La Cité Interdite    L’origine de la cité interdite :Le lieu où se trouve la cité interdite faisait partie de la cité imp...
 Les trésors de la cité interdite :Murs et toitures de la Cité Interdite. Il s’agit sans doute là une expression de l’anc...
Couple impériale                            Plat en laque Dynastie des HanPlat en laque Dynastie   Signes du zodiaque     ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La cité interdite

551 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
551
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
290
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cité interdite

  1. 1. La Cité Interdite  L’origine de la cité interdite :Le lieu où se trouve la cité interdite faisait partie de la cité impériale mongole de Khanbalik, où laDynastie Yuan sétait établie. Quand la dynastie Ming lui succéda, Hongwu le premier empereurtransféra la capitale à Nankin, en 1369, et ordonna que le palais mongol soit rasé. Son fils Zhu Difut nommé Prince de Yan, et s’établit à Pékin. Un palais princier fut construit dans cette ville. En1402, Zhu Di renversa son neveu Jianwen et devint empereur sous le nom de Yongle. La capitaleretourna à Pékin.L’axe principal du nouveau palais est tracé à l’est de l’ancien palais des Yuan, dans l’intention de« tuer » l’ancien emplacement à l’ouest, selon les principes feng shui. De même, la terre issue del’excavation des douves a été amassée au nord du palais pour créer une colline artificielle, lacolline du parc Jingshan (appelée Colline de Charbon en raison de la noirceur de la terreextraite), protégeant le palais de la mauvaise influence du nord.La construction de la Cité interdite a débuté en 1407 ordonnée par Yongle, troisième empereurMing. Les travaux durèrent 14 années en mobilisant environ 200 000 ouvriers .La cité interdite,également connue sous le nom de Palais impérial, a été le lieu de résidence de lEmpereur deChine et le centre du pouvoir politique pendant cinq siècles. 24 Empereurs y ont logé, depuis ladynastie des Ming (1368-1644) jusquà celle des Qing (1616-1911). Sa conception reflète lesdogmes de la pensée confucéenne, qui a servi de modèle à la Chine depuis lépoque de la dynastiedes Han (2nd siècle avant JC) .Elle est orientée Nord-Sud et située sur laxe central de la ville dePékin. Sa superficie est de 720000m² avec 9999 pièces (dont 8000 existent toujours). Le chiffre 9est le chiffre clef de larchitecture de la cité interdite.La Cité comprend deux parties principales : La cour extérieure qui abritait le siège duGouvernement (avec le palais de lHarmonie suprême, le palais de lHarmonie du milieu et lepalais de lHarmonie préservée) et la cour intérieure où se trouvaient les appartements de lafamille impériale. Laxe central symbolise le pouvoir impérial .Le yin (impératrice) et le yang(empereur) ainsi que les 5 éléments de lUnivers: leau, le feu, le bois, le métal et la terre sont lesprincipes philosophiques directeurs qui organisent la Cité Interdite.
  2. 2.  Les trésors de la cité interdite :Murs et toitures de la Cité Interdite. Il s’agit sans doute là une expression de l’ancienneconception esthétique des Chinois. Dans l’antiquité déjà les Chinois estimaient que le jaune étaitune couleur noble et que le rouge représentait le bonheur et la joie.Selon des documents historiques de l’époque, à partir de la dynastie des Song (960-1279), lesbâtiments impériaux étaient couverts de tuiles jaunes. A l’époque des Ming et des Qing, lesrèglements du gouvernement stipulèrent que seuls les bâtiments impériaux–les palais, lestombeaux, et les monastères construits sur l’ordre de l’empereur–pouvaient utiliser les tuilesjaunes vernissées. Ceux qui osaient enfreindre les règlements risquaient d’être condamnés à mort.Dragons et phénix en bronze à la Cité Interdite. Le dragon représente l’empereur. Selon lalégende, l’empereur est le fils-dragon du Ciel. Le phénix représente l’impératrice, car cet oiseaufabuleux au plumage superbe est, dit-on, immortel. Dans le Palais impérial, les dragons et lesphénix en bronze servent de brûle-parfum. On y brûlait alors du bois de santal : on mettait du boispar une fente sur le dos des animaux et une fumée odorante s’échappait de leur bouche.
  3. 3. Couple impériale Plat en laque Dynastie des HanPlat en laque Dynastie Signes du zodiaque Statuette de lion en coraildes Han Occidentaux chinois en ivoire

×