RÉSEAU D’APPRENTISSAGE :PRÉVENTION DES DÉCHETS DANS LES BUREAUXBRUXELLES, LE 22 JUIN 2012
De quoi s’agit-il ?      Réseau d’entreprises qui, dans le cadre d’ateliers, veulent      apprendre les unes des autres co...
Objectifs      Approche axée sur trois objectifs :      -   Réduction de la quantité de déchets produits      -   Améliora...
Ateliers organisés    1. Agoria : Réunion de lancement    2. Mobistar : Implémentation des mesures et sensibilisation du p...
Lessons learnt (1)    1. Les entreprises sont maintenant convaincues que la       prévention des déchets ne se résume PAS ...
Lessons learnt (2)    3. Nécessité d’étayer par des chiffres       - mesurer, c’est savoir    4. Importance de l’échange d...
Difficultés rencontrées1. Culture de l’entreprise : ce qui fonctionne dans une   entreprise ne fonctionne pas dans l’autre...
Facteurs de succès du réseau d’apprentissage•   Quelques participants enthousiastes qui ont entraîné de suite    l’ensembl...
Quelques résultats1. Belgacom a réduit ses déchets de papier et de carton avec   31,9%.2. Brother International a réduit s...
Suite du réseau d’apprentissage•   Toutes les leçons « préventives » ont été compilées dans deux fichiers    Excel :      ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prévention et gestion des déchets de bureau - Agoria

1 209 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 209
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prévention et gestion des déchets de bureau - Agoria

  1. 1. RÉSEAU D’APPRENTISSAGE :PRÉVENTION DES DÉCHETS DANS LES BUREAUXBRUXELLES, LE 22 JUIN 2012
  2. 2. De quoi s’agit-il ? Réseau d’entreprises qui, dans le cadre d’ateliers, veulent apprendre les unes des autres comment améliorer leur politique de prévention des déchets. Entreprises participantes : Atos Worldline, Belgacom, Brother International, Bosch Siemens Home Appliances, Fabricom, Ingram Micro, Microsoft, Mobistar, Philips, Tipik, Unisys 2
  3. 3. Objectifs Approche axée sur trois objectifs : - Réduction de la quantité de déchets produits - Amélioration du tri des déchets collectés - Support du management et de la politique Indicateurs (paramètres à mesurer) : - Quantité de déchets produits - Comment les déchets sont-ils triés ? - Frais de collecte des déchets 3
  4. 4. Ateliers organisés 1. Agoria : Réunion de lancement 2. Mobistar : Implémentation des mesures et sensibilisation du personnel 3. Microsoft : collecte séparée des déchets PMC 4. Beci et Agoria : La hiérarchie en matière de prévention (échelle de Lansink) 5. Belgacom : Réduction de la quantité de papier utilisée dans les bureaux 6. BNP Paribas Fortis : La politique globale en matière de déchets dans un environnement de bureaux 7. Agoria : Conditions contractuelles collecteurs de déchets 8. Sita : Qu’est-ce que le secteur des déchets peut faire pour vous ? 9. OVAM : Éviter l’utilisation de PMC et de matériaux jetables 10. Comité des régions : Un restaurant d’entreprise durable 11. Agoria : Événement de clôture avec l’outil « Prévention des déchets dans les bureaux » 4
  5. 5. Lessons learnt (1) 1. Les entreprises sont maintenant convaincues que la prévention des déchets ne se résume PAS seulement à un meilleur tri 2. Pour mener à bien une politique de prévention des déchets, une approche systématique est nécessaire : - planification - implication d’autres acteurs - long terme - importance de la répétition et de l’utilisation de moyens divers - les « one shots » sont inutiles 5
  6. 6. Lessons learnt (2) 3. Nécessité d’étayer par des chiffres - mesurer, c’est savoir 4. Importance de l’échange d’expériences - ne cherchez pas à tout savoir, demandez à des collègues 5. Certaines entreprises : nouvelle approche en matière de déchets transposée à d’autres domaines, p.ex. énergie 6
  7. 7. Difficultés rencontrées1. Culture de l’entreprise : ce qui fonctionne dans une entreprise ne fonctionne pas dans l’autre2. Pas de soutien du management ou de la direction3. Coûts4. Ignorance : qu’est-ce qui est préférable pour l’environnement?5. La législation peut être utile 7
  8. 8. Facteurs de succès du réseau d’apprentissage• Quelques participants enthousiastes qui ont entraîné de suite l’ensemble du groupe• Courts ateliers orientés objectifs et résultats, avec à chaque fois un thème, un lieu, une formule, des orateurs, etc. différents• Implication des participants favorisée lors des ateliers, ceux-ci étant chargés d’introduire les thèmes eux-mêmes• Interactivité encouragée lors des ateliers : brèves présentations Powerpoint servant uniquement de base à une discussion (pas un objectif en soi)• Réseautage favorisé entre les membres afin que la plus-value ne se situe pas uniquement au niveau du projet lui-même et que le projet permette le développement du réseau à d’autres fins professionnelles 8
  9. 9. Quelques résultats1. Belgacom a réduit ses déchets de papier et de carton avec 31,9%.2. Brother International a réduit sa consommation de papier de 33,5%.3. Mobistar a augmenté la quantité de PMC collectés séparément, de 115 à 3.135 kg/an.4. Unisys a considérablement diminué ses frais de collecte.5. Collecte séparée de PDD, polystyrène, toners & drums … 9
  10. 10. Suite du réseau d’apprentissage• Toutes les leçons « préventives » ont été compilées dans deux fichiers Excel : . Excel 1 : 7 listes de contrôle avec 97 mesures préventives + résultats . Excel 2 : 9 questionnaires sur les obligations légales à Bruxelles + résultats• Les fichiers Excel seront disponibles en septembre sur le site web Brussels Waste Network.• Le réseau d’apprentissage sera poursuivi en « version light » 10

×