Fiche repreneur

1 476 vues

Publié le

Dévoilé lors du Salon des entrepreneurs le 3 février 2016, le "Guide du routard du financement d'entreprise" fait le tour de toutes les aides financières proposées aux entreprises. La fiche que nous vous proposons ici synthétise les dispositifs accessibles aux repreneurs.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 476
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 398
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche repreneur

  1. 1. CRÉATION ET REPRISE D’ENTREPRISES PROFILSGÉNÉRIQUES 31 FICHE 2: Repreneurs d’entreprise Entreprise individuelle ou société / Artisan, commerçant, profession libérale À titre indicatif LES SOLUTIONS DE FINANCEMENT EXISTANTES FOURCHETTE BASSE FOURCHETTE HAUTE 1. Prêts d’honneurs par les réseaux d’accompagnement Prêts accordés à la personne physique (créateur, porteur de projet), à inscrire: • en capital pour une société; • en compte exploitant pour une entreprise individuelle. Deux réseaux d’accompagne- ment et financement: – Réseau Entreprendre • reseau-entreprendre.org • – Initiative France • initiative-france.fr • 10000 € à 50000 € 2000 € à 25000 € 8000 € + 20000 € +en fonction des réseaux (plates-formes) Taux zéro sans garantie demandée Les prêts sont obligatoirement couplés avec un crédit bancaire *** au moins égal au prêt d’honneur et plus (effet de levier) (garantie demandée). 8000 € 20000 € N.B.: en général, pour 1 € prêté en prêt d’honneur, on obtient 7 € en prêt bancaire. 2. Prêt à la reprise par les banques et garantie demandée (montant variable). Voir p. 17 « Besoins à financer ». La Caisse d’Epargne propose des prêts à moyen et long terme. Montant variable selon projet 3. Garantie Bpifrance pour les crédits bancaires à la reprise Convention de délégation de décision aux banques, 50 % jusqu’à 200 000 €. 50 % 70 % 4. Love money (dons familiaux ou prêts) Donation numéraire exonérée tous les 15 ans, simple déclaration fiscale. 1000 € et moins 31865 € 5. Crowdfunding sous forme de prêts Sur des plates-formes en ligne (voir n° 128). 5000 € et moins 60000 € et plus 6. Financements bancaires Les banques proposent des prêts à moyen terme et long terme pour les besoins suivants: • achat de fonds de commerce ou achat de titres de sociétés; • travaux, aménagements, murs, matériels, mobiliers, véhicules, marques, brevets, cycle d’exploitation (BFR), trésorerie (voir p. 17 « Besoins à financer »). –> Ne pas oublier que certains biens corporels neufs peuvent être financés par du crédit-bail ou location longue durée. variable selon projet variable selon projet 7. Garanties d’emprunts (en lieu et place des cautions personnelles du dirigeant ou en complément) – Bpifrance – SIAGI – SACCEF (artisans, commerçants et professions libérales) – Interfimo }– France Active – garantie 5000 € à 45000 € – Garanties des collectivités territoriales (État, Régions…) 30 % 50 % et plus + 10 % •apce.fr• guichet-entreprises.fr • les-aides.fr (CCI) • service-public.fr • • aides-entreprises.fr (ISM) • cra.asso.fr • lesclesdelabanque.com • moyenne
  2. 2. LE GUIDE DU FINANCEMENT D’ENTREPRISE32 PROFILSGÉNÉRIQUES 8. Prêts de développement par Bpifrance en complément des prêts bancaires •Contrat de développement transmission, en complément d’em- prunts bancaires et plafonnés à 40 % de ces emprunts, sans garantie et sans caution personnelle. 50000 € 400000 € 9. Dispositif 25000 € de trésorerie sous forme de crédit bancaire à moyen terme Avec le réseau Experts-comptables en partenariat avec les ré- seaux bancaires dont la Caisse d’Epargne. 10000 € 25000 € 10. Aides publiques Plus de 5400 aides publiques à découvrir sur les moteurs de recherche: •guichet-entreprises.fr • les-aides.fr(CCI) • aides-entreprises.fr(ISM) • apce.com (rubrique aides) 10000 € 50000 € et plus •3 critères pour trouver une aide publique sur les moteurs de recherche: – par zone géographique – par filière/secteur d’activité – par nature du besoin à financer – par numéro SIRET pour une entreprise déjà créée Intervention des collectivités territoriales (conseils régionaux, généraux…) au cas par cas selon impact du projet en terme d’emplois « revitalisation des territoires » 20000 € et moins 100000 € et plus •Exemples d’aides publiques à ne pas oublier: – ACCRE: Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entre- prise avec une exonération des charges sociales pendant 1 an (dans un certain plafond), sauf CSG et RDS. Formulaire spécifique auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) au moment du dépôt du dossier d’immatriculation et au maximum dans les 45jours qui suivent le dépôt de la déclaration. •www.vosdroits.service-public.fr/ACCRE • Exonération de charges sociales pendant 1 an Exonération de charges sociales pendant 1 an – Prêt NACRE à taux « zéro »: Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise (chômeurs, repreneurs) cou- plé avec un prêt bancaire et une garantie de 50 % à 70 % (durée 5ans maximum). – Prêt accordé à la personne physique. – Apport personnel à inscrire en capital (sociétés) ou en compte exploitant (EI). + Prêts bancaires égaux ou supérieurs. Principaux opérateurs: Adie, Initiative France, France Active. •emploi.gouv.fr/NACRE • –> 10000 prêts par an environ. - Garantie (maximum 50 %) 1000 € + 1000 € et plus 10000 € + 10000 € et plus 11. Financements complémentaires Remboursement de la TVA sur investissements tels que travaux, agencements, matériels, informatique, etc., sous 30 à 60 jours en retournant au Service des impôts des entreprises (SIE) deux imprimés: imprimé 3310-CA3 et imprimé 3519 (demande de remboursement de TVA). Le crédit d’impôt compétitivité/emploi (CICE) est calculé au taux de 6 % sur les rémunérations (< 2,5 SMIC) versées au cours de l’année. Il s’impute sur l’impôt (IR ou IS) de la même année. (variable selon projet) (variable selon projet) TOTAL DES SOLUTIONS FINANCIÈRES ET AVANT TOUR DE TABLE (ENTRÉE DES INVESTISSEURS DANS VOTRE CAPITAL) / ( NON EXHAUSTIF) 112000 € 706865 € non pris en compte dans les totaux variable variable
  3. 3. CRÉATION ET REPRISE D’ENTREPRISES PROFILSGÉNÉRIQUES 33 12. Tour de table avec des investisseurs Votre projet doit les convaincre en rentabilité. Les investisseurs s’attendent à sortir avec une plus-value (de 50 % à 100 % et parfois plus) en général au bout de 5 ans. Obligation d’établir un pacte d’actionnaires pour la gouver- nance et la gestion de sortie des investisseurs. Dispositif fiscal pour les souscriptions en numéraire: •IR: réduction d’impôt de 18 % de l’investissement limitée à 50000 € (célibataire) ou 100000 € (couple) –> dans la limite du plafonnement des niches fiscales 10000 €. •ISF: réduction d’impôt de 50 % de l’investissement avec un plafond de 45000 € (soit un investissement maximum de 90000 €). •Crowd equity: ce sont des plates-formes en ligne (crowdfun- ding) sur lesquelles vous pouvez inscrire votre projet et solliciter l’intérêt d’investisseurs. •Business angels: ce sont des personnes physiques consti- tuées en réseaux. •franceangels.org•femmesbusinessangels.org • • Fonds d’investissement (capital innovation, capital déve- loppement): ce sont des personnes morales intervenant dans de grosses opérations. •afic.asso.fr • Fonds d’amorçage Bpifrance si entreprises innovantes. 5000 € 100000 € 100000 € 1000000 € Les investisseurs vous demanderont de protéger votre projet, votre entreprise, vous-même dirigeant de société, grâce notamment aux assurances RC IARD, RC Professionnelle, RCMS intégrant l’assu- rance santé économique des entreprises.

×