Concertation, Synergies, Citoyenneté
Une invitation du Comité Premiers Peuples
Le 8 juin 2016, Hotel-Musée Huron Wendat
Re...
Responsabilité
Accès
Respect
Dialogue
Pérennité
RéconciliACtion
Réciprocité
Concertation
Responsabilité
Institutionsetgouvernance
«Les dirigeants locaux, régionaux et nationaux des Premières Nations ont déclaré qu’ils considér...
Conseil pour l’éducation des Premières Nations
Le CEPN est l'association de Premières Nations et de communautés qui poursu...
Conseil en
éducation des
Premières Nations
«Voici quelques exemples de pratiques
exemplaires en matière de relations exter...
Accès
«L’autodétermination de la gouvernance en éducation
repose sur des relations externes respectueuses. Le défi
de la gouvern...
Bienvenue à
l’Institution
KIUNA
L’Institution Kiuna vise à
former des citoyens des
Premières Nations
compétents dans leur
...
John Abbott College
1. Kiosque InuitetPremières Nations
lorsdesactivitésdelasemaine
multiculturelle
John Abbott -
Graduation des
étudiants autochtones
. Graduéavec étoledegraduation.Ondonneà
chaquegraduéautochtoneuneétole ...
John Abbott -
Compétence inter-
culturelle et fierté
1. Lorsdulancementdelasemaine
multiculturelle,cesontdesétudiants
desn...
John Abbott et des
partenaires vers la
RéconciliACtion
· Programme tremplin 081.CR Crossroads, programme
pour faciliter la...
Recherche
Louise Lachapelle, coresponsable de l’équipe
Mamu minu-tutamutau. Professeure et chercheure
au Collège de Maisonneuve depu...
Éthique
La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et
du Labrador (CSSSPNQL), le Centre de ...
Réciprocité
Rencontres autochtones - Collège de Ahuntsic - Opitciwan
Anthropologie - Collège Vanier - Innus Eeyou
Stage en...
ConseildesservicessociauxdeManawan
-CollègerégionaldeLanaudière
PartenariatenÉducationSpécialisée
Des clés
Respect
Réciprocité
Responsabilité
“Relevance”
[Pertinence]
[Réconciliation]
Cadre de référence Kirness et Barnar...
ConseildesservicessociauxdeManawan
-CollègerégionaldeLanaudière
PartenariatenÉducationSpécialisée
Réconciliation
Kitigan Zibi, QC.
Vérité.
Debwewin.
Responsabilité.
Cégep de l’Outaouais,
Territoire ancestral non-cédé
Anishinaabeg (Gati...
94 Appels à l’action
Commission de Vérité et
réconciliation (2015)
http://kagagi.squarespace.com/art-gallery/
L’éducation pour la réconciliation Appels à l’action, CVR 2015
62. Nous demandons aux gouvernements fédéral, provinciaux e...
L’éducation pour la réconciliation - Appels à l’action, CVR 2015
63. Nous demandons au Conseil des ministres de l’éducatio...
Responsabilité
«Silence.
Je suis adoptée.
Je suis maltraitée.
Je suis orpheline.»
JoséphineBacon (2013) Un thé dans la toundra Nipishapui...
Concertation
Collaborations pédagogiques
multidisciplinaires
et citoyenneté:
Cégep de l’Outaouais - Kitigan Zibi
Anita Tenasco, Coordon...
Humilité.
Dbaadendiziwin.
Collaborer.
Protocole sur l’éducation des Autochtones
pour les collèges et instituts
Les établissements signataires de ce protocole re...
6 Signataires du Protocole pour l’éducation autochtone
de Collèges et Instituts Canada au Québec
Cégep de l’Abitibi-témisc...
Multidimensional approach to
indigenizing/internationalizing
Relations
ganawenindiwag
prendre soin l'un de l'autre
gikinoo'amaadiwag
s'enseigner mutuellement
minwaabamewizi
respect[é/...
Responsabilité
«We are at that crossroads in our country,
the one where we face the decision of
whether we strive for true...
Rencontre Premiers peuples -collèges AQPC 2016
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rencontre Premiers peuples -collèges AQPC 2016

67 vues

Publié le

Quelques initiatives vers la réconciliACtion dans les cégeps et collèges au Québec

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
67
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • hyme - exact or approximate
    rhythm
    alliteration - consonant similarities
    assonance - vowel similarities

  • Inter-culture Réciprocité
    Déconstruire les représentations, eux parlent d’eux
  • At school (University / college) - and as a invitation to hear pluringual environments differently.
  • Rencontre Premiers peuples -collèges AQPC 2016

    1. 1. Concertation, Synergies, Citoyenneté Une invitation du Comité Premiers Peuples Le 8 juin 2016, Hotel-Musée Huron Wendat RencontrePremiersPeuples -Collèges-AQPC2016
    2. 2. Responsabilité Accès Respect Dialogue Pérennité RéconciliACtion Réciprocité Concertation
    3. 3. Responsabilité
    4. 4. Institutionsetgouvernance «Les dirigeants locaux, régionaux et nationaux des Premières Nations ont déclaré qu’ils considéraient la récente tentative du Canada de légiférer en matière d’accès à l’éducation et de contrôle de l’éducation des Premières Nations comme une autre tentative de réduire ou d’éliminer les droits des Premières Nations. Précisons que non seulement les Premières Nations ont le droit d’exercer le contrôle sur leurs systèmes scolaires, mais qu’elles sont moralement tenues de le faire. Elles sont conscientes de leur responsabilité d’assurer que leurs systèmes répondent aux besoins de leurs élèves, d’une manière qui reflète leur identité culturelle et qui les prépare à être des citoyens de leur communauté, de leur nation et du monde.» - Appuyons une forte gouvernance en éducation des Premières Nations, Guide de normes, Conseil en éducation des Premières Nations, 2015.
    5. 5. Conseil pour l’éducation des Premières Nations Le CEPN est l'association de Premières Nations et de communautés qui poursuivent un but commun en vue de maîtriser entièrement leur éducation. La collaboration mutuelle leur permettra d'y parvenir. Elles confieront des mandats au secrétariat du CEPN pendant les assemblées dans le but de soutenir, de promouvoir et de défendre tous les intérêts et les activités des membres qui ont trait à l'éducation, tout en respectant leur identité culturelle unique et leurs croyances communes ainsi qu'en faisant valoir leurs langues, leurs valeurs et leurs traditions. Vingt-deux communautés des Premières Nations du Québec se sont dotées d’un organisme régional représentatif en vue de défendre leurs intérêts et de les appuyer dans leur cheminement vers leur entière juridiction en matière d’éducation. Le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN) vient les soutenir dans la mise en place d’un système d’éducation complet et respectueux de leur culture, de leurs valeurs, de leurs traditions et de leur identité propre, le tout dans un esprit de collaboration mutuelle.
    6. 6. Conseil en éducation des Premières Nations «Voici quelques exemples de pratiques exemplaires en matière de relations externes : • bâtir une relation de confiance mutuelle; • établir et maintenir la communication; • informer et faire participer les partenaires; • établir des protocoles; • participer à des rencontres; • trouver des solutions créatives et innovatrices; • négocier des ententes équitables.» p.84
    7. 7. Accès
    8. 8. «L’autodétermination de la gouvernance en éducation repose sur des relations externes respectueuses. Le défi de la gouvernance en contexte autochtone réside dans la prise en compte des valeurs, de l’histoire et des capacités des communautés et du respect de ces dernières par les partenaires si le but visé est d’accompagner les élèves vers la réussite en fonction des priorités établies.» CEPN, p.84
    9. 9. Bienvenue à l’Institution KIUNA L’Institution Kiuna vise à former des citoyens des Premières Nations compétents dans leur domaine respectif, fiers héritiers de leur patrimoine culturel, socialement responsables, soucieux du bien-être de leur communauté et ouverts sur le monde. https://vimeo.com/123852037 Programmes Le programme Sciences humaines – Premières Nations 300.B0, mis sur pied en collaboration avec les Premières Nations, respecte les exigences du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES). Les cours sont axés principalement sur trois thèmes du développement personnel et collectif : l’identité, la communauté et la société.
    10. 10. John Abbott College 1. Kiosque InuitetPremières Nations lorsdesactivitésdelasemaine multiculturelle
    11. 11. John Abbott - Graduation des étudiants autochtones . Graduéavec étoledegraduation.Ondonneà chaquegraduéautochtoneuneétole degraduation avecdessymboles spécifiques desaNation.Dansce cas,CarsonTagoonaestInuit,doncl’étole comprend unInukshuketunUlu.
    12. 12. John Abbott - Compétence inter- culturelle et fierté 1. Lorsdulancementdelasemaine multiculturelle,cesontdesétudiants desnationsMohawketInuitquisontàla têtedudéfilé.
    13. 13. John Abbott et des partenaires vers la RéconciliACtion · Programme tremplin 081.CR Crossroads, programme pour faciliter la transition aux études collégiales. · Participation avec le cégep Dawson au projet de recherche CRSHC sur les besoins, les perceptions, les expériences en terme d’études post-secondaires des étudiants autochtones. · Mise en place d’un groupe de travail sur la décolonisation du curriculum. · Autres projets en préparation : o programme de transition vers les carrières de la santé en collaboration avec le cégep de Chibougameau. o Développement de ressources adaptées à l’apprentissage du français langue seconde o Programme spécifique pour les étudiants Inuit : Nunavik Sivunitsavut. Programme d’un an, axé sur la culture, l’identité, la langue, le territoire. · au Centre de soutien pour étudiants autochtones, les services offerts incluent des activités tant pour le soutien académique et psychologique des étudiants que des activités de diffusion des cultures autochtones à l’ensemble de la communauté collégiale. · Certificat en études autochtones. Mention au diplôme pour les étudiants ayant complété au moins 6 cours faisant partie d’une liste de cours spécifiques (ayant au moins 25% de continu autochtone).
    14. 14. Recherche
    15. 15. Louise Lachapelle, coresponsable de l’équipe Mamu minu-tutamutau. Professeure et chercheure au Collège de Maisonneuve depuis 1994. Shan dak Puana (Jeanne d’Arc Vollant), coresponsable de l’équipeMamu minu- tutamutau. Shan dak utilise son nom innu en hommage à sa mère adoptive et cette signature situe l’angle selon lequel elle décrit ou per çoit sa réalité chevauchant deux peuples, autochtone et non autochtone. Poétesse innue, elle privilégie la forme du haïku. Elle poursuit actuellement des études de deuxième cycle à temps partiel en Gestion et développement des organisations (Maîtrise), à l’Université Laval, ainsi qu’un diplôme de deuxième cycle en Éthique et société (DESS), à l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle a complété un Baccalauréat en études multidisciplinaires (anthropologie, études autochtones et intervention communautaire), à l’Université Laval. Les coresponsables de Mamu minu-tutamutau, Louise Lachapelle et Shan dak Puana, reconnaissent le soutien financier du Fonds de recherche sur la société et la culture (FQRSC).
    16. 16. Éthique
    17. 17. La Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL), le Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal (CRDP), l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), avec la contribution du Réseau DIALOG, ont rendu possible la mise en ligne de la Boîte à outils des principes de la recherche en contexte autochtone : éthique, respect, équité, réciprocité, collaboration et culture sur le site web de la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, en français et en anglais, au www.cssspnql.com. Cette publication a été réalisée sous la codirection de Nancy Gros- Louis McHugh (CSSSPNQL), Karine Gentelet (UdeM) et Suzy Basile (UQAT). Unique en son genre, la Boîte à outils des principes de la recherche en contexte autochtone s’adresse tant aux décideurs des communautés des Premières Nations et des Inuits, qu’aux chercheurs et aux étudiants qui souhaitent en connaître davantage ou approfondir leurs connaissances dans le domaine de la recherche en contexte autochtone. L’objectif de cette Boîte à outils est de rassembler et de mettre à disposition de tous des outils existants (questionnaires d’évaluation, formulaires de consentement, réflexions sur le sujet de l’éthique et de la collaboration, vidéos explicatives, etc.) qui se sont avérés utiles dans l’élaboration d’une recherche collaborative à la fois éthique, respectueuse, équitable et réciproque. CONSULTER LA RESSOURCE BOÎTE À OUTILS DES PRINCIPES DE LA RECHERCHE EN CONTEXTE AUTOCHTONE /CSSSPNQL
    18. 18. Réciprocité Rencontres autochtones - Collège de Ahuntsic - Opitciwan Anthropologie - Collège Vanier - Innus Eeyou Stage en éducation spécialisée - Collège régional de Lanaudière - Manawan
    19. 19. ConseildesservicessociauxdeManawan -CollègerégionaldeLanaudière PartenariatenÉducationSpécialisée
    20. 20. Des clés Respect Réciprocité Responsabilité “Relevance” [Pertinence] [Réconciliation] Cadre de référence Kirness et Barnart (1998) Four R’s et Analyse interculturelle Pelletier, Lanaudière, LeMay et Vaudrin-Charette, AQPC 2015
    21. 21. ConseildesservicessociauxdeManawan -CollègerégionaldeLanaudière PartenariatenÉducationSpécialisée
    22. 22. Réconciliation
    23. 23. Kitigan Zibi, QC. Vérité. Debwewin. Responsabilité. Cégep de l’Outaouais, Territoire ancestral non-cédé Anishinaabeg (Gatineau, QC).
    24. 24. 94 Appels à l’action Commission de Vérité et réconciliation (2015) http://kagagi.squarespace.com/art-gallery/
    25. 25. L’éducation pour la réconciliation Appels à l’action, CVR 2015 62. Nous demandons aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, en consultation et en collaboration avec les survivants, les peuples autochtones, et les éducateurs, de : i. rendre obligatoire, pour les élèves de la maternelle à la douzième année, l’établissement d’un programme adapté à l’âge des élèves portant sur les pensionnats, les traités de même que les contributions passées et contemporaines des peuples autochtones à l’histoire du Canada; ii. prévoir les fonds nécessaires pour permettre aux établissements d’enseignement postsecondaire de former les enseignants sur la façon d’intégrer les méthodes d’enseignement et les connaissances autochtones dans les salles de classe; iii. prévoir le financement nécessaire pour que les écoles autochtones utilisent les connaissances et les méthodes d’enseignement autochtones dans les salles de classe; iv. créer des postes de niveau supérieur au sein du gouvernement, à l’échelon du sous- ministre adjoint ou à un échelon plus élevé, dont les titulaires seront chargés du contenu
    26. 26. L’éducation pour la réconciliation - Appels à l’action, CVR 2015 63. Nous demandons au Conseil des ministres de l’éducation (Canada) de maintenir un engagement annuel à l’égard des questions relatives à l’éducation des Autochtones, notamment en ce qui touche : i. l’élaboration et la mise en œuvre, de la maternelle à la douzième année, de programmes d’études et de ressources d’apprentissage sur les peuples autochtones dans l’histoire du Canada, et sur l’histoire et les séquelles des pensionnats; ii. la mise en commun de renseignements et de pratiques exemplaires en ce qui a trait aux programmes d’enseignement liés aux pensionnats et à l’histoire des Autochtones; iii. le renforcement de la compréhension interculturelle, de l’empathie et du respect mutuel; iv. l’évaluation des besoins de formation des enseignants relativement à ce qui précède.
    27. 27. Responsabilité
    28. 28. «Silence. Je suis adoptée. Je suis maltraitée. Je suis orpheline.» JoséphineBacon (2013) Un thé dans la toundra Nipishapuinepe mushuat, Montréal: Mémoires d’encrier, p.86-87. Courage Conférence-Performance de Joséphine Bacon 6 avril 2016 11:15 -13:30 Studio - F1570 Écrivaine et artiste Innue originaire de Pessiamit, Québec. Littérature, culture et territoire autochtonie.csimple.org
    29. 29. Concertation
    30. 30. Collaborations pédagogiques multidisciplinaires et citoyenneté: Cégep de l’Outaouais - Kitigan Zibi Anita Tenasco, Coordonnatrice de l’éducation, Kitigan Zibi Diane Le May, Coordonnatrice, Projet Premiers Peuples Réjeanne Gagnon, Conseillère pédagogique Julie Vaudrin-Charette, Conseillère pédagogique Colloque de l’Association Québ.écoise de pédagogie collégiale Juin 2016 autochtonie.csimple.org
    31. 31. Humilité. Dbaadendiziwin. Collaborer.
    32. 32. Protocole sur l’éducation des Autochtones pour les collèges et instituts Les établissements signataires de ce protocole reconnaissent et affirment leurs responsabilités et leurs obligations vis-à-vis de l'éducation des Autochtones. Les collèges et instituts respectent et reconnaissent le fait que les peuples autochtones, c'est-à-dire les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits, disposent chacun d'une culture, d'une langue, d'une histoire et de points de vue contemporains distincts. L'éducation des Autochtones se fonde sur les traditions intellectuelles et culturelles des peuples autochtones du Canada. L'éducation des Autochtones renforcera la contribution des collèges et instituts à l'amélioration de la vie des apprenants et de leur communauté.
    33. 33. 6 Signataires du Protocole pour l’éducation autochtone de Collèges et Instituts Canada au Québec Cégep de l’Abitibi-témiscamingue Cégep de St-Félicien Cégep de Sept-Iles Cégep de Trois-Rivières Cégep de Victoriaville John Abbott College Source : http://www.collegesinstitutes.ca/fr/les-enjeux/apprenants-autochtones/modes-dapproche-et-pratiques-exemplaires-pour- appliquer-les-principes-directeurs/liste-des-signataires/
    34. 34. Multidimensional approach to indigenizing/internationalizing
    35. 35. Relations ganawenindiwag prendre soin l'un de l'autre gikinoo'amaadiwag s'enseigner mutuellement minwaabamewizi respect[é/e] nanaandawi'iwe-nagamon un chant de guérison zaagi'idiwin amour
    36. 36. Responsabilité «We are at that crossroads in our country, the one where we face the decision of whether we strive for true reconciliation or whether we remain a country in denial. There is no more room for the politics of divisiveness. Now is the time where we must all come together as a nation not to just accept but begin to reconcile with what is our darkest stain. As Justice Sinclair so clearly pointed out in those days in Ottawa, this is not just a First Nations problem or issue. It is a Canadian one.» – Boyden, J. (2015, June 25). First came truth. Now comes the hard part. Maclean’s. Retrieved from: http://www.macleans.ca/news/canada/fir st-came-truth-now-comes-the-hard-part/ Diane St-Georges, Missing Sister, 2013. Avec l’aimable permission de l’artiste.

    ×