SlideShare une entreprise Scribd logo

COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE.pdf

F
Faga1939

Cet article vise à présenter comment réaliser la sixième des utopies envisagées, celle de l'utilisation rationnelle des ressources de la nature dans le monde pour mettre fin à sa dévastation. Cet article démontre que l'épuisement des ressources naturelles et le réchauffement climatique avec le changement climatique global qui en résulte sont responsables de la dévastation de la nature qui, à son tour, contribue à l'apparition de pandémies qui peuvent menacer la survie de l'espèce humaine. Cet article montre également comment éviter l'épuisement des ressources naturelles de la planète, un changement climatique mondial catastrophique et la multiplication des pandémies. Un fait incontestable est que l'humanité consomme déjà plus de ressources naturelles que la planète n'est capable d'en reconstituer. Les atteintes à l'environnement se caractérisent également par le risque d'émergence de nouvelles pandémies à mesure que la déforestation progresse sur la planète. Nous sommes maintenant dans un monde où de nouveaux agents pathogènes vont émerger. Et c'est ce qui constitue une menace gigantesque pour l'humanité. Les dommages environnementaux produits par le capitalisme ne se manifestent pas seulement par l'épuisement des ressources naturelles de la planète Terre et l'émergence de nouvelles pandémies, mais découlent egalement du fait qu'elles sont responsables de l'augmentation rapide des températures mondiales grâce au réchauffement et le conséquent changement climatique mondial qui a tendance à être catastrophique. C'est pour tout cela qu'il devient impératif de mettre en œuvre le modèle de "développement durable" qui est devenu un élément clé dans le mouvement mondial, crucial pour trouver des solutions viables pour résoudre les plus grands problèmes du monde, basé sur la thèse qu'une société durable est celui qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans diminuer les possibilités des générations futures de répondre aux leurs.

1  sur  7
Télécharger pour lire hors ligne
1
COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION
RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE
Fernando Alcoforado*
Cet article représente la suite de l'article dont le titre est Como fazer com que as utopias
planetárias se realizem visando a construção de um mundo melhor (Comment concrétiser
les utopies planétaires en vue de construire un monde meilleur) [1]. Cet article est le
sixième de 12 articles qui abordent les 12 utopies planétaires à réaliser pour construire un
monde meilleur et contribuer à l'atteinte du bonheur des êtres humains, individuellement
et collectivement. Cet article vise à présenter comment faire de la sixième des utopies
envisagées, l'utilisation rationnelle des ressources de la nature dans le monde pour mettre
fin à sa dévastation. Cet article démontre que l'épuisement des ressources naturelles et le
réchauffement climatique avec le changement climatique mondial qui en résulte sont
responsables de la dévastation de la nature qui, à son tour, contribue à l'apparition de
pandémies qui peuvent menacer la survie de l'espèce humaine. Cet article montre
également comment éviter l'épuisement des ressources naturelles de la planète, un
changement climatique mondial catastrophique et la multiplication des pandémies.
L'article Como salvar a humanidade da devastação social, econômica, ambiental e das
guerras no século XXI (Comment sauver l'humanité de la dévastation sociale,
économique, environnementale et des guerres au 21e siècle) [2] rapporte ce qui suit :
• Les dommages environnementaux produits par le capitalisme se manifestent dans
l'épuisement des ressources naturelles de la Terre, dans l'émergence de nouvelles
pandémies et dans un changement climatique global catastrophique. L'épuisement des
ressources naturelles de la planète est vérifié sur la base de l'analyse des données
disponibles qui indiquent que la planète Terre atteint déjà ses limites dans l'utilisation de
ses ressources naturelles. Les données disponibles sur les réserves de ressources
minérales indiquent que la planète Terre atteint déjà ses limites sur la base des
informations de l'US Geological Survey, l'agence gouvernementale américaine
responsable de la recherche géologique. L'épuisement des ressources minérales telles que
le pétrole est actuellement la plus grande source potentielle de conflit mondial. Le
différend sur l'eau entre plusieurs pays devient une source de guerres pour les ressources
en eau. La capacité de production alimentaire de la planète atteint également ses limites.
• Actuellement, plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent
plus de ressources que leurs propres écosystèmes ne peuvent en renouveler. Les pays
capitalistes centraux (Union européenne, États-Unis et Japon), débiteurs écologiques, ont
déjà épuisé leurs propres ressources et doivent les importer. Dans l'enquête Global
Footprint Network, les Japonais consomment 7,1 fois plus qu'ils ne consomment et il
faudrait quatre Italies pour approvisionner les Italiens. Un fait incontestable est que
l'humanité consomme déjà plus de ressources naturelles que la planète n'est capable d'en
reconstituer. Les données disponibles sur les réserves de ressources minérales indiquent
que la planète Terre atteint déjà ses limites.
• L'humanité utilise actuellement 50% de l'eau douce de la planète. Dans 40 ans, il en
utilisera 80 %. L'utilisation d'une eau impropre à la consommation est responsable de
60% des malades sur la planète. La moitié des rivières du monde sont contaminées par
les eaux usées, les pesticides et les déchets industriels. 748 millions de personnes sur la
planète n'ont pas accès à des sources d'eau potable. Seulement 12% des terres de la planète
sont arables. Au cours des 30 dernières années, le total des terres arables touchées par de
graves sécheresses dues au réchauffement climatique a doublé. Sur les 200 espèces de
2
poissons présentant le plus grand intérêt commercial, 120 sont exploitées au-delà des
niveaux durables. A ce rythme, le volume de poisson disponible aura diminué de plus de
90% d'ici 2050. On estime que 40% de la superficie des océans est gravement dégradée
par l'action humaine. Au cours des 50 dernières années, le nombre de zones mortes a été
multiplié par 10. En 2050, la population mondiale pourrait dépasser les 10 milliards de
personnes. Avec une population de plus de 10 milliards d'habitants, la planète Terre
pourrait ne pas être en mesure de résister à une telle demande de ressources naturelles.
• Un fait incontestable est que l'humanité consomme déjà plus de ressources naturelles
que la planète n'est capable d'en reconstituer. Le rythme actuel de consommation est une
menace pour la prospérité future de l'humanité. Au cours des 45 dernières années, la
demande en ressources naturelles de la planète a doublé, en raison de l'élévation du niveau
de vie dans les pays riches et émergents et de l'augmentation de la population mondiale.
Aujourd'hui, en raison du rythme actuel de consommation, la demande en ressources
naturelles dépasse de 41 % la capacité de remplacement de la Terre. Si l'escalade de cette
demande se poursuit au rythme actuel, en 2050, avec une population planétaire estimée à
10 milliards d'habitants, il faudra deux Terres pour la satisfaire. Ces faits montrent
l'épuisement des ressources naturelles sur la planète Terre.
• Les atteintes à l'environnement se caractérisent également par le risque d'émergence de
nouvelles pandémies à mesure que la déforestation progresse sur la planète. Il y a la
perspective qu'une éventuelle prochaine pandémie pourrait être aussi contagieuse et bien
plus meurtrière que le Covid-19, qui a déjà coûté la vie à plus de 15 millions de personnes
sur la planète. L'émergence d'une nouvelle maladie est appelée par les scientifiques
"maladie X" qui est un concept de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour
quelque chose d'inattendu ou d'inconnu qui peut encore apparaître. Nous sommes
maintenant dans un monde où de nouveaux agents pathogènes vont émerger. Et c'est ce
qui constitue une menace gigantesque pour l'humanité. Un nouvel agent pathogène suivra
le même schéma de transmission que d'autres déjà trouvés, passant d'un animal sauvage
à l'homme. Si la destruction de la nature ne prend pas fin, il est probable que des maladies
encore plus mortelles et destructrices frapperont l'humanité plus rapidement et plus
fréquemment à l'avenir. L'alerte vient des plus grands experts mondiaux de la biodiversité.
• Les dommages environnementaux produits par le capitalisme ne se manifestent pas
seulement par l'épuisement des ressources naturelles de la Terre et l'émergence de
nouvelles pandémies, mais découlent également du fait qu'elles sont responsables de
l'augmentation rapide des températures mondiales grâce au réchauffement climatique qui
peut contribuer au changement climatique mondial catastrophique qui se produira si la
hausse moyenne de la température de la Terre dépasse 2 ºC alors que l'humanité serait
confrontée à des sécheresses dans certaines régions de la planète et à des pluies intenses
dans d'autres compromettant la production alimentaire, la submersion des îles et des villes
côtières en raison de la hausse du niveau de la mer résultant de la fonte des glaces aux
pôles, au Groenland et dans les chaînes de montagnes et de la multitude de typhons et
d'ouragans avec des inondations dévastatrices, entre autres problèmes. L'Accord de Paris
vise à empêcher l'augmentation de la température moyenne mondiale bien en dessous de
2°C au-dessus des niveaux préindustriels et à faire des efforts pour limiter les hausses de
température à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels afin de réduire les risques et les
impacts du changement climatique. Une question non abordée dans l'Accord de Paris
(COP 21) concerne les guerres qui se multiplient dans le monde et qui sont en grande
partie responsables de la dégradation environnementale de la planète en raison de ses
effets dévastateurs sur l'environnement.
3
Les solutions pour faire face à l'épuisement des ressources naturelles de la planète et au
changement climatique global sont présentées dans le livre Como inventar o futuro para
mudar o mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4] qui informe ce
qui suit :
• Pour éviter l'épuisement des ressources minérales de la planète Terre, qui se produira
surtout au milieu du XXIe siècle, il est nécessaire de remplacer l'économie linéaire qui
domine aujourd'hui, qui demande un grand volume de ressources naturelles et ne recycle
pas les déchets de sa production par le modèle d'économie circulaire qui, basé sur la
logistique inverse, recycle les déchets de ses activités de production. Pour éviter les
problèmes liés à l'approvisionnement en eau en quantité et en qualité, il est essentiel
d'éviter de polluer les ressources en eau de surface et souterraines et de permettre la
réutilisation de l'eau potable utilisée après un traitement approprié grâce à la logistique
inverse. La production alimentaire peut être augmentée avec l'augmentation de la
productivité agricole, mais en même temps, il faut éviter d'augmenter la population de la
planète Terre au-delà de 11 milliards d'habitants afin de la rendre compatible avec la
limite de la production alimentaire. Quant aux conflits sur le pétrole et l'eau, ils ne seront
atténués ou résolus qu'avec la mise en place d'un gouvernement mondial capable de
rechercher des solutions qui empêchent le déclenchement de guerres entre les pays
concernés.
• Tout porte à croire que notre modèle de développement atteint ses limites. Faute de
ressources naturelles nécessaires à sa survie, l'humanité tend à régresser vers la barbarie
et les comportements cruels. Pour éviter ce scénario catastrophe, il est nécessaire
d'adopter de nouveaux modes ou procédés économiques de production qui se traduisent
par : 1) une moindre consommation de matières premières et de ressources énergétiques
; 2) une moindre consommation d'eau pour l'irrigation et l'approvisionnement de la
population et des industries liée et, aussi, la réutilisation de l'eau potable ; 3) remplacer
les combustibles fossiles par des sources d'énergie renouvelables ; et, 4) en limitant la
population de la Terre à 11 milliards d'habitants compatibles avec la production
alimentaire maximale susceptible d'être obtenue.
• Le risque que le réchauffement climatique contribue à la survenue de changements
climatiques catastrophiques impose à l'ensemble de l'humanité d'adopter le principe de
précaution, qui repose sur deux hypothèses : 1) la possibilité que les comportements
humains provoquent des dommages collectifs liés à des situations catastrophiques
pouvant affecter tous les êtres vivants; et, 2) l'incertitude quant à l'existence du préjudice
redouté. Le fait que d'éventuels événements catastrophiques résultant du réchauffement
climatique ne présentent pas de risque mesurable nécessiterait l'adoption de mesures de
précaution pour prévenir leur survenance. Il faut noter qu'il s'agit d'un risque non
mesurable, potentiel, non évaluable.
• L'adoption de mesures de précaution renforce le devoir de prudence. Il vaut mieux
prévenir que guérir. Le principe de précaution va plus loin que l'idée de prévenir un
certain risque, puisqu'il vise à préserver l'environnement face à un risque incertain. La
précaution est envisagée lorsque le risque est élevé - si élevé qu'une certitude scientifique
totale ne devrait pas être requise avant de prendre des mesures correctives, mais devrait
s'appliquer dans les cas où toute activité pourrait entraîner des dommages durables ou
irréversibles à l'environnement. Le principe de précaution diffère du principe de
prévention, qui est directement lié à un certain risque, connu de la science. Le principe de
précaution devrait régir les décisions liées à la lutte contre les changements climatiques
catastrophiques.
4
• Le monde est confronté au défi de ne pas permettre au réchauffement climatique de
dépasser deux degrés centigrades au 21e siècle. Pour éviter un réchauffement de la planète
au-dessus de 2º C, il faudrait stabiliser les concentrations de dioxyde de carbone (et
équivalents) à 400 ppm (parties par million) sans quoi le monde serait confronté à un
changement climatique catastrophique d'ici la fin du 21ème siècle qui peuvent menacer
la survie de l'humanité. Pour ce faire, les émissions mondiales devront être ramenées en
dessous de leurs niveaux de 1990.
Des solutions pour faire face aux pandémies sont présentées dans l'article Futuras
pandemias e degradação ambiental (Futures pandémies et dégradation de
l'environnement) [3] qui stipule ce qui suit :
• Les faits de la réalité démontrent que la santé des êtres humains dépend de la santé de
la planète. Il est bien clair que l'humanité devra opérer de profonds changements dans sa
relation avec la nature pour éviter que de nouvelles pandémies ne se produisent et
menacent son existence même. Il doit y avoir une mobilisation de la société civile à
travers la planète pour construire un nouvel ordre mondial dans lequel il y a un
changement radical dans le concept de développement tel qu'il est pratiqué depuis des
siècles. L'être humain a besoin de vivre en harmonie avec la nature, sans quoi sa survie
sera menacée. Il faut changer la matrice économique en général (agricole, industrielle et
de services) pour qu'elle commence à prendre en compte la nécessité de préserver la
nature, de respecter les limites de l'environnement et son temps de récupération et d'arrêter
de produire tant de déchets. Il est nécessaire de cesser immédiatement de dégrader et de
déboiser les forêts et de renforcer les systèmes de surveillance sanitaire de tous les pays
et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de réduire les inégalités sociales entre
et au sein des nations, de supprimer les subventions qui favorisent la déforestation et
d'offrir davantage de soutien aux peuples autochtones pour freiner la déforestation.
• Il est urgent d'interdire au niveau international le commerce des espèces à haut risque
de transmission de virus et d'éradiquer la consommation de viande sauvage dans le
monde, de créer une bibliothèque de génétique virale, qui aidera à la cartographie des
lieux où de nouveaux agents pathogènes à haut risque peuvent survenir, réaliser des
investissements de 22 à 31 milliards de dollars par an pendant une décennie, pour
surveiller et contrôler le commerce des espèces sauvages et prévenir la déforestation
tropicale, et dans la surveillance sanitaire et la biosécurité du bétail destiné à la
consommation, qui sont des intermédiaires potentiels du virus qui affectent humains,
principalement dans les zones proches des forêts pour aider à prévenir de futures
pandémies, ainsi que tenir la population mondiale bien informée des risques de nouvelles
pandémies avec des données fiables, conçues par l'expérience et la science, qui seraient
certainement d'une grande valeur pour générer des lignes directrices essentielles pour leur
comportement social en vue de leur collaboration dans l'effort de prévention de nouvelles
pandémies. Il est préférable de prévenir l'apparition de nouvelles pandémies à peu de frais
que d'y remédier par des pertes colossales telles que celles enregistrées avec les décès et
la stagnation économique qui en résultent. Sans ces actions proposées ci-dessus, il n'y
aura pas assez de vaccins pour faire face à la multiplicité des futures pandémies.
C'est pour toutes ces raisons que la mise en œuvre du modèle de « développement durable
» s'impose, basé sur des formes et des processus qui, lorsqu'ils sont utilisés, ne portent
pas atteinte à l'intégrité de l'environnement dont ils dépendent. Le livre Como inventar o
futuro para mudar o mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4]
informe que la nouvelle société à construire devra être durable d'un point de vue
économique, social et environnemental. Le concept de durabilité est devenu un élément
5
clé du mouvement mondial, crucial pour trouver des solutions viables pour résoudre les
plus grands problèmes du monde, basé sur la thèse selon laquelle une société durable est
celle qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans diminuer les possibilités des
autres .générations futures pour satisfaire les leurs.
Comment construire une société durable ? Le livre Como inventar o futuro para mudar o
mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4] informe que la
construction d'une société durable est une tâche visant à atteindre les objectifs de
développement durable décrits ci-dessous :
• Réduire les émissions mondiales de carbone en favorisant des changements dans la
matrice énergétique mondiale actuelle basée essentiellement sur les combustibles fossiles
(charbon et pétrole), d'autre part structurée sur la base des ressources énergétiques
renouvelables (hydroélectricité, biomasse et sources d'énergie solaire et éolienne) pour
éviter ou minimiser réchauffement climatique et, par conséquent, l'apparition de
changements catastrophiques dans le climat de la Terre.
• Améliorer l'efficacité énergétique en développant des actions qui conduisent à des
économies d'énergie dans la ville et à la campagne, dans les bâtiments, dans l'agriculture,
dans les industries et dans les moyens de transport en général, contribuant ainsi à la
réduction des émissions mondiales de carbone et, par conséquent, de L'effet de serre.
• Veiller à ce que les véhicules et équipements à moteur à usage domestique, agricole et
industriel soient plus performants, les bâtiments soient conçus dans le but d'économiser
au maximum l'éclairage, la réfrigération et le chauffage, l'agriculture et l'industrie soient
modélisées afin de nécessiter le minimum de ressources énergétiques et de matières
premières, envisageant également l'autoproduction d'énergie avec l'utilisation des résidus
de ses processus de production basés sur la logistique inverse et, enfin, l'utilisation de
nouvelles alternatives de transport allant des vélos aux véhicules à grande capacité basés
sur les chemins de fer, entre autres initiatives.
• Combattre la pollution du sol, de l'air et de l'eau en réduisant les déchets en recyclant
les matériaux actuellement utilisés et mis au rebut. De ce point de vue, les matériaux
essentiels ne devraient être utilisés dans les processus de production et dans d'autres
applications qu'en dernier recours. Lorsqu'ils sont utilisés dans différentes applications,
ils doivent, en premier lieu, être réutilisés d'innombrables fois ; deuxièmement, ils doivent
être recyclés pour former un nouveau produit ; troisièmement, ils doivent être brûlés pour
extraire toute l'énergie qu'ils contiennent et, seulement en dernier recours, doivent être
évacués vers une décharge.
• Ajuster la croissance démographique aux ressources disponibles sur la planète, en
réduisant les taux de natalité, en particulier dans les pays et régions à fort taux de
croissance démographique.
• Réduire les inégalités sociales, en envisageant l'adoption de mesures qui contribuent à
répondre aux besoins fondamentaux de la population mondiale, tels que l'alimentation,
l'habillement, le logement, les services de santé, l'emploi et une meilleure qualité de vie.
Pour qu'il y ait développement durable, il est donc nécessaire que tous les êtres humains
voient leurs besoins fondamentaux satisfaits et qu'ils aient la possibilité de réaliser leurs
aspirations à une vie meilleure.
• Veiller à ce que la croissance économique et la richesse qui en découle soient partagées
par tous, les services d'éducation permettent d'élever les niveaux de qualification au
travail et la culture de la population, les services de santé sont efficaces pour lutter contre
6
la mortalité infantile et contribuent à l'augmentation de la l'espérance de vie de la
population, tous les hommes et toutes les femmes disposent d'un logement décent et
d'investissements publics et privés au niveau nécessaire qui contribuent à la réduction du
chômage de masse en raison de la crise générale du système capitaliste mondial qui
s'inscrit dans la situation actuelle et qui a tendance à s'aggraver à l'avenir.
• Adopter le modèle de développement durable dans les villes, visant à concilier leurs
facteurs économiques et sociaux avec l'environnement, assurant à leur population le droit
au foncier urbain, au logement, à l'assainissement environnemental, aux infrastructures
urbaines, aux transports et aux services publics, au travail et aux loisirs, pour les et les
générations futures.
• Planifier des villes durables basées sur l'ordonnancement et le contrôle de l'utilisation
des sols, afin d'éviter la dégradation des ressources naturelles, avec des politiques claires
et globales d'assainissement, de collecte et de traitement des ordures ; la gestion de l'eau,
avec collecte, traitement, économie et réutilisation ; des systèmes de transport qui
privilégient le transport de masse avec qualité et sécurité ; les actions de préservation et
d'extension des espaces verts et l'utilisation d'énergies propres et renouvelables ; enfin,
une administration publique transparente partagée avec la société civile organisée.
• A l'heure où les problèmes de réchauffement climatique peuvent conduire à une
catastrophe planétaire, chaque ville doit se doter d'un plan d'adaptation au changement
climatique, notamment celles soumises à des événements extrêmes.
LES RÉFÉRENCES
1. ALCOFORADO. Fernando. Como fazer com que as utopias planetárias se
realizem visando a construção de um mundo melhor. Disponible sur le site Web
<https://www.academia.edu/104881861/COMO_FAZER_COM_QUE_AS_UTOPI
AS_PLANET%C3%81RIAS_SE_REALIZEM_VISANDO_A_CONSTRU%C3%8
7%C3%83O_DE_UM_MUNDO_MELHOR>.
2. ALCOFORADO, Fernando. Como salvar a humanidade da devastação social,
econômica, ambiental e das guerras no século XXI. Disponible sur le site Web
<https://www.linkedin.com/pulse/como-salvar-humanidade-da-
devasta%C3%A7%C3%A3o-social-econ%C3%B4mica-
alcoforado/?originalSubdomain=pt>.
3. ALCOFORADO, Fernando. Futuras pandemias e degradação ambiental.
Disponible sur le site Web <https://www.linkedin.com/pulse/futuras-pandemias-e-
degrada%C3%A7%C3%A3o-ambiental-fernando-
alcoforado/?originalSubdomain=pt>.
4. ALCOFORADO, Fernando. Como inventar o futuro para mudar o mundo.
Curitiba: Editora CRV, 2019.
* Fernando Alcoforado, 83, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA,
membre de l'Académie de l'Education de Bahia, de la SBPC - Société Brésilienne pour le Progrès des
Sciences et l'IPB - Institut Polytechnique de Bahia, ingénieur (Ingénierie, Économie et Administration) et
docteur en Planification du Territoire et Développement Régional de l'Université de Barcelone, professeur
d'Université (Ingénierie, Économie et Administration) et consultant dans les domaines de la planification
stratégique, de la planification d'entreprise, planification du territoire et urbanisme, systèmes énergétiques,
a été Conseiller du Vice-Président Ingénierie et Technologie chez LIGHT S.A. Entreprise de distribution
d'énergie électrique de Rio de Janeiro, coordinatrice de la planification stratégique du CEPED - Centre de
recherche et de développement de Bahia, sous-secrétaire à l'énergie de l'État de Bahia, secrétaire à la
planification de Salvador, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De
Collor a FHC- O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para

Recommandé

IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA TERRE MÈRE...Faga1939
 
L'eau dans le monde et ses immense problèmes
L'eau dans le monde et ses immense problèmesL'eau dans le monde et ses immense problèmes
L'eau dans le monde et ses immense problèmesFernando Alcoforado
 
Note de décryptage Climat et ODD
Note de décryptage Climat et ODDNote de décryptage Climat et ODD
Note de décryptage Climat et ODDRAC-F
 
Note de décryptage odd et climat vfinale
Note de décryptage odd et climat vfinaleNote de décryptage odd et climat vfinale
Note de décryptage odd et climat vfinaleRAC-F
 
Expose wwf agriculture
Expose wwf agricultureExpose wwf agriculture
Expose wwf agricultureCLAV
 

Contenu connexe

Similaire à COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE.pdf

Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertificationMessage Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertificationFatoumata Chérif
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bioarlettaz
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bioarlettaz
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiquedavid zentao
 
Réconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainRéconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainADHERE RH
 
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableQuelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableMichel Cordier
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdfIL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdfFaga1939
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020Miloé Santé
 
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noirEnjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noirOFI Asset Management
 
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...Fernando Alcoforado
 
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?christophemangeant
 
Sustanaible developement
Sustanaible developementSustanaible developement
Sustanaible developementecocomenius
 
Etat de la planète et agriculture durable août 2011
Etat de la planète et agriculture durable août 2011Etat de la planète et agriculture durable août 2011
Etat de la planète et agriculture durable août 2011nicolaslandy
 
Les menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eauLes menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eauMaryam R
 
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...marlenerobledo2
 
Crise écologique
 Crise écologique Crise écologique
Crise écologiqueRcoutouly
 

Similaire à COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE.pdf (20)

Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertificationMessage Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
Message Ban Ki Moon Journée Mondiale de lutte contre la désertification
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bio
 
Travaux bio
Travaux bioTravaux bio
Travaux bio
 
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatiqueLivret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
Livret sur la planification écologique fFace à l’urgence climatique
 
Passe compose 3
Passe compose 3Passe compose 3
Passe compose 3
 
Réconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humainRéconcilier développement économique et développement humain
Réconcilier développement économique et développement humain
 
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenableQuelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
Quelle croissance économique ?! ...Pour un mode de vie équitable et soutenable
 
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdfIL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
IL N'Y A AUCUNE RAISON DE CÉLÉBRER LA JOURNÉE MONDIALE DE L'EAU.pdf
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
 
Land Degradation Outlook
Land Degradation OutlookLand Degradation Outlook
Land Degradation Outlook
 
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noirEnjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
 
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
À LA DÉFENSE D'UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'...
 
OdG#2 : eau dans le monde
OdG#2 : eau dans le mondeOdG#2 : eau dans le monde
OdG#2 : eau dans le monde
 
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?
Ordre de grandeur#2 : De l'eau durable ? Pour tout le monde ?
 
Sustanaible developement
Sustanaible developementSustanaible developement
Sustanaible developement
 
Etat de la planète et agriculture durable août 2011
Etat de la planète et agriculture durable août 2011Etat de la planète et agriculture durable août 2011
Etat de la planète et agriculture durable août 2011
 
Ecocitoyenneté
EcocitoyennetéEcocitoyenneté
Ecocitoyenneté
 
Les menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eauLes menaces qui pèsent sur l'eau
Les menaces qui pèsent sur l'eau
 
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...
Nouvel_atlas_mondial_de_la_d_sertification__pression_sans_pr_c_dent_sur_les_r...
 
Crise écologique
 Crise écologique Crise écologique
Crise écologique
 

Plus de Faga1939

ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdf
ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdfASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdf
ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdfFaga1939
 
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdf
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdfENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdf
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdfFaga1939
 
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdf
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdfBASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdf
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdfFaga1939
 
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdf
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdfLE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdf
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdfFaga1939
 
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdf
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdfTHE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdf
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdfFaga1939
 
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdf
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdfO CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdf
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdfFaga1939
 
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...Faga1939
 
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...Faga1939
 
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...Faga1939
 
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...Faga1939
 
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...Faga1939
 
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...Faga1939
 
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...Faga1939
 
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...Faga1939
 
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...Faga1939
 
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...Faga1939
 
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...Faga1939
 
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdf
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdfL’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdf
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdfFaga1939
 
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdf
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdfTHE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdf
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdfFaga1939
 
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdf
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdfO FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdf
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdfFaga1939
 

Plus de Faga1939 (20)

ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdf
ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdfASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdf
ASSEZ DE BARBARIE DANS LA BANDE DE GAZA.pdf
 
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdf
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdfENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdf
ENOUGH OF BARBARISM IN THE GAZA STRIP.pdf
 
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdf
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdfBASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdf
BASTA DE BARBÁRIE NA FAIXA DE GAZA NA PALESTINA.pdf
 
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdf
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdfLE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdf
LE CONFLIT ENTRE JUIFS ET PALESTINIENS ET SES FUTURS SCÉNARIOS.pdf
 
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdf
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdfTHE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdf
THE CONFLICT BETWEEN JEWS AND PALESTINIANS AND ITS FUTURE SCENARIOS.pdf
 
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdf
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdfO CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdf
O CONFLITO ENTRE JUDEUS E PALESTINOS E SEUS CENÁRIOS FUTUROS.pdf
 
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...
AS AMEAÇAS DE EXTINÇÃO DA HUMANIDADE PROVOCADAS PELO PLANETA TERRA, COMO LIDA...
 
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...
PALESTRA SOBRE A REVOLUÇÃO DA EDUCAÇÃO NECESSÁRIA AO BRASIL NA ERA CONTEMPORÂ...
 
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...
LES MENACES D'EXTINCTION DE L'HUMANITÉ PAR LES ÊTRES HUMAINS EUX-MÊMES ET COM...
 
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...
LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DU FUTUR ONT DÉJÀ RÉALITÉES DANS LES TRANSPORTS T...
 
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...
TECHNOLOGICAL ADVANCES OF THE FUTURE ALREADY ACHIEVED IN LAND, WATERWAY, AIR ...
 
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...
OS AVANÇOS TECNOLÓGICOS DO FUTURO JÁ ALCANÇADOS NOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRE...
 
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...
LA GUERRE FROIDE ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE ET LES RISQUES DE DECHAINEM...
 
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...
THE COLD WAR BETWEEN THE UNITED STATES AND CHINA AND THE RISKS OF UNLEASHING ...
 
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...
A GUERRA FRIA ENTRE ESTADOS UNIDOS E CHINA E OS RISCOS DE ECLOSÃO DA 3ª GUERR...
 
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...
L'ASTRONOMIE, LE TÉLESCOPE RÉVOLUTIONNAIRE JAMES WEBB ET L'AVANCEMENT DES CON...
 
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...
A ASTRONOMIA, O REVOLUCIONÁRIO TELESCÓPIO JAMES WEBB E O AVANÇO DO CONHECIMEN...
 
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdf
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdfL’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdf
L’AVENIR DES MOYENS DE TRANSPORT TERRESTRES, PAR EAU, AÉRIENS ET SPATIAUX.pdf
 
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdf
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdfTHE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdf
THE FUTURE OF LAND, WATERWAY, AIR AND SPACE TRANSPORTATION MEANS.pdf
 
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdf
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdfO FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdf
O FUTURO DOS MEIOS DE TRANSPORTE TERRESTRE, HIDROVIÁRIO, AÉREO E ESPACIAL.pdf
 

Dernier

Prévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPrévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPhilippe Villette
 

Dernier (9)

Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
Promouvoir les solutions fondées sur la nature pour l’adaptation à travers l’...
 
Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climatCommunauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
Communauté de pratique de l’Initiative sur la nature pour l’adaptation au climat
 
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
Boîte à outils des « Voix de Pamoja » pour la planification de la résilience ...
 
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
Conservation et gestion durable des écosystèmes côtiers et marins (COSME)
 
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
Intégrer l’égalité des genres et l’inclusion sociale dans les solutions fondé...
 
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
L’égalité des genres et l’inclusion sociale dans la programmation relative au...
 
Prévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnairesPrévention contre les chenilles processionnaires
Prévention contre les chenilles processionnaires
 
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
Femmes, zones humides et conservation. Appliquer les SfN dans le basin du lac...
 
Paysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
Paysages marins régénérateurs - Mission InclusionPaysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
Paysages marins régénérateurs - Mission Inclusion
 

COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE.pdf

  • 1. 1 COMMENT FAIRE UNE RÉALITÉ L'UTOPIE DE L'UTILISATION RATIONNELLE DES RESSOURCES DE LA NATURE DANS LE MONDE Fernando Alcoforado* Cet article représente la suite de l'article dont le titre est Como fazer com que as utopias planetárias se realizem visando a construção de um mundo melhor (Comment concrétiser les utopies planétaires en vue de construire un monde meilleur) [1]. Cet article est le sixième de 12 articles qui abordent les 12 utopies planétaires à réaliser pour construire un monde meilleur et contribuer à l'atteinte du bonheur des êtres humains, individuellement et collectivement. Cet article vise à présenter comment faire de la sixième des utopies envisagées, l'utilisation rationnelle des ressources de la nature dans le monde pour mettre fin à sa dévastation. Cet article démontre que l'épuisement des ressources naturelles et le réchauffement climatique avec le changement climatique mondial qui en résulte sont responsables de la dévastation de la nature qui, à son tour, contribue à l'apparition de pandémies qui peuvent menacer la survie de l'espèce humaine. Cet article montre également comment éviter l'épuisement des ressources naturelles de la planète, un changement climatique mondial catastrophique et la multiplication des pandémies. L'article Como salvar a humanidade da devastação social, econômica, ambiental e das guerras no século XXI (Comment sauver l'humanité de la dévastation sociale, économique, environnementale et des guerres au 21e siècle) [2] rapporte ce qui suit : • Les dommages environnementaux produits par le capitalisme se manifestent dans l'épuisement des ressources naturelles de la Terre, dans l'émergence de nouvelles pandémies et dans un changement climatique global catastrophique. L'épuisement des ressources naturelles de la planète est vérifié sur la base de l'analyse des données disponibles qui indiquent que la planète Terre atteint déjà ses limites dans l'utilisation de ses ressources naturelles. Les données disponibles sur les réserves de ressources minérales indiquent que la planète Terre atteint déjà ses limites sur la base des informations de l'US Geological Survey, l'agence gouvernementale américaine responsable de la recherche géologique. L'épuisement des ressources minérales telles que le pétrole est actuellement la plus grande source potentielle de conflit mondial. Le différend sur l'eau entre plusieurs pays devient une source de guerres pour les ressources en eau. La capacité de production alimentaire de la planète atteint également ses limites. • Actuellement, plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus de ressources que leurs propres écosystèmes ne peuvent en renouveler. Les pays capitalistes centraux (Union européenne, États-Unis et Japon), débiteurs écologiques, ont déjà épuisé leurs propres ressources et doivent les importer. Dans l'enquête Global Footprint Network, les Japonais consomment 7,1 fois plus qu'ils ne consomment et il faudrait quatre Italies pour approvisionner les Italiens. Un fait incontestable est que l'humanité consomme déjà plus de ressources naturelles que la planète n'est capable d'en reconstituer. Les données disponibles sur les réserves de ressources minérales indiquent que la planète Terre atteint déjà ses limites. • L'humanité utilise actuellement 50% de l'eau douce de la planète. Dans 40 ans, il en utilisera 80 %. L'utilisation d'une eau impropre à la consommation est responsable de 60% des malades sur la planète. La moitié des rivières du monde sont contaminées par les eaux usées, les pesticides et les déchets industriels. 748 millions de personnes sur la planète n'ont pas accès à des sources d'eau potable. Seulement 12% des terres de la planète sont arables. Au cours des 30 dernières années, le total des terres arables touchées par de graves sécheresses dues au réchauffement climatique a doublé. Sur les 200 espèces de
  • 2. 2 poissons présentant le plus grand intérêt commercial, 120 sont exploitées au-delà des niveaux durables. A ce rythme, le volume de poisson disponible aura diminué de plus de 90% d'ici 2050. On estime que 40% de la superficie des océans est gravement dégradée par l'action humaine. Au cours des 50 dernières années, le nombre de zones mortes a été multiplié par 10. En 2050, la population mondiale pourrait dépasser les 10 milliards de personnes. Avec une population de plus de 10 milliards d'habitants, la planète Terre pourrait ne pas être en mesure de résister à une telle demande de ressources naturelles. • Un fait incontestable est que l'humanité consomme déjà plus de ressources naturelles que la planète n'est capable d'en reconstituer. Le rythme actuel de consommation est une menace pour la prospérité future de l'humanité. Au cours des 45 dernières années, la demande en ressources naturelles de la planète a doublé, en raison de l'élévation du niveau de vie dans les pays riches et émergents et de l'augmentation de la population mondiale. Aujourd'hui, en raison du rythme actuel de consommation, la demande en ressources naturelles dépasse de 41 % la capacité de remplacement de la Terre. Si l'escalade de cette demande se poursuit au rythme actuel, en 2050, avec une population planétaire estimée à 10 milliards d'habitants, il faudra deux Terres pour la satisfaire. Ces faits montrent l'épuisement des ressources naturelles sur la planète Terre. • Les atteintes à l'environnement se caractérisent également par le risque d'émergence de nouvelles pandémies à mesure que la déforestation progresse sur la planète. Il y a la perspective qu'une éventuelle prochaine pandémie pourrait être aussi contagieuse et bien plus meurtrière que le Covid-19, qui a déjà coûté la vie à plus de 15 millions de personnes sur la planète. L'émergence d'une nouvelle maladie est appelée par les scientifiques "maladie X" qui est un concept de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour quelque chose d'inattendu ou d'inconnu qui peut encore apparaître. Nous sommes maintenant dans un monde où de nouveaux agents pathogènes vont émerger. Et c'est ce qui constitue une menace gigantesque pour l'humanité. Un nouvel agent pathogène suivra le même schéma de transmission que d'autres déjà trouvés, passant d'un animal sauvage à l'homme. Si la destruction de la nature ne prend pas fin, il est probable que des maladies encore plus mortelles et destructrices frapperont l'humanité plus rapidement et plus fréquemment à l'avenir. L'alerte vient des plus grands experts mondiaux de la biodiversité. • Les dommages environnementaux produits par le capitalisme ne se manifestent pas seulement par l'épuisement des ressources naturelles de la Terre et l'émergence de nouvelles pandémies, mais découlent également du fait qu'elles sont responsables de l'augmentation rapide des températures mondiales grâce au réchauffement climatique qui peut contribuer au changement climatique mondial catastrophique qui se produira si la hausse moyenne de la température de la Terre dépasse 2 ºC alors que l'humanité serait confrontée à des sécheresses dans certaines régions de la planète et à des pluies intenses dans d'autres compromettant la production alimentaire, la submersion des îles et des villes côtières en raison de la hausse du niveau de la mer résultant de la fonte des glaces aux pôles, au Groenland et dans les chaînes de montagnes et de la multitude de typhons et d'ouragans avec des inondations dévastatrices, entre autres problèmes. L'Accord de Paris vise à empêcher l'augmentation de la température moyenne mondiale bien en dessous de 2°C au-dessus des niveaux préindustriels et à faire des efforts pour limiter les hausses de température à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels afin de réduire les risques et les impacts du changement climatique. Une question non abordée dans l'Accord de Paris (COP 21) concerne les guerres qui se multiplient dans le monde et qui sont en grande partie responsables de la dégradation environnementale de la planète en raison de ses effets dévastateurs sur l'environnement.
  • 3. 3 Les solutions pour faire face à l'épuisement des ressources naturelles de la planète et au changement climatique global sont présentées dans le livre Como inventar o futuro para mudar o mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4] qui informe ce qui suit : • Pour éviter l'épuisement des ressources minérales de la planète Terre, qui se produira surtout au milieu du XXIe siècle, il est nécessaire de remplacer l'économie linéaire qui domine aujourd'hui, qui demande un grand volume de ressources naturelles et ne recycle pas les déchets de sa production par le modèle d'économie circulaire qui, basé sur la logistique inverse, recycle les déchets de ses activités de production. Pour éviter les problèmes liés à l'approvisionnement en eau en quantité et en qualité, il est essentiel d'éviter de polluer les ressources en eau de surface et souterraines et de permettre la réutilisation de l'eau potable utilisée après un traitement approprié grâce à la logistique inverse. La production alimentaire peut être augmentée avec l'augmentation de la productivité agricole, mais en même temps, il faut éviter d'augmenter la population de la planète Terre au-delà de 11 milliards d'habitants afin de la rendre compatible avec la limite de la production alimentaire. Quant aux conflits sur le pétrole et l'eau, ils ne seront atténués ou résolus qu'avec la mise en place d'un gouvernement mondial capable de rechercher des solutions qui empêchent le déclenchement de guerres entre les pays concernés. • Tout porte à croire que notre modèle de développement atteint ses limites. Faute de ressources naturelles nécessaires à sa survie, l'humanité tend à régresser vers la barbarie et les comportements cruels. Pour éviter ce scénario catastrophe, il est nécessaire d'adopter de nouveaux modes ou procédés économiques de production qui se traduisent par : 1) une moindre consommation de matières premières et de ressources énergétiques ; 2) une moindre consommation d'eau pour l'irrigation et l'approvisionnement de la population et des industries liée et, aussi, la réutilisation de l'eau potable ; 3) remplacer les combustibles fossiles par des sources d'énergie renouvelables ; et, 4) en limitant la population de la Terre à 11 milliards d'habitants compatibles avec la production alimentaire maximale susceptible d'être obtenue. • Le risque que le réchauffement climatique contribue à la survenue de changements climatiques catastrophiques impose à l'ensemble de l'humanité d'adopter le principe de précaution, qui repose sur deux hypothèses : 1) la possibilité que les comportements humains provoquent des dommages collectifs liés à des situations catastrophiques pouvant affecter tous les êtres vivants; et, 2) l'incertitude quant à l'existence du préjudice redouté. Le fait que d'éventuels événements catastrophiques résultant du réchauffement climatique ne présentent pas de risque mesurable nécessiterait l'adoption de mesures de précaution pour prévenir leur survenance. Il faut noter qu'il s'agit d'un risque non mesurable, potentiel, non évaluable. • L'adoption de mesures de précaution renforce le devoir de prudence. Il vaut mieux prévenir que guérir. Le principe de précaution va plus loin que l'idée de prévenir un certain risque, puisqu'il vise à préserver l'environnement face à un risque incertain. La précaution est envisagée lorsque le risque est élevé - si élevé qu'une certitude scientifique totale ne devrait pas être requise avant de prendre des mesures correctives, mais devrait s'appliquer dans les cas où toute activité pourrait entraîner des dommages durables ou irréversibles à l'environnement. Le principe de précaution diffère du principe de prévention, qui est directement lié à un certain risque, connu de la science. Le principe de précaution devrait régir les décisions liées à la lutte contre les changements climatiques catastrophiques.
  • 4. 4 • Le monde est confronté au défi de ne pas permettre au réchauffement climatique de dépasser deux degrés centigrades au 21e siècle. Pour éviter un réchauffement de la planète au-dessus de 2º C, il faudrait stabiliser les concentrations de dioxyde de carbone (et équivalents) à 400 ppm (parties par million) sans quoi le monde serait confronté à un changement climatique catastrophique d'ici la fin du 21ème siècle qui peuvent menacer la survie de l'humanité. Pour ce faire, les émissions mondiales devront être ramenées en dessous de leurs niveaux de 1990. Des solutions pour faire face aux pandémies sont présentées dans l'article Futuras pandemias e degradação ambiental (Futures pandémies et dégradation de l'environnement) [3] qui stipule ce qui suit : • Les faits de la réalité démontrent que la santé des êtres humains dépend de la santé de la planète. Il est bien clair que l'humanité devra opérer de profonds changements dans sa relation avec la nature pour éviter que de nouvelles pandémies ne se produisent et menacent son existence même. Il doit y avoir une mobilisation de la société civile à travers la planète pour construire un nouvel ordre mondial dans lequel il y a un changement radical dans le concept de développement tel qu'il est pratiqué depuis des siècles. L'être humain a besoin de vivre en harmonie avec la nature, sans quoi sa survie sera menacée. Il faut changer la matrice économique en général (agricole, industrielle et de services) pour qu'elle commence à prendre en compte la nécessité de préserver la nature, de respecter les limites de l'environnement et son temps de récupération et d'arrêter de produire tant de déchets. Il est nécessaire de cesser immédiatement de dégrader et de déboiser les forêts et de renforcer les systèmes de surveillance sanitaire de tous les pays et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de réduire les inégalités sociales entre et au sein des nations, de supprimer les subventions qui favorisent la déforestation et d'offrir davantage de soutien aux peuples autochtones pour freiner la déforestation. • Il est urgent d'interdire au niveau international le commerce des espèces à haut risque de transmission de virus et d'éradiquer la consommation de viande sauvage dans le monde, de créer une bibliothèque de génétique virale, qui aidera à la cartographie des lieux où de nouveaux agents pathogènes à haut risque peuvent survenir, réaliser des investissements de 22 à 31 milliards de dollars par an pendant une décennie, pour surveiller et contrôler le commerce des espèces sauvages et prévenir la déforestation tropicale, et dans la surveillance sanitaire et la biosécurité du bétail destiné à la consommation, qui sont des intermédiaires potentiels du virus qui affectent humains, principalement dans les zones proches des forêts pour aider à prévenir de futures pandémies, ainsi que tenir la population mondiale bien informée des risques de nouvelles pandémies avec des données fiables, conçues par l'expérience et la science, qui seraient certainement d'une grande valeur pour générer des lignes directrices essentielles pour leur comportement social en vue de leur collaboration dans l'effort de prévention de nouvelles pandémies. Il est préférable de prévenir l'apparition de nouvelles pandémies à peu de frais que d'y remédier par des pertes colossales telles que celles enregistrées avec les décès et la stagnation économique qui en résultent. Sans ces actions proposées ci-dessus, il n'y aura pas assez de vaccins pour faire face à la multiplicité des futures pandémies. C'est pour toutes ces raisons que la mise en œuvre du modèle de « développement durable » s'impose, basé sur des formes et des processus qui, lorsqu'ils sont utilisés, ne portent pas atteinte à l'intégrité de l'environnement dont ils dépendent. Le livre Como inventar o futuro para mudar o mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4] informe que la nouvelle société à construire devra être durable d'un point de vue économique, social et environnemental. Le concept de durabilité est devenu un élément
  • 5. 5 clé du mouvement mondial, crucial pour trouver des solutions viables pour résoudre les plus grands problèmes du monde, basé sur la thèse selon laquelle une société durable est celle qui satisfait les besoins de la génération actuelle sans diminuer les possibilités des autres .générations futures pour satisfaire les leurs. Comment construire une société durable ? Le livre Como inventar o futuro para mudar o mundo (Comment inventer l'avenir pour changer le monde) [4] informe que la construction d'une société durable est une tâche visant à atteindre les objectifs de développement durable décrits ci-dessous : • Réduire les émissions mondiales de carbone en favorisant des changements dans la matrice énergétique mondiale actuelle basée essentiellement sur les combustibles fossiles (charbon et pétrole), d'autre part structurée sur la base des ressources énergétiques renouvelables (hydroélectricité, biomasse et sources d'énergie solaire et éolienne) pour éviter ou minimiser réchauffement climatique et, par conséquent, l'apparition de changements catastrophiques dans le climat de la Terre. • Améliorer l'efficacité énergétique en développant des actions qui conduisent à des économies d'énergie dans la ville et à la campagne, dans les bâtiments, dans l'agriculture, dans les industries et dans les moyens de transport en général, contribuant ainsi à la réduction des émissions mondiales de carbone et, par conséquent, de L'effet de serre. • Veiller à ce que les véhicules et équipements à moteur à usage domestique, agricole et industriel soient plus performants, les bâtiments soient conçus dans le but d'économiser au maximum l'éclairage, la réfrigération et le chauffage, l'agriculture et l'industrie soient modélisées afin de nécessiter le minimum de ressources énergétiques et de matières premières, envisageant également l'autoproduction d'énergie avec l'utilisation des résidus de ses processus de production basés sur la logistique inverse et, enfin, l'utilisation de nouvelles alternatives de transport allant des vélos aux véhicules à grande capacité basés sur les chemins de fer, entre autres initiatives. • Combattre la pollution du sol, de l'air et de l'eau en réduisant les déchets en recyclant les matériaux actuellement utilisés et mis au rebut. De ce point de vue, les matériaux essentiels ne devraient être utilisés dans les processus de production et dans d'autres applications qu'en dernier recours. Lorsqu'ils sont utilisés dans différentes applications, ils doivent, en premier lieu, être réutilisés d'innombrables fois ; deuxièmement, ils doivent être recyclés pour former un nouveau produit ; troisièmement, ils doivent être brûlés pour extraire toute l'énergie qu'ils contiennent et, seulement en dernier recours, doivent être évacués vers une décharge. • Ajuster la croissance démographique aux ressources disponibles sur la planète, en réduisant les taux de natalité, en particulier dans les pays et régions à fort taux de croissance démographique. • Réduire les inégalités sociales, en envisageant l'adoption de mesures qui contribuent à répondre aux besoins fondamentaux de la population mondiale, tels que l'alimentation, l'habillement, le logement, les services de santé, l'emploi et une meilleure qualité de vie. Pour qu'il y ait développement durable, il est donc nécessaire que tous les êtres humains voient leurs besoins fondamentaux satisfaits et qu'ils aient la possibilité de réaliser leurs aspirations à une vie meilleure. • Veiller à ce que la croissance économique et la richesse qui en découle soient partagées par tous, les services d'éducation permettent d'élever les niveaux de qualification au travail et la culture de la population, les services de santé sont efficaces pour lutter contre
  • 6. 6 la mortalité infantile et contribuent à l'augmentation de la l'espérance de vie de la population, tous les hommes et toutes les femmes disposent d'un logement décent et d'investissements publics et privés au niveau nécessaire qui contribuent à la réduction du chômage de masse en raison de la crise générale du système capitaliste mondial qui s'inscrit dans la situation actuelle et qui a tendance à s'aggraver à l'avenir. • Adopter le modèle de développement durable dans les villes, visant à concilier leurs facteurs économiques et sociaux avec l'environnement, assurant à leur population le droit au foncier urbain, au logement, à l'assainissement environnemental, aux infrastructures urbaines, aux transports et aux services publics, au travail et aux loisirs, pour les et les générations futures. • Planifier des villes durables basées sur l'ordonnancement et le contrôle de l'utilisation des sols, afin d'éviter la dégradation des ressources naturelles, avec des politiques claires et globales d'assainissement, de collecte et de traitement des ordures ; la gestion de l'eau, avec collecte, traitement, économie et réutilisation ; des systèmes de transport qui privilégient le transport de masse avec qualité et sécurité ; les actions de préservation et d'extension des espaces verts et l'utilisation d'énergies propres et renouvelables ; enfin, une administration publique transparente partagée avec la société civile organisée. • A l'heure où les problèmes de réchauffement climatique peuvent conduire à une catastrophe planétaire, chaque ville doit se doter d'un plan d'adaptation au changement climatique, notamment celles soumises à des événements extrêmes. LES RÉFÉRENCES 1. ALCOFORADO. Fernando. Como fazer com que as utopias planetárias se realizem visando a construção de um mundo melhor. Disponible sur le site Web <https://www.academia.edu/104881861/COMO_FAZER_COM_QUE_AS_UTOPI AS_PLANET%C3%81RIAS_SE_REALIZEM_VISANDO_A_CONSTRU%C3%8 7%C3%83O_DE_UM_MUNDO_MELHOR>. 2. ALCOFORADO, Fernando. Como salvar a humanidade da devastação social, econômica, ambiental e das guerras no século XXI. Disponible sur le site Web <https://www.linkedin.com/pulse/como-salvar-humanidade-da- devasta%C3%A7%C3%A3o-social-econ%C3%B4mica- alcoforado/?originalSubdomain=pt>. 3. ALCOFORADO, Fernando. Futuras pandemias e degradação ambiental. Disponible sur le site Web <https://www.linkedin.com/pulse/futuras-pandemias-e- degrada%C3%A7%C3%A3o-ambiental-fernando- alcoforado/?originalSubdomain=pt>. 4. ALCOFORADO, Fernando. Como inventar o futuro para mudar o mundo. Curitiba: Editora CRV, 2019. * Fernando Alcoforado, 83, a reçoit la Médaille du Mérite en Ingénierie du Système CONFEA / CREA, membre de l'Académie de l'Education de Bahia, de la SBPC - Société Brésilienne pour le Progrès des Sciences et l'IPB - Institut Polytechnique de Bahia, ingénieur (Ingénierie, Économie et Administration) et docteur en Planification du Territoire et Développement Régional de l'Université de Barcelone, professeur d'Université (Ingénierie, Économie et Administration) et consultant dans les domaines de la planification stratégique, de la planification d'entreprise, planification du territoire et urbanisme, systèmes énergétiques, a été Conseiller du Vice-Président Ingénierie et Technologie chez LIGHT S.A. Entreprise de distribution d'énergie électrique de Rio de Janeiro, coordinatrice de la planification stratégique du CEPED - Centre de recherche et de développement de Bahia, sous-secrétaire à l'énergie de l'État de Bahia, secrétaire à la planification de Salvador, il est l'auteur de ouvrages Globalização (Editora Nobel, São Paulo, 1997), De Collor a FHC- O Brasil e a Nova (Des)ordem Mundial (Editora Nobel, São Paulo, 1998), Um Projeto para
  • 7. 7 o Brasil (Editora Nobel, São Paulo, 2000), Os condicionantes do desenvolvimento do Estado da Bahia (Tese de doutorado. Universidade de Barcelona,http://www.tesisenred.net/handle/10803/1944, 2003), Globalização e Desenvolvimento (Editora Nobel, São Paulo, 2006), Bahia- Desenvolvimento do Século XVI ao Século XX e Objetivos Estratégicos na Era Contemporânea (EGBA, Salvador, 2008), The Necessary Conditions of the Economic and Social Development- The Case of the State of Bahia (VDM Verlag Dr. Müller Aktiengesellschaft & Co. KG, Saarbrücken, Germany, 2010), Aquecimento Global e Catástrofe Planetária (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2010), Amazônia Sustentável- Para o progresso do Brasil e combate ao aquecimento global (Viena- Editora e Gráfica, Santa Cruz do Rio Pardo, São Paulo, 2011), Os Fatores Condicionantes do Desenvolvimento Econômico e Social (Editora CRV, Curitiba, 2012), Energia no Mundo e no Brasil- Energia e Mudança Climática Catastrófica no Século XXI (Editora CRV, Curitiba, 2015), As Grandes Revoluções Científicas, Econômicas e Sociais que Mudaram o Mundo (Editora CRV, Curitiba, 2016), A Invenção de um novo Brasil (Editora CRV, Curitiba, 2017), Esquerda x Direita e a sua convergência (Associação Baiana de Imprensa, Salvador, 2018), Como inventar o futuro para mudar o mundo (Editora CRV, Curitiba, 2019), A humanidade ameaçada e as estratégias para sua sobrevivência (Editora Dialética, São Paulo, 2021), A escalada da ciência e da tecnologia e sua contribuição ao progresso e à sobrevivência da humanidade (Editora CRV, Curitiba, 2022), est l'auteur d'un chapitre du livre Flood Handbook (CRC Press, Boca Raton, Floride, États-Unis, 2022) et How to protect human beings from threats to their existence and avoid the extinction of humanity (Generis Publishing, Europe, Republic of Moldova, Chișinău, 2023).