Mirelis - Présentation du promoteur

578 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
578
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mirelis - Présentation du promoteur

  1. 1. PRÉSENTATION AU CCU PROJET DEREDÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIELSECTEUR MARCONI-ALEXANDRA | ARRONDISSEMENT ROSEMONT-LA PETITE-PATRIEI NTÉG R ATI O N U R BAI N E D ES BÂTI M E NTS 6650 ET 6666 D E LA R U E SAI NT-U R BAI N NOVEMBRE 2012
  2. 2. TABLE DES MATIÈRES 3 PRÉSENTATION DU PROJET 32 BÂTIMENT A | élévations intérieures | nord-sud 4 AMÉNAGEMENT PAYSAGER 33 BÂTIMENT A | élévation sud 5 AFFECTATION DU SOL - 2004 34 BÂTIMENT b | élévation RUE st-urbain 6 UTILISATION DU SOL - 2004 35 BÂTIMENT b | élévation RUE st-zotique 7 UTILISATION DU SOL - 2010 36 BÂTIMENT b | élévation ouest 8 PLAN URBAIN | PROXIMITÉ DU CAMPUS OUTREMONT 37 BÂTIMENT b | élévation sud 9 PLAN URBAIN | INTÉGRATION DES ESPACES VERTS 38 BÂTIMENT b | élévations intérieures | est-ouest 10 étudeS d’ensoleillement 39 BÂTIMENT b | coupes aa-bb 14 plan de site 40 élévation RUE st-urbain 15 EMPIÉTEMENT DES BALCONS / LOGGIAS SUR DOMAINE PUBLIC 41 élévation RUE st-zotique 16 plan d’implantation 42 panneau d’échantillons 17 PLAN GÉNÉRAL DU sous-sol 44 axonométrie est 18 BÂTIMENT A | rez-de-chaussée 45 axonométrie ouest 19 BÂTIMENT A | niveaux 2 à 5 46 perspective aérienne st-urbain / st-zotique 21 BÂTIMENT A | niveau 6 47 CARREFOUR ST-URBAIN /ST-ZOTIQUE 22 BÂTIMENT A | toit 48 entrées RUE ST-urbain 23 BÂTIMENT B | REZ-DE-CHAUSSÉE 49 perspective aérienne cours intérieures 24 BÂTIMENT B | niveau 2 50 perspective des cours intérieures 25 BÂTIMENT B | niveaux 3 à 5 26 BÂTIMENT b | niveau 6 27 BÂTIMENT b | toit 29 BÂTIMENT A | élévation RUE st-urbain 30 BÂTIMENT A | élévation nord 31 BÂTIMENT A | élévation ouestCONSULTANTS : APUR EXPERTS-CONSEIL INC. INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 2
  3. 3. REDÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL SECTEUR MARCONI-ALEXANDRA | ARRONDISSEMENT ROSEMONT-LA PETITE-PATRIE I NTÉG R ATI O N U R BAI N E D ES BÂTI M E NTS 6650 ET 6666 D E LA R U E SAI NT-U R BAI N Au 6666, à l’angle de la rue Saint-Urbain et Saint- profiter de larges fenestrations en ne construisant que Zotique, se situe un complexe de deux bâtiments indus- les vides entre les colonnes, chaque vide ainsi créé se triels des années 1960. Bâtiments robustes, massifs, rapportant à une unité d’habitation. La structure déjà exis- accueillant depuis leur début des industries lourdes telles tante nous permet donc de rythmer la façade tout en nous que les manufactures textiles. Depuis les entreprises imposant un gabarit de logement important lié à une trame ont disparu et laissent en vestige deux édifices de cinq de vingt-cinq pieds. étages à la structure prédominante et aux surfaces de Les différents regroupements ainsi formés peuvent être plancher considérables. alors soulignés, qualifiés pour devenir les éléments dis- tincts à l’élaboration des façades. Cette qualification sous L’intention des propriétaires est de transformer ces struc- forme d’anneaux entourant les unités réunies, englobe des tures abandonnées à des fins résidentielles et contribuer « balcons français » dans leur élan. Ces encerclements en ainsi à l’amélioration du quartier en offrant un projet de saillie évoluent aléatoirement sur l’ensemble de la façade, qualité dans le secteur. tout en obéissant à une unique loi dans ce chaos « À l’in- L’implantation de ces deux entités offre en façade avant tersection des façades, le balcon doit muter en loggia ». un front monumental à la perspective de la rue Saint- Cette transformation se matérialise par l’interpénétration Zotique en provenance de la rue Saint-Laurent et donc des anneaux avec l’épaississement de l’enveloppe, per- du parc de la Petite-Italie. Elle cadre en façade arrière, mettant ainsi une gradation entre les balcons en saillie et avec la trace d’une ancienne voie ferroviaire, un terrain les loggias en retrait. De part ce fait, l’ensemble du bâti- suffisamment grand pour y projeter stationnement invi- ment semble onduler aux grés des réunions arbitraires, et tés, jardins, allées, piscine et parcours ludiques. de la mutation de sa façade. En premier lieu, la reconversion de ce patrimoine industriel Dans la recherche de parfaire cet ordonnancement, le en édifices d’habitation nécessite le découpage substan- socle des bâtiments est traité en contraste avec leur tiel des planchers afin d’obtenir une silhouette adaptée au corps, par l’insertion ponctuelle de parois vitrées, à l’image nouveau programme. La forme retenue est celle d’un « C » de fonctions plus commerciales, et l’ajout d’un penthouse,« Transformer ces structures abandonnées à des fins en extrayant de la matière en son milieu, permettant ainsi en retrait des façades principales, tenant lieu de chapiteau la création de généreuses cours intérieures. enrichissant ainsi le traitement de la cinquième façade.résidentielles contribuera ainsi à l’amélioration du quartier en offrant Pendant des années ces bâtis ont accueilli les entre- Dans son ensemble, le défi qui nous est confié est deun projet de qualité » . prises qui ont contribué à la richesse de l’arrondissement remodeler, requalifier ces deux bâtiments à leur nouvel et de la ville, par leur apport à l’économie locale et la créa- usage, au titre d’unités d’habitation, tout en respectant la tion d’emploi. L’emblème qu’ils ont représenté, la force de nature première des édifices existants et leur caractère leurs façades aux rythmes insistants, nous semble devoir sobre et prope. être conservé tel un rappel en filigrane. Ce que nous offre cette infrastructure si particulière est l’occasion de PRÉSENTATION DU PROJET INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 3
  4. 4. REDÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL SECTEUR MARCONI-ALEXANDRA | ARRONDISSEMENT ROSEMONT-LA PETITE-PATRIEI NTÉG R ATI O N U R BAI N E D ES BÂTI M E NTS 6650 ET 6666 D E LA R U E SAI NT-U R BAI N Soucieux d’offrir des espaces extérieurs com- nement réservés aux visiteurs et aux résidents, de muns de qualité aux habitants, le concept d’amé- même que 18 espaces destinés aux vélos. nagement a été développé afin de créer une étroite interrelation entre les aménagements L’aménagement paysager se traduit par un cou- extérieurs et l’intérieur des bâtiments par le biais vert végétal dense, riche et varié qui contribuera d’insertions végétales/minérales et l’extension à réduire l’effet des îlots de chaleur au sein de ce d’espaces intérieurs/extérieurs. quartier qui en a grandement besoin. La conversion de l’ancienne aire de livraison de La richesse de la proposition repose sur le souci camions en oasis «vert» urbain propose une pro- du détail ainsi que sur une sélection diversifiée de grammation d’activités diversifiée : terrasse adja- matériaux : muret de gabion, terrasse et prome- cente à la piscine intérieure, aire de réception ex- nade en bois, motifs en pavés de béton préfabri- térieure et fontaine décorative, espace gazonné qués, murets en béton coulé servant de bancs et offrant une grande souplesse pour des activités un ensemble de végétaux. Le concept d’aména- ludiques, agora extérieure, aire de repas com- gement s’intègre harmonieusement au contexte mune avec fontaine, terrasse et barbecue, jeu de urbain. pétanque extérieur, etc. Le concept d’aménage- ment propose également 20 espaces de station- projet | PAYSAGE AMÉNAGEMENT PAYSAGER INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 4
  5. 5. AFFECTATION DU SOL - 2004INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 5
  6. 6. UTILISATION DU SOL - 2004INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 6
  7. 7. UTILISATION DU SOL - 2010INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 7
  8. 8. CAMPUS OUTREMONT 6650 ET 6666 SAINT-URBAIN PLAN URBAIN | PROXIMITÉ DU CAMPUS OUTREMONT INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 8
  9. 9. ESPACES VERTS COLLECTIFS PARC DE LA PETITE ITALIECONNEXION à LA COULÉE VERTE DU CAMPUS OUTREMONT ANCIENNE VOIE FERRÉE AMÉNAGÉE PLAN URBAIN | INTÉGRATION DES ESPACES VERTS INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 9
  10. 10. ÉTUDES D’ENSOLEILLEMENTINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 10
  11. 11. ÉTUDES D’ENSOLEILLEMENTINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 11
  12. 12. ÉTUDES D’ENSOLEILLEMENTINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 12
  13. 13. ÉTUDES D’ENSOLEILLEMENTINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 13
  14. 14. PLAN DE SITEINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 14
  15. 15. ZONE D’EMpIÉTEMENT SUR DOMAINE pUBlIcEMPIÉTEMENT DES BALCONS / LOGGIAS SUR LE DOMAINE PUBLIC INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 15
  16. 16. zone d’habitationzone LOGEMENT SOCIALzone commerciale projetéezone commerciale existanteLOCAL NON RÉSIDENTIEL POUR ORGANISME COMMUNAUTAIRE RUE SAINT-URBAIN PLAN d’implantation INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 16
  17. 17. BÂTIMENT ANOMBRE CASES DE STATIONNEMENT : 79BÂTIMENT BNOMBRE CASES DE STATIONNEMENT : 103total : 182 30 009 28 574 NOMBRE CASES DE STATIONNEMENT : 79 NOMBRE CASES DE STATIONNEMENT : 103 PLAN GÉNÉRAL DU sous-sol INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 17
  18. 18. EXEMPLE DE répartition EXEMPLE DE répartitiondes unités DE LOGEMENTS des unités en copropriétés  :SOCIAUX : 2 ch 3 ch 3 ch 1 ch 3 ch 1 chambre 01 chambre 4 (560 à 650 pi2)(560 à 650 pi2) 1 chambre 31 chambre 2 (650 à 950 pi2)(650 à 950 pi2) 2 chambres 22 chambres 1 (850 à 1000 pi2)(850 à 1000 pi2) 2 chambres 02 chambres 0 (1000 à 1150 pi2)(1000 à 1150 pi2) 1 ch 3 chambres 23 chambres 1 (1200 à 1500 pi2)(1200 à 1500 pi2) 1 ch TOTAL D’UNITÉS : 7TOTAL D’UNITÉS : 8 1 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch LOCAL NON RÉSIDENTIEL POUR ORGANISME COMMUNAUTAIRE 890 pi2 accès stationnement accès commerces entrée 6650 BÂTIMENT A | REZ-DE-CHAUSSÉE INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 18
  19. 19. EXEMPLE DE répartition EXEMPLE DE répartitiondes unités DE LOGEMENTS des unités en copropriétés  :SOCIAUX : 2 ch 3 ch 3 ch 1 ch 3 ch 1 chambre 0STUDIO 1 (560 à 650 pi2)(650 à 950 pi2) 1 chambre 51 chambre 6 (650 à 950 pi2)(560 à 650 pi2) 2 chambres 21 chambre 2 (850 à 1000 pi2)(650 à 950 pi2) 2 chambres 42 chambres 2 (1000 à 1150 pi2)(850 à 1000 pi2) 1 ch 3 chambres 22 chambres 0 (1200 à 1500 pi2)(1000 à 1150 pi2) 1 ch TOTAL D’UNITÉS : 133 chambres 1(1200 à 1500 pi2)TOTAL D’UNITÉS : 12 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 2 ch 1 ch 1 ch 2 ch 1 ch 1 ST 2 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch BÂTIMENT A | NIVEAU 2 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 19
  20. 20. EXEMPLE DE répartition EXEMPLE DE répartitiondes unités DE LOGEMENTS des unités:SOCIAUX : 2 ch 3 ch 3 ch 1 ch 3 ch 1 chambre 0STUDIO 1 (560 à 650 pi2)(650 à 950 pi2) 1 chambre 51 chambre 6 (650 à 950 pi2)(560 à 650 pi2) 2 chambres 41 chambre 2 (850 à 1000 pi2)(650 à 950 pi2) 2 chambres 32 chambres 2 (1000 à 1150 pi2)(850 à 1000 pi2) 1 ch 3 chambres 22 chambres 0 (1200 à 1500 pi2)(1000 à 1150 pi2) 1 ch TOTAL D’UNITÉS : 143 chambres 1(1200 à 1500 pi2)TOTAL D’UNITÉS : 12 1 ch 2 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch 2 ch 1 ch 1 st 2 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch BÂTIMENT A | niveaux 3 à 5 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 20
  21. 21. EXEMPLE DE répartition EXEMPLE DE répartitiondes unités DE LOGEMENTS des unités:SOCIAUX : 1 chambre + den 8STUDIO 1 (898 à 1080 pi2)(650 à 950 pi2) 2 chambres + den 81 chambre 6 2 ch 1 ch 1 ch 2 ch (975 à 1311 pi2)(560 à 650 pi2)1 chambre 2(650 à 950 pi2)2 chambres 2(850 à 1000 pi2)2 chambres 0(1000 à 1150 pi2)3 chambres 1 1 ch 1 ch(1200 à 1500 pi2)TOTAL D’UNITÉS : 12 1 ch 1 ch local local technique technique local chute local local chute déchets technique déchets 2 ch 2 ch local technique local électrique 1 ch 2 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch BÂTIMENT A | niveau 6 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 21
  22. 22. BÂTIMENT a | toitINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 22
  23. 23. accès stationnement EXEMPLE DE répartition des unités: 1 ch 1 ch 1 ch 1 ch 1 chambre 0 (560 à 650 pi2) 1 chambre 4 2 ch 2 ch 2 ch (650 à 850 pi2) 2 chambres 0 (850 à 1000 pi2) 2 chambres 3 (1000 à 1150 pi2) 3 chambres 0 (1200 à 1500 pi2) commerces bureau local chute déchets déchets local sauna local chute vestiaires f local électrique vestiaires électrique espace administratif salle de réunions bureau rangement gymnase gymnase sauna local h technique bureau entrée commerces des traiteurs salle rangement piscine piscine commerces 330000 0 salle de réceptions entrée 6666 niveau mezzanine BÂTIMENT b | rez-de-chaussée INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 23
  24. 24. EXEMPLE DE répartition des unités: 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 chambre 3 (560 à 650 pi2) 1 chambre 9 (650 à 850 pi2) 2 chambres 10 (850 à 1000 pi2) 2 chambres 2 (1000 à 1150 pi2)3 ch 3 chambres 3 (1200 à 1500 pi2) local chute local chute déchets local déchets électrique local technique 1 ch2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch 2 ch local technique 1 ch 1 ch1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 3 ch 1 ch 3 ch BÂTIMENT b | niveau 2 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 24
  25. 25. EXEMPLE DE répartition des unités: 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 chambre 3 (560 à 650 pi2) 1 chambre 7 (650 à 850 pi2) 2 chambres 12 (850 à 1000 pi2) 2 chambres 1 (1000 à 1150 pi2)3 ch 3 chambres 5 (1200 à 1500 pi2) local chute local chute déchets local local local déchets technique ÉLECTRIQUE électrique local technique local technique2 ch 2 ch 2 ch 1 ch 1 ch 2 ch 2 ch 1 ch1 ch 1 ch 2 ch 1 ch 3 ch 3 ch 3 ch 1 ch 3 ch BÂTIMENT b | niveaux 3 à 5 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 25
  26. 26. EXEMPLE DE répartition des unités: 1 chambre + den 10 (898 à 1080 pi2)1 ch 2 ch 2 chambres + den 8 2 ch 2 ch 2 ch 2 ch 1 ch (975 à 1311 pi2) déchets local local chute local chute local électrique local technique déchets électrique local technique 1 ch 1 ch 1 ch 1 ch 1 ch1 ch 2 ch 1 ch2 ch 2 ch 1 ch BÂTIMENT b | niveau 6 INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 26
  27. 27. BÂTIMENT b | toitINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 27
  28. 28. PROJET DEREDÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIELI NTÉG R ATI O N U R BAI N E D ES BÂTI M E NTS 6650 ET 6666 D E LA R U E SAI NT-U R BAI N É LÉVATIONS ET COU PES INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 28
  29. 29. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauNIVEAU 2 52,7%NIVEAU 3 52,7%NIVEAU 4 52,5%NIVEAU 5 52,7%PENTHOUSE 82,0%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 51,3% BÂTIMENT A | élévation st-urbain INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 29
  30. 30. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauRDC 19,8%NIVEAU 2 38,3%NIVEAU 3 38,3%NIVEAU 4 38,3%NIVEAU 5 38,3%PENTHOUSE 82,0%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 38,4% BÂTIMENT A | élévation nord INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 30
  31. 31. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauRDC 46,2%NIVEAU 2 54,6%NIVEAU 3 54,6%NIVEAU 4 54,6%NIVEAU 5 54,6%PENTHOUSE 72,3%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 52,3% BÂTIMENT A | élévation ouest INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 31
  32. 32. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveau POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauRDC 31,6% RDC 31,6%NIVEAU 2 28,1% NIVEAU 2 28,1%NIVEAU 3 28,1% NIVEAU 3 28,1%NIVEAU 4 28,1% NIVEAU 4 28,1%NIVEAU 5 28,1% NIVEAU 5 28,1%PENTHOUSE 78,0% PENTHOUSE 78,0%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 34,6% POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 34,6% BÂTIMENT A | élévation INTÉRIEURES | NORD-SUD INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 32
  33. 33. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauRDC 28,8%NIVEAU 2 24,2%NIVEAU 3 24,2%NIVEAU 4 24,2%NIVEAU 5 24,2%PENTHOUSE 82,1%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 26,9% BÂTIMENT A | élévation sud INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 33
  34. 34. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauNIVEAU 2 51,1%NIVEAU 3 47,9%NIVEAU 4 48,6%NIVEAU 5 48,6%PENTHOUSE 84,1%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 49,0% BÂTIMENT b | élévation RUE st-urbain INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 34
  35. 35. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauRDC 34,6%NIVEAU 2 54,7%NIVEAU 3 54,9%NIVEAU 4 55,2%NIVEAU 5 55,0%PENTHOUSE 79,0%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 62,7% BÂTIMENT b | élévation RUE st-zotique INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 35
  36. 36. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauNIVEAU 2 51,5%NIVEAU 3 51,5%NIVEAU 4 51,5%NIVEAU 5 50,9%PENTHOUSE 83,7%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 44,4% BÂTIMENT b | élévation ouest INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 36
  37. 37. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauNIVEAU 2 45,4%NIVEAU 3 41,9%NIVEAU 4 41,9%NIVEAU 5 42,1%PENTHOUSE 83,2%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 46,9% BÂTIMENT b | élévation sud INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 37
  38. 38. POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveau POURCENTAGE DES OUVERTURES par niveauNIVEAU 2 27,9% NIVEAU 2 49,4%NIVEAU 3 27,9% NIVEAU 3 57,1%NIVEAU 4 27,9% NIVEAU 4 57,1%NIVEAU 5 27,9% NIVEAU 5 57,1%PENTHOUSE 72,8% PENTHOUSE 82,1%POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 33,5% POURCENTAGE TOTAL DES OUVERTURES SUR FAÇADE : 55,3% BÂTIMENT b | élévations intérieures | est-ouest INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 38
  39. 39. prévision de hauteur pour appentis mécanique et ascenceurshauteur de 26mcoupe aa coupe bb BÂTIMENT b | coupes aa-bb INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 39
  40. 40. Garde CorpS en verre revêteMent de boiS « prodeMa » CadraGe deS porteS et fenêtreS revêteMent MétaLLiqUe type ÉLÉVATION RUE ST-URBAIN INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 40
  41. 41. revêteMent de boiS « prodeMa » ÉLÉVATION RUE ST-ZOTIqUE INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 41
  42. 42. 1 revêtement métallique type 3 4 3 revêtement de bois « prodema » 2 2 cadrage des portes et fenêtres 1coupe type - façade principale panneau d’échantillons INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 42
  43. 43. PROJET DEREDÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIELI NTÉG R ATI O N U R BAI N E D ES BÂTI M E NTS 6650 ET 6666 D E LA R U E SAI NT-U R BAI N axonométries ET PE RSPECTIVES INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 43
  44. 44. axonométrie estINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 44
  45. 45. axonométrie ouestINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 45
  46. 46. perspective aérienne ANGLE st-urbain / st-zotique INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 46
  47. 47. CARREFOUR ST-URBAIN / ST-ZOTIqUEINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 47
  48. 48. entrées RUE ST-urbainINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 48
  49. 49. PERSPECTIVE AÉRIENNE COURS INTÉRIEURES INTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 49
  50. 50. perspective des cours intérieuresINTÉGRATION URBAINE DES BÂTIMENTS 6650 ET 6666 NOVEMBRE 2012 50

×