SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  70
La facturation
Réalisé par : Pr A. LOULID
Plan du
chapitre
1. L’enregistrement d’une facture «doit»
2. La taxe sur la valeur ajoutée
3. Le transport
4. Les factures d’avoir
La facturation
1. L’enregistrement d’une facture « doit »
1.1. Le principe de l’enregistrement comptable
L’opération d’achat-vente (achat pour le client et vente pour le fournisseur)
engendre deux flux économiques opposés :
- Un flux réel (le bien ou le service)
- Un flux financier
Cette opération est matérialisée par une facture établie par le fournisseur et qui
précise le détail des marchandises vendues et le montant à payer par le client.
La facture constitue le document de base de l’enregistrement comptable d’une
opération d’achat-vente chez le client et chez le fournisseur.
L’opération d’achat-vente est enregistrée de la manière suivante :
La facturation
3421
7111
Clients
ventes de
marchandises
1000
1000
Cas d’une vente à crédit :
Chez le vendeur
Le vendeur constate un produit qui engendre une créance
6111
4411
achats de m/ses
fournisseurs
1000
1000
Chez l’acheteur
L’acheteur constate une charge qui engendre une dette.
La facturation
51
7111
banque(caisse)
vente de m/ses
1000
1000
Cas d’une vente au comptant:
Chez le vendeur
Le vendeur constate un produit qui engendre une entrée de fonds (Argent)
Chez l’acheteur
6111
51
achats de m/ses
banques (caisse)
1000
1000
L’acheteur constate une charge qui engendre une sortie de fonds.
La facturation
1.2 L’enregistrement d’une facture simple
Une facture simple est une facture qui ne comporte ni majorations ni
minorations.
Exemple : le 8 Juin M. Yasser expédie à la Société Alpha des marchandises d’un
montant de 1250 DH payables dans 60 jours. Facture N°78
Les principaux comptes utilisés pour l’enregistrement d’une facture sont :
Chez le fournisseur :
711 1 ventes de marchandises
7121 ventes de biens et services produits
3421 clients
514 1 banque
5161 caisse…
La facturation
Chez le client :
6111 Achats de marchandises
6121 Achats consommés de matières et fournitures
4411 Fournisseurs
5141 Banque
5161 Caisse
La facturation
1.3. Les réductions sur facture
A .Les réductions commerciales :
- Les rabais : Réductions commerciales accordées par l’entreprise au
client suite à un retard de livraison ou à un défaut de qualité.
Les remises : Réductions commerciales accordées par l’entreprise afin
de fidéliser le client .
Les ristournes : Réductions commerciales de fin d’année accordées par
l’entreprise aux clients les plus fidèles sur le chiffre d’affaires d’une
période
Pour enregistrer les réductions commerciales, nous devons distinguer deux cas :
Cas 1 :Les réductions commerciales portées sur la facture ne sont pas
enregistrées. Seul le net commercial constituant le véritable prix, doit
être enregistré.
La facturation
Exemple :
Le 20 octobre une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 78 relative à
un achat de marchandises et comportant les éléments suivants :
Montant brut : 10.000
Rabais : 10%
Remise : 5%
Cet achat est réglé au comptant par chèque.
Facture N°78
Montant brut : 10.000
Rabais (10%) : -1.000
Net commercial 1 9.000
Remise (5%) : -450
Net commercial 2: 8 550
La facturation
6111
5141
Achats de marchandises
Facture N° 78
Banque
8 550
8 550
5141
7111
Banque
Facture N°78
Ventes de marchandises
8 550
8 550
8/6
8/6
Pour le client
Pour le fournisseur
La facturation
Cas 2 : Les réductions commerciales hors facture doivent être comptabilisées dans les
comptes spécifiques .
Exemple :
08/06 : Ventes de marchandises à crédit au client « Rachid ». Montant brut : 100 000 DH
Facture N° 79
13/06 : Le client « Rachid » demande et obtient un rabais de 10%. Avoir N°01
Pour le client « Rachid »
6111
4411
Achats de marchandises
Facture N° 79
Fournisseur
100 000
100 000
08/06
4411
6119
Fournisseurs
Avoir N01
R.R.R. obtenus/achats de
marchandises
10 000
10 000
13/06
La facturation
Pour le fournisseur
3421
7111
Client
Facture N° 79
Ventes de marchandises
100 000
100 000
7119
3421
R.R.R. accordés par
l’entreprise
Avoir N01
Clients
10 000
10 000
08/06
13/06
La facturation
Les réductions financières : il s’agit de l’escompte de règlement
L’escompte est une réduction financière accordée par l’entreprise au client
suite à un règlement au comptant ou anticipé.
B. Les réductions financières
L’escompte de règlement est traité comme un élément financier :
Chez le client, l’escompte obtenu est considéré comme un produit financier,
il est donc enregistré dans un compte de produits financiers :
7386 : Escomptes obtenus
Chez le fournisseur, l’escompte accordé est considéré comme une charge
financière. Il est enregistré dans un compte de charges financières :
6386 : escomptes accordés
Exemple :
Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un
achat de marchandises et comportant les éléments suivants :
Montant brut : 12.000
Rabais : 10%
Remise : 5%
Escompte : 1%
Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022
La facturation
Facture 012
Montant brut : 12.000
Rabais (10%) : 1.200
Net commercial 1 10.800
Remise (5%) : 540
Net commercial 2 : 10.260
Escompte (1%) : 102,6
Net financier : 10.157,4
La facturation
La facturation
6111
7386
4411
Achats de marchandises
Facture N°012
Escompte obtenu
Fournisseur
10 260
102,6
10.157,4
Pour l’entreprise
21/03
4411
5141
Fournisseur
Chèque N°0022
Banque
10.157,4
10.157,4
30/03
La facturation
2. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
2.1. Mécanisme de la TVA
La TVA est un impôt indirect payé par le consommateur final.
L’entreprise peut déduire de la taxe calculée sur les ventes (TVA facturée ou
collectée ) celle qu’elle a elle-même subit sur ses achats de biens et de services
(TVA récupérable ou déductible ).
Ce que l’entreprise paie donc à l’Etat est la différence entre la TVA qu’elle
facture sur ses ventes et celle qu’elle supporte sur ses achats :
Calcul de la TVA
TVA = Prix HT x Taux
Prix (TTC) = Prix (HT) + TVA
Pour un taux de TVA de 20%, on peut écrire :
TVA = Prix (HT) x 20% = Prix (HT) x 0,2
TTC = Prix (HT) + TVA
= Prix (HT) + Prix (HT) x 0,2
= 1,2 Prix(HT)
d’où Prix (HT) = Prix (TTC) / 1,2
La facturation
2.2. Les taux de la TVA
La facturation
Pour déterminer le montant de la TVA , on applique au prix (HT) :
Le taux normal : 20%
Des taux réduits :
- Les opérations de transport, thé, électricité,… : 14%
- Les opérations bancaires et boursières, Hôtellerie, restauration : 10%
- Les produits pharmaceutique, eau, carburant, les fournitures scolaires :
7%
2.3. Comptabilisation de la TVA
En principe
- Toute vente ou prestation de service donne lieu à une TVA facturée.
- Tout achat de biens de services ou d’immobilisations donne lieu à une
TVA récupérable.
La TVA s’applique au prix net déduction faite des réductions accordées au client.
La facturation
Les opérations d’achat et de vente sont comptabilisées Hors Taxe, et la TVA est
enregistrée dans un compte de bilan.
Pour la TVA sur ventes : Cette TVA est considérée comme une dette pour le
vendeur. Cette dette doit être enregistrée au crédit du compte :
4455 Etat, TVA facturée
Pour la TVA sur achats : Cette TVA est considérée comme une créance pour
l’acheteur. Cette créance doit être enregistrée au débit du compte :
3455 Etat, TVA récupérable
- Si l’opération d’achat porte sur une immobilisation :
34551 Etat, TVA récupérable sur immobilisations
- Si l’opération porte sur une charge :
34552 Etat, TVA récupérable sur charges
La facturation
Exemple :
Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un
achat de marchandises et comportant les éléments suivants :
Montant brut : 12.000
Rabais : 10%
Remise : 5%
Escompte : 1%
TVA : 20%
Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022
La facturation
Facture 012
Montant brut : 12.000
Rabais (10%) : 1.200
10.800
Remise (5%) : 540
Net commercial : 10.260
Escompte (1%) : 102,6
Net financier : 10.157,4
TVA (20%) : 2 031,48
Net à payer (TTC) : 12 188,88
La facturation
6111
34552
7386
4411
Achats de marchandises
Etat TVA récupérable/Charges
Facture N°107
Escompte obtenu
Fournisseur
10 260
2031,48
102,6
12188,88
21/03
Client
Le fournisseur
3421
6386
7111
4455
Client
Escompte accordé
Facture N°107
Ventes de marchandises
Etat, TVA facturée
12 188,88
102,6
10 260
2031,48
21/03
2.4. Déclaration de la TVA
A. Principe
La TVA à payer (TVA due) par l’entreprise est la différence entre la TVA
facturée sur les ventes et la TVA récupérable sur les achats.
Le calcul et le paiement de la TVA se font mensuellement (CA supérieur à
1.000.000 DH).
TVA à payer au titre du mois M = TVA facturée du mois M – TVA récupérable
sur immobilisations du mois M – TVA récupérable/charges du mois M –1 –
Crédit de TVA (Eventuel)
La TVA sur charges est récupérée avec le décalage d’un mois ;
La TVA à payer au titre du mois M doit être versée au Trésor public avant
la fin du mois M+1
La facturation
Remarque : CA supérieur à 1.000.000 DH Déclaration mensuelle
CA inférieur ou égal à 1.000.000 Déclaration trimestrielle
Soit le trimestre T composé des mois M, M+1 et M+2
TVA à payer au titre du trimestre T = TVA facturée des mois M, M+1 et
M+2 – TVA récupérable sur immobilisations des mois M, M+1 et M+2 –
TVA récupérable sur charges des mois M–1, M et M+1 – Crédit de TVA
(Eventuel)
La facturation
La TVA facturée au cours d’un mois dépend du régime d’imposition de
l’entreprise.
On distingue deux régimes d’imposition:
- Le régime d’encaissement : L’entreprise soumise à la TVA selon
le régime de l’encaissement ne déclare que la TVA sur les ventes
pour lesquelles elle a obtenu des règlements effectifs.
- Le régime des débits : L’entreprise soumise au régime des
débits est tenue de déclarer la TVA sur les ventes encaissées,
mais aussi sur les ventes à crédit à condition qu’il y ait
facturation.
B. La comptabilisation de la déclaration de la TVA
b. Les régimes d’imposition
La facturation
b.2 Les écritures comptables
La facturation
4455
34551
34552
3456
4456
Etat, T.V.A. facturée (Mois M)
Déclaration T.V.A . (Mois M)
Etat,T.V.A.
récupérable/immobilisations
(Mois M)
Etat,T.V.A. récupérable/Charges
(Mois M-1)
Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1)
Etat, T.V.A due (Mois M)
A
B
C
D
E
A-B-C-D = E
La facturation
Eléments Avril Mai
T.V.A. facturée
T.V.A. récupérable/immob
T.V.A. récupérable/Charges
Crédit T.V.A.
200 000
50 000
70 000
10 000
150 000
30 000
60 000
Application : L’entreprise Alpha vous communique les informations suivantes
T.V.A. due ou à payer du mois de Mai = 150 000 – 30 000 – 70 000 – 10 000 =40 000 DH
La facturation
4455
34551
34552
3456
4456
Etat, T.V.A. facturée (Mois M)
Déclaration T.V.A . (Mois
MAI)
Etat,T.V.A.
récupérable/immobilisations
(Mois M)
Etat,T.V.A. récupérable/Charges
(Mois M-1)
Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1)
Etat, T.V.A due (Mois M)
150 000
70 000
30 000
10 000
40 000
31/05
4456 Etat, T.V.A. due
Chèque N° Banque
40 000
40 000
23/06
La facturation
3. Le transport
Les opérations de transport de personnes et de marchandises sont imposables
au taux réduit de 14%
Deux cas peuvent être distingués :
- Le transport est assuré par un transporteur, il constitue une prestation
autonome, dans ce cas il est soumis à la TVA au taux de 14%.
- Le transport est assuré par le fournisseur lui-même qui utilise ses
propres moyens. On applique aux frais de port le même taux de TVA que
celui de la marchandise (20% en général).
La facturation
Exemple :
Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur RADI la facture N° 012 relative
à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants :
Montant brut : 12.000
Rabais : 10%
Remise : 5%
Escompte : 1%
TVA : 20%
Frais de port : 600 DH
Passer les écritures comptables correspondantes chez Alpha et RADI dans les
deux cas suivants :
- Le transport est assuré par un transporteur et facturé au client
- Le transport est assuré par Radi qui utilise ses propres moyens.
La facturation
La facture de transport :
Transport : 600
T.V.A. (14%) : 84
Net à payer T.T.C.: 684
Le fournisseur règle les frais de transport T.T.C. au transporteur.
Le fournisseur enregistre l’écriture suivante :
61426
34552
Transport sur ventes
Etat, T.V.A. récupérable sur
les charges
facture
Banque
600
84
684
21/03
Etape 1 :
Cas 1 :Le transport est assuré par un transporteur et facturé au client
La facturation
Etape 2 :
Le fournisseur reporte les frais de transport T.T.C. sur la facture de vente N°012.
Facture 012
Montant brut : 12.000
Rabais (10%) : 1.200
Net commercial 1 10.800
Remise (5%) : 540
Net commercial 2 : 10.260
Escompte (1%) : 102,6
Net financier : 10.157,4
TVA (20%) : 2 031,48
Transport : 600
T.V.A. (14%) : 84
Net à payer T.T.C.: 12 872.88
Le fournisseur enregistre l’écriture suivante :
La facturation
3421
6386
7111
4455
61426
34552
Clients
Escompte accordé
Facture N° 012
Ventes de marchandises
Etat, TVA facturée
Transport sur ventes
Etat, TVA récupérable sur les
charges
12 872,88
102,6
10 260
2031,48
600
84
21/03
Le client enregistre l’écriture suivante :
6111
61425
34552
4411
7386
Achats de marchandises
Transport sur achats
Etat, TVA récupérable sur les
charges
Fournisseurs
Escompte obtenu
10 260
600
2 115.48
12 872,88
102,6
21/03
La facturation
Cas 1 : Le transport est assuré par Radi qui utilise ses propres moyens.
Facture 012
Montant brut : 12.000
Rabais (10%) : 1.200
Net commercial 1 10.800
Remise (5%) : 540
Net commercial 2 : 10.260
Escompte (1%) : 102,6
Net financier : 10.157,4
Transport : 600
Montant (Hors taxes) : 10 757,4
TVA (20%) : 2 151,48
Net à payer T.T.C.: 12 908,88
La facturation
Le fournisseur enregistre l’écriture suivante :
3421
6386
7111
71276
4455
Clients
Escompte accordé
Facture N°012
Ventes de marchandises
Ports et frais accessoires
Etat, TVA facturée
12 908,88
102,6
10 260
600
2 151,48
21/03
Le client enregistre l’écriture suivante :
6111
61425
34552
4411
7386
Achats de marchandises
Transport sur achats
Etat, TVA récupérable sur les
charges
Facture N° 012
Fournisseurs
Escompte obtenu
10 260
600
2 151.48
12 908,88
102,6
21/03
4. Les emballages
La facturation
Les emballages sont des objets destinés à contenir les
produits ou les marchandises.
Il existe deux types d’emballages
Les emballages perdus
Les emballages récupérables
– Les emballages récupérables identifiables
– Les emballages récupérables non identifiables
4.1 La nature des emballages
La facturation
4.2 L’achat des emballages
La comptabilisation d’une opération d’acquisition d’emballages dépend
de la nature de ceux-ci, ainsi :
Les achats d’emballages perdus ou récupérables non identifiables
sont enregistrés dans les charges.
61231 Achats d’emballages perdus
61232 Achats d’emballages récupérables
Les achats d’emballages récupérables identifiables sont enregistrés
dans un compte d’immobilisations:
le 2333 ; emballages récupérables identifiables.
La facturation
4.3 La consignation des emballages
A. principe
La consignation ne porte que sur les emballages récupérables.
Le fournisseur met l’emballage à la disposition du client, mais en
reste propriétaire.
Le fournisseur facture au client un prix de consignation qui s’ajoute
au prix des marchandises.
Le fournisseur s’engage à reprendre l’emballage en restituant au
client le prix de la consignation.
La facturation
B. La comptabilisation
Lors de la consignation,
Chez l’acheteur, on débite le compte :
3413 ; fournisseurs, créances pour emballages et matériel à
rendre
Chez le vendeur, on crédite le compte
4425 ; clients, dettes pour emballages et matériels consignés.
La consignation est faite en général sans la considération de la TVA
La facturation
Exemple : Le 01/01/2009 l’entreprise Alpha adresse à son client
CHAMI la facture F201 relative à une vente de marchandises
imposables à la TVA au taux normal et comportant les éléments
suivants :
Montant brut : 20.000
Rabais : 5%
Consignation d’emballages : 100 caisses à
60 dh HT l’unité.
Passer les écritures correspondantes
chez le client et chez le fournisseur
La facturation
C. Le retour des emballages
Lors du retour des emballages on procède à l’enregistrement inverse.
Deux cas sont à distinguer :
1er cas : les emballages n’ont subit aucune détérioration
Prix de reprise = prix de consignation
Chez le client, on crédite le compte :
3413 ; fournisseurs, CEMR,
par le débit du compte : 4411 ; fournisseurs.
Chez le fournisseur, on débite le compte :
4425 ; clients, DEMC,
par le crédit du compte : 3421 ; clients
La facturation
Exemple : Reprenons l’exemple précédent et supposons
que le client retourne, le 5 janvier la totalité des
emballages à l’entreprise Alpha. Aucune détérioration
n’est constatée.
La facturation
2ème cas : Une détérioration des emballages consignés est constatée
Prix de reprise < prix de consignation
Cette différence de prix donne lieu a un gain (ou boni) pour le
fournisseur, enregistré au compte :
71275 ; Bonis sur reprise des emballages
consignés,
A une perte (ou mali) pour le client, enregistrée au compte : 61317 ; Malis sur
emballages à rendre.
La constatation du boni et du mali donne lieu à une TVA facturée chez le
fournisseur et à une TVA récupérable chez le client.
La facturation
Exemple :Procédons à l’enregistrement de la déconsignation dans
l’hypothèse d’un prix de reprise de 48 Dh la caisse.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
1. Définition
Un effet de commerce est un titre qui transforme une créance classique en une
créance mobilisable, c’est-à-dire négociable auprès d’une banque.
Un effet de commerce est un moyen qui offre au créancier une meilleure garantie
de la créance à l’échéance;
Un effet de commerce constitue un instrument de paiement : L’effet de commerce
est susceptible d’être endossé;
Un effet de commerce est un instrument de financement pour l’entreprise à travers
sa remise à l’escompte;
La lettre de change ou traite et le billet à ordre sont les principaux effets de
commerce.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
2. La création d’un effet de commerce
2.1 La lettre de change
La lettre de change est un écrit par lequel le fournisseur appelé le tireur donne l’ordre
à son client appelé le tiré de payer, à une date fixée (date d’échéance), la somme due à
un bénéficiaire .
Trois personnes sont concernées par la lettre de change. Cependant, celle-ci ne
concerne que le client et le fournisseur lorsque ce dernier se désigne soi-même comme
bénéficiaire.
La lettre de change est appelée traite.
Fournisseur (Tireur
ou créancier)
Client (tiré ou
débiteur)
bénéficiaire (tiers ou
fournisseur soi-même)
Chapitre 5 : Les effets de commerce
2.2 Le billet à ordre
Le billet à ordre est un écrit par lequel un client appelé le souscripteur s’engage à
payer, à une date fixée, à l’ordre d’un fournisseur appelé bénéficiaire une somme
déterminée.
A la différence de la lettre de change, deux personnes sont concernées par le billet à
ordre et non trois.
L’existence du billet à ordre est à l’initiative du client, en tant qu’engagement de
paiement, et non à l’initiative du fournisseur en tant qu’invitation à payer.
Client (souscripteur
ou débiteur)
Fournisseur (bénéficiaire
ou créancier
Chapitre 5 : Les effets de commerce
2.3 L’enregistrement comptable de la création d’un effet de commerce
La création d’un effet de commerce transforme une créance ordinaire en une
créance garantie et négociable.
On opère les transformations suivantes :
Chez le fournisseur : On passe l’écriture suivante
Chez le client : On passe l’écriture suivante
3425
3421
Clients – effets à recevoir
Clients
XXX
XXX
4411
4415
Fournisseur
Fournisseurs- Effets à payer
XXX
XXX
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Exemple 1:
Le 15/03/2010, le fournisseur YASSER adresse à son client Kamal la facture N°01 :
Montant brut : 10 000 DH, remise de 10 %, TVA au taux normal.
20/03, le fournisseur tire sur son client Kamal une lettre de change N°AD1 au
30/04.
22/03, le client accepte la lettre de change N°AD1.
Facture N°01 :
Montant Brut : 10 000 DH
Remise de 10% : 1 000 DH
Net commercial : 9 000 DH
TVA 20%: 1 800 DH
Net à payer TTC : 10 800 DH
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3421
3425
7111
4455
3421
Clients
Ventes de marchandises
Etat, TVA facturée
Facture N°01
Aucune écriture
Clients – effets à recevoir
Clients
Lettre de change N°AD1
10 800
10 800
9 000
1 800
10 800
Chez le fournisseur YASSER
15/03
20/03
22/03
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client KAMAL
6 111
34552
4411
4411
4415
Achat de marchandises
Etat, TVA récupérable sur les charges
Fournisseur
Facture N°01
Aucune écriture
Fournisseur
Fournisseur-Effet à payer
Lettre de change N°AD1
9 000
1 800
10 800
10 800
10 800
15/03
20/03
22/03
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3. La circulation des effets de commerce
Fournisseur (Tireur) Client (Tiré)
Créance sur le tiré
Dettes envers le tireur : acceptation
d’une lettre de change ou souscription
d’un billet à ordre
Effets de commerce
Avant l’échéance A l’échéance
Remise à
l’escompte
Endossement
à l’ordre d’un
fournisseur
Remise à
l’encaissement
Encaissement
Chapitre 5 : Les effets de commerce
D’après le schéma, nous pouvons comprendre que la comptabilisation des effets de
commerce passe par trois étapes :
Trois étapes dans
l’enregistrement
comptable
La création de
l’effet
La circulation de
l’effet
L’endossement au
Profit d’un tiers
La remise à
l’escompte
Le règlement de
l’effet
La remise à
l’encaissement
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3.1 L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers
L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers consiste à transférer à ce
tiers le bénéfice de l’une de nos créance en règlement complet ou partiel de notre dette.
Exemple :
Le 25/03, le fournisseur YASSER a endossé la lettre de change (LC N° AD1) au profit de
son fournisseur SAMIR.
Chez le fournisseur YASSER:
Chez le client : Cette opération est sans impact comptable
4411
3425
Fournisseur SAMIR
Clients-Effets à recevoir
10 800
10 800
25/03
LC N° AD1
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3.2. La remise à l’escompte d’un effet de commerce
Lorsque le bénéficiaire d’un effet de commerce souhaite disposer de fonds rapidement
(avant l’échéance), il peut remettre l’effet à l’escompte auprès de sa banque.
La banque met alors les fonds à la disposition du bénéficiaire, mais prélève en
rémunération du service rendu des agios et la TVA correspondante.
Les agios : Intérêts sont calculés sur la valeur nominale de l’effet : taux d’intérêt
annuel applicable au prorata temporis ( nombre de jour compris entre la date de la
remise à l’escompte et la date de l’échéance ) + Commissions de service + TVA 10%
Exemple : Nous supposons que l’entreprise YASSER n’a pas endossé la lettre de
change N° AD1
Le 25 /03, l’entreprise YASSER a remis à l’escompte la lettre de change N°AD1.
Le 28/03, l’entreprise YASSER a reçu le bordereau d’escompte : Taux d’intérêt 8%,
commissions bancaires 50 DH, TVA 10%..
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Calcul des intérêts :
Le nombre de jours : (31-25)+30 + 1 jour de banque = 37
Le montant des intérêts = 10 800 x 8% x (37/360) = 88,8 DH
Commission : 50 DH
TVA : (50 + 88,8) X 10% = 13,88
5141
63115
6147
34552
Aucune écriture
Banque
Intérêts bancaires et sur opérations de
financement
Services bancaires
Etat, TVA récupérable sur les charges
Crédit d’escompte
10 647,32
88,8
50
13,88
10 800
25/03
28/03
Chapitre 5 : Les effets de commerce
5520
3425
Crédit d’escompte
Clients-Effets à recevoir
10 800
10 800
30/04
Chapitre 5 : Les effets de commerce
4. La remise à l’encaissement :
Le 10/10 : Remise de la lettre de change N° AD20 d’un montant de 10 000 à
l’encaissement. La banque prélève une commission d’encaissement de 100 DH HT; TVA
(10%).
15/10 : Le fournisseur reçoit le bordereau d’encaissement.
5113
5141
6147
34552
5113
3425
Effet à encaisser ou à l’encaissement
Clients-effets à recevoir
Banque
Services bancaires
Etat, TVA récupérable sur les charges
Effets à encaisser ou à l’encaissement
10 000
9890
100
10
10 000
10 000
10/10
15/10
Chapitre 5 : Les effets de commerce
5. Les difficultés de règlement des effets de commerce
4.1. La prorogation d’échéance et l’avance de fonds
A. La prorogation d’échéance
08/06 : Le fournisseur Khalid tire sur son client Rachid une lettre de change AD02, en
règlement de la facture N°F01 d’un montant de 10 000 DH au 31/07.
10/06 : Le client Rachid accepte la lettre de change.
25/07 : Le client Rachid demande à son fournisseur un report d’échéance de la lettre de
change N°AD02. Le fournisseur Khalid accepte et annule la lettre de change N° AD02 et
la remplace par une nouvelle LC N° AD03 payable le 30/08 avec les conditions
suivantes : Taux d’intérêt : 10%; remboursement du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA
20%. La lettre de change est acceptée par le client.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
4411
4415
4411
6311
61671
34552
4415
4415
4411
Aucune écriture
Fournisseur
Fournisseur-Effets à payer
Fournisseurs-Effets à payer
Fournisseurs
Fournisseurs
Intérêts des emprunts et dettes
Droit d’enregistrement et de timbres
Etat, TVA récupérable sur les charges
Fournisseur-Effets à payer
10 000
10 000
10 000
83,33
30
16,67
10 000
10 000
10 130
Chez le client
08/06
10/06
25/07
25/07
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3425
3425
3421
3421
7381
61671
4455
Aucune écriture
Client-Effets à recevoir
Clients
Client
Clients –Effets à recevoir
Clients-Effets à recevoir
Clients
Intérêts et produits assimilés
Droit d’enregistrement et de timbres
Etat, TVA facturée
10 000
10 000
10 130
10 000
10 000
10 000
83,33
30
16,67
Chez le fournisseur : 08/06
10/06
25/07
Chapitre 5 : Les effets de commerce
B. L’avance de fonds
08/06 : Le client Ahmed souscrit à l’ordre de son fournisseur Mustapha un billet à ordre
N°OR01 d’un montant de 10 000 DH payable au 31/07.
13/06 : Mustapha endosse le billet à ordre N°OR01 au profit de son fournisseur Jamal;
25/07 : Le client Ahmed demande à son fournisseur Mustapha un report d’échéance du
billet à ordre N° OR01. Le BO N° OR01 a été déjà endossé, Mustapha avance des
fonds, par virement bancaire, et tire sur son client une lettre de change N°AD04 avec les
conditions suivantes : date d’échéance le 30/08; : Taux d’intérêt : 10%; remboursement
du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA 20%. La lettre de change est acceptée par le
client.
3425
4411
3421
3425
3421
3425
5141
3421
7381
61671
4455
Clients-Effets à recevoir
Clients
Fournisseur
Clients- Effets à recevoir
Clients
Banque d°
Clients –Effets à recevoir
Clients
Intérêts et produits assimilés
Droits d’enregistrements et de timbres
Etat, TVA facturée
10 000
10 000
10 000
10130
10 000
10 000
10 000
10 000
83,33
30
16,67
Chapitre 5 : Les effets de commerce
08/06
13/06
25/06
Chez le fournisseur :
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client :
4411
5141
4411
6311
61671
34552
4415
4415
4411
Fournisseur
Fournisseur-Effets à payer
Aucune écriture
Banques
Fournisseur d°
Fournisseur
Intérêts des emprunts et dettes
Droits d’enregistrements et de timbres
Etat, TVA récupérable sur les charges
Fournisseur-Effets à payer
10 000
10 000
10 000
10 000
83,33
30
16,67
10 000
10 000
10 000
10130
08/06
08/06
25/06
Chapitre 5 : Les effets de commerce
5.2. Les effets impayés
A. L’effet présenté par le tireur
Le fournisseur Samir, au 31/10/N, présente au client Karim la lettre de change N°AD10,
d’un montant de 15 000 DH, à l’échéance. Le client Karim refuse de régler.
3421
3425
Clients
Clients-Effets à recevoir
15 000
15 000
Chez le fournisseur
Chez le Client
4415
4411
Fournisseur-Effets à payer
fournisseur
15 000
15 000
Chapitre 5 : Les effets de commerce
B. L’effet négocié et présenté par la banque
Le 20/10/N : La banque retourne au fournisseur ALAÂ, le BO N°01 d’un montant de
12 000 DH impayé au 15/10/N. frais d’impayé : 100 DH; TVA 10%.
Chez le fournisseur
5520
3421
6147
34552
5141
3425
Crédit d’escompte
Clients-Effets à recevoir
Clients
Services bancaires
Etat, TVA récupérable sur les charges
Banque
12 000
12 110
12 000
100
10
12 000
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client
4415
6147
34552
4411
Fournisseur-Effets à payer
Services bancaires
Etat TVA récupérable sur les charges
Fournisseurs
12 000
100
10
12 110
C L’effet a été endossé par le bénéficiaire
A l’échéance du 30 /09/N, le client SAMY ne paie pas, Le 2ème bénéficiaire se retourne
contre l’endosseur Ahmed, pour lui réclamer le montant du nominal de la lettre de
change N°AD15 : 13 000 DH, ainsi que les frais d’impayés : 100 DH, TVA 10%.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3421
3425
6147
34552
Clients
Clients-Effets à recevoir
services bancaires
Etat, TVA récupérable sur les charges
13 110
13 000
100
10
Le 2ème bénéficiaire
Le 1er bénéficiaire
3421
4411
Clients
Fournisseurs
13 110
13 110
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3421
6147
34552
4411
Fournisseurs-Effets à payer
Services bancaires
Etats TVA récupérable sur les charges
Fournisseurs
13 000
100
10
13 110
Le tiré

Contenu connexe

Similaire à 7 LA facturation et effets de commerce 2003.ppt

Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.pptPresentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
abdou71
 
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdfcpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
suhojun788
 
Cours de Fiscalité Tva.pptx
Cours de Fiscalité Tva.pptxCours de Fiscalité Tva.pptx
Cours de Fiscalité Tva.pptx
taoufiqchguiref
 
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_marocNote circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
Allaeddine Makhlouk
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
cours fsjes
 

Similaire à 7 LA facturation et effets de commerce 2003.ppt (20)

Cg tva
Cg  tvaCg  tva
Cg tva
 
Facture
FactureFacture
Facture
 
TVA.pdf
TVA.pdfTVA.pdf
TVA.pdf
 
cours TVA Maroc
cours TVA Maroccours TVA Maroc
cours TVA Maroc
 
Compta19
Compta19Compta19
Compta19
 
Cours des réductions financières et commerciales semestre1
Cours des réductions financières et commerciales semestre1Cours des réductions financières et commerciales semestre1
Cours des réductions financières et commerciales semestre1
 
Effets de commerce comptabilité générale _fsjes Mohammedia
Effets de commerce comptabilité générale _fsjes MohammediaEffets de commerce comptabilité générale _fsjes Mohammedia
Effets de commerce comptabilité générale _fsjes Mohammedia
 
Cg tva
Cg  tvaCg  tva
Cg tva
 
Compta22
Compta22Compta22
Compta22
 
Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.pptPresentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
Presentation-des-zones-de-risques-liees-a-la-TVA.ppt
 
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdfcpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
cpt8_comptabilite_de_la_taxe_sur_la_valeur_ajoutee_support_soft.pdf
 
Cours de Fiscalité Tva.pptx
Cours de Fiscalité Tva.pptxCours de Fiscalité Tva.pptx
Cours de Fiscalité Tva.pptx
 
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_marocNote circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
Note circulaire relative_au_remboursement_tva_au_maroc
 
cours de comptabilité générale:Les effets de commerce
cours de comptabilité générale:Les effets de commerce cours de comptabilité générale:Les effets de commerce
cours de comptabilité générale:Les effets de commerce
 
Budget de trésorerie
Budget de trésorerieBudget de trésorerie
Budget de trésorerie
 
scéance III.pptx
scéance III.pptxscéance III.pptx
scéance III.pptx
 
exercices de Facturation
exercices de Facturation exercices de Facturation
exercices de Facturation
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
 
Cas pratique-n-1-is-161226113655
Cas pratique-n-1-is-161226113655Cas pratique-n-1-is-161226113655
Cas pratique-n-1-is-161226113655
 
régularisation (séance 5&6).ppt
régularisation (séance 5&6).pptrégularisation (séance 5&6).ppt
régularisation (séance 5&6).ppt
 

Plus de JihaneJihane10

attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdfattitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
JihaneJihane10
 
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdforganizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
JihaneJihane10
 
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjikgenis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
JihaneJihane10
 
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptxKknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
JihaneJihane10
 
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhybsimdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
JihaneJihane10
 
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdfch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
JihaneJihane10
 
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuuIntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
JihaneJihane10
 
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujjBeslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
JihaneJihane10
 
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnbhukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
JihaneJihane10
 
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdfYyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
JihaneJihane10
 

Plus de JihaneJihane10 (12)

attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdfattitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
attitudeandjobsatisfaction-160516151036 2.pdf
 
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdforganizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
organizationalbehaviorchapter4-150731073019-lva1-app6891 2.pdf
 
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjikgenis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
genis_zaman.pptxjhvhhjhhuipojjhuyhuijhggjik
 
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptxKknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
Kknkkman-331-chapter-2-company-and-marketing-strategy-xIKU.pptx
 
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhybsimdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
simdiki_zaman_2.pptuubjjtgyjhhhjuuhujhhhhyb
 
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdfch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
ch-03-pptaccessible-230516181105-cb88d051.pdf
 
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuuIntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
IntroductiontoEconomics.pptuuuyuiioooiuu
 
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujjBeslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
Beslenme Temel Kavramlar-1.pptxjjjjujjujj
 
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnbhukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
hukuka-giris-1-2hft-9hos-IWu1.pptxًbbjnb
 
İşletme Bilimine Giriş 1. hafta.pptxb
İşletme Bilimine Giriş 1. hafta.pptxbİşletme Bilimine Giriş 1. hafta.pptxb
İşletme Bilimine Giriş 1. hafta.pptxb
 
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdfYyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
Yyyyymarket011-110923151836-phpapp02.pdf
 
Marketing ppt principles of marketing by
Marketing ppt principles of marketing byMarketing ppt principles of marketing by
Marketing ppt principles of marketing by
 

7 LA facturation et effets de commerce 2003.ppt

  • 2. Plan du chapitre 1. L’enregistrement d’une facture «doit» 2. La taxe sur la valeur ajoutée 3. Le transport 4. Les factures d’avoir
  • 3. La facturation 1. L’enregistrement d’une facture « doit » 1.1. Le principe de l’enregistrement comptable L’opération d’achat-vente (achat pour le client et vente pour le fournisseur) engendre deux flux économiques opposés : - Un flux réel (le bien ou le service) - Un flux financier Cette opération est matérialisée par une facture établie par le fournisseur et qui précise le détail des marchandises vendues et le montant à payer par le client. La facture constitue le document de base de l’enregistrement comptable d’une opération d’achat-vente chez le client et chez le fournisseur. L’opération d’achat-vente est enregistrée de la manière suivante :
  • 4. La facturation 3421 7111 Clients ventes de marchandises 1000 1000 Cas d’une vente à crédit : Chez le vendeur Le vendeur constate un produit qui engendre une créance 6111 4411 achats de m/ses fournisseurs 1000 1000 Chez l’acheteur L’acheteur constate une charge qui engendre une dette.
  • 5. La facturation 51 7111 banque(caisse) vente de m/ses 1000 1000 Cas d’une vente au comptant: Chez le vendeur Le vendeur constate un produit qui engendre une entrée de fonds (Argent) Chez l’acheteur 6111 51 achats de m/ses banques (caisse) 1000 1000 L’acheteur constate une charge qui engendre une sortie de fonds.
  • 6. La facturation 1.2 L’enregistrement d’une facture simple Une facture simple est une facture qui ne comporte ni majorations ni minorations. Exemple : le 8 Juin M. Yasser expédie à la Société Alpha des marchandises d’un montant de 1250 DH payables dans 60 jours. Facture N°78 Les principaux comptes utilisés pour l’enregistrement d’une facture sont : Chez le fournisseur : 711 1 ventes de marchandises 7121 ventes de biens et services produits 3421 clients 514 1 banque 5161 caisse…
  • 7. La facturation Chez le client : 6111 Achats de marchandises 6121 Achats consommés de matières et fournitures 4411 Fournisseurs 5141 Banque 5161 Caisse
  • 8. La facturation 1.3. Les réductions sur facture A .Les réductions commerciales : - Les rabais : Réductions commerciales accordées par l’entreprise au client suite à un retard de livraison ou à un défaut de qualité. Les remises : Réductions commerciales accordées par l’entreprise afin de fidéliser le client . Les ristournes : Réductions commerciales de fin d’année accordées par l’entreprise aux clients les plus fidèles sur le chiffre d’affaires d’une période Pour enregistrer les réductions commerciales, nous devons distinguer deux cas : Cas 1 :Les réductions commerciales portées sur la facture ne sont pas enregistrées. Seul le net commercial constituant le véritable prix, doit être enregistré.
  • 9. La facturation Exemple : Le 20 octobre une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 78 relative à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants : Montant brut : 10.000 Rabais : 10% Remise : 5% Cet achat est réglé au comptant par chèque. Facture N°78 Montant brut : 10.000 Rabais (10%) : -1.000 Net commercial 1 9.000 Remise (5%) : -450 Net commercial 2: 8 550
  • 10. La facturation 6111 5141 Achats de marchandises Facture N° 78 Banque 8 550 8 550 5141 7111 Banque Facture N°78 Ventes de marchandises 8 550 8 550 8/6 8/6 Pour le client Pour le fournisseur
  • 11. La facturation Cas 2 : Les réductions commerciales hors facture doivent être comptabilisées dans les comptes spécifiques . Exemple : 08/06 : Ventes de marchandises à crédit au client « Rachid ». Montant brut : 100 000 DH Facture N° 79 13/06 : Le client « Rachid » demande et obtient un rabais de 10%. Avoir N°01 Pour le client « Rachid » 6111 4411 Achats de marchandises Facture N° 79 Fournisseur 100 000 100 000 08/06 4411 6119 Fournisseurs Avoir N01 R.R.R. obtenus/achats de marchandises 10 000 10 000 13/06
  • 12. La facturation Pour le fournisseur 3421 7111 Client Facture N° 79 Ventes de marchandises 100 000 100 000 7119 3421 R.R.R. accordés par l’entreprise Avoir N01 Clients 10 000 10 000 08/06 13/06
  • 13. La facturation Les réductions financières : il s’agit de l’escompte de règlement L’escompte est une réduction financière accordée par l’entreprise au client suite à un règlement au comptant ou anticipé. B. Les réductions financières L’escompte de règlement est traité comme un élément financier : Chez le client, l’escompte obtenu est considéré comme un produit financier, il est donc enregistré dans un compte de produits financiers : 7386 : Escomptes obtenus Chez le fournisseur, l’escompte accordé est considéré comme une charge financière. Il est enregistré dans un compte de charges financières : 6386 : escomptes accordés
  • 14. Exemple : Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants : Montant brut : 12.000 Rabais : 10% Remise : 5% Escompte : 1% Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022 La facturation
  • 15. Facture 012 Montant brut : 12.000 Rabais (10%) : 1.200 Net commercial 1 10.800 Remise (5%) : 540 Net commercial 2 : 10.260 Escompte (1%) : 102,6 Net financier : 10.157,4 La facturation
  • 16. La facturation 6111 7386 4411 Achats de marchandises Facture N°012 Escompte obtenu Fournisseur 10 260 102,6 10.157,4 Pour l’entreprise 21/03 4411 5141 Fournisseur Chèque N°0022 Banque 10.157,4 10.157,4 30/03
  • 17. La facturation 2. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) 2.1. Mécanisme de la TVA La TVA est un impôt indirect payé par le consommateur final. L’entreprise peut déduire de la taxe calculée sur les ventes (TVA facturée ou collectée ) celle qu’elle a elle-même subit sur ses achats de biens et de services (TVA récupérable ou déductible ). Ce que l’entreprise paie donc à l’Etat est la différence entre la TVA qu’elle facture sur ses ventes et celle qu’elle supporte sur ses achats :
  • 18. Calcul de la TVA TVA = Prix HT x Taux Prix (TTC) = Prix (HT) + TVA Pour un taux de TVA de 20%, on peut écrire : TVA = Prix (HT) x 20% = Prix (HT) x 0,2 TTC = Prix (HT) + TVA = Prix (HT) + Prix (HT) x 0,2 = 1,2 Prix(HT) d’où Prix (HT) = Prix (TTC) / 1,2 La facturation
  • 19. 2.2. Les taux de la TVA La facturation Pour déterminer le montant de la TVA , on applique au prix (HT) : Le taux normal : 20% Des taux réduits : - Les opérations de transport, thé, électricité,… : 14% - Les opérations bancaires et boursières, Hôtellerie, restauration : 10% - Les produits pharmaceutique, eau, carburant, les fournitures scolaires : 7% 2.3. Comptabilisation de la TVA En principe - Toute vente ou prestation de service donne lieu à une TVA facturée. - Tout achat de biens de services ou d’immobilisations donne lieu à une TVA récupérable. La TVA s’applique au prix net déduction faite des réductions accordées au client.
  • 20. La facturation Les opérations d’achat et de vente sont comptabilisées Hors Taxe, et la TVA est enregistrée dans un compte de bilan. Pour la TVA sur ventes : Cette TVA est considérée comme une dette pour le vendeur. Cette dette doit être enregistrée au crédit du compte : 4455 Etat, TVA facturée Pour la TVA sur achats : Cette TVA est considérée comme une créance pour l’acheteur. Cette créance doit être enregistrée au débit du compte : 3455 Etat, TVA récupérable - Si l’opération d’achat porte sur une immobilisation : 34551 Etat, TVA récupérable sur immobilisations - Si l’opération porte sur une charge : 34552 Etat, TVA récupérable sur charges
  • 21. La facturation Exemple : Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants : Montant brut : 12.000 Rabais : 10% Remise : 5% Escompte : 1% TVA : 20% Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022
  • 22. La facturation Facture 012 Montant brut : 12.000 Rabais (10%) : 1.200 10.800 Remise (5%) : 540 Net commercial : 10.260 Escompte (1%) : 102,6 Net financier : 10.157,4 TVA (20%) : 2 031,48 Net à payer (TTC) : 12 188,88
  • 23. La facturation 6111 34552 7386 4411 Achats de marchandises Etat TVA récupérable/Charges Facture N°107 Escompte obtenu Fournisseur 10 260 2031,48 102,6 12188,88 21/03 Client Le fournisseur 3421 6386 7111 4455 Client Escompte accordé Facture N°107 Ventes de marchandises Etat, TVA facturée 12 188,88 102,6 10 260 2031,48 21/03
  • 24. 2.4. Déclaration de la TVA A. Principe La TVA à payer (TVA due) par l’entreprise est la différence entre la TVA facturée sur les ventes et la TVA récupérable sur les achats. Le calcul et le paiement de la TVA se font mensuellement (CA supérieur à 1.000.000 DH). TVA à payer au titre du mois M = TVA facturée du mois M – TVA récupérable sur immobilisations du mois M – TVA récupérable/charges du mois M –1 – Crédit de TVA (Eventuel) La TVA sur charges est récupérée avec le décalage d’un mois ; La TVA à payer au titre du mois M doit être versée au Trésor public avant la fin du mois M+1 La facturation
  • 25. Remarque : CA supérieur à 1.000.000 DH Déclaration mensuelle CA inférieur ou égal à 1.000.000 Déclaration trimestrielle Soit le trimestre T composé des mois M, M+1 et M+2 TVA à payer au titre du trimestre T = TVA facturée des mois M, M+1 et M+2 – TVA récupérable sur immobilisations des mois M, M+1 et M+2 – TVA récupérable sur charges des mois M–1, M et M+1 – Crédit de TVA (Eventuel) La facturation
  • 26. La TVA facturée au cours d’un mois dépend du régime d’imposition de l’entreprise. On distingue deux régimes d’imposition: - Le régime d’encaissement : L’entreprise soumise à la TVA selon le régime de l’encaissement ne déclare que la TVA sur les ventes pour lesquelles elle a obtenu des règlements effectifs. - Le régime des débits : L’entreprise soumise au régime des débits est tenue de déclarer la TVA sur les ventes encaissées, mais aussi sur les ventes à crédit à condition qu’il y ait facturation. B. La comptabilisation de la déclaration de la TVA b. Les régimes d’imposition La facturation
  • 27. b.2 Les écritures comptables La facturation 4455 34551 34552 3456 4456 Etat, T.V.A. facturée (Mois M) Déclaration T.V.A . (Mois M) Etat,T.V.A. récupérable/immobilisations (Mois M) Etat,T.V.A. récupérable/Charges (Mois M-1) Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1) Etat, T.V.A due (Mois M) A B C D E A-B-C-D = E
  • 28. La facturation Eléments Avril Mai T.V.A. facturée T.V.A. récupérable/immob T.V.A. récupérable/Charges Crédit T.V.A. 200 000 50 000 70 000 10 000 150 000 30 000 60 000 Application : L’entreprise Alpha vous communique les informations suivantes T.V.A. due ou à payer du mois de Mai = 150 000 – 30 000 – 70 000 – 10 000 =40 000 DH
  • 29. La facturation 4455 34551 34552 3456 4456 Etat, T.V.A. facturée (Mois M) Déclaration T.V.A . (Mois MAI) Etat,T.V.A. récupérable/immobilisations (Mois M) Etat,T.V.A. récupérable/Charges (Mois M-1) Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1) Etat, T.V.A due (Mois M) 150 000 70 000 30 000 10 000 40 000 31/05 4456 Etat, T.V.A. due Chèque N° Banque 40 000 40 000 23/06
  • 30. La facturation 3. Le transport Les opérations de transport de personnes et de marchandises sont imposables au taux réduit de 14% Deux cas peuvent être distingués : - Le transport est assuré par un transporteur, il constitue une prestation autonome, dans ce cas il est soumis à la TVA au taux de 14%. - Le transport est assuré par le fournisseur lui-même qui utilise ses propres moyens. On applique aux frais de port le même taux de TVA que celui de la marchandise (20% en général).
  • 31. La facturation Exemple : Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur RADI la facture N° 012 relative à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants : Montant brut : 12.000 Rabais : 10% Remise : 5% Escompte : 1% TVA : 20% Frais de port : 600 DH Passer les écritures comptables correspondantes chez Alpha et RADI dans les deux cas suivants : - Le transport est assuré par un transporteur et facturé au client - Le transport est assuré par Radi qui utilise ses propres moyens.
  • 32. La facturation La facture de transport : Transport : 600 T.V.A. (14%) : 84 Net à payer T.T.C.: 684 Le fournisseur règle les frais de transport T.T.C. au transporteur. Le fournisseur enregistre l’écriture suivante : 61426 34552 Transport sur ventes Etat, T.V.A. récupérable sur les charges facture Banque 600 84 684 21/03 Etape 1 : Cas 1 :Le transport est assuré par un transporteur et facturé au client
  • 33. La facturation Etape 2 : Le fournisseur reporte les frais de transport T.T.C. sur la facture de vente N°012. Facture 012 Montant brut : 12.000 Rabais (10%) : 1.200 Net commercial 1 10.800 Remise (5%) : 540 Net commercial 2 : 10.260 Escompte (1%) : 102,6 Net financier : 10.157,4 TVA (20%) : 2 031,48 Transport : 600 T.V.A. (14%) : 84 Net à payer T.T.C.: 12 872.88
  • 34. Le fournisseur enregistre l’écriture suivante : La facturation 3421 6386 7111 4455 61426 34552 Clients Escompte accordé Facture N° 012 Ventes de marchandises Etat, TVA facturée Transport sur ventes Etat, TVA récupérable sur les charges 12 872,88 102,6 10 260 2031,48 600 84 21/03 Le client enregistre l’écriture suivante : 6111 61425 34552 4411 7386 Achats de marchandises Transport sur achats Etat, TVA récupérable sur les charges Fournisseurs Escompte obtenu 10 260 600 2 115.48 12 872,88 102,6 21/03
  • 35. La facturation Cas 1 : Le transport est assuré par Radi qui utilise ses propres moyens. Facture 012 Montant brut : 12.000 Rabais (10%) : 1.200 Net commercial 1 10.800 Remise (5%) : 540 Net commercial 2 : 10.260 Escompte (1%) : 102,6 Net financier : 10.157,4 Transport : 600 Montant (Hors taxes) : 10 757,4 TVA (20%) : 2 151,48 Net à payer T.T.C.: 12 908,88
  • 36. La facturation Le fournisseur enregistre l’écriture suivante : 3421 6386 7111 71276 4455 Clients Escompte accordé Facture N°012 Ventes de marchandises Ports et frais accessoires Etat, TVA facturée 12 908,88 102,6 10 260 600 2 151,48 21/03 Le client enregistre l’écriture suivante : 6111 61425 34552 4411 7386 Achats de marchandises Transport sur achats Etat, TVA récupérable sur les charges Facture N° 012 Fournisseurs Escompte obtenu 10 260 600 2 151.48 12 908,88 102,6 21/03
  • 37. 4. Les emballages La facturation Les emballages sont des objets destinés à contenir les produits ou les marchandises. Il existe deux types d’emballages Les emballages perdus Les emballages récupérables – Les emballages récupérables identifiables – Les emballages récupérables non identifiables 4.1 La nature des emballages
  • 38. La facturation 4.2 L’achat des emballages La comptabilisation d’une opération d’acquisition d’emballages dépend de la nature de ceux-ci, ainsi : Les achats d’emballages perdus ou récupérables non identifiables sont enregistrés dans les charges. 61231 Achats d’emballages perdus 61232 Achats d’emballages récupérables Les achats d’emballages récupérables identifiables sont enregistrés dans un compte d’immobilisations: le 2333 ; emballages récupérables identifiables.
  • 39. La facturation 4.3 La consignation des emballages A. principe La consignation ne porte que sur les emballages récupérables. Le fournisseur met l’emballage à la disposition du client, mais en reste propriétaire. Le fournisseur facture au client un prix de consignation qui s’ajoute au prix des marchandises. Le fournisseur s’engage à reprendre l’emballage en restituant au client le prix de la consignation.
  • 40. La facturation B. La comptabilisation Lors de la consignation, Chez l’acheteur, on débite le compte : 3413 ; fournisseurs, créances pour emballages et matériel à rendre Chez le vendeur, on crédite le compte 4425 ; clients, dettes pour emballages et matériels consignés. La consignation est faite en général sans la considération de la TVA
  • 41. La facturation Exemple : Le 01/01/2009 l’entreprise Alpha adresse à son client CHAMI la facture F201 relative à une vente de marchandises imposables à la TVA au taux normal et comportant les éléments suivants : Montant brut : 20.000 Rabais : 5% Consignation d’emballages : 100 caisses à 60 dh HT l’unité. Passer les écritures correspondantes chez le client et chez le fournisseur
  • 42. La facturation C. Le retour des emballages Lors du retour des emballages on procède à l’enregistrement inverse. Deux cas sont à distinguer : 1er cas : les emballages n’ont subit aucune détérioration Prix de reprise = prix de consignation Chez le client, on crédite le compte : 3413 ; fournisseurs, CEMR, par le débit du compte : 4411 ; fournisseurs. Chez le fournisseur, on débite le compte : 4425 ; clients, DEMC, par le crédit du compte : 3421 ; clients
  • 43. La facturation Exemple : Reprenons l’exemple précédent et supposons que le client retourne, le 5 janvier la totalité des emballages à l’entreprise Alpha. Aucune détérioration n’est constatée.
  • 44. La facturation 2ème cas : Une détérioration des emballages consignés est constatée Prix de reprise < prix de consignation Cette différence de prix donne lieu a un gain (ou boni) pour le fournisseur, enregistré au compte : 71275 ; Bonis sur reprise des emballages consignés, A une perte (ou mali) pour le client, enregistrée au compte : 61317 ; Malis sur emballages à rendre. La constatation du boni et du mali donne lieu à une TVA facturée chez le fournisseur et à une TVA récupérable chez le client.
  • 45. La facturation Exemple :Procédons à l’enregistrement de la déconsignation dans l’hypothèse d’un prix de reprise de 48 Dh la caisse.
  • 46. Chapitre 5 : Les effets de commerce 1. Définition Un effet de commerce est un titre qui transforme une créance classique en une créance mobilisable, c’est-à-dire négociable auprès d’une banque. Un effet de commerce est un moyen qui offre au créancier une meilleure garantie de la créance à l’échéance; Un effet de commerce constitue un instrument de paiement : L’effet de commerce est susceptible d’être endossé; Un effet de commerce est un instrument de financement pour l’entreprise à travers sa remise à l’escompte; La lettre de change ou traite et le billet à ordre sont les principaux effets de commerce.
  • 47. Chapitre 5 : Les effets de commerce 2. La création d’un effet de commerce 2.1 La lettre de change La lettre de change est un écrit par lequel le fournisseur appelé le tireur donne l’ordre à son client appelé le tiré de payer, à une date fixée (date d’échéance), la somme due à un bénéficiaire . Trois personnes sont concernées par la lettre de change. Cependant, celle-ci ne concerne que le client et le fournisseur lorsque ce dernier se désigne soi-même comme bénéficiaire. La lettre de change est appelée traite. Fournisseur (Tireur ou créancier) Client (tiré ou débiteur) bénéficiaire (tiers ou fournisseur soi-même)
  • 48. Chapitre 5 : Les effets de commerce 2.2 Le billet à ordre Le billet à ordre est un écrit par lequel un client appelé le souscripteur s’engage à payer, à une date fixée, à l’ordre d’un fournisseur appelé bénéficiaire une somme déterminée. A la différence de la lettre de change, deux personnes sont concernées par le billet à ordre et non trois. L’existence du billet à ordre est à l’initiative du client, en tant qu’engagement de paiement, et non à l’initiative du fournisseur en tant qu’invitation à payer. Client (souscripteur ou débiteur) Fournisseur (bénéficiaire ou créancier
  • 49. Chapitre 5 : Les effets de commerce 2.3 L’enregistrement comptable de la création d’un effet de commerce La création d’un effet de commerce transforme une créance ordinaire en une créance garantie et négociable. On opère les transformations suivantes : Chez le fournisseur : On passe l’écriture suivante Chez le client : On passe l’écriture suivante 3425 3421 Clients – effets à recevoir Clients XXX XXX 4411 4415 Fournisseur Fournisseurs- Effets à payer XXX XXX
  • 50. Chapitre 5 : Les effets de commerce Exemple 1: Le 15/03/2010, le fournisseur YASSER adresse à son client Kamal la facture N°01 : Montant brut : 10 000 DH, remise de 10 %, TVA au taux normal. 20/03, le fournisseur tire sur son client Kamal une lettre de change N°AD1 au 30/04. 22/03, le client accepte la lettre de change N°AD1. Facture N°01 : Montant Brut : 10 000 DH Remise de 10% : 1 000 DH Net commercial : 9 000 DH TVA 20%: 1 800 DH Net à payer TTC : 10 800 DH
  • 51. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3421 3425 7111 4455 3421 Clients Ventes de marchandises Etat, TVA facturée Facture N°01 Aucune écriture Clients – effets à recevoir Clients Lettre de change N°AD1 10 800 10 800 9 000 1 800 10 800 Chez le fournisseur YASSER 15/03 20/03 22/03
  • 52. Chapitre 5 : Les effets de commerce Chez le client KAMAL 6 111 34552 4411 4411 4415 Achat de marchandises Etat, TVA récupérable sur les charges Fournisseur Facture N°01 Aucune écriture Fournisseur Fournisseur-Effet à payer Lettre de change N°AD1 9 000 1 800 10 800 10 800 10 800 15/03 20/03 22/03
  • 53. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3. La circulation des effets de commerce Fournisseur (Tireur) Client (Tiré) Créance sur le tiré Dettes envers le tireur : acceptation d’une lettre de change ou souscription d’un billet à ordre Effets de commerce Avant l’échéance A l’échéance Remise à l’escompte Endossement à l’ordre d’un fournisseur Remise à l’encaissement Encaissement
  • 54. Chapitre 5 : Les effets de commerce D’après le schéma, nous pouvons comprendre que la comptabilisation des effets de commerce passe par trois étapes : Trois étapes dans l’enregistrement comptable La création de l’effet La circulation de l’effet L’endossement au Profit d’un tiers La remise à l’escompte Le règlement de l’effet La remise à l’encaissement
  • 55. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3.1 L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers consiste à transférer à ce tiers le bénéfice de l’une de nos créance en règlement complet ou partiel de notre dette. Exemple : Le 25/03, le fournisseur YASSER a endossé la lettre de change (LC N° AD1) au profit de son fournisseur SAMIR. Chez le fournisseur YASSER: Chez le client : Cette opération est sans impact comptable 4411 3425 Fournisseur SAMIR Clients-Effets à recevoir 10 800 10 800 25/03 LC N° AD1
  • 56. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3.2. La remise à l’escompte d’un effet de commerce Lorsque le bénéficiaire d’un effet de commerce souhaite disposer de fonds rapidement (avant l’échéance), il peut remettre l’effet à l’escompte auprès de sa banque. La banque met alors les fonds à la disposition du bénéficiaire, mais prélève en rémunération du service rendu des agios et la TVA correspondante. Les agios : Intérêts sont calculés sur la valeur nominale de l’effet : taux d’intérêt annuel applicable au prorata temporis ( nombre de jour compris entre la date de la remise à l’escompte et la date de l’échéance ) + Commissions de service + TVA 10% Exemple : Nous supposons que l’entreprise YASSER n’a pas endossé la lettre de change N° AD1 Le 25 /03, l’entreprise YASSER a remis à l’escompte la lettre de change N°AD1. Le 28/03, l’entreprise YASSER a reçu le bordereau d’escompte : Taux d’intérêt 8%, commissions bancaires 50 DH, TVA 10%..
  • 57. Chapitre 5 : Les effets de commerce Calcul des intérêts : Le nombre de jours : (31-25)+30 + 1 jour de banque = 37 Le montant des intérêts = 10 800 x 8% x (37/360) = 88,8 DH Commission : 50 DH TVA : (50 + 88,8) X 10% = 13,88 5141 63115 6147 34552 Aucune écriture Banque Intérêts bancaires et sur opérations de financement Services bancaires Etat, TVA récupérable sur les charges Crédit d’escompte 10 647,32 88,8 50 13,88 10 800 25/03 28/03
  • 58. Chapitre 5 : Les effets de commerce 5520 3425 Crédit d’escompte Clients-Effets à recevoir 10 800 10 800 30/04
  • 59. Chapitre 5 : Les effets de commerce 4. La remise à l’encaissement : Le 10/10 : Remise de la lettre de change N° AD20 d’un montant de 10 000 à l’encaissement. La banque prélève une commission d’encaissement de 100 DH HT; TVA (10%). 15/10 : Le fournisseur reçoit le bordereau d’encaissement. 5113 5141 6147 34552 5113 3425 Effet à encaisser ou à l’encaissement Clients-effets à recevoir Banque Services bancaires Etat, TVA récupérable sur les charges Effets à encaisser ou à l’encaissement 10 000 9890 100 10 10 000 10 000 10/10 15/10
  • 60. Chapitre 5 : Les effets de commerce 5. Les difficultés de règlement des effets de commerce 4.1. La prorogation d’échéance et l’avance de fonds A. La prorogation d’échéance 08/06 : Le fournisseur Khalid tire sur son client Rachid une lettre de change AD02, en règlement de la facture N°F01 d’un montant de 10 000 DH au 31/07. 10/06 : Le client Rachid accepte la lettre de change. 25/07 : Le client Rachid demande à son fournisseur un report d’échéance de la lettre de change N°AD02. Le fournisseur Khalid accepte et annule la lettre de change N° AD02 et la remplace par une nouvelle LC N° AD03 payable le 30/08 avec les conditions suivantes : Taux d’intérêt : 10%; remboursement du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA 20%. La lettre de change est acceptée par le client.
  • 61. Chapitre 5 : Les effets de commerce 4411 4415 4411 6311 61671 34552 4415 4415 4411 Aucune écriture Fournisseur Fournisseur-Effets à payer Fournisseurs-Effets à payer Fournisseurs Fournisseurs Intérêts des emprunts et dettes Droit d’enregistrement et de timbres Etat, TVA récupérable sur les charges Fournisseur-Effets à payer 10 000 10 000 10 000 83,33 30 16,67 10 000 10 000 10 130 Chez le client 08/06 10/06 25/07 25/07
  • 62. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3425 3425 3421 3421 7381 61671 4455 Aucune écriture Client-Effets à recevoir Clients Client Clients –Effets à recevoir Clients-Effets à recevoir Clients Intérêts et produits assimilés Droit d’enregistrement et de timbres Etat, TVA facturée 10 000 10 000 10 130 10 000 10 000 10 000 83,33 30 16,67 Chez le fournisseur : 08/06 10/06 25/07
  • 63. Chapitre 5 : Les effets de commerce B. L’avance de fonds 08/06 : Le client Ahmed souscrit à l’ordre de son fournisseur Mustapha un billet à ordre N°OR01 d’un montant de 10 000 DH payable au 31/07. 13/06 : Mustapha endosse le billet à ordre N°OR01 au profit de son fournisseur Jamal; 25/07 : Le client Ahmed demande à son fournisseur Mustapha un report d’échéance du billet à ordre N° OR01. Le BO N° OR01 a été déjà endossé, Mustapha avance des fonds, par virement bancaire, et tire sur son client une lettre de change N°AD04 avec les conditions suivantes : date d’échéance le 30/08; : Taux d’intérêt : 10%; remboursement du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA 20%. La lettre de change est acceptée par le client.
  • 64. 3425 4411 3421 3425 3421 3425 5141 3421 7381 61671 4455 Clients-Effets à recevoir Clients Fournisseur Clients- Effets à recevoir Clients Banque d° Clients –Effets à recevoir Clients Intérêts et produits assimilés Droits d’enregistrements et de timbres Etat, TVA facturée 10 000 10 000 10 000 10130 10 000 10 000 10 000 10 000 83,33 30 16,67 Chapitre 5 : Les effets de commerce 08/06 13/06 25/06 Chez le fournisseur :
  • 65. Chapitre 5 : Les effets de commerce Chez le client : 4411 5141 4411 6311 61671 34552 4415 4415 4411 Fournisseur Fournisseur-Effets à payer Aucune écriture Banques Fournisseur d° Fournisseur Intérêts des emprunts et dettes Droits d’enregistrements et de timbres Etat, TVA récupérable sur les charges Fournisseur-Effets à payer 10 000 10 000 10 000 10 000 83,33 30 16,67 10 000 10 000 10 000 10130 08/06 08/06 25/06
  • 66. Chapitre 5 : Les effets de commerce 5.2. Les effets impayés A. L’effet présenté par le tireur Le fournisseur Samir, au 31/10/N, présente au client Karim la lettre de change N°AD10, d’un montant de 15 000 DH, à l’échéance. Le client Karim refuse de régler. 3421 3425 Clients Clients-Effets à recevoir 15 000 15 000 Chez le fournisseur Chez le Client 4415 4411 Fournisseur-Effets à payer fournisseur 15 000 15 000
  • 67. Chapitre 5 : Les effets de commerce B. L’effet négocié et présenté par la banque Le 20/10/N : La banque retourne au fournisseur ALAÂ, le BO N°01 d’un montant de 12 000 DH impayé au 15/10/N. frais d’impayé : 100 DH; TVA 10%. Chez le fournisseur 5520 3421 6147 34552 5141 3425 Crédit d’escompte Clients-Effets à recevoir Clients Services bancaires Etat, TVA récupérable sur les charges Banque 12 000 12 110 12 000 100 10 12 000
  • 68. Chapitre 5 : Les effets de commerce Chez le client 4415 6147 34552 4411 Fournisseur-Effets à payer Services bancaires Etat TVA récupérable sur les charges Fournisseurs 12 000 100 10 12 110 C L’effet a été endossé par le bénéficiaire A l’échéance du 30 /09/N, le client SAMY ne paie pas, Le 2ème bénéficiaire se retourne contre l’endosseur Ahmed, pour lui réclamer le montant du nominal de la lettre de change N°AD15 : 13 000 DH, ainsi que les frais d’impayés : 100 DH, TVA 10%.
  • 69. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3421 3425 6147 34552 Clients Clients-Effets à recevoir services bancaires Etat, TVA récupérable sur les charges 13 110 13 000 100 10 Le 2ème bénéficiaire Le 1er bénéficiaire 3421 4411 Clients Fournisseurs 13 110 13 110
  • 70. Chapitre 5 : Les effets de commerce 3421 6147 34552 4411 Fournisseurs-Effets à payer Services bancaires Etats TVA récupérable sur les charges Fournisseurs 13 000 100 10 13 110 Le tiré