• C’est un processus qui conduit chaque année 140 000 jeunes à
quitter le système de formation initiale sans avoir obtenu ...
Portrait de Mozart par Lange
et, selon sa femme Constance,
le plus ressemblant de Mozart
Génie musical mais une destinée p...
Autoportrait au chapeau de feutre,
1887
Il reçoit une éducation classique dans une famille bourgeoise
de pasteurs et de ma...
Rimbaud âgé de 17 ans, en octobre 1871
(photographie : Étienne Carjat)
Elève brillant. Il force l’admiration de ses enseig...
Aujourd’hui, le décrocheur marque l’intolérable d’une situation.
-Pas d’école épanouissante.
-Quid de l’épanouissement per...
1. Les élèves en difficultés en sixième, c’est la moitié des
décrocheurs (60% étaient les moins bons en lecture, 1/3 a déj...
• La solution consiste-t-elle à tout mettre en œuvre pour
ramener tous les décrocheurs dans le giron de l’école ?
• Le déc...
1. Tous mobilisés contre le décrochage : semaine de la persévérance
scolaire, associer les parents, N° vert 0 800 12 25 00...
Le décrochage scolaire
Le décrochage scolaire
Le décrochage scolaire
Le décrochage scolaire
Le décrochage scolaire
Le décrochage scolaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le décrochage scolaire

466 vues

Publié le

décrochage scolaire, fonctionnement, types de décrocheurs, plan de lutte contre le décrochage

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
466
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le décrochage scolaire

  1. 1. • C’est un processus qui conduit chaque année 140 000 jeunes à quitter le système de formation initiale sans avoir obtenu une qualification équivalente au baccalauréat ou un diplôme à finalité professionnelle (certificat d’aptitude professionnelle - CAP, brevet d’études professionnelles - BEP). • Ce sont aussi 620 000 jeunes de 18 à 24 ans qui sortent précocement du système éducatif sans diplôme du second cycle du secondaire , et restent durablement en dehors de tout dispositif de formation. • C’est la conséquence d’un désintérêt progressif de l’élève pour l’école, fruit d’une accumulation de facteurs qui tiennent à la fois au parcours personnel du jeune et à la façon dont fonctionne le système éducatif . • La lutte contre le décrochage concerne tous les territoires, toutes les catégories de la société et toutes les formations. Au- delà de la question des apprentissages, la lutte contre le décrochage interroge la relation des élèves à l’école en tant qu’institution.
  2. 2. Portrait de Mozart par Lange et, selon sa femme Constance, le plus ressemblant de Mozart Génie musical mais une destinée pathétique. Pas de reconnaissance artistique et sociale. Décalage entre ce que la personne pense être (à juste titre) et les structures sociales au sein desquelles il évolue. Structures sociales qui ne reconnaîtront pas son génie. Ceci malgré un apprentissage de la musique très « académique ».
  3. 3. Autoportrait au chapeau de feutre, 1887 Il reçoit une éducation classique dans une famille bourgeoise de pasteurs et de marchands d’art. Bon élève, il fuit rapidement l’institution scolaire où il est malheureux. Il multiplie les fugues et n’est plus scolarisé à 15 an Il échouera à tous les examens qu’il passera. Ses connaissances et son travail en feront l’ami des plus grands artistes mais son talent ne sera reconnu qu’à partir des années 3
  4. 4. Rimbaud âgé de 17 ans, en octobre 1871 (photographie : Étienne Carjat) Elève brillant. Il force l’admiration de ses enseignants. Il fait la fierté de sa mère. Il est publié dès 1869. Rien ne pouvait laisser présager l’attitude de Rimbaud. Il devient décrocheur car il s’ennuie à l’école. Un temps, les liens pédagogiques entre Rimbaud et Izanbar sont déterminants dans la réussite scolaire de Rimbaud. Rimbaud veut devenir son ami. Très vite, cela ne suffit plus. Rimbaud « se détache ». Il remet ouvertement en cause la valeur du titre scolaire et prône « une liberté libre ». Le diplôme n’est pas une « solution ». Il part et commence à vagabonder. Sa mère s’inquiète. Les conventions sociales sont bafouées, et ce n’est qu’un début. Rimbaud estime qu’à l’école il n’apprend que des choses inutiles. Il veut vivre sa vie de poète. Il « s’encrapule », devient trafiquant d’armes
  5. 5. Aujourd’hui, le décrocheur marque l’intolérable d’une situation. -Pas d’école épanouissante. -Quid de l’épanouissement personnel ? -L’école vécue comme une machine à encadrer les jeunes où la valorisation de l’élève est à la marge.
  6. 6. 1. Les élèves en difficultés en sixième, c’est la moitié des décrocheurs (60% étaient les moins bons en lecture, 1/3 a déjà redoublé et quasiment tous redoubleront, issus des milieux les moins favorisés, des parents peu ambitieux pour les enfants et résignés). 2. Les parcours de vie perturbés, c’est un tiers des décrocheurs, ils peuvent être de très bons élèves jusqu’à la rupture (séparation des parents ou survenance d’événement grave dans la famille) 3. Les jeunes des classes spécialisées, c’est 21% des décrocheurs (3°insertion, SEGPA, familles nombreuses, un père de nationalité étrangère, surtout des garçons et un quart arrête l’école dés le collège).
  7. 7. • La solution consiste-t-elle à tout mettre en œuvre pour ramener tous les décrocheurs dans le giron de l’école ? • Le décrochage est une fuite : être à l’école c’est être en enfer. Il peut y avoir des ruptures positives. La question devient : comment se mobiliser tous pour que le décrocheur prenne son envol, y compris en dehors de l’école ?
  8. 8. 1. Tous mobilisés contre le décrochage : semaine de la persévérance scolaire, associer les parents, N° vert 0 800 12 25 00 2. Faire le choix de la prévention : Plan national de formation, partenariats extérieurs, utilisation des potentialités du numérique 3. Une nouvelle chance pour se qualifier : modularité des formations, statut de stagiaire de la formation initiale, structures de remédiation innovantes au sein des EPLE, compte heures de formation Plan de lutte contre le décrochage scolaire présenté par Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem le 21/11/2014

×