Kouples

174 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
174
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Kouples

  1. 1. K ø u p l e s : une trilogie conjugale lyrique et loufoque sur les aléas et l’érosion du il-et-elle soumis à une société consumériste envahissante. Des thèmes résolument contemporains joués dans un écrin coloré seventies, à l’esthétique inspirée par les univers cosmiques de Courrège et Paco Rabane, chahutés par les interludes originaux, créations d’Alexandros Markéas et les dispositifs vidéos de l’artiste Charles Carcopino.
  2. 2. K ø u p l e s : Le Téléphone de l’américain Gian Carlo Menotti, Aller-Retour de l’allemand Paul Hindemith, Le Secret de Suzanne de l’italien Ermanno Wolf-Ferrari, trois œuvres ayant en commun une écriture qui reprend, pour mieux les décaler et les détourner les modèles classiques de l’Opéra italien chahutés par les interludes originaux, créations d’Alexandross Markéas et les dispositifs vidéos de l’artiste Charles Carcopino. Le couple et ses états. L’amour est un thème inépuisable, toi et moi, premiers instants, frôlements, aube des possibles. Les frontières s’abolissent, je devient tu, puis les peurs commencent à jaillir dès lors que le réel reprend sa place. A l’exaltation du commencement succède soudain l’inquiétude du devenir et la panique de la perte. La jalousie s’installe. K ø u p l e s est une trilogie proposée comme trois étapes d’une seule histoire des personnages et des situations qui nous ressemblent, du ricanement devant le dérisoire au rire grinçant devant le drame passionnel évité par une esquive théâtrale. Triptyque domestique, de l’amour mutuel destiné à devenir conjugal au « conjugo-fatigué » mais encore capable de complicité - trois âges de la relation à deux, ou à trois car la jalousie rôde et l’amant est protéiformes : rival ou son fantasme, objet de télécommunication ou nouvelles technologies, substances nuisant gravement à la santé ou dépendance, quiproquo, malentendu, fuite dans le virtuel ou peur de la réalité. Stephan Grögler et sa costumière Véronique Seymat ont choisi le look coloré des seventies et se sont inspirés des modèles des créateurs aux lignes avant-gardiste, architecturale et géométrique d’un André Courrèges ou d’un Paco Rabanne aux inspirations cosmiques. Laine et coton côtoient cuir, vinyle et caoutchouc, hautes bottes en PVC et accessoires futuristes dans un espace intime à l’esthétique Space Age fashion pour ces trois opéras en forme de courts-métrages lyriques. Elle Gaëlle Méchaly, soprano Lui Thomas Morris, ténor Le messager Nicolas Farine, piano Direction musicale Nicolas Farine Conception, mise en scène, scénographie Stephan Grögler Création interludes électroacoustiques Alexandros Markeas Création vidéo Charles Carcopino Une producion operAct Prolongement d’une expérience menée  pour l’Opéra National de Lyon / Festival de Verbier (CH) Distribution
  3. 3. Le Téléphone — opéra-télécom Opéra bouffe de Gian Carlo Menotti, livret du compositeur — Création à New York en 1947 Sur le point de partir en voyage, il est venu offrir un cadeau à elle et lui dire quelque chose de la plus haute importance. Mais si lui dispose de peu de temps, elle en revanche prend tout le sien. Appelée ou appelante, elle enchaîne les bavardages téléphoniques. Il ne lui reste qu’à s’éclipser et faire par téléphone sa demande en mariage. Aller - Retour — opéra-miroir  Sketch avec musique de Paul Hindemith, livret de Marcellus Schiffer — Création à Baden-Baden en 1927 Scénario en miroir pour un opéra de 6 minutes. - Aller  :  il a momentanément quitté son travail pour aller souhaiter, cadeau en main, l’anniversaire de son épouse. Au même moment, elle reçoit une lettre, qu’elle avoue être, devant l’insistance jalouse de son mari, de son amant. Il la tue, puis se jette par la fenêtre. - Stase : Une voix proclame que le destin est réversible et que sa logique à rebours est réparatrice. - Retour : l’action se déroule alors à l’envers. Il rentre par la fenêtre, elle se relève vivante et avoue que la lettre vient de son amant, et il lui offre son cadeau d’anniversaire. DURÉE DU SPECTACLE 1H20 sans pause Deux versions possible (avec piano) ou avec orchestre PLANNING DE CRÉATION SOUHAITÉ  Résidence musicale avec Thomas Morris Gaëlle Méchaly / Nicolas Farine Résidence scénique avec Thomas Morris / Gaëlle Méchaly Nicolas Farine / Stephan Grögler Création Une semaine avec technique, décor, lumières et costumes sur scène dans un Théâtre avec : Thomas Morris Gaelle Méchaly / Nicolas Farine Stephan Grögler / Véronique Seymat NN technicien, lumières TOURNÉE  Version 1 Location piano à queue C3 minimum. Version 2  Orchestre operAct  2 solistes 1 pianiste ou chef orchestre 1 technicien lumière 1 metteur en scène + matériel décor: fauteuil bulle accessoires / costumes / cadres projections Le Secret de Suzanne — opéra-fumeur Intermède de Ermanno Wolf-Ferrari, livret d’Enrico Golisciani — Création à Munich en 1909 Il a cru apercevoir sa femme dans la rue, mais la trouve finalement à la maison où flotte étrangement une odeur de tabac. Ce ne peut être que son amant puisqu’ elle ne fume pas. Pressée de questions, elle déclare n’être pas sortie, puis admet avoir quelque chose à cacher et, après avoir subi une grandiloquente scène de jalousie, elle incite son mari à aller voir ses amis au Cercle dont il est membre. Revenu subrepticement, il découvre, son secret : elle fume en cachette. Après lui avoir demandé son pardon par solidarité, il se mettra lui aussi au tabac. infos spectacle Synopsis
  4. 4. Biographies GAËLLE MÉCHALY Soprano Reconnue pour la diversité de son répertoire, la maîtrise avec laquelle, dans un parcours musical riche et éclectique elle passe avec aisance de l’opéra baroque à l’opéra-comique, de la comédie musicale à la musique contemporaine ou la musique de film, la soprano est saluée par la critique inter- nationale pour sa virtuosité vocale, la clarté de son timbre, son jeu et sa présence scénique. Applaudie sur les plus grandes scènes lyriques, de la Scala de Milan sous la direction de Riccardo Muti aux principaux fes- tivals de musique baroque avec William Christie, Hervé Niquet, à la Fenice de Venise, l’Opéra National de Paris, Teatro Politeama de Palerme… elle est apparue dans les mises en scènes de Pier Luigi Pizzi, Alfredo Arias, Jean-Marie Villégier, Andrei Serban, Adrien Noble… Sa discographie comprends plusieurs enregistrements d’intégrales d’opéras et DVD. → www.gaellemechaly.com THOMAS MORRIS Ténor Thomas Morris a étudié le chant à Paris parallèlement à des études de lettres modernes et de russe à la Sorbonne. Premier prix de chant des Conservatoires de Paris, lauréat de nombreux con- cours de chant et grand prix de la musique française Henri Sauguet/Yves Saint-Laurent, il se produit à l’Opéra sur les plus grandes scènes internationales et participe à plusieurs enregistrements d’intégrales d’opéras au disque et au DVD. Particulièrement ap- précié pour le répertoire de ténor de caractère, Il se produit aussi régulièrement en récital. Il collabore très régulièrement avec Macha Makeïeff pour des projets aussi variés que Les mamelles de Tiresias à l’Opéra Comique et à l’Opéra national de Lyon ; Les brigands à l’Opéra de Toulon ; Ali Baba au Théâtre national de Chaillot, au Théâtre national de Nice et en tournée ; Ali Baba Marseille, 40 courts métrages pour Arte ; Trisso- tin où les femmes savantes aux Nuits de Fourvière, au Théâtre national de la Criée et en tournée. → www.thomas-morris.com STEPHAN GRÖGLER Conception, mise en scène et scénographie Régulièrement invité par les plus grands opéras comme metteur en scène et comme scénographe, Ste- phan Groegler est reconnu pour son inventivité. Liée à la dimension humaine de sa direction d’acteur, celle-ci a fait sa réputation sur les plus grandes scènes inter- nationales. Stephan Grögler a signé les mises en scène et décors pour : La Sonnambula, La Bohème, Blaubart, La Traviata, la Trilogie de Beaumarchais (Rossini, Mo- zart, Pécou) Rolland (Lully), Niobe et Medeamaterial (Dusapin), Pierrot Lunnaire avec Julia Migenes. Du Festival de Santa Fe (USA) au Teatro Comunale di Bologna (Italie), … de la Monnaie de Bruxelles au Grand Théâtre de Geneve, mais aussi à l’Opéra Comique de Paris, à l’Opéra de Lyon... En 2011 il fonde operAct, dont il est le directeur artistique. → www.stephan-grogler.com VÉRONIQUE SEYMAT Costume Créatrice de costumes ,Véronique seymat travaille dans de nombreu- ses grandes maisons d’opéras et de théâtres. En 2001 ses créations pour « Becket ou la gloire de Dieu » au théâtre de Paris (mise en scène Didier Long) lui vaudront d’être nominée pour le Molière du meilleur créateur de costume. Sa créa- tivité lui permet de travailler dans tous les styles, du plus classique au plus débridé. Une grande complicité la lie à Stephan Grögler avec lequel elle travaille sur de nombreuses productions (Traviata, le Tour d’écrou, la Bohème, Cendrillon, la Somnambula, Niobe et Medea- matérial, la trilogie de Beaumarchais,Trancredi…). Elle travaille aussi avec des metteurs en scène tels que Didier Long, Alexandre Tarta, Dirk Opstaele, Guilherme Bothelho, Gilbert Blin ou Emmanuelle Bastet. Pa- ralellèment a sa carrière a l’Opéra, elle travaille aussi pour de grands évènementiels au cours desquels elle crée des costumes et robes de défilés pour Van Cleef and Arpels, Cartier, Louis Vuitton, Bulgari, Festival de Cannes ou la principauté de Monaco... CHARLES CARCOPINO Création vidéo  Charles Carcopino est depuis 2000 le responsable artistique du Stu- dio de la Maison des Arts et de la Culture de Créteil. Dans ce contexte, Charles Carcopino travaille avec de nombreux ar- tistes et metteurs en scène de spectacles et conçoit des installations vidéos et des dispositifs interactifs pour des scénographies. Il crée des vidéos et des ins- tallations pour de nombreux projets : des Opéras (Les contes d’Hoffmann et les Boréades mis en scène par Créé en 2006 par Nicolas Farine, rejoint par François Cattin, Jeune Opéra Compagnie est une structure de création et de production d’ouvrages lyriques scé- niques basée à La Chaux-de-Fonds (CH). Les créations de JOC ont constamment été saluées par la presse et le public pour leur parfaite cohérence. Respect, défi, qualité et inventivité sont les principales valeurs qui sous-tendent toutes les démarches artistiques et hu- maines de JOC.. Parmis les productions JOC citons  : Les Aveugles, La Finta Semplice, des frères Decosterd, Pendulum Choir, Pierrot Lunaire cabaret 30... → www.jeuneopera.ch OPERACT  Compagnie operAct est une structure autonome créée par le metteur en scène Ste- phan Grögler. Elle a pour vocation la production et la diffusion de spec- tacles vivants et l’ambition de transformer en la re- nouvelant la relation entre l’Art lyrique et son public, en créant des spectacles itinérants à mi-chemin entre le théâtre musical et l’installation d’art contemporain. Une inventivité au service de partitions pensées pour une formation réduite, dans une économie d’échelle ouvrant à d’avantage de légèreté. Une troupe mobile, des artistes plasticiens venus de différents univers réunis par l’identité d’un projet artistique fort dans des lieux de représentations inattendus. Choisir des sujets en résonance avec l’actualité, qui parlent de nos peurs et de nos joies. Une expérience immersive qui accom- pagne le public dans une découverte plus immédiate de l’œuvre. Pour operAct, les enjeux sont multiples, à la fa- veur de l’émotion, avec le but affirmé de donner les clés d’un art musical et visuel à aborder en toute liberté. Les dernières productions operAct :  Sortilèges et carafons, Sefarad’s, Songs from the Gutter (Tiger Lillies), Pierrot Lunaire Cabaret 30 (Julia Migenes). → www.operact.eu NICOLAS FARINE Chef d’orchestre et pianiste Nicolas Farine est fondateur et di- recteur artistique, avec le composi- teur suisse François Cattin, de Jeune Opéra Compagnie. Il vient d’être nom- mé directeur musical adjoint de l’Ensemble vocal de Lausanne, aux côtés du chef hollandais Daniel Reuss. Il s’est produit en Europe, en Russie ainsi qu’en Amé- rique du Nord et du Sud, dirigeant entre autres L’Or- chestre National de la Radio Roumaine, l’Orchestre de Besançon Franche-Comté, l’Ensemble Symphonique de Neuchâtel, l’Orchestre international de Genève, la Philharmonie Nationale d’Ukraine, L’Orchestre Phil- harmonique de Stettin (Pologne), la Philharmonie Nationale de Plovdiv (Bulgarie), l’Orchestre Philhar- monique de Lviv (Ukraine), l’Orchestre du Festival In- ternational de piano de St-Ursanne, l’Orchestre de la Haute école de Musique de Genève et l’Ensemble Le Moment Baroque. Il s’est produit entre autres avec Julia Migenes, Nemanja Radulovic et Jean-Marc Luisada. A l’Opéra, Il dirige Faust, La Finta Semplice, Bastien-Bastienne, Orfeo ed Euridice, Die Weisse Rose, Acis and Galatea, Dido and Aeneas, King Arthur, Gulli- ver et Morceau de Nuit (création) de Cattin, collaborant avec les metteurs en scène Robert Bouvier, Gino Zam- pieri, Stefan Grögler, François Racine, Anne-Cécile Moser et Cédric Dubois. → www.jeuneopera.ch ALEXANDROS MARKÉAS Compositeur Alexandros Markéas a étudié au Conservatoire National de Grèce et au Conservatoire National Supérieur de Paris ou il enseigne actuellement l’improvisation. Il s’intéresse aux langages des mu- siques traditionnelles et privilégie les rencontres avec des musiciens improvisateurs de cultures différentes. Il s’inspire également de différents domaines d’expres- sion artistiques, tels que l’architecture, le Théâtre, et les arts plastiques (installations, événements, vidéo, web) pour chercher des alternatives au concert tradi- tionnel et créer des situations d’écoute musicale parti- culières. Ses pièces sont marquées par un esprit théâ- tral et par l’utilisation de techniques multimédia. Ses œuvres sont jouées en France et à l’étranger par diffé- rentes formations telles que l’Ensemble InterContem- porain, Court-Circuit, l’Itinéraire, TM+, Ars nova, Alter Ego, l’Ensemble Modern, l’Ensemble 2e2m, le quatuor Arditti ou les Percussions de Strasbourg. Il reçoit des commandes d’Etat, de Radio France, de la Fondation Royaumont, du Musée du Louvre, du Festival Manca, du Festival Couperin ainsi que des aides à la création pour ses projets multimédia (DRAC Ile-de-France, Mairie de Paris, Festival Romaeuropa). Il compose également nombre d’œuvres pédagogiques. → www.alexandros-markeas.net Laurent Pelly et Roland mis en scène par Stephan Grögler), des spectacles de danse avec Blanca Li (Bor- derline, Alarme, Corazon Loco, el Poeta en Nueva York, Robots) et Christian Rizzo (Avant un mois), des pièces de théâtre multi-formes (Alice au pays des Mer- veilles de Laurent Pelly, ou Personal Music Compu- ter de François-Eudes Chanfrault au Centre Georges Pompidou). Spécialisé dans les cultures numériques, Charles Carcopino est commissaire d’expositions à Maubeuge, à la Maison des Arts de Créteil et la Gare St Sauveur de Lille. Ses expositions voyagent dans diffé- rents festivals, centres culturels et musées en France et à l’étranger.
  5. 5. DIE WEISSE ROSE Des moments d’intense émotion et de bouleversantes beautés. le metteur en scène a choisi la sobriété et l’intériorité qui s’imposaient dans ce cas et dans ces lieux. Le Figaro SONGS FROM THE GUTTER L’atypique hommage à la Môme Piaf des Tiger Lillies. Un pari étonnamment réussi. BSC News SEFARAD’S La mise en scène très éfficace de Stephan Grögler permettait à l’excellente soprane Gaëlle Méchaly de s’adresser presque individuellement à chaque spectateur comme si elle lui racontait une histoire, sa voix pure expressive nous entrainait au coeur de voyage insolite vers les pays des ancêtres bibliques...il y a mille trèsors dans ce spectacle, poétique, intimiste, plein de couleurs d’émotions et de belles images. On s’en souviendra longtemps. Le Télégramme, Bretagne PIERROT LUNAIRE-CABARET 30 La réussite de ce «Pierrot lunaire» est dans la performance de Julia Migenes…dans les exécutions du Swiss Global Chamber ensemble dirigé par Nicolas Farine, la mise en scène et les folies scénographiques de Stephan Grögler. Denise de Œuninck, Le Quotidien Jurassien SORTILÈGES ET CARAFONS Une Fantaisie talentueuse à applaudir d’urgence. TTT Bravo, Télérama Gaëlle Méchaly a choisi la meilleure voie : animer les esprits enfantins sans faire de l’animation  scolaire. De la même manière qu’elle sait jouer l’enfant, elle ne doute pas que les enfants puissent se comporter en adultes... LE MONDE Gaëlle Méchaly interprète avec justesse un ré- pertoire classique mêlant l’humour et la comédie avec une dextérité déconcertante. LE PARISIEN ALS OB... Ici au lieu des noms, il y a des sons. Au lieu des pierres tombales, des sphères lumineuses. Même si le spectateur est assis passivement à la périphérie de cette île illuminée et sombre, on se sent au centre de l’action… Un spectacle cohérent qui rend curieux...Il n’existe aucun doute sur le style, l’expression et la virtuosité des interprètes que ce soit I SALONISTI ou l’expressive soprano Gaëlle Méchaly... L’intense «Wiegala»de Ilse Weber résonnera encore longtemps comme l’un des plus beaux moments... Marianne Mühlemann, Der Bund Les productions d’ dans la presse Stephan Grögler, direction artistique + 33 6 88 69 38 31 stephangrogler@operact.eu www.operact.eu

×