Dossier de production

446 vues

Publié le

Presentation of my group's project, dealing with the ultra-fast fashion phenomenon.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
446
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de production

  1. 1. SUSTAINABLE PERFORMANCE DOSSIER DE PRODUCTION « Dans une société où la consommation effrénée de biens est la norme dans tous les domaines et particulièrement dans celui du textile, est-il possible d’allier deux notions antithétiques telles que l’ultra-fast-fashion et la performance durable ? » MEMBRE DU GROUPE 67 : Negrescu Paula, Amirouche Marion, Cohen Claire-Sophie, Kulanthaivelu Luc, Thevenin Prune 1 Dossier de production
  2. 2. SUSTAINABLE PERFORMANCE Sommaire I/ CONTENU 3 A Synopsis 3 B Documentation 4 C Personnes à interviewer 4 II/ ORGANISATION 5 III/ JURIDIQUE 5 IV/ REPERAGE 6 V/ EQUIPE 6 VI/ MATERIEL 6 2 Dossier de production
  3. 3. SUSTAINABLE PERFORMANCE I) CONTENU Sujet : Ultra fast fashion et performance durable. Question centrale : « Dans une société où la consommation effrénée de biens est la norme dans tous les domaines et particulièrement dans celui du textile, est-il possible d’allier deux notions antithétiques telles que l’ultra-fast-fashion et la performance durable ? » Public : Les consommateurs voulant allier la mode au développement durable et souhaitant être sensibilisé aux contraintes et dangers des changements permanents et récurrents des nouvelles collections. Traitement du sujet : Confronter les avis et les visions des différents secteurs qui constituent le circuit de la mode. C’est-à-dire avoir une vision et un avis neutre de clients, de responsables de magasins mais également celui de petits créateurs. Confrontation entre les attentes, le mode d’achat des consommateurs, les contraintes des distributeurs ainsi que les nouveaux créateurs qui souhaitent allier la mode au développement durable. Résumé : Avant de devenir une industrie, le secteur de la mode ressemblait plutôt à un modèle "hand made" avec la couture domestique. Les business modèles dans l'industrie du textile habillement se sont construits progressivement et nous sommes ainsi passés de deux collections par an (automne-hiver, printemps-été) à quatre collections par an puis à un flot continuel de mini-collections mensuelles. La notion de "saisons" s'étant peu à peu effacée, le modèle originel a laissé place à l'ère de l'ultra-fast- fashion : des modèles toujours plus tendance avec un renouvellement de l'offre plusieurs fois par mois et des prix toujours plus bas. a. Synopsis  Introduction : (Plan 1)  Rappel des définitions : Définir le fast-fashion et tracer le parallèle avec le fast-food. Mise en relief du caractère extrêmement rapide du prêt à porter (prêt à consommer). Visuel + Voix off : Filmer une entrée de magasin en heure de pointe et passer la vidéo en accéléré (spécificité montage). Durée : environ 1 minute. Filmer à Massena avec un plan d’ensemble des magasins.  Thème 1 : Constat actuel, habitudes de consommation  Questions consommateur (Plan 2): Quel budget consacrez-vous pour l’habillement par mois ? Quelles sont vos marques de prédilection ? A quelle fréquence faites-vous les magasins ?  Questions manager (Plan 3): Comment gérez-vous le turn-over au sein de vos boutiques? A quelle fréquence recevez-vous de nouveaux produits ? Peut-on encore parler de collections de saison ? Visuel : Confronter plusieurs points de vue au travers d’interviews de passants/dirigeants/créateurs. Durée : environ 1 minute 45 / filmé à CAP 3000 + Témoignages. Filmer principalement avec des plans poitrine du journaliste ainsi que des personnes interviewées.  Thème 2 : Les répercutions de ce mode de consommation Impact sur la santé publique, les conditions de travail, les délocalisations. 3 Dossier de production
  4. 4. SUSTAINABLE PERFORMANCE  Questions consommateur/manager (Plan 4 et 5): N’avez-vous pas peur des matières utilisées en terme de risques pour la santé ? Avez-vous conscience des conditions de travail ? Que pensez-vous des délocalisations massives en Europe de l’est ? Visuel : Confronter plusieurs points de vue au travers d’interviews de passants/dirigeants/créateurs. Durée : environ 1 minute 45 / filmé à CAP 3000 + Témoignages. Filmer principalement avec des plans poitrine du journaliste ainsi que des personnes interviewées.  Thème 3 : Un changement est-il envisageable ? Changement de mentalité qui induirait un changement de mode de consommation. En vue de la rapidité et du changement permanent, l’unique solution qui s’imposerait à nous serait un changement de mentalité.  Questions consommateur (Plan 6): Seriez-vous prêts à changer de mentalités, d’habitudes de consommation ?  Questions manager (Plan 7) : Croyez-vous à un changement de mentalités/fonctionnement des marques ?  Dimension addictive de l’ultra-fast-fashion (consommer le plus vite possible, le moins cher possible, le plus souvent possible). PENSER À METTRE LE TAMPON « ADDICT » LORS DU MONTAGE Questions consommateur (Plan 8) : Vous considérez-vous comme étant une victime de la mode ? Questions manager (Plan 9) : Etes-vous conscient de la dimension additive qui touche les consommateurs, désireux de nouveaux produits en permanence ? Durée : environ 1 minute 45 / Filmé à CAP 3000 + Témoignages de responsables de boutiques. Visuel : Filmer principalement avec des plans poitrine du journaliste ainsi que des personnes interviewées.  Ouverture : (Plan 10) Epuisement des ressources naturelles qui mènerait à un changement de stratégie de production (pétrole utilisé pour les matières synthétiques). Durée : environ 1 minute. Voix-off + visuels : différents magasins en plan d’ensemble. b. Documentation  Mon Envoyé Spécial - France 2 (le 25 octobre 2014) : « Textile : mode toxique ? »  Capital – M6 (le 21 septembre 2014) : « Dépenses de quotidien : l’impitoyable guerre des prix »  Association internationale de management stratégique - « Business Model durable dans l’industrie du textile habillement » - 21ème conférence – Flavia Quagliana c. Personnes à interviewer  Les passants/clients (Cap 3000, Saint-Laurent-du-Var, Nice)  Responsable boutique (Toulouse, Carcassonne)  Karim Amirouche (Siège social STALRIC, Carcassonne)  Mikaella Pavel (Styliste, Cannes)  Marie Valencia (Créatrice bijoux, Pegomas) 4 Dossier de production
  5. 5. SUSTAINABLE PERFORMANCE II) ORGANISATION  Planning de production :  1er Novembre  Début du montage du dossier  7 Novembre  Finition dossier  8 Novembre  Tournage CAP 3000  9-15 Novembre  Montage vidéo  Prise de rendez-vous : Nom et Prénom Fonction Motif de la sollicitation Date Lieu AMIROUCHE Karim Chef d’entreprise Témoignage 13/11/2014 Carcassonne Siège social STALRIC BONNEREAU Anastasia Responsable Maroquinerie Témoignage 14/11/2014 Carcassonne PAVEL Mikaella Styliste Témoignage 12/11/2014 Cannes Atelier de création VALENCIA Marie Artisan créateur Témoignage 10/11/2014 Pégomas Atelier de création Cathy Clauzel Responsable Mango Témoignage 14/11/2014 Mango Caracassonne Nous avons également prévu un micro-trottoir, le 8/11/2014. III) JURIDIQUE  AUTORISATION D'EXPLOITATION DU DROIT À L'IMAGE VIDÉO Entre : Monsieur, Madame ………………………………………………….., né(e) le …………………… à ………………………………, demeurant au ……………………… ………………………………….., dénommé(e) ci-après « le sujet filmé » Et : SKEMA BUSINESS SCHOOL, demeurant au 60 Rue Dostoïevski 06902 Sophia- Antipolis, dénommé(e) ci-après « le vidéaste, Marion AMIROUCHE » Je, soussigné(e) ……………………………………………, autorise, sans réserve, Marion AMIROUCHE et sa société SKEMA BUSINESS SCHOOL : - à disposer pleinement et irrévocablement des images fixes ou en mouvement me représentant ainsi que des éléments sonores dont je suis l'émetteur, réalisés le(s) ………………………. - à utiliser mes nom et prénom à des fins d'exploitation, ci-dessous définies. Ces images et éléments sonores sont destinés à être reproduits, représentés et/ou adaptés, en tout ou partie, s'il y a lieu, dans l’établissement SKEMA BUSINESS SCHOOL, et les supports de plateforme internet dans le cadre d’un projet de performance durable. Cette autorisation gracieuse vaut pour le monde entier et sans limite de durée. Par la présente, je reconnais ne pas prétendre à une réparation d'un préjudice quel qu'il soit du fait de l'utilisation de mon image. Fait pour servir et valoir ce que de droit. Fait à ………………………………, le ………………… Lu et approuvé 5 Dossier de production
  6. 6. SUSTAINABLE PERFORMANCE IV) REPERAGE  Lieux :  CAP 3000 (Saint-Laurent-du-Var)  Masséna (Nice)  Boutique Mango (Carcassonne)  Atelier Création (Cannes/Pégomas)  Les contraintes techniques :  Le son (matériel audio)  Manque de luminosité  La foule autour lorsque l’on va réaliser les interview dans les centres commerciaux V) EQUIPE  Journaliste : Paula Negrescu  Jardinier Wiki : Luc Kulanthaivelu  Chargée de production : Marion Amirouche  Référant Post-Production + Banquière : Claire Sophie Cohen  Cameraman: Prune Thevenin VI) MATERIEL  Caméra  Micro (à trouver grâce aux SKEMs)  Support caméra (à trouver grâce aux SKEMs)  Ipad 6 Dossier de production

×