Le boudhisme 33

468 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
468
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
149
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le boudhisme 33

  1. 1. LE BOUDDHISME TheravadaCette branche du Bouddhisme qui est la « doctrine des anciens » estl’une des deux principales formes du Bouddhisme avec le Mahayana,qui signifie respectivement l’Ecole des Sages, et le Grand Vehicule. Cetteforme de Boudhisme est la forme dominante :  En Asie du Sud et du Sud-est (Sri Lanka, Thaïlande, Cambodge, Myanmar, Laos, parties du Vietnam), parmi les Chinois d’Indonésie et de Malaisie.  Au Sud-ouest de la Chine avec certaines ethnies du Sud-ouest.  Implantation en Occident récemment avec courants zen ou vajrayāna.  Philosophie :La doctrine du theravâda explique comment accéder soi-même à ladélivrance en devenant :
  2. 2.  un arahant (personne délivrée parce quelle a suivi la voie enseignée par le Bouddha sans bénéficier de lomniscience),  un bodhisattva (personne qui cherche absolument à devenir un bouddha pour enseigner en pratiquant les vertus dites pāramita) ou  un sambuddha (« bouddha parfait », personne qui, possédant une compréhension parfaite des enseignements du Bouddha, accède à léveil et peut enseigner).Elle rejette catégoriquement lidée dun dieu créateur et tout puissant  Méditation :Elle inclut deux pratiques :  Samatha : c’est le développement de la tranquillité, il mène à latteinte des jhanas, de profonds niveaux de concentration. Elle vise également le développement de la bienveillance, de la compassion, du détachement. Ainsi, Metta est le développement dun sentiment damour détaché envers chaque être. Anapanasati est la concentration basée sur la respiration. Anapanasati est cependant parfois employée en vue de la pratique de vipassana.  Vipassana bhavana : c’est la pratique formelle dune introspection, elle est parfois décrite selon un ensemble de 18 contemplations, comme la contemplation de limpermanence. Elle mène à la réalisation de létat darahant.Ces deux types de méditation sont considérés comme complémentaires :la tranquillité mentale donne la plus grande efficacité à lacontemplation, et lacontemplation permet
  3. 3. déliminer les obstacles à la tranquillité mentale.Il esiste 4 niveaux de realisation spirituelle :  Le sotapanna, premier des êtres nobles, ne renaîtra plus dans les mondes inférieurs, et renaîtra au maximum six fois dans le monde des hommes (ce qui représente donc sept vies au maximum).  Le sakadagami renaîtra tout au plus une seule fois dans le monde des hommes.  Lanagami ne renaîtra plus que comme deva, et atteindra alors le nibbâna.  Larahanta, ayant atteint le but, sest définitivement libéré du cycle des renaissances.  Fêtes et pratiques :  Asalha (commémoration du premier sermon du bouddha)  Vesak (commémoration de la naissance, de léveil et de la mort du bouddha)  Uposatha (réaffirmation régulière de la dévotion au dharma et récitation des règles monastiques)  Vassa (retraite annuelle de la saison de la pluie)  Kathina (offrande annuelle de tissu par les laïcs et confection de nouvelles robes par les moines)  Vihara (monastère traditionnel)
  4. 4. Explication du petit et grand vehicule : Le Bouddhisme du "Petit Véhicule" est pratiqué essentiellement en Asie du sud-est par les Khmers et les Laos. En Inde, de par la volonté du roi Asoka (250 av. J.C), il était devenue la religion officielle, la seule représentant la fidélité aux enseignements primitifs du Bouddha. LHinayana considère que le Bouddha est un maître qui sest simplement contenté de montrer la voie. Il ne peut pas aider lhomme à se purifier et à prendre le bon chemin : "Le Bouddha ne vous protège pas". Cest une doctrine parfaitement athée : point de dieu, point de saints, de paradis ni denfer. Le Nirvana cest lanéantissement total du désir et par conséquence la fin des réincarnations (Samsara) et donc laboutissement final. Cependant il est vrai que bien vite limagination et la ferveur populaire fit de Bouddha, simple mortel qui connut lIllumination,un très saint homme qui permettra de connaître lIllumination... Les dix vertus cardinales bouddhiques sont la le la droiture la sagesse la force bienfaisance contentement, lindulgence la sincérité la fermeté la bienveillance légalité dâme. Les cinq meilleurs voeux que puisse exprimer le Bouddha sontla longévité, la Belle carnation, la bonne santé, la Dynamique, le Bonheur Le Bouddhisme du "Grand Véhicule" fut adopté en Inde après la mort du roi Asoka. Il ajoute à lenseignement du Bouddha toute une doctrine théiste, magique et symbolique
  5. 5. Pratiqué par les Chinois et les Vietnamiens, (ainsi que lInde, laChine et la Corée) il ajoute des intermédiaires entre lhomme et ledivin : les Boddhisattva ou "futurs Bouddhas" , qui ont atteintlillumination, mais retardent leur entrée dans le Nirvana,sattardent volontairement chez leurs frères humains pour lesaider. Parmi ces Boddhisattva on distingue une trinité composéede Bouddha, Lokecvara ou Avalokitecvara, et laPrajnaparamita,mère spirituelle de tous les Bouddhas.La grande période angkorienne pratiqua le Mahayna, en yincorporant des divinités brahmaniques. La différence essentielle entre les deux doctrines est que le Petit Véhicule considère le Bouddha comme un homme et que le Grand Véhicule divinise le Bouddha.Proverbe Boudhiste :" Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celuiqui est le maître du monde. "

×