SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
Télécharger pour lire hors ligne
LA GÉOTECHNIQUE APPLIQUÉELA GÉOTECHNIQUE APPLIQUÉE 
AUX OUVRAGES D’ART
LES TRACÉS LINÉAIRES
PLAN
• Exigences
• Infrastructure de chaussée
A. TRACÉS LINÉAIRES: 
• Définition • Infrastructure de chaussée
• Structure de chaussée
• Sous fondation
F d ti
• Définition
• Types de tracés linéaires
• I. Chaussées
• Définition • Fondation
• Avant le revêtement
• Eléments influençant le  
di i t d l t t
• Définition
• Composition d’une chaussée
• Infrastructure de 
h é dimensionnement de la structure 
de chaussée
• II. Réseaux aériens
III Ré é
chaussée
• Structure de chaussée
• Sous fondation
• III. Réseaux enterrés
• IV. Réseaux ferrés
B. ÉTUDES DES VARIANTES 
• Fondation
• Revêtement
• Où trouve‐t‐on les chaussées ?
C. RECHERCHE DES MATÉRIAUX: 
I. Granulats
II Types de granulats
• Rôles des Fondations
• Types de fondations à béton
• Types de Béton II. Types de granulats
III. Source de granulats
Types de Béton
A. TRACÉS LINÉAIRES
On entend par "Tracé linéaire", tout ouvrage ou
installation continus, construits sur une distance
conséquente, tels que:conséquente, tels que:
• Chaussées
• Réseaux enterrés
• Réseaux aériensRéseaux aériens
• Réseaux ferrés
I. Chaussées
Définition:
Partie revêtue d’une routePartie revêtue d une route
destinée à la circulation des
véhiculesvéhicules.
Composition d’une chaussée : Ensemble des couches
de matériaux mis en place sur l’infrastructure de lade matériaux mis en place sur l infrastructure de la
chaussée et destinés à assurer la répartition des charges du
trafic sur cette dernière La structure de la chausséetrafic sur cette dernière. La structure de la chaussée
comprend la sous fondation, la fondation et le revêtement.
I. Chaussées
A. Infrastructure de chaussée: Sol ou le remblai 
l l l t t d l h ésur lequel repose la structure de la chaussée.
B. Structure de chaussée: REVETEMENT
1. Sous fondation: Couche de matériaux 
l i d’é i défi i l é
REVETEMENT
URE 
granulaires d’épaisseur définie placés sur 
l’infrastructure de la chaussée.
FONDATION
TRUCT
2. Fondation: Couche de matériaux granulaires 
d’épaisseur définie et destinée à répartir sur 
l t t j t l h
SOUS FONDATION
ST
la structure sous‐jacente les charges 
appliquées sur le revêtement.
INFRASTRUCTURE
3. Revêtement: Couche d’enrobé bitumineux 
ou de béton.
INFRASTRUCTURE 
INFRASTRUCTURE 
É
FONDATION &
SOUS FONDATION
REVETEMENT
DE CHAUSSÉE
Source (Modifiée): www.infovisual.info
1. Infrastructure 
2. Sous fondation
3. Fondation
4. Revêtement
Revêtement
Revêtement en béton
Revêtement d’enrobé
Un micro revêtement de polymère
Où trouve-t-on les chaussées ?
Artère interurbaine
Route
Rue
AUTOROUTE
VIADUCVIADUC
Un viaduc est un ouvrage 
d'art routier (ou ferroviaire) qui
f hi llé i ièfranchit une vallée, une rivière, 
un bras de mer ou tout autre 
obstacle et qui présente uneobstacle et qui présente une 
hauteur ou une longueur
Projets de viaduc en Algériej g
Viaduc Oued Ouchaiah ‐ Alger Viaduc de transrhumel ‐ Constantine
Viaduc à l’entrée Sud d’Annaba Viaduc sur Oued Menar à MilaViaduc à l entrée  Sud dAnnaba Viaduc sur Oued Menar à Mila
Plus de détail : http://www.mtp.gov.dz/fr/permalink/3906.html
Rôles des FondationsRôles des Fondations
• Transmettre et répartir sur la couche
inférieure les charges appliquées aug pp q
revêtement.
• Faciliter la mise en œuvre des couches
supérieures en réalisant une surface de posesupérieures en réalisant une surface de pose
unie sur laquelle l’accès reste aisé en toutes
i tcirconstances.
Types de fondations à bétonTypes de fondations à béton
Selon la composition on distingue 5 types:
• Fondation en empierrements traités au ciment
• Fondation en sable‐ciment
• Fondation en béton maigreFondation en béton maigre
• Fondation en béton maigre poreux
• Fondation en béton sec compacté
Types de Béton
• Béton maigre: est un béton livré sec avec une dose• Béton maigre: est un béton livré sec, avec une dose
de ciment comprise habituellement entre 150 et 200
kg de ciment par m³. Il n'est pas destiné a recevoir unkg de ciment par m . Il n est pas destiné a recevoir un
revêtement (carrelage, béton, pavage).
• Béton maigre poreux: est un béton fortementg p
perméable a l'eau de granulométrie discontinue.
• Béton sec compacté: est un mélange homogène dep g g
sable, de pierres, d'eau, de ciment et éventuellement
de cendres volantes et/ou d'adjuvants.
Le béton sec compacté, ayant pour principales
caractéristiques une granularité continue, un calibre
maximum des granulats limité à 20 mm une faiblemaximum des granulats limité à 20 mm, une faible
teneur en eau et une teneur en ciment relativement
élevée (200 – 250 kg/m3 ) se situe en fait entre leélevée (200 250 kg/m3 ) se situe en fait entre le
béton maigre et le béton routier classique.
Exigences
A. INFRASTRUCTURE DE CHAUSSÉE:
Passage de machinerie interdit après mise à niveau.g p
B. SOUS FONDATION:
Couches d'épaisseur uniforme n'excédant pas 300 mm (La méthode
d'é d i i d it é it t t é é ti d l t )d'épandage suivie doit éviter toute ségrégation des granulats)
La dimension de l'élément pierreux le 
plus gros ne peut être supérieure auxplus  gros ne peut être supérieure aux 
2/3 de l'épaisseur des couches mises 
en œuvre.
Le degré de compacité exigé est 95 %
de la masse volumique sèche maximum
d Proctor modifié
Ornières sur revêtement
du Proctor modifié.
Avant la pose de la fondation, la surface de la sous fondation doit
être libre d'ornières ou autres dépressions et tout écart de plus de
30 mm de l'élévation requise doit être corrigé.
Exigences
C. FONDATION:
1. Le granulat utilisé pour les fondations granulaires doit être
épandu par couches uniformes d'épaisseur maximum de 300
mm (La méthode d'épandage suivie doit éviter toute
ségrégation des granulats) Au fur et à mesure duségrégation des granulats). Au fur et à mesure du
déversement des granulats, la surface doit être nivelée,
compactée et si nécessaire, humectée ou asséchée en vuep ,
d'obtenir la teneur en eau optimale déterminée par l'essai du
Proctor modifié.
2. Le compactage doit être exécuté sur chacune des couches
avant que le matériau ne soit à une température inférieure à
0°C0 C.
3. Pour procéder au compactage, on doit utiliser un rouleau
vibrant permettant d’obtenir un compactage répondant auxvibrant permettant d obtenir un compactage répondant aux
exigences demandées.
Exigences
C. FONDATION: (SUITE)
4. Le degré de compacité requis pour les fondations4. Le degré de compacité requis pour les fondations
granulaires est de 95% à 98 % de la masse volumique
sèche maximale du Proctor modifié.sèche maximale du Proctor modifié.
5. Les zones inaccessibles aux équipements doivent être
tassées manuellement avec dames ou vibrateurstassées manuellement avec dames ou vibrateurs
appropriés.
Avant le revêtement
1. Nettoyage de la surface de la fondation supérieure.
2 Épandage de la pierre concassée afin de corriger le profil2. Épandage de la pierre concassée afin de corriger le profil
de la fondation.
3 La surface à recouvrir doit avoir une pente et un tracé3. La surface à recouvrir doit avoir une pente et un tracé
conformes aux plans.
4 La surface à recouvrir ne doit pas s'écarter de plus de 54. La surface à recouvrir ne doit pas s écarter de plus de 5
mm du profil théorique
5. Elle doit être sèche, compactée selon les exigences et5. Elle doit être sèche, compactée selon les exigences et
exempté de matériaux étrangers ou non adhérents.
6. Tous les regards, chambres de vannes, boîtes de vanne,6 ous es ega ds, c a b es de a es, bo tes de a e,
etc., sont ajustés et nivelés à 10 mm plus bas que le
niveau du pavage final tandis que les puisards sont
installés 25 mm plus bas que le niveau du pavage final.
Terminologie
Puisards
Route pavée
Chambres de vannes
Boites de vannes
Eléments influençant le dimensionnement
de la structure de chaussée
La géométrie de la structure dépend des éléments
suivant:
• Charges dues à la circulation
• Natures et épaisseur des composante de la structure• Natures et épaisseur des composante de la structure
(Sous fondation, Fondation et Revêtement)
Cli t (T é t )• Climat (Température)
• Portance de l’infrastructure
II. Réseaux aériens 
Réseaux électriques
Gazoducs, Oléoducs et Aqueducs
Réseaux électriques
Pour soutenir les câbles électriques,
P é i l di i li iPour résister les conditions climatiques,
Pour supporter les charges d’exploitation…
L lô d é d t t d l’él t i ité d i tLes pylônes du réseau de transport de l’électricité doivent
être solidement ancrés dans le sol !
C’est le rôle des fondations Ce sont elles qui assurent laC est le rôle des fondations. Ce sont elles qui assurent la
transmission et la répartition des charges dans le sol. De cet
ancrage dépend la stabilité physique et mécanique des
i t ll tiinstallations.
Alors avec un rôle
pareil, pas question de
choisir sa fondation à
la légère.
III. Réseaux enterrés
Réseaux de distribution de gaz
Réseaux d'électricité 
Réseaux d'eau potableRéseaux d eau potable 
Réseaux d’assainissement
Réseaux de télécommunications
IV. Réseaux
f éferrés
TGV‐ Chine
Train TlemcenTrain‐Tlemcen
Rio de Janeiro Metro
Tramway ‐Tours
France Tramway ‐Toulouse
B ÉTUDES DES VARIANTESB. ÉTUDES DES VARIANTES
• Pondération des critères d’analyse pour le choix 
de la variante: attribution des facteurs qui q
reflètent les valeurs de l’évaluateur .ex: 
1‐Très mauvais 2‐mauvais 3‐moyen 4‐ Bon 5‐ Très bon1‐Très mauvais, 2‐mauvais 3‐moyen, 4‐ Bon, 5‐ Très bon
• Bilan et anal se des ariantes• Bilan et analyse des variantes. 
• Décision et choix de la meilleure variante.
Exemple
On veut tracer
Une route entre laUne route entre la 
Ville d’Oum 
El Bouaghi et celle 
d’Annaba (on 
considère  qu’elle 
’ i t )
V1 V2
n’existe pas).
Trois variantes sont
proposées (V1, V2 et V1 V2
V3
p p ( ,
V3).
Etudier les trois 
variantes.
Études des variantesÉtudes des variantes
Critères Variante 1 Variante 2 Variante 3Critères Variante 1 Variante 2 Variante 3
ENVIRONNEMENTAUX  
Topographie 
Milieu naturel
(humain et naturel) 
Milieu naturel 
Propriété des terrains
Activité agricole
ECONOMIQUES 
Activité agricole 
Activité industrielle
Ré t it dRéseaux et servitudes 
Longueur 
é é
TECHNIQUES 
Sécurité
Carrefours
Coût
Bilan 
RECHERCHE DES MATÉRIAUX
Matériaux de construction pour routes
Infrastructure Structure
Sol Remblais
Fondation et 
RevêtementSol 
Sol: formation 
Remblais
Sous‐fondation
Revêtement
naturelle de surface à 
structure meuble et 
d'épaisseur variable 
résultant de la
Remblais : Terre 
ajoutée pour  Granulats,
Granulats,
Enrobés résultant de la 
transformation de la 
roche mère du sous‐
sol sous l'influence 
niveler tel que: 
Argile, Grès, 
Gypse, Matériau 
de démolition
Bétons de ciment.
hydrocarbonés 
à chaud,
Bétons de 
des facteurs 
physiques, biologique 
et chimiques 
de démolition…
ciment.
GranulatsGranulats
• Les granulats sont des petits morceaux de
roches, c’est‐à‐dire des sables et graviers, dont lag
taille varie de 0 à 125 millimètres, et qui sont
utilisés comme matériaux de constructionutilisés comme matériaux de construction.
• Granulat: ensemble de grains de même type
• Granulats: ensemble de grains de différents types
• Agrégats (terme à éviter) = Granulats• Agrégats (terme à éviter) = Granulats
Quelques ChiffresQuelques Chiffres
• Les routes sont composées à 80 90 % de granulats• Les routes sont composées à 80 ‐ 90 % de granulats.
• Env. 30 000 tonnes de granulats sont nécessaires 
pour construire un kilomètre d’autoroute.
• Alors pour construire un kilomètre de voie ferrée ilAlors, pour construire un kilomètre de voie ferrée, il 
faut 10 000 tonnes de granulats.
Quelques calibresq
• Sables (0/2 ; 0/4)
• Gravillons (2/4 ; 2/6 ; 4/6,3 ; 4/10 ; 6,3/10 ; 10/14 ; 10/20)
• Graves (0/20 ; 0/31,5 ; 0/60)( / ; / , ; / )
• Tout‐venant (0/80 ; 0/150 ; …)
• Granulats pour bétons (0/4 ; 4/11 2 ; 11 2/22 4 ; 0/20)• Granulats pour bétons (0/4 ; 4/11,2 ; 11,2/22,4 ; 0/20)
Types de granulatsTypes de granulats
L lé i d h• Les « roulés » : issus des roches
meubles alluvionnaires, ces
graviers se sont arrondis pargraviers se sont arrondis par
usure lors de leur transport
naturel par l’eau.p
• Les « concassés » proviennent
des roches massives : en se
brisant sous l’effet du
concassage, les roches ont
d i d i lproduit des graviers anguleux.
Sources des granulatsSources des granulats 
L iè L l i i l iLes carrières : Les granulats sont principalement extraits 
dans des carrières terrestres, qui se regroupent en deux 
grandes catégories :grandes catégories :
Les carrières de roches meubles: exploitent les gisements 
de sables et graviers déposés le plus souvent dansde sables et graviers déposés le plus souvent dans 
l’ancien lit d’une rivière. 
Les carrières de roches massives: exploitent des rochesLes carrières de roches massives: exploitent des roches   
« dures » (magmatiques, métamorphiques ou sedim.res).
Les granulats proviennent aussi, dans une moindre mesure:g p ,
• d’extractions marines
• et du recyclage.
Les carrières (Gisements de granulats terrestres)
A. Roches meubles: issues de l’usure des reliefs puis transporté par 
les glaciers, torrents, rivières et fleuves et enfin  accumulé en 
grandes quantités dans les vallées et les terrasses fluviales et 
dans les bordures  des bassins sédimentaires. On trouve: 
1 Sables et graviers alluvionnaires fluviatiles1. Sables et graviers alluvionnaires fluviatiles
2. Alluvions glaciaires
3. Sables, graviers et galets du littoral, g g
4. Couches de sables ou de sablons
B. Roches massives: nécessitant un concassage, elles peuvent être:
1. Sédimentaires (consolidées): telles que les calcaires ou les 
grèsgrès.
2. Magmatiques: soit plutoniques (granites, diorites, micro‐
diorites, gabbros…) soit volcaniques (rhyolites, basalte, 
trachyte ou andésite) 
3. Métamorphiques: telles que les quartzites ou les gneiss.
Granulats marins
Sur le plateau continental (ou plate‐
forme continentale), zone qui longe 
l ô l é dles côtes, sont exploités des 
granulats marins.
Suite à la remontée du niveau 
marin,  les anciennes alluvions 
fluviatiles et littorales sont 
immergées depuis quelques milliers 
d’ é C id’années. Ces gisements sont 
exploités par dragage en mer, entre 
10 et 50 mètres de profondeur10 et 50 mètres de profondeur.
Dragage : opération qui consiste à
extraire les matériaux situés sur le
fond d'un plan d'eau.
Granulats recyclésy
Des granulats sont aussi élaborés par recyclage :
‐ de matériaux issus des chantiers routiers et de la 
déconstruction de bâtimentdéconstruction de bâtiment,
‐ de sous‐produits industriels : schistes houillers, 
l iti d h t f d’ ié ilaitiers de hauts fourneaux ou d’aciéries, 
mâchefers d’incinération d’ordures ménagères; 
l l d l f lon parle alors de « granulats artificiels ».
WebographieWebographie
h // f l f / / f h l• http://www.infovisual.info/05/026_fr.html
• http://www.ville.chateauguay.qc.ca/sites/default/files/Fondation_de_rue.pdf
• http://www ville laval qc ca/wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet municipal/puhttp://www.ville.laval.qc.ca/wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet_municipal/pu
blications/administration/cahier_construction_infrastructures_routieres.pdf?
• http://www.mtp.gov.dz/fr/permalink/3906.html
• http://www.unpg.fr/nos_activites/les_utilisations_des_granulats
• http://bitume.comprendrechoisir.com/comprendre/remblai
• http://www gramme be/unite9/pmwikiOLD/pmwiki php?n=PrGC0607 Mat%E9ri• http://www.gramme.be/unite9/pmwikiOLD/pmwiki.php?n=PrGC0607.Mat%E9ri
auxPourAssisesDeChaussees
• Sites internet divers.
iMerci pour votre 
attention

Contenu connexe

Tendances

Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton ILYES MHAMMEDIA
 
Chapitre 4 les murs en béton
Chapitre 4   les murs en bétonChapitre 4   les murs en béton
Chapitre 4 les murs en bétonABDONLILLAH
 
cours les voiles
cours les voilescours les voiles
cours les voilesgncmohamed
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilaladin brinsi
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifsSami Sahli
 
le rapport de traitement de sol mou
le rapport de traitement de sol moule rapport de traitement de sol mou
le rapport de traitement de sol mouYUQIAN PEI
 
methodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiersmethodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiersAnas Tijani Modar
 
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1x
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1xTerrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1x
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1xHani sami joga
 
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assise
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assiseChemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assise
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assiseAdel Nehaoua
 

Tendances (19)

Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton Renforcement par chemisage en beton
Renforcement par chemisage en beton
 
Rapport de la visite tech prefa 2011
Rapport de la visite tech prefa 2011Rapport de la visite tech prefa 2011
Rapport de la visite tech prefa 2011
 
Chapitre 4 les murs en béton
Chapitre 4   les murs en bétonChapitre 4   les murs en béton
Chapitre 4 les murs en béton
 
cours les voiles
cours les voilescours les voiles
cours les voiles
 
Les pieux forés
Les pieux forésLes pieux forés
Les pieux forés
 
Fondation..
Fondation..Fondation..
Fondation..
 
Murs et plancher
Murs et plancherMurs et plancher
Murs et plancher
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Construction batiment structure_14
Construction batiment structure_14Construction batiment structure_14
Construction batiment structure_14
 
Systèmes constructifs
Systèmes constructifsSystèmes constructifs
Systèmes constructifs
 
20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee20100622 05 ba_plumier_degee
20100622 05 ba_plumier_degee
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 
le rapport de traitement de sol mou
le rapport de traitement de sol moule rapport de traitement de sol mou
le rapport de traitement de sol mou
 
methodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiersmethodes-de-calcul-de-radiers
methodes-de-calcul-de-radiers
 
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1x
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1xTerrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1x
Terrassement - exercice corrigé - solution ici : http://goo.gl/ycnp1x
 
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assise
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assiseChemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assise
Chemins de fer chapitre 3 : dimensionnement des structures d'assise
 
Rapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantierRapport visite de-chantier
Rapport visite de-chantier
 

Similaire à Tracès linéaires

Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptxModesteTiemele
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondationsSami Sahli
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxarijnininounou91
 
Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction  (1).pptxPartager Procédés généraux de construction  (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction (1).pptxHoussamBoularas1
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptMariemHAMOUDA2
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierredalia yaici
 
Materiels De Chantier Beton
Materiels De Chantier BetonMateriels De Chantier Beton
Materiels De Chantier Betonguest4a5dea
 
Materiels De Chantier Beton
Materiels De Chantier BetonMateriels De Chantier Beton
Materiels De Chantier BetonOURAHOU Mohamed
 
Dimensionnement du corps de chaussée.pdf
Dimensionnement du corps de chaussée.pdfDimensionnement du corps de chaussée.pdf
Dimensionnement du corps de chaussée.pdfMoustafaKaddourDjebb
 
Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin seif chaib
 
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'artLe béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'artSHAMIKHALIL
 
Amine exposé terrassement et vrd
Amine exposé terrassement et vrdAmine exposé terrassement et vrd
Amine exposé terrassement et vrdHiba Architecte
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfNestaNesta2
 

Similaire à Tracès linéaires (20)

Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptxRéparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
Réparation et renforcement des fondations fin-1 (1).pptx
 
Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction  (1).pptxPartager Procédés généraux de construction  (1).pptx
Partager Procédés généraux de construction (1).pptx
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Platforme
PlatformePlatforme
Platforme
 
Materiels De Chantier Beton
Materiels De Chantier BetonMateriels De Chantier Beton
Materiels De Chantier Beton
 
Materiels De Chantier Beton
Materiels De Chantier BetonMateriels De Chantier Beton
Materiels De Chantier Beton
 
Dimensionnement du corps de chaussée.pdf
Dimensionnement du corps de chaussée.pdfDimensionnement du corps de chaussée.pdf
Dimensionnement du corps de chaussée.pdf
 
Plancher 1
Plancher 1Plancher 1
Plancher 1
 
Planchers 02
Planchers 02Planchers 02
Planchers 02
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 
Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin
 
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'artLe béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
 
Fondations
FondationsFondations
Fondations
 
Fondations 01
Fondations 01Fondations 01
Fondations 01
 
Amine exposé terrassement et vrd
Amine exposé terrassement et vrdAmine exposé terrassement et vrd
Amine exposé terrassement et vrd
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
 

Dernier

Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024
Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024
Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024melodiefaury
 
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024Boris Krywicki
 
La constellation d'Andromède.présentation.pptx
La constellation d'Andromède.présentation.pptxLa constellation d'Andromède.présentation.pptx
La constellation d'Andromède.présentation.pptxirinahirbea
 
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUESMÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUESMejdiAbassi1
 
rapport de stage Organisme d’accueil Centre National d'Etudes & de Recherche...
rapport de stage Organisme d’accueil  Centre National d'Etudes & de Recherche...rapport de stage Organisme d’accueil  Centre National d'Etudes & de Recherche...
rapport de stage Organisme d’accueil Centre National d'Etudes & de Recherche...MassinissaDjender
 
RAPPORT PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville» -«La créat...
RAPPORT  PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville»  -«La créat...RAPPORT  PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville»  -«La créat...
RAPPORT PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville» -«La créat...MassinissaDjender
 

Dernier (6)

Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024
Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024
Intervention dans le cadre de la journée SOUND du 26 avril 2024
 
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024
La face cachée des jeux vidéo - Conférence de 15/05 2024
 
La constellation d'Andromède.présentation.pptx
La constellation d'Andromède.présentation.pptxLa constellation d'Andromède.présentation.pptx
La constellation d'Andromède.présentation.pptx
 
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUESMÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES
MÉMOIRE DE MASTER EN DIAGNOSTIC DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES
 
rapport de stage Organisme d’accueil Centre National d'Etudes & de Recherche...
rapport de stage Organisme d’accueil  Centre National d'Etudes & de Recherche...rapport de stage Organisme d’accueil  Centre National d'Etudes & de Recherche...
rapport de stage Organisme d’accueil Centre National d'Etudes & de Recherche...
 
RAPPORT PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville» -«La créat...
RAPPORT  PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville»  -«La créat...RAPPORT  PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville»  -«La créat...
RAPPORT PFE Projet urbain: -«El-Hamma d'un quartier à une ville» -«La créat...
 

Tracès linéaires

  • 2. PLAN • Exigences • Infrastructure de chaussée A. TRACÉS LINÉAIRES:  • Définition • Infrastructure de chaussée • Structure de chaussée • Sous fondation F d ti • Définition • Types de tracés linéaires • I. Chaussées • Définition • Fondation • Avant le revêtement • Eléments influençant le   di i t d l t t • Définition • Composition d’une chaussée • Infrastructure de  h é dimensionnement de la structure  de chaussée • II. Réseaux aériens III Ré é chaussée • Structure de chaussée • Sous fondation • III. Réseaux enterrés • IV. Réseaux ferrés B. ÉTUDES DES VARIANTES  • Fondation • Revêtement • Où trouve‐t‐on les chaussées ? C. RECHERCHE DES MATÉRIAUX:  I. Granulats II Types de granulats • Rôles des Fondations • Types de fondations à béton • Types de Béton II. Types de granulats III. Source de granulats Types de Béton
  • 3. A. TRACÉS LINÉAIRES On entend par "Tracé linéaire", tout ouvrage ou installation continus, construits sur une distance conséquente, tels que:conséquente, tels que: • Chaussées • Réseaux enterrés • Réseaux aériensRéseaux aériens • Réseaux ferrés
  • 4. I. Chaussées Définition: Partie revêtue d’une routePartie revêtue d une route destinée à la circulation des véhiculesvéhicules. Composition d’une chaussée : Ensemble des couches de matériaux mis en place sur l’infrastructure de lade matériaux mis en place sur l infrastructure de la chaussée et destinés à assurer la répartition des charges du trafic sur cette dernière La structure de la chausséetrafic sur cette dernière. La structure de la chaussée comprend la sous fondation, la fondation et le revêtement.
  • 5. I. Chaussées A. Infrastructure de chaussée: Sol ou le remblai  l l l t t d l h ésur lequel repose la structure de la chaussée. B. Structure de chaussée: REVETEMENT 1. Sous fondation: Couche de matériaux  l i d’é i défi i l é REVETEMENT URE  granulaires d’épaisseur définie placés sur  l’infrastructure de la chaussée. FONDATION TRUCT 2. Fondation: Couche de matériaux granulaires  d’épaisseur définie et destinée à répartir sur  l t t j t l h SOUS FONDATION ST la structure sous‐jacente les charges  appliquées sur le revêtement. INFRASTRUCTURE 3. Revêtement: Couche d’enrobé bitumineux  ou de béton. INFRASTRUCTURE 
  • 9. Où trouve-t-on les chaussées ? Artère interurbaine Route Rue AUTOROUTE
  • 10. VIADUCVIADUC Un viaduc est un ouvrage  d'art routier (ou ferroviaire) qui f hi llé i ièfranchit une vallée, une rivière,  un bras de mer ou tout autre  obstacle et qui présente uneobstacle et qui présente une  hauteur ou une longueur
  • 11. Projets de viaduc en Algériej g Viaduc Oued Ouchaiah ‐ Alger Viaduc de transrhumel ‐ Constantine Viaduc à l’entrée Sud d’Annaba Viaduc sur Oued Menar à MilaViaduc à l entrée  Sud dAnnaba Viaduc sur Oued Menar à Mila Plus de détail : http://www.mtp.gov.dz/fr/permalink/3906.html
  • 12. Rôles des FondationsRôles des Fondations • Transmettre et répartir sur la couche inférieure les charges appliquées aug pp q revêtement. • Faciliter la mise en œuvre des couches supérieures en réalisant une surface de posesupérieures en réalisant une surface de pose unie sur laquelle l’accès reste aisé en toutes i tcirconstances.
  • 13. Types de fondations à bétonTypes de fondations à béton Selon la composition on distingue 5 types: • Fondation en empierrements traités au ciment • Fondation en sable‐ciment • Fondation en béton maigreFondation en béton maigre • Fondation en béton maigre poreux • Fondation en béton sec compacté
  • 14. Types de Béton • Béton maigre: est un béton livré sec avec une dose• Béton maigre: est un béton livré sec, avec une dose de ciment comprise habituellement entre 150 et 200 kg de ciment par m³. Il n'est pas destiné a recevoir unkg de ciment par m . Il n est pas destiné a recevoir un revêtement (carrelage, béton, pavage). • Béton maigre poreux: est un béton fortementg p perméable a l'eau de granulométrie discontinue. • Béton sec compacté: est un mélange homogène dep g g sable, de pierres, d'eau, de ciment et éventuellement de cendres volantes et/ou d'adjuvants. Le béton sec compacté, ayant pour principales caractéristiques une granularité continue, un calibre maximum des granulats limité à 20 mm une faiblemaximum des granulats limité à 20 mm, une faible teneur en eau et une teneur en ciment relativement élevée (200 – 250 kg/m3 ) se situe en fait entre leélevée (200 250 kg/m3 ) se situe en fait entre le béton maigre et le béton routier classique.
  • 15. Exigences A. INFRASTRUCTURE DE CHAUSSÉE: Passage de machinerie interdit après mise à niveau.g p B. SOUS FONDATION: Couches d'épaisseur uniforme n'excédant pas 300 mm (La méthode d'é d i i d it é it t t é é ti d l t )d'épandage suivie doit éviter toute ségrégation des granulats) La dimension de l'élément pierreux le  plus gros ne peut être supérieure auxplus  gros ne peut être supérieure aux  2/3 de l'épaisseur des couches mises  en œuvre. Le degré de compacité exigé est 95 % de la masse volumique sèche maximum d Proctor modifié Ornières sur revêtement du Proctor modifié. Avant la pose de la fondation, la surface de la sous fondation doit être libre d'ornières ou autres dépressions et tout écart de plus de 30 mm de l'élévation requise doit être corrigé.
  • 16. Exigences C. FONDATION: 1. Le granulat utilisé pour les fondations granulaires doit être épandu par couches uniformes d'épaisseur maximum de 300 mm (La méthode d'épandage suivie doit éviter toute ségrégation des granulats) Au fur et à mesure duségrégation des granulats). Au fur et à mesure du déversement des granulats, la surface doit être nivelée, compactée et si nécessaire, humectée ou asséchée en vuep , d'obtenir la teneur en eau optimale déterminée par l'essai du Proctor modifié. 2. Le compactage doit être exécuté sur chacune des couches avant que le matériau ne soit à une température inférieure à 0°C0 C. 3. Pour procéder au compactage, on doit utiliser un rouleau vibrant permettant d’obtenir un compactage répondant auxvibrant permettant d obtenir un compactage répondant aux exigences demandées.
  • 17. Exigences C. FONDATION: (SUITE) 4. Le degré de compacité requis pour les fondations4. Le degré de compacité requis pour les fondations granulaires est de 95% à 98 % de la masse volumique sèche maximale du Proctor modifié.sèche maximale du Proctor modifié. 5. Les zones inaccessibles aux équipements doivent être tassées manuellement avec dames ou vibrateurstassées manuellement avec dames ou vibrateurs appropriés.
  • 18. Avant le revêtement 1. Nettoyage de la surface de la fondation supérieure. 2 Épandage de la pierre concassée afin de corriger le profil2. Épandage de la pierre concassée afin de corriger le profil de la fondation. 3 La surface à recouvrir doit avoir une pente et un tracé3. La surface à recouvrir doit avoir une pente et un tracé conformes aux plans. 4 La surface à recouvrir ne doit pas s'écarter de plus de 54. La surface à recouvrir ne doit pas s écarter de plus de 5 mm du profil théorique 5. Elle doit être sèche, compactée selon les exigences et5. Elle doit être sèche, compactée selon les exigences et exempté de matériaux étrangers ou non adhérents. 6. Tous les regards, chambres de vannes, boîtes de vanne,6 ous es ega ds, c a b es de a es, bo tes de a e, etc., sont ajustés et nivelés à 10 mm plus bas que le niveau du pavage final tandis que les puisards sont installés 25 mm plus bas que le niveau du pavage final.
  • 20. Eléments influençant le dimensionnement de la structure de chaussée La géométrie de la structure dépend des éléments suivant: • Charges dues à la circulation • Natures et épaisseur des composante de la structure• Natures et épaisseur des composante de la structure (Sous fondation, Fondation et Revêtement) Cli t (T é t )• Climat (Température) • Portance de l’infrastructure
  • 22. Réseaux électriques Pour soutenir les câbles électriques, P é i l di i li iPour résister les conditions climatiques, Pour supporter les charges d’exploitation… L lô d é d t t d l’él t i ité d i tLes pylônes du réseau de transport de l’électricité doivent être solidement ancrés dans le sol ! C’est le rôle des fondations Ce sont elles qui assurent laC est le rôle des fondations. Ce sont elles qui assurent la transmission et la répartition des charges dans le sol. De cet ancrage dépend la stabilité physique et mécanique des i t ll tiinstallations. Alors avec un rôle pareil, pas question de choisir sa fondation à la légère.
  • 23. III. Réseaux enterrés Réseaux de distribution de gaz Réseaux d'électricité  Réseaux d'eau potableRéseaux d eau potable  Réseaux d’assainissement Réseaux de télécommunications
  • 24. IV. Réseaux f éferrés TGV‐ Chine Train TlemcenTrain‐Tlemcen Rio de Janeiro Metro Tramway ‐Tours France Tramway ‐Toulouse
  • 25. B ÉTUDES DES VARIANTESB. ÉTUDES DES VARIANTES • Pondération des critères d’analyse pour le choix  de la variante: attribution des facteurs qui q reflètent les valeurs de l’évaluateur .ex:  1‐Très mauvais 2‐mauvais 3‐moyen 4‐ Bon 5‐ Très bon1‐Très mauvais, 2‐mauvais 3‐moyen, 4‐ Bon, 5‐ Très bon • Bilan et anal se des ariantes• Bilan et analyse des variantes.  • Décision et choix de la meilleure variante.
  • 26. Exemple On veut tracer Une route entre laUne route entre la  Ville d’Oum  El Bouaghi et celle  d’Annaba (on  considère  qu’elle  ’ i t ) V1 V2 n’existe pas). Trois variantes sont proposées (V1, V2 et V1 V2 V3 p p ( , V3). Etudier les trois  variantes.
  • 27. Études des variantesÉtudes des variantes Critères Variante 1 Variante 2 Variante 3Critères Variante 1 Variante 2 Variante 3 ENVIRONNEMENTAUX   Topographie  Milieu naturel (humain et naturel)  Milieu naturel  Propriété des terrains Activité agricole ECONOMIQUES  Activité agricole  Activité industrielle Ré t it dRéseaux et servitudes  Longueur  é é TECHNIQUES  Sécurité Carrefours Coût Bilan 
  • 28. RECHERCHE DES MATÉRIAUX Matériaux de construction pour routes Infrastructure Structure Sol Remblais Fondation et  RevêtementSol  Sol: formation  Remblais Sous‐fondation Revêtement naturelle de surface à  structure meuble et  d'épaisseur variable  résultant de la Remblais : Terre  ajoutée pour  Granulats, Granulats, Enrobés résultant de la  transformation de la  roche mère du sous‐ sol sous l'influence  niveler tel que:  Argile, Grès,  Gypse, Matériau  de démolition Bétons de ciment. hydrocarbonés  à chaud, Bétons de  des facteurs  physiques, biologique  et chimiques  de démolition… ciment.
  • 29. GranulatsGranulats • Les granulats sont des petits morceaux de roches, c’est‐à‐dire des sables et graviers, dont lag taille varie de 0 à 125 millimètres, et qui sont utilisés comme matériaux de constructionutilisés comme matériaux de construction. • Granulat: ensemble de grains de même type • Granulats: ensemble de grains de différents types • Agrégats (terme à éviter) = Granulats• Agrégats (terme à éviter) = Granulats
  • 30. Quelques ChiffresQuelques Chiffres • Les routes sont composées à 80 90 % de granulats• Les routes sont composées à 80 ‐ 90 % de granulats. • Env. 30 000 tonnes de granulats sont nécessaires  pour construire un kilomètre d’autoroute. • Alors pour construire un kilomètre de voie ferrée ilAlors, pour construire un kilomètre de voie ferrée, il  faut 10 000 tonnes de granulats.
  • 31. Quelques calibresq • Sables (0/2 ; 0/4) • Gravillons (2/4 ; 2/6 ; 4/6,3 ; 4/10 ; 6,3/10 ; 10/14 ; 10/20) • Graves (0/20 ; 0/31,5 ; 0/60)( / ; / , ; / ) • Tout‐venant (0/80 ; 0/150 ; …) • Granulats pour bétons (0/4 ; 4/11 2 ; 11 2/22 4 ; 0/20)• Granulats pour bétons (0/4 ; 4/11,2 ; 11,2/22,4 ; 0/20)
  • 32. Types de granulatsTypes de granulats L lé i d h• Les « roulés » : issus des roches meubles alluvionnaires, ces graviers se sont arrondis pargraviers se sont arrondis par usure lors de leur transport naturel par l’eau.p • Les « concassés » proviennent des roches massives : en se brisant sous l’effet du concassage, les roches ont d i d i lproduit des graviers anguleux.
  • 33. Sources des granulatsSources des granulats  L iè L l i i l iLes carrières : Les granulats sont principalement extraits  dans des carrières terrestres, qui se regroupent en deux  grandes catégories :grandes catégories : Les carrières de roches meubles: exploitent les gisements  de sables et graviers déposés le plus souvent dansde sables et graviers déposés le plus souvent dans  l’ancien lit d’une rivière.  Les carrières de roches massives: exploitent des rochesLes carrières de roches massives: exploitent des roches    « dures » (magmatiques, métamorphiques ou sedim.res). Les granulats proviennent aussi, dans une moindre mesure:g p , • d’extractions marines • et du recyclage.
  • 34. Les carrières (Gisements de granulats terrestres) A. Roches meubles: issues de l’usure des reliefs puis transporté par  les glaciers, torrents, rivières et fleuves et enfin  accumulé en  grandes quantités dans les vallées et les terrasses fluviales et  dans les bordures  des bassins sédimentaires. On trouve:  1 Sables et graviers alluvionnaires fluviatiles1. Sables et graviers alluvionnaires fluviatiles 2. Alluvions glaciaires 3. Sables, graviers et galets du littoral, g g 4. Couches de sables ou de sablons B. Roches massives: nécessitant un concassage, elles peuvent être: 1. Sédimentaires (consolidées): telles que les calcaires ou les  grèsgrès. 2. Magmatiques: soit plutoniques (granites, diorites, micro‐ diorites, gabbros…) soit volcaniques (rhyolites, basalte,  trachyte ou andésite)  3. Métamorphiques: telles que les quartzites ou les gneiss.
  • 35. Granulats marins Sur le plateau continental (ou plate‐ forme continentale), zone qui longe  l ô l é dles côtes, sont exploités des  granulats marins. Suite à la remontée du niveau  marin,  les anciennes alluvions  fluviatiles et littorales sont  immergées depuis quelques milliers  d’ é C id’années. Ces gisements sont  exploités par dragage en mer, entre  10 et 50 mètres de profondeur10 et 50 mètres de profondeur. Dragage : opération qui consiste à extraire les matériaux situés sur le fond d'un plan d'eau.
  • 36. Granulats recyclésy Des granulats sont aussi élaborés par recyclage : ‐ de matériaux issus des chantiers routiers et de la  déconstruction de bâtimentdéconstruction de bâtiment, ‐ de sous‐produits industriels : schistes houillers,  l iti d h t f d’ ié ilaitiers de hauts fourneaux ou d’aciéries,  mâchefers d’incinération d’ordures ménagères;  l l d l f lon parle alors de « granulats artificiels ».
  • 37. WebographieWebographie h // f l f / / f h l• http://www.infovisual.info/05/026_fr.html • http://www.ville.chateauguay.qc.ca/sites/default/files/Fondation_de_rue.pdf • http://www ville laval qc ca/wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet municipal/puhttp://www.ville.laval.qc.ca/wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet_municipal/pu blications/administration/cahier_construction_infrastructures_routieres.pdf? • http://www.mtp.gov.dz/fr/permalink/3906.html • http://www.unpg.fr/nos_activites/les_utilisations_des_granulats • http://bitume.comprendrechoisir.com/comprendre/remblai • http://www gramme be/unite9/pmwikiOLD/pmwiki php?n=PrGC0607 Mat%E9ri• http://www.gramme.be/unite9/pmwikiOLD/pmwiki.php?n=PrGC0607.Mat%E9ri auxPourAssisesDeChaussees • Sites internet divers.