SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Présentation du projet
Le projet Madeleine 4.0 concerne la re-qualification de l’ilot
formé par la rue de la Madeleine, la rue de la Cathédrale, la
rue Souverain Pont et la rue Jamin Saint-Roch dans le quartier
cathédrale nord de Liège. L
’immeuble mixte à construire sera
composé de 540 m2 de commerces, 2596 m2 de bureaux,
un parking de 65 places (avec 12 bornes de recharge) et
16 unités d’habitations.
Sogecom SA est le promoteur du projet. La société est
financée par Noshaq.
La mission première de Noshaq est leur rôle de porteurs de
projets avec une ambition de rentabilité sociétale.
La spécificité de Noshaq est d’être un opérateur privé avec un
ADN public dans sa philosophie d’investissement et la
rentabilité des projets qu’elle finance.
Noshaq a une volonté d’exemplarité (être à la pointe) en
termes d’efficacité énergétique et environnementale en
adéquation avec une certaine rentabilité sur les
investissements.
Présentation Living Lab Madeleine 1
ILOT MADELEINE
Communauté
d’énergie
La Wallonie a adopté au
printemps 2019 son nouveau
« Décret Autoconsommation
Collective », en avance sur la
plupart des autres Régions
européennes. La Direction
« marchés de l’électricité » du
SPW et le Cabinet du Ministre
Henry travaillent actuellement à
compléter ce cadre décrétal
permettant la mise en œuvre
opérationnelle de ce changement
de paradigme impulsé par le
Clean Energy Package, en y
intégrant de nouveaux aspects,
davantage orientés « citoyens ».
Plus qu’une opportunité de
marché, il s’agit d’une véritable
révolution du secteur de l’énergie
et des réseaux à laquelle tout
l’écosystème énergétique wallon
veut prendre part. Le
Gouvernement actuel est
convaincu de cette opportunité
sociétale ; son ambition sur les
communautés d’énergie étant
explicitement exprimée dans la
Déclaration de Politique
Régionale de 2019.
Vous voulez en savoir plus sur le
fonctionnement des communauté d’énergie?
Rendez-vous sur le site
www.macer.clustertweed.be
ou scannez le QR code suivant
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Planning du projet
Le bâtiment est en cours de construction (gros-oeuvre).
L’installation des techniques spéciales est prévue pour
l’automne 2022.
La commercialisation débutera en avril 2023.
La livraison du bâtiment est prévue en septembre 2023.
Intervenants du projet
- Sogecom SA : promoteur.
- A+ Concept : bureau d’études en charge des techniques spéciales
et de la stabilité.
- Cabinet d’architectes p.HD : architectes.
- Bureau études stabilité : Servais Engineering Architectural
Etat actuel du projet
- 16 logements (1656 m²) :
- 6 penthouses : chauffage et ECS via PAC air-eau
- 10 appartement : chauffage et ECS via chaudière gaz
condensation
- 540 m² de commerces (système de chauffage inconnu, vente
Présentation Living Lab Madeleine 2
Projet AMORCE
Le projet AMORCE (Analyse
Macro et micro-économique pour
l’Optimisation et la Réplicabilité
des Communautés d’Energie) vise
à étudier le gain sociétal lié au
développement des nouveaux
modes d’échange d’énergie, et de
proposer des schémas et modèles
de tarifications/protocole/sécurité
cohérents pour tous les acteurs, et
surtout, compréhensibles pour les
citoyens et utilisateurs finaux.
Pour nourrir les études, des liens
étroits sont mis en place avec les
stakeholders de l’écosystème
wallon et également avec des
groupements citoyens, utilisateurs
ou encore des sociétés
d’investissements, développeurs
et gestionnaires immobiliers
présents sur le territoire de la Ville
de Liège, où pourront être
déployés ensuite les Living Labs,
permettant de nuancer et de faire
vivre les conclusions des études
précédentes.
Un Living Lab est un « laboratoire
vivant » ou « démonstrateur
pilote », permettant aux équipes
de recherche de transposer des
modélisations théoriques dans la
réalité.
Notre objectif est d’étudier la
possibilité de mettre en place une
« communauté d’énergie » dans le
bâtiment Madeleine, basée sur
des installations de production
d’électricité « verte » (par exemple,
des panneaux photovoltaïques
qui seraient installés sur les toits
de immeuble).
La finalité du projet est donc de
proposer des modèles et des
outils permettant de répliquer les
communautés d’énergie dans les
configurations identifiées comme
les plus pertinentes pour la
collectivité. Il sera alors possible
de quantifier le potentiel
d’économies énergétiques et
environnementales dans les
prochaines années et de planifier
sa réalisation.
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
casco)
- 2596 m² de bureaux : chauffage via PAC VRV (qui
produit du chaud et du froid)
- 65 places de parking, avec 12 bornes de recharge
VE (6 doubles)
SOGECOM conservera la propriété et l’exploitation
des bureaux. Les surfaces commerciales seront
vendues CASCO. Les logements sont destinées à la
vente, la commercialisation débutera au mois de mai
2023.
Les communs et le parking seront intégrés à la futur copropriété.
Potentiel PV
Le prestataire pour l’installation photovoltaïque a été désigné. 61,625 kWc seront placés en toiture
(145 panneaux de 425Wc de puissance crête).
L
’électricité produite par les 145 panneaux sera envoyé sur 4 onduleurs SMA de 15kW.
L
’estimation actuelle de production est de 57 000 kWh/an.
Profils de consommations électrique
Les profils de consommations théoriques
en quart horaires ont été réalisés sur base
de sources multiples. Les consommations
de chauffage, refroidissement, production
d’eau chaude sanitaire et d’éclairage (partie
non résidentielle) ont été extraites du PEB.
Les autres consommations électriques ont
été définies en fonction de profils de
consommations obtenus par l’ULiège,
Laborelec et Wesmart.
La consommation totale du bâtiment
MADELEINE est estimée à 230 920
kWh/an (hors commerces). Les
commerces ont été retirées de l’étude en
raison du manque de certitudes quant à la
destinations réelle.
Compteur communicant
Le comptage sera effectué avec des compteurs communicants.
Présentation Living Lab Madeleine 3
SCENARIO 1 source MULTITEL source WESMART
PV 60 - BATTERIE 80
Communauté MADELEINE
Production PV (kWh/an) 57000 57000
Auto conso collective (%) 98,6 99
Auto conso naturel (%) 78
Taux auto-suffisance (%) 24,5 24
Energie partagée (kWh/an) 7531,22 9151
Bureaux (y compris bornes EV)
Consommation global (kWh/an) 160948 160948
Taux auto-suffisance (%) 31 29
Gain PV (kWh/an) 49468,78 47210
Achat elec sur réseau (kWh/an) 111479,22 113739
Penthouses
Consommation global (kWh/an) 29142 29142
Taux auto-suffisance (%) 9 10
Gain PV (kWh/an) 2507,64 2870
Achat elec sur réseau (kWh/an) 26634,36 26272
Appartements
Consommation global (kWh/an) 25000 25000
Taux auto-suffisance (%) 13 14
Gain PV (kWh/an) 3202,5 3578
Achat elec sur réseau (kWh/an) 21797,5 21422
Communs
Consommation global (kWh/an) 15830 15830
Taux auto-suffisance (%) 12 17
Gain PV (kWh/an) 1821 2703
Achat elec sur réseau (kWh/an) 14009 13127
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Simulation CE bâtiment MADELEINE
Initialement, le souhait était de créer la communauté d’énergie sur l’ensemble du bâtiment Madeleine.
Il s’agira du premier bâtiment vendu sous le régime de partage d’énergie.
Des simulations de production/consommation électrique ont été réalisées en quart horaire par
MULTITEL et WESMART. La partie commerces n’a pas été considérée dans la CE. Le taux
d’autosuffisance calculé est de 24%. Le taux d’autoconsommation serait de 99%.
Une partie de la capacité des batteries des véhicules électriques (80kWh a été considérée comme un
potentiel de stockage flexible) afin de créer un stockage flexible, commandé par un EMS centralisé.
Scénario I : la production PV est injecté via le compteur des bureaux. Les bornes de recharges sont connectées au compteur des bureaux.
Scénario II : la production PV est injecté via le compteur des penthouses.
Scénario III : la production PV est injecté via le compteur des communs.
Les assets de production resteront la propriété de Sogecom. Le choix d’injecter la production PV sur
le compteur des bureaux permet de simplifier la gestion et la maintenance des panneaux
photovoltaïques. Le surplus à partager est relativement faible, en raison de la consommation
importante des bureaux (y compris bornes EV).
Présentation Living Lab Madeleine 4
source WESMART Injection sur bureaux Injection sur penthouses Injection sur communs
PV 60 - BATTERIE 80 scénario I scénario II scénario III
Communauté MADELEINE
Production PV (kWh/an) 57000 57000 57000
Auto conso collective (%) 99 99 99
Auto conso naturel (%) 78 19 15
Taux auto-suffisance (%) 24 24 24
Energie partagée (kWh/an) 12143 40952 47883
Bureaux (y compris bornes EV)
Consommation global (kWh/an) 160948 160948 160948
Taux auto-suffisance (%) 29 19 20
Gain PV (kWh/an) 47210 31066 32196
Achat elec sur réseau (kWh/an) 113739 129882 128752
Penthouses
Consommation global (kWh/an) 29142 29142 29142
Taux auto-suffisance (%) 10 53 18
Gain PV (kWh/an) 2870 15408 5205
Achat elec sur réseau (kWh/an) 26272 13734 23937
Appartements
Consommation global (kWh/an) 25000 25000 25000
Taux auto-suffisance (%) 14 22 23
Gain PV (kWh/an) 3578 5570 5837
Achat elec sur réseau (kWh/an) 21422 19430 19163
Communs
Consommation global (kWh/an) 15830 15830 15830
Taux auto-suffisance (%) 17 27 83
Gain PV (kWh/an) 2703 4316 13123
Achat elec sur réseau (kWh/an) 13127 11514 2707
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Sogecom doit proposer un package attractif lors de la commercialisation des penthouses, afin de
pouvoir proposer un cout de consommation fixe permis par le partage d’énergie au sein de la CE.
Un mécanisme particulier est à l’étude pour être proposé au futurs acquéreurs des penthouses afin de
les motiver à intégrer la CE.
Nous avons listé une série d’avantages pour les occupants des penthouses par rapport à un modèle ou
chacun posséderait ses panneaux photovoltaiques :
• Pas de tarif prosumer jusque 2030
• Pas de taxes d’équilibrage (non intégré)
• Fin du régime de compensation en 2030
• Gain marginal hors CE jusque 2030
• Cout d’investissement et de maintenance gérée par la CE
• Cout fixe intra-communauté
Une nouvelle série de simulations sont en cours afin d’optimiser la quantité d’énergie à partager aux
penthouses.
La forme finale de la CE devrait contenir les communs, le parkings, les bureaux et les penthouses.
Taux d’autoconsommation.
La configuration actuelle de la CE permet d’atteindre un taux d’autoconsommation très élevé
(+/-99%). Le taux d’autoconsommation naturel (avant partage d’énergie), varie en fonction du profil de
consommation sur lequel la production sera injectée.
Un taux d’autoconsommation naturel élevé présage de la bonne rentabilité de l’installation. Le taux
d’autoconsommation de la CE dans son ensemble permet de limiter l’impact sur le réseau.
Clé de répartition.
Dans les simulations que nous avons réalisées, l’incidence du choix de la clé (capital, tour résiduel,
prorata) n’a quasiment aucune influence (- de 2%). C’est probablement dû à la faible quantité d’énergie
partagée au sein de la CE.
Opportunités rencontrées pour la mise en place d’une CE.
Présentation Living Lab Madeleine 5
Penthouses CE PROSUMER PROSUMER en 2030
Consommation global (kWh/an) 29142 29142 29142
Taux auto-suffisance (%) 10 53 19
Gain PV (kWh/an) 2870 15445,26 5536,98
Achat elec sur réseau (kWh/an) 26272 13696,74 23605,02
Gain (€/an) 990,94 5332,86 1911,78
Invesstissement (€/an) 0,00 1982,08 1982,08
Tarif prosumer 15,37 kWc (€/an) 0,00 1181,49 0,00
Cout elec (€/an) 9071,06 7892,72 10132,30
Cout elec par penthouse (€/an) 1511,84 1315,45 1688,72
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Jusqu’ici, une installation photovoltaïque (production d’électricité au moyen de panneaux
photovoltaïque) était installée en amont d’un compteur électrique. Le surplus de production,
autrement dit, ce qui n’était pas consommé immédiatement, était renvoyé sur le réseau.
Les mécanismes de compensation, qui permettaient de valoriser cette électricité non autoconsommée,
sont voués à disparaître.
S’agissant d’une installation du plus de 10kWc, le régime de tarif « prosumer » ne sera plus non plus
d’actualité en CER.
Le nouveau principe de communauté d’énergie permet d’augmenter le taux d’autoconsommation en
partageant le surplus de production avec un ou de(s) autre(s) membres de la communauté d’énergie
renouvelable, ce qui se traduit par un gain financier et une meilleure rentabilité de l’installation.
La gestion des flux d’énergie et la comptabilité à l’intérieur de la CER, sont assurées par un
gestionnaire de communauté.
Dans le cadre du projet AMORCE, les frais du gestionnaire de cette communauté seront couverts
jusque fin 2024. Nous avons en effet trouvé un accord avec le projet de recherche LEECAS, via
Wesmart.
L
’interface de gestion et d’optimisation développée par Wesmart sera mise à disposition à titre gratuit
durant la première année de fonctionnement de la CE Madeleine.
La répartition des flux d'énergie est à établir en fonction d'une clé qui sera négociée entre les
membres de la CER.
Le rôle du gestionnaire sera également d’optimiser le taux d’autoconsommation et de proposer des
pistes d’améliorations, par exemple en déplaçant la consommation de certains consommateurs, ou en
favorisant la charge des véhicules électriques à certains moments de la journée,…
Sogecom envisage de proposer un service de voitures électriques partagés pour les utilisateurs des
bureaux. La recharge de ces véhicules, en cas de pilotage par un EMS, permettra d’augmenter la partie
auto-consommée de la CE.
Pour bénéficier de la production de la CE, il faut être membre de la CE. Tout membre pourra décider
de quitter de la CE.
La production d’énergie verte et locale permettra également de s’approvisionner en électricité à cout
stable et défini. L
’impact CO2 du bâtiment sera également réduit.
Extension future de la CE Madeleine.
L
’extension de la CE via des échanges de production photovoltaïque avec d’autres projets sous la coupe
de Noshaq (Grand-Poste, bureau Noshaq…) sont à l’étude. Ce type de CE étendue à l’échelle des
projets gérés par Noshaq permettrait de maximiser toutes les surfaces de toitures et la mise en
communauté de l’énergie à une échelle macro du quartier.
La mixité de fonctions permettrait de maximiser l’autoconsommation (usage diurne-nocturne).
Présentation Living Lab Madeleine 6
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Les choix seront faits sur base de l’étude de faisabilité du projet et de la rentabilité économique
nécessaire des solutions qui s’en dégageront. Les solutions envisagées devront être réalisables en
fonction des technologies éprouvées disponibles actuellement.
Copropriété et communauté d’énergie
La création d’une communauté énergétique implique la création d’une communauté de biens, donc
une forme de copropriété.
Par définition, une copropriété désigne un régime juridique auquel peuvent être soumis toutes sortes
de biens – le plus connu étant l’immeuble résidentiel. Mais dans le cas d’une communauté énergétique,
la copropriété peut s’appliquer uniquement aux systèmes de production, de distribution, de stockage
éventuel, d’énergie d’origine renouvelable. La production qui s’ensuit est donc également une
copropriété, qu’il s’agit de répartir équitablement entre les copropriétaires, le plus souvent au prorata
des quotes-parts que chacun détient dans la communauté, ou d'une clé de répartition à convenir entre
les copropriétaires de l'énergie produite.
Intrinsèquement, la mise sur pied d’une communauté énergétique implique la nécessité d’un
mécanisme de prise de décision collective, dont la complexité est considérée comme l’un des
principaux obstacles à l’avancement du projet, notamment à cause de la forte hétérogénéité des
parties prenantes en termes d’âge, d’éducation, de revenus, d’intérêts ou de perceptions.
Processus décisionnels
Il est donc souvent nécessaire de comprendre comment un environnement propice à ces projets peut
prend forme au sein d’une copropriété existante, et les leviers qui peuvent être actionnés pour les
mener à bien.
Il serait erroné de croire que cet environnement propice est uniquement l’affaire des futurs parties
prenantes de cette communauté, et qu’ils « n’ont qu’à trouver un terrain d’entente ». Les études
Présentation Living Lab Madeleine 7
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
menées sur les copropriétés montrent ainsi qu’un environnement propice est plutôt un ensemble de
conditions interdépendantes qui ont un impact sur le potentiel d'apporter un changement durable et
efficace. Ces conditions peuvent, par exemple, porter sur l’existence d’un cadre juridique ou
réglementaire propice, de systèmes de financement et d’assurances intéressants et rassurants, de
primes éventuelles, de solutions techniques adéquates, d’une volonté de voir le projet aboutir, d’une
force motrice motivée, d’une organisation interne visant la gestion de la communauté à termes, d’une
acceptation socio-culturelle de la part des parties prenantes qui prenne le pas sur un sentiment de
« contrainte », ou encore d’exemples à suivre de communautés couronnées de succès.
On le voit, donc, cet environnement propice ne se limite pas au cercle restreint des parties prenantes,
que l’on pourrait qualifier de personnel et interpersonnel. Des facteurs favorables doivent pouvoir être
trouvés dans les autres niveaux de la société, organisationnel, communautaire et sociétal.
Une copropriété est une micro-société démocratique ou les décisions importantes doivent être prise à
une majorité qualifiée. Les obstacles pour parvenir à une décision en son sein sont aussi complexe que
dans des ensembles plus importants. Aussi, il est nécessaire de prévoir les nécessaires séances
d’information avec des professionnels qualifiés, des séances de questions / réponses avec les parties
prenantes pour soulever les obstacles rencontrés et dissiper les doutes qui pourraient s’installer, mais
aussi échanger sur les opportunités du projet, afin de laisser chaque individualité s’exprimer sur ses
motivations et sur ses réticences, qu’elles soient financières ou économiques (temps de retour de
l’investissement, réduction des factures énergétiques, création d’un fonds de réserve pour la
rénovation…), immobilières (amélioration des performances du bâti, mise en place d’un plan de
rénovation, valorisation immobilière, pérennisation du bâti…), environnementales (« go green »,
indépendance énergétique, diminution de l’impact CO2…) ou sociales (dynamique de groupe,
protection des prochaines générations…).
Enjeux sociologiques
L
'environnement favorable entourant un projet réussi de communauté énergétique est plus qu'une
simple facilitation de processus ou un programme de financement. C'est une combinaison de
copropriétaires engagés, d'un gestionnaire actif, de professionnels du bâtiment ouverts et patients, de
la facilitation des processus, des politiques ou lois locales, régionales et nationales, des mécanismes de
financement appropriés, des subventions, et de communication. Il serait trop simple de déclarer que le
niveau organisationnel est le plus important : il faut également une législation appropriée (à la fois
comme le bâton et la carotte) ou des incitations financières, ou encore des parties prenantes
réceptives et organisées pour que l'information circule librement entre les différents niveaux. Quoi
qu’il en soit, il faut du temps pour mettre en place un environnement favorable en raison de la
complexité du contexte.
LE CONSORTIUMAMORCE
Présentation Living Lab Madeleine 8
LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023
Présentation Living Lab Madeleine 9
Projet de recherche financé par la Région W
allonne

Contenu connexe

Similaire à AMORCE - Living lab MADELEINE

Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
Cluster TWEED
 
Présentation HC EDF
Présentation HC EDFPrésentation HC EDF
Présentation HC EDF
Robert Julien
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Nancy BOVY
 
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseauxL’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
LIEGE CREATIVE
 

Similaire à AMORCE - Living lab MADELEINE (20)

STEG_OCT_2013_329
STEG_OCT_2013_329STEG_OCT_2013_329
STEG_OCT_2013_329
 
GROUP’Enr et les panneaux photovoltaïques
GROUP’Enr et les panneaux photovoltaïquesGROUP’Enr et les panneaux photovoltaïques
GROUP’Enr et les panneaux photovoltaïques
 
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
Webinaire | Partage d'énergie : Présentation des procédures et outils du Régu...
 
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
GT CERACLE RW | 21 janvier 2021
 
Réseaux de chaleur et bâtiment à énergie positive : perspectives
Réseaux de chaleur et bâtiment à énergie positive : perspectivesRéseaux de chaleur et bâtiment à énergie positive : perspectives
Réseaux de chaleur et bâtiment à énergie positive : perspectives
 
Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
Micro-reseaux de chaleur & Communautes d'Energies Renouvelables | 04 mars 2021
 
Pitch de SENR
Pitch de SENRPitch de SENR
Pitch de SENR
 
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagementRapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
Rapport_etudiants_articulations_RdC_gaz_operation_amenagement
 
Présentation HC EDF
Présentation HC EDFPrésentation HC EDF
Présentation HC EDF
 
50 innovations dans les énergies d'avenir
50 innovations dans les énergies d'avenir50 innovations dans les énergies d'avenir
50 innovations dans les énergies d'avenir
 
Aeca group electrification
Aeca group electrificationAeca group electrification
Aeca group electrification
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
 
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
Event "Vers la concrétisation des plans d'actions Energie-Climat des villes e...
 
Hydrogene #1 Une vision devient réalité : Le premier quartier résidentiel ZÉR...
Hydrogene #1 Une vision devient réalité : Le premier quartier résidentiel ZÉR...Hydrogene #1 Une vision devient réalité : Le premier quartier résidentiel ZÉR...
Hydrogene #1 Une vision devient réalité : Le premier quartier résidentiel ZÉR...
 
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
GT CERACLE sur les compteurs intelligents - 10 juin 2021
 
Analyse AO CRE4 - tranche 2
Analyse AO CRE4 - tranche 2Analyse AO CRE4 - tranche 2
Analyse AO CRE4 - tranche 2
 
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseauxL’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
L’électrification de notre quotidien et son impact sur les réseaux
 
Ademe 181108
Ademe 181108Ademe 181108
Ademe 181108
 
Presentation ABC Construction
Presentation ABC ConstructionPresentation ABC Construction
Presentation ABC Construction
 
Groupe SALVEO - Champs d'Expertise Marche – Energies Renouvelables Algerie 20...
Groupe SALVEO - Champs d'Expertise Marche – Energies Renouvelables Algerie 20...Groupe SALVEO - Champs d'Expertise Marche – Energies Renouvelables Algerie 20...
Groupe SALVEO - Champs d'Expertise Marche – Energies Renouvelables Algerie 20...
 

Plus de Cluster TWEED

AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
Cluster TWEED
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
Cluster TWEED
 

Plus de Cluster TWEED (20)

webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
webinaire-green-mirror-episode-2-Smart contracts and virtual purchase agreeme...
 
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermiqueAppel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
Appel à projets PRW61 - Soutenir les réseaux d’énergie thermique
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
Webinaire | WhatsUpp in... France, regarding energy communities ? - 14 mars 2024
 
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
Webinaire Green Mirror - Episode 1 | La nouvelle reglementation NIS2 - 22 fev...
 
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
Geothermal projects and district heating - Experience sharing from Iceland - ...
 
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
Géothermie et Réseaux de Chaleur - Perspectives pour l'écosystème wallon - 07...
 
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
BHC Conference : Joining forces on Hydrogen – Belgium, Benelux and its neighb...
 
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
Obtenir un permis pour votre projet de transition energetique - 10 octobre 2023
 
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
Webinaire PPA - Power Purchase Agreement - 04 octobre 2023
 
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
Activation du nouveau cadre legal des Communautes d’Energie et du Partage d’e...
 
TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5TWEED-B2TF#5
TWEED-B2TF#5
 
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
L’Open Data au service de l’eau et de l’energie : cas d’usage et workshop - 3...
 
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
La circularite de l'eau en industrie et dans les Zones d'Activite Economique ...
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
 
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
Quelles technologies pour l'agri PV et quelle coexistence entre production ag...
 
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdfLes substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
Les substances chimiques et les micropolluants - 26 mai 2023AIRE CL-H2O.pdf
 
Feedback - Back to the Future of Energy - Session #4 Efficacité énergétiques...
Feedback - Back to the Future of Energy - Session #4  Efficacité énergétiques...Feedback - Back to the Future of Energy - Session #4  Efficacité énergétiques...
Feedback - Back to the Future of Energy - Session #4 Efficacité énergétiques...
 
Matinée DIS4 - Energie Batiment
Matinée DIS4 - Energie BatimentMatinée DIS4 - Energie Batiment
Matinée DIS4 - Energie Batiment
 

AMORCE - Living lab MADELEINE

  • 1. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Présentation du projet Le projet Madeleine 4.0 concerne la re-qualification de l’ilot formé par la rue de la Madeleine, la rue de la Cathédrale, la rue Souverain Pont et la rue Jamin Saint-Roch dans le quartier cathédrale nord de Liège. L ’immeuble mixte à construire sera composé de 540 m2 de commerces, 2596 m2 de bureaux, un parking de 65 places (avec 12 bornes de recharge) et 16 unités d’habitations. Sogecom SA est le promoteur du projet. La société est financée par Noshaq. La mission première de Noshaq est leur rôle de porteurs de projets avec une ambition de rentabilité sociétale. La spécificité de Noshaq est d’être un opérateur privé avec un ADN public dans sa philosophie d’investissement et la rentabilité des projets qu’elle finance. Noshaq a une volonté d’exemplarité (être à la pointe) en termes d’efficacité énergétique et environnementale en adéquation avec une certaine rentabilité sur les investissements. Présentation Living Lab Madeleine 1 ILOT MADELEINE Communauté d’énergie La Wallonie a adopté au printemps 2019 son nouveau « Décret Autoconsommation Collective », en avance sur la plupart des autres Régions européennes. La Direction « marchés de l’électricité » du SPW et le Cabinet du Ministre Henry travaillent actuellement à compléter ce cadre décrétal permettant la mise en œuvre opérationnelle de ce changement de paradigme impulsé par le Clean Energy Package, en y intégrant de nouveaux aspects, davantage orientés « citoyens ». Plus qu’une opportunité de marché, il s’agit d’une véritable révolution du secteur de l’énergie et des réseaux à laquelle tout l’écosystème énergétique wallon veut prendre part. Le Gouvernement actuel est convaincu de cette opportunité sociétale ; son ambition sur les communautés d’énergie étant explicitement exprimée dans la Déclaration de Politique Régionale de 2019. Vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement des communauté d’énergie? Rendez-vous sur le site www.macer.clustertweed.be ou scannez le QR code suivant
  • 2. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Planning du projet Le bâtiment est en cours de construction (gros-oeuvre). L’installation des techniques spéciales est prévue pour l’automne 2022. La commercialisation débutera en avril 2023. La livraison du bâtiment est prévue en septembre 2023. Intervenants du projet - Sogecom SA : promoteur. - A+ Concept : bureau d’études en charge des techniques spéciales et de la stabilité. - Cabinet d’architectes p.HD : architectes. - Bureau études stabilité : Servais Engineering Architectural Etat actuel du projet - 16 logements (1656 m²) : - 6 penthouses : chauffage et ECS via PAC air-eau - 10 appartement : chauffage et ECS via chaudière gaz condensation - 540 m² de commerces (système de chauffage inconnu, vente Présentation Living Lab Madeleine 2 Projet AMORCE Le projet AMORCE (Analyse Macro et micro-économique pour l’Optimisation et la Réplicabilité des Communautés d’Energie) vise à étudier le gain sociétal lié au développement des nouveaux modes d’échange d’énergie, et de proposer des schémas et modèles de tarifications/protocole/sécurité cohérents pour tous les acteurs, et surtout, compréhensibles pour les citoyens et utilisateurs finaux. Pour nourrir les études, des liens étroits sont mis en place avec les stakeholders de l’écosystème wallon et également avec des groupements citoyens, utilisateurs ou encore des sociétés d’investissements, développeurs et gestionnaires immobiliers présents sur le territoire de la Ville de Liège, où pourront être déployés ensuite les Living Labs, permettant de nuancer et de faire vivre les conclusions des études précédentes. Un Living Lab est un « laboratoire vivant » ou « démonstrateur pilote », permettant aux équipes de recherche de transposer des modélisations théoriques dans la réalité. Notre objectif est d’étudier la possibilité de mettre en place une « communauté d’énergie » dans le bâtiment Madeleine, basée sur des installations de production d’électricité « verte » (par exemple, des panneaux photovoltaïques qui seraient installés sur les toits de immeuble). La finalité du projet est donc de proposer des modèles et des outils permettant de répliquer les communautés d’énergie dans les configurations identifiées comme les plus pertinentes pour la collectivité. Il sera alors possible de quantifier le potentiel d’économies énergétiques et environnementales dans les prochaines années et de planifier sa réalisation.
  • 3. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 casco) - 2596 m² de bureaux : chauffage via PAC VRV (qui produit du chaud et du froid) - 65 places de parking, avec 12 bornes de recharge VE (6 doubles) SOGECOM conservera la propriété et l’exploitation des bureaux. Les surfaces commerciales seront vendues CASCO. Les logements sont destinées à la vente, la commercialisation débutera au mois de mai 2023. Les communs et le parking seront intégrés à la futur copropriété. Potentiel PV Le prestataire pour l’installation photovoltaïque a été désigné. 61,625 kWc seront placés en toiture (145 panneaux de 425Wc de puissance crête). L ’électricité produite par les 145 panneaux sera envoyé sur 4 onduleurs SMA de 15kW. L ’estimation actuelle de production est de 57 000 kWh/an. Profils de consommations électrique Les profils de consommations théoriques en quart horaires ont été réalisés sur base de sources multiples. Les consommations de chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire et d’éclairage (partie non résidentielle) ont été extraites du PEB. Les autres consommations électriques ont été définies en fonction de profils de consommations obtenus par l’ULiège, Laborelec et Wesmart. La consommation totale du bâtiment MADELEINE est estimée à 230 920 kWh/an (hors commerces). Les commerces ont été retirées de l’étude en raison du manque de certitudes quant à la destinations réelle. Compteur communicant Le comptage sera effectué avec des compteurs communicants. Présentation Living Lab Madeleine 3 SCENARIO 1 source MULTITEL source WESMART PV 60 - BATTERIE 80 Communauté MADELEINE Production PV (kWh/an) 57000 57000 Auto conso collective (%) 98,6 99 Auto conso naturel (%) 78 Taux auto-suffisance (%) 24,5 24 Energie partagée (kWh/an) 7531,22 9151 Bureaux (y compris bornes EV) Consommation global (kWh/an) 160948 160948 Taux auto-suffisance (%) 31 29 Gain PV (kWh/an) 49468,78 47210 Achat elec sur réseau (kWh/an) 111479,22 113739 Penthouses Consommation global (kWh/an) 29142 29142 Taux auto-suffisance (%) 9 10 Gain PV (kWh/an) 2507,64 2870 Achat elec sur réseau (kWh/an) 26634,36 26272 Appartements Consommation global (kWh/an) 25000 25000 Taux auto-suffisance (%) 13 14 Gain PV (kWh/an) 3202,5 3578 Achat elec sur réseau (kWh/an) 21797,5 21422 Communs Consommation global (kWh/an) 15830 15830 Taux auto-suffisance (%) 12 17 Gain PV (kWh/an) 1821 2703 Achat elec sur réseau (kWh/an) 14009 13127
  • 4. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Simulation CE bâtiment MADELEINE Initialement, le souhait était de créer la communauté d’énergie sur l’ensemble du bâtiment Madeleine. Il s’agira du premier bâtiment vendu sous le régime de partage d’énergie. Des simulations de production/consommation électrique ont été réalisées en quart horaire par MULTITEL et WESMART. La partie commerces n’a pas été considérée dans la CE. Le taux d’autosuffisance calculé est de 24%. Le taux d’autoconsommation serait de 99%. Une partie de la capacité des batteries des véhicules électriques (80kWh a été considérée comme un potentiel de stockage flexible) afin de créer un stockage flexible, commandé par un EMS centralisé. Scénario I : la production PV est injecté via le compteur des bureaux. Les bornes de recharges sont connectées au compteur des bureaux. Scénario II : la production PV est injecté via le compteur des penthouses. Scénario III : la production PV est injecté via le compteur des communs. Les assets de production resteront la propriété de Sogecom. Le choix d’injecter la production PV sur le compteur des bureaux permet de simplifier la gestion et la maintenance des panneaux photovoltaïques. Le surplus à partager est relativement faible, en raison de la consommation importante des bureaux (y compris bornes EV). Présentation Living Lab Madeleine 4 source WESMART Injection sur bureaux Injection sur penthouses Injection sur communs PV 60 - BATTERIE 80 scénario I scénario II scénario III Communauté MADELEINE Production PV (kWh/an) 57000 57000 57000 Auto conso collective (%) 99 99 99 Auto conso naturel (%) 78 19 15 Taux auto-suffisance (%) 24 24 24 Energie partagée (kWh/an) 12143 40952 47883 Bureaux (y compris bornes EV) Consommation global (kWh/an) 160948 160948 160948 Taux auto-suffisance (%) 29 19 20 Gain PV (kWh/an) 47210 31066 32196 Achat elec sur réseau (kWh/an) 113739 129882 128752 Penthouses Consommation global (kWh/an) 29142 29142 29142 Taux auto-suffisance (%) 10 53 18 Gain PV (kWh/an) 2870 15408 5205 Achat elec sur réseau (kWh/an) 26272 13734 23937 Appartements Consommation global (kWh/an) 25000 25000 25000 Taux auto-suffisance (%) 14 22 23 Gain PV (kWh/an) 3578 5570 5837 Achat elec sur réseau (kWh/an) 21422 19430 19163 Communs Consommation global (kWh/an) 15830 15830 15830 Taux auto-suffisance (%) 17 27 83 Gain PV (kWh/an) 2703 4316 13123 Achat elec sur réseau (kWh/an) 13127 11514 2707
  • 5. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Sogecom doit proposer un package attractif lors de la commercialisation des penthouses, afin de pouvoir proposer un cout de consommation fixe permis par le partage d’énergie au sein de la CE. Un mécanisme particulier est à l’étude pour être proposé au futurs acquéreurs des penthouses afin de les motiver à intégrer la CE. Nous avons listé une série d’avantages pour les occupants des penthouses par rapport à un modèle ou chacun posséderait ses panneaux photovoltaiques : • Pas de tarif prosumer jusque 2030 • Pas de taxes d’équilibrage (non intégré) • Fin du régime de compensation en 2030 • Gain marginal hors CE jusque 2030 • Cout d’investissement et de maintenance gérée par la CE • Cout fixe intra-communauté Une nouvelle série de simulations sont en cours afin d’optimiser la quantité d’énergie à partager aux penthouses. La forme finale de la CE devrait contenir les communs, le parkings, les bureaux et les penthouses. Taux d’autoconsommation. La configuration actuelle de la CE permet d’atteindre un taux d’autoconsommation très élevé (+/-99%). Le taux d’autoconsommation naturel (avant partage d’énergie), varie en fonction du profil de consommation sur lequel la production sera injectée. Un taux d’autoconsommation naturel élevé présage de la bonne rentabilité de l’installation. Le taux d’autoconsommation de la CE dans son ensemble permet de limiter l’impact sur le réseau. Clé de répartition. Dans les simulations que nous avons réalisées, l’incidence du choix de la clé (capital, tour résiduel, prorata) n’a quasiment aucune influence (- de 2%). C’est probablement dû à la faible quantité d’énergie partagée au sein de la CE. Opportunités rencontrées pour la mise en place d’une CE. Présentation Living Lab Madeleine 5 Penthouses CE PROSUMER PROSUMER en 2030 Consommation global (kWh/an) 29142 29142 29142 Taux auto-suffisance (%) 10 53 19 Gain PV (kWh/an) 2870 15445,26 5536,98 Achat elec sur réseau (kWh/an) 26272 13696,74 23605,02 Gain (€/an) 990,94 5332,86 1911,78 Invesstissement (€/an) 0,00 1982,08 1982,08 Tarif prosumer 15,37 kWc (€/an) 0,00 1181,49 0,00 Cout elec (€/an) 9071,06 7892,72 10132,30 Cout elec par penthouse (€/an) 1511,84 1315,45 1688,72
  • 6. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Jusqu’ici, une installation photovoltaïque (production d’électricité au moyen de panneaux photovoltaïque) était installée en amont d’un compteur électrique. Le surplus de production, autrement dit, ce qui n’était pas consommé immédiatement, était renvoyé sur le réseau. Les mécanismes de compensation, qui permettaient de valoriser cette électricité non autoconsommée, sont voués à disparaître. S’agissant d’une installation du plus de 10kWc, le régime de tarif « prosumer » ne sera plus non plus d’actualité en CER. Le nouveau principe de communauté d’énergie permet d’augmenter le taux d’autoconsommation en partageant le surplus de production avec un ou de(s) autre(s) membres de la communauté d’énergie renouvelable, ce qui se traduit par un gain financier et une meilleure rentabilité de l’installation. La gestion des flux d’énergie et la comptabilité à l’intérieur de la CER, sont assurées par un gestionnaire de communauté. Dans le cadre du projet AMORCE, les frais du gestionnaire de cette communauté seront couverts jusque fin 2024. Nous avons en effet trouvé un accord avec le projet de recherche LEECAS, via Wesmart. L ’interface de gestion et d’optimisation développée par Wesmart sera mise à disposition à titre gratuit durant la première année de fonctionnement de la CE Madeleine. La répartition des flux d'énergie est à établir en fonction d'une clé qui sera négociée entre les membres de la CER. Le rôle du gestionnaire sera également d’optimiser le taux d’autoconsommation et de proposer des pistes d’améliorations, par exemple en déplaçant la consommation de certains consommateurs, ou en favorisant la charge des véhicules électriques à certains moments de la journée,… Sogecom envisage de proposer un service de voitures électriques partagés pour les utilisateurs des bureaux. La recharge de ces véhicules, en cas de pilotage par un EMS, permettra d’augmenter la partie auto-consommée de la CE. Pour bénéficier de la production de la CE, il faut être membre de la CE. Tout membre pourra décider de quitter de la CE. La production d’énergie verte et locale permettra également de s’approvisionner en électricité à cout stable et défini. L ’impact CO2 du bâtiment sera également réduit. Extension future de la CE Madeleine. L ’extension de la CE via des échanges de production photovoltaïque avec d’autres projets sous la coupe de Noshaq (Grand-Poste, bureau Noshaq…) sont à l’étude. Ce type de CE étendue à l’échelle des projets gérés par Noshaq permettrait de maximiser toutes les surfaces de toitures et la mise en communauté de l’énergie à une échelle macro du quartier. La mixité de fonctions permettrait de maximiser l’autoconsommation (usage diurne-nocturne). Présentation Living Lab Madeleine 6
  • 7. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Les choix seront faits sur base de l’étude de faisabilité du projet et de la rentabilité économique nécessaire des solutions qui s’en dégageront. Les solutions envisagées devront être réalisables en fonction des technologies éprouvées disponibles actuellement. Copropriété et communauté d’énergie La création d’une communauté énergétique implique la création d’une communauté de biens, donc une forme de copropriété. Par définition, une copropriété désigne un régime juridique auquel peuvent être soumis toutes sortes de biens – le plus connu étant l’immeuble résidentiel. Mais dans le cas d’une communauté énergétique, la copropriété peut s’appliquer uniquement aux systèmes de production, de distribution, de stockage éventuel, d’énergie d’origine renouvelable. La production qui s’ensuit est donc également une copropriété, qu’il s’agit de répartir équitablement entre les copropriétaires, le plus souvent au prorata des quotes-parts que chacun détient dans la communauté, ou d'une clé de répartition à convenir entre les copropriétaires de l'énergie produite. Intrinsèquement, la mise sur pied d’une communauté énergétique implique la nécessité d’un mécanisme de prise de décision collective, dont la complexité est considérée comme l’un des principaux obstacles à l’avancement du projet, notamment à cause de la forte hétérogénéité des parties prenantes en termes d’âge, d’éducation, de revenus, d’intérêts ou de perceptions. Processus décisionnels Il est donc souvent nécessaire de comprendre comment un environnement propice à ces projets peut prend forme au sein d’une copropriété existante, et les leviers qui peuvent être actionnés pour les mener à bien. Il serait erroné de croire que cet environnement propice est uniquement l’affaire des futurs parties prenantes de cette communauté, et qu’ils « n’ont qu’à trouver un terrain d’entente ». Les études Présentation Living Lab Madeleine 7
  • 8. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 menées sur les copropriétés montrent ainsi qu’un environnement propice est plutôt un ensemble de conditions interdépendantes qui ont un impact sur le potentiel d'apporter un changement durable et efficace. Ces conditions peuvent, par exemple, porter sur l’existence d’un cadre juridique ou réglementaire propice, de systèmes de financement et d’assurances intéressants et rassurants, de primes éventuelles, de solutions techniques adéquates, d’une volonté de voir le projet aboutir, d’une force motrice motivée, d’une organisation interne visant la gestion de la communauté à termes, d’une acceptation socio-culturelle de la part des parties prenantes qui prenne le pas sur un sentiment de « contrainte », ou encore d’exemples à suivre de communautés couronnées de succès. On le voit, donc, cet environnement propice ne se limite pas au cercle restreint des parties prenantes, que l’on pourrait qualifier de personnel et interpersonnel. Des facteurs favorables doivent pouvoir être trouvés dans les autres niveaux de la société, organisationnel, communautaire et sociétal. Une copropriété est une micro-société démocratique ou les décisions importantes doivent être prise à une majorité qualifiée. Les obstacles pour parvenir à une décision en son sein sont aussi complexe que dans des ensembles plus importants. Aussi, il est nécessaire de prévoir les nécessaires séances d’information avec des professionnels qualifiés, des séances de questions / réponses avec les parties prenantes pour soulever les obstacles rencontrés et dissiper les doutes qui pourraient s’installer, mais aussi échanger sur les opportunités du projet, afin de laisser chaque individualité s’exprimer sur ses motivations et sur ses réticences, qu’elles soient financières ou économiques (temps de retour de l’investissement, réduction des factures énergétiques, création d’un fonds de réserve pour la rénovation…), immobilières (amélioration des performances du bâti, mise en place d’un plan de rénovation, valorisation immobilière, pérennisation du bâti…), environnementales (« go green », indépendance énergétique, diminution de l’impact CO2…) ou sociales (dynamique de groupe, protection des prochaines générations…). Enjeux sociologiques L 'environnement favorable entourant un projet réussi de communauté énergétique est plus qu'une simple facilitation de processus ou un programme de financement. C'est une combinaison de copropriétaires engagés, d'un gestionnaire actif, de professionnels du bâtiment ouverts et patients, de la facilitation des processus, des politiques ou lois locales, régionales et nationales, des mécanismes de financement appropriés, des subventions, et de communication. Il serait trop simple de déclarer que le niveau organisationnel est le plus important : il faut également une législation appropriée (à la fois comme le bâton et la carotte) ou des incitations financières, ou encore des parties prenantes réceptives et organisées pour que l'information circule librement entre les différents niveaux. Quoi qu’il en soit, il faut du temps pour mettre en place un environnement favorable en raison de la complexité du contexte. LE CONSORTIUMAMORCE Présentation Living Lab Madeleine 8
  • 9. LIVING LAB MADELEINE 13 février 2023 Présentation Living Lab Madeleine 9 Projet de recherche financé par la Région W allonne