Paris au moyen âge
GaYo
Plan de Paris au
Moyen Âge
A gauche, la ville marchande,
la plus animée nommée la
Ville.
Au centre, sur l'île, on a les
fo...
Histoire de paris
• La ville de Paris, au 11ème
et 12ème
siècles connut une renaissance commerciale et urbaine:
• La renai...
L’art gothique
• L’art gothique se répand dans les villes à partir du XIIème siècle. L’art gothique est appelé
également l...
Notre Dame de Paris
Notre Dame de Paris fut lors de son achèvement la
plus grande cathédrale d’occident. Elle se trouve
su...
La sainte chapelle
Entre 1242-1248, Saint Louis fait
construire la Sainte Chapelle sur l’île
de la Cité afin d’abriter la ...
Le marché des Halles
Il a était crée par Philippe Auguste en 1137. Ce marché est situé dans le quartier de la Ville et est...
La Sorbonne
Crée en 1257 par le chanoine Robert
de Sorbon d’après lequel elle est
nommée. C’était un collège
théologique p...
La vie quotidienne au moyen âgeParis était partagé en 3 quartiers.
L’université sur la colline Sainte-Geneviève où vivaien...
La vie quotidienne (suite)
• Au Moyen Age, près d’une journée sur trois est chômée pour célébrer les fêtes catholiques
(te...
Eau de Paris au Moyen
âge
Deux grands aqueducs sont construits sur la rive droite pour alimenter plusieurs fontaine
publiq...
Sitographie
Site conseillé et Wikipédia.
Aucune Bibliographie
Paris au moyen age
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris au moyen age

2 668 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 668
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris au moyen age

  1. 1. Paris au moyen âge GaYo
  2. 2. Plan de Paris au Moyen Âge A gauche, la ville marchande, la plus animée nommée la Ville. Au centre, sur l'île, on a les fonctions religieuses et politiques nommées la Cité. A droite, le quartier intellectuel de la ville, avec son université et ses artisans nommé l’Université.
  3. 3. Histoire de paris • La ville de Paris, au 11ème et 12ème siècles connut une renaissance commerciale et urbaine: • La renaissance commerciale a été amenée grâce à l'importance des approvisionnements et des transports de denrées par voie fluviale. • La renaissance urbaine est rencontrée à la fin du 12ème siècle quand Philippe Auguste fit paver les rues principales, ordonna la création de fontaines et créa le marché des Halles en 1137. Ce marché est à l'origine du développement de Paris. • La Cité était le siège du pouvoir politique et religieux alors que l’Université côtoyaient le monde universitaire et intellectuel. L'île de la Cité était le cœur de la ville. On y dressa la cathédrale Notre-Dame, dont la construction fut décidée en 1163 par l’évêque Maurice de Sully, puis la Sainte-Chapelle, construite sous Saint Louis, en 1246, tandis que le Palais Royal de la Cité est agrandi par Philippe le Bel. Pour protéger la capitale de son royaume, Philippe le Bel édifia un puissant rempart, renforcé par la forteresse du Louvre. Paris est une ville fortifiée, ce qui explique sa forme circulaire. • A partir de 1250, une soixantaine de collèges abritent 700 écoliers. Le plus célèbre de ces collèges est celui fondé en 1257 par Robert de Sorbon, La Sorbonne. L'université de Paris est alors l'un des plus grands centres intellectuels (théologie, philosophie) de la chrétienté médiévale. • Avec 80 000 habitants, Paris est au 13ème siècle la plus grande ville de l'Europe chrétienne.
  4. 4. L’art gothique • L’art gothique se répand dans les villes à partir du XIIème siècle. L’art gothique est appelé également l’art de la dentelle de pierre. Il remplacera alors l’art roman qui deviendra minoritaire. • Le XIIIème siècle est le temps des cathédrales On reconnaît l’art gothique par des édifices plus grands, plus hauts et plus lumineux. Les églises sont en concurrence pour être la plus belle. Ce qui déclenchera l’éloignement de la règle de St Benoit symbolisant: prière, travail et pauvreté puisque plusieurs moines se focaliseront sur l’élégance de l’église et non sur la religion. • Ils avaient pour objectif d’accueillir une population urbaine de plus en plus nombreuse en montrant la puissance de la ville mais surtout rendre gloire à Dieu. Les cathédrales gothiques sont réputées pour leurs magnifiques vitraux, leurs grandes rosaces et de grandes fenêtres. Il était utilisé des voûtes en croisées d’ogive , des arcs voutés, des arcs- boutants et des contreforts pour maintenir l’édifice . • L’arc voûtant a été utilisé pour élever les nefs. L’arc brisé a été utilisé pour augmenter la lumière et évider les murs. Les piliers constitués de nombreuses colonnes accolées les unes aux autres donnent une sensation de logique aux volumes. Les vitraux forment l’essentiel du décor et la sculpture envahit les façades. • La grande majorité de la population ne savait ni lire ni écrire. Les sculptures et les vitraux de l’art gothique représentaient un immense livre pour apprendre la bible.
  5. 5. Notre Dame de Paris Notre Dame de Paris fut lors de son achèvement la plus grande cathédrale d’occident. Elle se trouve sur l’ile de la Cité. Sa construction s’est faite sur deux siècles entre le XIème et XIIIème siècle. Notre Dame de Paris a été construite dans un style Gothique. A partir de 1160, sous l’impulsion de Sully évêque De Paris a été ouvert le chantier de cette cathédrale. Il dirige lui même les travaux. Grâce à l’application des principes ogivale ou gothique, Notre Dame peut élever sa voûte jusqu’à 35 mètres et ses murs voutés de vitraux multicolores, permettent à la lumière de pénétrer dans la nef pour éclairer les nombreuses statues. Au moyen âge, on utilise dans la construction les arcs boutants , les flèches et les gargouilles. Les vitraux d’une finesse et d’une élégance dépeignent des histoires religieuses . Les murs des 27 chapelles sont recouverts de fresque évoquant des histoires bibliques. Ces peintures ont un style richement travaillé, aux couleurs vives et dorés, glorifiant les saints et les personnages religieux.
  6. 6. La sainte chapelle Entre 1242-1248, Saint Louis fait construire la Sainte Chapelle sur l’île de la Cité afin d’abriter la Sainte couronne , un morceau de la Sainte- Croix ainsi que différentes reliques de la Passion qu’il avait acquises. Cet édifice étant de style gothique est considéré comme un chef d’œuvre de cette art. Ce monument fait preuve d’une architecture exceptionnelle et rayonnante. Elle possède: -une chapelle basse, dédiée à la Vierge, supportant le poids de l’édifice afin d’alléger au maximum la construction -et une chapelle haute 1130 panneaux de verre y résument l’histoire du monde telle qu’elle est racontée dans la Bible(ex: l’Exode, la Genèse, etc.)
  7. 7. Le marché des Halles Il a était crée par Philippe Auguste en 1137. Ce marché est situé dans le quartier de la Ville et est à l’origine de son développement. Ce marché était le cœur du Paris marchand. Celui-ci est un grand marché couvert. Après avoir racheté les terrains de la place Grève, Philippe les transforma en un immense marché avec des emplacements spécifiques selon les métiers(alimentation, chaussures, etc.)
  8. 8. La Sorbonne Crée en 1257 par le chanoine Robert de Sorbon d’après lequel elle est nommée. C’était un collège théologique pour les étudiants pauvres situé dans le quartier de l’Université. Au XIIIème siècle, celui ci fut divisée en quatre facultés: théologie, médecine, lettres et droit ecclésiastique.
  9. 9. La vie quotidienne au moyen âgeParis était partagé en 3 quartiers. L’université sur la colline Sainte-Geneviève où vivaient les étudiants et les professeurs venant de toute l’Europe. Il y avait la corporation du livre qui travaillait dans ce quartier. La cité où vivait le pouvoir et les religieux. La ville où vivait les citadins. A cette époque, les places et les rues étaient très sales. Philippe Auguste trouva alors la solution de les faire paver. Ces rues étaient le théâtre d’une immense animation. Des attroupements de citadins se formaient autour de jongleur et musiciens. Les mendiants imploraient les passants. On jetait par les fenêtres les eaux usés et les détritus. La nuit, les rues étaient dans l’obscurité et abandonnées aux brigands. Autour des remparts de la cité s’étendaient des champs. Il existait une séparation entre la ville et la campagne. Les paysans représentaient 95% de la population médiévale. Ils vivaient selon le rythme des saisons. Les mêmes travaux se répétaient d’une année à l’autre. Par contre la vie citadine favorisait le contact entre individus, la diffusion des connaissance techniques et intellectuelles. Les mœurs et coutumes à cette époque étaient différentes de la nôtre: Le mariage se faisait très jeune: à l’âge de 12 ans pour les filles et 14 ans pour les garçons. Ce sont les familles qui unissaient leurs enfants. Dans les classes élevées, le mariage était un instrument d’alliances. Les femmes participaient à la vie économique et leurs salaires étaient nettement inférieurs aux hommes. A la campagne, elles aident leurs maris aux taches agricoles. La prostitution était autorisée par l’église. Le vêtement possédait une signification sociale. Ainsi, selon le rang et les fonctions occupés, on s’habillait d’une certaine façon. Il n’était pas acceptable d’avoir la tête nue, on portait donc un couvre-chef. Lors du repas, on ne mettait pas les aliments dans des assiettes mais dans des larges tranches de pains. On mangeait avec les doigts et la nourriture était hachée et très épicée.
  10. 10. La vie quotidienne (suite) • Au Moyen Age, près d’une journée sur trois est chômée pour célébrer les fêtes catholiques (telles que: Noël, la Toussaint, Pâques, etc.) et les fêtes profanes( telles que: la fête des fous, la Saint Michel, etc.) • De plus, des foires et des spectacles, des tournois et les joutes sont organisés afin de divertir les citadins. Cependant, les joutes et les tournois seront interdit suite à la défaite du roi de France, Henri II, provoquant sa mort lors d’un tournois en 1559, l’opposant au compte de Montgomery.
  11. 11. Eau de Paris au Moyen âge Deux grands aqueducs sont construits sur la rive droite pour alimenter plusieurs fontaine publiques: l’aqueduc du Pré-Saint-Germain ainsi que l’aqueduc de Belleville. Paris comptait 18 Fontaines dont la Fontaine des Halles , la Fontaine des Innocents et la Fontaine Maubuée( surnommé Mauvaise lessive), étant les plus célèbres. La capitale reste importunément pauvre en eau et l’insalubrité s’installe malgré l’absence de système d’assainissement . La Seine devient polluée par les nombreuses activités se développant sur ses bords. Des égouts sont alors crées afin d’évacuer les eaux usées.
  12. 12. Sitographie Site conseillé et Wikipédia. Aucune Bibliographie

×