REUNION AD HOC
D’EXPERTS
« Avancées et perspectives de la convergence
macroéconomique en Afrique centrale»
Brazzaville-Con...
Plan de présentation
2
1. Le concept de convergence macroéconomique
2. Le dispositif de Surveillance Multilatérale de la
C...
1. Le concept de convergence macroéconomique
3
Convergence
La différence entre deux variables devient
arbitrairement petit...
1. Le concept de convergence macroéconomique
4
Paradigme
exogène
Paradigme
endogène
Conditions micro
Conditions macro
Kene...
1. Le concept de convergence macroéconomique
5
Le second débat théorique:
les « Économistes » versus les « Monétaristes »
...
1. Le concept de convergence macroéconomique
6
Convergence macroéconomique et échelle d’intégration
La convergence
est cor...
1. Le concept de convergence macroéconomique
7
Les différences
formes de
coopération ou
d’interdépendance
(Cooper, 1985)
L...
1. Le concept de convergence macroéconomique
8
Les gains de
coopération
Échange d'information
Accord sur une définition co...
1. Le concept de convergence macroéconomique
9
1
2
Critère de faisabilité d’une
union monétaire : utile dans
le cas d'une ...
1. Le concept de convergence macroéconomique
10
La convergence se réalise
à travers …
… le choix des variables
(variables ...
11
PAUSE
L’expérience de
l’UEMOA
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.1. La justification de la surveillance multilatérale
La justification contextuelle
-4...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.1. La justification de la surveillance multilatérale
13
La justification théorique
La...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
14
2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC
1 Les Cellules Nationales de ...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
15
2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC
2 La Cellule Communautaire
Ra...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
16
2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC
3 Le Collège de Surveillance
...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC
4 Le Conseil des Ministres
Se pr...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.3. Les différents critères et indicateurs
Les critères
de
convergence
1
2
3
4
Le Sold...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.3. Les différents critères et indicateurs
Les
indicateurs
de
surveillance
multilatéra...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.3. Les différents critères et indicateurs
Les indicateurs
complémentaires
de converge...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
Critère d’inflation (2010-2014)
Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013).
Critère du solde budgéta...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013).
Critère de l’endettement...
Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013).
Critère des arriérés de paiement (2010-2014)
2. Le disposit...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
Écart type des critères de convergence
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.5. Évolution de quelques indicateurs de SM dans la CEMAC (2001-2014)
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC
2
3
4
3
4
0
3
0
2
5 5
2
4
3
0
1
2
3
...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC
Proportion des « oui » dans le respe...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC
Effort de convergence globale sur la...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.7. Limites et difficultés liées à l’environnement de la SM
Déficit démocratique de
l’...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.8. Limites inhérentes aux critères de la SM : la pertinence des critères
Pertinence d...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.9. Limites inhérentes aux critères de la SM : l’optimalité des critères
Optimalité
du...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
2.10. Limites inhérentes aux critères de la SM : la non prise en compte de
la convergen...
2. Le dispositif de SM de la CEMAC
La surveillance multilatérale est une condition
nécessaire de stabilité et de viabilité...
35
PAUSE
DÉBATS
36
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
37
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
38
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
39
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
40
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
41
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
42
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
43
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
44
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Caractéristiques des pays de la CEE...
45
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan rée...
46
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan rée...
47
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan rée...
48
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan mon...
49
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan mon...
50
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan mon...
51
3. Défis et perspectives de la convergence
macroéconomique dans l’espace CEEAC
3.1. Mise en perspective
Sur le plan de ...
52
Conclusion
CEEAC  union monétaire  Union Africaine
2021
Nécessité de mener une étude approfondie
Approche exogène ? A...
JE VOUS REMERCIE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Avancées et perspectives de la convergence macroéconomique en Afrique centrale

972 vues

Publié le

Une réflexion sur la thématique de la convergence macroéconomique en Afrique centrale présentée à une réunion ad hoc d’experts organisée par que la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) du 02 au 3 mars 2015 à Brazzaville, Congo

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
972
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
201
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Avancées et perspectives de la convergence macroéconomique en Afrique centrale

  1. 1. REUNION AD HOC D’EXPERTS « Avancées et perspectives de la convergence macroéconomique en Afrique centrale» Brazzaville-Congo 02-03 Mars 2015 Prof. Désiré AVOM Directeur du CEREG Directeur du LAREA FSEG-UYII Soa mail : davom99@gmail.com
  2. 2. Plan de présentation 2 1. Le concept de convergence macroéconomique 2. Le dispositif de Surveillance Multilatérale de la CEMAC 3. Défis et perspectives de la convergence macro dans l’espace CEEAC Conclusion
  3. 3. 1. Le concept de convergence macroéconomique 3 Convergence La différence entre deux variables devient arbitrairement petite dans le temps Nominale (variables monétaires) Réelle (variables réelles) Clubs de convergence  plusieurs sentiers de croissance ConditionnelleAbsolue Convergence stochastique  les séries possèdent elles des composantes communes à LT?
  4. 4. 1. Le concept de convergence macroéconomique 4 Paradigme exogène Paradigme endogène Conditions micro Conditions macro Kenen (1969) McKinnon (1963) Mundell (1961) Harberler (1970) Fleming (1971) Magnifico (1974) Cercle vicieux des ZMO Cercle vertueux des ZMO Krugman (1993) Frankel et Rose (1998) Rose (2000) La convergence dans la théorie des ZMO Théorie des ZMO
  5. 5. 1. Le concept de convergence macroéconomique 5 Le second débat théorique: les « Économistes » versus les « Monétaristes » Pisani- Férry (1994) Courant économiste Courant monétariste L'intégration doit couronner une convergence structurelle. Cette approche trouve ses fondements dans ce qu’il est convenu d’appeler la "théorie du couronnement" La convergence macroéconomique doit être le moteur de l’intégration
  6. 6. 1. Le concept de convergence macroéconomique 6 Convergence macroéconomique et échelle d’intégration La convergence est corrélée à l’échelle d’intégration de Balassa (1961). La progression dans cette échelle dépend du niveau de rapprochement des pays ou plus précisément de leur degré de convergence. Zone d’échange préférentielle (ZEP)  réduction substantielle des droits de douane entre les pays membres Zone de libre-échange (ZLE)  annulation des droits de douanes intra-zone; chaque pays garde une politique commerciale autonome vis-à-vis des pays hors zone Union douanière (UD)  harmonisation des politique commerciales extérieures avec l’instauration d’un tarif extérieur commun (TEC) Union monétaire (UM) adoption d’une monnaie unique dans l’optique de minimiser le risque de change et les coûts de couverture 1 2 3 4 Intégration économique complète (IEC)  harmonisation des politiques économiques Marché commun (MC)  libre circulation des personnes, des marchandises et des capitaux 5 6
  7. 7. 1. Le concept de convergence macroéconomique 7 Les différences formes de coopération ou d’interdépendance (Cooper, 1985) L’interdépendance structurelle, qui est le résultat de l’intensité des relations commerciales et financières qui se nouent entre les agents économiques des différents pays L’interdépendance face aux perturbations exogènes, qui s’impose lorsque les États ont intérêt à réagir collectivement à des chocs externes comme une hausse du prix du pétrole ou une crise financière L’interdépendance des politiques économiques, qui apparaît à travers des effets de débordements (spillover effects) de la politique menée par un pays sur ses partenaires L’interdépendance des objectifs des politiques économiques, qui provient d’une démarche d’interaction stratégique décidée par des gouvernants 1 2 3 4
  8. 8. 1. Le concept de convergence macroéconomique 8 Les gains de coopération Échange d'information Accord sur une définition commune des concepts Accord sur les normes ou objectifs communs Échange d'information sur les politiques envisagées Coordination des politiques nationales, à savoir la poursuite en commun d'objectifs communs sur les instruments et les objectifs de la politique économique Action conjointe qui implique des décisions coordonnées et un partage des coûts
  9. 9. 1. Le concept de convergence macroéconomique 9 1 2 Critère de faisabilité d’une union monétaire : utile dans le cas d'une union monétaire à construire (zone monétaire exogène : cas de l'UE) Critère de viabilité d’une union monétaire : utile dans le cas d'une union monétaire existante (Zone monétaire endogène: cas des zones CEMAC et UEMOA) Externalités positives Limiter les effets de débordements des politiques nationales sur le fonctionnement de l'UM Pourquoi la convergence est-elle nécessaire dans une communauté économique régionale?
  10. 10. 1. Le concept de convergence macroéconomique 10 La convergence se réalise à travers … … le choix des variables (variables réelles, variables nominales ou les deux) … la définition du niveau de la coordination (Begg et al., 2003) Le champ, c’est-à- dire les politiques concernées Le niveau de centralisation et de délégation La méthodes « douce » ou « forte » Comment réaliser la convergence?
  11. 11. 11 PAUSE L’expérience de l’UEMOA
  12. 12. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.1. La justification de la surveillance multilatérale La justification contextuelle -4 -2 0 2 4 6 8 Cameroun RCA Congo Gabon Moyenne 1960-1984 Moyenne 1985-1994 Évolution comparative des taux de croissance moyens Dégradation de la situation économique avant 19941 Intégration comme antidote à la crise (signature du Traité de la CEMAC) 2
  13. 13. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.1. La justification de la surveillance multilatérale 13 La justification théorique La mise en place des critères de conv. a valeur d’engagement politique et moral1 Les critères de convergence visent un objectif de consolidation2 Les critères de convergence limite les effets de débordements négatifs3 Les critères de convergence permettent une meilleure réaction face aux chocs4 La mise en place des critères de convergence stimule la croissance5 La mise en place des critères de conv. soutient la BEAC par un policy mix équilibré6
  14. 14. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 14 2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC 1 Les Cellules Nationales de Surveillance Multilatérale (CNSM) Gestion d’une base de données statistiques Collection et traitement des données nationales Confection d’un tableau de bord macroéconomique et des indicateurs nationaux Confection d’un plan de trésorerie Confection d’un tableau des opérations financières de l’Etat (TOFE) Examen critique des données Rédaction d’un rapport trimestriel sur l’évolution de la situation éco du pays Suivi de la politique économique dans le pays
  15. 15. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 15 2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC 2 La Cellule Communautaire Rassemble les données de l’environnement international et d’intérêt communautaire pertinentes pour l’exercice de la surveillance, de les transmettre aux Cellules nationales dans les formes et les fréquences fixées par le Collège de Surveillance Rédige périodiquement le rapport d’exécution de la surveillance sur l’état de la convergence dans l’Union Économique du point de vue de la convergence et de leur conformité aux grandes orientations et à la discipline communautaire
  16. 16. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 16 2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC 3 Le Collège de Surveillance Veille au bon fonctionnement de la Cellule communautaire et des cellules nationales Organise des missions circulaires d’appui technique en vue de renforcer les capacités opérationnelles des cellules nationales Analyse les rapports semestriels de la Cellule Communautaire sur l’état de la convergence au sein de l’Union Produit un rapport sur la base duquel le Conseil des Ministres adopte les directives de politiques économiques et de critères normatifs de référence nécessaires à la convergence des politiques budgétaires cohérentes avec la politique monétaire
  17. 17. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.2. Le dispositif institutionnel de la SM de la CEMAC 4 Le Conseil des Ministres Se prononce au moins une fois par an sur les grandes orientations des politiques économiques (GOPE) des États membres Adresse des recommandations aux États membres Adopte en dernier ressort le Rapport de la surveillance multilatérale
  18. 18. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.3. Les différents critères et indicateurs Les critères de convergence 1 2 3 4 Le Solde Budgétaire de Base >=0% Le taux d’inflation annuel <=3% Le taux d’endettement public <=70% Les arriérés de paiement =0
  19. 19. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.3. Les différents critères et indicateurs Les indicateurs de surveillance multilatérale 1 2 3 4 Le Solde Budgétaire de Base structurel Le Solde Budgétaire primaire (>0) Le taux de couv. extérieure de la monnaie (>20%) Le taux de pression fiscale - non pétrolières (>15%) 5 6 7 La variation masse salariale/recettes budgétaires Le solde de la balance des paiements Le service de la dette extérieure /exportations
  20. 20. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.3. Les différents critères et indicateurs Les indicateurs complémentaires de convergence 1 2 3 4 solde budgétaire de base structurel rapporté au PIB nominal >=0% Solde budgétaire de base hors pétrole rapporté au PIB hors pétrole >=0% Solde budgétaire primaire hors pétrole, en pourcentage du PIB hors pétrole >=0% Taux d’inflation sous-jacente <=3%
  21. 21. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC Critère d’inflation (2010-2014) Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013). 3%
  22. 22. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013). Critère du solde budgétaire (2010-2014) Pays excédentaires Pays déficitaires
  23. 23. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013). Critère de l’endettement public (2010-2014)
  24. 24. Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013). Critère des arriérés de paiement (2010-2014) 2. Le dispositif de SM de la CEMAC
  25. 25. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC Écart type des critères de convergence
  26. 26. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.5. Évolution de quelques indicateurs de SM dans la CEMAC (2001-2014)
  27. 27. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC 2 3 4 3 4 0 3 0 2 5 5 2 4 3 0 1 2 3 4 5 6 Inflation 3 3 4 5 5 5 5 5 2 2 5 4 2 4 0 1 2 3 4 5 6 Solde budgétaire de base 4 4 4 4 4 4 4 6 6 6 6 6 6 6 0 1 2 3 4 5 6 7 Endettement public 1 1 2 5 3 3 3 4 2 2 2 5 2 6 0 1 2 3 4 5 6 7 Arriérés de paiement Nombre de pays ayant respecté le critère sur la période 2001-2014
  28. 28. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC Proportion des « oui » dans le respect de chaque critère (2001-2014) Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013)
  29. 29. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.6. L’effectivité de la convergence dans la CEMAC Effort de convergence globale sur la période 2001-2014 Source : CEA, à partir des données de la CEMAC (2012 et 2013) 91,0725% 91,07% 67,8575% 64,285% 48,2125% 28,5725% 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Cameroun Gabon Tchad Guinée Eq. Congo RCA Note: cette statistique s’obtient en calculant la moyenne arithmétique non pondérée des quatre critères par rapport à chaque pays
  30. 30. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.7. Limites et difficultés liées à l’environnement de la SM Déficit démocratique de l’institution communautaire Difficultés de collecte de données Ressources financières, humaines et matérielles limitées
  31. 31. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.8. Limites inhérentes aux critères de la SM : la pertinence des critères Pertinence du critère d’inflation Pertinence du critère du solde budgétaire Pertinence du critère de non accumulation d’arriérés L’objectif de stabilité des prix est la contrainte que s’assignent les autorités monétaires pour assurer l’ancrage nominal 02 raisons complémentaires : (1) le principe de cohérence de Tinbergen et (2) l’existence d’une relation forte entre la quantité de monnaie en circulation et le niveau général des prix Il s’éloigne de la réalité, puisqu’il n’intègre pas l’aide extérieure qui occupe pourtant une place importante dans les finances publiques des pays de la CEMAC (Avom, 2007). Renforcement de l’effet pro-cyclique de la SM en zone CEMAC (Bikaï, 2014 ; N’Kodia, 2011) La principale critique adressée au critère de la non-accumulation d’arriérés intérieurs et extérieurs sur la gestion de la période courante est la difficulté à vérifier sa fiabilité dans la mesure où elle est basée exclusivement sur la déclaration du pays concerné (FMI, 2014).
  32. 32. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.9. Limites inhérentes aux critères de la SM : l’optimalité des critères Optimalité du seuil d’inflation fixé à 3% Khan et Senhadji (2001) montrent que les seuils plafonds pour les pays industrialisés se situeraient entre 1 % et 3 %, alors que pour les pays en développement, ils se situeraient entre 7 % et 11 %. La définition numérique de l’objectif d’inflation peut, compte tenu de la diversité conjoncturelle, paraître trop basse, induire des coûts potentiels en termes d’activité économique et d’emploi, et conduire vraisemblablement à une exposition au risque déflationniste L’inflation dans la zone CEMAC est essentiellement importée, et que sa composante interne dépend des facteurs naturels que des chocs liés à la demande. Par conséquent, une augmentation des taux d’intérêt visant à réduire les tensions inflationnistes serait alors totalement inefficace Optimalité du seuil d’endettem ent public Un seuil d’endettement public fixé à 70% du PIB qui ne constitue pas une garantie contre les problèmes d’insolvabilité et d’illiquidité La stratégie de réduction de la dette doit se situer dans une perspective à long terme, en utilisant les périodes de conjoncture favorable pour dégager des soldes primaires plus élevés, indispensables pour compenser en période de croissance molle.
  33. 33. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC 2.10. Limites inhérentes aux critères de la SM : la non prise en compte de la convergence réelle Limites liées à la non prise en compte de la convergence réelle des économies La Surveillance multilatérale dans la CEMAC s’est limitée essentiellement à la dimension nominale, négligeant l’aspect réel dont l’importance a fait également l’objet de vifs débats avant et après la mise en place de la monnaie unique européenne. La mise en place d’un Fonds structurel fonctionnant efficacement dans la CEMAC permettrait de favoriser le rattrapage des économies devancées par leurs partenaires (cas de l’Espagne et du Portugal au moment de leur adhésion à l’UE)
  34. 34. 2. Le dispositif de SM de la CEMAC La surveillance multilatérale est une condition nécessaire de stabilité et de viabilité d’une union monétaire existante comme la CEMAC Les pays de la CEMAC doivent également miser sur la convergence structurelle au-delà de la convergence nominale 1 2 D’où la nécessité de réformer le dispositif de surveillance multilatéral  élargissement à la CEEAC ? 3 En substance
  35. 35. 35 PAUSE DÉBATS
  36. 36. 36 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan réel -30 -20 -10 0 10 20 30 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi Sao Tomé RDC Évolution des taux de croissance Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale Crise des années 1980 Reprise Crise de 2008
  37. 37. 37 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan réel Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi Sao Tomé RDC Évolution des PIB par tête en dollars US Rapprochement des niveaux de vie Les inégalités apparaissent et se creusent, à cause de l’Angola notamment (stabilité, pétrole, etc.)
  38. 38. 38 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC En substance sur le plan réel, les pays de la CEEAC hors CEMAC sont caractérisés par Des cycles économiques volatiles à l’image du cycle économique mondial, à cause des perturbations auxquelles ils sont exposés Un niveau de richesse par tête très disparate, notamment depuis la décennie 2000, ce qui laisse transparaitre de fortes inégalités
  39. 39. 39 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan monétaire Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale -100 0 100 200 300 400 500 600 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi Sao Tomé RDC Évolution des taux d’inflation en % Hyperinflation en Angola et RDC (période de la planche à billets) Discipline monétaire retrouvée avec la fin des conflits en Angola et l’adoption d’un politique monétaire restrictive en RDC
  40. 40. 40 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan monétaire Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale 0 5000 10000 15000 20000 25000 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi Sao Tomé RDC Évolution des taux de change bilatéraux par rapport au dollar US Stabilité des taux de change, sauf pour STP, à cause des chocs exogènes transmis par le Portugal et d’un solde commercial structurellement déficitaire (la demande du dobra pour les transactions est faible par rapport à la demande des sao-toméens vis-à-vis des devises)
  41. 41. 41 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan monétaire Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale -80 -60 -40 -20 0 20 40 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi Sao Tomé RDC Taux d’intérêt dirigés en Angola et au Burundi Relative libéralisation des taux : (i) la volonté des pays d’attirer les capitaux étrangers (ii) la baisse continue des taux d’inflation (relation de Fisher) Évolution des taux d’intérêt réels
  42. 42. 42 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC En substance sur le plan monétaire, les pays de la CEEAC hors CEMAC sont caractérisés par Un niveau d’inflation élevé pour l’Angola et la RDC avant la seconde moitié des années 2000 Une parité stable par rapport au dollar US, même si on relève une dépréciation significative du dobra à partir de la seconde moitié des années 1990 Des taux d’intérêt réels volatiles, à cause des perturbations inflationnistes significatives dans certains pays et de la recherche de l’attrait des capitaux étrangers
  43. 43. 43 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan de l’équilibre extérieur Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale -5000 0 5000 10000 15000 20000 25000 30000 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola RDC Sao Tomé Évolution des soldes commerciaux en millions de dollars US Relative stabilité Volatilité observée en Angola, en corrélation avec les fluctuations du cours du pétrole
  44. 44. 44 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Caractéristiques des pays de la CEEAC hors CEMAC Sur le plan de l’équilibre extérieur Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale -10000 -5000 0 5000 10000 15000 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Angola Burundi RDC Sao Tomé Évolution des balances de paiements en millions de dollars US Les pays de l’Afrique centrale hors CEMAC se présentent comme des économies assez dépendantes de l’économie mondiale (sur le plan commercial et en termes de capitaux), les soldes de leurs balances de paiements étant structurellement négatifs pour la plupart d’entre eux, soit -99,21 millions de dollars pour le Burundi, -495,70 millions de dollars pour la RDC et -34,59 millions de dollars pour STP
  45. 45. 45 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan réel Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale 0.71 1.10 2.00 2.37 2.45 2.67 4.60 4.87 5.75 6.39 17.74 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 RDC RCA Burundi Cameroun Gabon Congo CEEAC Sao Tomé Angola Tchad Guinée éq. Évolution des taux de croissance (en %) Pays qui tendent vers un sentier baissier Pays qui tendent vers un sentier haussier C E E A C
  46. 46. 46 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan réel Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale 181.22 255.45 366.62 423.35 904.56 953.29 1461.35 1761.79 1825.23 5873.51 6071.11 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 Burundi RDC RCA Tchad CamerounSao Tomé Congo Angola CEMAC Gabon Guinée éq. Évolution des PIB par tête en dollars (moyenne 1983-2013) Inégalités inter et intra pays Groupe 1: Gabon et Guinée Équatoriale Groupe 2: reste des pays C E E A C
  47. 47. 47 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan réel En substance, sur le plan réel, les pays de la CEEAC sont caractérisés par Des trajectoires de croissance disparates Une hétérogénéité qui laisse entrevoir des inégalités inter et intra-pays Les perspectives de convergence réelle dans la CEEAC ne sont pas assez concluantes
  48. 48. 48 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan monétaire 1.58 2.45 2.79 2.89 3.37 5.63 10.41 14.57 20.44 73.21 87.49 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Gabon Cameroun Tchad RCA Congo Guinée éq. Burundi Sao Tomé CEEAC Angola RDC Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale Évolution des taux d’inflation en % (moyenne 1983-2013) C E E A C Pays à inflation historique à 1 chiffre C E M A C Pays à inflation historique à 2 chiffres Pays à inflation historique très élevée
  49. 49. 49 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan monétaire Source: CEA, à partir de la Banque Mondiale 32.70 254.21 472.94 472.94 472.94 472.94 472.94 472.94 632.44 1,055.34 6,796.37 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Angola RDC Tchad RCA Cameroun Congo Gabon Guinée éq. Burundi CEEAC Sao Tomé Évolution des taux de change bilatéral par rapport au dollar (moyenne 1983-2013) C E E A CPays de la CEMAC Dépréciation à long terme du dobra
  50. 50. 50 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan monétaire y = 213.38x - 1318.6 R² = 0.9014 y = 7.1925x + 118.65 R² = 0.708 -2000 0 2000 4000 6000 8000 Ecart-type avec Sao Tome Ecart-type sans Sao Tome Linear (Ecart-type avec Sao Tome) Linear (Ecart-type sans Sao Tome) y = -9.1469x + 109.44 R² = 0.5651 -50 0 50 100 150 200 Volatilité (écart-type) du taux d’inflation Diminution de l’écart-type du taux d’inflation  une augmentation d’une unité de temps induit une réduction de l’écart-type de 9 points Taux de change stable sans Sao Tome, mais très volatile avec la présence de ce pays à partir de 1995
  51. 51. 51 3. Défis et perspectives de la convergence macroéconomique dans l’espace CEEAC 3.1. Mise en perspective Sur le plan de l’équilibre extérieur -495.70 -446.10 -369.55 -246.05 -191.06 -99.21 -67.46 -34.60 48.29 667.77 1,764.90 -1000 -500 0 500 1000 1500 2000 RDC Cameroun Tchad Guinée éq. Congo Burundi RCA Sao Tomé CEEAC Gabon Angola Balances de paiements-361.99 -249.57 -119.66 -83.80 -37.75 435.89 809.87 1,015.49 2,061.56 4,628.65 -1000 0 1000 2000 3000 4000 5000 RDC Tchad RCA Cameroun Sao Tomé Congo CEEAC Gabon Guinée éq. Angola Balances commerciales
  52. 52. 52 Conclusion CEEAC  union monétaire  Union Africaine 2021 Nécessité de mener une étude approfondie Approche exogène ? Approche endogène ?
  53. 53. JE VOUS REMERCIE

×