donc les informations apportées sont plus anecdotiques mais non
représentatives et pertinentes car elles omettent toute la
dimension tactique du badminton. Connaître le nombre de
frappes ou la vitesse d'un smash n'est pas ce qui fait gagner un
match.
Pourquoi les
informations de
la raquette et de
la vidéo ne sont
pas corrélées ?
 Plusieurs biais : 1- La raquette possède un panel de frappes moins
large que le notre : 6 frappes différentes pour la raquette contre 12
pour nous.
 2- La raquette enregistre chaque impact du volant contre le
tamis, donc même les services (or pas de compartiment service) et
quand les joueurs se donnent le volant entre les points. Nous
pouvons penser que ces frappes augmentent le nombre de drive
et de défense enregistrés.
 3- L'augmentation du nombre de drives et défenses empêche
d'avoir une corrélation des profils : là où nous obtenons un
attaquant fonceur, la raquette annonce un profil mixte.
 4- La raquette enregistre des frappes "fantômes", même si on ne
frappe pas le volant elle peut enregistrer une frappe.
Limites
de l'étude
 Réaliser des matchs en 9 points laisse trop peu de temps au joueur
pour s'adapter à sa nouvelle stratégie. Des matchs en 15 points
auraient pu être plus représentatifs.
 La prise en compte des conseils n'est pas forcément mesurable
: par exemple, nous n'avons pas pu mesurer la mise en pratique du
conseil : "fixe plus au filet".
 Nous avons demandé de donner 2 conseils entre chaque set pour
chaque joueur, mais parfois il n'y avait rien à redire donc ce n'était
pas pertinent d'intervenir pour susciter un changement
stratégique et tactique.
 Attention : le coaching concerne souvent des aspects tactiques ou
techniques, non-quantifiables par la raquette.
ANNEXES
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 1
0
0.5
1
1.5
2
2.5
Fautes directes set 1 joueuse 1
Score : 9 / 4
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 1
Coaching : - faire descendre les
volants plus tôt
- fixer devant.
Profil du joueur : D'après les informations de la vidéo, nous pouvons supposer qu'il a
un profil d'attaquant placeur. Néanmoins, à l'inverse, la raquette nous annonce que
c'est un défenseur, car elle aurait réalisé 80% de frappes neutres ou défensives.
Résultat du set : victoire joueuse 1, 9 à 5.
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 2
Score : 7 / 9
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 2
Coaching : - agrandir le terrain et smasher.
Profil : Le profil de la joueuse n'a pas changé, elle est encore attaquant
placeur. Mais on peut remarquer une plus grande diversité des frappes.
La raquette annonce un plus grand nombre de smash, mais elle conserve un profil
défensif car il y a 60% de frappes neutres ou défensives.
Résultats : défaite de la joueuse 1, 9 à 6.
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 3
Score : 9 / 6
Résultats
niveau
régional :
joueuse 1, set 3 Victoire de la joueuse 1, 9 à 7.
Profil : attaquant placeur selon les données de la
vidéo, et mixte selon la raquette, on peut voir
plus de fautes directes que dans le 2ème set.
Donc suite au coaching elle essayerait de
modifier son système de jeu ce qui provoquerait
des fautes directes.
Résultats :
Niveau
régional -
joueuse 2 set 1
 Joueuse 2 set 1 :Vidéo
Diagramme camembert représentant les
coups gagnants lors du 1er set de la joueuse 2
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
0
2
4
6
8
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
LobDéfense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Diagramme en araignée représentant les
différentes frappes lors du 1er set de la joueuse 2
Résultats :
Niveau
régional -
joueuse 2 set 1
 SmartBadminton :
Conclusion profil à l’issue du 1er set:
Plus de la moitié de ses frappes sont
défensives ou neutres, la
raquette annonce un profil de
défenseur, nous nous
ajoutons opportuniste au profil.
Coaching : - Faire durer l’échange
- Etre plus offensive
Résultat : joueuse 2 perd 5 à 9.
Résultats :
Niveau
régional -
joueuse 2 set 2
 Joueuse 2 set 1 : SmartBadminton
0
1
2
3
4
5
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
LobDéfense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Diagramme présentant les frappes lors du
2ème set de la joueuse 2
0
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
Histogramme présentant les fautes directes
de la joueuse 2 set 2
Diagramme représentant les fautes directes de
la joueuse 2 au 2ème set
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
Résultats :
Niveau
régional -
joueuse 2 set 2
 SmartBadminton :
Résultat : joueuse 2 perd 9 à 0.
Profil : Attaquant placeur mais trop de
fautes directes.On peut penser que
c'est lié à la raquette qui n'est pas
tendue, ou la pression d'être filmée...
Résultats:
Appro L1 -
joueur 1 set 1
Score : 9 / 4
Résultats:
Appro L1 -
joueur 1 set 1
Consignes pour le set suivant :
• Prendre son temps au service
• Varier les volants dans la latéralité
Profil du joueur : D’après la vidéo, on peut penser que c’est un défenseur
opportuniste, il dégage et smashe quand il peut.
Les données de la raquette nous disent qu’il a un style « mixte », mais d’après le
nombre de frappes on pourrait aussi dire que c’est un attaquant placeur.
Résultats:
Appro L1 -
joueur 1 set 2
Score : Gagne 9 / 8
Résultats:
Appro L1 -
joueur 1 set 2
D’après la raquette, on peut voir que le nombre de smash dépasse celui des
dégagements. On peut penser que c’est plus un attaquant fonceur.
D’après les informations de la vidéo, on remarque qu’il utilise beaucoup plus de
zones du terrain.
Conclusion
effet coaching
sur joueur 1
appro
 Aucune faute directe sur service au 2eme set donc prise en
compte du conseil de prendre plus son temps pour servir.
 On observe une plus grande répartition des zones de jeu. La zone
favorite reste le fond de court revers mais on note plus de volants
joué dans l’hémi-court coup-droit.
 Donc bien prise en compte des deux conseils donnés entre les
deux sets pour ce joueur.
Résultats :
Appro L1
Joueur 2 set 1
 Données vidéo :
0
1
2
3
4
5
6
7
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
Lob
Défense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Service
Diagramme araignée représentant les différentes
frappes du joueur 2 débutant au 1er set
Coup gagnant du Joueur 2 débutant au 1er set :
un amorti
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
Score : perd 3/9
Résultats :
Appro L1
Joueur 2 set 1
 SmartBadminton :
Conclusion profil : D'après la vidéo il
serait un défenseur prudent, ce qui est
cohérent avec la raquette qui l'annonce
défenseur. En effet, plus de la moitié
de ses volants sont neutres ou
défensifs.
Coaching : -Trajectoires plus plates
- Agrandir le terrain
Résultats :
Appro L1
Joueur 2 set 2
 Vidéo :
0
1
2
3
4
5
6
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
Lob
Défense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Service
Diagramme araignée représentant les frappes du
J2 débutant au 2ème set
0
0.5
1
1.5
2
2.5
Histogramme présentant les fautes directes du
J2 débutant au 2ème set
Diagramme présentant les coups gagnants au
2ème set : 1 dégagement
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
Score : perd 3/9
Résultats :
Appro L1
Joueur 2 set 2
 SmartBadminton :
Conclusion profil : La raquette
annonce un profil mixte, et
d'après les données de la
vidéo on conclut que c'est un
défenseur opportuniste, car il
place son jeu en l'écartant puis
smashe pour conclure
l'échange.
Conclusion
coaching
joueur 2 appro
 Les deux conseils semblent avoir été pris en compte car on peut
voir qu'il devient plus offensif (déf prudent --> opportuniste) et on
voit également qu'il agrandit le terrain. Lors du 1er set la plupart
de ses volants étaient au centre fond de court, ils sont davantage
sur les côtés lors du 2ème set.
Résultats :
Appro L1
Joueur 3 set 1
 Vidéo :
0
2
4
6
8
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
Lob
Défense courteDéfense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Service
Non-identifié
Graphique frappes set 1 J3 appro
0
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
Histogramme fautes directes J3 set 1 appro
Graphique coups gagnants J3 appro set 1
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
Résultats :
Appro L1
Joueur 3 set 1
 SmartBadminton :
Conclusion profil : Données vidéo :
défenseur opportuniste et raquette
annonce un style défensif. En effet
plus de la moitié de ses frappes sont
neutres ou défensives. On peut voir
qu'il fait de nombreuses fautes,
peut-être prend-t-il trop de risques.
Défaite 8/9
Coaching : - Ne pas jouer sur son adversaire
- Plus attaquer les volants hauts
Résultats :
Appro L1
Joueur 3 set 2
 Vidéo :
0
2
4
6
8
10
Drive
Smash
Amorti
Slice
Dégagement
Lob
Défense courte
Défense longue
Contre-amorti
Rush/Kill
Revers
Service
Graphique frappes J3 set 2 appro
0
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
Histogramme fautes directes J3 set 2
appro
Graphique coups gagnants J3 set 2 appro
Drive Smash Amorti Slice
Dégagement Lob Défense courte Défense longue
Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
Résultats :
Appro L1
Joueur 3 set 2
 SmartBadminton :
Conclusion profil : 70% de ses
frappes sont neutres ou défensives
d'après la vidéo. Il fait moins de
fautes directes et agrandit un petit
peu le terrain. On peut dire que
qu'il est entre défenseur prudent
et opportuniste tandis que la
raquette annonce un profil mixte.
Défaite 4/9

Contenu connexe

Tendances

Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonjc WECKERLE
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Caroline Weckerle
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonjc WECKERLE
 
Les techniques de déplacement
Les techniques de déplacementLes techniques de déplacement
Les techniques de déplacementjc WECKERLE
 
Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantjc WECKERLE
 
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1Wojciech Makowski
 
Badminton tactique plr
Badminton tactique plrBadminton tactique plr
Badminton tactique plrpilouski3
 
Basket les règles
Basket   les règlesBasket   les règles
Basket les règlesyfred974
 
Fiche de seance technique
Fiche de seance techniqueFiche de seance technique
Fiche de seance techniquepilouski3
 
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...Mariusz Łuc
 
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni Faucher
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni FaucherTecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni Faucher
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni FaucherCalzetti & Mariucci Editori
 
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOV
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOVSARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOV
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOVHristian Hristov
 
Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1jc WECKERLE
 
EJERCICIOS DE TECNICA
EJERCICIOS DE TECNICA EJERCICIOS DE TECNICA
EJERCICIOS DE TECNICA José Morales
 
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)Matthew Pearson
 

Tendances (20)

Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badminton
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
 
Les techniques de déplacement
Les techniques de déplacementLes techniques de déplacement
Les techniques de déplacement
 
Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutant
 
SSG 3v3
SSG 3v3SSG 3v3
SSG 3v3
 
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1
Taktyka gry w defensywie w systemie 1 4-2-3-1
 
Badminton tactique plr
Badminton tactique plrBadminton tactique plr
Badminton tactique plr
 
Basket les règles
Basket   les règlesBasket   les règles
Basket les règles
 
Fiche de seance technique
Fiche de seance techniqueFiche de seance technique
Fiche de seance technique
 
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...
Kształtowanie wytrzymałości tlenowej z piłkami z wykorzystaniem metody ciągłe...
 
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni Faucher
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni FaucherTecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni Faucher
Tecnica e programmazione dell'allenamento da 12 a 16 anni Faucher
 
Tema 5.ejercicios
Tema 5.ejerciciosTema 5.ejercicios
Tema 5.ejercicios
 
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOV
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOVSARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOV
SARRI'S CHELSEA ANALYSIS 2018/19 - HRISTIAN HRISTOV
 
José Mourinho Training Drills
José Mourinho Training DrillsJosé Mourinho Training Drills
José Mourinho Training Drills
 
Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1
 
Relatorio scp vs fcp jun c
Relatorio scp vs fcp   jun cRelatorio scp vs fcp   jun c
Relatorio scp vs fcp jun c
 
EJERCICIOS DE TECNICA
EJERCICIOS DE TECNICA EJERCICIOS DE TECNICA
EJERCICIOS DE TECNICA
 
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
 
48 defendingdrills
48 defendingdrills48 defendingdrills
48 defendingdrills
 

En vedette

Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)jc WECKERLE
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinjc WECKERLE
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETjc WECKERLE
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibadjc WECKERLE
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyjc WECKERLE
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse jc WECKERLE
 

En vedette (6)

Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carin
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
 

Similaire à Utilité du coaching - efficacité raquette connectée

Une question de bon sens
Une question de bon sensUne question de bon sens
Une question de bon sensGentric
 
Prearation physique en football
Prearation physique en footballPrearation physique en football
Prearation physique en footballkarim Kaced
 
Badminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatBadminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatjc WECKERLE
 
Kata coaching d'équipe de managers de managers
Kata coaching d'équipe de managers de managersKata coaching d'équipe de managers de managers
Kata coaching d'équipe de managers de managersEva Matesanz
 
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSGMarie-Julie Lemaitre
 
Methodologie planification en sport sissako bakary
Methodologie planification en sport sissako bakaryMethodologie planification en sport sissako bakary
Methodologie planification en sport sissako bakaryBak Sissako
 
Plan de formation du joueur M14 (2023)
Plan de formation du joueur M14 (2023)Plan de formation du joueur M14 (2023)
Plan de formation du joueur M14 (2023)Thibaut TATRY
 
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipe
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipeTeam Building Games : des jeux pour se découvrir en équipe
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipeAlexandre Quach
 
Plan de formation M14 ans
Plan de formation M14 ansPlan de formation M14 ans
Plan de formation M14 ansThibaut TATRY
 
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)Thibaut TATRY
 
Guide de l'éducateur M8
Guide de l'éducateur M8Guide de l'éducateur M8
Guide de l'éducateur M8Thibaut TATRY
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Thibaut TATRY
 
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdfmourad27564
 
Plan de formation M14 (2020-2021)
Plan de formation M14 (2020-2021)Plan de formation M14 (2020-2021)
Plan de formation M14 (2020-2021)Thibaut TATRY
 
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015MONA
 
Théorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiThéorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiIsmail Ach-hifi
 

Similaire à Utilité du coaching - efficacité raquette connectée (20)

Une question de bon sens
Une question de bon sensUne question de bon sens
Une question de bon sens
 
Prearation physique en football
Prearation physique en footballPrearation physique en football
Prearation physique en football
 
Badminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatBadminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariat
 
Kata coaching d'équipe de managers de managers
Kata coaching d'équipe de managers de managersKata coaching d'équipe de managers de managers
Kata coaching d'équipe de managers de managers
 
Slide Scorm Et Suivi
Slide Scorm Et SuiviSlide Scorm Et Suivi
Slide Scorm Et Suivi
 
Slide Scorm Et Suivi
Slide Scorm Et SuiviSlide Scorm Et Suivi
Slide Scorm Et Suivi
 
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG
#OpenSeriousGame : Agilympics #OSG
 
Methodologie planification en sport sissako bakary
Methodologie planification en sport sissako bakaryMethodologie planification en sport sissako bakary
Methodologie planification en sport sissako bakary
 
Plan de formation du joueur M14 (2023)
Plan de formation du joueur M14 (2023)Plan de formation du joueur M14 (2023)
Plan de formation du joueur M14 (2023)
 
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipe
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipeTeam Building Games : des jeux pour se découvrir en équipe
Team Building Games : des jeux pour se découvrir en équipe
 
Plan de formation M14 ans
Plan de formation M14 ansPlan de formation M14 ans
Plan de formation M14 ans
 
Suivi de la charge
Suivi de la chargeSuivi de la charge
Suivi de la charge
 
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 8 ans (2023)
 
FC Barcelonne
FC BarcelonneFC Barcelonne
FC Barcelonne
 
Guide de l'éducateur M8
Guide de l'éducateur M8Guide de l'éducateur M8
Guide de l'éducateur M8
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
 
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf
3_06 Cahier de l'entraineur de volley ballpdf
 
Plan de formation M14 (2020-2021)
Plan de formation M14 (2020-2021)Plan de formation M14 (2020-2021)
Plan de formation M14 (2020-2021)
 
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015
FIDLY MOPA - L'accompagnement de ses équipes au changement - 15 et 16 oct 2015
 
Théorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiThéorie de la firme iii
Théorie de la firme iii
 

Plus de jc WECKERLE

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonjc WECKERLE
 
Approche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPSApproche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPSjc WECKERLE
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numériquejc WECKERLE
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-jc WECKERLE
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weijc WECKERLE
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansjc WECKERLE
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsjc WECKERLE
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainjc WECKERLE
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. jc WECKERLE
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1jc WECKERLE
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2jc WECKERLE
 
Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2jc WECKERLE
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladejc WECKERLE
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladejc WECKERLE
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009jc WECKERLE
 

Plus de jc WECKERLE (15)

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
 
Approche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPSApproche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPS
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en eps
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde.
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
 
Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
 

Utilité du coaching - efficacité raquette connectée

  • 1. Spécialité Badminton L2 STAPS LYON 1 GABORIT Hugo HABOUZITThomas PEYRACHON Romane PROBLEME : Le joueur tire-t-il bénéfice du coaching aux différents niveaux de pratique ? Utilisation de données collectées par une raquette connectée pour résoudre un problème. J.C.Weckerle
  • 3. Le coaching en général : « Le coaching d’équipe : Applications, processus et stratégie », Revue STAPS, N°1, 2010 : p.45-50, CHERIFI Med Amine  Qu’est ce que le coaching? « Le coaching est l’accompagnement d’une personne ou équipes pour le développement de leurs potentiels et de leur savoir-faire dans le cadre d’objectifs professionnels»  Le but: « L’objectif du Coaching n’est pas d’enseigner, mais de révéler dans l’action : révéler le potentiel illimité que chaque individu détient au fond de lui – même, ceci en expérimentant dans des situations concrètes ».  Le coaching a différents avantages, par exemple l’amélioration des performances et de la productivité, une meilleure intégration du savoir, une meilleure utilisation des ressources disponibles, une meilleure capacité à s’adapter aux circonstances et aux changements.  Les obstacles de la mise en place du coaching : la peur de ne pas faire correctement, système actuel marche très bien, peur de ne pas savoir que faire avec le nouveau système...
  • 4. Coaching dans les APSA : Psychologie du sport, D. Delignière , 2008, Que sais-je ?, PUF  Chapitre VIII : Apprentissage moteur Les feedbacks (p.93-95)  Feedbacks = ensemble des informations que le sujet peut recevoir en retour sur sa prestation Feedback intrinsèque provient de la pratique elle-même, et ceux extrinsèque d'autrui (conseils, vidéo, données...)  Les feedbacks sont nécessaires à l'apprentissage et à la performance.  Vereijken et Whiting : Expérience : simulateur à ski (=tâche complexe) : un groupe de novices reçoit des feedbacks et l'autre non Résultats : les 2 groupes obtiennent la même progression Conclusion : Les auteurs estiment que les tâches complexes apportent suffisamment de feedbacks intrinsèques pour guider la progression, donc l'ajout des feedbacks serait superflu. Par contre, les feedbacks extrinsèques permettent d'améliorer la persistance des sujets dans l'effort.
  • 5. Coaching en APS d’affrontement : « Analyse des comportements des entraineurs de volley-ball pendant des rencontres officielles », Cloes & al., 1993 Sur l’ensemble des entraineurs étudiés, il est observé que :  Les entraineurs des équipes victorieuses interviennent plus (4,4 interventions/min pour les équipes gagnantes VS 3,1 pour les perdantes).  Les équipes qui gagnent reçoivent davantage de réactions visant à les stimuler.  55% des interventions se font lors des arrêts de jeu. Conclusion : Ces résultats nous amènent donc à penser que les interventions en dehors du temps de jeu sont assimilées par les joueurs et participent à la victoire de la rencontre.
  • 6. Coaching sport d’opposition 1vs1 : « Coaching cues in amateur boxing: An analysis of ringside feedback provided between rounds of competition », Israel Halperin, 2016  Répertorie les différentes dimensions des feedbacks (interne/externe, positif/négatif, émotionnel/technique, contrôle/autonomie...)  Les feedbacks positifs sont d'avantage utilisés (29% (négatif (13%)) et sont ceux amenant à une plus grande amélioration des performances.  En cas de situation défavorable, l'énervement de l'entraîneur, les feedbacks "contrôlant" ne permettent pas d'améliorer la situation.  Les feedbacks internes ont des conséquences négatives (diminution estime de soi, motivation...) quand la situation est défavorable  Conclusion : Donc la transformation du comportement de l'individu est conditionnée par la dimension des feedbacks donnés.
  • 7. Coaching en badminton : « Les interactions « joueur – coach » en badminton et leur impact sur les apprentissages en EPS des élèves difficiles », Nicolas Mascret, 2009  Idées clés :  La confrontation d’idées permet de progresser  Selon Temprado (1997), « la fonction principale des informations ajoutées est de renseigner les sujets sur la nature et sur l’efficacité de leurs actions »  Expérience : Match où les joueurs doivent marquer dans des zones « dangereuses » annoncées au début. Dyade : joueur + coach = résultats des matchs mutualisés Dyade : joueur + observateur = résultats séparés  Résultats :  Au début, les 2 types de dyade marquent le même % (30%) de points dans la zone dangereuse.  Après intervention du partenaire, le % augmente pour les deux, mais d’avantage pour la dyade coach+joueur (66% vs 47%).  Conclusion : Progrès quand il y a un coach ou un observateur chez les débutants. Mais les progrès sont plus importants quand les joueurs de la dyade son solidarisés.
  • 8. Capacités attentionnelles et expertise  Leavitt (1979) est le premier auteur à avoir utilisé le paradigme de la double tâche dans le cadre de l’activité physique. Des joueurs de hockey, débutants ou expérimentés, devaient slalomer avec le palet tout en identifiant la forme de figures géométriques s’affichant sur un écran placé à la fin du slalom. Les résultats montrent que cette tâche d’identification ne modifie pas les performances des joueurs expérimentés mais affecte celles des débutants. Leavitt suggère donc une réduction de l’attention portée aux mouvements avec l’expertise.
  • 9. Hypothèses :  D’après l’étude de Cloes, on peut penser que les interventions du coach ont un impact positif sur l’évolution du jeu des joueurs au cours d’un match. Car les équipes de volley gagnantes sont celles qui reçoivent le plus d’interventions.  On peut supposer un changement stratégique dans le jeu du badiste.  En se basant sur les travaux de Leavitt sur la double tache, on peut supposer que le coaching sera d'autant plus efficace que le niveau du joueur augmente, donc la modification du comportement sera d'autant plus probante, car il peut d’avantage se concentrer sur ce qu’il a à faire car il consacre moins de ressources attentionnelles pour contrôler ses gestes.  Nous supposons que la raquette connectée apporte des informations pertinentes pour avoir un retour sur sa pratique puis s'améliorer.
  • 10. Protocole : Situation : Match en 2 sets gagnants de 9 points. Variables observées : Profil stratégique, nombre de frappes, types de frappes, nombre de fautes directes Population : 3 joueurs en approfondissement L1 3 joueurs de niveau régional Nous avons choisi de prendre 3 joueurs par niveau, afin de diminuer la variabilité, éviter de tomber sur des cas particuliers. Collecte des données : Exploitation des données collectées par la raquette + Grille d'observation à partir du support vidéo Déroulement : Départ de la collecte des données au début du 1er set, le match est filmé Après le 1er set, l'entraîneur intervient et donne 2 conseils (que nous notons), nous synchronisons les données. Départ de la collecte des données pour le 2ème set, on filme également ce set. Synchronisation des données suite au 2ème set. Si le match se poursuit en 3 set, on répète le processus d'entre les 2 premiers sets.
  • 12. Résultats : Niveau régional - joueuse 3 set 1 Joueuse 3 set 1 : Données vidéo : Résultat : Gagne 9/4
  • 13. Résultats: Niveau régional - joueuse 3 set 1  Résultats SmartBadminton Set 1 : Conclusion de son profil : 75% de ses coups sont défensifs ou neutres Elle réalise 3 smashs, 1 amorti et 1 slice sur 20 frappes. On en conclut, qu'elle a plutôt un profil défenseur opportuniste. On remarque une grosse différence dans le nombre de frappes entre les données de la raquette et celle de la vidéo. Cela est lié aux services, et quand elle frappe le volant pour le donner à l'adversaire Coaching : 1- Agrandir le terrain 2- Etre plus offensive
  • 14. Résultats: Niveau régional - joueuse 3 set 2  Joueuse 3 set 2 : vidéo Résultat : 9/7 0 2 4 6 8 Drive Smash Amorti Slice Dégagement LobDéfense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Frappes de la joueuse 3 au 2ème set
  • 15. Résultats: Niveau régional - joueuse 3 set 2  Données SmartBadminton : Changement : 24 frappes selon la vidéo, 49 selon la raquette. Un style plus offensif, qui implique plus de fautes directes car elle prend plus de risque pour attaquer et pour agrandir le terrain donc elle cherche les lignes. 10 frappes offensives/24 donc presque 40% des frappes. Elle est alors attaquant placeur On peut voir qu’il y a moins de volants au centre
  • 16. Conclusion effet coaching joueuse 3  Rappel : Coaching : - agrandir le terrain - être plus offensive  Lors du 1er set qu'elle a gagné 9/4, elle était défenseur opportuniste et jouait 28% de ses volants dans le couloir central. Suite au coaching on peut observer un changement de stratégie : elle a un profil d'attaquant placeur et écarte plus le jeu dans le 2ème set qu'elle remporte 9/7.  Le profil de la raquette passe de défenseur à mixte.  Le nombre de fautes directes est supérieur et peut s'expliquer par le fait qu'elle prenne plus de risque en attaquant et en essayant de jouer dans les coins.  Nous pouvons conclure que cette joueuse a modifié son jeu suite au coaching, mais nous pouvons nous demander si c'était bénéfique car elle perd plus de points.
  • 17. Récapitulatif des résultats Niveau Joueur Profils set 1 Raquette/Vidéo Profil set 2 Raquette/Vidéo Profil set 3 Raquette/ Vidéo Changement notable : profil stratégique ? Changeme nt notable : utilisation espace ? Gagne plus facilement suite au coaching? Corrélation vidéo/raqu ette profil ? Corrélation vidéo/raqu ette nombre de frappes ? Données de raquette pertinent es ? Région Joueuse 1 Défenseur/Attaqua nt placeur Défenseur/Attaquant placeur Mixte/Attaquan t placeur NON OUI NON- OUI NON NON NON Joueuse 2 Défenseur/Défense ur opportuniste Défense/Attaquant placeur X OUI NON NON NON NON NON Joueuse 3 Défenseur/Défense ur opportuniste Mixte/Attaquant placeur X OUI OUI NON OUI NON NON Appro Joueur 1 Mixte/Défenseur opportuniste Mixte/Attaquant fonceur X OUI OUI NON NON NON NON Joueur 2 Défenseur/Défense ur prudent Mixte/ Défenseur opportuniste X OUI OUI NON OUI NON NON Joueur 3 Défenseur/ Défenseur opportuniste Mixte/ Défenseur opportuniste X NON NON NON NON NON NON
  • 19. Résultats de l'étude  Nos hypothèses étaient : - Les interventions du coach ont un impact sur l’évolution du jeu des joueurs au cours d’un match. - On peut supposer un changement stratégique dans le jeu du badiste. - Le coaching sera d'autant plus efficace que le niveau du joueur augmente - La raquette connectée fournit des données pertinentes pour évaluer son jeu.  Notre étude permet de confirmer les 2 premières hypothèses, car 4/6 des joueurs ont modifié leur jeu suite à l'intervention du coach.  Néanmoins, nous ne pouvons pas affirmer que le coaching est plus efficace quand le niveau du joueur augmente car 1 joueur de chaque niveau semble ne pas tirer bénéfice du coaching.
  • 20. Hypothèse : évolution positive du jeu  Notre étude permet d'infirmer l'hypothèse selon laquelle le coaching permet une évolution positive du jeu car les joueurs perdent plus de points suite au coaching et/ou en gagnent moins.  Cela peut être lié au fait qu'ils se concentrent sur un nouveau schéma tactique donc ils peuvent essayer de l'appliquer à tout prix, même au prix de nombreuses fautes directes par exemple.  De plus, nous avons obliger à donner des conseils même si la stratégie mise en place était pertinente, ce changement n'étant pas nécessaire aurait pu déstabiliser le joueur et donc entraîner une diminution de ses performances.
  • 21. Hypothèse 2 : Changement stratégique dans le jeu du badiste  L'étude permet de confirmer cette hypothèse car on peut voir 4/6 un changement de profil et également 4/6 une modification de l'utilisation de l'espace de jeu.
  • 22. Hypothèse 3 : Le coaching est plus efficace quand le niveau de pratique augmente  Nous ne pouvons confirmer cette hypothèse car 1 des joueurs appro ne modifient pas son profil stratégique, et 1 joueuse régionale aussi. De même un des joueurs appros ne change pas l'utilisation de l'espace, de même au niveau régional.
  • 23. Hypothèse 4 : Les données de la raquette permette d'avoir des informations pertinentes sur sa pratique  Nous infirmons cette hypothèse car la raquette présente de nombreux biais.
  • 24. Les limites de la raquette connectée pour avoir un retour sur sa pratique/ coacher  Avec cette étude nous avons fait émerger plusieurs limites de la raquette connectée. Les informations collectées ne sont pas pertinentes pour le coaching car :  1- Le nombre de frappes est erroné  2- La raquette n'informe pas de la trajectoire du volant or le coaching concerne souvent des aspects d'espace de jeu, par exemples : agrandir le terrain, jouer droit...  3- La raquette ne peut pas enregistrer quelles frappes sont les plus efficaces pour marquer  Donc les informations apportées sont plus anecdotiques mais non représentatives et pertinentes car elles omettent toute la dimension tactique du badminton. Connaître le nombre de frappes ou la vitesse d'un smash n'est pas ce qui fait gagner un match.
  • 25. Pourquoi les informations de la raquette et de la vidéo ne sont pas corrélées ?  Plusieurs biais : 1- La raquette possède un panel de frappes moins large que le notre : 6 frappes différentes pour la raquette contre 12 pour nous.  2- La raquette enregistre chaque impact du volant contre le tamis, donc même les services (or pas de compartiment service) et quand les joueurs se donnent le volant entre les points. Nous pouvons penser que ces frappes augmentent le nombre de drive et de défense enregistrés.  3- L'augmentation du nombre de drives et défenses empêche d'avoir une corrélation des profils : là où nous obtenons un attaquant fonceur, la raquette annonce un profil mixte.  4- La raquette enregistre des frappes "fantômes", même si on ne frappe pas le volant elle peut enregistrer une frappe.
  • 26. Limites de l'étude  Réaliser des matchs en 9 points laisse trop peu de temps au joueur pour s'adapter à sa nouvelle stratégie. Des matchs en 15 points auraient pu être plus représentatifs.  La prise en compte des conseils n'est pas forcément mesurable : par exemple, nous n'avons pas pu mesurer la mise en pratique du conseil : "fixe plus au filet".  Nous avons demandé de donner 2 conseils entre chaque set pour chaque joueur, mais parfois il n'y avait rien à redire donc ce n'était pas pertinent d'intervenir pour susciter un changement stratégique et tactique.  Attention : le coaching concerne souvent des aspects tactiques ou techniques, non-quantifiables par la raquette.
  • 28. Résultats niveau régional : joueuse 1, set 1 0 0.5 1 1.5 2 2.5 Fautes directes set 1 joueuse 1 Score : 9 / 4
  • 29. Résultats niveau régional : joueuse 1, set 1 Coaching : - faire descendre les volants plus tôt - fixer devant. Profil du joueur : D'après les informations de la vidéo, nous pouvons supposer qu'il a un profil d'attaquant placeur. Néanmoins, à l'inverse, la raquette nous annonce que c'est un défenseur, car elle aurait réalisé 80% de frappes neutres ou défensives. Résultat du set : victoire joueuse 1, 9 à 5.
  • 31. Résultats niveau régional : joueuse 1, set 2 Coaching : - agrandir le terrain et smasher. Profil : Le profil de la joueuse n'a pas changé, elle est encore attaquant placeur. Mais on peut remarquer une plus grande diversité des frappes. La raquette annonce un plus grand nombre de smash, mais elle conserve un profil défensif car il y a 60% de frappes neutres ou défensives. Résultats : défaite de la joueuse 1, 9 à 6.
  • 33. Résultats niveau régional : joueuse 1, set 3 Victoire de la joueuse 1, 9 à 7. Profil : attaquant placeur selon les données de la vidéo, et mixte selon la raquette, on peut voir plus de fautes directes que dans le 2ème set. Donc suite au coaching elle essayerait de modifier son système de jeu ce qui provoquerait des fautes directes.
  • 34. Résultats : Niveau régional - joueuse 2 set 1  Joueuse 2 set 1 :Vidéo Diagramme camembert représentant les coups gagnants lors du 1er set de la joueuse 2 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service 0 2 4 6 8 Drive Smash Amorti Slice Dégagement LobDéfense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Diagramme en araignée représentant les différentes frappes lors du 1er set de la joueuse 2
  • 35. Résultats : Niveau régional - joueuse 2 set 1  SmartBadminton : Conclusion profil à l’issue du 1er set: Plus de la moitié de ses frappes sont défensives ou neutres, la raquette annonce un profil de défenseur, nous nous ajoutons opportuniste au profil. Coaching : - Faire durer l’échange - Etre plus offensive Résultat : joueuse 2 perd 5 à 9.
  • 36. Résultats : Niveau régional - joueuse 2 set 2  Joueuse 2 set 1 : SmartBadminton 0 1 2 3 4 5 Drive Smash Amorti Slice Dégagement LobDéfense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Diagramme présentant les frappes lors du 2ème set de la joueuse 2 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Histogramme présentant les fautes directes de la joueuse 2 set 2 Diagramme représentant les fautes directes de la joueuse 2 au 2ème set Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
  • 37. Résultats : Niveau régional - joueuse 2 set 2  SmartBadminton : Résultat : joueuse 2 perd 9 à 0. Profil : Attaquant placeur mais trop de fautes directes.On peut penser que c'est lié à la raquette qui n'est pas tendue, ou la pression d'être filmée...
  • 38. Résultats: Appro L1 - joueur 1 set 1 Score : 9 / 4
  • 39. Résultats: Appro L1 - joueur 1 set 1 Consignes pour le set suivant : • Prendre son temps au service • Varier les volants dans la latéralité Profil du joueur : D’après la vidéo, on peut penser que c’est un défenseur opportuniste, il dégage et smashe quand il peut. Les données de la raquette nous disent qu’il a un style « mixte », mais d’après le nombre de frappes on pourrait aussi dire que c’est un attaquant placeur.
  • 40. Résultats: Appro L1 - joueur 1 set 2 Score : Gagne 9 / 8
  • 41. Résultats: Appro L1 - joueur 1 set 2 D’après la raquette, on peut voir que le nombre de smash dépasse celui des dégagements. On peut penser que c’est plus un attaquant fonceur. D’après les informations de la vidéo, on remarque qu’il utilise beaucoup plus de zones du terrain.
  • 42. Conclusion effet coaching sur joueur 1 appro  Aucune faute directe sur service au 2eme set donc prise en compte du conseil de prendre plus son temps pour servir.  On observe une plus grande répartition des zones de jeu. La zone favorite reste le fond de court revers mais on note plus de volants joué dans l’hémi-court coup-droit.  Donc bien prise en compte des deux conseils donnés entre les deux sets pour ce joueur.
  • 43. Résultats : Appro L1 Joueur 2 set 1  Données vidéo : 0 1 2 3 4 5 6 7 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Diagramme araignée représentant les différentes frappes du joueur 2 débutant au 1er set Coup gagnant du Joueur 2 débutant au 1er set : un amorti Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Score : perd 3/9
  • 44. Résultats : Appro L1 Joueur 2 set 1  SmartBadminton : Conclusion profil : D'après la vidéo il serait un défenseur prudent, ce qui est cohérent avec la raquette qui l'annonce défenseur. En effet, plus de la moitié de ses volants sont neutres ou défensifs. Coaching : -Trajectoires plus plates - Agrandir le terrain
  • 45. Résultats : Appro L1 Joueur 2 set 2  Vidéo : 0 1 2 3 4 5 6 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Diagramme araignée représentant les frappes du J2 débutant au 2ème set 0 0.5 1 1.5 2 2.5 Histogramme présentant les fautes directes du J2 débutant au 2ème set Diagramme présentant les coups gagnants au 2ème set : 1 dégagement Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Score : perd 3/9
  • 46. Résultats : Appro L1 Joueur 2 set 2  SmartBadminton : Conclusion profil : La raquette annonce un profil mixte, et d'après les données de la vidéo on conclut que c'est un défenseur opportuniste, car il place son jeu en l'écartant puis smashe pour conclure l'échange.
  • 47. Conclusion coaching joueur 2 appro  Les deux conseils semblent avoir été pris en compte car on peut voir qu'il devient plus offensif (déf prudent --> opportuniste) et on voit également qu'il agrandit le terrain. Lors du 1er set la plupart de ses volants étaient au centre fond de court, ils sont davantage sur les côtés lors du 2ème set.
  • 48. Résultats : Appro L1 Joueur 3 set 1  Vidéo : 0 2 4 6 8 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courteDéfense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Non-identifié Graphique frappes set 1 J3 appro 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Histogramme fautes directes J3 set 1 appro Graphique coups gagnants J3 appro set 1 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
  • 49. Résultats : Appro L1 Joueur 3 set 1  SmartBadminton : Conclusion profil : Données vidéo : défenseur opportuniste et raquette annonce un style défensif. En effet plus de la moitié de ses frappes sont neutres ou défensives. On peut voir qu'il fait de nombreuses fautes, peut-être prend-t-il trop de risques. Défaite 8/9 Coaching : - Ne pas jouer sur son adversaire - Plus attaquer les volants hauts
  • 50. Résultats : Appro L1 Joueur 3 set 2  Vidéo : 0 2 4 6 8 10 Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service Graphique frappes J3 set 2 appro 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Histogramme fautes directes J3 set 2 appro Graphique coups gagnants J3 set 2 appro Drive Smash Amorti Slice Dégagement Lob Défense courte Défense longue Contre-amorti Rush/Kill Revers Service
  • 51. Résultats : Appro L1 Joueur 3 set 2  SmartBadminton : Conclusion profil : 70% de ses frappes sont neutres ou défensives d'après la vidéo. Il fait moins de fautes directes et agrandit un petit peu le terrain. On peut dire que qu'il est entre défenseur prudent et opportuniste tandis que la raquette annonce un profil mixte. Défaite 4/9