Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication
7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : 01 47 31 11 06 /...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Zeiss PRESS BOOK

327 vues

Publié le

2014/2015

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
327
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Zeiss PRESS BOOK

  1. 1. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 PRESS BOOK 2014/2015
  2. 2. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Presse Grand Public Presse Quotidienne Régionale Figaro Magazine Le Courrier de l’Ouest Femme Actuelle Version Femina Maxi Côté Santé Chirurgie de la myopie, quoi de neuf ? 3 octobre 2014 31 janvier 2015 31 janvier 2015 1 - 7 décembre 2014 29 décembre 2014 5 -11 janvier 2015 janvier 2015 mars - avril 2015 Presse Professionnelle Revue de l’Ophtalmologie Française Les Cahiers d’Ophtalmologie RéfleXions Ophtalmologiques Inform’Optique Opticien Lunetier sept - oct 2014 octobre 2014 octobre 2014 novembre 2014 novembre 2014 Blog Articles à venir Mines d’infos 26 novembre 2014 Le Courrier de l’Ouest Une avancée technologique signée Carl Zeiss Meditec Un autre regard sur la chirurgie de la cornée Les solutions pour soigner notre vue Myopie, astigmatisme, une chirurgie plus performante Précision sur le laser Femtoseconde Myopie, astigmatisme, la chirurgie fait encore mieux! 45 secondes qui changent la vue Un plateau laser dernier cri à la clinique d’Anjou Les enseignements tirés de la pratique La révolution Smile by ReLEx avec le Visumax La révolution Smile by ReLEx avec le Visumax Smile, technique chirurgicale innovante par Zeiss Carl Zeiss Meditec réduit de 80% la taille de l’incision Anti-âge magazine Edition d’été spécial regard SOMMAIRE Top Santé Top Santé Opération de la myopie, un laser moins invasif décembre 2015
  3. 3. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 GRAND PUBLICPRESSEPRESSEGRAND PUBLIC
  4. 4. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015
  5. 5. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015
  6. 6. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 13 RUE HENRI BARBUSSE 92624 GENEVILLIERS - 01 73 05 45 45 01 / 07 DEC 14 Hebdomadaire OJD : 752671 Surface approx. (cm²) : 861 N° de page : 58-59 Page 1/2 e07365a752c03a0da23a4304780455753ba390134146448 SMILEBY 1931322400508/XME/OTO/2 Tous droits réservés à l'éditeur CHIRURGIE,LASER,IMPLANTS,LENTILLESDENUIT... Les solutions pour soigner notre vueLa chirurgie réfractive, forte de ses trente années d'étude et de perfection- nement, est devenue extrêmement performante. Il suffit de bien connaître ses indications. Explications au cas par cas. Par claire Gabiiiat Dix sur dix. Enune quinzaine dè minutes sous anesthésie locale, on peut retrouver une acuité visuelle parfaite avec la chirurgie, dans 95 à 99% des cas. Un rêve pour tous ceux qui connaissent les désagréments des lunettes ou dcs verres dc contact. La technique : Ic laser ou la mise en place d'un implant à Tintélleur del'oeil.Encorefaut-ilquelesindicationssoient bien posées et les contre-indications écartées Et si, a priori, tous les troubles visuels sont opérables, les techniques employées diffèrent selon leur importance, l'âge de l'opéré et l'ana- tomic dc son œil. Le point avec deux chirur- giens ophtalmologistes le Di Cati Albou- Ganem* etleDrJean-MarcAncel**. Je suis myope Touchant environ 30% de la population fran- çaise, la mvopie se traduit par une mauvaise vision de loin et une bonne vision de près. QUELTYPE D'OPÉRATION ' Le but de l'opéra- tion est d'aplatir le centre de la cornée par laser Depuis le milieu des années 90, la technique de i éférence est le Lasik. le laseï est appliqué dans l'épaisseur de la cornée après la découpe d'une lamelle de cornée superficielle (ou «vo- let»). Unefoislacornéesculptée,lalamellecst i émise en place Depuis peu, une nouvelle technique sans volet, baptisée Smile (pour SmallIncision Lenticule Extraction), permet d'accéder à l'intérieur de la cornée via une mi- nuscule incision (3 a 4 mm au lieu de 2,5 cm) «Cette chirurgie est moins traumatisante, pré- serve l'innervation de la surface de la cornée et diminue le risque de syndrome de l'œil sec quivasouventdcpairavecleLasik», explique leDi CatiAlbuu-Ganem POUR QUI? Il est exceptionnel d'opérer une myopie avant 20 ans, il faut attendre que la vue sesoitstabilisée. En revanche, il n'yapas de limite d'âge. Saufcontre-indications, toutes les mvopies, qu'elles soient associées ou non à un astigmatisme, peuvent être corrigées par laser jusqu'à environ -8, voire -10 dioptries Au-delà, c'est l'implantation d'une lentille qui sera envisagée NOTRE CONSEIL Si vous souffrez dune myo- piefaibleamodérée(-4dioptnes), il existeune alternativemédicaleauxlunettesouàlachirur- gie:l'orthokératologie Cettetechniqueconsiste à porter des lentilles de contact spécifiques la nuit. Ces lentilles, rigides, modifient la cour- bure de la cornée pendant que vous dormez Contraignant, maîs efficace même s'il y a une diminution de l'effet en fin de journée... Je,suishypermétrope Dansl'hypermétropie, quitoucheenviron 10% des Français, l'œil voit net de lom et de pres, mais au prix d'un effort d'accommodation. Si Lagreffe,unformidableespoir Pour les personnes malvoyantes, la greffe de cornée représente un formidable espoir Plus de 4000 patients en bénéficient chaque année, avec des tauxde réussite de 60 à 90%. France 5 diffuse un documentaire surcethème (SauverLa vue)dans l'émission A vous de voirie 1er décembre à 8 h45 et le 6 à 23 h) aucune gêne visuelle n'est ressentie, la plupart du temps, chez un sujet jeune et faiblement hypermétrope,cen'estpluslecasquand l'hy- permétropie est plus importante ou après 50 ans, quand le pouvoir accommodatif du cris- tallin diminue (presbytie). QUELTYPED'OPERATION?Les «petites» hy- permétropies simples ou associées à un astig- matismepeuventsecorrige! auLasik(jusqu'à 3 ou 4 dioptnes) Lorsqu'elles sont plus fortes, l'implantation de lentilles mtra-oculaires est souventnécessaire.Cesimplantsdiffèrentse- lon l'âge auquel ils sont posés. Chez les jeunes adultes, ils sont en effet placés devant le cris- tallin (on parlera alors d'implants réfracrifs), tandis que chezles plus de 50-55 ans, ils seront mis a sa place (implants multifocaux). POUR QUI' Lopération se justifie dès que le port de lunettes est indispensable et que les lentilles sont mal tolérées. Concrètement, on peut opérerpar laser dès l'âge de 18 ans, mais on ne met pas d'implants avant la trentaine. NOTRE CONSEILS'iln'existeaucunetechnique «naturelle» poui ledun e ou fane disparaître l'hypermétropie, des exercices de stimulation de l'accommodation (rééducation orthoptique, yogadesyeux )peuventaméliorertemporai- rement la vision sans lunettes. Je suis astigmate L'astigmatisme est le plus souvent lié a un dé- faut de courbure de la cornée qui estplus ovale que ronde L'œil voit flou de pi es comme de lom. Ce défaut visuel touche environ 15% de lapopulation.«IIestexceptionnellementisolé», rappelle le DrJean-Marc Ancel. Il esttrès sou- vent associé à une myopie ou à une hypermé- tropie et, après 45 ans, à une presbytie. QUELTYPE D'OPÉRATION? L'astigmatisme s'opère très bien par laser. Les techniques em- plovées sont les mêmes qu'en cas de myopie : Lasik (avec découpe d'un volet cornccn) ct,
  7. 7. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 149/151 RUE ANATOLE-FRANCE 92534 LEVALLOIS PERRET CEDEX Hebdomadaire OJD : 3162274 Surface approx. (cm²) : 990 N° de page : 36,38 Page 1/2 2e71e5c951106506a2384984f80975ba35151f302166435 SMILEBY 0657152400501/GNN/OTO/2 Tous droits réservés à l'éditeur Santé QUOI DENEUF en 2015?En cetout début d'année, ces innovationsqui viennent améliorer notre santé et soulager notre quotidien augurent bien desdouzemoisàvenir. UN DEPISTAGE GRATUIT quiva sauverdesvies L'anévrisme de l'aorte abdominale, cela ne vous parle sans doute pas... Il s'agit d'un gonflement ou d'une dila- tation d'une partie de la plus grosse artère du corps. Quand elle se rompt, une hémorragie interne survient, mortelle plus de 8 fois sur 10 Cette maladie méconnue, généralement sans symptôme, est la troisième cause de décès cardio-vasculaires Une issue dra- matique qui pourrait être évitée grâce au dépistage Coup de chapeau donc aux médecins membres de la Société française de médecine vasculaire, qui leproposentbénévolement,jusqu'en octobre 2015, dans les cabinets hôpi- taux et cliniques. Ce dépistage par échographie prend moins de I minute. Il permettra de détecter soit un petit anévrisme qui sera suivi, soit un de grosse taille qui nécessitera une inter- vention Un dépistage conseillé en particulier aux fumeurs de 60 ans et plus, et aux personnes de 70-75 ans Pens. sufsfmv-vesale.fr. VARICELLEonarrêtedesegratter! Cette maladie virale très contagieuse touche pas moins de 630000 enfants par an, avec 200 boutons en moyenne chacun! Line éruption qui provoque souvent des démangeaisons intenses. Or empêcher le grattage est important pour éviter le risque de surinfections cutanées et de cicatrices. Aujourd'hui, plus besoin de faire le gendarme ! Grâce a la mousse rafraîchissante PoxClm (PediAct, 14,90 €), première du genre, les démangeaisons sont apaisées instantanément - on peut la placer au réfrigérateur pour renforcer encore l'effet. En prime, elle contient un dérivé d'aloe vera, qui favorise le processus naturel de guérison de la peau. En vente en pharmacies. MOINS DE SUCRES dans les sodas Les principaux fabricants de sodas (grandes marques et certaines marques de distributeurs) se sont engagés à réduire de 5 % la teneur en sucres de leure produits en 2015. Un effort qui vient s'inscrire dans le cadre du Programme national pour l'alimentation, afin de lutter contre l'obésité chez les plus jeunes.
  8. 8. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 149/151 RUE ANATOLE-FRANCE 92534 LEVALLOIS PERRET CEDEX 29 DEC 14/04 JANV 15 Hebdomadaire OJD : 3162274 Surface approx. (cm²) : 990 N° de page : 36,38 Page 2/2 2e71e5c951106506a2384984f80975ba35151f302166435 SMILEBY 0657152400501/GNN/OTO/2 Tous droits réservés à l'éditeur ne prise de sang pogr VITER L'AMNIOCENTESE Un test (TONI, Cerba) par simple prise de sang mater- ne! existe pour détecter une trisomie 21 chez le fœtus. «Sa fiabilité est démontrée et il peut être propose aux femmes considérées à risque a la suite du dépistage actuel (marqueurs senques, echographie) Son avantage principal • il évite l'amniocentèse lorsqu'elle n'est pas nécessaire (95 % des cas) et diminuerait donc le risque de fausses couches associées, un accident qui se produit 1 fois sur 100», note le Pr Alexandra Benachi, responsable de la maternite de l'hôpital Antome-Beclere, à Clamart (92) La bonne nouvelle, c'est que le laboratoire vient d'en baisser le prix, maîs le test coûte encore 650 €, a la charge des femmes enceintes Espérons que les autorités de santé se pencheront vite sur son remboursement pour remédier à cette médecine à deux vitesses ' Enfin de quoi soulager L'HERPÈS GÉNITAL Cette infection sexuellement transmissible fréquente (17 % de la population) est due à un virus qui reste niché à vie dans l'organisme et se manifeste par des poussées plus ou moins rapprochées, maîs toujours douloureuses Depuis près de vingt ans, le traitement repose sur la prescription d'antiviraux par voie orale Pris dès le début des symptômes, ils diminuent la replication du virus et peuvent parfois réduire la durée de la poussée Maîs ils ont peu d'action sur la douleur D'où l'intérêt de dareva Gel (HRA Pharma), à base de triglycérides oxydes Ce gel ne soigne pas l'herpès (on peut l'associer à la prise d'un antiviral), maîs forme un film protecteur invisible sur les muqueuses lésées Le resultat est spectaculaire «Les douleurs diminuent dans plus de 50 % des cas en moins de I heure, de même que les sensations de décharges électriques et de brûlures », explique le Dr Bruno Hahoua, dermatologue à l'Institut Alfred-Fourmer, à Paris Dès les premières 24 heures, la douleur est réduite de 61 % et les brûlures de 59 % Ace benéfice s'ajoute une cicatrisation plus rapide Ce gel (15 €) est vendu sans ordonnance, un plus pour faire face aux crises inopinées Rens au A/° Vert O 800 437 737 (appel gratuit) et sur clarevagel.fr MYOPIE, ASTIGMATISME une chirurgie plus performante Grâce à la nouvelle technique chirurgicale Smile by ReLEx, accessible dans les grandes villes avec une vingtaine de lasers VisuMax en service, la chirurgie de la myopie et de l'astigmatisme devient plus douce « Le remodelage pour corriger la vision se fait à travers une micro-incision de 3 à 4 mm au lieu de 2,5 cm Un nouveau mode opératoire qui apporte des bénéfices validés aujourd'hui Moins traumatisant pour la cornée, il permet une cicatrisation rapide, donc des suites plus courtes (gêne de 2-3 heures au lieu de 5-6 heures), et une reprise quasi immédiate de toutes les activités Le respect des terminaisons nerveuses diminue aussi le risque de sécheresse oculaire II n'y a plus de menaced'hémorragiesous-conjonctivale»,indiqueleDr CatiAlbou-Ganem,chirurgienne ophtalmologiste Quant aux résultats, ils sont précis et stables Ultime atout, les indica- tions sont élargies on peut corriger la myopie jusqu'à - 10 dioptries et l'astigmatisme jusqu'à 5 dioptries, même chez des personnes ayant une cornée relativement fine Se renseignerauprès de son ophtalmologiste POUR PROTÉGER ceuxquel'onaime... On connaissait le médaillon qui permet aux personnes âgées d'appeler un service d'as- sistance en appuyant dessus. Le bracelet Vital, détecteur de chute connecte, fait encore mieux si la personne ne peut pas déclencher l'alerte car elle s'est évanouie, par exemple, le bracelet, qui analyse les mouvements, détecte une anomalie et avertit le centre d'assistance Abonnement mensuel 29,90 €(50 % de reduction fiscale pour services à la personne) Rens au W0 Vert O 800 541 641 (appel gratuit) et sur assystel fr. UNGELANTIDOULEURNATUREL«topefficace» Douleursmusculairesouarticulairesaiguësetchroniques,traumatismestelsqueles entorsesou lescontusions... voici un antalgiqueàglissersanstarderdansvotrearmoire à pharmaciefamiliale. Le gel Nociceptol (Polidis, 14,90 €) est un concentré d'actifs d'ori- gine naturelle : huiles essentielles dethym, de cajeput, de romarin etde menthe poivrée, prêle, harpagophytum, argileverte... En outre, selon uneétude du CNRS (UMR 7286), il est plus efficace que l'ibuprofène en gel. En vente en pharmacies. DIABÈTE plus besoin de se piquer le doigt Lassé de ponctionner, de 4 à 6 fois parjour, le bout de votre doigt pour surveiller votre glycémie? Le système Freestyle Libre d'Abbott vous permet d'échapper à cette contrainte II consiste à poser derrière le haut du bras un petit capteur de glucose qui va rester en place 2 semaines Le processus est très simple on charge le capteur dans un applicateur, on pose le tout sur la peau et on appuie sur l'apphcateur Celui-ci libère alors le capteur et le met en place Etanche (on peut se doucher), ce dernier mesure chaque minute le taux de glucose grâce à un filament qui s'est inséréjuste sous la peau II suffit ensuite de pas- ser son lecteur de glycémie au-dessus (même sur les vêtements) pour connaître son taux De plus, grâce à l'historique enregistré, révolution de la glycémie, y compris la nuit, est connue, ce qui permet d'adapter le traitement Révolutionnaire, maîs pas encore rembourse (des études d'évaluation sont en cours pour une prise en charge) Lecteur de glycémie, 59,90 €, capteur à changer tous les 14 jours, 59,90 €, soit presque 120 €chaque mois Rens et vente surfreestylelibre com DES LUNETTESà domicile Chez soi, au travail, dans les maisons de retraite... Pratique, ce service à domicile du producteur au consommateur résout problèmesdemobilitéoumanquedetemps KLSLunettesproposedescollections 100% made in France, avec des verres fabriqués chez Novacel, unefilialed'Essilor, et de belles montures personnalisables grâce àplusde3DOOcombinaisonspossibles Sans surcoût, l'opticien vient une première fois sur place pour le choix et la prise de mesures, puis une seconde fois pour la livraison et l'adaptation Les prix sont très compétitifs (traitements antireflets et autres compris) et 3 €sont reversés à l'association de votre choix Montures, 129 €, verres unifocaux, 169 €, monture + verres progressifs, à partir de 399 € (tiers payant) AParis, Lyon, Grenoble et prochainement dans d'autres villes Rens sur kls-lunettes.com Par Marie Robin
  9. 9. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Erratum janvier 2015
  10. 10. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 7 RUE WATT 75013 PARIS - 01 40 22 75 00 Hebdomadaire OJD : 398352 Surface approx. (cm²) : 311 N° de page : 27 Page 1/1 SMILEBY 0504752400502/GST/OTO/2 Tous droits réservés à l'éditeur Myopie et a La chirurgie fait encore mieux ! Pour corriger ces défauts visuels, la chirurgie laser continue de faire des progrès. usqu'à il y a peu, la chirurgie de la myopienécessitait d'utiliser deux lasers lin premier pour découper et soulever une très fine lamelle en surface de la cornée Puis un second laser pour sculpter la cornée par vaporisation, e est-à-dire enlever ce qu il faut pour corriger la vision. Linterventionterminée, la lamelle découpée est replacée à la surface de la cornée et y adhère Onreprendtout dèsuitesesactivités Aujourd'hui,grâceà une nouvelle technique chirurgicale ReLEx-SMILE aveclelaserVisuMax, cette chirurgie de la myopie comme celle de l'astigmatisme sefaitsous un seul laser, et de façon plus douce pour I oeil «À partir d une incision de seulement 3 à 4 mm, le chirurgien retire quèlques microns de cornée pour corriger la vision La taille de l'incision est réduite de80% Avec desavantages qui sont maintenant valdés par des etudes cliniques», préciseleDrCati Albou-Ganem, chirurgien ophtalmologiste à la Clinique de la vision, à Paris Quiditpetiteincision, dit traumatisme moindre pour la cornée « De ce fait, la cicatrisation est plus rapide Votre gêne post- opératoire est plus courte - 2 à 3 heures au lieu de dao heures - et moins importante Etvous pouvez reprendrevosactivités immédiatement, y compris letravailsurordinateur et le sport (sauf la natation qui demande quèlques jours) vous pouvez vous maquiller Bien moins de terminaisons nerveuses de la cornée sont atteintes par cette intervention, ce qui diminue le risque de sécheresse oculaire » poursuitlaspécialiste Et lesrésultatssonttrèsbons Dernieravantage,il est possible avec cette technique de corriger des défauts visuels plus importants une grosse myopie jusqu'à -10 dioptries, et un astigmatisme jusqu à 5 dioptries ll existe 25 lasers VisuMaxenFrance,dans touteslesgrandesvilles A. fi.
  11. 11. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Date : MARS/AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.56-57 Journaliste : Hélia Hakimi- Prévot Page 1/2 SMILEBY 8837703400507Tous droits réservés à l'éditeur la myop'ie quoideneuf? En 15 ans la chirurgie cle la myopie a évolué de façon fulgurante Désormais le Smile cle ReLEx technologie dernier cri traite ce trouble de la vision avec un maximum d efficacité et de sûreté tout en douceur Explications Hella Hakimi Prévôt U ne personne sur trois* serait myope en Europe, soit 40 % des 12-54 ans, contre 20 % dans les annees 1970 Même constat aux États-Unis ou pres de 42 % de la popu lation serait atteinte de mvopie contre 25 % au début des annees 1970 ' Si la myopie est, en partie héréditaire le manque de lumière naturelle, le travail ou le jeu en continu ct en vision de pres (livres ordinateurs tablettes ) contri- buent a favoriser ce trouble de la vision La myopie peut être dû a un œil « trop long » la distance entre la cornée et la retine est alors trop importante Ou bien, a un exces de courbure de la cor- née ou du cristallin Modifier le pouvoir réfractif dè l'œil Les personnes myopes voient bien, maîs leur vision de lom est plus ou moins floue II existe trois niveaux de myo- pie une faible myopie de O a -2 diop- tries une myopie moyenne entre -2 et 6 dioptries , et une forte myopie de 6 a 20 dioptries* Ce trouble apparaît,
  12. 12. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Date : MARS/AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel Page de l'article : p.56-57 Journaliste : Hélia Hakimi- Prévot Page 2/2 SMILEBY 8837703400507Tous droits réservés à l'éditeur le plus souvent vers l'âge de 10 ll ans Pour corriger la myopie, plusieurs op- tions existent aujourd'hui le port de lunettes, de lentilles de contact ou la chirurgie refractive Cette derniere so- lution permet généralement de corriger toutes les myopies entre -I et -8 diop- tries et, parfois, les myopies au delà de -8 dioptries « La chirurgie refractive est un acte qui consiste a modifier le pouvoir refractif de l'œil, c'est a-dire a permettre a l'image de se focaliser sur la retine et non en avant de la retine, comme c'est le cas, par exemple, chez les personnes myopes L'objectif étant de donner au patient une vision suffisante pour ac- complir, de façon confortable toutes les tâches de la vie quotidienne sans lu nettes, ni verres de contact » souligne le docteur Cat! Albou-Ganem chirurgien ophtalmologiste a Paris Des suites souvent gênantes avec le laser PKR Depuis sa creation en 1986 et sa mise en pratique en France en 1990 la chirurgie refractive** au laser a largement évolue Durant les premieres annees, il n exis- tait qu une technique chirurgicale la PKR (PhotoKeratectomie Refractive) réalisée avec un seul laser l'Excimer Ce laser émet des rayons ultra violets qui vaporisent le tissu corneen La PKR consiste a remodeler la cornée en apph quant directement le laser sur la surface de l'oeil apres avoir retire sa couche su perficielle (l'epithelium) Rapide, mdo lore et efficace, la PKR a pour principal inconvénient d'engendrer des suites douloureuses pour le patient durant les premiers jours qui suivent l'mterven lion en raison de l'ablation de l'epithe hum De même, la vision reste floue plusieurs jours jusqu a la repousse de cet epithehum Apres une chirurgie par PKR il est ainsi recommande de prendre quèlques jours de repos L'intégrité dè la cornée préservée avec le Lasik Quelques annees plus tard en 1995, une deuxieme technique utilisant le laser Excimer est apparue sur le mar- che permettant, cette fois, de conserver l'epithehum Cette technique, appelée LASIK est aujourd'hui, la plus utilisée en chirurgie refractive « Elle consiste a découper une tres fine lamelle corneenne superficielle (d environ ¥4 de l'épaisseur corneenne) de traiter la partie profonde de la cornée avec le laser Excimer, puis de replacer la lamelle sur la surface de la cornée Ainsi, l'epithehum est laisse en place sur la lamelle, la cicatrisation est rapide et la vue est recouvrée en quèlques heures », explique le docteur Albou-Ga- nem La decoupe du volet corneen, re ahsee au depart avec un micro-rabot, est, depuis 2004 effectuée au laser Fem- toseconde ce qui permet d'augmenter encore la precision et la securite Maîs aujourd'hui, la derniere technologie en matiere de chirurgie refractive de la myopie est effectuée avec le seul laser Femtoseconde Le Femtoseconde : précision et douceur pour la cornée « La grande nouveaute de la chirurgie de la myopie est le ReLEx (Refractive Lenticule Extraction ) par la technique Smile (Small incision lenticule ex- traction)*** utilisée depuis les annees 2010 en France Elle consiste a décou- per au niveau de la cornée (avec le la- ser Femtoseconde), un lenticule (petite lentille) refractif d'épaisseur et de de- sign variable (selon l'ametropie**** a corriger) Ce lenticule est ensuite clive et détache puis retire par une incision de quèlques millimètres Contrairement aux anciennes techniques le Smile ne nécessite donc pas de decoupe circulaire de la cornée C'est une réelle avancée Cette chirurgie est moins traumati- sante pour la cornée, elle évite les aléas de la decoupe du fait de la reduction de la taille de I incision 3 a 4 mm au lieu de 2 5 cm et elle reduit l'inconfort du patient avec des suites plus courtes, notamment une gène de 2 a 3 heures, contre Sao heures avec le Lasik, et sur tout, la possibilité de reprise immédiate de toutes les activites Enfin les indica- tions sont élargies, les myopies peuvent être corrigées jusqu'à 10 dioptries », conclut le docteur Albou-Ganem • 'Archive-, of Ophlhalmology ""La chirurgie refractive traite non seulement la myopie maîs aussi I hypermétropie I astigmatie et la presbytie """Le laserVisuMax de Carl Zeiss est actuellement I unique systeme qui permet cette chirurgie micro invasive """"Anomalie oiulaire aboutissant a I absence de netteté de I imaqe sul la retine due a un trouble di la réfraction
  13. 13. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 QUOTIENNE RÉGIONALE PRESSE
  14. 14. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Date : 31 JANV 15 Pays : France Périodicité : Quotidien OJD : 94356 Journaliste : Anthony Pasco / Mirielle Puau Page 1/3 887155d35d20ce0fe2fb4624c60ae53704a3c31e51335a4 SMILEBY 8703782400502Tous droits réservés à l'éditeur 45 secondes qui changentla vue La chirurgie de la myopie est proposée depuis peu à Angers. Une opération rapide, indolore et de mieux en mieux remboursée. Anthony PASCO anthony pasco@courner ouest com U ne fois par mois Yannick Ma- dec installe sa machine laser dans un bloc du CHU d An- gers Depuis septembre 2013 ce prestataire de Saint-Herblam assiste les ophtalmologues de I hopital qui interviennent sur la cornée de leurs patients Huit operations étaient au menu du Dr Philippe Cohier jeudi matin Ma- thilde, 27 ans myope depuis I en fance a ete la premiere a se pré- senter « / l y o beaucoup d idees re çues sur les risques de cette technique Et la plupart des gens pensent qu elle n est pratiques qu a Nantes Quand mon ophtalmo rn a dit que ca sefai sait aussi a Angers je n ai pas hésite Je suis entre de bonnes mains Et ca ne rn en coûtera pas un centime ] ai chan- ge de mutuelle pour ètre remboursée intégralement » La preparation n a dure qu un quart d heure le temps de lui distiller quatre gouttes d un puissant collyre anesthesiant, de poser un champ sterile autour de I œil a traiter de positionner un ecarteur entre ses paupières et d en badigeonner les contours avec un antiseptique ll nyaaucun risque, même si I œil bouge ' Regardez la petite lumiere qui eli gnôle * lui a indique le chirurgien en positionnant sur son ecran la cible du rayon laser sur la cornée « Ne bougez pas du tout Allez on démarre Tout se passe bien C est parfait » ll n a fallu que de 45 secondes pour que le faisceau de lumiere gecom plisse son œuvre La cornée de la jeune femme a ete « rasée » de 65 microns* pour corriger sa myopie ' Ca sent un peu le cochon grille quand e est termine C est la chaleur dégagée par la photo ablation Lenergiedu laser a sculpte uneforme concave au centre de la cornée » a explique Philippe Gohier ' Lepaisseur de la cornée fait en moyenne 550 microns ll faut creuser 15 microns pour une correction de I ou 80 pour une myopie plus severe de I ordre de 6 On ne vajamais en deca de 400 microns apres I operation » a précise Yannick Madec Aucun risque non plus rassure t il si I œil bouge pendant I intervention a cause du stress "Le laserdispose d un systeme «eye tracking" sa cible suit le Angers, CHU, jeudi. Le D'Cahier opere ses patients des troubles de la vision en ambulatoire Photo CO Josselm CLAIR mouvement del œil et s arrete automa tiquement au-delà d un certain seuil - En se relevant, Mathilde leur a confie n avoir « rien senti du tout - Elle a quitte le service dans la foulée avec un pansement et une lentille pour favoriser la cicatrisation qui lui sera retirée lundi lors de sa visite de controle Seconde intervention dans un mois Adeline qui lui a succède a vu la difference elle qui a déjà ete opérée d un premier œil - En un mois je suis passée de ^ 6 dixièmes a 10/1(f Çafait un bienfou de revoir parfaitement sans lentilles ni lunettes Cest comme si on passait du noir a la lumiere » * millièmes dè millimètre
  15. 15. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015
  16. 16. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015
  17. 17. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 PROFESSIONELLE PRESSE
  18. 18. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 LclrévolutionSMILEby ZEISS Derniere innovation en date de ZEISS, SMILE by ReLEx® sur le laser VisuMax® constitue une avan- cée décisive grâce a une reduction de la taille de l'incision de 80 % Technique basée sur un principe d'extraction lenticulaire qui ne requiert pas de volet, donc préserve la stabilité structurelle de la cornée et évite le syndrome dè l'œil sec Une intervention en 3D totalement indolore, dont les suites sont plus confortables et plus rapides, avec une precision et une stabi- lité des resultats inégalées (diniquement éprouvées) Cette nouvelle technique de correction refractive micro-invasive est destinée a remplacer le LASIK
  19. 19. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 SMILEBY 5113291400505/GMA/MFG/3 Tous droits réservés à l'éditeur Matériel ReLEx®Smile® : les enseignements tirés de la pratique Avec ReLEx® Smile® [Small Incision Lenticule Extrac- tion), La technologie femtoseconde et l'extraction pré- cise du lenticule sont combinées pour effectuer une correction peu invasive, et ce, avec un seul système : VisuMax® de Carl Zeiss. Un lenticule réfractif est créé dans la cornée intacte et extrait par une petite incision de 3 à 4mm, sans ablation ni volet. Le traitement est effectué sans capot, entièrement par le laser femto- seconde, en une seule étape et en moins d'une minute. Au cours d'une réu- nion qui a permis à des experts de parta- ger leur expérience, lestémoignages recueillis ont confirmé que l'accès peu invasif de cette technique préserve l'innervation de la surface de la cornée et diminue nettement le risque de syndrome de loeil sec. La taille réduite de l'incision, impliquant une dimi- nution de l'énergie délivrée (0.58J au lieu de 4 à 12J pour un lasik de -9D) permet également une guérison plus rapide de l'épithélmm. En permettant de s'affran- chir du volet cornéen, il a été également rapporté que ReLEx® évite aussi bien les risques de soulèvement accidentel ou de déplacement du volet que de macro- plis et réduit le risque d'infections, d'invasions épithé- liales ou de complications liées au volet. De plus, les études cliniques récentes ont montré une meilleure stabilité structurelle de la cornée [moins d'ectasie post-chirurgicale) ainsi que des résultats plus stables [I]. Le patient va bénéficier d'une chirurgie moins trauma- tisante avec des suites simplifiées, notamment une gêne de 2 à 3heures versus 5 à 6 heures avec le lasik. Pour le chirurgien, l'apprentissage de cette nouvelle technique est facilité par les similitudes qu'elle pré- sente avec d'autres techniques chirurgicales telle que la cataracte.» 1. Dong Z, Zhou X, Wu J et al. Small incision lenticule extraction tSM/LEl and femtosecond laser LASIK comparison of corneal wound riesling and inflammation. BrJ Ophthalmol. 20U,98[21.263-9
  20. 20. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 53 RUE DE TURBIGO 75003 PARIS - 01 44 54 33 54 Surface approx. (cm²) : 101 N° de page : 60 Page 1/1 SMILEBY 3465991400524/GCP/AJR/3 Tous droits réservés à l'éditeur R E N C O N T R E S . . . Chirurgie Réfractive la révolution SMILE by ReLEx avec le VisuMax® 3eme génération de correction laser de la vision celle de la douceur et du tout confort Dernière innovation en date de ZEISS, SMILE by ReLEx* sur le laser VisuMax* constitue une avancée décisive grâce à une réduction de la taille de l'incision de 80%. Cette technique est basée sur un principe d'extraction lenticulaire qui ne requiert pas de volet, donc préserve la stabilité structurelle de la cornée et limite le syndrome de l'œil sec. Line intervention en SD totalement indolore, dont les suites sont plus confortables et plus rapides, avec une précision et une stabilité des résultats inégalées (cliniquement éprouvées). Il s'agit d'un nouveau mode opératoire SMILE by ReLEx8 rendu possible grâce à la technologie du laser Femtoseconde VisuMax8 , qui apporte à la chirurgie réfractive une sécurité supplémentaire en s'affranchissant du volet rétractable avec une réduction des effets secondaires et des atouts majeurs tant pour le patient que pour le chirurgien. Le patient va bénéficier d'une chirurgie moins traumatisante avec des suites simplifiées assurant une meilleure cicatrisation et plus courtes permettant une reprise rapide de toutes les activités. Pour le chirurgien l'intervention est plus simple et rapide, grâce à l'utilisation d'un seul laser. La chirurgie est moins dépendante des conditions extérieures (hygrométrie), elle offre même des indications élargies et une procédure potentiellement réversible. D'après un communiqué dèpressedeZE/SS
  21. 21. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 92110 CLICHY - 01 47 30 58 90 Page 1/1 SMILEBY 8760012400503/GDF/ALZ/3 (c) Argus de la Presse 2014 Smile, technique chirurgicale innovante par Zeiss T r einventer la chirurgie refractive grâce a une intervention micro-invasive, c'est ' I l'objectif du Smile, Small incision lenticule extraction, by Rolex avec le laser femtoseconde Visumax dè Zeiss Ce nouveau mode opératoire apporte une securite supplementaire en réalisant une decoupe non mecanique La technolo- gie femtoseconde et l'extraction précise sont combinées Lin lenticule refractif est cree dans la cornée intacte et extrait par une petite incision (interieure a 4 mm) sans ablation et sans volet corneen L'innervation de la surface corneenne est préservée et les risques de syndrome d oeil sec sont diminues Moins dépendante des conditions environnementales (hygrométrie) avec une température de 19°, cette chirurgie est rapide (moins d'une minute) car un seul laser est utilise Les suites opératoires sont simplifiées et raccourcies, et la cicatrisation améliorée
  22. 22. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 CHIRURGIE REFRACTIVE Carl Zeiss Méditée réduit de 80% la taille de l'incision Smile by ReLEx combine la techno- logie femtoseconde et l'extraction précise du lenticule pour effectuer une correction peu invasive. La taille de l'incision est limitée à 3 à 4 mm au lieu de 2 5 cm Un lenticule réfractif est creé dans la cornée intacte et extrait sans ablation et sans volet Le traite- ment est effectué sans capot, entièrement par le laser femtoseconde et en une seule étape. L'accès peu invasif préserve l'inner- vation de la surface de la cornée, diminue le risque de syndrome de l'œil sec et accélère la guénson de l'épithélium Pour le chirur- gien, l'apprentissage de cette nouvelle tech- nique est facilité de par les similitudes avec d'autres techniques comme la cataracte Enfin, les indications sont élargies cette technique peut traiter les myopies jusqu'à -ICD et l'astigmatisme jusqu'à SD
  23. 23. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 BLOGS
  24. 24. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 MERCREDI 26 NOVEMBRE 2014 Une avancée technologique signée Carl Zeiss Meditec I – Chirurgie Réfractive : Du Laser Eximer au Laser Femtoseconde VisuMax® II - La révolution SMILE by ReLEx avec le VisuMax® Une intervention micro-invasive qui réinvente la chirurgie Réfractive: toute en douceur III – De multiples bénéfices tant pour le patient que pour le chirurgien Retour d’expérience du Dr. Cati-Albou Ganem Chirurgien Ophtalmologiste IV – A propos de Zeiss Dernière innovation en date de ZEISS, SMILE by ReLEx® sur le laser VisuMax® constitue une avancée décisive grâce à une réduction de la taille de l’incision de 80%. Technique basée sur un principe d’extraction lenticulaire qui ne requiert pas de volet, donc préserve la stabilité structurelle de la cornée et limite le syndrome de l’oeil sec. Une intervention en 3D totalement indolore, dont les suites sont plus confortables et plus rapides, avec une précision et une stabilité des résultats inégalées (cliniquement éprouvées). Il s’agit d’un nouveau mode opératoire SMILE by ReLEx® rendu possible grâce à la technologie du laser Femtoseconde VisuMax®, qui apporte à la chirurgie Réfractive une sécurité supplémentaire en s’affranchissant du volet rétractable avec une réduction des effets secondaires et des atouts majeurs tant pour le patient que pour le chirurgien. Le patient va bénéficier d’une chirurgie moins traumatisante avec des suites simplifiées assurant une meilleure cicatrisation et plus courtes permettant une reprise rapide de toutes les activités. Pour le chirurgien l’intervention est plus simple et rapide, grâce à l’utilisation d’un seul laser. La chirurgie est moins dépendante des conditions extérieures (hygrométrie), elle offre même des indications élargies et une procédure potentiellement réversible. Cliquez ici pour consulter l’article.
  25. 25. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 I – La chirurgie Réfractive La chirurgie Réfractive est un acte chirurgical qui consiste à modifier le pouvoir réfractif de l’oeil afin de focaliser l’image sur la rétine. L’objectif est de donner au patient une vision suffisante pour accomplir confortablement les tâches de la vie courante sans lunettes ni verres de contact. Ce résultat est obtenu chez 95% à 99% des patients, lorsque les indications sont bien posées. Une acuité visuelle de 10/10 est souvent obtenue mais n’est pas le but réel de cette chirurgie. La chirurgie réfractive s’adresse au patient myope, hypermétrope ou astigmate, qui souhaitent s’affranchir du port de verres correcteurs ou de lentilles de contact. Elle est aujourd’hui réalisée sous anesthésie locale au laser Excimer ou par chirurgie avec mise en place d’une lentille intraoculaire. Cette chirurgie est efficace dans plus de 95% des cas selon les indications. La myopie : On peut généralement corriger toutes les myopies entre -1 et - 8 Dioptries. Les myopies au delà de -8 D sont parfois accessibles au traitement. L’hypermétropie : On peut généralement corriger toutes les hypermétropies entre +1 et + 3 Dioptries. Les hypermétropies entre +3 D et +5 D peuvent parfois être traitées. L’astigmatisme : On peut généralement corriger tous les astigmatismes entre 1 et 3 Dioptries. Les astigmatismes entre +3 D et +5 D peuvent parfois aussi être traités. Le laser Excimer (de la contraction des mots anglais « excited » et « dimer ») émet des rayons ultraviolets qui vaporise le tissu cornéen. Cette ablation avec une précision de l’ordre du micron à l’aide du laser Excimer permet de donner une nouvelle puissance optique compensant l’amétropie de l’oeil. Deux techniques sont effectuées avec le laser Excimer : 1ère génération : Le laser Excimer:(PKR ou PhotoKératectomie Réfractive) Le laser gomme la surface de la cornée après que le chirurgien ait retiré la couche superficielle ou épithélium (peau de la cornée). Cette technique permet de corriger les myopies, les astigmatismes et les hypermétropies. Cependant, cette technique engendre des douleurs parfois importantes pendant 24 à 48 heures, et la vision reste floue plusieurs jours, jusqu’à la repousse de l’épithélium. Puis, une seconde technique est arrivée utilisant le laser Excimer et permettant de conserver l’épithélium : le Lasik. 2ème génération : Le LASIK Le LASIK « Laser in-Situ Keratomileusis » : cette intervention consiste à découper une très fine lamelle cornéenne superficielle d’environ ¼ de l’épaisseur cornéenne à l’aide d’un petit rabot (Microkératome), de traiter la partie profonde de la cornée avec le laser Excimer, puis de replacer la lamelle sur la surface de la cornée. Ainsi, l’intégrité de la cornée est conservée, l’épithélium est laissé en place sur la lamelle, la cicatrisation est rapide et la vue est recouvrée en quelques heures. Les deux yeux peuvent être opérés le même jour. Deux à trois minutes plus tard, le capot est adhérant du fait d’un effet de pompe qui maintient la lamelle sur la cornée. La technique du LASIK permet de corriger des myopies plus fortes que la PKR
  26. 26. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 de surface avec une récupération visuelle plus rapide. 3ème génération : Laser FemtosecondeVisuMax® Le laser femtoseconde est une technologie récente, qui permet de réaliser le volet cornéen du Lasik sans faire de découpe mécanique (FemtoLasik). Utilisé de façon courante depuis 15 ans aux Etats- Unis, il commence à susciter un intérêt en France. Inventé début des années 80 et commercialisé dès 1990, la caractéristique principale du laser femtoseconde est de travailler avec des impulsions extrêmement brèves, de l’ordre de la femtoseconde, soit 10-15 secondes (0,000000000000001 seconde). Cette faible durée d’impulsion permet d’éviter les effets thermiques. Ce femto laser est un « laser solide » qui fonctionne dans l’infrarouge, et qui permet une découpe améliorée du capot cornéen. Il offre même la possibilité d’une chirurgie sans instrument. On arrive en effet à créer une cavité intra-stromale sans utilisation de microkératome ou de laser Femtoseconde pour découper le volet cornéen. Ce laser agit dans un milieu d’amplification solide en créant, en unité femtoseconde, des minis spots se rejoignant avec cavitation au sein du stroma cornéen (création de micro-cavitations contiguës). Les différents points de photo-dissection sont contrôlés par le repositionnement répété du foyer du laser. Une fois focalisé au plan choisi, il se produit une rupture optique à basse énergie sans effet thermique ni de souffle dans le plan lamellaire prédéterminé. Il n’y a pas ablation de tissu, mais micro dissection intra lamellaire par création de bulles mixant de l’eau et du dioxyde de carbone. Cette technique basée sur un principe d’extraction lenticulaire, désignée par SMILE by ReLEx® réalise une découpe non mécanique, apporte ainsi une plus grande sécurité en respectant les caractéristiques de découpe souhaitées et en réduisant les facteurs de risque infectieux. Elle a pour but à terme de remplacer celle plus ancienne du LASIK. Du Laser Eximer au Laser Femtoseconde VisuMax® Une avancée technologique signée Carl Zeiss Meditec II – La révolution SMILE by ReLEx avec le VisuMax® Une intervention micro-invasive qui réinvente la chirurgie Réfractive: toute en douceur Le SMILE® Small Incision Lenticule Extraction est une technique chirurgicale innovante qui apporte une dimension micro-invasive à la chirurgie réfractive cornéenne. ReLEX® : une nouvelle technique sans volet Avec ReLEx®, la technologie femtoseconde et l’extraction précise du lenticule sont combinées pour effectuer une correction peu invasive, et ce, avec un seul système : VisuMax® de Carl Zeiss. Un lenticule réfractif est créé dans la cornée intacte et extrait par une petite incision. Sans ablation. Sans volet. Le traitement est effectué sans capot, entièrement par le laser femtoseconde et en une seule étape. Cette technique sans volet a révolutionné le monde de la chirurgie réfractive. En effet avec ReLEx smile®, une petite incision suffit pour retirer le lenticule. L’accès peu invasif préserve l’innervation de la surface de la cornée et diminue nettement par conséquent le risque de syndrome de l’oeil sec. Le risque d’infections, d’invasions épithéliales ou de complications liées au volet peut également
  27. 27. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 être réduit. Les petites incisions permettent une guérison plus rapide de l’épithélium. Pour le chirurgien, l’apprentissage de cette nouvelle technique est facilité de par les similitudes avec d’autres techniques chirurgicales telle que la cataracte. Les étapes de l’intervention ReLEx smile® Extraction du lenticule avec une petite incision Le ReLEX SMILE® apporte ainsi une sécurité supplémentaire à la chirurgie réfractive en s’affranchissant du volet rétractable car elle évite aussi bien les risques de soulèvement accidentel ou de déplacement du volet, que de macro plis, et de syndrome de l’oeil sec (préservation de l’innervation de la cornée). Enfin les études cliniques ont montré une meilleure stabilité structurelle de la cornée (moins d’ectasie post chirurgicale) ainsi que des résultats plus stables. En une étape, VisuMax crée un lenticule réfractif et une petite incision inférieure à 4 mm dans la cornée intacte, et ce, quasiment indépendamment des conditions ambiantes ou de la structure cornéenne. Le lenticule est extrait par la petite incision. L’intervention dans la biomécanique de la cornée est minimale. Aucun volet n’est coupé. Le retrait du lenticule modifie la forme de la cornée de façon à atteindre la modification de réfraction souhaitée. Un meilleur maintien de la tension superficielle de la cornée III – De multiples bénéfices tant pour le patient que pour le chirurgien Retour d’expérience du Dr. Cati Albou-Ganem Chirurgien Ophtalmologiste Une chirurgie moins dépendante des conditions environnementales (hygrométrie) avec une température idéale de 19°. Un seul laser est utilisé, la procédure est ainsi rapide et dure moins d’une minute. Une chirurgie moins traumatisante pour la cornée, qui évite les aléas de la découpe, avec une réduction notoire de la taille de l’incision : 3 à 4 mm au lieu de 2.5 cm Le respect de la stabilité biomécanique de la cornée Le Smile® épargne la partie antérieure des lamelles stromales et la membrane de Bowman qui restent intactes en dehors de la zone de l’incision, du fait de la localisation intrastromale du lenticule. Le LASIK et la PKR sectionnent les lamelles stromales antérieures ainsi que la membrane de Bowman. Le respect des terminaisons nerveuses implique moins de sécheresse oculaire. En effet, le SMILE® induit une sécheresse, une instabilité du film lacrymal et une perte de la sensibilité cornéenne de plus courte durée que le LASIK. Le confort pour le patient se traduit par des suites plus courtes, notamment une gêne de 2 à 3 heures, alors qu’il fallait attendre 5 à 6 heures avec le Lasik, et plus de risque d’hémorragie sousconjonctivale du fait de la succion au limbe.
  28. 28. Contact presse : Patricia Bénitah - P.B Communication 7 villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : 01 47 31 11 06 / E-Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2014/2015 Cette chirurgie cornéenne peu invasive implique une diminution de l’énergie délivrée, et ce quelque soit la correction ( 0,58 J Smile ®- 4 à 12 J pour un Lasik de -9 D) donc des suites opératoires simplifiées et raccourcies, ainsi qu’une meilleure cicatrisation. Enfin les indications sont élargies et traitent les myopies jusqu’à -10D et l’astigmatisme jusqu’à 5D. IV – A propos de Zeiss Zeiss est un groupe de tout premier plan composé de sociétés leaders dans l’industrie de l’optique et de l’optoélectronique. Carl Zeiss AG n’est pas une société cotée sur le marché mais qui est entièrement la propriété de la fondation Carl Zeiss Carl Zeiss se concentre sur les marchés d’avenir suivants : -Solutions industrielles -Solutions liées à la recherche -Technologie médicale -Optique grand public -Consumer Optics Zeiss possède environ 30 sites de production et plus de 50 structures dédiées à la vente et au service à travers le monde. La compagnie est représentée dans plus de 30 pays. Carl Zeiss est basé à Oberkochen en Allemagne. Et surtout, près de 24 000 personnes travaillent pour la compagnie dans le monde. La société Carl Zeiss Meditec implantée en France fabrique la gamme la plus diversifiée d’appareils destinés au traitement des cas de glaucome, une gamme pilote dédiée aux maladies rétiniennes et obtient des résultats optimaux dans le traitement de la cataracte. Depuis plus de 20 ans, Zeiss fait est la référence en matière d’innovation dans le domaine des lasers de la chirurgie réfractive. Depuis plus de 160 ans, Zeiss est leader en optique et lasers de pointe. Depuis 1997 Zeiss utilise les lasers à impulsions ultra courtes fs dans les applications microscopiques pour les tissus biologiques. VisuMax® est la dernière application en date du concept femtoseconde et reste à ce jour, le plus avancé pour l’application en chirurgie réfractive. Contact presse : Patricia Bénitah- PB Communication Tel : + 33 (0)1 47 31 11 06 – Mail : pbcom@pbcommunication.fr Contact presse : Patricia Bénitah PB Communication - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : + 33 (0)1 47 31 11 06 – Mail : pbcom@pbcommunication.fr Carl Zeiss Meditec France S.A.S. Division Ophtalmologie 100 route de Versailles, CS30502 78161 Marly le Roi Cedex

×