SlideShare une entreprise Scribd logo
RÊVER:FestivalduFilmFrancophoneICOMPRENDRE:FabriquerlavillededemainIGRANDIR:Actualitésde
la rentrée I BOUGER : Circuit des Remparts I CONNAÎTRE : Les remparts d’Angoulême I INNOVER : Le CV par
compétences I RESPIRER : Embellissez votre rue I RENCONTRER : Gérard Lefèvre I REGARDER : Jardin vert
LE MAGAZINE DE MA VILLE I N°68 I SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016
ANGOULEME MAG
Urbanisme
fabriquer la ville de demain
A N G O U L E M E M A G
2
4
6
14
19
12
20
4 RÊVER
FFA : RETOUR EN IMAGES
6 COMPRENDRE
FABRIQUER LA VILLE DE DEMAIN
12 COLLABORER
BHNS : LE POINT SUR LE PROJET
PORTRAIT DE GÉRARD LEFÈVRE
14 GRANDIR
L’ACTUALITÉ DE LA RENTRÉE
NON AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE
16 BOUGER
PORTRAIT DE DOMINIQUE MARCADIER
17 CONNAÎTRE
LES REMPARTS D’ANGOULÊME
18 INNOVER
L’INFO PRÈS DE CHEZ VOUS
LE CV PAR COMPÉTENCES
19 RESPIRER
EMBELLISSEZ VOTRE RUE
20 REGARDER
LE JARDIN VERT AU CŒUR DE L’ÉTÉ
28 S’EXPRIMER
30 SE DIVERTIR
SEMAINE D’ACCUEIL DES ÉTUDIANTS
PIANO EN VALOIS
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Xavier Bonnefont
DIRECTRICE DE LA RÉDACTION
Bénédicte Bourgoin
ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO
Claire Bes Croué, Florent
Gaillard, Valérie Lescurat
PHOTOS
Gérard Truffandier
FP
Fotolia
MAQUETTE ET CRÉATION
GRAPHIQUE
Maïa : maia-creation.com
IMPRESSION
Médiaprint
DISTRIBUTION
Adrexo
TIRAGE
33 000 exemplaires
DÉPÔT LÉGAL
Mars 2015 - ISSN 1297-8396
Imprimé avec des encres
d’origine végétale, sur papier
couché, issu de forêts gérées
européennes, produit en usine
certifiée Imprim’vert
1QUELLE DÉFINITION DONNEZ-VOUS AU « DÉVELOPPEMENT
URBAIN » ?
Selon moi, il s’agit de fabriquer la ville de demain. Cela prend forme
de manière concrète, avec des études techniques et de nombreux
chantiers ; mais cela englobe également une part de prospective qui
nous permet de nous projeter dans l’avenir. En effet, le contexte actuel
est particulièrement exaltant : arrivée de la Ligne à Grande Vitesse,
transformation en profondeur de plusieurs quartiers grâce aux Opérations
de Renouvellement Urbain ou à la revalorisation de friches urbaines telle
que celle de l’Îlot du Port ou de la gare… Beaucoup de projets se concrétisent,
notamment grâce à un partenariat fructueux avec l’Établissement Public
Foncier qui nous accompagne et investit beaucoup de temps et d’argent
pour la ville d’Angoulême.
2SI VOUS NE DEVIEZ CITER QU’UN PROJET POUR 2016…
Sans hésitation, je choisirais de vous parler de l’Îlot du Port. Depuis
si longtemps attendu, espéré… le chantier a enfin commencé. Les
déconstructions sont effectives. La Charente est désormais visible
depuis la route de Bordeaux ! Une première étape a ainsi été franchie dans
la construction de ce « lien urbain » qui s’étendra ensuite de la gare au
carrefour « Barrouillhet » englobant également les berges du fleuve et le
quartier de l’Houmeau.
3D’AUTRES PROJETS VOUS TIENNENT-ILS
PARTICULIÈREMENT À CŒUR ?
Je suis spécialement attentif à tous les dossiers autour de la
re-qualification de notre cœur de ville et à la protection ou la
réhabilitation de notre patrimoine architectural. La création d’un secteur
sauvegardé ou la mise en place d’aides à destination des propriétaires-
bailleurs voulant rénover leurs locaux sont autant de projets allant dans ce
sens qui verront le jour en 2017.
Par ailleurs, je vous invite à suivre de près les actions de médiation culturelle
et d’éducation au patrimoine menées dans le cadre des « mémoires de
la poudrerie ». Une belle façon de préparer le grand projet urbain qui
remodèlera dans les prochaines décennies le site, si emblématique, de
l’ancienne SNPE (Société Nationale des Poudres et des Explosifs).
3 QUESTIONS À ...
PASCAL MONIER
A N G O U L E M E M A G
3
Article disponible en vidéo « langue
des signes » sur angouleme.fr
Version audio du magazine
sur angouleme.fr
adjoint en charge de l’urbanisme
Le 28 août, le Festival du Film Francophone d’Angoulême clôturait sa 9e
édition. Entre compétition
officielle de dix films, coups de cœur, courts métrages, hommage au cinéma libanais… 78 films ont
été mis à l’affiche par Marie-France Brière et Dominque Besnehard, prouvant une fois encore, que le
cinéma peut être à la fois populaire et de grande qualité.
Retour en images sur cette semaine de festival au casting prestigieux.
Retrouvez toutes les photos du festival sur angouleme.fr
A N G O U L E M E M A G
4
- R Ê V E R -
FESTIVAL DU FILM FRANCOPHONE
RETOUR SUR IMAGES
A N G O U L E M E M A G
5
- R Ê V E R -
LE PALMARÈS COMPLET
Valois de diamant
(prix TV5 Monde)
Ma vie de Courgette
de Claude Barras
Valois de la mise en scène
Sacha Wolff
pour Mercenaire
Valois du scénario
Louis Bélanger
pour Les mauvaises herbes
Valois de la meilleure actrice
Lina El Arabi
dans Noces
Valois du meilleur acteur
Sébastien Houbani
dans Noces
Ex-aequo avec
Antoine Olivier Pilon
dans 1:54
Valois du public (prix Canal +)
Les mauvaises herbes
de Louis Bélanger
Valois Magelis
(prix du jury étudiants présidé par Anne
Richard)
1:54
de Yan England
Valois René Laloux
(court métrage)
Vaysha l’aveugle
de Theodore Ushev
Valois Martin Maurel
(Valois décerné par un collège de
distributeurs à un producteur francophone
sous l’égide de la banque Martin Maurel)
Didar Domehri
A N G O U L E M E M A G
6
- C O M P R E N D R E -
OPÉRATIONS DE RENOUVELLEMENT URBAIN
>> QUARTIER DE BASSEAU
La direction du développement urbain d’Angoulême vous
écoute, vous oriente et vous renseigne sur les documents et
règles d’urbanisme. Elle répond à vos questions concernant la
« constructibilité » d’un terrain, la réglementation ou encore
les procédures et démarches à suivre. Elle peut également vous
aider à la constitution de dossiers, de demande d’autorisation,
vous prendre rendez-vous avec un architecte des Bâtiments de
France afin de bénéficier de conseils éclairés… mais ce n’est
que la partie émergée de l’iceberg ! Car c’est également en son
sein que sont réalisées et suivies les études pour les grands
projets menés par la Ville : Îlot du Port, Logis de Lunesse, secteur
sauvegardé.
Elle a aussi en charge les Opérations de Renouvellement Urbain
(ORU) menées depuis 2008 dans les quartiers de Basseau et
Grande-Garenne.
Une autre de ses particularités : c’est également en poussant
la porte de la direction du développement urbain que les
commerçants Angoumoisins (ou ceux qui souhaitent le devenir !)
trouveront les réponses à leurs questions en matière de
réglementation et des interlocuteurs dédiés pour l’animation
commerciale de la Ville.
A N G O U L E M E M A G
7
- C O M P R E N D R E -
FABRIQUER
LA VILLE DE DEMAIN
BIENVENUE À L’OUEST
Depuis 2008, une large Opération de Renouvellement Urbain
transforme petit à petit les quartiers de Basseau et Grande-
Garenne : amélioration des bâtiments, création de nouveaux
équipements… l’espace se remodèle avec une volonté toujours
réaffirmée, l’amélioration du cadre de vie des habitants.
Les années 2016 et 2017 vont voir de nombreux projets se
concrétiser. Entre poses de premières pierres et inaugurations,
le point sur les chantiers en cours et à venir.
DU CÔTÉ DE BASSEAU
Cet hiver commencera le réaménagement de la place centrale du quartier
avec la construction d’un bâtiment dans lequel prendront place un bureau
de poste ainsi qu’une boucherie-épicerie. Elle sera encadrée par deux
nouveaux équipements dont les travaux ont déjà commencé :
- la bibliohèque espace jeux jouets et mairie annexe dont la mise en
service prévisionnelle est fixée à l’été 2017
- l’équipement socio-culturel et sportif qui ouvrira fin 2017 et dont la pose
de première pierre a eu lieu le 22 juin dernier.
L’épicerie sociale réhabilitée reprendra également du service en fin
d’année 2016.
LES PARTENAIRES DE L’ORU
Une opération ambitieuse
comme celle de l’ORU Basseau
Grande-Garenne mobilise un
nombre important d’acteurs.
Focus sur les principaux parte-
naires engagés :
L’État : le Préfet, Délégué de
l’ANRU en Charente et la DDT
accompagnent les maîtres
d’ouvrage.
Le GrandAngoulême : le pré-
sident de l’agglomération,
assure le pilotage de l’ORU
conjointement avec le Préfet.
La Ville d’Angoulême : le maire,
assure la mise en œuvre des
projets qui relèvent de la ville
(écoles, pôle petite enfance,
espaces publics, centres so-
ciaux culturels et sportifs, etc.) :
définition des objectifs, du ca-
lendrier et du budget alloué à
chaque projet.
Les bailleurs sociaux : Logélia
et l’OPH de l’Angoumois as-
surent la mise en œuvre des
opérations liées aux logements
locatifs publics.
Le Conseil Départemental et le
Conseil Régional contribuent
au financement des opérations
d’aménagements publics et de
créations, réhabilitations et ré-
sidentialisations de logements.
DU CÔTÉ DE LA GRANDE-GARENNE
Plusieurs chantiers s’achèveront en fin d’année 2016.
Dès septembre, le gymnase, en réhabilitation depuis fin
2015, rouvrira ses portes et l’équipement socio-culturel
et sportif comprenant la MJC Grande-Garenne-Sillac-
Frégeneuil ainsi que la bibliothèque-médiathèque sera
inauguré cet automne. Il sera alors officiellement baptisé
« La Mosaïque », nom choisi par les habitants via le
site internet de la Ville et d’urnes disposées dans les
différentes structures du quartier.
A N G O U L E M E M A G
8
- C O M P R E N D R E -
AU SERVICE DE L’ORU
Avec plusieurs projets menés en parallèle, l’Opération de Renouvellement Urbain nécessite d’être
coordonnée, expliquée, accompagnée. L’ensemble des services de la Ville est mobilisé. Parmi eux,
les deux pieds sur le terrain, Séverine Chabot, coordinatrice des Projets de Renouvellement Urbain
et Isabelle De Bridiers, animatrice de l’accompagnement social des projets urbains.
SÉVERINE, UNE VISION GLOBALE DES PROJETS
Organiser, harmoniser, mais aussi ajuster… autant de verbes qui peuvent définir le travail au quotidien de
Séverine, chargée de la coordination générale des projets ORU. « Ma mission est d’articuler les différentes
opérations, de faire l’interface entre les nombreux partenaires et de m’assurer que les opérations s’inscrivent
bien dans la convention ORU qui définit le cadre à respecter ». Un champ
d’intervention très large qui, pour elle, constitue l’intérêt même de
son poste : « c’est complexe mais passionnant ! Je suis en lien avec de
nombreux experts, les jours d’inauguration, c’est une vraie satisfaction
pour toute l’équipe ! »
ISABELLE, BIENVENUE À LA MAISON DE L’ORU
« L’ORU, ce ne sont pas que des chantiers, de la poussière et des
démolitions ! C’est aussi des animations et des partenariats menés autour
des projets avec les habitants et les structures du territoire ». Voilà le
décor planté par Isabelle ! Tout au long de l’année, elle est l’interlocutrice
privilégiée des résidents et des acteurs des quartiers. Objectifs : faciliter
la communication entre les Angoumoisins et la mairie, mener à bien des
actions de concertation notamment des réunions publiques et animer le
quartier à l’occasion des moments clés de l’ORU : lancement de chantiers,
ouverture de nouveaux lieux, accompagnement lors des démolitions de
bâtiments.
C’est ainsi que plusieurs actions ont été et seront menées avec le
collège, les écoles, les CSCS ou les bailleurs (visites de chantiers, sorties
pédagogiques…).
Pour contacter Isabelle :
06 22 44 12 58 ou i.debridiers@mairie-angouleme.fr
CHIFFRES CLÉS DE L’ORU :
Un investissement de près de
100 M€ depuis 2008 réalisé par
la Ville, les bailleurs publics,
GrandAngoulême, avec des
subventions du Conseil Dépar-
temental, du Conseil Régional,
de l’Agence Nationale pour la
Rénovation Urbaine (ANRU), de
la Caisse des dépôts.
Environ 80 opérations dont
plus de quarante pilotées par
la ville.
4 agents chargés de la conduite
des opérations d’équipements
et d’aménagements public.
2 agents à temps plein chargés
de la conduite de projet d’en-
semble et de l’accompagne-
ment autour de l’ORU.
10 chefs de projets faisant le
lien entre les techniques et les
utilisateurs des équipements.
A N G O U L E M E M A G
9
- C O M P R E N D R E -
ÎLOT DU PORT
CHANGER LA PERSPECTIVE
Ouvert sur un paysage remarquable, et malgré une situation
urbaine privilégiée, l’îlot du Port, situé entre la rue de Bordeaux
et le boulevard Besson Bey, semblait jusqu’à présent tombé en
déshérence. C’est pour remédier à ce constat qu’a débuté en mai
dernier un vaste programme de renouvellement urbain mené de
concertation par la ville d’Angoulême et le GrandAngoulême avec
l’appui de l’Établissement Public Foncier du Poitou-Charentes.
Aujourd’hui, l’heure est à la démolition, une phase nécessaire
avant de passer à la construction de nouveaux espaces. L’occasion
de faire le point sur les enjeux et objectifs de ce site aux atouts
indéniables.
Renouveler l’offre résidentielle
Un site naturel remarquable avec une relation directe avec le fleuve. C’est
dans ce cadre exceptionnel que seront construits de nouveaux logements,
première étape avant un aménagement des espaces naturels et des
berges.
Encourager la réhabilitation des bâtiments existants
Ce programme offrira au quartier un nouveau visage et de nouvelles
ambiances et apportera un regain d’intérêt et de fréquentation… un
premier pas vers une réhabilitation plus large.
Ouvrir le plateau sur les rives de Charente
Premier maillon entre le fleuve et la ville « haute », les travaux de l’Îlot du
Port permettront de mettre en évidence un parcours transversal facilitant
les échanges entre le plateau et les berges.
A N G O U L E M E M A G
1 0
UN POINT D’ENTRÉE
POUR VOS PROJETS
Au service « conseil urbanisme et commerce »,
Sandrine et Mylène sont vos premières
interlocutrices. Elles vous accueillent, vous
renseignent et vous accompagnent dans le
montage de vos dossiers… et elles mobilisent
toutes leurs connaissances pour trouver des
réponses à vos questions dont les thématiques
évoluent selon la réglementation.
« Chaque jour nous sommes en contact avec des
personnes qui portent et défendent leur projet » nous
explique Mylène. « C’est motivant et ça donne envie
d’aller au bout de nos recherches pour que le service
rendu soit le meilleur possible. »
La première de leurs missions est d’éclairer les
Angoumoisins sur la marche à suivre pour leurs
travaux. Sont-ils soumis à autorisation ? Si oui, s’agit-
il d’une déclaration de travaux ou d’un permis de
construire ? Dans un second temps, elles expliquent
comment remplir un dossier et le vérifient avec
l’usager. « Une intervention précieuse qui peut faire
gagner beaucoup de temps et d’énergie ! » nous
précise Sandrine.
D’autres requêtes viennent étoffer leur quotidien :
demandes de consultation de dossiers d’urbanisme,
recherche du nom d’un propriétaire, contentieux
de voisinage, tenue de l’agenda des rendez-vous
avec l’architecte des bâtiments de France et celui
du CAUE… mais aussi, et c’est nouveau depuis le
quelques mois, elles assurent le premier contact
avec les commerçants qui cherchent à s’installer
ou à faire évoluer leur commerce. « Nous pouvons
les renseigner sur les démarches à effectuer, les
locaux disponibles, réaliser leur dépôt de dossier
pour travaux ou bien encore les orienter vers un
interlocuteur précis en mairie. » Dans ce domaine,
Mylène est comme un poisson dans l’eau, elle qui
est encore à mi-temps en charge de l’animation
commerciale de la Ville.
CONTACTER LE SERVICE CONSEIL URBANISME ET COMMERCE
6, place Bouillaud - 05 45 38 70 07
Horaires d’ouverture :
Lundi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures
Mardi, fermé le matin - 13 h 30 - 17 heures
Mercredi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures
Jeudi, fermé le matin - 13 h 30 - 17 heures
Vendredi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures
À la découverte du Secteur sauvegardé
Angoulême a su conserver, au fil des siècles,
une haute qualité urbaine et architecturale. Le
cœur de ville est aujourd’hui protégé et valorisé
dans le cadre de la mise en place d’un « Secteur
sauvegardé » (classement signé en 2016).
D’octobre à décembre 2016, le GrandAngoulême
et la ville d’Angoulême vous invitent à des lectures
de paysages depuis le haut des tours de l’Hôtel
de Ville, des visites commentées de quartiers,
des conférences animées afin de découvrir
ou redécouvrir les richesses d’un patrimoine
d’exception. Les interventions seront assurées par
des guides conférenciers agréés par le Ministère
de la Culture.
Les animations sont gratuites et ouvertes à tous,
renseignements et inscriptions auprès de Via
patrimoine au 05 45 68 45 16 ou 06 37 83 29 72.
Pour les scolaires, renseignements et inscriptions
au 05 45 38 49 15 ou 06 34 02 01 97.
A N G O U L E M E M A G
1 1
- C O M P R E N D R E -
En juin dernier, le vote du conseil communautaire du GrandAngoulême entérinait le tra-
cé du futur Transport Commun en Site Propre de l’agglomération. À l’issue de l’étude
technique et conformément à la demande des élus de la Ville d’Angoulême, une partie
du Bus à Haut Niveau de Service n’aura pas de site dédié au centre d’Angoulême. La moins-
value des travaux prévus initialement au centre-ville devrait permettre de financer une partie
de la rénovation du tunnel de la Gâtine qui ne peut être portée seule par la ville d’Angoulême.
Petite revue de détails des décisions actées.
A N G O U L E M E M A G
1 2
BHNS
LE POINT SUR LE PROJET
- C O L L A B O R E R -
CONSEILLER MUNICIPAL
Les négociations ne sont pas
terminées et plusieurs points
restent encore en suspens
notamment concernant la
circulation et les arrêts
sur l’axe allant de l’espace
Franquin à la gare. La station
de la cathédrale fait elle aussi
l’objet de discussions. Par
ailleurs, la Ville d’Angoulême
a confirmé sa volonté de voir
desservir au mieux le quartier
du Pôle Image, au cœur d’un
vaste programme de rénovation
débuté avec les démolitions de
l’îlot du Port.
LA PAROLE À...
Jean-Philippe
POUSSET
RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE DE BORDEAUX
Intégrée dans la partie du tracé en site propre, la rue de Bordeaux va bénéficier
d’une rénovation en profondeur afin de conforter une circulation prioritaire des
bus. Ces travaux seront l’occasion de remodeler cette entrée de ville qui génère
aujourd’hui le plus important flux de circulation. Une véritable opportunité pour
cet axe qui cumule les enjeux avec la présence de commerces de proximité,
d’établissements de formation et l’accès aux locaux de Leroy Somer.
DÉSSERTE DE L’HÔPITAL DE GIRAC
Le futur BHNS permettra d’accéder directement au cœur du centre hos-
pitalier. Une nouveauté qui devrait être appréciée par les milliers de sala-
riés et usagers de la structure.
UN « PLATEAU » ACCESSIBLE AUX AUTOMOBILISTES
Aucune voie prioritaire ne sera créée spécifiquement, les bus partageront
donc la chaussée avec les automobilistes et les vélos. Cependant, de
menus travaux permettront à l’ensemble des stations d’être aménagées
afin de faciliter l’approche aux personnes à mobilité réduite, comme
l’exige la loi sur l’accessibilité des lieux publics.
A N G O U L E M E M A G
1 3
G
érard Lefèvre s’exprime clairement. Le plaisir de choisir le mot
juste, préalable nécessaire à un dialogue de qualité est palpable
dès les premiers échanges. Mais ce souci de précision, résultat
de dix années d’enseignement et d’un doctorat en socio-linguis-
tique, n’est pas un obstacle à l’enthousiasme. Car c’est bien cela
qui guide notre homme : créer avec passion et se donner les moyens d’al-
ler au bout de ses idées.
C’est ainsi que, dans les années 70, il fonde avec quelques amis une
troupe amateur très active, le Théâtre à pattes, au sein de laquelle il joue,
écrit, met en scène et dont il assure la promotion. Les représentations
ont lieu dans les quartiers populaires de Reims, en pied d’immeuble ou
au cœur des usines en grève. Objectif : aller là où le théâtre ne va pas ou
peu, rencontrer tous les publics, sortir de l’élitisme pour aller vers le par-
tage. Une volonté qui préside encore aujourd’hui à ses choix de directeur
de scène nationale.
En 1980, la page de l’enseigne-
ment est définitivement tournée
avec la proposition inattendue de
Jean-Pierre Miquel, directeur du
Centre Dramatique national de
Reims, de lui faire rejoindre son
équipe comme Secrétaire général.
Suivra en 1990 une nomination à
la tête de la Comédie de Picardie.
En 2006, il pose ses valises dans
notre ville avec un projet ambi-
tieux, aujourd’hui devenu réalité :
mettre le Théâtre au Cœur de la
cité. « Je suis arrivé à Angoulême,
avec une envie farouche et dé-
terminée de travailler au service
d’un territoire sans rien abdiquer
d’une exigence requise. Cela s’est
traduit par une ouverture, une di-
versification de la programmation,
conciliant des œuvres de réfé-
rence et des découvertes ». Pari
tenu puisque, en 10 ans, la fré-
quentation a augmenté de 30 % et
les abonnements ont doublé. Pour
Gérard Lefèvre, ce résultat est « le
fruit du travail d’une équipe moti-
vée… et d’un public qui a accepté
d’être étonné ! »
Dernier engagement en date pour
ce militant dans l’âme : rejoindre
le dispositif des « Ambassadeurs »
d’Angoulême. « Je me suis tout
de suite senti bien dans cette ville.
J’aime sa lumière, j’aime les An-
goumoisins… je profite de chaque
déplacement privé ou profession-
nel pour dire tout le bien que je
pense d’Angoulême. »
g
mbassadeur
d’ ngoulêmeA
PORTRAIT
GOÛTER À TOUT
- C O L L A B O R E R -
S’entretenir avec Gérard Lefèvre, directeur du théâtre-scène nationale d’Angoulême est une chose
aisée. Passionné et pédagogue, érudit et généreux, le tout nouvel Officier des Arts et des Lettres a
fait du partage et de l’échange le leitmotiv de son parcours professionnel. À l’aube de l’ouverture
de la saison culturelle 2016/17, il nous a ouvert les portes de son théâtre. L’occasion d’en savoir
davantage sur celui qui a accepté d’adhérer au dispositif des « Ambassadeurs » d’Angoulême, une
ville que ce rémois d’origine a adoptée voilà aujourd’hui 10 ans.
QUANDLESPARENTSPARTICIPENT
Espace de dialogue, de communication et d’information entre les parents
et la collectivité, le conseil de la petite enfance existe depuis 2014. En
octobre prochain, aura lieu le renouvellement de ses membres. Avis aux
volontaires !
Composée de représentants de la municipalité, d’usagers de toutes les
structures et service de la petite enfance ainsi que de professionnels,
cette instance consultative a pour principal objectif d’informer les
familles et solliciter leur avis sur la vie des établissements. Mais il
permet également d’organiser l’expression et la participation des
parents dans les domaines concernant l’accueil, la vie quotidienne
de l’enfant, ainsi que l’organisation et le fonctionnement des
structures et des services. Le meilleur moyen pour mieux connaître
les besoins des familles et faire naître de nouveaux projets éducatifs.
RENSEIGNEMENTS : 05 45 38 71 01
QUAND LES ENFANTS SE MOBILISENT
Participation à l’accueil des nouveaux arrivants, opération « bouchons d’amour », rencontres avec le secours
populaire… Le conseil municipal enfants d’Angoulême est à l’origine de nombreux projets dans le domaine de
l’environnement, de la solidarité ou de la sécurité.
Après deux ans de travail engagé, les conseillers municipaux enfants ont fini leur mandat et laissent la place à
leurs successeurs. Ainsi, au mois de novembre prochain, les élections du conseil municipal enfants vont donner
lieu à des débats dans chaque classe de CM1 et CM2 des écoles publiques et privées. L’occasion pour les citoyens
en herbe de faire valoir leurs idées et leurs projets.
EN SAVOIR PLUS SUR LE CONSEIL MUNICIPAL ENFANT ET SES RÉALISATIONS : CME16.LESPETITSDEBROUILLARDSPC.ORG/
QUAND LA VILLE S’ENGAGE
D
epuis septembre 2013, la réforme des rythmes scolaires
est en place dans les écoles d’Angoulême. La signa-
ture du Projet Éducatif de Territoire en décembre de
la même année est venue conforter la place de l’enfant
dans la cité. Cette recherche de cohérence et de com-
plémentarité de l’ensemble des acteurs éducatifs va se pour-
suivre dès la rentrée scolaire 2016-2017 avec le renouvellement de
cet engagement par la Ville d’Angoulême et ses partenaires institu-
tionnels et associatifs.
L’année 2016 a été l’occasion d’élaborer des questionnaires à
destination des parents, des animateurs, des professeurs
mais aussi des enfants scolarisés sur Angoulême.
Les résultats viendront nourrir la réflexion, enrichir
l’évaluation et permettront d’offrir au territoire un
véritable diagnostic.
Au-delà de ce travail de fond sur la qualité de la
politique éducative souhaitée par l’équipe municipale,
trois grands axes ont été choisis par les élus pour
développer des parcours citoyens.
L’action Stop Gaspi autour du gaspillage alimentaire,
née d’une expérimentation à l’école Victor Hugo va se
développer et s’étendre à d’autres établissements.
La création de Parcours Éducatifs Artistiques et Culturels sera engagée
avec l’Éducation Nationale et toutes les ressources du territoire.
La lutte contre les discriminations et toutes les formes de violence sera
un atout fort dans les établissements scolaires, grâce à une démarche
concertée et partagée avec l’ensemble des acteurs éducatifs.
A N G O U L E M E M A G
1 4
- G R A N D I R -
C
ette démarche, visant à réduire le gaspillage
alimentaire, financée pour partie par l’ADEME,
a permis de développer plusieurs actions de
sensibilisation auprès des enfants… et les pre-
miers constats sont là !
• Moins 50 % de déchets quand les enfants sont sen-
sibilisés et que les grammages sont mieux adaptés
aux consommations,
• moins de pain gaspillé quand il est commandé en
fonction de la composition des menus,
• moins 30 % de déchets quand les fruits sont présen-
tés coupés aux enfants,
• moins 20 % de déchets quand le fromage est intégré
dans l’entrée plutôt que servi en fin de repas avant le
dessert,
• moins de gaspillage quand les fournisseurs peuvent
livrer au plus juste les quantités commandées avec
des conditionnements adaptés,
• moins de gaspillage quand les recettes sont actuali-
sées en fonction des appréciations des cuisiniers et
des enfants.
À partir de ces résultats, 2 000 fiches recettes ont
été retravaillées pour adapter les grammages aux
consommations, tout en respectant les recommanda-
tions de santé publique.
Aujourd’hui, l’objectif de la municipalité est d’étendre
ces actions de sensibilisation auprès des 3 200 élèves
Angoumoisins.
Dès le mois de septembre, la direction de l’éducation
et de la petite enfance mettra ainsi à disposition des
enseignants et des personnels une mallette compre-
nant :
• un guide pédagogique reprenant l’ensemble des ate-
liers réalisés (« pourquoi mange-t-on ? », « d’où vient
mon repas ? »), un « gaspillométre » pour mesurer
le pain non consommé, un film expliquant le circuit
des aliments, des aliments factices pour aborder les
grammages…
• une BD à destination des enfants réalisée par les
auteurs de l’atelier du Marquis qui a accompagné le
service restauration pour traduire en dessins les mes-
sages clés « anti gaspi ».
Dans le courant de l’année, les agents des écoles
suivront également une formation pour mieux lutter
contre le gaspillage alimentaire et un livret de bonnes
pratiques sera réalisé à leur intention.
C’est l’heure du bilan pour le projet STOP GASPI mené depuis 2015 au sein de l’école pilote Victor
Hugo, sous la houlette du service de la restauration scolaire.
FÉLICITATIONS
En juin dernier, Angoulême et ses écoles parti-
cipaient au concours national du « plus beau
pique-nique de France » organisé à l’occasion de la
semaine de la Fraich’attitude.
Angoulême est ainsi « ville Fraich’attitude 2016 »
en remportant le second lot : un atelier culinaire
qui se déroulera en septembre ou octobre dans
une école.
A N G O U L E M E M A G
1 5
- G R A N D I R -
RESTAURATION SCOLAIRE
NON AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE
LES TEMPS FORTS DU CIRCUIT
DES REMPARTS 2016
Vendredi 16  septembre :
concours d’Élégance place du
Champs de Mars. 45 équipages
en tenue d’époque viendront
présenter leur auto ou moto.
Spectacle gratuit.
Samedi 17  septembre : 200
équipages vont découvrir la
Charente grâce un tracé de
180 km. Départ à 8 h des chais
Magelis et arrivée à partir de
16 h 30 place du Champ de Mars.
Dimanche 18 septembre :
de 8 h à 19 h 30, 160 voitures
de courses vont faire revivre
le Circuit des Remparts
d’Angoulême dont le tracé est
inchangé depuis la première
édition du 2 Juillet 1939.
UNE DES RESTAURATIONS DES
FRÈRES MARCADIER :
LA DELAGE D8 120 LETOURNEUR
ET MARCHAND, DE LA PHOTO
D’ORIGINE À SON EXPOSITION.
500 HEURES DE TRAVAIL !
Le 16 septembre les amoureux des automobiles anciennes ont
rendez-vous au Champ de Mars pour un moment unique placé
sous le signe de l’excellence et du raffinement : le concours
d’élégance du Circuit des Remparts. Parmi les organisateurs de
cet événement, Dominique Marcadier a mis un point d’honneur à
sélectionner les voitures les plus rares et les mieux conservées
ou restaurées. Car ce passionné est aussi un professionnel
de l’automobile de collection, reconnu internationalement. Sa
spécialité : les boiseries automobiles et plus particulièrement les
ossatures des bolides d’avant 1950. Rencontre.
A N G O U L E M E M A G
1 6
DOMINIQUE MARCADIER
LE PASSIONNÉ RIGOUREUX
D
ans un rire, Dominique Marcadier reconnaît
être aujourd’hui un habitué des interviews.
« Cela fait presque 20 ans que mon frère
et moi avons choisi de nous consacrer
exclusivement à la boiserie automobile et
le bouche à oreille a très vite fonctionné…
les journalistes viennent souvent nous voir car
nous sommes très peu nombreux en France et
même dans le monde à posséder ce savoir-faire. »
Mais ce n’est pas pour autant que cet ébéniste de
formation se montre blasé, le plaisir d’évoquer son
art et ses restaurations reste intact. « À chaque
nouveau véhicule, c’est une aventure qui commence.
Il faut, dans un premier temps, faire des recherches
historiques, retrouver les plans d’origine qui nous
permettront ensuite de réaliser, à la main, des plans
à l’échelle 1/3. Commence ensuite la réalisation
des pièces en bois avant le moment « magique de
l’assemblage. » C’est cette expertise qui a fait la
notoriété de cette entreprise familiale basée à Fléac.
Un petit bout de Charente qui est ainsi devenu une
base incontournable pour tous les collectionneurs de
voitures anciennes en structure bois, des États-unis à
la Russie en passant par le Japon.
- B O U G E R -
STÉPHANE ET
DOMINIQUE MARCADIER
PORTE SAINT-PIERRE,
LITHOGRAPHIE, XIXE
, SAHC.
La première enceinte s’explique
par le fait que des murailles
étaient devenues indispensables
pendant la période d’insécuri-
té du bas empire. Cette enceinte
remonte donc au IVe
et Ve
 siècles
après Jésus-Christ. Elle suivra
le tracé naturel de l’acropole an-
goumoisine dans sa partie oc-
cidentale. On réutilisa alors des
pierres d’édifices du haut empire.
Cette enceinte était établie sur
les bords des rochers, depuis le
marché couvert, au nord, jusqu’à
la promenade du Parc, au sud, en
suivant les remparts du nord, de
Beaulieu, du Midi et Desaix ; elle
longeait l’avenue Clémenceau et
passait sous la façade sud de l’Hô-
tel de Ville, avant d’aller rejoindre
son point de départ au nord, sous
le marché couvert. À l’époque des
comtes d’Angoulême et particu-
lièrement des Taillefer, ces mu-
railles furent améliorées et dotées
de tours et de portes.
La seconde enceinte fut élevée à
la fin du XIIe
 siècle par les comtes
d’Angoulême et servait d’enve-
loppe au château neuf, actuel Hô-
tel de Ville. Elle allait du rempart
Desaix à la rue Marengo, par le
boulevard de l’Est. Parmi les 3
tours du rempart Jean et Jérome
Tharaud, l’une est intéressante car
une jambe y est sculptée en re-
lief. Elle ferait mémoire de la prise
d’Angoulême en 508 par Clovis qui
y aurait été blessé à la jambe.
La troisième enceinte fut
construite pour protéger le fau-
bourg Saint-Martial, elle s’éten-
dait jusqu’à l’actuel Champ de
Mars. Datant de la seconde moitié
du XIIIe
 siècle, elle a été progres-
sivement détruite notamment lors
des aménagements qui ont per-
mis à la ville de se développer vers
l’est.
Au XVIe
et XVIIe
 siècle, à l’intérieur
des murailles le duc d’Épernon fit
élever autour du château (actuel
mairie) un nouveau système dé-
fensif inspiré de l’Italien Ramelli.
Il ne reste de cet ensemble que
quelques échauguettes comme
celle de la rue de Bélat.
Des 75 tours et 12 portes, il ne
subsiste plus que peu d’éléments,
beaucoup ont été détruits et les
remparts restants ont été abais-
sés au XVIIIe
 siècle à l’état de
garde-fou.
Ces murailles qui depuis l’antiqui-
té ceinturent la Ville contribuent
aujourd’hui au charme tout par-
ticulier de la cité. N’hésitez pas
à partir à la reconquête des rem-
parts !
A N G O U L E M E M A G
1 7
- C O N N A Î T R E -
LES REMPARTS
CEINTURE DE PIERRE
Les remparts d’Angoulême qui s’étendent sur près de 4 km ont longtemps protégé la ville avant de
servir à l’agrément pour le plaisir des Angoumoisins et des touristes qui en font le tour. Protégés
au titre des Monuments Historiques, ils sont l’emblème de la Ville qui les entretient de manière
continue depuis des siècles. Revenons sur l’histoire trépidante de ces murailles qui ont inspiré de
nombreux artistes, peintres, écrivains et poètes.
CV PAR COMPÉTENCE
TENTEZ L’EXPÉRIENCE !
En 2 mois, vous êtes plus de 200 à vous être inscrits
sur la plate-forme numérique dédiée à l’emploi, mise
à disposition par la Ville sur son site et développée par
l’entreprise « MyFairJob », spécialiste de la candidature
spontanée via internet.
La grande force de ce service : en quelques clics, vous
créez votre CV par compétences et l’envoyez gratuitement
aux entreprises charentaises que vous aurez ciblées.
C’est ainsi qu’ont été diffusées plus de 11 000 candidatures
auprès des 3 000 entreprises d’ores et déjà référencées
dans le système.
L’INFO PRÈS
DE CHEZ VOUS
La ville d’Angoulême s’efforce de simplifier votre
vie quotidienne en facilitant l’accès au service
public communal près de chez vous. C’est ainsi que
vous pouvez vous rendre dans 4 mairies de quartier
(anciennement appelées mairies annexes ou Espaces
Publics Municipaux).
LEURS MISSIONS 
Dans chaque mairie de quartier, vous pouvez effectuer
de nombreuses démarches administratives en lien
avec l’état civil, les élections, les pré-inscriptions dans
les écoles publiques d’Angoulême… Vous y trouverez
également toutes les informations concernant les
différents services de la collectivité, notamment le
très utile « Allô Mairie ».
LES PERMANENCES DES MAIRIES DE QUARTIER
Grande-Garenne
Centre commercial, rue Pierre Aumaître,
05 45 21 08 09
Lundi de 13 h 30 à 17 h.
Jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h.
Ma Campagne
Médiathèque, allée du champ Brun, 05 45 61 23 94
Mardi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h.
Basseau (actuellement fermé)
Le Corsaire, rue Verrazano, 05 45 63 12 33
Mercredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h.
Bel Air/Grand-Font
CAJ Place Henri Chamarre, 06 22 44 12 50
Vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h.
CONSEILLER MUNICIPAL
« La cellule emploi que nous avons mise en
place à la mairie tourne aujourd’hui à plein
régime. Deux personnes à temps plein vous
reçoivent, vous informent, vous orientent dans
le cadre d’un partenariat étroit avec Pôle Emploi.
En croisant les besoins des entreprises et des
demandeurs d’emploi que nous rencontrons, il
nous est apparu nécessaire de proposer un outil
simple, accessible à tous et réellement novateur
qui permette de mettre en relation directe
l’offre et la demande dans un contexte précis,
celui de notre territoire. Avec cette plate-forme
numérique, ce nouveau cap a été franchi. Il est
essentiel quand on sait qu’aujourd’hui un emploi
sur deux est décroché suite à une candidature
spontanée. »
LA PAROLE À...
Jean-Philippe
POUSSET
Espace Public Municipal de l’Hôtel de Ville,
05 45 38 70 09
Lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30
Permanence le samedi matin de 9 h à 12 h
Rendez-vous passeports : 05 45 38 71 28
A N G O U L E M E M A G
1 8
- I N N O V E R -
CADRE DE VIE
EMBELLISSEZ VOTRE RUE
Rose, chèvrefeuille, clématite, jasmin… vous aimez les plantes et les fleurs ? Une nouvelle initiative
de la Ville devrait vous séduire. En effet, après Paris, Bordeaux ou Grenoble, Angoulême a décidé
d’adopter une charte de végétalisation de ses rues… car une ville plus belle et plus de nature en ville
peuvent être l’affaire de tous !
E
nvie d’embellir votre rue en fleurissant votre
trottoir ? À condition de respecter les clauses
de cette charte de végétalisation (à découvrir
sur angouleme.fr), les services de la mairie
vous apportent leur soutien technique pour
la création d’espaces de plantation et même
pour l’apport de plantes ou de graines, quand cela est
possible. Une façon agréable de participer au bien-
être dans la cité, de favoriser la biodiversité en ville,
de créer de nouveaux liens avec vos voisins.
COMMENT ÇA MARCHE ?
Faites votre demande à la mairie grâce au coupon
présent sur cette page (également disponible sur
notre site internet, à l’EPM de l’Hôtel de Ville et dans
les mairies de quartier).
Votre demande est étudiée pour vérifier que
l’emplacement que vous avez choisi ne pose pas
de problème technique, en termes de réseau et
d’accessibilité sur l’espace public.
Si le projet est validé, les services de la Ville viendront
réaliser au pied de votre façade un espace de
plantation.
Vous plantez et entretenez les végétaux que vous avez
choisis.
ATTENTION, ANTICIPEZ !
Les interventions de la Ville seront planifiées deux fois
par an.
Pour une plantation en automne 2016, faites-nous
parvenir votre demande avant le 20 septembre. Pour le
printemps 2017, les projets doivent être réceptionnés
avant le 15 février.
DEMANDE DE VÉGÉTALISATION DE RUE
Je souhaite faire une demande de végétalisation et m’engage à respecter la charte de végétalisaton d’Angoulême.
Nom et prénom ..........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Adresse ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Adresse de la plantation (si différente) ........................................................................................................................................................................................................................................................................
Téléphone .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Signature
J’envoie ce coupon complété et signé à : Service environnement - Direction des Espaces verts - Mairie d’Angoulême
1, place de l’Hôtel de Ville - CS 42216- 16022 ANGOULEME CEDEX

A N G O U L E M E M A G
1 9
- R E S P I R E R -
Soucieuse de conjuguer l’urbanisation et la
nature, la Ville d’Angoulême offre la possibilité
aux habitants de s’approprier l’espace public
pour jardiner. Les habitants deviennent ainsi des
acteurs impliqués dans l’embellissement de leur
rue, de leur cadre de vie, en complémentarité
avec les aménagements municipaux.
LA PAROLE À...
Valérie DUBOIS
CONSEILLÈRE MUNICIPALE
A N G O U L E M E M A G
2 0
- R E G A R D E R -
JARDIN VERT
AU CŒUR DE L’ÉTÉ
Avec ses « mercerdis malins » et ses « jeudis Jeux de rues », le jardin vert
est devenu en 2016 un lieu incontournable des animations estivales de la
Ville. Pour ce portfolio, nous avons invité Gérard Truffandier, photographe
charentais à nous proposer sa vison de ce parc si cher aux cœurs des
Angoumoisins.
« Enfant, avec mes parents et ma sœur, nous allions chaque jour nous
promener dans ce Jardin vert qui n’a finalement pas beaucoup changé… à
part le marchand de cacahuètes qui a disparu.
Quelques installations d’espaces de jeu ont été mises aux normes mais
fondamentalement je ne me suis jamais départi des sensations de l’époque.
Lorsque la Municipalité m’a proposé de livrer un travail personnel j’y ai vu
l’opportunité de transmettre mon ressenti aux habitants de la Ville pour les
inciter à venir flâner dans les allées comme le font volontiers les étudiants du
lycée de Beaulieu attenant. »
Photographe indépendant depuis 24 ans, Gérard Truffandier est tour à tour
portraitiste, auteur, reporter événementiel, corporate, spectacle et parfois
magazine.
A N G O U L E M E M A G
2 1
- R E G A R D E R -
A N G O U L E M E M A G
2 2
A N G O U L E M E M A G
2 2
- R E G A R D E R -
A N G O U L E M E M A G
2 3
- R E G A R D E R -
A N G O U L E M E M A G
2 4
- R E G A R D E R -
A N G O U L E M E M A G
2 5
- R E G A R D E R -
P
enser à ses voisins, ne pas négliger ce qui est
de l’autre côté du trait, ou comment passer de
l’imagination à l’action…
Depuis février 2014, aux côtés d’Alain Juppé,
notre équipe a souhaité faire entrer Angoulême
et Bordeaux dans un véritable dialogue territorial, pour
« jouer » la carte de la complémentarité des terri-
toires : il s’agissait tout d’abord alors d’imaginer, dans
le contexte de la grande région désormais nommée
« Nouvelle Aquitaine », comment instituer un partenariat
durable entre nos deux villes.
En 2015, avec le concours technique de l’Agence d’Urba-
nisme Bordeaux Métropole Aquitaine nous avons ainsi
décidé de conduire une démarche participative reposant
sur trois objectifs :
- cerner les enjeux, au sein d’une région en mutation,
d’un système métropolitain « élargi », prenant en
considération les ressources et les spécificités des deux
entités territoriales ;
- « penser » les relations entre la métropole bordelaise
et un ensemble de villes moyennes appartenant à ce
même espace métropolitain et en priorité Angoulême
et son agglomération, premier bassin industriel, situé
en proximité ;
- élaborer les voies possibles d’une interconnexion orga-
nisée entre nos deux aires urbaines, ayant vocation à se
renforcer, dès la mise en service, en 2017, de la « Ligne
à Grande Vitesse » Paris-Bordeaux.
À ce jour, quatre axes de coopération ont été prioritaire-
ment retenus qui définissent déjà un plan d’action pour
les 5 ans à venir :
	 1. La mise en réseau de nos Gares LGV en tant que
« lieux d’affaires », moteurs pour notre économie re-
lationnelle ; que ce soit par le biais de l’opération Eu-
ratlantique à Bordeaux et sa cité numérique ou par nos
propres projets d’implantation d’activités économiques,
culturelles et numériques autour du Pôle d’Échanges
Multimodal d’Angoulême et de la redynamisation globale
du quartier de l’Houmeau ;
	 2. La culture, avec la volonté de développer les
outils adéquats qui permettraient de promouvoir nos
programmations et de faciliter la circulation des publics
et des collaborations communes en matière d’activités
artistiques ;
	 3. La santé numérique en faisant, grâce aux pro-
grammes existants et portés par l’ARS, d’Angoulême
et de Bordeaux, des territoires de soins novateurs et
expérimentaux… et donc mobiliser, au service des po-
pulations et face au défi de la dépendance, du vieil-
lissement et de la désertification médicale, les pro-
fessionnels et les institutions de la santé autour d’un
objectif d’amélioration des parcours de soins ;
4. Le rapprochement des écosystèmes de la Vigne : com-
ment, en effet, ne pas partager un savoir-faire autour
de marques d’excellence, les vins de Bordeaux, d’un
côté, et le Cognac de l’autre… ? Et imaginer des actions
exploitant, par exemple, un potentiel touristique en ce
domaine ;
En juillet 2016, ces thématiques ont fait l’objet d’un pro-
tocole de coopération, approuvé, conjointement, par les
Conseils Municipaux de Bordeaux et d’Angoulême. Nous
l’avons conjointement signé en septembre.
Désormais, ces propositions doivent être déclinées dans
le cadre d’un plan d’actions sur la période 2016-2020.
Nous entrons dans une nouvelle dynamique qui per-
mettra de mobiliser autant que nécessaire, les « forces
vives », tant bordelaises qu’angoumoisines et charen-
taises, ainsi que l’ensemble des partenaires institution-
nels, notamment Bordeaux Métropole et la Communauté
d’Agglomération du GrandAngoulême.
D’autres pistes, répondant à de nouveaux impératifs de
développement, mériteront, également, d’être appro-
fondies dans un très proche avenir : des collaborations
potentielles qu’il conviendra, ainsi, de conforter :
	 - dans le domaine de l’image, de la bande dessinée et
du numérique
	 - mais aussi de la logistique,
	 - des industries de la transition énergétique,
	 - et des relations entre nos universités et nos pôles de
recherche.
Concernant par exemple la filière Images, nous devons
dès à présent nous projeter vers 2025, pour innover, à
partir d’une démarche identique portée par MAGELIS
et en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine, le
département de la Charente, le GrandAngoulême et la
Ville d’Angoulême.
Les enjeux sont de taille puisqu’il s’agira de redéfinir
avec les partenaires les orientations du projet de l’Image,
ses perspectives et sa gouvernance, ce qui intègre à la
fois le devenir de cette filière économique essentielle
pour notre territoire, les projets de développement pour-
suivis par la Cité Internationale de la Bande Dessinée et
de l’Image et bien sûr la problématique spécifique du
Festival International de la Bande dessinée, mais aussi
les modalités d’intervention des différentes structures
concernées.
Il s’agit de faire d’Angoulême la tête de pont de la coo-
pération territoriale. Les potentialités sont énormes,
ouvrons les portes et les fenêtres de l’innovation, de la
création et de la coopération… !
Nos territoires en ont besoin ; en clair, fixons-nous des
challenges… ! Rêvons aussi à notre manière !
CONTACTEZ VOS ÉLUS
SECRETARIATELUS@MAIRIE-ANGOULEME.FR OU
WWW.ANGOULEME.FR
A N G O U L E M E M A G
2 6
LA MAJORITÉ
- S ’ E X P R I M E R -
BONNE RENTRÉE À TOUTES
ET TOUS :
SOUHAITONS QU’ELLE
SOIT SOUS LE SIGNE DE LA
CONFIANCE EN L’AVENIR !
FAIRE FRUCTIFIER
LES RESSOURCES DE NOTRE
TERRITOIRE
C
es dernières semaines ont été éprouvantes ;
on parle même de conjoncture difficile. Est-ce
vraiment conjoncturel ?
Les prochaines semaines seront cruciales pour
notre avenir donc sachons garder en tête les
valeurs fondamentales du vivre ensemble.
Sachons nous souvenir pour anticiper.
Sachons observer pour prévenir.
Sachons agir ensemble afin de préserver notre pla-
nète, pour nous et les générations futures, en susci-
tant et en accompagnant toutes les initiatives dans les
domaines de l’écologie et de la solidarité au sein de
l’école, des familles, des associations.
Ne répondons pas par la peur et des raisonnements
simplistes aux enjeux de notre monde en mutation.
Aujourd’hui, plus que jamais inspirons-nous des ini-
tiatives de transition mises en œuvre ici ou là comme
le propose le magnifique film « Demain « que nous
vous incitions à voir ou à revoir.
FRANÇOISE COUTANT - BRIGITTE RICCI
GROUPE DES ÉLUES ÉCOLOGISTES
INTER-GROUPE DES ÉLUS DE GAUCHE
Q
uel plaisir de voir de nombreux touristes qui
sillonnent notre centre-ville et nos espaces
verts, malgré l’état d’urgence. Serait-ce l’at-
trait des gros pots de fleurs rouges déposés
par les services de la mairie pour dynamiser
le cœur d’Angoulême ?
•	 Non c’est l’effet d’une application americano-japo-
naise qui a fait déferler les jeunes de tous les quar-
tiers du Grand-Angoulême pour chasser le pokemon.
•	Angoulême, ville de l’image et de la BD, a les res-
sources nécessaires sur son territoire pour créer des
applications capables de provoquer de tels engoue-
ments et qui participeraient au rayonnement de la
ville.
•	 C’est peut-être à nous, femmes et hommes po-
litiques, d’impulser des projets avec les écoles de
l’image et du jeu vidéo (EESI et ENJMIN en tête) qui,
avec le soutien des collectivités et les compétences de
l’office du tourisme et de Magelis, pourraient imagi-
ner ce qui fera découvrir, demain, notre ville sous un
nouvel angle, faisant venir les gens dans nos rues, et
redynamisant l’attrait commercial du Plateau. L’idée
est lancée ; à nous d’y réfléchir sereinement pour im-
pulser ce nouvel élan.
PHILIPPE LAVAUD - JACKY BOUCHAUD - JEAN-PAUL PAIN -
CATHERINE PEREZ - KADER BOUAZZA - FRÉDÉRIC SARDIN
NOUS CONTACTER PAR MAIL :
ELUSDEGAUCHEANGOULEME@GMAIL.COM
PERMANENCE À LA MAIRIE TOUS LES MATINS DU
LUNDI AU VENDREDI.
INFORMATIONS UTILES
ACCUEIL HÔTEL DE VILLE :
DULUNDIAUVENDREDI8 H À18 H,ETLESAMEDIDE9 HÀ12 H.
WWW.ANGOULEME.FR - 05 45 38 70 00
PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL :
3 octobre et 12 décembre, 18 h à l’Hôtel de Ville
PERMANENCE DU MAIRE
24 septembre de 14h30 à 17h30
ALLÔ MAIRIE :
Vous souhaitez signaler des nids de poule, des
problèmes d’éclairage public, des potelets descellés
ou des débris de végétaux sur la voie publique...
CONTACTEZ ALLÔ MAIRIE : 05 45 389 289
PERMANENCES JURIDIQUES À L’ESPACE
FRANQUIN
Avocat : chaque lundi matin entre 9h et 12h.
Conciliateur de justice : chaque 2e
et 4e
vendredi de
chaque mois de 9h à 12h.
A N G O U L E M E M A G
2 7
L’OPPOSITION
- S ’ E X P R I M E R -
o c t
2 O 1 6
8/2o
Réservations :
O5 45 38 61 62
p i a n o e n v a l o i s . f r
ANGOULÊME
e t C h a r e n t e
©AxelArno
8 Oct.
9 Oct.
10 Oct.
11 Oct.
12 Oct.
12 Oct.
13 Oct.
14 Oct.
15 Oct.
18 Oct.
19 Oct.
20 Oct.
2 Déc.
André MAnOukiAn et MAliA
Axia MArinescu
Jean-‐Paul GAsPAriAn
Baptiste TrOTiGnOn
et Minino GArAy
li JiAn
louis schwizGeBel
elisso BOlkvADze
ismaël MArGAin
MAThilDe
Tristan PfAff
Michel DAlBerTO
quatuor herMiOne
et stéphane TOrOssiAn
Guillaume cOPPOlA et
chœur de l’Opéra de Bordeaux
Espace Arc-en-Ciel - ChAlAis
sacré Cœur - ANGOUlÊME
Théâtre Jean Ferrat - RUEllE
Théâtre - ANGOUlÊME
le Castel - COGNAC - ChâTEAUbERNARd
les Carmes - lA ROChEFOUCAUld
Théâtre - ANGOUlÊME
Auditorium Maurice Ravel - JARNAC
Théâtre - ANGOUlÊME
soëlys - sOyAUx
la Canopée - RUFFEC
salle des fêtes - lA COURONNE
Théâtre - ANGOUlÊME
23
e
festival
lundi 3 octobre
de 18 h à 20 h : rencontre des bureaux des étudiants –
Centre Information Jeunesse, place du Champ de Mars
mardi 4 octobre
de 17 h 30 à 21 h : soirée d’accueil au théâtre
mercredi 5 octobre
de 17 h à 19 h : visite de l’Alpha
de20 hà23 h:soiréephosphorescenteàlapatinoireNautilis
jeudi 6 octobre
12 h : déjeuner international à l’IUT, 4 avenue de Varsovie
20 h 30 : soirée à La Nef avec Lehmanns Brothers
vendredi 7 octobre
de 17 h 30 à 19 h  : géocaching en centre-ville, départ
depuis l’office de tourisme
de 21 h à 2 h  : barathon, concerts dans le centre-ville
À noter : pour les soirées à La Nef et à la patinoire,
des navettes seront mises à disposition.
EN SAVOIR PLUS : FACEBOOK « ÉTUDIANTS GRANDANGOULÊME »
- R E N C O N T R E R -
A N G O U L E M E M A G
2 8
VIE ÉTUDIANTE
BIEN COMMENCER L’ANNÉE
PIANO EN VALOIS
23E
ÉDITION
Depuis 1994, date de sa création, ce rendez-vous
d’envergure européenne redonne vie aux plus grands
compositeurs grâce à l’instrument « star » des festivals
et des salles de concert : le piano.
Une quinzaine d’artistes internationaux se partagent la scène
du théâtre d’Angoulême mais également de plusieurs lieux de
spectacle sur le département, avec la volonté affichée des or-
ganisateurs d’aller à la rencontre de différents publics.
En savoir plus : 06 76 41 40 00
pianoenvalois@wanadoo.fr-http://www.piano-en-valois.fr
Pour la semaine d’accueil des étudiants 2016, ce ne sont pas moins de 16 structures qui se mobilisent pour pro-
poser rencontres, concerts, visites et soirées… Parmi les temps forts programmés, la soirée d’accueil au théâtre
d’Angoulême sera l’occasion pour les jeunes angoumoisins nouveaux venus de rencontrer Xavier Bonnefont et
une partie de son équipe municipale, de découvrir la programmation de la scène nationale et ainsi que les atouts
de notre territoire à travers la présentation du Pôle image Magélis.
CONSEILLER MUNICIPAL
Favoriser l’intégration des étudiants
dans notre ville est une de nos
priorités, c’est pourquoi nous nous réjouissons de
les accueillir.
Avec ces différentes soirées et rencontres, que
l’ensemble des partenaires ont souhaité gratuites,
tout est mis en œuvre pour que chacun se sente
chez lui, aussi bien dans la ville qu’au sein de
l’Université et qu’il s’épanouisse tout au long de sa
formation  !
LA PAROLE À...
Guillaume CHUPIN
JOURNÉES DU PATRIMOINE
17 et 18 septembre
La 33e
édition des journées euro-
péennes du patrimoine est placée
sous le thème de la citoyenneté,
qui renvoie aux sources même de
cette manifestation créée en 1984 :
celle d’une appropriation par tous
d’un bien commun, d’une histoire
commune.
Musée de la bande dessinée
• samedi 17 et dimanche 18 sep-
tembre à 15h et à 16h
Approchez certaines des plus
belles pièces de la collection, et
échangez avec les équipes de la
Cité sur les questions de restau-
ration et de préservation des col-
lections de bande dessinée.
•samedi 17 et dimanche 18 sep-
tembre à 14 h 30
Découvrez les coulisses d’une des
plus grandes « bédéthèques » au
monde en compagnie des biblio-
thécaires en charge de ce fonds
remarquable.
• samedi 17 septembre à 15h
Lecture musicale dessinée : cases
en scène au far-west
Grâce à la lecture d’un extrait
d’un roman western historique
de l’écrivain Cormac Mc Carthy,
un comédien vous emmène dans
l’univers rude et brutal d’une
bande de hors-la-loi. Une aven-
ture contrebalancée « en live »,
par la musique inventive d’un gui-
tariste et d’un contrebassiste et
par une projection d’une grande
illustration qui se construit en di-
rect et de façon énigmatique par
un dessinateur…
• dimanche 18 septembre à 15h
Conférence : la citoyenneté dans
l’œuvre de Goscinny
Conférence de Jean-Pierre Mer-
cier, conseiller scientifique de la
Cité.
Via Patrimoine
• 16 et 17 septembre de 10h à 11h :
thé ou café ? Venez prendre votre
petit-déjeuner à l’Alpha en com-
pagnie de Via Patrimoine et bé-
néficiez de points de vue excep-
tionnels sur la ville d’Angoulême.
Limité à 20 personnes. Inscription
obligatoire auprès de Via Patri-
moine avant le jeudi 15 septembre
à 17h. Rendez-vous : L’Alpha, 1 rue
Coulomb à Angoulême. Tarif : 5 €.
• samedi 17 septembre
- de 10h à 11h : thé ou café ? Ve-
nez prendre votre petit-déjeuner
au sommet de la tour ronde de
l’Hôtel de Ville d’Angoulême. Li-
mité à 18 personnes. Inscription
obligatoire auprès de Via Patri-
moine avant le vendredi 16 sep-
tembre à 17h. Rendez-vous : tour
ronde de l’hôtel de ville. Tarif :
5 €.
- à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h, 17h : vi-
site de l’immeuble de la « So-
ciété d’Encouragement au Bien
de la Charente ». Limitées à 18
personnes. Rendez-vous : Mu-
sée de la Mutualité, 37 avenue
Président Wilson à Angoulême.
Gratuit.
- à 15h, 16h, 17h, 18h : visite des
tours de l’ancien château com-
tal d’Angoulême. Visites limitées
à 18 personnes. Rendez-vous :
tour ronde de l’Hôtel de Ville.
Gratuit.
• dimanche 18 septembre
- à 15h, 16h, 17h, 18h : visite des
tours de l’ancien château com-
tal d’Angoulême. Limitées à 18
personnes. Rendez-vous : tour
ronde de l’Hôtel de Ville. Gratuit.
Musée du Papier
• samedi 17 septembre à 14 h 30
Conférence « De la naissance de
la citoyenneté dans le monde an-
tique à nos jours ».
A N G O U L E M E M A G
2 9
PROGRAMMATION
SEPTEMBRE - OCTOBRE
- S E D I V E R T I R -
LES PORTES OUVERTES DE
LA CITÉ DE LA BANDE DESSINÉE
samedi 1er
 octobre 2016 à partir de 14h, au musée de
la bande dessinée et au vaisseau Mœbius, entrée
libre
Un après-midi pour découvrir en avant-première, la
programmation et les nombreux rendez-vous pro-
posés par la Cité tout au long de l’année.
À cette occasion, des ateliers de découverte gra-
phique et des visites accompagnées seront pro-
posés gratuitement pendant que les auteurs qui
composent le paysage local vous accueilleront au
« salon des auteurs » pour vous présenter leur tra-
vail.
CONCOURS DE PÂTISSERIE AMATEUR
Vous avez entre 10 et 70 ans et vous aimez régaler
votre entourage de bons petits gâteaux ou entremets ?
Inscrivez-vous au concours de pâtisserie amateur
organisé par le comité de quartier de Saint-Gelais.
Le gagnant se verra offrir un stage chez un grand
pâtissier d’Angoulême et un repas pour deux
personnes au restaurant le Saint-Gelais à Angoulême.
Modalités et inscription sur le site de l’association :
saintgelais.over-blog.com
ANGOULEME
et
LA CHARENTE DANS LA GUERRE
1939-1945
lundi 10 octobre 2016 de 9h30 à 12h30 puis de 14h
à 17h.
Dans les salons de l’Hôtel de Vville
Entrée libre
Le CERHIM, CEntre Régional d’HIstoire de
la Mémoire organise un colloque consacré
à Angoulême et la Charente sous l’occupation.
Ses travaux débuteront avec l’intervention du
grand témoin de cette période Madame GROS.
Tout au long de la journée, plus d’une douzaine
d’historiens et d’universitaires retraceront
l’histoire de la Charente au cours de cette période
dramatique : la drôle de guerre, l’arrivée des
réfugiés, la ligne de démarcation, l’occupation
allemande, les internements des Espagnols et des
Tsiganes au camp des Alliers, l’arrestation et la
déportation des Juifs, la vie quotidienne pleine de
privations, l’action héroïque de la Résistance et de
ses figures emblématiques et enfin la libération
de la Charente. Cette journée est organisée
entre autres, par Paul LEVY et Jacques BAUDET
tous deux historiens bien connus dans notre
département.
A N G O U L E M E M A G
3 0
- S E D I V E R T I R - -
ha ha ha !
je comprends
mieux
maintenant
!!
FOUILLES
PALEONTOLOGIQUES...du côté
d’Angéac-
Charente,
il devient
comme
fou!
c’est
marrant,
dés que l’on
promène
Grègor...
os court !
il est
interdit
de
toucher
aux os !!
ASSOCIATION VALENTIN HAÜY
Samedi 8 octobre à partir de 9h,
241 rue de Bordeaux
Créée en 1889, l’association Va-
lentin Haüy a été reconnue d’uti-
lité publique en 1891. Son fonda-
teur, Maurice de la Sizeranne,
devenu aveugle à l’âge de 9 ans,
avait pour ambition de soutenir
les aveugles dans leur lutte pour
l’accès à la culture et à la vie pro-
fessionnelle.
Aujourd’hui, et avec constance
depuis plus de 125 ans, l’associa-
tion Valentin Haüy poursuit l’ob-
jectif premier de son fondateur :
lutter avec et pour les personnes
déficientes visuelles pour la re-
connaissance de leurs droits, leur
participation à part entière à la
vie sociale et professionnelle, le
développement de leur autonomie
au quotidien, leur information et
l’information du grand public sur
la réalité du handicap visuel, les
moyens de sa prévention et la né-
cessité de toujours faire évoluer
le regard que la société, et par-
fois les personnes déficientes vi-
suelles elles-mêmes, portent sur
le handicap.
Afin de mieux connaître cette as-
sociation et ses actions, le comité
de Charente vous ouvre ses portes
le samedi 8 octobre à partir de 9h
au 241 rue de Bordeaux.
Tous les mercredis
à partir du 7 septembre
Catégories -9 / -11 ans
HANDBALL
- Ouverture des catégories jeunes (-9 et -11) aux garçons
- Deux créneaux disponibles à la Grand Font et à la Grande Garenne
RENTRÉE DES FUTURES CHAMPIONNES
ET FUTURS CHAMPIONS
NOUVEAU
AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES
INFORMATIONS
scahand@orange.fr
05.45.90.93.18
Balades à vélo commentées par Via Patrimoine
Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville d’Angoulême propose des
sorties « découverte du patrimoine à vélo » en partenariat avec Via
Patrimoine et le GrandAngoulême.
Dimanche 18 septembre de 10h à 12h : coulée verte.
Dimanche 2 octobre de 10h à 12h : images urbaines et street art.
Samedi 15 octobre de 10h à 12h : Angoulême en littérature.
Sorties gratuites, limitées à 20 participants. Inscription obligatoire
jusqu’au jour précédant la sortie à 15h auprès de l’Office de Tourisme:
05 45 95 16 84.
A N G O U L E M E M A G
3 1
- S E D I V E R T I R -
Angoulême mag 68 bd

Contenu connexe

Tendances

Fiche SCoT LHPCE n°10 - Habitat
Fiche SCoT LHPCE n°10 - HabitatFiche SCoT LHPCE n°10 - Habitat
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
ARCADE, Une Terre pour Vivre
 
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'EurométropoleAttractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
kolbjm
 
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
Orgerus Mairie
 
Lettre d'annonce du FISAC Gerland
Lettre d'annonce du FISAC GerlandLettre d'annonce du FISAC Gerland
Lettre d'annonce du FISAC Gerland
Romain Blachier
 
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
christophe pecot
 
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
Association Villes Internet
 
Fiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Fiche SCoT LHPCE n°5 - TourismeFiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septièmePrésentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Romain Blachier
 
Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011
Le-Sourn Le Sourn
 
Damien Piller - Migros Rapport Annuel
Damien Piller - Migros Rapport AnnuelDamien Piller - Migros Rapport Annuel
Damien Piller - Migros Rapport Annuel
Damien Piller
 
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vencePerret2014
 
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
FrdricCANEVET
 
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieresT11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
AnnabellaDASILVA
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Mairie Argentré du Plessis
 
PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016
Orgerus Mairie
 

Tendances (19)

Fiche SCoT LHPCE n°10 - Habitat
Fiche SCoT LHPCE n°10 - HabitatFiche SCoT LHPCE n°10 - Habitat
Fiche SCoT LHPCE n°10 - Habitat
 
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
Fiche gestion-eau-arcade-2sur2
 
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
 
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'EurométropoleAttractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
Attractivité du territoire de Strasbourg et de l'Eurométropole
 
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
Peo 003 mars_2015__034443800_2108_27022015
 
Lettre d'annonce du FISAC Gerland
Lettre d'annonce du FISAC GerlandLettre d'annonce du FISAC Gerland
Lettre d'annonce du FISAC Gerland
 
Bat5 bulletin adp_mai
Bat5 bulletin adp_maiBat5 bulletin adp_mai
Bat5 bulletin adp_mai
 
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
Article Différence Coiffure dans l'Anjou Eco de 11 2014
 
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
Ivry - Rencontres budgétaires de quartier 2009
 
Fiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Fiche SCoT LHPCE n°5 - TourismeFiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
Fiche SCoT LHPCE n°5 - Tourisme
 
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septièmePrésentation du projet de management de centre-ville lyon septième
Présentation du projet de management de centre-ville lyon septième
 
Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90Journal de bussy numéro 90
Journal de bussy numéro 90
 
Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011
 
Damien Piller - Migros Rapport Annuel
Damien Piller - Migros Rapport AnnuelDamien Piller - Migros Rapport Annuel
Damien Piller - Migros Rapport Annuel
 
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence
100% vence avec philippe perret notre programme pour faire gagner vence
 
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
Magazine Attractive EcoNews - Janvier 2019
 
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieresT11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
T11 situation dans le quartier des hauts d asnieres
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
 
PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016
 

Similaire à Angoulême mag 68 bd

Discours vœux 2013 du maire de cordes
Discours vœux 2013 du maire de cordesDiscours vœux 2013 du maire de cordes
Discours vœux 2013 du maire de cordes
Paul Quilès
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-GervaisDLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
Mathieu Mhun
 
Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016
mediathequelesourn
 
Présentation réunion publique 25 novembre 2016
Présentation réunion publique 25 novembre 2016Présentation réunion publique 25 novembre 2016
Présentation réunion publique 25 novembre 2016
webmaster87
 
Le Mag' n°18
Le Mag' n°18Le Mag' n°18
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
Mairie Argentré du Plessis
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-TruillotIvry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Association Villes Internet
 
La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011Bry94360
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Journal n°22
Journal n°22Journal n°22
Journal n°22
RebreuveRanchicourt1
 
Journal n°18
Journal n°18 Journal n°18
Journal n°18
RebreuveRanchicourt1
 

Similaire à Angoulême mag 68 bd (20)

Discours vœux 2013 du maire de cordes
Discours vœux 2013 du maire de cordesDiscours vœux 2013 du maire de cordes
Discours vœux 2013 du maire de cordes
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
 
Bilan economie emploi
Bilan economie emploiBilan economie emploi
Bilan economie emploi
 
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-GervaisDLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
DLP #6 - Cadre de vie et bien-être au Pré Saint-Gervais
 
Turbulences n52
Turbulences n52Turbulences n52
Turbulences n52
 
Journal de Bussy 157
Journal de Bussy 157Journal de Bussy 157
Journal de Bussy 157
 
Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016
 
Présentation réunion publique 25 novembre 2016
Présentation réunion publique 25 novembre 2016Présentation réunion publique 25 novembre 2016
Présentation réunion publique 25 novembre 2016
 
Le Mag' n°18
Le Mag' n°18Le Mag' n°18
Le Mag' n°18
 
Compte-rendu Ivry Port
Compte-rendu Ivry PortCompte-rendu Ivry Port
Compte-rendu Ivry Port
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
 
Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902Journal L'Itinérant numéro 902
Journal L'Itinérant numéro 902
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
 
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-TruillotIvry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
Ivry renouvellement urbain Gagarine-Truillot
 
2 pages projets vernon
2 pages projets vernon2 pages projets vernon
2 pages projets vernon
 
La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Bat validé
 
Argentré Infos Novembre 2013
Argentré Infos Novembre 2013Argentré Infos Novembre 2013
Argentré Infos Novembre 2013
 
Journal n°22
Journal n°22Journal n°22
Journal n°22
 
Journal n°18
Journal n°18 Journal n°18
Journal n°18
 

Plus de Ville d'Angoulême

Menus petite enfance decembre 2016
Menus petite enfance decembre 2016Menus petite enfance decembre 2016
Menus petite enfance decembre 2016
Ville d'Angoulême
 
Menus écoles dec 2016
Menus écoles dec 2016Menus écoles dec 2016
Menus écoles dec 2016
Ville d'Angoulême
 
Programme de noël 2016
Programme de noël 2016Programme de noël 2016
Programme de noël 2016
Ville d'Angoulême
 
Organigramme public Mairie d'Angoulême
Organigramme public Mairie d'AngoulêmeOrganigramme public Mairie d'Angoulême
Organigramme public Mairie d'Angoulême
Ville d'Angoulême
 
Pharmacies de garde | novembre 2016
Pharmacies de garde | novembre 2016Pharmacies de garde | novembre 2016
Pharmacies de garde | novembre 2016
Ville d'Angoulême
 
Pharmacies de garde - Octobre 2016
Pharmacies de garde - Octobre 2016Pharmacies de garde - Octobre 2016
Pharmacies de garde - Octobre 2016
Ville d'Angoulême
 
Plaquette pre
Plaquette prePlaquette pre
Plaquette pre
Ville d'Angoulême
 
Menus Ecoles nov 2016
Menus Ecoles nov 2016Menus Ecoles nov 2016
Menus Ecoles nov 2016
Ville d'Angoulême
 
Menus Petite Enfance novembre 2016
Menus Petite Enfance novembre 2016Menus Petite Enfance novembre 2016
Menus Petite Enfance novembre 2016
Ville d'Angoulême
 
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
Ville d'Angoulême
 
Menus ecoles-oct-2016
Menus ecoles-oct-2016Menus ecoles-oct-2016
Menus ecoles-oct-2016
Ville d'Angoulême
 
Pv cm du 6 octobre 2016
Pv cm du 6 octobre 2016Pv cm du 6 octobre 2016
Pv cm du 6 octobre 2016
Ville d'Angoulême
 
Tunnel de la Gâtine
Tunnel de la GâtineTunnel de la Gâtine
Tunnel de la Gâtine
Ville d'Angoulême
 
Menus des restaurants scolaires
Menus des restaurants scolairesMenus des restaurants scolaires
Menus des restaurants scolaires
Ville d'Angoulême
 
Randonnées seniors
Randonnées seniorsRandonnées seniors
Randonnées seniors
Ville d'Angoulême
 
Plaquette multisports
Plaquette multisportsPlaquette multisports
Plaquette multisports
Ville d'Angoulême
 
Activités séniors | Angoulême 2016-2017
Activités séniors | Angoulême 2016-2017Activités séniors | Angoulême 2016-2017
Activités séniors | Angoulême 2016-2017
Ville d'Angoulême
 
Arrêté municipal
Arrêté municipal Arrêté municipal
Arrêté municipal
Ville d'Angoulême
 
Circuit des remparts
Circuit des rempartsCircuit des remparts
Circuit des remparts
Ville d'Angoulême
 

Plus de Ville d'Angoulême (19)

Menus petite enfance decembre 2016
Menus petite enfance decembre 2016Menus petite enfance decembre 2016
Menus petite enfance decembre 2016
 
Menus écoles dec 2016
Menus écoles dec 2016Menus écoles dec 2016
Menus écoles dec 2016
 
Programme de noël 2016
Programme de noël 2016Programme de noël 2016
Programme de noël 2016
 
Organigramme public Mairie d'Angoulême
Organigramme public Mairie d'AngoulêmeOrganigramme public Mairie d'Angoulême
Organigramme public Mairie d'Angoulême
 
Pharmacies de garde | novembre 2016
Pharmacies de garde | novembre 2016Pharmacies de garde | novembre 2016
Pharmacies de garde | novembre 2016
 
Pharmacies de garde - Octobre 2016
Pharmacies de garde - Octobre 2016Pharmacies de garde - Octobre 2016
Pharmacies de garde - Octobre 2016
 
Plaquette pre
Plaquette prePlaquette pre
Plaquette pre
 
Menus Ecoles nov 2016
Menus Ecoles nov 2016Menus Ecoles nov 2016
Menus Ecoles nov 2016
 
Menus Petite Enfance novembre 2016
Menus Petite Enfance novembre 2016Menus Petite Enfance novembre 2016
Menus Petite Enfance novembre 2016
 
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
Menus alsh-20 oct-au-2-nov2016
 
Menus ecoles-oct-2016
Menus ecoles-oct-2016Menus ecoles-oct-2016
Menus ecoles-oct-2016
 
Pv cm du 6 octobre 2016
Pv cm du 6 octobre 2016Pv cm du 6 octobre 2016
Pv cm du 6 octobre 2016
 
Tunnel de la Gâtine
Tunnel de la GâtineTunnel de la Gâtine
Tunnel de la Gâtine
 
Menus des restaurants scolaires
Menus des restaurants scolairesMenus des restaurants scolaires
Menus des restaurants scolaires
 
Randonnées seniors
Randonnées seniorsRandonnées seniors
Randonnées seniors
 
Plaquette multisports
Plaquette multisportsPlaquette multisports
Plaquette multisports
 
Activités séniors | Angoulême 2016-2017
Activités séniors | Angoulême 2016-2017Activités séniors | Angoulême 2016-2017
Activités séniors | Angoulême 2016-2017
 
Arrêté municipal
Arrêté municipal Arrêté municipal
Arrêté municipal
 
Circuit des remparts
Circuit des rempartsCircuit des remparts
Circuit des remparts
 

Dernier

RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Philippe Villette
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
nzigamasaboThadde
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
lecourrierdesstrateg
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 

Dernier (13)

RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
Accord-cadre entre le Saint-Siège et la République du Burundi sur des matiere...
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 

Angoulême mag 68 bd

  • 1. RÊVER:FestivalduFilmFrancophoneICOMPRENDRE:FabriquerlavillededemainIGRANDIR:Actualitésde la rentrée I BOUGER : Circuit des Remparts I CONNAÎTRE : Les remparts d’Angoulême I INNOVER : Le CV par compétences I RESPIRER : Embellissez votre rue I RENCONTRER : Gérard Lefèvre I REGARDER : Jardin vert LE MAGAZINE DE MA VILLE I N°68 I SEPTEMBRE - OCTOBRE 2016 ANGOULEME MAG Urbanisme fabriquer la ville de demain
  • 2. A N G O U L E M E M A G 2 4 6 14 19 12 20 4 RÊVER FFA : RETOUR EN IMAGES 6 COMPRENDRE FABRIQUER LA VILLE DE DEMAIN 12 COLLABORER BHNS : LE POINT SUR LE PROJET PORTRAIT DE GÉRARD LEFÈVRE 14 GRANDIR L’ACTUALITÉ DE LA RENTRÉE NON AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE 16 BOUGER PORTRAIT DE DOMINIQUE MARCADIER 17 CONNAÎTRE LES REMPARTS D’ANGOULÊME 18 INNOVER L’INFO PRÈS DE CHEZ VOUS LE CV PAR COMPÉTENCES 19 RESPIRER EMBELLISSEZ VOTRE RUE 20 REGARDER LE JARDIN VERT AU CŒUR DE L’ÉTÉ 28 S’EXPRIMER 30 SE DIVERTIR SEMAINE D’ACCUEIL DES ÉTUDIANTS PIANO EN VALOIS
  • 3. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Xavier Bonnefont DIRECTRICE DE LA RÉDACTION Bénédicte Bourgoin ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Claire Bes Croué, Florent Gaillard, Valérie Lescurat PHOTOS Gérard Truffandier FP Fotolia MAQUETTE ET CRÉATION GRAPHIQUE Maïa : maia-creation.com IMPRESSION Médiaprint DISTRIBUTION Adrexo TIRAGE 33 000 exemplaires DÉPÔT LÉGAL Mars 2015 - ISSN 1297-8396 Imprimé avec des encres d’origine végétale, sur papier couché, issu de forêts gérées européennes, produit en usine certifiée Imprim’vert 1QUELLE DÉFINITION DONNEZ-VOUS AU « DÉVELOPPEMENT URBAIN » ? Selon moi, il s’agit de fabriquer la ville de demain. Cela prend forme de manière concrète, avec des études techniques et de nombreux chantiers ; mais cela englobe également une part de prospective qui nous permet de nous projeter dans l’avenir. En effet, le contexte actuel est particulièrement exaltant : arrivée de la Ligne à Grande Vitesse, transformation en profondeur de plusieurs quartiers grâce aux Opérations de Renouvellement Urbain ou à la revalorisation de friches urbaines telle que celle de l’Îlot du Port ou de la gare… Beaucoup de projets se concrétisent, notamment grâce à un partenariat fructueux avec l’Établissement Public Foncier qui nous accompagne et investit beaucoup de temps et d’argent pour la ville d’Angoulême. 2SI VOUS NE DEVIEZ CITER QU’UN PROJET POUR 2016… Sans hésitation, je choisirais de vous parler de l’Îlot du Port. Depuis si longtemps attendu, espéré… le chantier a enfin commencé. Les déconstructions sont effectives. La Charente est désormais visible depuis la route de Bordeaux ! Une première étape a ainsi été franchie dans la construction de ce « lien urbain » qui s’étendra ensuite de la gare au carrefour « Barrouillhet » englobant également les berges du fleuve et le quartier de l’Houmeau. 3D’AUTRES PROJETS VOUS TIENNENT-ILS PARTICULIÈREMENT À CŒUR ? Je suis spécialement attentif à tous les dossiers autour de la re-qualification de notre cœur de ville et à la protection ou la réhabilitation de notre patrimoine architectural. La création d’un secteur sauvegardé ou la mise en place d’aides à destination des propriétaires- bailleurs voulant rénover leurs locaux sont autant de projets allant dans ce sens qui verront le jour en 2017. Par ailleurs, je vous invite à suivre de près les actions de médiation culturelle et d’éducation au patrimoine menées dans le cadre des « mémoires de la poudrerie ». Une belle façon de préparer le grand projet urbain qui remodèlera dans les prochaines décennies le site, si emblématique, de l’ancienne SNPE (Société Nationale des Poudres et des Explosifs). 3 QUESTIONS À ... PASCAL MONIER A N G O U L E M E M A G 3 Article disponible en vidéo « langue des signes » sur angouleme.fr Version audio du magazine sur angouleme.fr adjoint en charge de l’urbanisme
  • 4. Le 28 août, le Festival du Film Francophone d’Angoulême clôturait sa 9e édition. Entre compétition officielle de dix films, coups de cœur, courts métrages, hommage au cinéma libanais… 78 films ont été mis à l’affiche par Marie-France Brière et Dominque Besnehard, prouvant une fois encore, que le cinéma peut être à la fois populaire et de grande qualité. Retour en images sur cette semaine de festival au casting prestigieux. Retrouvez toutes les photos du festival sur angouleme.fr A N G O U L E M E M A G 4 - R Ê V E R - FESTIVAL DU FILM FRANCOPHONE RETOUR SUR IMAGES
  • 5. A N G O U L E M E M A G 5 - R Ê V E R - LE PALMARÈS COMPLET Valois de diamant (prix TV5 Monde) Ma vie de Courgette de Claude Barras Valois de la mise en scène Sacha Wolff pour Mercenaire Valois du scénario Louis Bélanger pour Les mauvaises herbes Valois de la meilleure actrice Lina El Arabi dans Noces Valois du meilleur acteur Sébastien Houbani dans Noces Ex-aequo avec Antoine Olivier Pilon dans 1:54 Valois du public (prix Canal +) Les mauvaises herbes de Louis Bélanger Valois Magelis (prix du jury étudiants présidé par Anne Richard) 1:54 de Yan England Valois René Laloux (court métrage) Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev Valois Martin Maurel (Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone sous l’égide de la banque Martin Maurel) Didar Domehri
  • 6. A N G O U L E M E M A G 6 - C O M P R E N D R E - OPÉRATIONS DE RENOUVELLEMENT URBAIN >> QUARTIER DE BASSEAU
  • 7. La direction du développement urbain d’Angoulême vous écoute, vous oriente et vous renseigne sur les documents et règles d’urbanisme. Elle répond à vos questions concernant la « constructibilité » d’un terrain, la réglementation ou encore les procédures et démarches à suivre. Elle peut également vous aider à la constitution de dossiers, de demande d’autorisation, vous prendre rendez-vous avec un architecte des Bâtiments de France afin de bénéficier de conseils éclairés… mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg ! Car c’est également en son sein que sont réalisées et suivies les études pour les grands projets menés par la Ville : Îlot du Port, Logis de Lunesse, secteur sauvegardé. Elle a aussi en charge les Opérations de Renouvellement Urbain (ORU) menées depuis 2008 dans les quartiers de Basseau et Grande-Garenne. Une autre de ses particularités : c’est également en poussant la porte de la direction du développement urbain que les commerçants Angoumoisins (ou ceux qui souhaitent le devenir !) trouveront les réponses à leurs questions en matière de réglementation et des interlocuteurs dédiés pour l’animation commerciale de la Ville. A N G O U L E M E M A G 7 - C O M P R E N D R E - FABRIQUER LA VILLE DE DEMAIN
  • 8. BIENVENUE À L’OUEST Depuis 2008, une large Opération de Renouvellement Urbain transforme petit à petit les quartiers de Basseau et Grande- Garenne : amélioration des bâtiments, création de nouveaux équipements… l’espace se remodèle avec une volonté toujours réaffirmée, l’amélioration du cadre de vie des habitants. Les années 2016 et 2017 vont voir de nombreux projets se concrétiser. Entre poses de premières pierres et inaugurations, le point sur les chantiers en cours et à venir. DU CÔTÉ DE BASSEAU Cet hiver commencera le réaménagement de la place centrale du quartier avec la construction d’un bâtiment dans lequel prendront place un bureau de poste ainsi qu’une boucherie-épicerie. Elle sera encadrée par deux nouveaux équipements dont les travaux ont déjà commencé : - la bibliohèque espace jeux jouets et mairie annexe dont la mise en service prévisionnelle est fixée à l’été 2017 - l’équipement socio-culturel et sportif qui ouvrira fin 2017 et dont la pose de première pierre a eu lieu le 22 juin dernier. L’épicerie sociale réhabilitée reprendra également du service en fin d’année 2016. LES PARTENAIRES DE L’ORU Une opération ambitieuse comme celle de l’ORU Basseau Grande-Garenne mobilise un nombre important d’acteurs. Focus sur les principaux parte- naires engagés : L’État : le Préfet, Délégué de l’ANRU en Charente et la DDT accompagnent les maîtres d’ouvrage. Le GrandAngoulême : le pré- sident de l’agglomération, assure le pilotage de l’ORU conjointement avec le Préfet. La Ville d’Angoulême : le maire, assure la mise en œuvre des projets qui relèvent de la ville (écoles, pôle petite enfance, espaces publics, centres so- ciaux culturels et sportifs, etc.) : définition des objectifs, du ca- lendrier et du budget alloué à chaque projet. Les bailleurs sociaux : Logélia et l’OPH de l’Angoumois as- surent la mise en œuvre des opérations liées aux logements locatifs publics. Le Conseil Départemental et le Conseil Régional contribuent au financement des opérations d’aménagements publics et de créations, réhabilitations et ré- sidentialisations de logements. DU CÔTÉ DE LA GRANDE-GARENNE Plusieurs chantiers s’achèveront en fin d’année 2016. Dès septembre, le gymnase, en réhabilitation depuis fin 2015, rouvrira ses portes et l’équipement socio-culturel et sportif comprenant la MJC Grande-Garenne-Sillac- Frégeneuil ainsi que la bibliothèque-médiathèque sera inauguré cet automne. Il sera alors officiellement baptisé « La Mosaïque », nom choisi par les habitants via le site internet de la Ville et d’urnes disposées dans les différentes structures du quartier. A N G O U L E M E M A G 8 - C O M P R E N D R E -
  • 9. AU SERVICE DE L’ORU Avec plusieurs projets menés en parallèle, l’Opération de Renouvellement Urbain nécessite d’être coordonnée, expliquée, accompagnée. L’ensemble des services de la Ville est mobilisé. Parmi eux, les deux pieds sur le terrain, Séverine Chabot, coordinatrice des Projets de Renouvellement Urbain et Isabelle De Bridiers, animatrice de l’accompagnement social des projets urbains. SÉVERINE, UNE VISION GLOBALE DES PROJETS Organiser, harmoniser, mais aussi ajuster… autant de verbes qui peuvent définir le travail au quotidien de Séverine, chargée de la coordination générale des projets ORU. « Ma mission est d’articuler les différentes opérations, de faire l’interface entre les nombreux partenaires et de m’assurer que les opérations s’inscrivent bien dans la convention ORU qui définit le cadre à respecter ». Un champ d’intervention très large qui, pour elle, constitue l’intérêt même de son poste : « c’est complexe mais passionnant ! Je suis en lien avec de nombreux experts, les jours d’inauguration, c’est une vraie satisfaction pour toute l’équipe ! » ISABELLE, BIENVENUE À LA MAISON DE L’ORU « L’ORU, ce ne sont pas que des chantiers, de la poussière et des démolitions ! C’est aussi des animations et des partenariats menés autour des projets avec les habitants et les structures du territoire ». Voilà le décor planté par Isabelle ! Tout au long de l’année, elle est l’interlocutrice privilégiée des résidents et des acteurs des quartiers. Objectifs : faciliter la communication entre les Angoumoisins et la mairie, mener à bien des actions de concertation notamment des réunions publiques et animer le quartier à l’occasion des moments clés de l’ORU : lancement de chantiers, ouverture de nouveaux lieux, accompagnement lors des démolitions de bâtiments. C’est ainsi que plusieurs actions ont été et seront menées avec le collège, les écoles, les CSCS ou les bailleurs (visites de chantiers, sorties pédagogiques…). Pour contacter Isabelle : 06 22 44 12 58 ou i.debridiers@mairie-angouleme.fr CHIFFRES CLÉS DE L’ORU : Un investissement de près de 100 M€ depuis 2008 réalisé par la Ville, les bailleurs publics, GrandAngoulême, avec des subventions du Conseil Dépar- temental, du Conseil Régional, de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), de la Caisse des dépôts. Environ 80 opérations dont plus de quarante pilotées par la ville. 4 agents chargés de la conduite des opérations d’équipements et d’aménagements public. 2 agents à temps plein chargés de la conduite de projet d’en- semble et de l’accompagne- ment autour de l’ORU. 10 chefs de projets faisant le lien entre les techniques et les utilisateurs des équipements. A N G O U L E M E M A G 9 - C O M P R E N D R E -
  • 10. ÎLOT DU PORT CHANGER LA PERSPECTIVE Ouvert sur un paysage remarquable, et malgré une situation urbaine privilégiée, l’îlot du Port, situé entre la rue de Bordeaux et le boulevard Besson Bey, semblait jusqu’à présent tombé en déshérence. C’est pour remédier à ce constat qu’a débuté en mai dernier un vaste programme de renouvellement urbain mené de concertation par la ville d’Angoulême et le GrandAngoulême avec l’appui de l’Établissement Public Foncier du Poitou-Charentes. Aujourd’hui, l’heure est à la démolition, une phase nécessaire avant de passer à la construction de nouveaux espaces. L’occasion de faire le point sur les enjeux et objectifs de ce site aux atouts indéniables. Renouveler l’offre résidentielle Un site naturel remarquable avec une relation directe avec le fleuve. C’est dans ce cadre exceptionnel que seront construits de nouveaux logements, première étape avant un aménagement des espaces naturels et des berges. Encourager la réhabilitation des bâtiments existants Ce programme offrira au quartier un nouveau visage et de nouvelles ambiances et apportera un regain d’intérêt et de fréquentation… un premier pas vers une réhabilitation plus large. Ouvrir le plateau sur les rives de Charente Premier maillon entre le fleuve et la ville « haute », les travaux de l’Îlot du Port permettront de mettre en évidence un parcours transversal facilitant les échanges entre le plateau et les berges. A N G O U L E M E M A G 1 0
  • 11. UN POINT D’ENTRÉE POUR VOS PROJETS Au service « conseil urbanisme et commerce », Sandrine et Mylène sont vos premières interlocutrices. Elles vous accueillent, vous renseignent et vous accompagnent dans le montage de vos dossiers… et elles mobilisent toutes leurs connaissances pour trouver des réponses à vos questions dont les thématiques évoluent selon la réglementation. « Chaque jour nous sommes en contact avec des personnes qui portent et défendent leur projet » nous explique Mylène. « C’est motivant et ça donne envie d’aller au bout de nos recherches pour que le service rendu soit le meilleur possible. » La première de leurs missions est d’éclairer les Angoumoisins sur la marche à suivre pour leurs travaux. Sont-ils soumis à autorisation ? Si oui, s’agit- il d’une déclaration de travaux ou d’un permis de construire ? Dans un second temps, elles expliquent comment remplir un dossier et le vérifient avec l’usager. « Une intervention précieuse qui peut faire gagner beaucoup de temps et d’énergie ! » nous précise Sandrine. D’autres requêtes viennent étoffer leur quotidien : demandes de consultation de dossiers d’urbanisme, recherche du nom d’un propriétaire, contentieux de voisinage, tenue de l’agenda des rendez-vous avec l’architecte des bâtiments de France et celui du CAUE… mais aussi, et c’est nouveau depuis le quelques mois, elles assurent le premier contact avec les commerçants qui cherchent à s’installer ou à faire évoluer leur commerce. « Nous pouvons les renseigner sur les démarches à effectuer, les locaux disponibles, réaliser leur dépôt de dossier pour travaux ou bien encore les orienter vers un interlocuteur précis en mairie. » Dans ce domaine, Mylène est comme un poisson dans l’eau, elle qui est encore à mi-temps en charge de l’animation commerciale de la Ville. CONTACTER LE SERVICE CONSEIL URBANISME ET COMMERCE 6, place Bouillaud - 05 45 38 70 07 Horaires d’ouverture : Lundi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures Mardi, fermé le matin - 13 h 30 - 17 heures Mercredi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures Jeudi, fermé le matin - 13 h 30 - 17 heures Vendredi, 8 h 30 - 12 h 30 et 13 h 30 - 17 heures À la découverte du Secteur sauvegardé Angoulême a su conserver, au fil des siècles, une haute qualité urbaine et architecturale. Le cœur de ville est aujourd’hui protégé et valorisé dans le cadre de la mise en place d’un « Secteur sauvegardé » (classement signé en 2016). D’octobre à décembre 2016, le GrandAngoulême et la ville d’Angoulême vous invitent à des lectures de paysages depuis le haut des tours de l’Hôtel de Ville, des visites commentées de quartiers, des conférences animées afin de découvrir ou redécouvrir les richesses d’un patrimoine d’exception. Les interventions seront assurées par des guides conférenciers agréés par le Ministère de la Culture. Les animations sont gratuites et ouvertes à tous, renseignements et inscriptions auprès de Via patrimoine au 05 45 68 45 16 ou 06 37 83 29 72. Pour les scolaires, renseignements et inscriptions au 05 45 38 49 15 ou 06 34 02 01 97. A N G O U L E M E M A G 1 1 - C O M P R E N D R E -
  • 12. En juin dernier, le vote du conseil communautaire du GrandAngoulême entérinait le tra- cé du futur Transport Commun en Site Propre de l’agglomération. À l’issue de l’étude technique et conformément à la demande des élus de la Ville d’Angoulême, une partie du Bus à Haut Niveau de Service n’aura pas de site dédié au centre d’Angoulême. La moins- value des travaux prévus initialement au centre-ville devrait permettre de financer une partie de la rénovation du tunnel de la Gâtine qui ne peut être portée seule par la ville d’Angoulême. Petite revue de détails des décisions actées. A N G O U L E M E M A G 1 2 BHNS LE POINT SUR LE PROJET - C O L L A B O R E R - CONSEILLER MUNICIPAL Les négociations ne sont pas terminées et plusieurs points restent encore en suspens notamment concernant la circulation et les arrêts sur l’axe allant de l’espace Franquin à la gare. La station de la cathédrale fait elle aussi l’objet de discussions. Par ailleurs, la Ville d’Angoulême a confirmé sa volonté de voir desservir au mieux le quartier du Pôle Image, au cœur d’un vaste programme de rénovation débuté avec les démolitions de l’îlot du Port. LA PAROLE À... Jean-Philippe POUSSET RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE DE BORDEAUX Intégrée dans la partie du tracé en site propre, la rue de Bordeaux va bénéficier d’une rénovation en profondeur afin de conforter une circulation prioritaire des bus. Ces travaux seront l’occasion de remodeler cette entrée de ville qui génère aujourd’hui le plus important flux de circulation. Une véritable opportunité pour cet axe qui cumule les enjeux avec la présence de commerces de proximité, d’établissements de formation et l’accès aux locaux de Leroy Somer. DÉSSERTE DE L’HÔPITAL DE GIRAC Le futur BHNS permettra d’accéder directement au cœur du centre hos- pitalier. Une nouveauté qui devrait être appréciée par les milliers de sala- riés et usagers de la structure. UN « PLATEAU » ACCESSIBLE AUX AUTOMOBILISTES Aucune voie prioritaire ne sera créée spécifiquement, les bus partageront donc la chaussée avec les automobilistes et les vélos. Cependant, de menus travaux permettront à l’ensemble des stations d’être aménagées afin de faciliter l’approche aux personnes à mobilité réduite, comme l’exige la loi sur l’accessibilité des lieux publics.
  • 13. A N G O U L E M E M A G 1 3 G érard Lefèvre s’exprime clairement. Le plaisir de choisir le mot juste, préalable nécessaire à un dialogue de qualité est palpable dès les premiers échanges. Mais ce souci de précision, résultat de dix années d’enseignement et d’un doctorat en socio-linguis- tique, n’est pas un obstacle à l’enthousiasme. Car c’est bien cela qui guide notre homme : créer avec passion et se donner les moyens d’al- ler au bout de ses idées. C’est ainsi que, dans les années 70, il fonde avec quelques amis une troupe amateur très active, le Théâtre à pattes, au sein de laquelle il joue, écrit, met en scène et dont il assure la promotion. Les représentations ont lieu dans les quartiers populaires de Reims, en pied d’immeuble ou au cœur des usines en grève. Objectif : aller là où le théâtre ne va pas ou peu, rencontrer tous les publics, sortir de l’élitisme pour aller vers le par- tage. Une volonté qui préside encore aujourd’hui à ses choix de directeur de scène nationale. En 1980, la page de l’enseigne- ment est définitivement tournée avec la proposition inattendue de Jean-Pierre Miquel, directeur du Centre Dramatique national de Reims, de lui faire rejoindre son équipe comme Secrétaire général. Suivra en 1990 une nomination à la tête de la Comédie de Picardie. En 2006, il pose ses valises dans notre ville avec un projet ambi- tieux, aujourd’hui devenu réalité : mettre le Théâtre au Cœur de la cité. « Je suis arrivé à Angoulême, avec une envie farouche et dé- terminée de travailler au service d’un territoire sans rien abdiquer d’une exigence requise. Cela s’est traduit par une ouverture, une di- versification de la programmation, conciliant des œuvres de réfé- rence et des découvertes ». Pari tenu puisque, en 10 ans, la fré- quentation a augmenté de 30 % et les abonnements ont doublé. Pour Gérard Lefèvre, ce résultat est « le fruit du travail d’une équipe moti- vée… et d’un public qui a accepté d’être étonné ! » Dernier engagement en date pour ce militant dans l’âme : rejoindre le dispositif des « Ambassadeurs » d’Angoulême. « Je me suis tout de suite senti bien dans cette ville. J’aime sa lumière, j’aime les An- goumoisins… je profite de chaque déplacement privé ou profession- nel pour dire tout le bien que je pense d’Angoulême. » g mbassadeur d’ ngoulêmeA PORTRAIT GOÛTER À TOUT - C O L L A B O R E R - S’entretenir avec Gérard Lefèvre, directeur du théâtre-scène nationale d’Angoulême est une chose aisée. Passionné et pédagogue, érudit et généreux, le tout nouvel Officier des Arts et des Lettres a fait du partage et de l’échange le leitmotiv de son parcours professionnel. À l’aube de l’ouverture de la saison culturelle 2016/17, il nous a ouvert les portes de son théâtre. L’occasion d’en savoir davantage sur celui qui a accepté d’adhérer au dispositif des « Ambassadeurs » d’Angoulême, une ville que ce rémois d’origine a adoptée voilà aujourd’hui 10 ans.
  • 14. QUANDLESPARENTSPARTICIPENT Espace de dialogue, de communication et d’information entre les parents et la collectivité, le conseil de la petite enfance existe depuis 2014. En octobre prochain, aura lieu le renouvellement de ses membres. Avis aux volontaires ! Composée de représentants de la municipalité, d’usagers de toutes les structures et service de la petite enfance ainsi que de professionnels, cette instance consultative a pour principal objectif d’informer les familles et solliciter leur avis sur la vie des établissements. Mais il permet également d’organiser l’expression et la participation des parents dans les domaines concernant l’accueil, la vie quotidienne de l’enfant, ainsi que l’organisation et le fonctionnement des structures et des services. Le meilleur moyen pour mieux connaître les besoins des familles et faire naître de nouveaux projets éducatifs. RENSEIGNEMENTS : 05 45 38 71 01 QUAND LES ENFANTS SE MOBILISENT Participation à l’accueil des nouveaux arrivants, opération « bouchons d’amour », rencontres avec le secours populaire… Le conseil municipal enfants d’Angoulême est à l’origine de nombreux projets dans le domaine de l’environnement, de la solidarité ou de la sécurité. Après deux ans de travail engagé, les conseillers municipaux enfants ont fini leur mandat et laissent la place à leurs successeurs. Ainsi, au mois de novembre prochain, les élections du conseil municipal enfants vont donner lieu à des débats dans chaque classe de CM1 et CM2 des écoles publiques et privées. L’occasion pour les citoyens en herbe de faire valoir leurs idées et leurs projets. EN SAVOIR PLUS SUR LE CONSEIL MUNICIPAL ENFANT ET SES RÉALISATIONS : CME16.LESPETITSDEBROUILLARDSPC.ORG/ QUAND LA VILLE S’ENGAGE D epuis septembre 2013, la réforme des rythmes scolaires est en place dans les écoles d’Angoulême. La signa- ture du Projet Éducatif de Territoire en décembre de la même année est venue conforter la place de l’enfant dans la cité. Cette recherche de cohérence et de com- plémentarité de l’ensemble des acteurs éducatifs va se pour- suivre dès la rentrée scolaire 2016-2017 avec le renouvellement de cet engagement par la Ville d’Angoulême et ses partenaires institu- tionnels et associatifs. L’année 2016 a été l’occasion d’élaborer des questionnaires à destination des parents, des animateurs, des professeurs mais aussi des enfants scolarisés sur Angoulême. Les résultats viendront nourrir la réflexion, enrichir l’évaluation et permettront d’offrir au territoire un véritable diagnostic. Au-delà de ce travail de fond sur la qualité de la politique éducative souhaitée par l’équipe municipale, trois grands axes ont été choisis par les élus pour développer des parcours citoyens. L’action Stop Gaspi autour du gaspillage alimentaire, née d’une expérimentation à l’école Victor Hugo va se développer et s’étendre à d’autres établissements. La création de Parcours Éducatifs Artistiques et Culturels sera engagée avec l’Éducation Nationale et toutes les ressources du territoire. La lutte contre les discriminations et toutes les formes de violence sera un atout fort dans les établissements scolaires, grâce à une démarche concertée et partagée avec l’ensemble des acteurs éducatifs. A N G O U L E M E M A G 1 4 - G R A N D I R -
  • 15. C ette démarche, visant à réduire le gaspillage alimentaire, financée pour partie par l’ADEME, a permis de développer plusieurs actions de sensibilisation auprès des enfants… et les pre- miers constats sont là ! • Moins 50 % de déchets quand les enfants sont sen- sibilisés et que les grammages sont mieux adaptés aux consommations, • moins de pain gaspillé quand il est commandé en fonction de la composition des menus, • moins 30 % de déchets quand les fruits sont présen- tés coupés aux enfants, • moins 20 % de déchets quand le fromage est intégré dans l’entrée plutôt que servi en fin de repas avant le dessert, • moins de gaspillage quand les fournisseurs peuvent livrer au plus juste les quantités commandées avec des conditionnements adaptés, • moins de gaspillage quand les recettes sont actuali- sées en fonction des appréciations des cuisiniers et des enfants. À partir de ces résultats, 2 000 fiches recettes ont été retravaillées pour adapter les grammages aux consommations, tout en respectant les recommanda- tions de santé publique. Aujourd’hui, l’objectif de la municipalité est d’étendre ces actions de sensibilisation auprès des 3 200 élèves Angoumoisins. Dès le mois de septembre, la direction de l’éducation et de la petite enfance mettra ainsi à disposition des enseignants et des personnels une mallette compre- nant : • un guide pédagogique reprenant l’ensemble des ate- liers réalisés (« pourquoi mange-t-on ? », « d’où vient mon repas ? »), un « gaspillométre » pour mesurer le pain non consommé, un film expliquant le circuit des aliments, des aliments factices pour aborder les grammages… • une BD à destination des enfants réalisée par les auteurs de l’atelier du Marquis qui a accompagné le service restauration pour traduire en dessins les mes- sages clés « anti gaspi ». Dans le courant de l’année, les agents des écoles suivront également une formation pour mieux lutter contre le gaspillage alimentaire et un livret de bonnes pratiques sera réalisé à leur intention. C’est l’heure du bilan pour le projet STOP GASPI mené depuis 2015 au sein de l’école pilote Victor Hugo, sous la houlette du service de la restauration scolaire. FÉLICITATIONS En juin dernier, Angoulême et ses écoles parti- cipaient au concours national du « plus beau pique-nique de France » organisé à l’occasion de la semaine de la Fraich’attitude. Angoulême est ainsi « ville Fraich’attitude 2016 » en remportant le second lot : un atelier culinaire qui se déroulera en septembre ou octobre dans une école. A N G O U L E M E M A G 1 5 - G R A N D I R - RESTAURATION SCOLAIRE NON AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE
  • 16. LES TEMPS FORTS DU CIRCUIT DES REMPARTS 2016 Vendredi 16  septembre : concours d’Élégance place du Champs de Mars. 45 équipages en tenue d’époque viendront présenter leur auto ou moto. Spectacle gratuit. Samedi 17  septembre : 200 équipages vont découvrir la Charente grâce un tracé de 180 km. Départ à 8 h des chais Magelis et arrivée à partir de 16 h 30 place du Champ de Mars. Dimanche 18 septembre : de 8 h à 19 h 30, 160 voitures de courses vont faire revivre le Circuit des Remparts d’Angoulême dont le tracé est inchangé depuis la première édition du 2 Juillet 1939. UNE DES RESTAURATIONS DES FRÈRES MARCADIER : LA DELAGE D8 120 LETOURNEUR ET MARCHAND, DE LA PHOTO D’ORIGINE À SON EXPOSITION. 500 HEURES DE TRAVAIL ! Le 16 septembre les amoureux des automobiles anciennes ont rendez-vous au Champ de Mars pour un moment unique placé sous le signe de l’excellence et du raffinement : le concours d’élégance du Circuit des Remparts. Parmi les organisateurs de cet événement, Dominique Marcadier a mis un point d’honneur à sélectionner les voitures les plus rares et les mieux conservées ou restaurées. Car ce passionné est aussi un professionnel de l’automobile de collection, reconnu internationalement. Sa spécialité : les boiseries automobiles et plus particulièrement les ossatures des bolides d’avant 1950. Rencontre. A N G O U L E M E M A G 1 6 DOMINIQUE MARCADIER LE PASSIONNÉ RIGOUREUX D ans un rire, Dominique Marcadier reconnaît être aujourd’hui un habitué des interviews. « Cela fait presque 20 ans que mon frère et moi avons choisi de nous consacrer exclusivement à la boiserie automobile et le bouche à oreille a très vite fonctionné… les journalistes viennent souvent nous voir car nous sommes très peu nombreux en France et même dans le monde à posséder ce savoir-faire. » Mais ce n’est pas pour autant que cet ébéniste de formation se montre blasé, le plaisir d’évoquer son art et ses restaurations reste intact. « À chaque nouveau véhicule, c’est une aventure qui commence. Il faut, dans un premier temps, faire des recherches historiques, retrouver les plans d’origine qui nous permettront ensuite de réaliser, à la main, des plans à l’échelle 1/3. Commence ensuite la réalisation des pièces en bois avant le moment « magique de l’assemblage. » C’est cette expertise qui a fait la notoriété de cette entreprise familiale basée à Fléac. Un petit bout de Charente qui est ainsi devenu une base incontournable pour tous les collectionneurs de voitures anciennes en structure bois, des États-unis à la Russie en passant par le Japon. - B O U G E R - STÉPHANE ET DOMINIQUE MARCADIER
  • 17. PORTE SAINT-PIERRE, LITHOGRAPHIE, XIXE , SAHC. La première enceinte s’explique par le fait que des murailles étaient devenues indispensables pendant la période d’insécuri- té du bas empire. Cette enceinte remonte donc au IVe et Ve  siècles après Jésus-Christ. Elle suivra le tracé naturel de l’acropole an- goumoisine dans sa partie oc- cidentale. On réutilisa alors des pierres d’édifices du haut empire. Cette enceinte était établie sur les bords des rochers, depuis le marché couvert, au nord, jusqu’à la promenade du Parc, au sud, en suivant les remparts du nord, de Beaulieu, du Midi et Desaix ; elle longeait l’avenue Clémenceau et passait sous la façade sud de l’Hô- tel de Ville, avant d’aller rejoindre son point de départ au nord, sous le marché couvert. À l’époque des comtes d’Angoulême et particu- lièrement des Taillefer, ces mu- railles furent améliorées et dotées de tours et de portes. La seconde enceinte fut élevée à la fin du XIIe  siècle par les comtes d’Angoulême et servait d’enve- loppe au château neuf, actuel Hô- tel de Ville. Elle allait du rempart Desaix à la rue Marengo, par le boulevard de l’Est. Parmi les 3 tours du rempart Jean et Jérome Tharaud, l’une est intéressante car une jambe y est sculptée en re- lief. Elle ferait mémoire de la prise d’Angoulême en 508 par Clovis qui y aurait été blessé à la jambe. La troisième enceinte fut construite pour protéger le fau- bourg Saint-Martial, elle s’éten- dait jusqu’à l’actuel Champ de Mars. Datant de la seconde moitié du XIIIe  siècle, elle a été progres- sivement détruite notamment lors des aménagements qui ont per- mis à la ville de se développer vers l’est. Au XVIe et XVIIe  siècle, à l’intérieur des murailles le duc d’Épernon fit élever autour du château (actuel mairie) un nouveau système dé- fensif inspiré de l’Italien Ramelli. Il ne reste de cet ensemble que quelques échauguettes comme celle de la rue de Bélat. Des 75 tours et 12 portes, il ne subsiste plus que peu d’éléments, beaucoup ont été détruits et les remparts restants ont été abais- sés au XVIIIe  siècle à l’état de garde-fou. Ces murailles qui depuis l’antiqui- té ceinturent la Ville contribuent aujourd’hui au charme tout par- ticulier de la cité. N’hésitez pas à partir à la reconquête des rem- parts ! A N G O U L E M E M A G 1 7 - C O N N A Î T R E - LES REMPARTS CEINTURE DE PIERRE Les remparts d’Angoulême qui s’étendent sur près de 4 km ont longtemps protégé la ville avant de servir à l’agrément pour le plaisir des Angoumoisins et des touristes qui en font le tour. Protégés au titre des Monuments Historiques, ils sont l’emblème de la Ville qui les entretient de manière continue depuis des siècles. Revenons sur l’histoire trépidante de ces murailles qui ont inspiré de nombreux artistes, peintres, écrivains et poètes.
  • 18. CV PAR COMPÉTENCE TENTEZ L’EXPÉRIENCE ! En 2 mois, vous êtes plus de 200 à vous être inscrits sur la plate-forme numérique dédiée à l’emploi, mise à disposition par la Ville sur son site et développée par l’entreprise « MyFairJob », spécialiste de la candidature spontanée via internet. La grande force de ce service : en quelques clics, vous créez votre CV par compétences et l’envoyez gratuitement aux entreprises charentaises que vous aurez ciblées. C’est ainsi qu’ont été diffusées plus de 11 000 candidatures auprès des 3 000 entreprises d’ores et déjà référencées dans le système. L’INFO PRÈS DE CHEZ VOUS La ville d’Angoulême s’efforce de simplifier votre vie quotidienne en facilitant l’accès au service public communal près de chez vous. C’est ainsi que vous pouvez vous rendre dans 4 mairies de quartier (anciennement appelées mairies annexes ou Espaces Publics Municipaux). LEURS MISSIONS  Dans chaque mairie de quartier, vous pouvez effectuer de nombreuses démarches administratives en lien avec l’état civil, les élections, les pré-inscriptions dans les écoles publiques d’Angoulême… Vous y trouverez également toutes les informations concernant les différents services de la collectivité, notamment le très utile « Allô Mairie ». LES PERMANENCES DES MAIRIES DE QUARTIER Grande-Garenne Centre commercial, rue Pierre Aumaître, 05 45 21 08 09 Lundi de 13 h 30 à 17 h. Jeudi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h. Ma Campagne Médiathèque, allée du champ Brun, 05 45 61 23 94 Mardi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h. Basseau (actuellement fermé) Le Corsaire, rue Verrazano, 05 45 63 12 33 Mercredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h. Bel Air/Grand-Font CAJ Place Henri Chamarre, 06 22 44 12 50 Vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h. CONSEILLER MUNICIPAL « La cellule emploi que nous avons mise en place à la mairie tourne aujourd’hui à plein régime. Deux personnes à temps plein vous reçoivent, vous informent, vous orientent dans le cadre d’un partenariat étroit avec Pôle Emploi. En croisant les besoins des entreprises et des demandeurs d’emploi que nous rencontrons, il nous est apparu nécessaire de proposer un outil simple, accessible à tous et réellement novateur qui permette de mettre en relation directe l’offre et la demande dans un contexte précis, celui de notre territoire. Avec cette plate-forme numérique, ce nouveau cap a été franchi. Il est essentiel quand on sait qu’aujourd’hui un emploi sur deux est décroché suite à une candidature spontanée. » LA PAROLE À... Jean-Philippe POUSSET Espace Public Municipal de l’Hôtel de Ville, 05 45 38 70 09 Lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 Permanence le samedi matin de 9 h à 12 h Rendez-vous passeports : 05 45 38 71 28 A N G O U L E M E M A G 1 8 - I N N O V E R -
  • 19. CADRE DE VIE EMBELLISSEZ VOTRE RUE Rose, chèvrefeuille, clématite, jasmin… vous aimez les plantes et les fleurs ? Une nouvelle initiative de la Ville devrait vous séduire. En effet, après Paris, Bordeaux ou Grenoble, Angoulême a décidé d’adopter une charte de végétalisation de ses rues… car une ville plus belle et plus de nature en ville peuvent être l’affaire de tous ! E nvie d’embellir votre rue en fleurissant votre trottoir ? À condition de respecter les clauses de cette charte de végétalisation (à découvrir sur angouleme.fr), les services de la mairie vous apportent leur soutien technique pour la création d’espaces de plantation et même pour l’apport de plantes ou de graines, quand cela est possible. Une façon agréable de participer au bien- être dans la cité, de favoriser la biodiversité en ville, de créer de nouveaux liens avec vos voisins. COMMENT ÇA MARCHE ? Faites votre demande à la mairie grâce au coupon présent sur cette page (également disponible sur notre site internet, à l’EPM de l’Hôtel de Ville et dans les mairies de quartier). Votre demande est étudiée pour vérifier que l’emplacement que vous avez choisi ne pose pas de problème technique, en termes de réseau et d’accessibilité sur l’espace public. Si le projet est validé, les services de la Ville viendront réaliser au pied de votre façade un espace de plantation. Vous plantez et entretenez les végétaux que vous avez choisis. ATTENTION, ANTICIPEZ ! Les interventions de la Ville seront planifiées deux fois par an. Pour une plantation en automne 2016, faites-nous parvenir votre demande avant le 20 septembre. Pour le printemps 2017, les projets doivent être réceptionnés avant le 15 février. DEMANDE DE VÉGÉTALISATION DE RUE Je souhaite faire une demande de végétalisation et m’engage à respecter la charte de végétalisaton d’Angoulême. Nom et prénom .......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Adresse ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Adresse de la plantation (si différente) ........................................................................................................................................................................................................................................................................ Téléphone ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. Signature J’envoie ce coupon complété et signé à : Service environnement - Direction des Espaces verts - Mairie d’Angoulême 1, place de l’Hôtel de Ville - CS 42216- 16022 ANGOULEME CEDEX  A N G O U L E M E M A G 1 9 - R E S P I R E R - Soucieuse de conjuguer l’urbanisation et la nature, la Ville d’Angoulême offre la possibilité aux habitants de s’approprier l’espace public pour jardiner. Les habitants deviennent ainsi des acteurs impliqués dans l’embellissement de leur rue, de leur cadre de vie, en complémentarité avec les aménagements municipaux. LA PAROLE À... Valérie DUBOIS CONSEILLÈRE MUNICIPALE
  • 20. A N G O U L E M E M A G 2 0 - R E G A R D E R - JARDIN VERT AU CŒUR DE L’ÉTÉ
  • 21. Avec ses « mercerdis malins » et ses « jeudis Jeux de rues », le jardin vert est devenu en 2016 un lieu incontournable des animations estivales de la Ville. Pour ce portfolio, nous avons invité Gérard Truffandier, photographe charentais à nous proposer sa vison de ce parc si cher aux cœurs des Angoumoisins. « Enfant, avec mes parents et ma sœur, nous allions chaque jour nous promener dans ce Jardin vert qui n’a finalement pas beaucoup changé… à part le marchand de cacahuètes qui a disparu. Quelques installations d’espaces de jeu ont été mises aux normes mais fondamentalement je ne me suis jamais départi des sensations de l’époque. Lorsque la Municipalité m’a proposé de livrer un travail personnel j’y ai vu l’opportunité de transmettre mon ressenti aux habitants de la Ville pour les inciter à venir flâner dans les allées comme le font volontiers les étudiants du lycée de Beaulieu attenant. » Photographe indépendant depuis 24 ans, Gérard Truffandier est tour à tour portraitiste, auteur, reporter événementiel, corporate, spectacle et parfois magazine. A N G O U L E M E M A G 2 1 - R E G A R D E R -
  • 22. A N G O U L E M E M A G 2 2 A N G O U L E M E M A G 2 2 - R E G A R D E R -
  • 23. A N G O U L E M E M A G 2 3 - R E G A R D E R -
  • 24. A N G O U L E M E M A G 2 4 - R E G A R D E R -
  • 25. A N G O U L E M E M A G 2 5 - R E G A R D E R -
  • 26. P enser à ses voisins, ne pas négliger ce qui est de l’autre côté du trait, ou comment passer de l’imagination à l’action… Depuis février 2014, aux côtés d’Alain Juppé, notre équipe a souhaité faire entrer Angoulême et Bordeaux dans un véritable dialogue territorial, pour « jouer » la carte de la complémentarité des terri- toires : il s’agissait tout d’abord alors d’imaginer, dans le contexte de la grande région désormais nommée « Nouvelle Aquitaine », comment instituer un partenariat durable entre nos deux villes. En 2015, avec le concours technique de l’Agence d’Urba- nisme Bordeaux Métropole Aquitaine nous avons ainsi décidé de conduire une démarche participative reposant sur trois objectifs : - cerner les enjeux, au sein d’une région en mutation, d’un système métropolitain « élargi », prenant en considération les ressources et les spécificités des deux entités territoriales ; - « penser » les relations entre la métropole bordelaise et un ensemble de villes moyennes appartenant à ce même espace métropolitain et en priorité Angoulême et son agglomération, premier bassin industriel, situé en proximité ; - élaborer les voies possibles d’une interconnexion orga- nisée entre nos deux aires urbaines, ayant vocation à se renforcer, dès la mise en service, en 2017, de la « Ligne à Grande Vitesse » Paris-Bordeaux. À ce jour, quatre axes de coopération ont été prioritaire- ment retenus qui définissent déjà un plan d’action pour les 5 ans à venir : 1. La mise en réseau de nos Gares LGV en tant que « lieux d’affaires », moteurs pour notre économie re- lationnelle ; que ce soit par le biais de l’opération Eu- ratlantique à Bordeaux et sa cité numérique ou par nos propres projets d’implantation d’activités économiques, culturelles et numériques autour du Pôle d’Échanges Multimodal d’Angoulême et de la redynamisation globale du quartier de l’Houmeau ; 2. La culture, avec la volonté de développer les outils adéquats qui permettraient de promouvoir nos programmations et de faciliter la circulation des publics et des collaborations communes en matière d’activités artistiques ; 3. La santé numérique en faisant, grâce aux pro- grammes existants et portés par l’ARS, d’Angoulême et de Bordeaux, des territoires de soins novateurs et expérimentaux… et donc mobiliser, au service des po- pulations et face au défi de la dépendance, du vieil- lissement et de la désertification médicale, les pro- fessionnels et les institutions de la santé autour d’un objectif d’amélioration des parcours de soins ; 4. Le rapprochement des écosystèmes de la Vigne : com- ment, en effet, ne pas partager un savoir-faire autour de marques d’excellence, les vins de Bordeaux, d’un côté, et le Cognac de l’autre… ? Et imaginer des actions exploitant, par exemple, un potentiel touristique en ce domaine ; En juillet 2016, ces thématiques ont fait l’objet d’un pro- tocole de coopération, approuvé, conjointement, par les Conseils Municipaux de Bordeaux et d’Angoulême. Nous l’avons conjointement signé en septembre. Désormais, ces propositions doivent être déclinées dans le cadre d’un plan d’actions sur la période 2016-2020. Nous entrons dans une nouvelle dynamique qui per- mettra de mobiliser autant que nécessaire, les « forces vives », tant bordelaises qu’angoumoisines et charen- taises, ainsi que l’ensemble des partenaires institution- nels, notamment Bordeaux Métropole et la Communauté d’Agglomération du GrandAngoulême. D’autres pistes, répondant à de nouveaux impératifs de développement, mériteront, également, d’être appro- fondies dans un très proche avenir : des collaborations potentielles qu’il conviendra, ainsi, de conforter : - dans le domaine de l’image, de la bande dessinée et du numérique - mais aussi de la logistique, - des industries de la transition énergétique, - et des relations entre nos universités et nos pôles de recherche. Concernant par exemple la filière Images, nous devons dès à présent nous projeter vers 2025, pour innover, à partir d’une démarche identique portée par MAGELIS et en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine, le département de la Charente, le GrandAngoulême et la Ville d’Angoulême. Les enjeux sont de taille puisqu’il s’agira de redéfinir avec les partenaires les orientations du projet de l’Image, ses perspectives et sa gouvernance, ce qui intègre à la fois le devenir de cette filière économique essentielle pour notre territoire, les projets de développement pour- suivis par la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image et bien sûr la problématique spécifique du Festival International de la Bande dessinée, mais aussi les modalités d’intervention des différentes structures concernées. Il s’agit de faire d’Angoulême la tête de pont de la coo- pération territoriale. Les potentialités sont énormes, ouvrons les portes et les fenêtres de l’innovation, de la création et de la coopération… ! Nos territoires en ont besoin ; en clair, fixons-nous des challenges… ! Rêvons aussi à notre manière ! CONTACTEZ VOS ÉLUS SECRETARIATELUS@MAIRIE-ANGOULEME.FR OU WWW.ANGOULEME.FR A N G O U L E M E M A G 2 6 LA MAJORITÉ - S ’ E X P R I M E R -
  • 27. BONNE RENTRÉE À TOUTES ET TOUS : SOUHAITONS QU’ELLE SOIT SOUS LE SIGNE DE LA CONFIANCE EN L’AVENIR ! FAIRE FRUCTIFIER LES RESSOURCES DE NOTRE TERRITOIRE C es dernières semaines ont été éprouvantes ; on parle même de conjoncture difficile. Est-ce vraiment conjoncturel ? Les prochaines semaines seront cruciales pour notre avenir donc sachons garder en tête les valeurs fondamentales du vivre ensemble. Sachons nous souvenir pour anticiper. Sachons observer pour prévenir. Sachons agir ensemble afin de préserver notre pla- nète, pour nous et les générations futures, en susci- tant et en accompagnant toutes les initiatives dans les domaines de l’écologie et de la solidarité au sein de l’école, des familles, des associations. Ne répondons pas par la peur et des raisonnements simplistes aux enjeux de notre monde en mutation. Aujourd’hui, plus que jamais inspirons-nous des ini- tiatives de transition mises en œuvre ici ou là comme le propose le magnifique film « Demain « que nous vous incitions à voir ou à revoir. FRANÇOISE COUTANT - BRIGITTE RICCI GROUPE DES ÉLUES ÉCOLOGISTES INTER-GROUPE DES ÉLUS DE GAUCHE Q uel plaisir de voir de nombreux touristes qui sillonnent notre centre-ville et nos espaces verts, malgré l’état d’urgence. Serait-ce l’at- trait des gros pots de fleurs rouges déposés par les services de la mairie pour dynamiser le cœur d’Angoulême ? • Non c’est l’effet d’une application americano-japo- naise qui a fait déferler les jeunes de tous les quar- tiers du Grand-Angoulême pour chasser le pokemon. • Angoulême, ville de l’image et de la BD, a les res- sources nécessaires sur son territoire pour créer des applications capables de provoquer de tels engoue- ments et qui participeraient au rayonnement de la ville. • C’est peut-être à nous, femmes et hommes po- litiques, d’impulser des projets avec les écoles de l’image et du jeu vidéo (EESI et ENJMIN en tête) qui, avec le soutien des collectivités et les compétences de l’office du tourisme et de Magelis, pourraient imagi- ner ce qui fera découvrir, demain, notre ville sous un nouvel angle, faisant venir les gens dans nos rues, et redynamisant l’attrait commercial du Plateau. L’idée est lancée ; à nous d’y réfléchir sereinement pour im- pulser ce nouvel élan. PHILIPPE LAVAUD - JACKY BOUCHAUD - JEAN-PAUL PAIN - CATHERINE PEREZ - KADER BOUAZZA - FRÉDÉRIC SARDIN NOUS CONTACTER PAR MAIL : ELUSDEGAUCHEANGOULEME@GMAIL.COM PERMANENCE À LA MAIRIE TOUS LES MATINS DU LUNDI AU VENDREDI. INFORMATIONS UTILES ACCUEIL HÔTEL DE VILLE : DULUNDIAUVENDREDI8 H À18 H,ETLESAMEDIDE9 HÀ12 H. WWW.ANGOULEME.FR - 05 45 38 70 00 PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL : 3 octobre et 12 décembre, 18 h à l’Hôtel de Ville PERMANENCE DU MAIRE 24 septembre de 14h30 à 17h30 ALLÔ MAIRIE : Vous souhaitez signaler des nids de poule, des problèmes d’éclairage public, des potelets descellés ou des débris de végétaux sur la voie publique... CONTACTEZ ALLÔ MAIRIE : 05 45 389 289 PERMANENCES JURIDIQUES À L’ESPACE FRANQUIN Avocat : chaque lundi matin entre 9h et 12h. Conciliateur de justice : chaque 2e et 4e vendredi de chaque mois de 9h à 12h. A N G O U L E M E M A G 2 7 L’OPPOSITION - S ’ E X P R I M E R -
  • 28. o c t 2 O 1 6 8/2o Réservations : O5 45 38 61 62 p i a n o e n v a l o i s . f r ANGOULÊME e t C h a r e n t e ©AxelArno 8 Oct. 9 Oct. 10 Oct. 11 Oct. 12 Oct. 12 Oct. 13 Oct. 14 Oct. 15 Oct. 18 Oct. 19 Oct. 20 Oct. 2 Déc. André MAnOukiAn et MAliA Axia MArinescu Jean-‐Paul GAsPAriAn Baptiste TrOTiGnOn et Minino GArAy li JiAn louis schwizGeBel elisso BOlkvADze ismaël MArGAin MAThilDe Tristan PfAff Michel DAlBerTO quatuor herMiOne et stéphane TOrOssiAn Guillaume cOPPOlA et chœur de l’Opéra de Bordeaux Espace Arc-en-Ciel - ChAlAis sacré Cœur - ANGOUlÊME Théâtre Jean Ferrat - RUEllE Théâtre - ANGOUlÊME le Castel - COGNAC - ChâTEAUbERNARd les Carmes - lA ROChEFOUCAUld Théâtre - ANGOUlÊME Auditorium Maurice Ravel - JARNAC Théâtre - ANGOUlÊME soëlys - sOyAUx la Canopée - RUFFEC salle des fêtes - lA COURONNE Théâtre - ANGOUlÊME 23 e festival lundi 3 octobre de 18 h à 20 h : rencontre des bureaux des étudiants – Centre Information Jeunesse, place du Champ de Mars mardi 4 octobre de 17 h 30 à 21 h : soirée d’accueil au théâtre mercredi 5 octobre de 17 h à 19 h : visite de l’Alpha de20 hà23 h:soiréephosphorescenteàlapatinoireNautilis jeudi 6 octobre 12 h : déjeuner international à l’IUT, 4 avenue de Varsovie 20 h 30 : soirée à La Nef avec Lehmanns Brothers vendredi 7 octobre de 17 h 30 à 19 h  : géocaching en centre-ville, départ depuis l’office de tourisme de 21 h à 2 h  : barathon, concerts dans le centre-ville À noter : pour les soirées à La Nef et à la patinoire, des navettes seront mises à disposition. EN SAVOIR PLUS : FACEBOOK « ÉTUDIANTS GRANDANGOULÊME » - R E N C O N T R E R - A N G O U L E M E M A G 2 8 VIE ÉTUDIANTE BIEN COMMENCER L’ANNÉE PIANO EN VALOIS 23E ÉDITION Depuis 1994, date de sa création, ce rendez-vous d’envergure européenne redonne vie aux plus grands compositeurs grâce à l’instrument « star » des festivals et des salles de concert : le piano. Une quinzaine d’artistes internationaux se partagent la scène du théâtre d’Angoulême mais également de plusieurs lieux de spectacle sur le département, avec la volonté affichée des or- ganisateurs d’aller à la rencontre de différents publics. En savoir plus : 06 76 41 40 00 pianoenvalois@wanadoo.fr-http://www.piano-en-valois.fr Pour la semaine d’accueil des étudiants 2016, ce ne sont pas moins de 16 structures qui se mobilisent pour pro- poser rencontres, concerts, visites et soirées… Parmi les temps forts programmés, la soirée d’accueil au théâtre d’Angoulême sera l’occasion pour les jeunes angoumoisins nouveaux venus de rencontrer Xavier Bonnefont et une partie de son équipe municipale, de découvrir la programmation de la scène nationale et ainsi que les atouts de notre territoire à travers la présentation du Pôle image Magélis. CONSEILLER MUNICIPAL Favoriser l’intégration des étudiants dans notre ville est une de nos priorités, c’est pourquoi nous nous réjouissons de les accueillir. Avec ces différentes soirées et rencontres, que l’ensemble des partenaires ont souhaité gratuites, tout est mis en œuvre pour que chacun se sente chez lui, aussi bien dans la ville qu’au sein de l’Université et qu’il s’épanouisse tout au long de sa formation  ! LA PAROLE À... Guillaume CHUPIN
  • 29. JOURNÉES DU PATRIMOINE 17 et 18 septembre La 33e édition des journées euro- péennes du patrimoine est placée sous le thème de la citoyenneté, qui renvoie aux sources même de cette manifestation créée en 1984 : celle d’une appropriation par tous d’un bien commun, d’une histoire commune. Musée de la bande dessinée • samedi 17 et dimanche 18 sep- tembre à 15h et à 16h Approchez certaines des plus belles pièces de la collection, et échangez avec les équipes de la Cité sur les questions de restau- ration et de préservation des col- lections de bande dessinée. •samedi 17 et dimanche 18 sep- tembre à 14 h 30 Découvrez les coulisses d’une des plus grandes « bédéthèques » au monde en compagnie des biblio- thécaires en charge de ce fonds remarquable. • samedi 17 septembre à 15h Lecture musicale dessinée : cases en scène au far-west Grâce à la lecture d’un extrait d’un roman western historique de l’écrivain Cormac Mc Carthy, un comédien vous emmène dans l’univers rude et brutal d’une bande de hors-la-loi. Une aven- ture contrebalancée « en live », par la musique inventive d’un gui- tariste et d’un contrebassiste et par une projection d’une grande illustration qui se construit en di- rect et de façon énigmatique par un dessinateur… • dimanche 18 septembre à 15h Conférence : la citoyenneté dans l’œuvre de Goscinny Conférence de Jean-Pierre Mer- cier, conseiller scientifique de la Cité. Via Patrimoine • 16 et 17 septembre de 10h à 11h : thé ou café ? Venez prendre votre petit-déjeuner à l’Alpha en com- pagnie de Via Patrimoine et bé- néficiez de points de vue excep- tionnels sur la ville d’Angoulême. Limité à 20 personnes. Inscription obligatoire auprès de Via Patri- moine avant le jeudi 15 septembre à 17h. Rendez-vous : L’Alpha, 1 rue Coulomb à Angoulême. Tarif : 5 €. • samedi 17 septembre - de 10h à 11h : thé ou café ? Ve- nez prendre votre petit-déjeuner au sommet de la tour ronde de l’Hôtel de Ville d’Angoulême. Li- mité à 18 personnes. Inscription obligatoire auprès de Via Patri- moine avant le vendredi 16 sep- tembre à 17h. Rendez-vous : tour ronde de l’hôtel de ville. Tarif : 5 €. - à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h, 17h : vi- site de l’immeuble de la « So- ciété d’Encouragement au Bien de la Charente ». Limitées à 18 personnes. Rendez-vous : Mu- sée de la Mutualité, 37 avenue Président Wilson à Angoulême. Gratuit. - à 15h, 16h, 17h, 18h : visite des tours de l’ancien château com- tal d’Angoulême. Visites limitées à 18 personnes. Rendez-vous : tour ronde de l’Hôtel de Ville. Gratuit. • dimanche 18 septembre - à 15h, 16h, 17h, 18h : visite des tours de l’ancien château com- tal d’Angoulême. Limitées à 18 personnes. Rendez-vous : tour ronde de l’Hôtel de Ville. Gratuit. Musée du Papier • samedi 17 septembre à 14 h 30 Conférence « De la naissance de la citoyenneté dans le monde an- tique à nos jours ». A N G O U L E M E M A G 2 9 PROGRAMMATION SEPTEMBRE - OCTOBRE - S E D I V E R T I R -
  • 30. LES PORTES OUVERTES DE LA CITÉ DE LA BANDE DESSINÉE samedi 1er  octobre 2016 à partir de 14h, au musée de la bande dessinée et au vaisseau Mœbius, entrée libre Un après-midi pour découvrir en avant-première, la programmation et les nombreux rendez-vous pro- posés par la Cité tout au long de l’année. À cette occasion, des ateliers de découverte gra- phique et des visites accompagnées seront pro- posés gratuitement pendant que les auteurs qui composent le paysage local vous accueilleront au « salon des auteurs » pour vous présenter leur tra- vail. CONCOURS DE PÂTISSERIE AMATEUR Vous avez entre 10 et 70 ans et vous aimez régaler votre entourage de bons petits gâteaux ou entremets ? Inscrivez-vous au concours de pâtisserie amateur organisé par le comité de quartier de Saint-Gelais. Le gagnant se verra offrir un stage chez un grand pâtissier d’Angoulême et un repas pour deux personnes au restaurant le Saint-Gelais à Angoulême. Modalités et inscription sur le site de l’association : saintgelais.over-blog.com ANGOULEME et LA CHARENTE DANS LA GUERRE 1939-1945 lundi 10 octobre 2016 de 9h30 à 12h30 puis de 14h à 17h. Dans les salons de l’Hôtel de Vville Entrée libre Le CERHIM, CEntre Régional d’HIstoire de la Mémoire organise un colloque consacré à Angoulême et la Charente sous l’occupation. Ses travaux débuteront avec l’intervention du grand témoin de cette période Madame GROS. Tout au long de la journée, plus d’une douzaine d’historiens et d’universitaires retraceront l’histoire de la Charente au cours de cette période dramatique : la drôle de guerre, l’arrivée des réfugiés, la ligne de démarcation, l’occupation allemande, les internements des Espagnols et des Tsiganes au camp des Alliers, l’arrestation et la déportation des Juifs, la vie quotidienne pleine de privations, l’action héroïque de la Résistance et de ses figures emblématiques et enfin la libération de la Charente. Cette journée est organisée entre autres, par Paul LEVY et Jacques BAUDET tous deux historiens bien connus dans notre département. A N G O U L E M E M A G 3 0 - S E D I V E R T I R - -
  • 31. ha ha ha ! je comprends mieux maintenant !! FOUILLES PALEONTOLOGIQUES...du côté d’Angéac- Charente, il devient comme fou! c’est marrant, dés que l’on promène Grègor... os court ! il est interdit de toucher aux os !! ASSOCIATION VALENTIN HAÜY Samedi 8 octobre à partir de 9h, 241 rue de Bordeaux Créée en 1889, l’association Va- lentin Haüy a été reconnue d’uti- lité publique en 1891. Son fonda- teur, Maurice de la Sizeranne, devenu aveugle à l’âge de 9 ans, avait pour ambition de soutenir les aveugles dans leur lutte pour l’accès à la culture et à la vie pro- fessionnelle. Aujourd’hui, et avec constance depuis plus de 125 ans, l’associa- tion Valentin Haüy poursuit l’ob- jectif premier de son fondateur : lutter avec et pour les personnes déficientes visuelles pour la re- connaissance de leurs droits, leur participation à part entière à la vie sociale et professionnelle, le développement de leur autonomie au quotidien, leur information et l’information du grand public sur la réalité du handicap visuel, les moyens de sa prévention et la né- cessité de toujours faire évoluer le regard que la société, et par- fois les personnes déficientes vi- suelles elles-mêmes, portent sur le handicap. Afin de mieux connaître cette as- sociation et ses actions, le comité de Charente vous ouvre ses portes le samedi 8 octobre à partir de 9h au 241 rue de Bordeaux. Tous les mercredis à partir du 7 septembre Catégories -9 / -11 ans HANDBALL - Ouverture des catégories jeunes (-9 et -11) aux garçons - Deux créneaux disponibles à la Grand Font et à la Grande Garenne RENTRÉE DES FUTURES CHAMPIONNES ET FUTURS CHAMPIONS NOUVEAU AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES INFORMATIONS scahand@orange.fr 05.45.90.93.18 Balades à vélo commentées par Via Patrimoine Dans le cadre de son Agenda 21, la Ville d’Angoulême propose des sorties « découverte du patrimoine à vélo » en partenariat avec Via Patrimoine et le GrandAngoulême. Dimanche 18 septembre de 10h à 12h : coulée verte. Dimanche 2 octobre de 10h à 12h : images urbaines et street art. Samedi 15 octobre de 10h à 12h : Angoulême en littérature. Sorties gratuites, limitées à 20 participants. Inscription obligatoire jusqu’au jour précédant la sortie à 15h auprès de l’Office de Tourisme: 05 45 95 16 84. A N G O U L E M E M A G 3 1 - S E D I V E R T I R -