SlideShare une entreprise Scribd logo

La belgique.

1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Sauv’Garde #2 Avril 2013
A COTÉS DE NOUS
28
Les études de médecine «
pré internat », comme dans la plupart
des pays d’Europe, durent six ans. Particu-
larité nationale : lorsque les étudiants ont
obtenu le grade licence, au bout de trois ans,
ils peuvent changer de voie et effectuer un
master en lien avec les sciences médicales.
Les stages en Belgique ont lieu du-
rant la cinquième et sixième année.
Encore une preuve que les étudiants fran-
çais sont plus chanceux que leurs homo-
logues : les frais d’inscriptions s’élèvent à
600 euros en Flandres, 800 en Wallonie. Il
existe cependant des aides au transport,
logement et nourriture pour les étudiants.
L’accès à l’internat, une
fois n’est pas coutume, se fait bien differem-
ment de chez nous ! Il existe bien une sélec-
tion, mais elle est locale, et concerne les «
spécialistes ». En effet, chez eux, et comme
dans beaucoup d’autres pays, la médecine
générale n’est toujours pas reconnue comme
étant une spécialité à part entière. Toujours
est il qu’il y a différents critères de sélection
selon les facultés, et les spécialités. Les choix
s’effectuent durant la sixième année d’étude
(soit leur D4). La procédure consiste en un
stage de 2 ou 3 mois, où la motivation est
très importante, combiné à un entretien, une
présentation de cas, un travail scientifique, et
parfois un examen. L’importance des notes
obtenues pendant le cursus dépend de la spé-
cialité, mais souvent, elle est très grande. Si
tout le monde ne peut pas accéder à la spécia-
lité de ses rêve, c’est parce qu’il y a un nombre
de places limitées, décidé par le Ministère
de la Santé. La procédure de sélection pour
l’internat de médecine générale est sensible-
ment la même, elle dépend des universités.
particularités régionales
En Wallonie, le passage d’un
examen de français est obligatoire.
En Flandres en revanche, il n’y a
toujourspasde testde langue,maisparleralle-
mand fait partie des conditions d’acceptation.
Il faut savoir que tous les étudiants en méde-
cine n’obtiennent pas une place en spécialité.
Et une fois interne, comme ça se
passe ?
L’internat de médecine générale
dure 3 ans. L’interne travaille à l’hopital
ou dans un service de soins primaires. En
Flandres, l’interne est obligé de suivre un
master de soins primaires. En Wallonie, il
n’y a pas de master, mais les internes ont
des examens qui sanctionnent leur parcours.
Les internats de spécialités durent
de 4 à 6 ans. L’interne travaille comme
médecin assistant à l’hopital, sous la super-
vision d’un tuteur. En Flandres, l’interne
est obligé de suivre un master de médecine
spécialisée. En Wallonie, il n’y a pas de
master mais des examens durant l’internat.
Particularité Belge : dans cer-
tains programmes d’internat, faire
un stage à l’étranger est obligatoire !
Le salaire d’un interne est de
3250€/mois environ, pour un rythme de
travail de 48 à 60h/semaine, gardes incluses.
La Belgique
Faire votre internat en Belgique, ça vous plairait ? Voici les cinq étapes à réaliser :
- s’assurer de la reconnaissance du titre de médecin à l’étranger en envoyant tous les documents nécessaires au département de la
mobilité internationale des praticiens de santé du Federal Public Service of Public Health, Food Chain Safety and Environment à Bruxelles
(plus d’information sur http://www.health.fgov.be et http://www.health.belgium.be)
- s’enregistrer à l’ordre des médecins de la région où vous souhaitez travailler
- passer un examen de français en Wallonie si c’est là que vous candidatez
- candidater pour la spécialité de votre choix dans l’université de votre choix (vous renseignez sur les périodes de candidatures
auprès de cette université, au moins un an avant de commencer votre internat !)
- suivre les étapes nécessaires pour la validation ou non de votre candidature (stage, entretiens, etc)
BON COURAGE !
Pour connaître les équivalences européennes de spécialité, se référer à la directive européenne 2005/36/EC
La procédure (de
choix) consiste en
un stage de 2 ou 3
mois, où la motiva-
tion est très impor-
tante
L
a Belgique est un pays voisin, et nous avons plusieurs points communs, mais pas les études de médecine. Et même dans le pays,
elles sont différentes selon que l’on se trouve en Wallonie (où l’on parle français) ou en Flandres (où l’on parle allemand).
En Wallonie, tous les étudiants peuvent s’inscrire en première année de médecine. En Janvier, soit la fin du premier semestre, ils passent un examen
de sciences dites “basiques”. En fonction des notes obtenues, trois options s’offrent à eux : continuer leurs études de médecine, arrêter le cursus définitivement,
ou suivre un programme spécial sanctionné d’un examen qui permet, ou non, de retourner en médecine. A partir de la rentrée 2013, les étudiants passeront
un test non obligatoire d’aptitude avant de commencer leur cursus. Les étudiants n’ayant pas fait leur lycée en français doivent passer un test de langue.
En Flandres, les étudiants passent un examen d’entrée centralisé qui porte sur les sciences basiques, un test de person-
nalité, et de lecture. Il n’y a pas d’évaluation officielle du niveau d’allemand, mais l’examen d’entrée est en allemand.
Publicité

Recommandé

Contenu connexe

Similaire à La belgique.

Médecine d'ailleurs l'italie.
Médecine d'ailleurs l'italie.Médecine d'ailleurs l'italie.
Médecine d'ailleurs l'italie.Réseau Pro Santé
 
Médecine d'ailleurs la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnam
Médecine d'ailleurs  la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnamMédecine d'ailleurs  la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnam
Médecine d'ailleurs la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnamRéseau Pro Santé
 
Le tribunal des métiers
Le tribunal des métiersLe tribunal des métiers
Le tribunal des métierslalogedesbois
 
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge Réseau Pro Santé
 
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.Réseau Pro Santé
 
L’internat de radiologie en europe comment ça marche
L’internat de radiologie en europe   comment ça marche  L’internat de radiologie en europe   comment ça marche
L’internat de radiologie en europe comment ça marche Réseau Pro Santé
 
PéDiatre Schreklinger Pauline
PéDiatre   Schreklinger PaulinePéDiatre   Schreklinger Pauline
PéDiatre Schreklinger Paulinegawronski
 
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docx
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docxAssurance maladie pour un étudiant international en France.docx
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docxLaporte7
 
Numerus clausus plus facile d'être mg pour les étrangers
Numerus clausus   plus facile d'être mg pour les étrangersNumerus clausus   plus facile d'être mg pour les étrangers
Numerus clausus plus facile d'être mg pour les étrangersRéseau Pro Santé
 
Futures relations sarim junior unir.
Futures relations sarim junior unir.Futures relations sarim junior unir.
Futures relations sarim junior unir.Réseau Pro Santé
 
MéDecin SpéCialiste Brenneis Mutien
MéDecin SpéCialiste   Brenneis MutienMéDecin SpéCialiste   Brenneis Mutien
MéDecin SpéCialiste Brenneis Mutiengawronski
 
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaqueApproche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)Réseau Pro Santé
 
PéDiatre Prola Pricilla
PéDiatre   Prola PricillaPéDiatre   Prola Pricilla
PéDiatre Prola Pricillagawronski
 
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINSHAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINSStanleylucas
 
Ophtalmologiste Aifi Marine
Ophtalmologiste   Aifi MarineOphtalmologiste   Aifi Marine
Ophtalmologiste Aifi Marinegawronski
 
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...Réseau Pro Santé
 

Similaire à La belgique. (20)

Médecine d'ailleurs l'italie.
Médecine d'ailleurs l'italie.Médecine d'ailleurs l'italie.
Médecine d'ailleurs l'italie.
 
Médecine d'ailleurs la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnam
Médecine d'ailleurs  la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnamMédecine d'ailleurs  la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnam
Médecine d'ailleurs la vie d'étudiant et d'internet en médecine au vietnam
 
Le tribunal des métiers
Le tribunal des métiersLe tribunal des métiers
Le tribunal des métiers
 
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge Médecine d'ailleurs : le Cambodge
Médecine d'ailleurs : le Cambodge
 
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
Interview de vola botolahy, gynécologue obstétricien malgache.
 
Les formations post dei.
Les formations post dei.Les formations post dei.
Les formations post dei.
 
Médecin généraliste
Médecin généralisteMédecin généraliste
Médecin généraliste
 
L’internat de radiologie en europe comment ça marche
L’internat de radiologie en europe   comment ça marche  L’internat de radiologie en europe   comment ça marche
L’internat de radiologie en europe comment ça marche
 
PéDiatre Schreklinger Pauline
PéDiatre   Schreklinger PaulinePéDiatre   Schreklinger Pauline
PéDiatre Schreklinger Pauline
 
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docx
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docxAssurance maladie pour un étudiant international en France.docx
Assurance maladie pour un étudiant international en France.docx
 
Numerus clausus plus facile d'être mg pour les étrangers
Numerus clausus   plus facile d'être mg pour les étrangersNumerus clausus   plus facile d'être mg pour les étrangers
Numerus clausus plus facile d'être mg pour les étrangers
 
Futures relations sarim junior unir.
Futures relations sarim junior unir.Futures relations sarim junior unir.
Futures relations sarim junior unir.
 
MéDecin SpéCialiste Brenneis Mutien
MéDecin SpéCialiste   Brenneis MutienMéDecin SpéCialiste   Brenneis Mutien
MéDecin SpéCialiste Brenneis Mutien
 
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaqueApproche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
 
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)
L’Association Médecine-Pharmacie Sciences (AMPS)
 
PéDiatre Prola Pricilla
PéDiatre   Prola PricillaPéDiatre   Prola Pricilla
PéDiatre Prola Pricilla
 
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINSHAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
HAITI: LA FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE A LA CROISEE DES CHEMINS
 
Ophtalmologiste Aifi Marine
Ophtalmologiste   Aifi MarineOphtalmologiste   Aifi Marine
Ophtalmologiste Aifi Marine
 
Double cursus pharma + ensic
Double cursus   pharma + ensicDouble cursus   pharma + ensic
Double cursus pharma + ensic
 
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...
Introduire un stage à l’étranger dans le parcours de formation clinique des é...
 

Plus de Réseau Pro Santé

Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...Réseau Pro Santé
 
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en EuropeEn vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en EuropeRéseau Pro Santé
 
Biologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualitésBiologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualitésRéseau Pro Santé
 
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...Réseau Pro Santé
 
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...Réseau Pro Santé
 
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...Réseau Pro Santé
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réseau Pro Santé
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réseau Pro Santé
 
Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins  Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins Réseau Pro Santé
 
Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.Réseau Pro Santé
 
L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako  L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako Réseau Pro Santé
 
Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.Réseau Pro Santé
 
Biologie médicale le combat reprend !
Biologie médicale   le combat reprend !Biologie médicale   le combat reprend !
Biologie médicale le combat reprend !Réseau Pro Santé
 
Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.Réseau Pro Santé
 
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...Réseau Pro Santé
 

Plus de Réseau Pro Santé (20)

Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
Droit et santé - Acteurs juridiques de santé : rôles et impacts pour les inte...
 
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en EuropeEn vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
En vue d’une harmonisation des pratiques et de la formation en Europe
 
Biologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualitésBiologie médicale - actualités
Biologie médicale - actualités
 
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
Rapport sur la démarche d’accréditation des laboratoire de biologie médicale ...
 
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
Réforme du troisième cycle - Interview de Anthony Mascle, Président de l’Asso...
 
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
La résistance aux antimicrobiens : une priorité de Santé Publique, quel rôle ...
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins  Vers un nouveau modèle du système de soins
Vers un nouveau modèle du système de soins
 
Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.Interview du docteur isabelle bohl.
Interview du docteur isabelle bohl.
 
L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.L’ordre des médecins.
L’ordre des médecins.
 
L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako  L’ejd pwg et les spécialités kesako
L’ejd pwg et les spécialités kesako
 
L’isnih kesako
L’isnih   kesako  L’isnih   kesako
L’isnih kesako
 
Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.Biologiste médical au cea.
Biologiste médical au cea.
 
Pharmacien à l'ars.
Pharmacien à l'ars.Pharmacien à l'ars.
Pharmacien à l'ars.
 
Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.Le réseau de biologistes labster.
Le réseau de biologistes labster.
 
Biologie médicale le combat reprend !
Biologie médicale   le combat reprend !Biologie médicale   le combat reprend !
Biologie médicale le combat reprend !
 
L’ondps enquête...
L’ondps enquête...L’ondps enquête...
L’ondps enquête...
 
Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.Les prix de thèse décernés.
Les prix de thèse décernés.
 
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs   proposition d'actions s...
Démographie médicale des anesthésistes réanimateurs proposition d'actions s...
 

Dernier

ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxIMANE HALIMA BENLARIBI
 
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.pptjoelamefiam
 
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남nepoco9601
 
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptPrincipes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptAlliouiWalid
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxIMANE HALIMA BENLARIBI
 
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).pptGloriaMupoyi
 

Dernier (6)

ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
 
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
 
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남
청양마사지≪카톡-mop58≫청양출장업소→무한샷출장ㅣ청양출장안마ㅣ청양스파/모텔출장만남
 
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptPrincipes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
 
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptxLES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
LES PRELEVEMENT EN PARASITOLOGIE Dr BENLARIBI IMANE HALIMA.pptx
 
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
211172300-Introduction-Semiologie-Pediatrique (1).ppt
 

La belgique.

  • 1. Sauv’Garde #2 Avril 2013 A COTÉS DE NOUS 28 Les études de médecine « pré internat », comme dans la plupart des pays d’Europe, durent six ans. Particu- larité nationale : lorsque les étudiants ont obtenu le grade licence, au bout de trois ans, ils peuvent changer de voie et effectuer un master en lien avec les sciences médicales. Les stages en Belgique ont lieu du- rant la cinquième et sixième année. Encore une preuve que les étudiants fran- çais sont plus chanceux que leurs homo- logues : les frais d’inscriptions s’élèvent à 600 euros en Flandres, 800 en Wallonie. Il existe cependant des aides au transport, logement et nourriture pour les étudiants. L’accès à l’internat, une fois n’est pas coutume, se fait bien differem- ment de chez nous ! Il existe bien une sélec- tion, mais elle est locale, et concerne les « spécialistes ». En effet, chez eux, et comme dans beaucoup d’autres pays, la médecine générale n’est toujours pas reconnue comme étant une spécialité à part entière. Toujours est il qu’il y a différents critères de sélection selon les facultés, et les spécialités. Les choix s’effectuent durant la sixième année d’étude (soit leur D4). La procédure consiste en un stage de 2 ou 3 mois, où la motivation est très importante, combiné à un entretien, une présentation de cas, un travail scientifique, et parfois un examen. L’importance des notes obtenues pendant le cursus dépend de la spé- cialité, mais souvent, elle est très grande. Si tout le monde ne peut pas accéder à la spécia- lité de ses rêve, c’est parce qu’il y a un nombre de places limitées, décidé par le Ministère de la Santé. La procédure de sélection pour l’internat de médecine générale est sensible- ment la même, elle dépend des universités. particularités régionales En Wallonie, le passage d’un examen de français est obligatoire. En Flandres en revanche, il n’y a toujourspasde testde langue,maisparleralle- mand fait partie des conditions d’acceptation. Il faut savoir que tous les étudiants en méde- cine n’obtiennent pas une place en spécialité. Et une fois interne, comme ça se passe ? L’internat de médecine générale dure 3 ans. L’interne travaille à l’hopital ou dans un service de soins primaires. En Flandres, l’interne est obligé de suivre un master de soins primaires. En Wallonie, il n’y a pas de master, mais les internes ont des examens qui sanctionnent leur parcours. Les internats de spécialités durent de 4 à 6 ans. L’interne travaille comme médecin assistant à l’hopital, sous la super- vision d’un tuteur. En Flandres, l’interne est obligé de suivre un master de médecine spécialisée. En Wallonie, il n’y a pas de master mais des examens durant l’internat. Particularité Belge : dans cer- tains programmes d’internat, faire un stage à l’étranger est obligatoire ! Le salaire d’un interne est de 3250€/mois environ, pour un rythme de travail de 48 à 60h/semaine, gardes incluses. La Belgique Faire votre internat en Belgique, ça vous plairait ? Voici les cinq étapes à réaliser : - s’assurer de la reconnaissance du titre de médecin à l’étranger en envoyant tous les documents nécessaires au département de la mobilité internationale des praticiens de santé du Federal Public Service of Public Health, Food Chain Safety and Environment à Bruxelles (plus d’information sur http://www.health.fgov.be et http://www.health.belgium.be) - s’enregistrer à l’ordre des médecins de la région où vous souhaitez travailler - passer un examen de français en Wallonie si c’est là que vous candidatez - candidater pour la spécialité de votre choix dans l’université de votre choix (vous renseignez sur les périodes de candidatures auprès de cette université, au moins un an avant de commencer votre internat !) - suivre les étapes nécessaires pour la validation ou non de votre candidature (stage, entretiens, etc) BON COURAGE ! Pour connaître les équivalences européennes de spécialité, se référer à la directive européenne 2005/36/EC La procédure (de choix) consiste en un stage de 2 ou 3 mois, où la motiva- tion est très impor- tante L a Belgique est un pays voisin, et nous avons plusieurs points communs, mais pas les études de médecine. Et même dans le pays, elles sont différentes selon que l’on se trouve en Wallonie (où l’on parle français) ou en Flandres (où l’on parle allemand). En Wallonie, tous les étudiants peuvent s’inscrire en première année de médecine. En Janvier, soit la fin du premier semestre, ils passent un examen de sciences dites “basiques”. En fonction des notes obtenues, trois options s’offrent à eux : continuer leurs études de médecine, arrêter le cursus définitivement, ou suivre un programme spécial sanctionné d’un examen qui permet, ou non, de retourner en médecine. A partir de la rentrée 2013, les étudiants passeront un test non obligatoire d’aptitude avant de commencer leur cursus. Les étudiants n’ayant pas fait leur lycée en français doivent passer un test de langue. En Flandres, les étudiants passent un examen d’entrée centralisé qui porte sur les sciences basiques, un test de person- nalité, et de lecture. Il n’y a pas d’évaluation officielle du niveau d’allemand, mais l’examen d’entrée est en allemand.