Lexique maths

288 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
288
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lexique maths

  1. 1. matrice 2. ALGÈBRE Matrice (à n lignes et à p colonnes) : tableau rectangulaire de nombres disposés suivant n lignes et p colonnes, n et p pouvant être égaux (matrice carrée). complexe 2. ALGÈBRE − Nombre complexe : nombre pouvant s'écrire x + iy, où x et y sont des nombres réels et i un nombre imaginaire vecteur, vectrice 1. MATHÉMATIQUES Segment de droite orienté défini par sa direction, son sens et sa longueur (ou norme). vectoriel, vectorielle Relatif aux vecteurs. − Espace vectoriel de dimension 1, 2 ou 3 : ensemble des vecteurs d'une droite, d'un plan ou de l'espace. anneau 4. a. ALGÈBRE Ensemble E muni de deux lois de composition interne, notées + (loi additive) et × (loi multiplicative), telles que (E, +) a une structure de groupe commutatif, et que la loi × est associative et distributive par rapport à la loi +. (L'ensemble  des entiers relatifs muni de l'addition et de la multiplication a une structure d'anneau.) b. PHYSIQUE: dispositif permettant à deux faisceaux de particules d'énergie élevée, circulant en sens inverse, de se croiser. bijectif, bijective ALGÈBRE application à la fois injective et surjective, qui établit entre les éléments de deux ensembles une correspondance telle que tout élément de l'un a un correspondant et un seul dans l'autre. isomorphisme 2. ALGÈBRE Homomorphisme bijectif. module 7. NUMISMATIQUE Diamètre d'une monnaie, d'une médaille. 8. ALGÈBRE groupe additif muni d'une loi de composition externe sur A satisfaisant aux mêmes axiomes que ceux des espaces vectoriels. numismatique Étude scientifique des monnaies, médailles, jetons, conjugué, conjuguée 2. OPTIQUE Points conjugués : système formé par un point objet et son image. 3. ALGÈBRE Nombre complexe conjugué d'un nombre complexe z = x + iy : argument MATHÉMATIQUES: angle formé par l'axe des abscisses et le vecteur représentant ce nombre dans un repère orthonormé. affixe MATHÉMATIQUES Nombre complexe z tel que z = x + iy, associé au point M du plan, de coordonnées (x, y).
  2. 2. récurrence 2. MÉDECINE Nouvelle poussée d'une maladie infectieuse due à la persistance du même germe dans l'organisme , MATHÉMATIQUES démonstration par laquelle on étend à une série de termes homogènes la vérité d'une propriété d'au moins deux de ces termes. similitude 2. GÉOMÉTRIE Propriété que possèdent deux figures d'être semblables. − Transformation conservant les angles et les rapports de longueur, composée d'une rotation et d'une homothétie de même centre. point 2. MUSIQUE Signe (.) placé à droite d'une note ou d'un silence pour augmenter sa durée de moitié. translation 2. GÉOMÉTRIE application transformant M en M' . homothétie GÉOMÉTRIE 1. Transformation ponctuelle qui à tout point M associe le point M' tel que , où O est le centre de l'homothétie et k le rapport de l'homothétie. 2. Endomorphisme défini sur un espace vectoriel qui à tout vecteur x de cet espace associe le vecteur α x, α étant un scalaire non nul. rotation − Rotation plane (d'angle α autour d'un point O) : transformation ponctuelle telle qu'un point M différent de O ait pour image un point M' tel que OM = OM' et que l'angle entre OM et OM' soit égal à α. − Rotation dans l'espace [d'angle α autour d'un axe (D)] : transformation dont la restriction à tout plan perpendiculaire à l'axe est une rotation plane ayant pour angle α et pour centre l'intersection du plan et de l'axe (D). antidéplacement GÉOMÉTRIE Transformation ponctuelle du plan ou de l'espace conservant les distances sans conserver l'orientation. symétrie 3. GÉOMÉTRIE Transformation ponctuelle qui à un point M associe un point M' tel que le segment [MM'] a ou bien un point donné comme milieu (symétrie par rapport à un point), ou bien une droite donnée comme médiatrice (symétrie par rapport à une droite), ou bien un plan fixe comme plan médiateur (symétrie par rapport à un plan). supplémentaire 2. GÉOMÉTRIE Angles supplémentaires : angles dont la somme des mesures est celle d'un angle plat. 3. MUSIQUE Lignes supplémentaires : petites lignes tracées au-dessus ou au-dessous de la portée, sur ou entre lesquelles viennent se placer les notes. groupe 7. ALGÈBRE Ensemble G muni d'une opération interne dans G, associative, qui admet un élément neutre et telle que tout élément a un symétrique et un seul. affine − MATHÉMATIQUES Fonction affine : fonction réelle de la variable réelle x de la forme x → f(x) = ax + b, a et − Géométrie affine : géométrie des propriétés invariantes par des transformations du premier degré. − Repère affine : repère formé, sur une droite, par deux points distincts ;repère formé, dans un plan, par trois points non alignés ;repère formé, dans l'espace, par quatre points non coplanaires.
  3. 3. baryon PHYSIQUE Particule soumise aux interactions fortes ayant un spin demi-entier (par opposition à méson). méson PHYSIQUE Particule d'interaction forte (hadron), composée d'un quark et d'un antiquark involutif, involutive 3. MATHÉMATIQUES Application involutive : application définie de E dans E dont la composition avec elle- même donne l'application identique. projection 6. MATHÉMATIQUES Application qui dans un plan (ou dans l'espace) fait correspondre à un point l'intersection d'une droite avec la droite de direction donnée passant par ce point. affinité 3. GÉOMÉTRIE transformation ponctuelle plane conservant l'abscisse et multipliant l'ordonnée par k 4. CHIMIE Aptitude ou tendance d'un ou de plusieurs corps à se combiner avec un ou plusieurs autres. scalaire Produit scalaire de 2vecteursproduit des normes de deux vecteurs par le cosinus de l'angle qu'ils forment. GÉOMÉTRIE Élément du corps sur lequel est défini un espace vectoriel. norme . 4. GÉOMÉTRIE Norme d'un vecteur : longueur d'un vecteur. ataxie Absence ou difficulté de coordination des mouvements volontaires, due par exemple à une atteinte de la moelle épinière ou du cervelet. asymptote GÉOMÉTRIE une droite telle que la distance d'un point d'une courbe à cette droite tend vers zéro quand le point s'éloigne à l'infini. antisymétrique THÉORIE DES ENSEMBLES Se dit d'une relation binaire dans un ensemble qui, si elle est vérifiée pour un couple quelconque (a, b) d'éléments distincts, colinéaire GÉOMÉTRIE vecteurs de même direction. (L'un est le produit de l'autre par un réel.) déplacement 4. GÉOMÉTRIE Isométrie affine directe. (Une translation, une rotation sont des déplacements.) 5. CHIMIE Réaction par laquelle un corps se substitue à un autre dans un composé. parabole 1. GÉOMÉTRIE Courbe plane dont chaque point est équidistant d'un point fixe appelé foyer et d'une droite fixe appelée directrice. (La parabole est une courbe de la famille des coniques.) 2. TÉLÉVISION destinée à la réception de programmes de télévision directe. ellipse 2. GÉOMÉTRIE Courbe plane dont tous les points sont tels que la somme de leur distance à deux points fixes appelés foyers est constante. hyperbole 2. GÉOMÉTRIE Ensemble des points d'un plan dont la valeur absolue de la différence des distances à deux points fixes (foyers) de ce plan est constante. bifocal, bifocale OPTIQUE Qui a deux distances focales. foyer 8. PHYSIQUE Point où convergent des rayons initialement parallèles, après réflexion ou réfraction.
  4. 4. 9. GÉOMÉTRIE Foyer d'une conique : point fixe, qui, associé à une droite donnée (directrice), permet de donner une définition métrique des coniques. convexité Courbure saillante d'un corps ; rondeur. La convexité de la Terre. majorant − Majorant d'un ensemble de nombres : nombre supérieur à tous les éléments d'un ensemble. Minorant d'une fonction, d'une suite : nombre inférieur à toutes les valeurs d'une fonction, d'une suite. limite 5. ANALYSE MATHÉMATIQUE Limite finie d'une fonction, d'une suite de nombres : nombre dont la fonction, ou la suite, peut être approchée autant que l'on veut. (Lorsque la fonction, ou la suite, tend vers l'infini, on parle de limite infinie.) continuité Caractère de ce qui est continu. démonstration b. LOGIQUE Raisonnement établissant la vérité d'une proposition à partir des axiomes que l'on a posés. implication 3. LOGIQUE, MATHÉMATIQUES Liaison de deux propositions par si… alors déduction − LOGIQUE Enchaînement de propositions suivant des règles définies, constituées par des axiomes et des règles d'inférence. axiome 2. MATHÉMATIQUES, LOGIQUE Proposition première, vérité admise sans démonstration et sur laquelle se fonde une science, un raisonnement ; principe posé hypothétiquement à la base d'une théorie déductive. théorème 2. MATHÉMATIQUES, LOGIQUE Expression d'un système formel, démontrable à l'intérieur de ce système. postulat 1. LOGIQUE Principe premier, indémontrable ou non démontré. fonction 5. CHIMIE Ensemble de propriétés associées à un groupement d'atomes. Fonction acide. 7. MATHÉMATIQUES Relation qui à chaque élément de son ensemble de départ associe au plus une image. réciproque 4. MATHÉMATIQUES b. Relation réciproque d'une relation R de A vers B, ou relation réciproque : relation de B vers A, notée R -1 , qui à un élément de B associe, s'il en existe, ses antécédents dans A selon R. graphe 2. GÉOMÉTRIE Ensemble de points, nommés sommets, dont certains couples sont reliés par une ligne, orientée (flèche) ou non (arête). [Le graphe est orienté si les sommets sont ordonnés, non orienté si l'origine et l'extrémité de l'arc ne sont pas distinguées.] suite 9. MUSIQUE Série de pièces instrumentales écrites dans le même ton et relevant de la danse. 12. MATHÉMATIQUES Succession infinie d'objets (les termes), distincts ou non, ayant chacun un numéro d'ordre (le rang − Suite arithmétique : suite de nombres dans laquelle on passe d'un terme au suivant par l'addition d'une constante (la raison).
  5. 5. raison b. Spécialement. ALGÈBRE Différence entre deux termes consécutifs d'une suite arithmétique ; quotient de deux termes consécutifs d'une suite géométrique. différentiel, différentielle 3. MATHÉMATIQUES Calcul différentiel : partie des mathématiques qui traite des propriétés locales des fonctions, de leur comportement pour des variations infiniment petites des variables. − Équation différentielle : équation liant une fonction et une ou plusieurs de ses dérivées successives. tangente 1. GÉOMÉTRIE − Tangente à un cercle : droite ayant un unique point commun avec le cercle. (Elle est perpendiculaire au rayon issu de ce point.) inflexion − GÉOMÉTRIE Point d'inflexion : point où une courbe plane traverse sa tangente. anguleux, anguleuse 2. GÉOMÉTRIE Point anguleux : point d'une courbe admettant deux tangentes distinctes. intégration 5. MATHÉMATIQUES Recherche de l'intégrale d'une fonction ou de la solution d'une équation différentielle. intégral, intégrale 3. MATHÉMATIQUES Calcul intégral : ensemble des méthodes et des algorithmes relatifs au calcul des primitives, des intégrales et à la résolution des équations différentielles. subduction GÉOLOGIE Enfoncement d'une plaque lithosphérique de nature océanique sous une plaque adjacente, de nature continentale ou océanique primitif, primitive Pour une fonction f définie dans un intervalle de  et à valeurs réelles, fonction F qui est dérivable et telle que F' = f. logarithme Exposant auquel il faut elever un nombre appelé base pour obtenir un nombre donné exponentiel, exponentielle fonction réciproque de la fonction logarithme népérien cinémomètre Appareil servant à mesurer la vitesse linéaire d'un mobile. cinématique Partie de la mécanique qui étudie les mouvements des corps en fonction du temps composante Composantes d'un vecteur Les vecteurs dont la somme est égale à . directrice Courbe sur laquelle s'appuie une droite mobile (génératrice) engendrant une surface conique ou cylindrique. génératrice 2. GÉOMÉTRIE Droite dont le déplacement engendre une surface réglée 3. MATHÉMATIQUES Qui engendre une droite, une surface, un groupe, un espace vectoriel. hodographe mouvement : courbe décrite par l'extrémité P d'un vecteur égal au vecteur vitesse de ce mouvement et tracé à partir d'un point fixe A. marge 5. GÉOPHYSIQUE Marge continentale : ensemble formé par la plate-forme continentale et la pente continentale qui la limite corollaire Proposition qui se déduit immédiatement d'une proposition déjà démontrée.
  6. 6. interpolation 2. MATHÉMATIQUES Interpolation linéaire : approximation de la valeur d'une fonction, sur un intervalle donné, par la fonction affine définie sur cet intervalle et prenant aux bornes de cet intervalle les valeurs de la fonction approchée. 3. STATISTIQUE Opération consistant à déterminer, à partir d'une série statistique succincte aux valeurs trop espacées, de nouvelles valeurs correspondant à un caractère intermédiaire pour lequel aucune mesure n'a été effectuée. sécant, sécante GÉOMÉTRIE Se dit de deux courbes ou surfaces ayant un ou plusieurs points communs sans être tangentes. cardinal, cardinale 1. MATHÉMATIQUES Qui exprime la quantité, par opposition à l'ordre. permutation 2. MATHÉMATIQUES Bijection d'un ensemble sur lui-même. (Le nombre de permutations d'un ensemble de m objets est m ! arrangement 2. THÉORIE DES ENSEMBLES groupement ordonné de p éléments, tous distincts, pris dans un ensemble de cardinal n. combinaison b. THÉORIE DES ENSEMBLES Combinaison d'ordre p d'un ensemble de cardinal n : partie à p éléments d'un ensemble de cardinal n probabilité 2. MATHÉMATIQUES a. Calcul des probabilités : branche des mathématiques née de l'étude des jeux de hasard (Fermat, Pascal), axiomatisée par Kolmogorov, et qui trouve des applications notamment en statistiques. événement ou évènement 4. STATISTIQUE Partie d'un univers donné réalisée quand l'une des éventualités la composant se réalise. variable 1. MATHÉMATIQUES Élément qui peut prendre des valeurs différentes à l'intérieur d'un ensemble, d'un système, d'une relation. espérance PROBABILITÉS: moyenne arithmétique des valeurs possibles d'une variable, pondérées par leur probabilité. conjecture 2. MATHÉMATIQUES Hypothèse formulée sur l'exactitude ou l'inexactitude d'un énoncé dont on ne connaît pas encore de démonstration (par exemple, la conjecture de Goldbach). Christian Goldbach Königsberg 1690 - Moscou 1764 Mathématicien d'origine allemande. Il passa la majeure partie de sa vie en Russie. Connu par ses travaux d'arithmétique, il est l'auteur d'une conjecture qui porte son nom (tout entier pair est la somme de deux nombres premiers). extrapolation 2. STATISTIQUE Procédé consistant à prolonger une série statistique ou la validité d'une loi scientifique au- delà des limites dans lesquelles celles-ci sont connues. identité − LOGIQUE Principe d'identité : principe fondamental de la logique traditionnelle, selon lequel toute chose est identique à elle-même (« A est A »). 4. MATHÉMATIQUES Égalité vérifiée pour toutes les valeurs des variables.
  7. 7. paramètre 1. MATHÉMATIQUES a. Élément autre que la variable ou l'inconnue, désignant un coefficient en fonction duquel on peut exprimer une proposition ou les solutions d'un problème. 2. STATISTIQUE Grandeur mesurable permettant de présenter, de façon plus simple, les caractéristiques principales d'un ensemble statistique. gradient 3. MATHÉMATIQUES Gradient d'une fonction : vecteur noté dont les composantes,dans une base orthonormée, sont les dérivées partielles de f par rapport à chacune des 3 variables.

×