COIN PRATIQUE COIN PRATIQUE 
WEBSURG, site d'e-learning 
en chirurgie coelioscopique 
www.websurg.com 
’”°•ƒ˜‘‹””±ƒŽ‹•±Žƒ…...
’Š‘‡ ‡– ˜‘–”‡
’ƒ†Ȍ 
Ǧ ΪȀǦ —‡ ’‡–‹–‡ Žƒ’‡ †ǯƒ’’‘‹– 
ȋ˜±Ž‘Ȍ 
1LFRODV12$57 
Interne GO à Bordeaux 
 Revue pour les Internes de Gynécolog...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment et pourquoi réaliser son home trainer en 6 leçons...

472 vues

Publié le

1. Home-trainer qu’est-ce que c’est ?

C’est l’équivalent d’un pelvi-trainer simplifié, soit un appareil d’entrainement à la pratique et aux techniques de laparoscopie.



2. Pourquoi ? Pourquoi pas ?!

Il est admis que la pratique de la chirurgie laparoscopique nécessite un apprentissage spécifique afin de se familiariser aussi bien à sa limitation sensorielle que gestuelle.

La difficulté pour le novice est décrite en trois points :

1 - Perte de la vision 3D puisque l’optique ne permet qu’une restitution sur écran en 2D, la notion de relief est donc perdue et l’opérateur est contraint de la « déduire » mentalement.

2 – Perte d’une partie de l’information tactile, devant l’impossibilité de toucher les viscères, remplacée par un retour de force perçu au travers des instruments.

3- Perte de la mobilité "naturelle " des instruments, qui ne peuvent être introduits que par seulement deux ou trois orifices.


reseauprosante.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment et pourquoi réaliser son home trainer en 6 leçons...

  1. 1. COIN PRATIQUE COIN PRATIQUE WEBSURG, site d'e-learning en chirurgie coelioscopique www.websurg.com ’”°•ƒ˜‘‹””±ƒŽ‹•±Žƒ…”±ƒ–‹‘†̵—…‘’–‡’‡”•‘‡Ž‰”ƒ–—‹–•—”Ž‡•‹–‡ǡ…‡Ž—‹Ǧ…‹˜‘—•’”‘’‘•‡—…‘–‡— ‹–‡”ƒ…–‹ˆ–”°•”‹…Š‡‡…Š‹”—”‰‹‡‰›±…‘Ž‘‰‹“—‡‡–—‡‹ˆ‘”ƒ–‹‘ƒ…–—ƒŽ‹•±‡†‡•–”ƒ˜ƒ—š‡…‘—”•†ƒ•…‡ domaine. ‘…‡”ƒ–‘–”‡•’±…‹ƒŽ‹–±ǡ˜‘—•–”‘—˜‡”‡œ’”°•†̵—‡…‡–ƒ‹‡†‡ϐ‹…Š‹‡”•—Ž–‹±†‹ƒǤ̵ƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡•‡ veut didactique et intuitif. Šƒ“—‡–‡…Š‹“—‡…Š‹”—”‰‹…ƒŽ‡›‡•–†±…”‹–‡’ƒ”±–ƒ’‡•ǣ”ƒ’’‡Ž•ƒƒ–‘‹“—‡•ǡ±Ž±‡–•†‹ƒ‰‘•–‹“—‡•ǡ†‡•Ǧ …”‹’–‹‘†‡Žƒ–‡…Š‹“—‡ǡ‹•–ƒŽŽƒ–‹‘ǡƒ–±”‹‡Ž•ǡ‹–‡”˜‡–‹‘ǡ˜‹†±‘•†̵‹ŽŽ—•–”ƒ–‹‘•ǡ•—‹–‡•’‘•–Ǧ‘’±”ƒ–‘‹”‡•ǡ description des complications possibles. ̵‹ˆ‘”ƒ–‹‘‡•–†‡“—ƒŽ‹–±ǢŽƒ’Ž—’ƒ”–†‡•…‘–”‹„—–‹‘•’”‘˜‹‡‡–†̵—‹˜‡”•‹–ƒ‹”‡•ˆ”ƒ­ƒ‹•Ǥ —–‹Ž‡ˆϐ‹…ƒ…‡’‘—”Ž̵ƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡†‡Žƒ…Š‹”—”‰‹‡…àŽ‹‘•…‘’‹“—‡ǡŽ‡•‹–‡•‡’Žƒ…‡…‘‡—…‘’Ž±‡– Ž̵±–—†‡•—”Ž‹˜”‡•‡–ƒ—…‘’ƒ‰‘ƒ‰‡Ǥ Comment et pourquoi réaliser son home-trainer en 6 leçons… 1. Home-trainer qu’est-ce que c’est ? ǯ‡•– Žǯ±“—‹˜ƒŽ‡– †ǯ— ’‡Ž˜‹Ǧ–”ƒ‹Ǧ ‡” •‹’Ž‹ϐ‹±ǡ •‘‹– — ƒ’’ƒ”‡‹Ž d’entrainement à la pratique et aux techniques de laparoscopie. 2. Pourquoi ? Pourquoi pas ?! Il est admis que la pratique de la …Š‹”—”‰‹‡ Žƒ’ƒ”‘•…‘’‹“—‡ ±…‡•Ǧ •‹–‡ — ƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡ •’±…‹ϐ‹“—‡ ƒϐ‹†‡•‡ˆƒ‹Ž‹ƒ”‹•‡”ƒ—••‹„‹‡ •ƒŽ‹‹–ƒ–‹‘•‡•‘”‹‡ŽŽ‡“—‡‰‡•Ǧ tuelle. ƒ †‹ˆϐ‹…—Ž–± ’‘—” Ž‡ ‘˜‹…‡ ‡•– †±…”‹–‡‡–”‘‹•’‘‹–•ǣ ͳ Ȃ ‡”–‡ †‡ Žƒ ˜‹•‹‘ ‡ ͵ǡ puisque l’optique ne permet qu’une restitution sur écran en 2D, la notion de relief est donc perdue et l’opérateur est contraint de la « déduire » mentalement. 2 – Perte d’une partie de l’inǦ formation tactile, devant l’imǦ possibilité de toucher les visǦ cères, remplacée par un retour de force perçu au travers des instruments. ͵Ȃ‡”–‡†‡Žƒ‘„‹Ž‹–±Ǽƒ–—Ǧ relle » des instruments, qui ne peuvent être introduits que par seulement deux ou trois ‘”‹ϐ‹…‡•Ǥ ̵‡–”ƒÁ‡‡– •—” ’‡Ž˜‹Ǧ–”ƒ‹‡” semble donc être une étape inǦ contournable de la formation des …Š‹”—”‰‹‡•ŽƒŽƒ’ƒ”‘•…‘’‹‡Ǥ 3. Pour les internes de gynéco ?  ‘„”‡ …”‘‹••ƒ– †‡ ‰›±…‘Ǧ Ž‘‰—‡••‘—Šƒ‹–‡•‡ˆ‘”‡”…‡––‡ nouvelle technique qui nécessite —Ž‘‰ƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡ǡ‹—–‹Ž‡†‡ rappeler les interventions réaliǦ sables en laparoscopie et leurs intérêts. De nombreux centres universiǦ –ƒ‹”‡• •‘– ±“—‹’±• †‡ …‡ –›’‡ d’appareils mais les coûts et le nombre d’étudiants en limite parfois l’accès, notamment lors †‡••–ƒ‰‡•‡’±”‹’Š±”‹‡Ǥ‘”•†— †‡”‹‡” …‘‰”°• Ǽ±†ƒ‰‘‰‹‡ †‡• nouvelles techniques intervenǦ tionnelles » qui s’est déroulé en ƒ˜”‹Ž ʹͲͳʹ  Ž‡”‘–Ǧ ‡””ƒ†ǡ Žǯƒ……‡– ƒ ±–± ‹• •—” Žǯƒ†ƒ‰‡ ǣ « jamais la première fois sur le ’ƒ–‹‡–ǥ ǽǢ ‹Ž •‡”ƒ‹– †‡ „‘ –‘ que chacun d’entre nous, partiǦ culièrement les internes en début †ǯ‹–‡”ƒ– ȋ•‘—˜‡– ”‡•–”‡‹–• ƒ— ”ØŽ‡†‡…ƒ±”ƒƒȌǡ’”‡‡Žǯ‹‹Ǧ tiative de l’autoformation. Nous proposons l'utilisation d'un nouveau modèle d'entraînement  Žƒ Žƒ’ƒ”‘•…‘’‹‡ ǣ — ‘†°Ž‡ †̵‡–”ƒÁ‡‡–  †‘‹…‹Ž‡Ǣ †‡• études sérieuses montrent un ”±‡Ž„±±ϐ‹…‡†‡…‡–›’‡†ǯ‡–”ƒÁǦ nement chez les internes en uroǦ Ž‘‰‹‡‡–‡†‹‰‡•–‹ˆƒŽ‘”•’‘—”“—‘‹ pas nous ? 4. Réalisation : ƒ–±”‹‡Žǣ Ǧͳ„‘Á–‡’Ž‡š‹‰Žƒ•‘—„‘‹–‡†ǯƒ”…Š‹˜ƒ‰‡ Ǧ͵–”‘…ƒ”–•Œ‡–ƒ„Ž‡•†‹ƒ°–”‡ͷ Ǧʹ’‘”–‡•Ǧƒ‹‰—‹ŽŽ‡• Ǧʹ’‹…‡•ƒ–”ƒ—ƒ–‹“—‡• Ǧͳ’‹…‡…‹•‡ƒ—š Ǧ ‡• …—‹••‡• †‡ ’‘—Ž‡–•ǡ †‡• ƒ‹Ǧ ‰—‹ŽŽ‡• ‡– †‡• ’‡”Ž‡•ǡ †— ƒ–±”‹‡Ž de suture coelio… Ǧͳ‘”†‹ƒ–‡—” Ǧͳ™‡„…ƒ ȋ•‹˜‘—•²–‡•Š‹‰ŠǦ–‡…Šǡ˜‘—•’‘—Ǧ vez aussi simplement vous servir †‡ ˜‘–”‡
  2. 2. ’Š‘‡ ‡– ˜‘–”‡
  3. 3. ’ƒ†Ȍ Ǧ ΪȀǦ —‡ ’‡–‹–‡ Žƒ’‡ †ǯƒ’’‘‹– ȋ˜±Ž‘Ȍ 1LFRODV12$57 Interne GO à Bordeaux Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique
  4. 4. COIN PRATIQUE COIN PRATIQUE Il est conseillé de rendre opaque le couvercle †‡ Žƒ „‘‹–‡ ƒϐ‹ “—‡ Žǯ‘’±”ƒ–‡—” ‡ ’—‹••‡ avoir de contact visuel direct avec l’intérieur de la boite, comme en vrai… 5. Comment ? Le modèle est installé sur une table. La boite est disposée perpendiculairement à l'opéraǦ –‡—”Ǥ ̵‘”†‹ƒ–‡—” ‡•– Ž±‰°”‡‡– †±…ƒŽ± ‡– surélevé pour simuler la disposition d'une salle d'opération lors d'une intervention de …Š‹”—”‰‹‡’‡Ž˜‹‡‡Ǥ L’opérateur se place sur le côté, à droite ou à ‰ƒ—…Š‡ †— ‘†°Ž‡ •‡Ž‘ Žƒ ƒ‹ †‘‹ƒ–‡ qu’il utilise pour l’exercice. Il faut pratiquer et s’entraîner avec les deux mains, c’est un point ‡••‡–‹‡Ž‡Žƒ’ƒ”‘•…‘’‹‡…Š‹”—”‰‹…ƒŽ‡Ǥ ‘‹…‹ —‡ Ž‹•–‡ †ǯ‡š‡”…‹…‡• –›’‡  ”±ƒŽ‹•‡”ǡ l’idéal est de faire superviser la « session » ’ƒ”—–—–‡—”ǡ—†‡˜‘•…Š‡ˆ•ǡ—…‘Ǧ‹–‡”‡ ’Ž—•‡š’±”‹‡–±ǡ—…‘Ǧ‹–‡”‡–‘—–…‘—”–ǥ ƒϐ‹ †ǯƒ…“—±”‹” Ž‡• …‘•‡‹Ž• ‡– …‘””‡…–‹‘• d’un individu plus expérimenté. Un chrono vous sera utile, si vous êtes seul et autodidacte, vous pourrez tenter d’améliorer vos scores, si vous êtes plusieurs, cela introǦ duira une dimension ludique à la séance… Exercices : Pinces atraumatiques : ƒ„”‹“—‡œ — •—’’‘”– †‡ …‡ –›’‡ǡ ƒ—•‡œǦ vous à enlever et replacer des mobiles sur le socle, avec votre main dominante, puis avec l’autre, vous devez arriver à effectuer l’exerǦ cice dans la même fourchette de temps avec les deux mains. Ciseaux + pince atraumatique : Attachez un élastique en caoutchouc à un support ‘„‹Ž‡ǡ…‘‡—‡•‡”‹‰—‡†‡ͷͲ……‡’Žƒ•–‹“—‡ǡ à l’aide de la pince atraumatique exposez l’élasǦ tique, le but est de recouper l’élastique trois fois, •ƒ•ˆƒ‹”‡–‘„‡”Žƒ•‡”‹‰—‡Ǥ Portes-aiguilles : ‘–‡œ —‡ ƒ‹‰—‹ŽŽ‡ †‡ …‘—–—”‹°”‡ǡ •—” — ’‘”–‡Ǧ ƒ‹‰—‹ŽŽ‡ǡ‡ϐ‹Ž‡œ†‡•’‡”Ž‡••—”Žǯƒ‹‰—‹ŽŽ‡Žǯƒ‹†‡†— •‡…‘†’‘”–‡Ǧƒ‹‰—‹ŽŽ‡ǡ…Šƒ‰‡œ†‡ƒ‹Ǥ Suturer un poulet …Š”‘‘ͷ’‘‹–••‹’Ž‡•’—‹•†‹š’‘‹–••‹’Ž‡•Ǥ 6. Où et Quand ? Quand vous pouvez ! ‡‘†°Ž‡“—‡‘—•ƒ˜‘•‹•ƒ—’‘‹–’‡”‡–†‡•̵‡–”ƒÁ‡”‡ˆϐ‹…ƒ…‡‡–•ƒ•ƒ—…—‡”‡•–”‹…–‹‘†̵Š‘”ƒ‹”‡ǡ ni d'environnement. ǯ‹†±ƒŽ‡•–†ǯ‘”‰ƒ‹•‡”†‡••‡••‹‘•†ǯ‡–”ƒÁ‡‡–•”±‰—Ž‹‡”•ǡƒ˜‡…†‡•…”±‡ƒ—š„Ž‘“—±•–›’‡•ǡ—‡”…”‡†‹ •—”†‡—š†‡ʹͲŠʹͳŠǡ…‡“—‹’‡”‡–†‡•ǯƒ•–”‡‹†”‡—‡…‡”–ƒ‹‡”±‰—Žƒ”‹–±ǥ‘‹”‡—‡†‡‹ǦŠ‡—”‡—‡ fois par semaine, sinon entre deux blocs, dans les moments de creux dans le service… pour les motivés, à la maison le soir en rentrant ! ǯ‹’‘”–ƒ–‡•–†‡’”ƒ–‹“—‡”ǡ‡–•—”–‘—–†‡’”ƒ–‹“—‡””±‰—Ž‹°”‡‡–Ǥ Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique
  5. 5. COIN PRATIQUE COIN PRATIQUE Où ? ‡—‹’‘”–‡ǡ˜—Žǯ‡”‰‘‘‹‡†‡Žǯ‡‰‹Ǩ ‡’‡†ƒ– —‡ —‹–± †‡ –‡’• ‡– †‡ Ž‹‡— •‡”ƒ —–‹Ž‡ ’‘—” ‘–‹˜‡” †ǯƒ—–”‡• ‹–‡”‡• ‡– ’‡—–Ǧ²–”‡ ²‡ †‡ potentiels superviseurs. Préférez un endroit calme, une table qui simule la réalité. L’idéal ? la salle de repos du bloc si vous n’avez su ˜‘—•ƒ•–”‡‹†”‡†‡••±ƒ…‡•”±‰—Ž‹°”‡•’‘—”…ƒ—•‡†ǯ‡’Ž‘‹†—–‡’•–”‘’…Šƒ”‰±Ǥ‹˜‘—•²–‡•”‹‰‘—”‡—šǡŽƒ salle de staff toujours ouverte, toujours dispo, souvent calme… 7. Les bémols : Des conditions de simulations ne remplaceront jamais la réalité… on est loin de l’ambiance du bloc, du stress †ǯ—‡”±‡ŽŽ‡‘’±”ƒ–‹‘ǡ‹Žǯ›ƒ’ƒ•†‡’ƒ–‹‡–Ǽ‡Œ‡—ǽǥ ‘—–”‡ǡ…‡‘†°Ž‡”‡•–‡Ž‹‹–±ǣ’ƒ•†‡•ƒ‹‰‡‡–ǡ’ƒ•†ǯƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡†‡•–‡…Š‹“—‡•†‡†‹••‡…–‹‘ǡ’ƒ• †ǯƒ’’”‡–‹••ƒ‰‡†‡•–‡’•‘’±”ƒ–‘‹”‡•ǥ ‡”–‡†‡Žǯ‡•’”‹–†‡…‘’ƒ‰‘ƒ‰‡ǥ…‡”–‡•ǡƒ‹•˜‘—•†ǯ²–”‡…‘˜ƒ‹…ƒ–’‘—”˜‘—•ˆƒ‹”‡•—’‡”˜‹•‡”ǡ’ƒ” ailleurs, l’appareil n’est qu’un complément de formation… Pour aller plus loin : ‡•‹–‡†‡Žǯ
  6. 6. ”…ƒ†’”‘’‘•‡†‡•’Žƒ–‡ˆ‘”‡•‡ǦŽ‡ƒ”‹‰†‡ˆ‘”ƒ–‹‘Žƒ…àŽ‹‘•…‘’‹‡Ǥ 0DULH67$+/ Bibliographie sites utiles : www.WeBSurg.com www.Urofrance.com Le site de Coelio-Africa (www.coelioafrica.com) fait diffuser des séquences d’interventions, des résumés de travaux scienti€ques, des conférences… 1. ABBOU C.C., DOUBLET J.D., GASTON R., GUILLONNEAU B. : La chirurgie laparoscopique en urologie. Rapport du congrès de l'Association Française d'Urologie, 1999. 2. DOUBLET J.D., BALLANGER P., GATTEGNO B. : Résultats de l'enquête AFU 1993 sur la coelioscopie en urologie. Prog Urol, 1994 ; 4 : 185-192. 3. SHALHAV A.L., DABAGIA M.D., WAGNER T.T., KOCH M.O., LINGEMAN J.E. : Training postgraduate urologists in laparoscopic surgery : the current challenge. J Urol, 2002 ; 167 : 2135-2137. 4. ROYSTON C.M., LANSDOWN M.R., BROUGH W.A. : Teaching laparoscopic surgery : the need for guidelines. Bmj, 1994 ; 308 : 1023-1025. 5. LAGUNA M.P., SCHREUDERS L.C., RASSWEILER J.J., ABBOU C.C., VAN VELTHOVEN R., JANETSCHEK G., BREDA G., DE LA ROSETTE J.J. : Development of laparoscopic surgery and training facilities in Europe: results of a survey of the European Society of Uro-Technology (ESUT). Eur Urol, 2005 ; 47 : 346-351. 6- MARIETTE C. Apprenticeship in laparoscopic surgery : Tools and methods for the surgeon in training. J Chir . 2006 Jul-Aug;143(4):221-5. 7- RAN KATZ. Methods of training using pelvic trainers. Current Urology Reports. May 2006, Vol. 7, No. 2: 100-106 Le site de l’AGOF fait peau neuve ! ‘—•²–‡•‘„”‡—š…‘•—Ž–‡”Ž‡•‹–‡ƒ‰‘ˆǤˆ”’‘—”–‘—–‡••‡•‹ˆ‘•’”ƒ–‹“—‡•‡–Žǯ‡•‡„Ž‡†‡•†‘…—‡–• —–‹Ž‡•Žƒ˜‹‡†‡Žǯ‹–‡”‡‡‰›±…‘Ž‘‰‹‡Ǧ‘„•–±–”‹“—‡Ǥ
  7. 7. Žˆƒ—–”‡…‘ƒÁ–”‡“—‡Ž‡•‹–‡ƒ…–—‡Ž…‘‡…‡˜‹‡‹ŽŽ‹”ȋ‡–ƒŽǨǨǨȌǥ²‡•‹Ž‡•‹ˆ‘”ƒ–‹‘••‘––‘—Œ‘—”• ƒ—••‹’‡”–‹‡–‡•ǡŽƒˆ‘”‡‡–Žǯ‡”‰‘‘‹‡’‘—””ƒ‹‡–²–”‡…‘•‹†±”ƒ„Ž‡‡–ƒ±Ž‹‘”±‡•Ǩ C’est pourquoi, l’ensemble du bureau a le plaisir de vous anǦ noncer la restauration complète de notre site internet à partir du 1er novembre prochain !  ’Ž—• †ǯ²–”‡ — ‡•’ƒ…‡ …‘˜‹Ǧ vial et toujours aussi fourmillant †ǯ‹ˆ‘”ƒ–‹‘•—–‹Ž‡•ȋ  ǡƒ”Ǧ …Š‹˜‡•ǡ Ž‹˜”‡– †‡ Žǯ‹–‡”‡ǡ ‰—‹†‡ †‡• Ȁ
  8. 8. ǡ ˆ‘”ƒ–‹‘• ǡ …‘‰”°•ǡ ’‘•–‡• ‡– ”‡’Žƒ…‡Ǧ ‡–•ǥȌǡ …‡ •‹–‡ ˜ƒ ‘—• ˆ‘—”Ǧ nir un nouvel outil pour nous permettre de rester en contact permanent avec vous tous et au plus près de vos préoccupations. ‡ˆˆ‡–ǡ…‡•‹–‡˜ƒ†‹•’‘•‡”†ǯ— forum actif qui sera l’occasion †ǯ±…Šƒ‰‡”•—”†‡••—Œ‡–• ˜ƒ”‹±• ȋŽ‡“—‘–‹†‹‡†‡Žǯ‹–‡”‡ǡ±˜ƒŽ—ƒǦ –‹‘†‡•Ȁ
  9. 9. ǡ…‘•‡‹Ž•‡–ƒ‹†‡ pour la réalisation d’un master 2, entraide entre internes, évaluaǦ tion des CHU pour les nouveaux ‘—’‘—”Ž‡•‹–‡”ǥȌǤ ‘—•›”‡–”‘—˜‡”‡œ–‘—–‡•Ž‡•‹Ǧ formations actuelles et bien sûr toujours les bons plans de l’AGOF qui s’investit pour vous offrir des formations de qualité avec un acǦ cès facilité. Il sera aussi le pilier de l’inscription aux prochaines JnGOF du 6 décembre prochain. Pas de panique ! Vous conserǦ ˜‡œ ˜‘–”‡ Ž‘‰‹ ‡– ˜‘–”‡ ‘– †‡ passe ! La transition entre l’anǦ cien au nouveau site se fera de façon automatique ! Nous vous attendons donc touǦ jours aussi nombreux sur ce nouveau site et encore plus acǦ –‹ˆ• ‡ ˆƒ‹•ƒ– ˜‹˜”‡ Ž‡ ˆ‘”—Ǥ – qui sait ?... nous rejoindre pour poursuivre l’aventure de l’AGOF ! ‘—” –‘—–‡ •—‰‰‡•–‹‘ ‘— ”‡Ǧ marque, n’hésitez pas à nous contacter ! „‹‡–Ø–•—”™™™Ǥƒ‰‘ˆǤˆ”Ǩ /DXUHQW9$1'(1%528.( 16 Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique Revue pour les Internes de Gynécologie Obstétrique

×