A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Symptômes 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 1
• Une France désindustrialisée... 
• ... retranchée dans des « places fortes » menacées 
(nos « champions » : énergie, aér...
1. Symptomes 
• Des entrepreneurs sur la défensive... 
• ... sans marges de manoeuvre (capitaux propres, 
trésorerie...) 
...
1. Symptomes 
• Un système financier à la dérive et exsangue... 
• ... plus enclin à prendre des risques insensés dans 
le...
1. Symptomes 
• Des Français paralysés par la perspective de la 
précarité... 
– plus préoccupés par la sécurité que par l...
1. Symptomes 
• Un Etat dépourvu de vision... 
– plus pompier que stratège 
– enfermé, faute de ressources, dans une logiq...
1. Symptomes 
• La Nation la plus jeune du vieux monde doute 
d’elle-même et de son avenir 
• La population la plus dynami...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Diagnostic 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 8
Une économie sous-génératrice 
• Du côté des inputs (des ressources investies) 
– Une force de travail parmi les plus éduq...
L’économie française : un Infraphényx 
Générant moins de richesses qu’il n’en consomme 
A.L CdC 23/05/12 
Engloutissant de...
Comment en sommes-nous arrivés là ? 
En nous laissant aller à 
200 milliards par an 
d’aides publiques sans contreparties ...
A.L CdC 23/05/12 
Des aides 
totalement invisibles 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M...
Qu’est-ce que ça représente ? 
Aides aux entreprises 200 Md€ 
Dépenses des ministères 210 Md€ 
• De très A.L CdC 23/05/12 ...
Qu’est-ce que ça représente ? 
Aides aux entreprises 200 Md€ 
Investissements des entreprises 200 Md€ 
Zéro aides A.L CdC ...
Qu’est-ce que ça représente ? 
Aides aux entreprises 200 Md€ 
Bénéfices des entreprises 200 Md€ 
Zéro aides A.L CdC 23/05/...
Dividendes payés à l’étranger 60 Md€ 
Investissements à l’étranger 65 Md€ 
Total fonds publics s’expatriant 125 Md€ 
A.L C...
Des aides ruineuses 
• Pour les financer, l’Etat y affecte le revenu 
cumulé de 
– L’impôt sur les sociétés 
– L’impôt sur...
Des aides inéquitables 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
CAC 40 = 91 % 
CAC 40 
= 
33 % 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 19
Des aides perpétuelles 
• Depuis 2012 : 
– CICE 20 Md€ /an 
– Pacte de responsabilité 10 Md€ /an 
–… 
A.L CdC 23/05/12 
Le...
Des aides sans contrepartie 
• Moins de 1% sont remboursables 
• Elles constituent un coût net pour l’Etat 
A.L CdC 23/05/...
Les aides aux entreprises : 
une hémorragie massive 
principale cause du déficit et de la dette 
Ressources 
– Contreparti...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Remède 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 23
un pontage en trois temps 
Contribuables Impôts 
A.L CdC 23/05/12 
Le remède : 
200 Md€ 
ETAT 9 % des 
©2012 JMTN 
entrepr...
1. Clampage de l’hémorragie 
Contribuables Impôts 
A.L CdC 23/05/12 
ETAT 
©2012 JMTN 
Marchés 
financiers 
Dette 
9 % des...
1er temps : Clampage de l’hémorragie 
Amendement à la Constitution 
Titre : Des rapports de l'Etat et du secteur marchand ...
2nd temps : Dérivation 
vers un circuit sain 
Contribuables Impôts 
A.L CdC 23/05/12 
ETAT 
©2012 JMTN 
Marchés 
financier...
2nd temps : Dérivation vers un circuit sain 
Amendement à la Constitution 
Titre : Des rapports de l'Etat et du secteur ma...
2nd temps : Dérivation vers un circuit sain 
• Chaque citoyen français reçoit, 
à la date de sa majorité ou de son premier...
3e temps : Irrigation de toutes les entreprises 
Les droits de tirage (DDT) 
Contribuables Impôts 
A.L CdC 23/05/12 
ETAT ...
3e temps : Irrigation de toutes les entreprises 
Les droits de tirage (DDT) 
• Lorsque le titulaire d’une dot signe un con...
Fonctionnement des DDT 
• En rémunération des DDT alloués, l’employeur 
paye des intérêts à un taux négocié avec le titula...
Fonctionnement des DDT 
• Lorsque le titulaire change d’emploi, il transfère ses 
DDT à son nouvel employeur 
A.L CdC 23/0...
Fonctionnement des DDT 
• En cas de création ou reprise d’entreprise, les 
créateurs ou repreneurs apportent à leur entrep...
Fonctionnement des DDT 
• Le titulaire qui n’a pas l’usage de ses DDT... 
(conjoints au foyer, malades de longue durée, ch...
Liquidation de la dot 
• Au départ à la retraite ou à 65 ans au plus tard, la dot 
est liquidée : 
– L’Etat est remboursé ...
• Ni croissance, ni inflation pour réduire « naturellement » la dette 
• Ressources : aucun prélèvement fiscal ou social s...
Accroissement composé à 3,59% pendant 47 ans 
A.L CdC 23/05/12 
Valeur des dots 
à partir d’une valeur initiale de 20 650 ...
Durant la phase de lancement (10 ans) 
A.L CdC 23/05/12 
Evolution de la valeur des dots 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour ...
Valeur liquidative des dots à 65 ans 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
= 74 600 € 
= 33 400 € 
09/12/14 Pour une France qui s...
Exemples de calcul de dot 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truon...
Exemples de calcul de dot 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truon...
Exemples de calcul de dot 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truon...
Exemples de calcul de dot 
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truon...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Impacts 
sur 
l’économie 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 45
Exemple d’entreprise individuelle 
A.L CdC 23/05/12 
(simulateur en ligne http://bit.ly/reprendre ) 
©2012 JMTN 
09/12/14 ...
A.L CdC 23/05/12 
Exemples de DDT aux startups 
(hors consolidation familiale) 
(simulateur en ligne http://bit.ly/reprend...
A.L CdC 23/05/12 
Exemples de DDT aux PME 
(hors consolidation familiale) 
(simulateur en ligne http://bit.ly/reprendre ) ...
Exemples de DDT à des TPE et PME connues 
> A Albi, les 27 ouvriers repreneurs de Gillet industries, "la plus ancienne fon...
Exemples de DDT à des TGE connues 
 Alcatel, qui a été contraint de déposer en gage ses brevets 
pour garantir un prêt de...
Exemples de DDT à des secteurs d’activité 
 Avec 300 000 salariés, l'industrie aéronautique française 18,0 Md€ 
 Avec 12...
Les dots des 1,4 millions de Bretons de 18-65 ans : 
une réserve de trésorerie de 78 Md€ * 
(*) L’encours total des crédit...
Les dots des 4 millions de chômeurs : 
une ligne de crédit de 112 Md€ 
pour leurs futurs employeurs 
A.L CdC 23/05/12 
©20...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 54
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 55
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Impacts 
sur les 
finances 
publiques 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M....
Les DDT comme machine à détruire la dette 
Avant : aides sans contrepartie 
Ressources 
– Contrepartie 0 Md€ 
Charges 
– A...
Les DDT comme machine à détruire la dette 
Après : Dots en contrepartie des DDT 
Ressources 
– Contrepartie : Dots 200 Md€...
Les DDT comme machine à détruire la dette 
Les dots en contrepartie des aides ? 
Objection : Nous ne pouvons pas inscrire ...
Loi organique relative aux lois de finance 
• Article 30 : « La comptabilité générale de l'État 
est fondée sur le princip...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Ni sang 
ni dette 
09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 61
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 67
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 68
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 69
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 70
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 71
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 72
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 73
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 74
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 75
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 76
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 77
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 78
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 79
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 80
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 81
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 82
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 83
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 84
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
2 options pour la suite… 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Option volontariste 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 86
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Remboursement 
du solde 
de la dette 
09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Réaffectation des 200 Md€ 
de prélèvements 
affectés au dispositif 
Remboursement 
du solde ...
A.L CdC 23/05/12 
Seuil d’endettement de Maastricht = 60% PIB >>>>>>>>>>>>>> 
©2012 JMTN 
Option spontanée 
09/12/14 11:00...
A.L CdC 23/05/12 
Seuil d’endettement de Maastricht = 60% PIB >>>>>>>>>>>>>> 
©2012 JMTN 
Réaffectation des 200 Md€ de pré...
• Personne n’a été saigné 
– Ni prélèvements fiscaux ou sociaux 
nouveaux 
– Ni « économies » sur les prestations de 
l’Et...
• Tout le monde est gagnant 
– L’Etat 
• s’est désendetté 
• retrouve ses marges de manoeuvres 
– Les entreprises 
• résil...
A.L CdC 23/05/12 
©2012 JMTN 
Qui veut la dot 
doit le vote ! 
Jean-Michel Truong 
www.jean-michel-truong.com 
Mail : truo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

J.M Truong – Reprendre. Ni sang ni dette – Conférence Quimper 141204

27 055 vues

Publié le

Conférence de Jean-Michel Truong à Quimper, le 4 décembre 2014, organisée par FUTURouest et La Liberté de l'Esprit. A propos de son ouvrage "Reprendre – Ni sang ni dette", Le No Man's Land, Paris, 2013

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
27 055
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
880
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je pourrais évoquer…
    Echancrure PME 250 – 2000 salariés
  • Nous pratiquons l’interruption volontaire de grossesse des start-up en gestation
    ... cannibalisés, quand ils réussissent, par les « champions » : sous-traitants asservis style automobile ; acquisition prématurée
  • if the government wanted to jump start the economy, it must have set up an altarnative system of putting new money into economy AND circulating them outside the mainstream financial system.After over three years the government seems to have understood the first part. Hence the decision to start "credit easing" for small companies. It is an introduction of new money into economy effectively bypassing the banks. The amount mentioned is not staggering. It is 」20 bn, but it can be very effective. Typically in a healthy functioning economy, with a healthy financial system, would have multiplied this narrow money in circulation into 」140 - 」200 bn broad money. This could have jump-started the economy.
  • http://carnets.clinamen.org/65-milliards-d-euros-d-aides
  • Je pourrais me contenter de ces constats, largement partagés > ça n’apporterait rien de neuf
    Je préfère donc faire un pas de plus et proposer une solution
    Endettement 2014 2024 Md€
    Déficit 2014 88 Md€
    Service de la dette 118 Md€
    dont intérêts seuls 49 Md€
  • Le sale petit secret de l’establishment économique français : 6000 dispositifs d’aides !
  • Dépenses des ministères (y.c. taxes affectées) hors transferts à l’UE, aux collectivités, hors dette et pensions 210,4 (Loi de finance 2014)
  • « LA FRANCE EST UN PARADIS FISCAL »
    XAVIER NIEL, Free
  • Ce qui explique l’allure typique du paysage économique français : des oasis de prospérité (apparente et en voie de régression rapide) dans un océan de misère
  • On comprend mieux pourquoi ce poste « aides aux entreprises » n’est pas isolé dans le budget des l’Etat ! (Ni « missions » ni « programme » permettant de le contrôler simplement)
    Les 22 milliards du crédit d'impôt compétitivité-emploi sont exonérés de tout contrôle fiscal. Extrait de la note de Bercy du 12 juillet 2013 :
    "En pratique : L'administration fiscale ne contrôlera pas l'utilisation du CICE : un CICE qui ne serait pas utilisé conformément aux objectifs d'amélioration de l'entreprise ne fera donc l'objet d'aucune remise en cause par l'administration fiscale" (Le Canard Enchainé, 17 juillet 2013, page 2)
  • Le problème : la flèche des aides est à sens unique (dépenses sans contrepartie pour l’Etat) > déficit > endettement
  • Un pontage !
    Le « grand fleuve tranquille » est dérivé en 38 millions de petits ruisseaux
    en créances sur les citoyens
    Réduction instantanée du déficit budgétaire à hauteur des DDT créés
    La politique industrielle et sociale de l’Etat devient budgétairement neutre
    Efficacité : Le concours de la Nation à ses entreprises est alloué et contrôlé par ceux qui les connaissent le mieux : leurs salariés
  • Interdiction des aides sans contrepartie
    Conrtôle citoyen des concours de l’Etat aux entreprises
  • Un pontage !
    Le « grand fleuve tranquille » est dérivé en 38 millions de petits ruisseaux
    en créances sur les citoyens
    Réduction instantanée du déficit budgétaire à hauteur des DDT créés
    La politique industrielle et sociale de l’Etat devient budgétairement neutre
    Efficacité : Le concours de la Nation à ses entreprises est alloué et contrôlé par ceux qui les connaissent le mieux : leurs salariés
  • Interdiction des aides sans contrepartie
    Conrtôle citoyen des concours de l’Etat aux entreprises
  • La Banque est une banque mutualiste dont les 38 millions de déposants sont les sociétaires
    Elle a pour missions :
    De protéger le risque de l’Etat
    De protéger le risque de ses déposants
    Ses résultats sont entièrement affectés aux dividendes de ses sociétaires
  • Un pontage !
    Le « grand fleuve tranquille » est dérivé en 38 millions de petits ruisseaux
    en créances sur les citoyens
    Réduction instantanée du déficit budgétaire à hauteur des DDT créés
    La politique industrielle et sociale de l’Etat devient budgétairement neutre
    Efficacité : Le concours de la Nation à ses entreprises est alloué et contrôlé par ceux qui les connaissent le mieux : leurs salariés
  • Chaque salarié est ainsi l’ordonnateur, à hauteur du solde de son compte, de l’aide publique à son employeur
    Aux élus, fonctionnaires ou banquiers décidant souverainement de l’allocation de ressources ne leur appartenant pas à des projets auxquels ils n’entendent rien et où ils ne risquent rien -
    se substitue la décision éclairée d’un grand nombre d’agents personnellement intéressés aux conséquences de leur choix
    Un processus distribué d’allocation des ressources remplace la planification colbertiste actuelle.
  • Taux vraisemblablement légèrement inférieur au taux pratiqué par sa banque commerciale (Exemple : TMP-0,5 = 3,59%)
  • Le solde du compte devient, avec son CV, un élément d’appréciation de l’employabilité de son titulaire
  • Collateralised debt obligation
    Les DDT non employés sont gérés par la Banque et portent intérêts qui viennent se composer au solde du compte du titulaire
    La Banque affecte ses résultats aux provisions pour risques et ses bénéfices aux dividendes à ses sociétaires (les 38 millions de déposants)
  • (chiffres à fin 2011)
  • Collateralised debt obligation
  • Collateralised debt obligation
  • Collateralised debt obligation
  • Collateralised debt obligation
  • Collateralised debt obligation
  • Collateralised debt obligation
  • * Il a dû déposé son bilan parce qu’il ne trouvait pas à financer une dette de 30 M€
  • iNSEE2011 : En augmentation sur l’année de 2,4 milliards, l’encours global des financements, accordés par les établissements de crédit présents dans la région, à fin décembre 2011, s’élève à un peu plus de 80 milliards d’euros. Le poids de la Bretagne dans le total des encours nationaux est stable à 4,8 %. La région occupe ainsi la cinquième position après l’Île-de-France (34,3 %), Rhône-Alpes (9,0 %), Provence - Alpes - Côte d’Azur (6,2 %) et les Pays de la Loire (5,3 %) et se situe légèrement devant la région Nord - Pas-de-Calais (4,6%). Le poids en matière de distribution de crédits s’avère ainsi proche du poids économique de la région (le PIB régional représente 4,3% de la richesse nationale produite) et démographique (5,1 %). A noter que les deux principaux réseaux mutualistes, fortement implantés en Bretagne, représentent prés de 62 % de la distribution des crédits.
  • * des « produits constatés d’avance ».
  • la loi organique relative aux lois de finances, promulguée en 2001 et en vigueur partout depuyis 2006
    rattache les opérations de recettes et de dépenses au budget de l'année de leur fait générateur (de leur naissance juridique)
  • Les revers de la Visite et de la Tentation montraient le Concert des Anges et la 
Nativité.
    Ces deux panneaux étaient encadrés à gauche de l'Annonciation, à droite de la Résurrection, Sculptée sur la prédelle : la Sainte Cène.
    Cet ensemble certainement visible à Pâques, à Noël et lors des grandes fêtes de la Vierge symbolise l'espoir et la joie.
    La lumière et la couleur rythmaient cette immense composition en un mouvement descendant puis ascendant,
  • Les revers de la Visite et de la Tentation montraient le Concert des Anges et la 
Nativité.
    Ces deux panneaux étaient encadrés à gauche de l'Annonciation, à droite de la Résurrection,
    Cet ensemble certainement visible à Pâques, à Noël et lors des grandes fêtes de la Vierge symbolise l'espoir et la joie.
    La lumière et la couleur rythmaient cette immense composition en un mouvement descendant puis ascendant,
  • Les revers de la Visite et de la Tentation montraient le Concert des Anges et la 
Nativité.
    Ces deux panneaux étaient encadrés à gauche de l'Annonciation, à droite de la Résurrection,
    Cet ensemble certainement visible à Pâques, à Noël et lors des grandes fêtes de la Vierge symbolise l'espoir et la joie.
    La lumière et la couleur rythmaient cette immense composition en un mouvement descendant puis ascendant,
  • Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
    Schuld = dette ET péché
    Les revers de la Visite et de la Tentation montraient le Concert des Anges et la 
Nativité.
    Ces deux panneaux étaient encadrés à gauche de l'Annonciation, à droite de la Résurrection,
    Cet ensemble certainement visible à Pâques, à Noël et lors des grandes fêtes de la Vierge symbolise l'espoir et la joie.
    La lumière et la couleur rythmaient cette immense composition en un mouvement descendant puis ascendant,
  • Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
    Schuld = dette ET péché
    Les revers de la Visite et de la Tentation montraient le Concert des Anges et la 
Nativité.
    Ces deux panneaux étaient encadrés à gauche de l'Annonciation, à droite de la Résurrection,
    Cet ensemble certainement visible à Pâques, à Noël et lors des grandes fêtes de la Vierge symbolise l'espoir et la joie.
    La lumière et la couleur rythmaient cette immense composition en un mouvement descendant puis ascendant,
  • Descendrons-nous au tombeau ?
  • * BFR / SecteursJours de CA en 2004
    Construction14,5
    Distribution alimentaire- 6,8
    Distribution automobile38,7
    Distribution d’optique14,4
    Industrie du cartonnage41,9
    Conseil126
    Transport13,7
    Services informatiques40,7
    Restauration-23,7
    Hôtellerie4,2
    Agences de voyages46,9
    ""Alors que le coût net du capital financier comptait pour 20% du coût économique du capital dans les années 1960-70, ce même coût financier pèse désormais 50% du coût économique :
    dans les années 1960-70 A chaque fois que les entreprises françaises achètent pour 1 € de machines à leurs fournisseurs de capital productif, elles versent en plus 0,2 € aux financiers
    Désormais, ils versent 0,5 € pour 1 € de capital productif !
  • J.M Truong – Reprendre. Ni sang ni dette – Conférence Quimper 141204

    1. 1. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Symptômes 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 1
    2. 2. • Une France désindustrialisée... • ... retranchée dans des « places fortes » menacées (nos « champions » : énergie, aéronautique, transports...) qui siphonnent et dissipent les ressources collectives simplement pour maintenir leurs A.L positions CdC 23/05/12 présentes • ... qui n’a pas su trouver sa place dans le 21ème siècle : où sont les Google, Facebook ou Apple français ? 1. Symptomes ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 2
    3. 3. 1. Symptomes • Des entrepreneurs sur la défensive... • ... sans marges de manoeuvre (capitaux propres, trésorerie...) • ... vulnérables à la volatilité extrême de la conjoncture • ... plus moutonniers qu’innovateurs : où sont nos futurs A.L CdC Bill 23/05/12 Gates, Steve Jobs ou Mark Zuckerberg ? • ... maintenus dans la dépendance et la précarité par les banques • ... cannibalisés, quand ils réussissent, par les « champions » ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 3
    4. 4. 1. Symptomes • Un système financier à la dérive et exsangue... • ... plus enclin à prendre des risques insensés dans les paradis exotiques que dans les start-up françaises • ... obnubilé A.L CdC 23/05/12 par ses profits à court terme • ... surexposé aux risques systémiques • ... incapable de comprendre ce qui créera la richesse au 21e siècle ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 4
    5. 5. 1. Symptomes • Des Français paralysés par la perspective de la précarité... – plus préoccupés par la sécurité que par la prise de risque... – par le maintien de leurs maigres acquis que par la création A.L CdC 23/05/12 de richesses nouvelles • ... dépossédés de tout pouvoir de décision ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 5
    6. 6. 1. Symptomes • Un Etat dépourvu de vision... – plus pompier que stratège – enfermé, faute de ressources, dans une logique de premiers secours et de soins palliatifs • ... dilapidant dans la panique des ressources immenses… – Crédit impôt recherche 5 Md€/an – CICE 20 Md€ / an – Pacte A.L CdC 23/05/12 de responsabilité 10 Md€/an … pour ne parler que des plus récentes • ... sans aucun bénéfice – Chômage – Perte de parts de marché – Déficit de la balance commerciale – Innovation en panne – 18 millions de Français de plus de 16 ans vivant autour du seuil de pauvreté = 1 adulte ©2012 sur JMTN 3 ! 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 6
    7. 7. 1. Symptomes • La Nation la plus jeune du vieux monde doute d’elle-même et de son avenir • La population la plus dynamique du vieux monde se résigne à son déclin A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 7
    8. 8. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Diagnostic 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 8
    9. 9. Une économie sous-génératrice • Du côté des inputs (des ressources investies) – Une force de travail parmi les plus éduquées et les plus productives du monde – Des interventions massives de la puissance publique en faveur des entreprises et de l’emploi • Du côté A.L CdC 23/05/12 des outputs (des richesses créées) - Chômage et pauvreté persistant à des niveaux historiques - Un budget gravement déficitaire malgré les sacrifices - Une dette s’aggravant à plus de 2000 milliards ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 9
    10. 10. L’économie française : un Infraphényx Générant moins de richesses qu’il n’en consomme A.L CdC 23/05/12 Engloutissant des richesses immenses pour produire une immense pauvreté ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 10
    11. 11. Comment en sommes-nous arrivés là ? En nous laissant aller à 200 milliards par an d’aides publiques sans contreparties A.L CdC 23/05/12 aux entreprises privées ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 11
    12. 12. A.L CdC 23/05/12 Des aides totalement invisibles ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 12
    13. 13. Qu’est-ce que ça représente ? Aides aux entreprises 200 Md€ Dépenses des ministères 210 Md€ • De très A.L CdC 23/05/12 loin la principale dépense de l’Etat Les entreprises privées sont la principale administration de la République ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 13
    14. 14. Qu’est-ce que ça représente ? Aides aux entreprises 200 Md€ Investissements des entreprises 200 Md€ Zéro aides A.L CdC 23/05/12 Zéro investissements Le contribuable investit, l’actionnaire touche ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 14
    15. 15. Qu’est-ce que ça représente ? Aides aux entreprises 200 Md€ Bénéfices des entreprises 200 Md€ Zéro aides A.L CdC 23/05/12 publiques Zéro bénéfices Zéro dividendes pour les actionnaires Actionnaires du privé = Assistés de l’Etat ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 15
    16. 16. Dividendes payés à l’étranger 60 Md€ Investissements à l’étranger 65 Md€ Total fonds publics s’expatriant 125 Md€ A.L CdC 23/05/12 Des aides apatrides Deux tiers des 200 Md€ d’aides publiques filent sous des cieux plus cléments ! Et quand elles sont vendues, comme Alcatel, Alstom, PSA et bientôt Areva, les centaines de milliards ©2012 JMTN d’aides publiques accumulées au cours des années bénéficient au final à l’acheteur étranger ! 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 16
    17. 17. Des aides ruineuses • Pour les financer, l’Etat y affecte le revenu cumulé de – L’impôt sur les sociétés – L’impôt sur le revenu des personnes physiques A.L CdC 23/05/12 – La TVA – La taxe sur les produits pétroliers • … et s’endette pour financer le reste de ses obligations ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 17
    18. 18. Des aides inéquitables A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN CAC 40 = 91 % CAC 40 = 33 % 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 18
    19. 19. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 19
    20. 20. Des aides perpétuelles • Depuis 2012 : – CICE 20 Md€ /an – Pacte de responsabilité 10 Md€ /an –… A.L CdC 23/05/12 Les entreprises et les politiques se comportent à l’égard des aides comme les alcooliques à l’égard du pinard qui les tue. ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 20
    21. 21. Des aides sans contrepartie • Moins de 1% sont remboursables • Elles constituent un coût net pour l’Etat A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 21
    22. 22. Les aides aux entreprises : une hémorragie massive principale cause du déficit et de la dette Ressources – Contrepartie aux aides 2 Md€ Charges – Aides A.L CdC 23/05/aux 12 entreprises - 200 Md€ Solde – Déficit - 198 Md€ ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 22
    23. 23. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Remède 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 23
    24. 24. un pontage en trois temps Contribuables Impôts A.L CdC 23/05/12 Le remède : 200 Md€ ETAT 9 % des ©2012 JMTN entreprises Marchés financiers Dette 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 24
    25. 25. 1. Clampage de l’hémorragie Contribuables Impôts A.L CdC 23/05/12 ETAT ©2012 JMTN Marchés financiers Dette 9 % des entreprises 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 25
    26. 26. 1er temps : Clampage de l’hémorragie Amendement à la Constitution Titre : Des rapports de l'Etat et du secteur marchand Article premier : L'Etat n'apporte au secteur marchand aucun concours sans contrepartie. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 26
    27. 27. 2nd temps : Dérivation vers un circuit sain Contribuables Impôts A.L CdC 23/05/12 ETAT ©2012 JMTN Marchés financiers Dette Citoyens 9 % des entreprises Dots 200 Md€ 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 27
    28. 28. 2nd temps : Dérivation vers un circuit sain Amendement à la Constitution Titre : Des rapports de l'Etat et du secteur marchand Article premier : L'Etat n'apporte au secteur marchand aucun concours sans contrepartie. Article second A.L CdC 23/05/12 : Les concours de l'Etat au secteur marchand sont administrés directement par les citoyens et par eux seuls. ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 28
    29. 29. 2nd temps : Dérivation vers un circuit sain • Chaque citoyen français reçoit, à la date de sa majorité ou de son premier emploi s’il survient avant une dotation - une dot - de l’Etat • Cette dot vient créditer un compte ouvert au nom du titulaire auprès d’une banque publique ad hoc (ci-dessous : la Banque) • La dot est rémunérée à l’Etat à taux réduit à peine supérieur au taux auquel la Banque a emprunté pour constituer A.L CdC 23/05/12 la dot (exemple : BCE + 0,5 = 1,05%) Les dots • A la retraite du titulaire ou à son décès, le compte est liquidé, la Banque rembourse l’Etat (capital de la dot + intérêts) et le titulaire perçoit le solde, s’il est positif. ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.5 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 29
    30. 30. 3e temps : Irrigation de toutes les entreprises Les droits de tirage (DDT) Contribuables Impôts A.L CdC 23/05/12 ETAT 100 % des entreprises Dots ©2012 JMTN Marchés financiers Dette Citoyens DDT 200 Md€ 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 30
    31. 31. 3e temps : Irrigation de toutes les entreprises Les droits de tirage (DDT) • Lorsque le titulaire d’une dot signe un contrat de travail, il confère à son employeur un droit de tirage (DDT) sur la Caisse équivalent au solde de son compte personnel • La somme des DDT alloués par ses salariés à une entreprise représente le montant maximum de l’aide publique à laquelle cette entreprise A.L CdC 23/05/12 peut prétendre • La seule façon pour une entreprise d’accroître son encours de DDT est de recruter ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 31
    32. 32. Fonctionnement des DDT • En rémunération des DDT alloués, l’employeur paye des intérêts à un taux négocié avec le titulaire • Les intérêts payés augmentent d’autant le solde du compte du titulaire et donc les DDT attachés A.L CdC 23/05/12 • A la fin du contrat de travail l’employeur restitue ses DDT au titulaire, plus les intérêts ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 32
    33. 33. Fonctionnement des DDT • Lorsque le titulaire change d’emploi, il transfère ses DDT à son nouvel employeur A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 33
    34. 34. Fonctionnement des DDT • En cas de création ou reprise d’entreprise, les créateurs ou repreneurs apportent à leur entreprise leurs propres DDT A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 34
    35. 35. Fonctionnement des DDT • Le titulaire qui n’a pas l’usage de ses DDT... (conjoints au foyer, malades de longue durée, chômeurs, infirmes et handicapés lourds, fonctionnaires, enfants prolongeant leurs études...) ... peut les transférer à son conjoint ou à ses proches aux premier et second degrés (parents, enfants, frères et soeurs, petits-enfants, nièces, neveux…) A.L CdC 23/05/12 • A défaut, le compte est géré par la Caisse qui le rémunère au pro rata de ses résultats ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 35
    36. 36. Liquidation de la dot • Au départ à la retraite ou à 65 ans au plus tard, la dot est liquidée : – L’Etat est remboursé du montant initial plus sa part des intérêts – Le solde est payé au titulaire : on verra que ce n’est pas rien. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 36
    37. 37. • Ni croissance, ni inflation pour réduire « naturellement » la dette • Ressources : aucun prélèvement fiscal ou social supplémentaire – Réaffectation de 200 Md€/an d’aides à l’industrie existantes • Dotation initiale à 18 ans = 2 065 euros – puis au pro rata de l’âge (voir tableau suivant) • Abondement annuel du même montant pendant 10 ans jusqu’à un plafond de 20 650 euros à 18 ans A.L CdC 23/05/12 • Population concernée = 100% des 18 à 65 ans = 38 301 700 • Taux de rémunération des dots à l’Etat = 1,05% • Taux de placement des DDT aux entreprises = (TMP-0,5) = 3,59% • Taux de mobilisation des DDT par les entreprises = 100% Exemples Hypothèses de calcul ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 37
    38. 38. Accroissement composé à 3,59% pendant 47 ans A.L CdC 23/05/12 Valeur des dots à partir d’une valeur initiale de 20 650 € ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 38
    39. 39. Durant la phase de lancement (10 ans) A.L CdC 23/05/12 Evolution de la valeur des dots ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 39
    40. 40. Valeur liquidative des dots à 65 ans A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN = 74 600 € = 33 400 € 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 40
    41. 41. Exemples de calcul de dot A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 41
    42. 42. Exemples de calcul de dot A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 42
    43. 43. Exemples de calcul de dot A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 43
    44. 44. Exemples de calcul de dot A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 44
    45. 45. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Impacts sur l’économie 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 45
    46. 46. Exemple d’entreprise individuelle A.L CdC 23/05/12 (simulateur en ligne http://bit.ly/reprendre ) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 46
    47. 47. A.L CdC 23/05/12 Exemples de DDT aux startups (hors consolidation familiale) (simulateur en ligne http://bit.ly/reprendre ) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 47
    48. 48. A.L CdC 23/05/12 Exemples de DDT aux PME (hors consolidation familiale) (simulateur en ligne http://bit.ly/reprendre ) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 48
    49. 49. Exemples de DDT à des TPE et PME connues > A Albi, les 27 ouvriers repreneurs de Gillet industries, "la plus ancienne fonderie de France » fournisseur officiel de Louis XIV 1,7 M€ > A Saverne les 400 salariés de Caddie – qui a déposé son bilan pour une dette de 1,4 M€ et un BFR non financé de 12,5 M€ 22,5 M€  A Paris, avec A.L CdC ses 23/05/12 1 200 salariés, Virgin Megastore 67,0 M€  Avec ses 3400 emplois, le volailler breton Doux… * 190,0 M€ … ses sous-traitants, avec leurs 10 000 salariés 560,0 M€ (hors consolidation familiale) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.3 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 49
    50. 50. Exemples de DDT à des TGE connues  Alcatel, qui a été contraint de déposer en gage ses brevets pour garantir un prêt de 1,6 Md€ à 8% de Goldman Sachs 4,4 Md€  Les 92 600 salariés d'Alstom 3,7 Md€ soit l'équivalent de ses fonds propres, de la moitié de sa valeur en bourse, de 75% de sa dette ou de 2,6 fois sa trésorerie brute  Avec ses 100 A.L CdC 000 23/05/12 salariés, PSA 5,6 Md€ qui lui auraient permis de rester indépendante des Chinois qui viennent de s'emparer d'elle pour 4 fois moins (hors consolidation familiale) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.3 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 50
    51. 51. Exemples de DDT à des secteurs d’activité  Avec 300 000 salariés, l'industrie aéronautique française 18,0 Md€  Avec 124 000 salariés, les entreprises du secteur Information et communication 6,9 Md€ les rendant invulnérables à toute pression politique  Les entreprises du BTP 17,6 Md€ A.L CdC 23/05/12 (hors consolidation familiale) ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.3 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 51
    52. 52. Les dots des 1,4 millions de Bretons de 18-65 ans : une réserve de trésorerie de 78 Md€ * (*) L’encours total des crédits bancaires aux entreprises de A.L CdC 23/05/12 pour les entreprises locales Bretagne est de 80 Md€ Les dots doubleraient les financements disponibles, tout en les rendant accessibles à des entreprises actuellement négligées par les banques. ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.3 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 52
    53. 53. Les dots des 4 millions de chômeurs : une ligne de crédit de 112 Md€ pour leurs futurs employeurs A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V1.3 ©2012 J.-M. Truong Ngoc 53
    54. 54. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 54
    55. 55. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 55
    56. 56. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Impacts sur les finances publiques 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 56
    57. 57. Les DDT comme machine à détruire la dette Avant : aides sans contrepartie Ressources – Contrepartie 0 Md€ Charges – Aides aux entreprises - 200 Md€ A.L CdC 23/05/12 Solde – Déficit - 200 Md€ ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 57
    58. 58. Les DDT comme machine à détruire la dette Après : Dots en contrepartie des DDT Ressources – Contrepartie : Dots 200 Md€ Charges – Aides aux entreprises : DDT - 200 Md€ A.L CdC 23/05/12 Solde – Equilibre 0 Md€ ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 58
    59. 59. Les DDT comme machine à détruire la dette Les dots en contrepartie des aides ? Objection : Nous ne pouvons pas inscrire en « ressources » dans le budget des dots qui ne seront remboursées que dans 47 ans ! Réponse A.L CdC 23/: 05/Si 12 ! L’Etat n’est pas une ménagère ! La loi rend obligatoire pour l’Etat ce qu’elle interdit aux ménagères et aux chefs d’entreprises * ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 59
    60. 60. Loi organique relative aux lois de finance • Article 30 : « La comptabilité générale de l'État est fondée sur le principe de la constatation des droits et obligations. Les opérations sont prises en compte A.L CdC 23/05/12 au titre de l'exercice auquel elles se rattachent, indépendamment de leur date de paiement ou d'encaissement. » La LOLF ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 60
    61. 61. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Ni sang ni dette 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 61
    62. 62. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN
    63. 63. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN
    64. 64. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN
    65. 65. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN
    66. 66. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN
    67. 67. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 67
    68. 68. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 68
    69. 69. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 69
    70. 70. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 70
    71. 71. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 71
    72. 72. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 72
    73. 73. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 73
    74. 74. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 74
    75. 75. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 75
    76. 76. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 76
    77. 77. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 77
    78. 78. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 78
    79. 79. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 79
    80. 80. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 80
    81. 81. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 81
    82. 82. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 82
    83. 83. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 83
    84. 84. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 84
    85. 85. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN 2 options pour la suite… 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 85
    86. 86. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Option volontariste 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 86
    87. 87. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Remboursement du solde de la dette 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 87
    88. 88. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Réaffectation des 200 Md€ de prélèvements affectés au dispositif Remboursement du solde de la dette 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 88
    89. 89. A.L CdC 23/05/12 Seuil d’endettement de Maastricht = 60% PIB >>>>>>>>>>>>>> ©2012 JMTN Option spontanée 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 89
    90. 90. A.L CdC 23/05/12 Seuil d’endettement de Maastricht = 60% PIB >>>>>>>>>>>>>> ©2012 JMTN Réaffectation des 200 Md€ de prélèvements affectés au dispositif 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 90
    91. 91. • Personne n’a été saigné – Ni prélèvements fiscaux ou sociaux nouveaux – Ni « économies » sur les prestations de l’Etat A.L CdC 23/05/12 ou de la SS – Ni « euthanasie des rentiers » par l’hyperinflation Ni sang, ni dette ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 91
    92. 92. • Tout le monde est gagnant – L’Etat • s’est désendetté • retrouve ses marges de manoeuvres – Les entreprises • résilience A.L CdC 23/05/12 accrue au cours des crises cycliques Ni sang, ni dette – (2000 Md€ de trésorerie = 200 jours de BFR) * • capacité d’investissement retrouvée ** – Les salariés • emploi consolidé tout au long de leur carrière • capital appréciable au départ à la retraite ©2012 JMTN 09/12/14 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 92
    93. 93. A.L CdC 23/05/12 ©2012 JMTN Qui veut la dot doit le vote ! Jean-Michel Truong www.jean-michel-truong.com Mail : truong@jean-michel-truong.com FB : Reprendre - Ni sang ni dette Simulateur dot et DDT : bit.ly/reprendre 09/12/14 11:00 Pour une France qui s'aime™ V4.3 © 2012 J.M. Truong 93

    ×